L'élève surpasse-t-il le maître?

par KO_Kain

Me revoilà! Fidèles lecteurs et lectrices je viens, à l'achat, avec un nouveau chapitre 15% moins cher que chez nos compétiteurs commerciaux XD! Ok je me tais :P. Passons au chose sérieuse.

Que dire sur ce chapitre? J'ai tenté de modifier le combat pour le rendre meilleur de mon mieux. Je ne trouvais pas le problème mais savais qu'il était là. Ou peut être est-ce mon imagination? Si vous voyez dites le moi. Sa me feras être plus attentif dans l'avenir sur ce point. S'il est parfait, vous gênez pas non plus pour me le dire :P. Là par exemple, je suis fatiguer de chercher. Sa va faire plusieurs jours :S

Mettez moi des com’s!!!

Chapitre 4: L'élève surpasse-t-il le maître?

 

- Je crains que cela ne soit impossible, fit une voix calme derrière un arbre plus loin.

- Mais vous êtes... commença Naruto.

- HANZOU! crièrent à l’union les deux filles.

- Si ce n’est pas le kage d'Amegakure, marmonna Yomehime d’une voix froide tout en regardant Naruto du coin de l’œil, le faisant ainsi comprendre que le nouveau venu était probablement plus fort qu’elle.

- Tu es Naruto, n’est-ce pas? Élève de Jiraiya et porteur de Kyubi qui a déserté tout récemment de Konoha...

- Oui, en effet. Laisse-nous passer ou je te montrerai le chemin menant à tes ancêtres.

- Toi!? Ne me fais pas rire, dit le kage en se moquant ouvertement du jeune homme.

- Vous deux, attendez-moi ici, fit Naruto en s’adressant à ses deux coéquipières.

- Il est très fort, ne le sous-estime pas! Il a battu les trois sannins de la légende en même temps et tout seul! s’exclama Yomehime.

- Je le sais, alors reculez.

- Mais tu as perdu beaucoup de chakra, non? tente de protester Kajin.

- RECULEZ ET FAITES MOI CONFIANCE! les stoppa le seul garçon du groupe avec une voix dure, ainsi que les yeux rivés vers leur ennemi commun.

Les filles se mirent en retraite avec quelques grognements pour montrer leur désapprobation. Pendant ce temps, Hanzou, lui, resta immobile en se préparant mentalement. C'était l'élève de Jiraiya, il ne pouvait donc pas se permettre de le sous-estimer. Le blond cessa momentanément de défier du regard le vieux chef pour observer les caractéristiques physiques de ce dernier.

Il portait un masque de métal qui couvrait sa mâchoire et son front. À chacune des deux extrémités du masque, il y avait un tuyau qui remontait vers le haut. Il y avait aussi, à l’emplacement de la bouche, quatre fentes rectangulaires ressemblant au signe d’Ame no Kuni qui servaient sûrement à laisser entendre sa voix qui semblait sévère et calme, mais amusée à la fois lorsqu'il parlait. On pouvait voir de sa figure la partie de son nez au niveau des yeux. Le reste était caché par ce même masque, incluant les joues.

De longs cheveux blancs de vieil homme tombaient sur son dos, arrivant en son centre. Le kage avait un ensemble ressemblant à celui d’un jounin par dessus un manteau ample de couleur brun. Le blond savait que son ennemi était très fort mais il voulait savoir son propre niveau. C'est pour cela qu'il devait le combattre seul.

Quelques membres de l’Akatsuki sont plus forts qu'Ero-Sannin. Ce vieux kage l'est sûrement aussi, bien que je sais que même moi, je n'ai jamais vu le pervers combattre à pleine puissance. Il faut que je donne tout ce qu'il me reste de force sans jamais relâcher ma vigilance.

Après leur évaluation visuelle mutuelle, le combat débuta par une volée de shurikens, qui fut une gracieuseté du chef d'Akuma Jidai, et qui enchaîna par la suite avec des signes de mains. Il avait exécuté un Shuriken Kage Bunshin no Jutsu. En voyant le nombre incroyable de shurikens tournoyer vers lui, Hanzou fit des mudras et s’écria:

- Doton: Doryuu Heki!

Il cracha sur le sol de la boue qui se solidifia en un énorme mur de terre et qui s'éleva vers les cieux. Ce mur de terre bloqua les shurikens. Le chef d’Ame no Kuni sauta sur la paroi et grimpa à la verticale à grande vitesse, en concentrant son chakra dans ses pieds.

