La puissance des Namikaze

par plumyplumy

Naruto observa très attentivement son adversaire. Il connaissait déjà quelques éléments la concernant : la jeune femme maîtrisait les jutsu de soin, bien qu’à un niveau moins impressionnant que celui de Sakura ou Tsunade. Aussi, d’après ses propres dires, il semblerait qu’elle n’était sensible à aucun Genjutsu et qu’elle maîtrisait quelques techniques de Fûinjutsu. Dernier élément à noter, mais pas des moindres : la jeune blonde était membre de l’ANBU, ce qui faisait d’elle un ennemi à ne surtout pas sous-estimer, surtout que l’Hokage actuel semblait choisir les shinobis gradés avec grande attention et sévérité.

 

C’était peu, mais déjà bien plus que lors d’une mission où il n’avait aucun renseignement concernant ses ennemis. Et en la détaillant plus précisément, il pouvait noter d’autres appréciations : avec son corps frêle et peu développé musculairement contrairement à la majorité des ninjas, il doutait des compétences de la blonde en Taijutsu. Lui-même n’était pas le meilleur, mais il se débrouillait plutôt bien, ce qui serait un avantage pour ce combat.

 

De son côté, la jeune ANBU attendait patiemment qu’on annonce le début du test, peu soucieuse d’en apprendre plus son adversaire d’un jour en le détaillant : elle préférait l’action à l’observation. Elle jeta un regard lourd de sens à son frère qui s’empressa de prendre la parole :

 

« Bien, nous allons pouvoir commencer. Ceci est un combat amical, il ne s’agit que d’un test concernant les capacités de Naruto, alors évitez de vous entretuer s’il vous plait. Donc, il est préférable d’éviter toute technique interdite ou trop dangereuse, dit-il en jetant un regard lourd de sens à sa cadette, Cependant, je ne veux pas de retenu, Naruto montre-moi ce que tu vaux, c’est tout ce que je veux. Ce qui sous-entend de ne pas utiliser un chakra autre que le tien si tu vois ce que je veux… »

 

Pour la discrétion, c’était plutôt raté car déjà Kakashi et Gaï chuchotaient fébrilement pour essayer de décrypter ce que pouvait vouloir dire cette dernière phrase. Naruto soupira. Il n’avait de toute façon pas eu l’intention d’utiliser le chakra de Kyuubi pour s’en sortir.

 

Minako trépignait. Vivement que son frère en ait enfin fini avec ses recommandations, elle voulait commencer et découvrir la puissance du blond qui venait d’un autre monde. Il lui paraissait évident qu’elle n’allait pas le ménager et ce sans pour autant tenter de le tuer. Elle grogna pour montrer son impatience, et Minato se décida enfin à laisser le match commencer :

 

« Vous pouvez commencer ! »

 

Avec un petit sourire en coin, Naruto prit la décision prudente de vérifier la faiblesse de la jeune femme en Taijutsu. Il croisa ses doigts en forme de croix pour leur donner la forme du sceau de la chèvre modifié, caractéristique de la technique du clonage de l’ombre.

 

« Kage Bunshin no Jutsu ! »

 

Minako leva un sourcil appréciateur. Plutôt pas mal pour commencer.

 

Trois clones du jeune blond apparurent, et sans attendre de directives, ils se précipitèrent vers la kunoichi qui se mit en position défensive, prête à recevoir les attaques des copies. Lorsqu’ils furent sur elle, elle esquiva efficacement les deux premiers qui finirent leur course plus loin, mais elle dût parer le troisième. Elle grimaça, peu satisfaite de commencer le combat par du Taijutsu qui n’avait jamais été sa spécialité. Mais elle repoussa le clone et, très vite, elle se remit d’aplomb pour l’attaquer d’un puissant coup de poing à l’estomac qui provoqua la destruction du clone.

 

Naruto fut surpris par les informations qu’il reçût lors de la disparition de la copie : la force de la jeune femme était presque équivalente à celle de Sakura. Il l’avait vraiment trop sous-estimée. Ses pensées furent interrompues par la destruction des deux autres clones. Il plongea son regard azur dans celui de sa tante qui croisa les bras, l’air d’attendre la suite avec un petit sourire aux lèvres.

