Quand tout bascula

par Sukii-chan

Chapitre 2

 

Cela fait deux semaines que le lieutenant était à l'hôpital. Deux semaines qu'elle est dans un profond coma, deux semaines que mustang vient prendre de ses nouvelles, deux semaines de trop pour lui et tous les autres ...

« Il y a du nouveau ? » demanda mustang au médecin

« Désoler, mais son état ne s'améliore pas. Mais ne vous en faites pas je suis sûr que dans peu de te..»

« MAIS CELA FAIT DEUX SEMAINES ! ! CE N'EST PAS ASSEZ COMME TEMPS ? ! »

« Calmez vous, les médecins ne sont pas des magiciens ! Ce n'est pas en claquant des doigts que Mlle hawkeye se réveillera ! Sur ceux bonne journée »

« Tss ! » se contenta-t-il de souffler entre deux injures en regardant se ''pseudo-docteur '' partir

« Hé, Colonel ! » cria un jeune garçon blond

« Attend grand-frère » poursuivie une armure

« Arrête de courir aussi vite » rouspéta une jolie blonde armé d'une clé à molette

« Ah Edward c'est toi »

« Il m'a appelé Edward ? » pensa-t-il « eu...oui... Et des nouvelles du lieutenant hawkeye ? »

« Toujours rien »

« Eu...dite...on pourrait aller la voir ? »demanda timidement la blonde

« Bien sûr c'est la chambre 318 »

« Bon j'y vais, vous me rejoignez après les garçons »

« Attends moi je t'accompagne » cria Alphonse en s'éloignant de mustang et Edward

Un grand silence apparut, puis Edward pris la parole

« Ça va colonel ? Vous avez l'air songeur ... un problème avec votre mission ? »

Mustang hésita un peu puis se décida de parler

« Dis-moi Edward. Connaîtrais-tu un soldat d'environ un mètre septante, avec des cheveux et yeux bruns et surtout il a un teint très pale ... comme du papier ? »

Edward réfléchit pendant un moment puis...

« Non pourquoi ? »

« Parce que sur l'ordre de mission qu'il nous a donné, il était écrit que les trafiquants n'était que des jeunes insouciant son talent particulier, alors que l'un d'entre eux était assez fort pour carrément faire tomber le plafond. »

« Ça doit être une erreur d'informations, non ? »

« C'est ce que je me suis dit, jusqu'au moment ou Maes a remarqué que mon ordre de mission était faux et quand on a demandé aux autres soldats de nous dire ou était ce mystérieux soldat, personne ne connaissait ce type et après plusieurs recherches on a compris qu'il n'était pas de l'armé ! »

« HEIN ! ! Attend ... cette mission était ... »

« Oui, un traquenard... et on est bêtement tombé dedans »

**********

Pendant qu'Alphonse demandait des renseignements sur l'état du lieutenant à l'infirmière, Winry était assise près d'elle et la fixée en

silence. Elle, qui était toujours forte et droite, est aujourd'hui

Inconsciente sur un lit d'hôpital. Et ce n'était pas pour un simple bras cassé. Rien qu'a imaginé ce qu'elle a pu subir la faisait trembler et se dit que même les ''forts'' peuvent tomber

« ...ry ? Hé ho Winry ? »

« Hein, quoi qu'es que tu as ? »

« C'est plutôt à moi de te demander sa ! Ta même pas réagis quand j'ai dit que je souhaiterais que toi et Ed vous vous marierez à amestris »

« Ne dis pas n'importe quoi, on se mariera a resembool...Aaaah, NON... JE NE VOULAIS PAS DIRE SA ... JE ... JE ... » tenta-elle de se justifier

« Mais tu l'as dit quand même ... peut être que c'est ton inconscient qui a parlé ou ton amour pour Edward...en plus tes joues sont rouges...Se pourrait-il que ce soit un de ses ''lapsus révélateurs '' comme disent les psychologues... »

« LA FERME » cria-t- elle, en brandissant une clé à molette « C'EST... CE N'EST PAS DU TOUT CA... JE ... »

« Enfin te revoilà »

« Hein ? »

« Et ben, tout à l'heure, quand tu réfléchissais, tu avais l’air perturbé. Donc j'ai voulu te remonter le moral »

« Ah...désolé de t'avoir inquiétée »

« Mais à quoi tu pensais pour faire une tête pareille ?»

