commencement du changement

par Usumaki-senseï

Cela faisait maintenant trois jours que Naruto était coincé dans sa chambre à l’hôpital.

Malgré le chakra du démon renard, son bras n’avait pas l’air de vouloir guérir aussi vite que les blessures qu’il avait reçu depuis qu’il était devenu genin et cela le faisait réfléchir. Pour avoir des réponses, il décida de demander à son soignant personnel.

 

Il se retrouva donc dans le même couloir sombre et humide que d’habitude et se mit à marcher vers l’endroit qu’il connaissait le mieux en lui. Peu de temps après, il était devant l’immense grille où était emprisonner son colocataire. Puis Naruto se mit à parler.

 

-« Pourquoi je ne guéris pas comme avant? »

-« … »

-« Répond » dit Naruto avec une pointe de colère dans la voix.

-« ARR!! TU ME RÉVEILLE POUR ÇA… C’EST SIMPLE GAMIN, TA TECHNIQUE DÉTRUIT TON RÉSEAU DE CHAKRA. MÊME AVEC MON CHAKRA JE NE POURAI PAS TOUT RÉPARER DONC FAIT ATTENTION LES PROCHAINES FOIS. »

-« Oh mais le grand Kyubi se fait du souci pour moi maintenant. »

-«  OUBLIE ÇA GAMIN C’EST JUST QUE SI TU NE PEUX PLUS COMBATRE, TU MOURRAS ET MOI AUSSI ET ÇA JE N’AI NUL INTENTION QUE ÇA SE PRODUISE. »

 

 

C’est dans cet état de réflexion inhabituel que Kakashi se glissa dans la pièce.

 

-« Yo Naruto! »

-…

- « Tu sais Naruto, j’ai vu a quel point ta nouvelle technique est puissante, mais tu dois aussi savoir que d’utiliser une si puissante technique n’est pas sans danger. »

- « Je sais Kakashi-senseï. Je connais mon corps mieux que personne et la je vois très bien que le Futon rasenshuriken fait trop de dégâts pour que je puisse l’utiliser comme si c’était une technique de bas niveau. »

- « c’est la première fois que je le vois résonner » pensa Kakashi.

- « Je me dois de devenir moins béta sinon je risque de me retrouver en mauvaise posture. Senseï pouvez-vous m’apprendre d’autres techniques Futon que je puisse devenir plus fort que je puisse accomplir mon nindo. »

 

La fenêtre s’ouvrit d’un coup laissant entrer une personne imposante. En voyant entrer la personne, Naruto tomba de son lit.

 

-« Ero-senin!!! Ca va pas de me faire une frousse pareille. »

-« Du calme Naruto. De toute façon, tu devrais faire plus attention à tes arrières. Je croyais te l’avoir déjà enseigné. »

-« C’est vrai. »

-« Ce n’est pas que je n’aime pas te voir à terre mais assied toi car j’ai à te parler. Tu peux rester si tu veux Kakashi. Je vous ai entendu tout à l’heure et pour ne pas te faire de la peine Naruto, mais il n’y a plus un seul ninja à Konoha qui soit de ton affinité. »

-« Kuso!!! »

-« Mais,… »

-« Quoi, quoi quoi!!! Vas-y dit le moi. »

-« J’allais dire, il y a un autre moyen pour que tu puisses continuer à t’entrainer a ton affinité. »

-« Je vois où tu veux en venir Jiraya, mais est-tu sûr que c’est le temps pour tout lui dévoiler? »

-« Me dévoiler quoi? »

-« Oui. Je crois qu’il est temps de lui dévoiler le dernier secret le concernant. »

-« Arrêtez de vous faire ma face et dites moi c’es quoi ce moyen pour me rendre plus fort. »

-«  Je vais te le dire mais ce n’est ni le lieu ni le moment propice pour que je te le raconte. Donc pour cela rhabille toi et rejoins moi sur la colline des Hokage dans une heure. »

 

Sur ce, Jiraya partit dans une petite explosion de fumé.

 

Naruto se rhabilla et se mit en marche. Sur le chemin il se demandait ce qu’Ero-senin pouvait bien lui avoir caché tout ce temps et pourquoi il allait lui dévoiler cette information que maintenant. De plus pourquoi il voulait que l’on se retrouve sur la colline des Hokage. Toutes ces question ce chamboulait dans l’esprit de Naruto au point qu’il ne regardait plus ou il allait. Finalement ses pas le menèrent à la stèle des morts aux combats. Il s’y attarda quelque temps à regarder le dernier nom qui y était gravé. Asuma avait été un grand ninja. Il était mort face à un seul membre de l’Akatsuki. Puis Naruto se promis une chose : il devrait tout faire pour ne plus être faible. Et pour cela il devait arrêter ses gamineries. L’heure du rendez-vous approchait, donc il se mit à courir vers les visages de Hokage.