 

« Et bien ? C’est tout Naruto ? Je suis déçue.

-Et moi, étonné.

-Oh ?

-Tu es beaucoup plus forte physiquement qu’on ne pourrait le penser. »

 

La blonde éclata de rire. En effet, ce n’était pas la première fois qu’on lui faisait la réflexion. A vrai dire, elle était très faible au corps à corps, mais elle avait à passer outre cette faiblesse.

 

« Oui, alors un conseil : évite mes coups. »

 

Il hocha la tête, sachant très bien comment combattre quelqu’un qui usait d’une force surhumaine comme celle-ci : ses entraînements avec Sakura allaient montrer leur efficacité dès à présent.

 

Sans attendre, il s’élança lui-même dans le combat, le poing en avant, prêt à attaquer son adversaire. Celle-ci esquiva à la dernière seconde en se baissant et contre-attaqua par un coup de coude particulièrement violent qui coupa le souffle du jeune homme.

 

"Rapide !" pensa-t-il

 

Bien que la force de frappe soit moins importante que celle de Sakura, ses coups étaient beaucoup plus rapides et beaucoup mieux ciblés. Par précaution, il recula pour reprendre un peu son souffle, mais Minako ne lui laissa pas le temps de respirer : elle tenta de le frapper au visage, mais il esquiva. Plusieurs coups semblables furent donnés et esquivés par les deux ninjas qui en profitaient pour analyser la façon de se battre de leur adversaire actuel. Et si Minako ne put que constater le peu d’originalité dans la façon de se battre de Naruto, ce dernier s’étonna de deux éléments chez sa tante.

 

Sans prévenir, il s’extirpa de l’échange de coups et s’éloigna en quelques sauts en arrière. La jeune femme ne l’avait pas suivi et attendait de voir ce qu’il comptait faire. Le Jinchuuriki sortit de son étui quelques shurikens et kunais qu’il lança avec précision vers elle. Celle-ci fronça les sourcils mais ne bougea pas pour les esquiver. Surpris, Naruto vit les armes dévier de leur trajectoire d’elles-mêmes et se planter au sol. Minako eut un sourire satisfait qu’elle perdit rapidement quand elle sentit un talon la frappa brutalement dans les jambes, la faisant chuter.

 

Le clone qui l’avait frappé disparut aussitôt qu’il était apparu. Personne ne comprit ce qu’il venait de se passer. Quand Naruto avait-il invoqué ce clone sans que personne ne s’en aperçoive ? La victime de l’ingénieux plan du blond lui jeta un regard noir alors qu’elle frottait l’endroit où elle avait été frappée.

 

« Je suis étonnée que tu aies aussi vite compris, dit-elle en se levant

-Tu n’utilises jamais tes jambes lorsque tu te bats, ce qui est plutôt désavantageux en Taijutsu, alors j’ai supposé que tes jambes étaient ton point faible.

-Certes. Mais comment ton clone a-t-il pu m’approcher sans que je ne le sente ?

-C’est un clone sans chakra. Une petite modification du Kage Bunshin.

-Je vois… Je ne t’ai pas assez prise au sérieux apparemment. »

 

Naruto s’inquiéta du sourire carnassier qui étirait à présent les lèvres de Minako. Elle relâcha complètement le chakra qu’elle avait concentré dans ses bras, montrant qu’elle abandonnait la phase Taijutsu.

 

« Maintenant on passe au Ninjutsu. »

 

Il se sentit un peu moins assuré que durant la partie Taijutsu : le Ninjutsu avait l’air d’être un des points forts de la jeune femme. Fort heureusement, c’était aussi son cas. Il se détendit et tenta d’anticiper l’attaque de Minako : sachant qu’elle était une Namikaze de pure souche, il y avait de fortes chances pour qu’elle utilise l’élément Fûton, tout comme lui-même. Katon était donc un élément utile contre elle.