Pendant ce temps, Naruto fit des clones. Quatre ombres sautèrent pour attaquer le ninja de grande renommée. Les clones prirent chacun un membre puis s'éclatèrent dans une explosion de flamme de dix mètres de diamètre, à la surprise de la cible et des spectateurs. Mais la victime n’était qu’un clone de terre. Pendant que les blocs de terre tombaient, Naruto entendit une voix qui provenait d'en haut.

- Katon: Goukakyuu no Jutsu!

Des flammes d’une grande chaleur s'étaient formées au sommet du mur de terre. Elles se dirigèrent vers Naruto qui, dans une tentative d'esquive, fut brûlé entre les omoplates. La chair du milieu de son dos avait des signes évidents de brûlures tandis que la partie de son manteau à cet endroit était grillée. Mais cela n’arrêta pas le Jinchuuriki qui retourna aussitôt au combat. En retombant, le maître des lieux vit son adversaire, ignorant la douleur, se ruer vers lui en composant de nouveaux signes de main.

- Tsume No Ketsueki! (griffes de sang)

Les griffes de chakra rouge du combat contre Jiraiya se formèrent, surprenant les deux filles qui comprirent que leur chef avait encore des atouts cachés. Ses griffes étaient différentes de la dernière fois qu'ils les avaient utilisées; cette fois-ci, il n’avait pas à prendre son sang. La raison est que, dans son combat contre Jiraiya, il n’avait pas eu le droit d’utiliser Kyubi. Il avait dû utiliser son sang où se trouvait des résidus du chakra démoniaque, profitant du fait que le bijuu en laissait constamment échapper dans son corps sans vraiment le vouloir.

Par contre, cette façon rend la préparation de la technique de moins longue durée. Bref, cette fois-ci, le blond avait le droit de ne pas se retenir et il était prêt. Un combat en taijutsu élevé débuta. Le jeune homme avait l’avantage car le kage peinait à éviter le chakra que les griffes lui envoyait, malgré qu'il était très rapide sans pour autant égaler Lee. Naruto envoya son poing vers la figure de son opposant mais ce dernier se baissa.

N'abandonnant pas pour autant, le représentant d'Akuma Jidai projeta son pied en exécutant un arc avec. Voyant ça, le kage rattrapa le pied avec sa main malgré la vitesse du coup. Brusquement, il lâcha son emprise en ressentant une vive chaleur. Il eut à peine le temps de voir que sa main était brûlée par le chakra du démon renard que le pied qu'il avait arrêté il y a quelques secondes le frappa violemment à la tempe en continuant son mouvement. Il roula par terre avant de rentrer dans un arbre, étonné de cette puissance brute. Le chef d’Akuma Jidai sourit.

- Si tu penses que ça c’est rapide, attend voir. Ryuuketsu No Mai! (danse du carnage)

La vitesse de Naruto augmenta considérablement depuis la technique. Les deux adolescentes purent voir avec leurs pupilles spéciales qu'un flux d'énergie rouge, de quantité faible pour un jinchuuriki mais forte pour un homme normal, se propageait maintenant dans tout le corps du blond. Le chakra dans les mains et les pieds de Naruto était plus puissant. Pourtant, ce chakra n'était pas visible sans l'activation d'un dôjutsu.

Le jinchuuriki fit plusieurs coupures au kage qui avait à peine eu le temps de se relever. Le vétéran devait reculer devant ces assauts d'une violence inouïe. Il sentait une haine venant de son adversaire sans comprendre pourquoi ce dernier éprouvait un tel sentiment envers lui. Le sang du kage s'était mélangé au chakra rouge qui se trouvait sur les mains et les pieds de Naruto.

Les observatrices non plus ne comprenaient pas les émotions qui assaillaient leur chef, étant donné que ce dernier n'était pas supposé avoir rencontré Hanzou auparavant. Le vieux décala son cou tout en armant son poing alors qu'une main entourée d'une aura rouge passait là où se trouvait quelques instants plus tôt sa jugulaire. Naruto, étant pris dans son élan, ne put éviter le poing de son opposant qui se propulsa vers sa figure. Le choc envoya le blond dans le décor. Voyant ses blessures augmenter, le vétéran se renfrogna.

