Deux Anges Retrouvent Leur Ange

par Marf

Désolée pour le retard !! 

J’ai beaucoup de boulots et je suis entrain de commencer une nouvelle Fic et je délaisse un peu celle-là…Je sais pas si vous allez aimer ce chapitre…^^

Bref, je vais pas vous ennuyer plus longtemps… =)

Mettez des com’s !!!

Bonne lecture !

#_Oo.Saeko-Chan.oO_#

 

 

Chapitre 2 : Deux Anges Retrouvent Leur Ange :

 

 

 

Des ronflements dignes du plus imposant des éléphants de toute l’Afrique s’échappaient d’un des innombrables appartements peuplant le centre-ville de Londres.

 

« Il a vraiment pas…, commença Temari, un air désabusé sur le visage.

-  …changé, finit Sakura, tout en affichant un air aussi blasé que sa meilleure amie.

-  Ça n’aura pas été très dur de le trouver, rit la blonde.

-  Ouais, t’as raison ! »

 

Nos deux Anges se trouvaient devant la porte de leur meilleur ami, elles appréhendaient le moment tant attendu depuis déjà un an : leur retrouvaille avec Naruto. C’était un peu stupide, certes, mais elles craignaient qu’il ait changé au contact des Humains et que leur Naruto s’était trouvé de meilleurs amis qu’elles… Ou pire ! Qu’il ne les reconnaisse plus ! L’Haruno et la No Sabaku se lancèrent un regard d’hésitation, mais chacune, voyant leurs propres doutes se refléter dans les yeux de l’autre, éclatèrent d’un même rire. Uzumaki Naruto, leur compagnon de coups foireux, de jeux,  de joie et de tristesse, changer ? Leur doute s’estompa peu à peu…

 

« Alors, on toque, on sonne ou on défonce ? demanda Sakura, une lueur malicieuse dansant au fond de ses iris émeraude, connaissant d’avance la réponse de sa coéquipière.

-  Haha haha, Saki, Saki, Saki… Quelles questions stupides tu peux poser des fois... »

 

Suite à cela, elles s’élancèrent toutes deux d’un commun accord sur la pauvre petite porte qui n’avait rien demandé et qui n’aurait peut-être jamais dû se lever ce matin… Laisseront-elles Naruto payer les dégâts ou les payeront-elles elles-mêmes lors d’une soudaine générosité passagère ? Les deux adolescentes se posaient cette question, debout sur la porte maintenant couchée au sol, devant un Naruto abasourdi qui lui se demandait si tout ça n’était qu’un rêve et qui se révoltait sur le fait que si c’était bien cela, il aurait dû obligatoirement y avoir des Râmens à quelque part… Mais, s’apercevant de l’identité de ses visiteurs, il se dit qu’en fait, Râmens ou pas, il était tout aussi heureux…

 

« Sakuuuu, Temaaaaa !!! beugla-t-il, un immense sourire illuminant son visage, tout en essayant de se dégager de ses couvertures qui, elles, ne semblaient pas vraiment d’accord avec cette idée. »

 

A ce moment-là, la simple pensée qu’elles avaient eue en songeant au fait que le blond les avait sûrement oubliées devint subitement totalement inconcevable et stupide. Elles sourirent tout en savourant le spectacle qui s’offrait à elle : un Naruto combattant courageusement ses couvertures, leur jetant des regards tout aussi désespérés les uns que les autres. Au bout d’une minute, prise de pitié, Sakura l’aida  à se démêler. Dès qu’il fut libéré, Naruto se jeta immédiatement dans les bras de sa sauveuse.

 

« Sakuuu !!! Merciii !! »

 

Ils se lâchèrent et fixèrent Temari. Au bout de trente secondes, celle-ci afficha un chaleureux sourire et rejoignit les deux autres. Pour fêter dignement ces heureuses retrouvailles, Naruto partit faire du thé, pendant que les deux autres attendaient, enfoncées dans le canapé du salon.

 

« Alors, alors ? La vieille va toujours aussi bien ? Le Royaume n’a pas trop changé quand je suis parti ? Que ressent-on quand on vole, je ne m’en souviens plus… Est-ce que je ne vous ai pas trop manqué ? Pourquoi vous êtes ici ? Vous allez…, les attaqua Naruto dès qu’il eût franchi la porte de la cuisine.