«Je.. »Elle fixe le lieutenant « je me disais que si le lieutenant, qui est une pro du tire, intelligente et j'en passe, a été mise dans cet état. Alors, toi et Ed, surtout Ed, qui avaient tendance a foncés dans le tas sans réfléchir, je ... »

« Alalala Winry ...encore un lapsus révélateur, on croirait entendre le discours d'une jeune mariée qui attend son mari ... faudrait que je pense à vous organiser un rendez-vous ...»

« QUOIIIIII ? ?»

« Ben quoi ? Je n'ai jamais dit que je n'étais pas sérieux tous à l'heure. Je le pensais vraiment »

« MAIS ARRETE DE DIRE DES CONNERIES PAREILLES ! ! ! »

« L'amour c'est vraiment compliqué »dit une voix derrière eux

Un gros silence apparut, puis ils se tournèrent pour voir qui avait dit cela et à leur grande surprise le lieutenant était réveillée ! Ils étaient tellement pris par leurs discussions qu'ils n'avaient même pas remarquée qu'elle s'était réveillée et quelle écoutée leur discussion depuis un moment. Winry en pleurs sauta sur hawkeye, heureuse qu'elle soit enfin réveillée, pendant qu'Alphonse courrait pour prévenir un médecin ou une infirmière

« Veuillez sortir quelques instants le temps que nous lui fassions quelques examens »

« Pas de problème, viens Alphonse on va aller prévenir Edward et le colonel »dit-elle en courant

« Mais attend ... aussi pressé qu'Edward ... faudrait vraiment faire quelques choses pour ces deux tètes de mules »

« COLONEL, EDWARD,... ah M. Hughes vous êtes là aussi ? »

« Bien sûr, je n'allais pas laisser Roy dans sa détresse voyons »

« Qui est dans sa détresse »demanda le concerné

« Allons Roy, cesse de mentir je le vois bien que la petite hawkeye ne te laisse pas indifférent »

« ARRETE DE DIRE DES CONNERIES »

« EN parlant du lieutenant » coupa Alphonse « elle s'est enfin réveillée »

« SERIEUSEMENT ? ? ? ? »

« Pourquoi je mentirais colonel ? »

« Et comment elle va ? On peut la voir ? A-t-elle réclamée quelque chose ? Et co... »

« Et dis moi encore qu'elle ne te laisse pas indifférent » souffla Hughes

« C'est mignon » pouffa Edward

« Va plutôt t'occuper de ta mécano » répliqua mustang avec un air rempli de sous-entendue

« Pourquoi ? »répondit-elle

« Bon on va voir le lieutenant »dit Edward en essayant de changer de sujet

« Oui allons y » termina Roy en murmurant un léger « tu t'en tires pour l'instant » à Edward

*********

« Faut combien de temps pour faire des examens ? »

« Colonel, vous ne voulez pas arrêter de vous plaindre ? » rechigna Edward

« Je ne me plains pas ! ! Mais admettez que deux heures pour des examens c'est exagéré ? »

« Ben ... n'oublions pas que le lieutenant était quand même gravement blessée ... donc c'est normal, enfin... je crois » tenta Alphonse dans l'espoir de rassurer Roy

« C'est vrai tu as raison... mais quand même je ne suis pas convaincue »

« L'AAMOUUUR EST UN BOUQUET DE VIOLEETEEES... » Chanta Maes

« Mais t'arrête avec sa ! »

« Comme c’est romantique, c'est comme dans les contes de fées »dit Winry les yeux remplie d'étoiles