Il n'allait pas se faire marcher dessus par un jeunot, tout de même! Il recula et fit une longue suite de mudras. Naruto, voyant que la technique semblait puissante, se releva et fit de même. Mais merde! Leurs techniques doivent être drôlement fortes pour prendre autant de temps, pensèrent leurs spectatrices en reculant sans perdre une miette du combat titanesque. Puis, en même temps, les deux shinobis terminèrent leurs jutsus respectifs.

- Kyubi! Katon: Kagutsuchi!1 Hurla Naruto.

- Katon: Kessei no Taiyoo! (création du soleil), cria Hanzou.

Des flammes semblables à la fourrure de Kyubi sortirent de la bouche du blond alors que des flammes normales mais de très fortes intensités sortirent de celle du chef d'Ame. Les flammes se rencontrèrent mais celles du chef d'Akuma Jidai étaient plus fortes; elles étouffèrent progressivement celles de son adversaire légendaire. Mais avant d'avoir eu le temps de le faire entièrement, un clone de terre d'Hanzou, qui se cachait dans le sol, sortit juste en face du jeune ninja surpris et lui donna un coup de poing dans le ventre pour le faire perdre son souffle.

Les flammes de Kyubi, affaiblies par le coup du clone, ne purent repousser celles de l'original qui fondirent sur Naruto. Le déserteur stoppa ses techniques et prit le sang qui coulait du coins de ses lèvres avant de faire des mudras tout en reculant. Reconnaissant la technique d’invocation, le vieil homme aux longs cheveux blancs ne prit pas de risque et fit pareil tout en continuant de souffler les flammes qui détruisirent son clone de terre qui se trouvait entre sa cible et son jutsu.

Naruto eut le temps de finir sa technique juste avant que les flammes ne l'atteignent. Presque en même temps, le vétéran termina la sienne. Après que l’écran de fumée produit par les techniques fut dissipé, on y vit deux êtres gigantesques se tenant face à face: une salamandre légèrement apeurée, appartenant sans doute au kage, et un renard à neuf queues. Celui-ci causa la stupeur à toute l’assemblée sauf à Naruto et de la frayeur au peuple d'Ame. Pour une raison inconnue, le sceau du Yondaime se trouvait sur le front de Kyubi. C'est sûrement la preuve que le garçon et le démon étaient encore liés l'un à l'autre, observa judicieusement le vieil homme assis sur sa salamandre rubiconde.

- On dirais que les techniques que nous avons mises en place avant de rentrer dans le village durant ton sommeil ont porté fruit. Il était temps que tu m’invoques, gamin.

- NE M’APPELE PLUS GAMIN! IL ME SEMBLE TE L’AVOIR DÉJÀ DIT! cria Naruto à la surprise générale, sûrement dû au fait qu'il n'avait pas pu battre Hanzou sans cette technique. Cela donna un léger malaise à Kyubi aussi.

Bien que le blond soit fort, il était quand même à des années lumières de pouvoir rivaliser avec le roi des bijuus.

- Je n’ai plus beaucoup de chakra. Ma réserve va bientôt atteindre sa limite. Il faut donc en finir avec lui le plus rapidement possible, informa calmement Naruto de façon à ce que seul Kyubi puisse l'entendre.

- D’accord! Mais après la technique que tu as utilisée pour battre Kajin, moi aussi j'ai beaucoup moins de chakra, fit le démon. En plus, mes capacités sont restreintes sous cette formes... Je vois que tu ne combats pas n’importe qui, Naruto-kun. Je me ferai un plaisir de montrer à tout le monde notre puissance, partenaire! ajouta-t-il d'une voix forte, de façon à ce que tous puissent l'entendre.

Partenaire! Il a dompté une telle bête et s’en ai fait un partenaire! pensèrent tous les spectateurs du village. Ce que personne ne remarqua est que le démon avait rapidement regardé six points éloignés hors du village, comme pour s'assurer que rien ne bougeait par là avant de passer à l'assaut. Kyubi courut avec une vitesse folle vers son adversaire. Il tenta de le griffer mais celui-ci esquiva l’attaque.

La force était telle que l’onde de choc produite quand la patte du démon heurta le sol détruisit une bonne partie du village et repoussa la salamandre géante. Le vieux et son invocation ripostèrent avec un puissant double jutsu Katon mais Kyubi concentra son chakra en une boule rouge sang qu’il condensa. La sphère au complet avait un diamètre proportionnel à la hauteur d’un homme adulte. Puis le démon propulsa de sa bouche une vague de chakra pur afin de balancer la puissante boule d'énergie sur ses adversaires et leur attaque de feu.