 

La grande blonde ne lui laissa pas le temps de penser plus. Elle concentra son chakra avec efficacité et annonça sa technique d’une voix puissante :

 

« Fûton – Atsugai (1) »

 

Naruto se figea : il s’attendait à tout, sauf à une technique si destructrice pour un "simple" test. Minako créa une immense bourrasque de vent qui progressait dangereusement vers son neveu, dévastant le terrain sur son passage. Les arbres les plus proches étaient presque couchés au sol, tentant tant bien que mal de maintenir leurs racines enfoncées dans le sol. Les spectateurs du combat (c’est-à-dire Gaï, Kakashi et Minato) s’éloignèrent promptement du terrain, ne souhaitant pas être pris dans cette technique si violente de vent. Bientôt, le terrain fut complètement pris dans l’immense souffle destructeur, les empêchant de voir ce qu’il s’y passait. Un long moment passa avant que la bourrasque ne diminue d’intensité puis finisse par disparaître.

 

Minato (suivi par son élève et le rival de celui-ci) se rapprocha du terrain dont la terre avait été retournée et dévastée par la technique élémentaire et où les arbres alentours avaient été réduits en petits copeaux de bois pour la plupart. Au centre du terrain, Minako se tenait droite et fière, comme à son habitude, cherchant son adversaire qui avait tout bonnement disparu.

 

« Qu’est-ce que…

-Senpô – Rasenrengan (2) ! »

 

Minako eut tout juste le temps de se retourner et de voir deux immenses boules d’un bleu intense se diriger vers elle à toute vitesse. Elle écarquilla les yeux et d’un bond –certainement effectué dans un réflexe de survie- elle esquiva l’attaque impressionnante et atterrit quelques mètres plus loin. Les deux sphères de chakra tourbillonnant s’écrasèrent au sol, détruisant plus encore le terrain d’entraînement.

 

Lorsque la vague de poussière créée par l’attaque ratée retomba enfin, Minako put voir (avec un ébahissement sans nom cela va s’en dire) le jeune Naruto, les paupières marqués par de longues traces rouges et dont les yeux jaunes à la pupille noire horizontale et épaisse restaient fixés sur elle, attendant la riposte qui tardait.

 

« Le mode sennin… Pas croyable. Tu es capable d’utiliser parfaitement le Senjutsu. Même Jiraya n’a jamais été capable de le faire. Et quand as-tu pu avoir le temps de rester immobile pour rassembler de l’énergie naturelle ?! C’est impossible ! »

 

Mais Naruto ne répondit à aucune de ses questions. Joignant ses mains l’une à l’autre, il fit le signe du bélier et prit une longue inspiration.

 

« Katon - Dai Endan (3) »

 

Minako vit avec horreur d’immenses boules de feu foncer vers elle : avec empressement, elle sortit un parchemin où de longues écritures compliquées étaient déjà notées. Jetant le parchemin vers les flammes, elle enchaîna les signes nécessaires à sa technique, finissant sur le signe du tigre, ses deux index l’un contre l’autre.

 

« Fûinjutsu – Fûinka Koui (4) »

 

Frappant le parchemin toujours flottant dans les airs, elle vit avec soulagement son chakra absorbé les immenses boules de feu qui allaient l’attaquer puis les sceller à jamais dans le parchemin devenu à présent inutile. Décidée à ne pas se laisser battre par son jeune (bien qu’impressionnant) neveu, elle reprit du poil de la bête et contre-attaqua à son tour sans perdre de temps.

 

« Raiton - Shichuu Shibari (5) »

 

Naruto sentit un désagréable courant électrique parcourir son corps. Quatre larges piliers sortirent de terre et l’encerclèrent. Il frissonna : rester emprisonné par ces quatre piliers serait du suicide pur et simple.

 

Mais avant qu’il n’ait le temps de réagir, le courant électrique provoqué par Raiton le foudroya. Il dut mordre sa langue pour s’empêcher de crier. Minako attendit au moins une bonne minute avant de stopper sa technique. Satisfaite, elle s’avança vers l’endroit où se trouver le corps effondré de Naruto.

 

[…]

 

Minato fronça les sourcils, surpris que son soi-disant "fils" soit déjà à terre et incapable de se relever. Certes la technique de Minako était effroyablement puissante parmi les attaques Raiton, mais il savait pertinemment que Naruto aurait parfaitement pu contre-attaquer avec une attaque Fûton sans aucun problème. A moins que la nature de son chakra ne soit pas de type Fûton comme les autres membres de la famille Namikaze, ce qui serait sans doute une première. Tout cela le laissait pensif.

