Chapitre 10 ; Inquiètude et léger problème

par Manaka

Chapitre 10 : Inquiétude et léger problème.




Torkam avait eut bien du mal à suivre sa fille, durant toute la journée. Un véritable défi pour lui car cela s'avéra bien difficile pour lui de le faire, à cause de sa carrure de géant. Et comme si sa taille ne suffisait pas, le visage qu'était le sien avait tout pour faire fuir quiconque tentait de croiser son regard. Même les enfants le fuyaient en hurlant de peur, alors qu'il adorait les gosses et qu'il ne pourrait leur faire le moindre mal.


Certes, la nature l'avait conférer une très grande force et un corps à toute épreuve, pour pouvoir protéger les plus faibles. Mais il n'en restait pas moins, que son apparence ne l'aider en rien à passer inaperçu parmi la foule et soulever plus la suspicion ainsi que la peur, qu'autre chose.


Mais au final, Torkam qui avait à présent l'habitude, s'en contreficher de leur avis. Car tout ce qui compter pour lui à présent et qui était le même but que Yan, était de veillé sur ce qui avait de plus précieux, a savoir sa fille adorée, Lily.


Celle ci ressemblait beaucoup à sa défunte mère Kiara, qui était à la fois douce et fragile mais qui cachait pourtant un fort caractère.


Rien que de repenser à sa femme, rendit un peu mélancolique Torkam. Il avait aimé profondément sa douce moitié et il avait cru mourir, lorsqu'elle était morte. Heureusement que ses enfants étaient là, sans quoi, il aurait tout fait pour aller la rejoindre. Mais d'un autre côté, sa femme n'aurait pas apprécier de le voir de l'autre côté et lui aurait sans doute botter les fesses, pour le ramener illico presto dans son corps.


Kiara : « Abruti ! Qu'es ce que tu fous là et les enfants, tu en fais quoi ? Hein ? Retourne dans ton corps, imbécile ! »


Oui, c'était sans doute ce que lui aurait dit sa tendre épouse et rien que d'y penser, fit sourire Torkam. Comme elle lui manqué sa douce moitié, qui par sa faute avait trouvé la mort. Tout cela parce qu'elle était sa femme et que c'était une raison suffisant pour qu'un de ses nombreux ennemi s'en prenne à elle et ne la tue de sang froid.


Kiara avait donné sa vie pour préserver celle de Lily, qui n'avait alors que deux ans à peine. Aussi pour éviter qu'un autre malheur n'arrive à Lily, lui et Yan, avaient tout fait pour que plus jamais cela ne lui arrive.


Torkam : A ce propos...ou est donc passé Lily ? Se demanda t il en se rendant compte, qu'elle n'était plus en compagnie de ses deux amies.


Quelque peu inquiet, il se mit à la rechercher et au fur à mesure que les minutes s'écoulèrent, Torkam se mit à penser au pire, pour sa fille.


Torkam : Mais bon sang, elle n'a pas pu aller bien loin ! Se dit il en se mettant à observer tout autour de lui.


Sachant qu'elle ne pouvait pas aller bien loin, il se mit à arpenter rapidement les environs, en optant de courir de toit en toit pour rester discret. Mais lorsqu'il entendit un hurlement déchirant qu'il n'eut aucun aucun mal à reconnaître comme étant celui de sa fille. Son sang se glaça puis sous le coup de l'émotion et après avoir déterminer sa provenance, Torkam sauta du toit puis tomba lourdement devant la boutique de musique. Les passants furent stupéfié par son apparition et encore plus, lorsqu'il le virent enfoncer la porte d'un puissant coup de pied, pour le voir ensuite entrer rapidement à l'intérieur.


Torkam entra dans une colère noir, en voyant sa fille inconsciente dans les bras du vendeur.


Torkam : Écartez vous de ma fille, hurla t il à son adresse d'une voix menaçante tout en le pointant du doigt, ou vous aurez affaire à moi !


Le vendeur qui était terrifier par lui, ne se fit pas répéter une deuxième fois et s'exécuta, tout en déposant délicatement la jeune femme par terre.


Alors qu'il s'écartait de Lily, Torkam n'hésita pas un seul instant à se rendre auprès d'elle et à la prendre entre ses bras.


Torkam : Lily, ma chérie ! Réveille toi ! Dit il en tapotant doucement les joues de la jeune femme pour la réveiller.


Répondant à son appel incessant, la jeune femme ouvrit doucement ses yeux qui paraissait vide et plus sombre que ne l'était.


Lily : Papa, c'est toi ?! Demanda t elle dans un murmure

Torkam : Oui ma chérie, c'est bien moi !


Sa fille se mit à sourire, soulager de le savoir près d'elle et elle se mit à agripper sa chemise comme si sa vie en dépendez .


Lily : Papa...ramène moi à la maison ! Supplia t elle dans un souffle avant de perdre connaissance.


Torkam vit une larme s'échapper des yeux de sa fille et su que quelque chose lui était arrivé, pour la retrouver aussi attristée. Et le seul qui pouvait lui en fournir la raison, était le vendeur de la boutique, qui aurait bien aimé s'enterrer dans un trou de souris en voyant Torkam se dirigeait vers lui, le regard menaçant tout en portant Lily entre ses bras.