Sans problème, la sphère passa à travers de la vague de feu tout en continuant sa progression vers Hanzou et sa salamandre rouge sang qui reculèrent le plus possible, la terreur aux yeux. Par chance pour les spectateurs, l’explosion se produisit en dehors du village mais ce fut d’une telle violence que l’onde de choc brisa la muraille du village, endommageant quelques maisons et repoussant les villageois dans la direction opposée sans pour autant les faire tomber brutalement. L'amphibien géant avait disparu. Il avait reçu la boule de chakra de plein fouet.

Le bijuu et son jinchuuriki attendaient le kage mal en point qu’il pouvait voir grâce à leur hauteur s'enfoncer dans la muraille du village. Son invocation avait pris le coup à sa place mais il a quand même subit l'effet de l'onde de choc produite par l'explosion. Les deux autres membres d’Akuma Jidai arrivèrent, ébahies par la force de leur chef. Le renard gronda en voyant Yomehime mais s'arrêta quand Naruto lui signala qu'elle était une alliée.

Discrètement, Kyubi donna le peu de force qu’il lui restait à Naruto. Le garçon n'avait plus de chakra dû à l'invocation de son démon et la précédente technique les avait épuisés. Les habitants, malgré leur peur, jetèrent un coup d’œil au ninja étranger qui avait vaincu leur chef. Sans attendre plus longtemps qu'Hanzou réussisse à se relever, Naruto parla d’une voix forte et solennelle pour que tout le village puisse l’entendre.

- Kage d’Ame no Kuni, Hanzou. Tu es fort et c’est pour cela que j’ai décidé de t’épargner mais à une condition. En plus de ton titre de kage, tu devras porter le titre honorifique de Bannin no Kami (gardien de dieu) qui sera donné uniquement à ceux ayant résistés à un jinchuuriki et ce, pour la vie.

- Intéressant! J’ai fait la même chose avant avec ton sensei, la Godaime Hokage et Orochimaru. Quelle ironie du sort. J’accepte! répondit la voix forte mais résignée du kage.

- Tu es donc officiellement Bannin No Kami pour avoir réussit à résister à un membre d’Akuma Jidai! Sur ce, au revoir... Kyubi! s'exclama Naruto.

- C'est bon, fit le démon en disparaissant.

Les vainqueurs retombèrent sur le sol et marchèrent tranquillement vers la sortie sans que personne ne s’interpose. Tout le monde, des anbus aux simples villageois, s’écartait mais regardait sans retenue Naruto. Ce dernier, grâce au chakra de Kyubi, avait l’air de n'avoir subi aucune blessure même si en vérité, il ne pourrait pas tenir pour un autre combat.

Ensuite, les nombreux regards se posèrent sur la jinchuuriki qui leur jeta à son tour un regard noir. Immédiatement, les habitants d'Ame détournèrent leurs yeux de peur qu’elle se plaigne au blond. Ce faisant, ils observèrent alors Kajin et ils ne cachèrent pas leur stupeur. Son clan était aussi originaire du village. Les autres lui lançaient donc des regards qui montraient clairement qu'ils ne comprenaient pas ce que faisait une ratée avec l’homme qui maîtrisait le plus puissant démon et qui a vaincu celui qui est sûrement l’un des meilleurs shinobis de ce monde.

Elle les regarda et s’arrêta, attirant l’attention de son chef et de sa nouvelle coéquipière qui regardèrent à leur tour les membres du clan. Ces derniers baissèrent la tête comme signe de soumission pour la plupart mais d’autres, surpris, se souvenaient avoir vu traverser ce blond aux yeux azurs dans leur quartier. À ce moment là, ils le trouvaient inférieur à eux... mais plus maintenant.

Minable. Ce fut le seul mot qui sortit de la bouche de Kajin, ornée d'un sourire faussement désolé. À leur tour, le reste des membres d’Akuma Jidai sourirent et ils continuèrent tous leur route sans faire attention au clan. En un clin d'oeil, la rage du clan monta en flèche mais ces membres se retenaient de faire quoique ce soit. Finalement, après cette belle parade au milieu des rues, ils quittèrent le village d'Ame par la porte principal sans que personne ne tente quoique ce soit à leur insu.

