C'était une belle journée... Ou pas.

par FlyingPatatoes

s se regardèrent en chien de faïence, et se mirent en position de combat. Aussitôt, ils se jetèrent l'un sur l'autre et débutèrent les hostilités. Un kunaï par ici, un autre par là, des shuriken de ce côté, des shuriken de l'autre. Un vrai champ de bataille. Du sang, de la sueur, des cris, des larmes, le bruit d'une lame qui traverse un corps, un second bruit de chute au sol, un soupir de soulagement. Des cris de joie, vite suivis par un cri d'alerte, une explosion, de la fumée, un ricanement sadique, une tête qui roule au sol... Et... Des pleurs d'enfant.

C'était une belle journée se disait Tsunade. Le soleil brillait haut dans le ciel, il faisait chaud, elle n'avait pas beaucoup de travail ce jour ci, une chouette journée en perspective. Elle se leva, et regarda par la fenêtre. Des enfants jouaient tranquillement avec des jouets à eau, les parents les regardaient avec un sourire fier. Certains Ninjas revenaient de missions, missions qui se déroulaient comme prévu. Oui, c'était une journée parfaite... Enfin... Jusqu'à ce que la porte de son bureau n'explose littéralement, et qu'une Shizune catastrophée n'y entre en criant. Elles sortirent toutes les deux du bureau en courant vers l'hôpital de Konoha. Quelques minutes plus tard, elles arrivèrent dans le grand bâtiment blanc, complètement essoufflées.
-Mais enfin, c'est quoi tout ce remue-ménage Shizune!
-C'est Naruto Hokage-sama, une complication pendant la mission...
La "jeune femme" écarquilla les yeux, et ordonna aux infirmières de la conduire jusqu'à la chambre du blond. En arrivant devant la porte, elles purent entendre des gazouillements d'enfant, et des soupirs exaspérés. Elle frappa trois légers coups sur la porte, et entra. Ce fut LE choc. Elle écarquilla les yeux, et se massa la tempe. Ces gamins allaient la rendre folle.
-Sasuke, je peux savoir pourquoi tu as un enfant dans les bras?
-Euh... C'est à dire que c'est...
-C'est Naruto, Hokage-sama.
Tsunade se pinça l'arrête du nez, et poussa un soupir de désespoir. Quand est-ce que Naruto arrêterait de lui faire ce genre de choses ?
-Je vois…, lâcha-t-elle, Explications, maintenant !
Elle se plaça dos à la porte, et croisa les bras sur sa poitrine. Sakura lança un regard noir à son coéquipier, et commença à parler.
-Nous étions en mission, comme prévu, et tout se passait pour le mieux, mais...
-Viens-en aux faits Sakura, lui cria Tsunade.
La rose serra les poings, et fit signe à Sasuke de continuer. Ce dernier soupira, et cala Naruto dans ses bras.
-Pour faire simple, un homme étrange est arrivé au mauvais moment, il a demandé à combattre l'hôte du démon, et donc, comme on n'avait pas le temps, Naruto l'a littéralement ignoré, et a continué son chemin. Le gars s'est énervé, et l'a attaqué de dos. Alors ils se sont battus, et Naruto l'a mit K.O. Sauf que, quand on s'est remis en route, le gars a lancé un Jutsu bizarre, et fin de l'histoire, il y à eu un « pouf » et de la fumée, puis hop, on se retrouve avec un bébé sur les bras.
Tsunade soupira, finalement, sa journée n'était soudainement plus aussi belle qu'elle le pensait. Elle s'avança vers Sasuke, et tendit les bras vers l'enfant. Sasuke lui mit Naruto dans les bras, mais ce dernier commença à pleurer. La blonde regarda Sasuke avec un grand sourire, sourire qui fit penser à ce dernier qu'il aurait mieux fait de rester dans son lit ce matin là. Il lança un regard noir made in Uchiwa à son Hokage qui, quant à elle, abordait décidément un drôle de sourire qui ne présageait rien de très bon pour le brun.
-Bon, puisque Naruto semble s'être attaché à toi Sasuke, tu seras son tuteur pendant que...Pendant que de mon côté, je cherche une solution à son problème.
-Mais...
-Pas de « mais » Sasuke, c'est un ordre de ton Hokage. C'est sans appel.
Il marmonna un « Très bien », et reporta son attention sur son coéquipier.
-Quoi !? Mais Sasuke-kun, Tu…tu ne peux PAS faire CELA!
-Tais-toi Sakura, t'es lourde, soupira-t-il.
Elle le regarda, choquée, s'approcha de Naruto puis le lui arracha des bras.
-Tsunade-sensei, Naruto est sous une forme d'enfant, je propose de le garder pour qu'il puisse avoir une figure mater...
-Hors de question !
-Mais Sasu…
-J'ai dit non ! Naruto sera sous ma tutelle, un point c'est tout !
-Mais...
-SAKURA!
La jeune fille regarda son maître, une lueur de peur cependant mêlée à de la rage dans les yeux.
-Arrête de faire ton enfant veux-tu ! On sait très bien que tu ne prendras pas soin de lui, alors arrête de jouer la comédie, et rentre chez toi ! Je VEUX ton rapport de mission demain matin à la première heure !