-  Naruto… Une question à la fois, gémit Sakura, la tête entre les mains.

-  Alors, Tsu’ est en pleine forme, c’était l’horreur quand tu es parti… Quoi ? Tu peux plus voler ?! s’horrifia Temari.

-  Non… Je peux juste vous parler en pensée…

-  C’est déjà ça…, dit Sakura en lui tapotant l’épaule, un petit sourire en coin.

-  Bref, tu nous as beaucoup manqué, c’était plus la même chose sans toi et on est ici pour remplir notre première mission ! Tu te rends compte ?! »

 

En disant cela, Temari s’était brusquement levée, brandissant le point, victorieuse.

 

« La chance !! J’ai jamais eu de missions ici moi…, bouda Naruto.

-  Tsu’ nous a dit que tu pouvais…

-  Vous aider ?! Tsuuuu, je t’aiiiime !!! »

 

Ce fut maintenant au tour de Naruto de brandir le point, un air de « je-suis-le-plus-fort-on-peut-pas-se-passer-de-moi » collé sur le visage, tandis que Sakura et Temari le regardaient avec un air désabusé.

 

« Ano… C’est quoi la mission ? demanda-t-il gêné, tout en passant ses bras derrière la tête. »

 

Sakura soupira, Naruto n’avait décidément pas changé…

 

« On doit redonner la joie de vivre à deux filles, Tenten Hitora et Hinata Hyûga. Tu les connais ?

-  Mais elle est nulle cette mission !!! Y’a même pas d’action !!! s’écria le blond, horrifié, mais bon, c’est déjà ça…, ajouta-t-il pour lui-même, comme pour se convaincre de ce qu’il disait. »

 

Comme Naruto ne répondait pas à Sakura, la No Sabaku réitéra la question en augmentant juste un peu plus le volume :

 

« Tu les connais, oui ou non ?! hurla-t-elle.

-  Euh, du calme Temari…, déclara-t-il tout en réfléchissant. »

 

Après un moment de silence, il prit enfin la parole, mettant fin à l’attente de nos deux curieuses.

 

« Je crois qu’elles sont dans la même classe que moi, mais j’en suis pas sûr…

-  J’y crois pas… Tu connais même pas tous les gens de ta classe ?! soupira Sakura.

-  Bon, Saku… Si on utilisait la Kin’paku (feuille d’or) pour les retrouver ? proposa Temari, une lueur malicieuse dans les yeux.

-  T’es prête à en subir les conséquences…, sourit Sakura.

-  On attend quoi ? demanda Naruto, excité. »

 

L’Ange aux cheveux roses fit apparaître une petite feuille dorée dans sa main droite et s’exclama d’un ton guilleret :

 

« Accrochez-vooouuus !! »

 

Les deux autres ne se firent pas prier et s’agrippèrent à leur meilleure amie de toute leur force.

 

« Tenten Hitora…, murmura Sakura. »

 

Aussitôt dit, aussitôt fait. De petites ailes argentées apparurent au dos de la feuille et nos trois Anges se sentirent emportés par une puissante rafale de vent. L’image du salon devint de moins en moins nette, jusqu’à disparaître complètement, laissant place à une spirale de couleur rouge. Une douleur s’empara de leurs têtes,  comme si elles avaient été prises dans un immense étau de fer et qu’il se resserrait de plus en plus fort jusqu’à ce qu’elles finissent par éclater.  Une seconde plus tard, un bâtiment se dressa devant eux. Ils se trouvaient au milieu d’une rue déserte, dans une ruelle des bas quartiers.

 

« Et bah dis donc, je me souvenais pas que c’était aussi douloureux, gémit Naruto qui sentait un haut le cœur monter en lui, c’est normal que je sente une douleur au ventre ? ajouta-t-il mal en point.

-  Désolée, Naru ! s’exclamèrent les deux filles d’une même voix faussement désolée.

-  Pourquoi vous vous excusez ? demanda-t-il en sentant le poids sur son ventre diminuer peu à peu.

-  Parce que c’est un peu notre…, commença Temari.