« Comment sa ? »Lui demanda Alphonse

« Espèce d'inculte, bon... Tout commence quand Le valeureux guerrier rencontre une douce et fragile princesse à la chevelure dorée et là, PAN ! C'est le coup de foudre, ils vivent un amour parfait jusqu'au jour l'horrible sorcier, jaloux du guerrier, attaqua la pauvre princesse et la blessa gravement. Le guerrier envahit par la haine tua le sorcier puis passa des jours, des nuits, des mois auprès de sa dulcinée. Et un beau jour, elle se réveille enfin et le moment que nous attendons depuis le début de l'histoire, le guerrier embrasse fougueusement la princesse et s'enfuit ensemble pour vivre un futur heureux remplie d'amour et d'enfants »raconta Winry sans oublier les gestes qui vont avec

« C'est qui la princesse Fragile ET Douce ? »Ironisa mustang

« Il faudrait que tu viennes racontais une histoire a Elysia »

« Pas de problème M. Hughes »

« Je répète QUI est la princesse DOUCE et FARGILE »

« Ben voyons c'est le lieutenant »

« Désolé Winry, mais les thermes ''fragile et douce'' ne sont pas ce que j'aurais choisi »

« Désolé colonel, mais vous ne connaissez rien aux femmes »

« AHHH j'ai compris » cria Alphonse

« Quoi ? »

« Là on est dans la partie ou le guerrier attend le réveille de la princesse »

« Ta tout compris Alphonse »

« AAAAH ! Maintenant, je comprends pourquoi il est si impatient de la voir, tu penses qu'il faut les laisser en tête-à-tête ? ? »Dit Maes à Edward tout lançant des regards à Roy

« Je ne sais pas trop, vue l'esprit pervers du colonel, ils risqueraient faire des choses peu catholiques et je ne crois pas que le lieutenant en soit capable »répondit Edward qui lui aussi le regardais

« Excusez-moi, mais je voudrais... » Commença une infirmière

« MAIS FERMEZ LA MERDE ! ! ! »

« Mais je n'ai encore rien dit ! ! »

« AH, je ...excusez-moi ce n'est pas à vous que je m'adressais, eu ... Et que vouliez-vous dire ? »

« Premièrement, je voulais vous demander d'arrêter de hurler comme vous le faites depuis tout à l'heure, cela effraie les patients et deuxièmement, le docteur voudrait vous voir avant que vous rendiez visite à Mlle hawkeye »

« Et pourquoi on ne pourrait pas aller cher Mlle hawkeye directement ? !»

« Ne l'écoutez pas, c'est ses hormones qui parlent »Intervint Maes tout en attrapant mustang par les épaules

« On dirait un kidnapping ... » pensa l'infirmière abasourdie par ce qui vient de se passait

******

« Bon nous voilà ! Que voulez-vous nous dire ? »

« Colonel ! ! Quand on arrive chez une personne la première chose à faire et de dire '' bonjour '' »

« Laisse-le Winry et excusez-le docteur. C'est à cause des hormones »

« Ah d'accord ... »

« Maes arrête avec ton baratin avant que je te crame et vous, dites-moi tout de suite quel est le problème ! »

« Oui, reprenons notre sérieux, je voulais vous parler de l'état de Mlle hawkeye »

« En s’en doutes ! »

 « Colonel calmez vos hormones !! Docteur, les blessures sont si graves ? » Demanda Edward

« Ne vous inquiétez pas, sur ce point-là, il n'y a pas de problème. Toutes ses blessures sont soignées. Mais la chute, par contre, lui a laissé une séquelle » Expliqua le docteur en essayant de ne pas être trop brusque

« VOUS NE VOULLEZ PAS ETRE CLAIRE » cracha mustang qui n'en pouvait plus d'attendre.

« Ce que je veux dire c'est que sa chute a été trop brutale. Par conséquent, elle a perdu la mémoire »