Sakura serra les poings de nouveau avant de jeter un regard de pure haine au petit blond.
-Très bien, finit-elle par répondre.
Elle partit d'un pas rageur vers la sortie de l'hôpital. Tsunade soupira tristement.
-Tsunade-Sama?
-Ce n'est rien, on ne peut plus rien faire pour elle, elle s'est perdue dans sa jalousie...
-Hn.
Elle offrit un micro-sourire à l'Uchiwa, et reprit contenance.
-Bref, je vais te trouver des habits...
-J'en ai déjà... Ils me restent de mon enfance...
-Je vois... Bien alors, je vais aller te chercher quelques bouquins sur les enfants, et puis tu viendras me voir a chaque fin de semaine pour des examens, ça te va ?
-Hn.
Elle sourit doucement, et ébouriffa les cheveux de Naruto.
-Dis-moi, tu as quel âge Naruto ?
Ce dernier regarda Sasuke, et fit mine de réfléchir. Puis il lui montra trois doigts.
-Ai cÔmme ça papa', fit-t-il avec un sourire tout à fait adorable.
Tsunade, elle, tenta de camoufler son rire entre ses mains, mais sans succès. L'Uchiwa lui jeta un regard noir, suivit d'un sourire sadique.
-Aller Naruto, dis au revoir à mamie.
Une veine commença à palpiter sur le front de la quinquagénaire. Le petit blond, lui, prit les paroles de son « père » au sérieux. Il lui envoya un bisou en criant un « Ô revoi' mamie ! » Sasuke la regarda avec un sourire narquois et se dirigea vers la porte de la chambre d'hôpital.
-Je te fais apporter ce dont tu auras besoin pour le gérer, lui dit Tsunade.
-Hn.
Il ouvrit la porte, et sortit de la chambre. Direction: le quartier Uchiwa.
En chemin, Naruto avait été déposé sur le sol. Ainsi, il s'amusait à faire tourner son « père » en bourrique. Ce dernier commença légèrement à perdre patience. Il soupira et, chercha le blond du regard. Rien, le petit renard semblait avoir disparu. Il commença à s'inquiéter, et se mit à faire le tour du village. Mais toujours aucunes traces du blondinet. Finalement il le retrouva près d'une vingtaine de minutes plus tard, posté à la devanture du restaurant « Ichiraku Ramen ».
-Papa ?
Ledit papa regarda son « fils » avec une mine interrogative.
-Hn, fit-t-il.
-On peut manzer des Ramen, hein ?
-Non Naruto, ce n'est pas bon pour les petits enfants en pleine croissance.
Naruto lui fit un regard de chien battu, et les larmes aux yeux, il poussa une petite plainte, avec un « S'te plaît papa... ». Le brun se mordit la lèvre devant la moue absolument a-do-ra-ble du petit garçon et, après un soupir, hocha la tête avant d'entrer dans le restaurant sous les cris d'un petit blond bien trop hyperactif d'après lui. Ils s'installèrent au comptoir, et Teuchi, le Chef, vint immédiatement prendre leur commande avec un grand sourire, ravi d'avoir des clients.
-Tiens, fit-t-il, ça faisait longtemps que tu n'étais pas venu manger ici Sasuke. Naruto n'est pas là ?
Sasuke regarda le Chef, et soupira, en montrant l'enfant à ses côtés.
-C'est Naruto. Fit-t-il sans plus de cérémonie.
-... Comment ça ?
-Ce baka n'est pas doué, c'est tout. Il s'est retrouvé comme ça à cause d'une mission qui a mal tourné. Tsunade-Sama, recherche en ce moment même une solution à son « petit » problème.
Teuchi fit le tour du comptoir, et vint s'accroupir à côté du bambin.
-Et bien mon bonhomme, décidément, tu n'as pas de chance, sourit-il. Bon allez, je t'offre un bol de ramens au choix !Bon allez, je t'offre un bol de Ramen au choix !
-Yaaataaaaaaaa ! cria Naruto, bien plus qu'enthousiasme. Me'ci beaucoup Shef! (Chef, pour ceux qui n'ont pas compris). (Alors ici vu que la modification de l'orthographe ne change pas la prononciation, je pense que tu peux tout bonnement laisser « Chef » :D).
-Pour moi un bol au miso s'il vous plaît...
Après s'être remplit la panse, les deux joyeux lurons, se mirent en route vers le quartier Uchiwa, bien décidés à ne pas faire de détour... Enfin, surtout Sasuke qui était crevé et qui voulait en finir avec cette foutue journée.
-Allez le môme, au lit.
-Demo*... C'est l'ap'ès midi papa !
Le brun se pinça l'arrête du nez, et se massa les tempes imitant les gestes effectués au préalable par son Hokage exaspérée. Ce gosse allait le rendre barge.
-Oui, je sais, mais tu es un petit garçon, et les petit garçons dorment l'après midi, c'est comme ça.
-Demo, demo...
-Non Naruto, j'ai dit « Au lit ». Je suis fatigué, et j'aimerais pouvoir aller dormir avant que la vieille chouette ne vienne me faire ch...Enfin…Bref, dodo, et que ça saute !
Le petit blond fit la moue, et partit dans la chambre que Sasuke lui avait donnée en arrivant. Heureusement pour l'Uchiwa, dès que la tête de l'enfant eût touché l'oreiller, ce dernier tomba dans les bras de Morphée...