C'est seulement à ce moment là qu'ils constatèrent que le soleil allait bientôt se coucher. Naruto avait maintenant de nouveaux ninjas dans ses rangs. Il devait aller voir Jiraiya, à présent. Mais le blond voulait récupérer ses forces, donc ils restèrent une soirée à dormir. Trop épuisés pour prendre le temps de discuter, Kajin et Naruto s'endormirent rapidement alors que Yomehime surveilla les alentours. Lorsque Kyubi lui informa qu’il avait repris toutes ses forces le lendemain matin, Naruto réveilla ses coéquipières et leur dit:

- Prochain arrêt: Konoha!

***Pendant là nuit, un peu plus loin dans la forêt environnante...***



Plus loin, tapis dans les bois, deux personnes aux longs manteaux noirs ornés de nuages rouges regardaient l’ancien lieu de combat.

- Que faisons-nous maintenant, Pein-sama? s’enquit une femme à la chevelure courte et bleue.

- Notre plan est malheureusement à l’eau. Il ne sert plus à rien vu qu’avec un tel évènement qui vient de se produire, la sécurité sera augmentée et les yeux des autres villages seront tournés vers Ame no Kuni, lui répondit un homme aux cheveux roux courts avec plusieurs piercings.

- Non seulement ce Jinchuuriki est terriblement fort mais en plus, il a avec lui une autre personne qui est très puissant. Elle et sa sœur ont pu rivaliser avec eux. Même si au final elles ont perdu le combat, elles ont survécu à leur assaut. Pendant qu’ils sont affaiblis, nous devrions peut-être…

- Non, Konan! L'Uzumaki ne semble pas particulièrement essoufflé ni blessé grâce à Kyubi. La Yagyu non plus et l’Uchiwa, elle, n’a absolument pas combattu. Il me sera difficile de les vaincre sans tous mes corps réunis.

Le regard de Pein croisa celui de Konan alors qu'il tournait la tête pour la regarder avec insistance. Konan observa les rinnegans de son chef tout en attendant plus d'explication. Ce dernier compris et décida de l'éclairer.

- Le temps que je fais venir les Pein de chaque coin du village, le jinchuuriki et les autres ne seront probablement plus détectables. De plus, Kyubi a remarqué ma présence avant même d'attaquer Hanzou. Ce Naruto sera difficile à vaincre et c'est la même chose pour l'Uchiwa, maintenant qu'elle possède ces yeux maudits. Nous devons conserver l'effet de susrprise. Replions-nous et prévenons les autres de s’occuper des jinchuurikis restants au plus vite avant qu’il ne les recrute tous, ordonna Pein, faisant réaliser à Konan le danger de la situation.

Puis, ils partirent mystérieusement en ne laissant aucune trace de leur passage…

***À Konoha***




Là-bas, les nouvelles de l’affrontement entre Naruto et Hanzou, la défaite de ce dernier ainsi que la création du titre de Bannin no Kami, qui est considéré comme supérieur à celui des sannins, s’est répandu pendant la nuit. Tous les rookies de l’année de Naruto ainsi que leur sensei et Jiraiya étaient rassemblés au bureau de Tsunade. Ils se tenaient tous droits et ils étaient avides de savoir si ce qu’ils avaient entendu était vrai. Tsunade soupira mais montra quand même un sourire.

- Je vois que vous connaissez déjà la nouvelle.

- Vous…vous voulez dire que c’est vrai? bégaya Neji.

- Hanzou me l'a affirmé par une lettre. Si Naruto l’aurait voulu, il aurait pu, à lui tout seul, prendre contrôle de ce village.

- Il devait être faible, ce Hanzou, fit Sasuke, attirant les regards frustrés de Jiraiya, Tsunade, Kakashi, Sakura et Ino.

- Ce faible, comme tu dis, a battu Jiraiya, Orochimaru et moi en même temps. Il était tout seul et il avait quasiment presque pas de blessure, siffla Tsunade entre ses dents en perdant sa bonne humeur.

- Quand vous dites Hanzou, vous vouliez parler du même qui a donné aux Sannin leur titre? s’exclama Kakashi, surpris. Mais il est invincible!

- Était invincible, corrigea Tsunade. Naruto ne paraissait même pas essoufflé après l’avoir battu à ce qu'il parait. Mais ce n’est pas le plus étonnant. Il a invoqué Kyubi et ce dernier le traitait comme son ami, lâcha la vieille en plongeant tout le monde dans une stupeur et une incompréhension des plus totales.

- Kyubi!? Qu’est-ce que Naruto peut avoir à faire avec ce démon qui a été tué par le Yondaime Hokage? demanda Kiba.