Torkam : Que lui avez vous fait ? Ordonna t il d'une voix dure, se retenant de ne pas se jeter sur lui pour lui faire payer son geste, d'avoir mit sa fille dans cette état.


Vendeur : Euh...rien, je vous assure ! Tenta t il de se défendre en agitant nerveusement ses mains. Elle était en train de jouer du violon et je dois dire que je n'ai jamais entendu un son aussi magnifique. Puis d'un seul coup, elle s'est mit à hurler et ensuite elle à perdu connaissance.


Lorsqu'il eut fini d'expliquer, le vendeur se mit à regarder avec inquiétude Torkam qui semblait bien pensif à présent et fixer avec beaucoup de tristesse la jeune femme. Il le vit retirer l'instrument de musique des mains de la jeune femme, pour rendre au vendeur qui le prit d'une main tremblante. Ensuite, il plongea sa main dans une de ses poches et en sorti une liasse de billet enrouler.


Torkam : Tenez, dit il en lançant le rouleau de billet au vendeur, ceci suffira amplement à payer pour la porte casser.

Le vendeur : Mais...mais c'est beaucoup trop monsieur ! S'exclama t il en constatant qu'il y avait dix fois plus que prévu pour réparer la porte.

Torkam : Dite vous que ce sont des intérêt ! Et toute mes excuses pour ce qui s'est passé ! S'excusa t il en lui faisant une légère révérence.


Sur ces mots, Torkam s'en alla sans un regard en arrière et sorti de la boutique.


Il fut tellement préoccupé par l'état de sa fille, qu'il ne fit pas attention au fait que les gens lui cédère le passage et qu'il fut sujet, à leur regard suspicieux. Torkam aurait sans doute eu des ennuis sans l'apparition inopiné des deux amies de sa filles, qui arrivèrent en courant vers lui, portant dans leur mains une multitude de sac.


Heaven : Hey, le gros malabar ! Pointa t elle du doigt Torkam en s'arrêtant pour lui faire face, en affichant un air fâché. Dis moi ce que tu as fait à notre amie ?

Natsumi : Si vous ne la relâcher pas tout de suite...j'appelle la police ! Menaca t elle en sortant son portable de son sac


Torkam ne pu s'empêcher de sourire, en voyant combien ces deux jeunes femmes avaient du cran pour lui parler de cette manière, alors que les gens autours d'eux tremblé de peur et n'auraient jamais agi de la sorte avec lui. Cela se voyait à leur regard fuyant, qu'ils n'étaient pas prêt à le faire.


Torkam : Et bien ! Je vous trouve bien courageuse pour deux bout de femme ! Je doute fort, que vous ferez le poids face moi. Se mit il à dire d'une voix menaçante tout en fronçant les sourcils, pour durcir les traits de son visage et donc pour se rendre d'avantage effrayant.


S'il se montrait si hostile avec elles, c'étaient dans le seul but de les testé et il fut ravi de voir, qu'elles restaient campé sur leur décision, à savoir ne pas prendre la fuite et de continuer à lui faire face.


Heaven : Tu nous fais pas peur et en ai pas près à laisser tombé notre amie !

Natsumi : Oui, s'il le faut. Nous nous battrons contre vous, s'il le faut.


Puis, sous les yeux surpris de Torkam, il les virent se mettre en position d'attaque. Elles devaient sans doute savoir, qu'elles ne pourraient jamais le battre mais elle étaient déterminer à libérer leur amie, coûte que coûte. Aussi, Torkam cessa d'être méchant et arbora un large sourire.


Torkam : J'admire votre courage, mesdemoiselles ! Et ma fille Lily à bien de la chance de vous avoir pour amies !

Natsumi : Hein ?! Ne me dite pas que vous êtes...

Heaven :...son père !

Torkam : Oui, je suis son père Torkam Lainki et je suis heureux de faire votre connaissance, Heaven et Natsumi !


Vu la tête de poisson, qu'affichèrent les deux jeunes femmes, en pouvait dire que c'était vraiment un choc pour elles d'apprendre pour elle, qui il était. Ce qui fait beaucoup rire Torkam.


Natsumi : Nous...nous sommes désolé de... bafouilla t elle en excuse, gêner par ce qui s'était passé.

Heaven : ...nous pensions que vous étiez un bandit de la pire espèce...qui était en train de kidnapper Lily !

Torkam : Je ne vous en veux pas, mesdemoiselles ! Ce genre de chose arrive souvent et en à du mal à croire, qu'un grand gaillard comme moi puisse avoir une si adorable fille ! Plaisanta t il pour dissiper leur gêne.

Natsumi : Vous nous envoyez soulagé ! Soupira t elle.

Heaven : Mais en faite ? Pourquoi Lily se trouve entre vos bras ?

Torkam : Et bien, si vous voulez bien me suivre jusqu'à notre appartement, je vous le direz ! souri t il à l'adresse des jeunes femmes. Et comme ça, vous profiterez pour déposer les affaires que Lily à acheter.


Les deux jeunes femmes se concertèrent ensemble et d'un comme un accord, acceptèrent l'invitation de Torkam et le suivirent.