 

Minako s’approcha du ninja inconscient, afin de vérifier qu’il était bel et bien en incapacité de continuer le combat. Arrivée près du corps, elle se pencha pour vérifier son état quand soudain, Naruto disparut dans un épais nuage de fumée, ne laissant que le vide derrière lui.

 

« Un clone ?! »

 

Surpris, elle regarda aux alentours, cherchant celui qui avait miraculeusement échappé à toutes les techniques (pourtant puissantes et difficilement parables) qu’elle lui avait lancé.

 

"En haut ? A gauche ? A droite ? Derrière ?" se demanda-t-elle, scrutant très attentivement les alentours, cherchant la moindre goutte de chakra appartenant au blond.

 

Son regard glissa rapidement sur le sol sans trop s’en préoccuper quand elle réalisa une chose : le sol était le seul endroit qu’elle ne pouvait pas vérifier.

 

"En bas !"

 

Elle sauta sur le côté, échappant aux mains qui venaient de sortir de terre. Elle soupira de soulagement, quand elle sentit une poigne forte s’emparer de chacune de ses chevilles.

 

« Qu’est-ce que… ? »

 

Brusquement elle se sentit tirée vers le bas, l’engloutissant au sol.

 

Naruto eut un petit sourire en sortant de sous terre et observa sa pauvre tante dont seule la tête était visible à présent.

 

« Doton – Shinjû zanshu no Jutsu (6) »

 

Un ricanement lui fit tourner la tête vers le "public" : Kakashi regardait la jeune ANBU avec un sourire dissimulé par son masque noir. Naruto put aisément deviner la cause de ce rire : Kakashi était celui qui lui avait montré cette technique pour la première fois et qui semblait particulièrement l’apprécier pour son côté "humiliation de l’adversaire". Mais il perdit bien vite l’attention qu’il portait sur son ancien Sensei, car un petit "pop" le fit presque sursauter. Il tourna la tête et une bûche de bois avait remplacé sa tante.

 

Il soupira. 

 

« Kawarimi no Jutsu (7) ? J’aurais dû m’en douter.

-J’te l’fais pas dire ! »

 

Surpris, il se retourna et se prit un puissant coup de poing au visage qui l’envoya valser à travers le terrain d’entrainement. Son vol fut brutalement stopper par le tronc d’un arbre qu’il ne manqua pas de percuter, faisant craquer la plupart de ses os. Le souffle coupé, il sentit du sang envahir sa bouche qu’il s’empressa de cracher au sol. Etonné, il regarda le sang qui salissait à présent le sol : depuis combien de temps n’avait-il pas rencontré de shinobi capables de le blesser, Tobi mis à part ?

 

Il leva les yeux vers sa tante qui courrait vers lui, un kunai en main d’un métal plus brillant et sombre que les kunais ordinaires. Lorsqu’elle ne fut plus qu’à quelques mètres de lui, elle s’empressa d’effectuer une nouvelle technique :

 

« Fûton – Hien (8) »

 

Le kunai s’imprégna du chakra Fûton de la jeune femme, qui l’envoya sur Naruto. La vitesse de l’arme, décuplée par l’élément Fûton, ne laissant aucune ouverture à Naruto.

 

« Raiton – Hiraishin (9) »

 

De la foudre apparut tout autour du corps de la jeune femme, toujours en train de courir vers Naruto qui voyait ses possibilités de s’échapper réduire. Toute opération prendrait bien trop de temps et s’il ne faisait pas vite quelque chose, il serait embroché par cette lame dangereusement tranchante puis électrocuté par le contact du corps de Minako sur le sien.

 

Il n’avait qu’une seule échappatoire.

 

« Shinra Tensei (10) » murmura-t-il en fermant les yeux

 

[…]

 

Minato observa Minako courir à pleine puissance sur Naruto, prête à en découdre. Il se demanda un instant s’il ne devait pas intervenir, la vie de Naruto étant sûrement en jeu : il était strictement impossible d’esquiver le kunai ainsi que l’attaque Raiton qui entourait la jeune ANBU, à moins de ne maîtriser une technique de déplacement instantanée telle que le Hiraishin no Jutsu. Or, il était le seul à ce jour à maîtriser cette technique.