- Vous le traitiez de démon mais vous ne saviez même pas pourquoi!? Quelle belle brochette de cons vous faites! Vous êtes peut-être la génération à qui la vérité fut cachée mais n'importe qui vous l'aurait révélé si vous aviez demandé avec force! Je vais vous le dire moi: le Yondaime n'a pas tué Kyubi. Sa force était bien trop grande. Il a seulement pu l'enfermer dans le corps d’un nouveau-né. Ce poupon était Naruto, le fils du Yondaime. C’est un secret de Konoha, révéla Jiraiya avec une voix froide.

- JIRAIYA! s'écria Tsunade, outrée qu'il révèle de tel renseignements sans retenue.

- C’est pour ça qu’il était détesté? demanda Sakura d’une voix étouffée par des sanglots et le remord.

- Oui, et vous avez trouvé le meilleur moyen d’alléger son fardeaux, fit sarcastiquement Jiraiya mais avec un regard exaspéré, surtout à l'attention des membres de l’équipe 7 qui baisèrent la tête, intimidés. Tous, à l'exception de Sasuke qui regardait encore le mentor de son ancien coéquipier sans sourciller. Un Uchiwa ne baisse pas ainsi la tête devant qui que ce soit.

- Bref, son but ne semble pas de se venger de Konoha mais de détruire l’Akatsuki. Akuma Jidai et Akatsuki vont sûrement se faire concurrence, continua l'hokage.

- Akuma Jidai? Ça veut dire l’ère des diables, non? demanda Kurenai.

- Je vois que Naruto n’a pas perdu son sens de l’humour, ne put s’en empêcher de commenter Kakashi.

- Mais ce nom semble plutôt dire que les jinchuurikis seront en suprématie, non? demanda une Shizune inquiète.

- C’est ce qui me perturbe dans cette affaire, avoua Tsunade. Il y a aussi cette histoire de Bannin no Kami. S’ils sont des démons, ça veut donc dire que les forts shinobis non-jinchuuriki seront les gardiens de dieu. Donc il est possible qu'ils envisagent d'exterminer tous ceux qui ne sont pas jinchuuriki. Même si je pense que ce soit peu probable, le risque est là. Je crois plutôt qu'il a donné ce nom pour se faire connaître et se faire craindre. Ce n'est pas pour rien que ce titre est considéré supérieur à celui d'un sannin. Il voulait que ce soit ainsi.

- Est-ce que Naruto est seul? demanda Ino qui, depuis peu, s’intéressait beaucoup au cas du nukenin qu’elle considérait maintenant comme un ami proche.

- Hanzou n’a pas voulu me donner cette information. Mon avis est qu'il compatit et qu'il admire Naruto. Je pense même que, si ce dernier lui avait demandé, il lui aurait donné sa place de kage, révéla Tsunade, songeuse. Je pense que Naruto rassemblera tous les jinchuurikis et que l'Akatsuki va presser le pas pour les priver de leur bijuu ou les tuer, s’il voit qu'ils vont rejoindre Naruto.

- Dans ce cas, c'est une bonne chose. Les deux côtés vont être occupés à se battre, ce qui nous laissera le temps de recueillir des informations et de nous préparer, raisonna Shikamaru.

- Qu’est-ce qu’il faut faire, alors? demanda Hinata.

- Trouver les jinchuurikis et les éloigner de l’Akatsuki ET d’Akuma Jidai. Jiraiya, je te charge de localiser les jinchuurikis!

- Non, fit Jiraiya avec un sourire moqueur. Son ton était froid et calme, ce qui expliqua clairement à Tsunade qu’il ne voulait pas l'aider à coincer son élève préféré.

- ...Kakashi, tu remplaces, siffla l’ancienne sannin après quelques instants, frustrée de ne guère avoir le choix.

- À vos ordres, Hokage-sama.

- Les autres, vous restez ici en attendant l'ordre de mission. Si vous voyez quoi que ce soit de suspect, prévenez-moi. Entraînez-vous tout en restant alerte. Vous pouvez disposez!

- À VOS ORDRES! crièrent les ninjas avant de quitter le bureau plus rapidement que leur ombre.

***Du côté de Naruto***




Le groupe anti-Akatsuki avait pénétré la frontière du pays du feu. Naruto avait présenté Kyubi à Yomehime malgré les protestation de ce dernier. Il avait pourtant cédé et s'était comporté pas trop mal avec l'Uchiwa. De son côté, elle lui avait présenté Rokubi.