-  …faute si tu as aussi mal au ventre, acheva Sakura, sa voix trahissant le fou rire qui menaçait de sortir à tout moment. »

 

Le blond se redressa, comprenant soudain que les deux Anges avaient sûrement dues atterrir sur lui… Il s’épousseta en grommelant.

 

« Pfff… C’est pas drôle, j’aurais pu me casser quelque chose ! C’est toujours moi qui trinque ! »

 

Temari et Sakura éclatèrent de rire devant l’air contrarié de l’Uzumaki.

 

« Bon, on va la chercher cette fille ou quoi… ? grogna-t-il mécontent en se tenant les côtes. »

 

Les deux autres se lancèrent un regard rieur : ça faisait un bail qu’elle n’avait pas assisté à la grande comédie du Naruto boudeur…

Sakura s’avança vers le blond, le prit par les épaules et l’entraîna à sa suite, vers la porte de la maison.

 

« Alleeez Naru, fais pas cette tête ! Tu devrais être content qu’on ne se soit pas blessé comme pour la mission au pays des neiges ! commenta Temari en éclatant de rire à ce souvenir inoubliable… »

 

 

Trois silhouettes se déplaçaient dans le ciel à une vitesse fulgurante. Si l’on se rapprochait un peu plus d’elles, on pouvait entendre ceci :

 

« Alors, on fait la course… Ou auriez-vous peur de perdre…

-  Peur de perdre ?! Non mais c’est quoi ces conneries ?! C’est quand tu veux !!

-  Bien dis Tem’ ! Quelles sont les règles, Naruto ?!

-  Y’en a pas… »

 

Au ton de sa voix, on devinait facilement le sourire qui accompagnait ces paroles…

 

« Ok… A trois !... Un, deux…

-  Trois !!! »

 

Une explosion de lumière argentée suivit ces paroles pleines de… bon sens ? Les trois Anges progressaient à une vitesse foudroyante. Après quelques secondes, un hurlement venant des entrailles d’un de nos trois concurrents interrompit la course :

 

« Yaoouuuch, ça fait trop maaaal !!! »

 

Les deux autres se retournèrent aussitôt, inquiètes pour leur ami, Naruto. Et oui, qui d’autre…

Celui-ci se tenait le front, assis contre le tronc d’un arbre où l’on pouvait facilement deviner la forme d’un baka aux ailes blanches…

Sakura se précipita auprès de lui, tandis que Temari afficha un sourire ô combien moqueur :

 

« J’y crois pas… Tu… t’es pris… l’arbre ?! Hahah ahaha !!! Comment t’as pu faire une chose aussi stupide ? Tu volais les yeux fermés ou quoi ?!

-  Oui…,  marmonna un Naruto légèrement gêné et boudeur. »

 

Sakura eut du mal à contenir son fou rire :

 

« Non… Sérieux ?! »

 

Naruto les fixa l’une après l’autre, comprenant aussitôt la bêtise de son acte :

 

« J’ai fermé… les yeux… pendant… une course ?! répéta-t-il effaré, mais pourquoi j’ai fait ça, moi… ?! Ah, oui… Je voulais… Euh… »

 

Sakura éclata de rire, rapidement imitée par Temari, devant l’air idiot de leur meilleur ami. Naruto les rejoignit quelques secondes plus tard.

 

 

Naruto observait ses amies qui avaient les larmes aux yeux tellement elles riaient. C’est là qu’il comprit à quel point elles lui avaient manqué pendant cette année qu’il avait passée au côté des Humains. Il avait trouvé des amis mais ils ne pouvaient faire le poids face à elles. Commandé par un puissant flot de sentiments longtemps refoulés dans un coin de son cœur, il se jeta sur elle et les serra dans ses bras. Surprises, mais heureuses, elles se laissèrent aller, attendries. Elles avaient retrouvé Naruto, l’Ange qui les avait sauvées, Leur Ange…

 

Une porte s’ouvrit sur la ruelle, brisant net le court moment d’amitié des trois meilleurs amis.

 

« Euh, est-ce… que je… je peux… vo… vous… ai… der ? »

 

Les trois Anges se tournèrent vers la personne et un prénom apparut clairement dans leurs esprits :

 

« Hinata… »

 

A suivre…

 

 

 

Terminé !!!

Mettez des coum’s please =)

Kiss les gens !

#_Oo.Saeko-Chan.oO_#