 

Il allait arrêter le combat, quand soudain, une étrange sphère translucide de chakra apparut autour de Naruto et repoussa tout ce qui se trouvait en dehors. Avec stupéfaction, il vit Minako être projetée en arrière, ainsi que le kunai qui, perturbé par l’attaque, perdit le chakra fûton dont il était auparavant imprégné. Minako s’écrasa au sol lourdement, tandis que Naruto se relevait, sous le regard stupéfait de tous.

 

« Sensei, qu’est-ce que… qu’est-ce que cette technique ? »

 

Minato ne répondit pas, ne le sachant pas lui-même, mais une chose était sûr : la puissance du chakra qui avait éjecté sa sœur lui avait donné des frissons d’appréhension. Jamais il n’avait senti une telle puissance auparavant.

 

Plus loin, Minako se relevait difficilement. La chute avait été rude, et l’un de ses gros points faibles en combat était son manque de résistance physique. Ses jambes tremblèrent un peu sous son poids pourtant léger, mais elle réussit à se stabiliser. Furieuse de s’être fait ainsi vaincre, elle planta son regard bleu dans celui de Naruto. La surprise prit possession de ses traits durant quelques secondes : ce fut bref, mais elle avait pu voir une couleur différente dans les iris de Naruto. Un mauve étrange. Mais il était trop loin pour qu’elle notât une quelconque autre information. Mettant sa surprise de côté, elle sentit la colère l’envahir quelque peu.

 

« Bien bien bien… Je t’ai vraiment trop sous-estimé. Tu mérites bien que j’y aille à fond… »

 

Naruto vit la jeune femme approcher sa main droite de sa manche gauche, qu’elle commença à soulever. Il ne savait pas ce qu’elle cachait, mais elle avait l’air très sérieuse. Il aurait pu en savoir plus, si le Yondaime Hokage, son "père" n’était pas intervenu en apparaissant devant Minako, l’empêchant d’aller plus loin.

 

« Suffit. Le combat est terminé. »

 

Le blond soupira de soulagement. Enfin fini.

 

Il se laissa tomber à terre, essoufflé d’avoir utilisé sa dernière technique qu’il ne maîtrisait encore pas autant qu’il l’aurait voulu. Il se laissait doucement reprendre des forces, quand une ombre apparut au-dessus de lui. Levant la tête, il se retrouva nez à nez avec la main de Minako. Avec un sourire un peu crispé, elle se proposait de l’aider à se lever, signifiant que le résultat du combat n’influerait pas sur leur relation naissante.

 

Avec un sourire, il accepta l’aide et fut bientôt sur pied.

 

Une main se posa sur son épaule et il croisa cette fois-ci le regard bleu de l’Hokage. Il vit dans son regard trop expressif une certaine forme de respect mêlé à de l’étonnement, qui lui réchauffa doucement le cœur.

 

« Pouvoir tenir tête comme ça à Minako n’est pas donné à tous les ninjas, même parmi les Jounin. Je suis impressionné Naruto. »

 

Le Jinchuuriki de Kyuubi sentit les battements de son cœur s’accélérer alors qu’une sensation étrange l’envahissait.

 

Presque comme s’il était un fils qui avait réussi à rendre son père fier de lui.

 

[…]

 

Notes de fin de chapitre :

 

(1)    Fûton – Atsugai è Fûton – Le souffle destructeur

(2)    Senpô – Rasenrengan è Senpou – La furie de l’orbe

(3)    Katon - Dai Endan è Katon – Grandes boules de feu

(4)    Fûinjutsu – Fûinka Koui è Sceau du feu de grande puissance

(5)    Raiton - Shichuu Shibari è Raiton – Le piège aux quatre piliers

(6)    Doton – Shinjû zanshu no Jutsu è Doton – Technique de la décapitation fatale

(7)    Kawarimi no Jutsu è Technique de permutation

(8)    Fûton – Hien è Fûton – L’hirondelle volante

(9)    Raiton – Hiraishin è Raiton – L’envol du dieu du tonnerre

(10) Shinra Tensei è Répulsion céleste