Ce ne fut pas bien long pour que les deux porteurs de démon du groupe s’entendent à merveille. C'était rare qu'ils trouvaient des semblables. Naruto avait vu Gaara mais Yomehime, elle, n'avait jamais vu d'autres jinchuurikis. C'était le premier qu'elle côtoyait. Ils étaient pareils et c'est pour cela que la confiance entre eux naquit facilement.

Naruto promit à la nouvelle de lui enseigner à invoquer son bijuu comme une invocation normale. Kajin, ayant passé la plupart de son temps à penser aux sentiments qu’elle éprouvait pour le seul mâle du groupe, ne parla que très peu. Lorsqu’elle s’endormit en serrant Naruto et en appuyant sa joue sur la sienne, elle était fixée.

La Yagyu et le porteur de Kyubi s’entendaient bien... peut-être trop bien de l’avis de Yomehime. Ce soir-là, cette dernière gardait le camp pendant que ses deux compagnons dormaient paisiblement. L'Uchiwa était plongée dans ses pensées devant le feu qui donnait un reflet éclatant à ses yeux.

Elle se posait des questions sur la relation entre ses deux compagnons, légèrement jalouse. Ils sont si proches quand ils dorment; Naruto lui adressait la parole avec un air tellement joyeux et Kajin lui souriait tout le temps, parfois avec un léger rougissement. C’est presque sûr qu’ils s’aimaient. Ou du moins, l’un des deux aimait l’autre.

Je pense que la seul façon d’en être certaine, c'est de les demander. Je ne peux pas aller en discuter avec Naruto. Vaut mieux que j’aille voir Kajin. Sur cette pensée, la femme aux cheveux bleus se dirigea vers l’autre femme du groupe qui dormait paisiblement. Ne pouvant pas attendre, elle la secoua doucement pour ne pas la faire sursauter.

- Hein?... Quoi? Comment? Où? demanda la Yagyu hagarde, avec un filet de bave qui coulait sur le cou de Naruto vu que sa tête était couchée à cette endroit.

- Désolée de te réveiller mais j’ai une question importante à te poser. Viens, nous allons plus loin.

Malgré qu'elle était totalement perdu, l'adolescente suivit la jinchuuriki. Elles s'éloignèrent que très légèrement, pour toujours avoir un œil sur le campement provisoire qu'ils avaient construit. Les filles trouvèrent un lieu confortable pour s'asseoir et papoter. Alors que son amie, tout en prenant son courage à deux main, s'installait sur une grosse pierre, Kajin se posait de plus en plus de questions sur son comportement étrange.

Elle ne lui avait jamais semblé très bavarde. L'Uchiwa paraissait à un certain point de ne pas savoir socialiser adéquatement. Ce n'est qu'après un bout de temps qu'elle avait remarqué qu'elle parlait très normalement avec Naruto. Elle en avait déduit qu'elle se sentait tout simplement pas à l'aise à parler avec elle, sûrement dû au fait qu'elle venait du village d'Ame. Mais là, elle voulait lui parler et, d'après sa gêne apparente, peut-être même lui faire une confidence. Elle décida de commencer à parler la première et d'être directe.

- Ça doit être important pour que tu me réveilles. Qu'est-ce qu'il y a? Tu n'agis pas normalement.

- C’est que... Je me demandais si... Si Naruto et toi, vous étiez... ensemble?

- Je vois et j’imagine que tu veux la vérité...

- Hm!

- La vérité est que nous ne sommes pas ensembles. Mais, j’avoue que je l’ai aimé. Je me rends compte maintenant que je l’aime comme un frère. Il m’a sauvé de la solitude que j’avais à Ame no Kuni et il m’avait acceptée tel que j’étais. Quand j’étais sûre qu’il ne me mentait pas pour profiter de moi, il est devenu la personne la plus importante à mes yeux. Plus que mes vrais parents et je ferais tout pour lui. C’est pour cela que je croyais que je l’aimais comme on aime son amoureux. Je veux le rendre heureux tout comme lui m’a rendue heureuse, tu vois?

- Oui. Merci, tu me soulages. Je ne pensais plus avoir de chance contre toi.

- Toi et moi, nous connaissons Naruto que depuis peu. Mais je sais qu’il s’intéresse à toi. Amoureusement, je ne saurais le dire. On dirais que quelque chose l’empêche de se montrer à toi. Mais, n'abandonnes pas!

- Oui, je ne vais pas le laisser partir!

- À partir de maintenant, je ne vais plus me coller à...

- Non! Tu peux continuer. Tu es sa sœur de cœur après tout. Et quand on comprend votre relation, ça devient tout à fait normal de vous voir comme ça, fit Yomehime avec un sourire.

- Merci. Tu ne sais pas à quel point sa présence me rassure. Bon, on retourne au campement? Je suis fatiguée!

- Ouais! Bonne nuit.

Soulagée, Yomehime regarda sa nouvelle amie se recoucher, collée sur Naruto. En quelques instants, elle se rendormit. L'Uchiwa ne put s’en empêcher de rire en voyant qu’elle bavait de nouveau sur le cou du blond et que la bave commençait à faire une flaque par terre. Elle avait plus confiance en sa coéquipière qu'avant. Elle l'avait souvent aperçue, avant que Naruto entre dans sa vie, mais ne lui avait jamais adressée la parole, pensant qu'elle était comme les autres qui la maltraitait. Mais finalement, elle ne leur ressemblait pas. Elle aussi, elle connaissait la solitude, bien qu'elle était plus acceptée des siens.

Le reste de la nuit se passa sans incident. En se réveillant, Akuma Jidai se prépara à partir. Naruto avait fait rire les deux filles en se réveillant. Le blond avait fait un cauchemar cette nuit-là. Il s'était bêtement fait prendre par une technique suiton d’un ninja déserteur inconnu. Il allait se noyer et ça l’avait énervé. Mais quand il se réveilla, il comprit pourquoi il avait fait ce rêve. Le chef de la troupe était frustré de s’être réveillé dans un océan de bave. L’Uchiwa ne pouvait s’arrêter de rire en voyant l’air qu’avait Kajin. Elle avait rougi violemment en voyant le cou de Naruto quand ce dernier l’avait réveillée.

Elle essuya rapidement un filet de bave suspect qui perlait le coin de ses lèvres mais les yeux bleus du blonds l’avait déjà aperçu. Au début, elle se sentait toute petite mais quand elle avait vu le long filet de bave gesticuler dans tous les sens pendant qu’il lui criait dessus, elle éclata de rire en disant que c’était dégueulasse. Cela frustra encore plus Naruto. Mais en la voyant heureuse alors qu’elle avait l’air si angoissée et préoccupée avant, il éclata de rire avec elle en essuyant la bave, question de ne pas gâcher sa bonne humeur. Le calme fini par revenir dans le campement provisoire.

Ce dernier fut défait et toutes les traces de leur venue furent effacées. Quand l'opération s'acheva, le groupe suivit le chef qui se dirigea vers Konoha en sautant d’arbre en arbre. Peu de temps après leur départ, des shurikens volèrent soudainement dans leur direction. Ils sautèrent au sol pour les esquiver. Cela mena les membres de la nouvelle organisation sur un lieu trop découvert à leur goût.

Akuma Jidai se retrouva face à deux ninjas ornant les couleurs de L'Akatsuki...

[1]Kagutsuchi est le dieu du feu de la religion Shintoïsme. Religion que Kishimoto utilise comme référence pour trouver les noms des jutsus du Mangekyou Sharingan. Les meilleurs exemples sont Amaterasu, Tsukiyomi et Susanoo qu’Itachi utilise vu qu’ils ont le nom des dieux de cette religion et possèdent un rapport entre l’attaque et les pouvoirs de ces dieux.

On a pu en apprendre un peu plus sur les nouvelles alliées de Naruto. Yomehime reste pourtant toujours un peu mystérieuse et c'est voulut. Vous la découvrirez bientôt. Quand? Telle est la question :P. Dans le prochain chapitre, le premier raid entre Akuma Jidai et Akatsuki à lieu. Qui sont les deux membres d'Akatsuki? Le prochain chapitre aura des modifications donc je le posterai peut être avec un petit retard.

Je tiens à dire qu'un jour (c'est vague je sais XD) je mettrai ma fanfic en fanart. J'ai déjà dessiné Yomehime et Naruto en brouillons. Sa pourrait vous intéresser surtout que je compte faire quelques images vous donnant une piste sur les chapitres futures sans vous donner la suite de l'histoire. Mais, faut que je m'améliore au dessin d'ordinateur avant parce que mon scanner est merdique :P. Je trouverai un moyen de l'arranger. Je vous donnerai les liens le moment venu.