Chapitre 5 : Des miettes de passion

par Tatsushi-chan

~~~~~

Le jeudi matin, Lucy et Sting ne s’étaient pas croisés, leurs emplois du temps étant différents comme hier. Le Dragon Slayer se rendit en compagnie de Rogue à la cantine le midi, tentant de doubler quelques personnes dans la file. Apparemment, c’était la cohue ce jour-ci de la semaine pour manger. Réussissant enfin à arriver devant les plateaux, il se servit et commença à empiler de la nourriture dessus sans même regarder de quoi il s’agissait, car il avait une faim monstrueuse, n’ayant pas déjeuné ce matin. A ces côtés, le mage d’ombre le regarda blasé et prit de quoi manger lui aussi, mais néanmoins pas en aussi grande quantité que son ami blond.

Un fois ceci fait, ils laissèrent derrière eux les cantiniers et s’avancèrent entre les tables pour espérer trouver une place à cette heure de pointe. Malheureusement pour eux, le seul endroit où ils pouvaient encore s’asseoir était une table pleine de fées qu’ils connaissaient bien puisqu’il s’agissait de ceux de leur classe. En y voyant Lucy attablée avec Erza, les autres filles et quelques garçons, le mage de lumière entraina son homologue vers eux. Maintenant qu’il avait trouvé la constellationniste, il n’avait pas l’intention de la lâcher d’une semelle. Rogue fila se placer non loin de Gajil et Levy, ce qui fit grogner Sting qui dû se résigner à s’installer entre Natsu et Grey qu’Erza obligeait à laisser une place entre eux pour qu’ils arrêtent de se taper dessus et transformer le repas en champ de bataille. En s’asseyant, il rougit légèrement, sachant que s’assoir ici devait confirmer les soupçons qu’avait eus la mage aux clés en voyant son carnet de croquis.

Les fées n’avaient pas vraiment fait attention à qui venait de se faufiler, jusqu’à ce que le Dragon Slayer de feu, voulant se tourner vers le mage de glace, se retrouva nez à nez avec Sting. Ne comprenant pas comment il était arrivé là, ses yeux s’agrandirent et il ouvrit la bouche, lâchant un juron envers le dragon de Troisième génération qui lui jeta un regard noir. Natsu voulut l’obliger à partir mais un regard noir de son amie rousse l’en dissuada. Il soupira donc et se remit à manger en silence, tentant d’ignorer la présence du mage de lumière juste à côté.

Ce dernier se leva au bout de cinq minutes, se rendant compte qu’il avait oublié de prendre un verre en passant au self. Il retourna donc près de l’entrée. Lucy saisit aussitôt cette chance, elle allait enfin pouvoir se venger ! Attrapant un bout de papier de petite taille et plié en quatre, elle se leva et s’approcha de Natsu pour lui piquer un truc dans son assiette, sous ses protestations. En réalité, ce n’était qu’une excuse pour glisser le bout de papier sous l’assiette du Dragon Slayer de lumière, le laissant légèrement dépasser pour qu’il puisse le voir dès qu’il reviendrait. La constellationniste retourna ensuite à sa table avec un bout de pain appartenant à la Salamandre et continua de manger comme si de rien n’était.

Quelques instants plus tard Sting revenait, s’asseyant sur sa chaise en posant le verre dans son plateau. Il allait récupérer ses couverts et se remettre à manger quand il aperçut le bout de papier. Le fixant comme s’il allait le mordre, le jeune homme le récupéra et le déplia avec lenteur, quelques fées ayant compris le manège de Lucy le fixant pour voir sa réaction.

Sting observa avec horreur l’un de ses dessins, qui avait été réduit lors de la photocopie. Il datait de l’année dernière, quand lors d’une pause durant le tournoi de leurs lycées respectifs, il avait vu Natsu endormi dans l’herbe, la tête posée sur son écharpe. Il avait été impossible pour lui de se sortir cette image de la tête, qu’il avait redessinée.

Dans le coin gauche en bas de la feuille, la blonde —car le jeune homme savait que c’était elle, évidemment—avait écrit quelques lignes :

« L’un de mes préférés parmi tous ceux que tu as fait. Il date de l’année dernière à ce que je vois…ton attirance pour lui ne remonterait donc pas à hier ? »

Sting se sentait trembler de fureur, froissant la photocopie sans s’en rendre compte. Alors c’est comme ça qu’elle avait décidé de se venger ?! Rogue le regarda d’un air surpris et demanda :

 - Sting, est-ce ce que ça va ?

 - Ouais, répondit le concerné alors que tous à la table voyaient que c’était tout le contraire.

Le Dragon Slayer serra le bout de papier dans son poing et le fourra dans une poche, le regard étincelant de fureur, et quitta la cantine en emportant son plateau.

 

~Natsu~

Je venais tout juste de sortir de la cantine après avoir déposé mon plateau. Je me demandais, comme les autres présents à notre table juste avant d’ailleurs, pourquoi Sting avait réagi de cette façon en voyant le papier glissé sous son assiette par Lucy. Quand nous avons demandé à cette dernière ce qu’elle avait fait, surtout qu’ils n’étaient plus aussi proches que ce mardi pendant lequel ils semblaient sortir ensembles, la jeune femme nous a répondu que ça avait été juste une sorte de jeu entre eux et que c’était fini, mais aussi que le bout de papier n’avait rien à voir avec leur relation.

Le Dragon Slayer de feu marchait donc dans un couloir en se demandant ce qu’il y avait bien pu avoir sur cette note. D’ailleurs, l’endroit où il était ne lui disait rien, malgré le fait qu’il soit dans ce lycée pour sa troisième année. Il n’y avait personne en plus, à croire que ce couloir était peut-être interdit aux élèves.

 

~~~~~

Sting marchait dans un couloir désert, encore énervé de ce que la blonde osait faire. Il devait récupérer son carnet de croquis, mais le seul problème était qu’elle devait le garder chez elle.

Bref, il était là à grogner tout seul, surtout qu’en prime il était perdu dans ce lycée qu’il ne connaissait pas. Qu’elle ne fut pas sa surprise quand il aperçut Natsu à quelques mètres devant lui au détour du couloir, et qui semblait tout aussi paumé. Le Dragon Slayer de feu s’approcha de lui et demanda d’un air mauvais :

 - Qu’est-ce que tu fous là, Eucliffe ?!

 - J’en sais rien, j’me suis perdu, je n’ai pas l’habitude de ce lycée. Et on dirait que c’est pareil pour toi.

 - Ouais, maugréa Natsu de mauvaise grâce.

Sting remarqua alors que le mage de feu avait encore des marques de son repas. Il mangeait vraiment n’importe comment ! Il avait des miettes partout sur les deux joues ! Et ses amis n’avaient pas semblé pressés de le lui faire remarquer…il dit donc au mage, un sourire narquois aux lèvres :

 - Tu manges comme un porc, t’as des miettes partout.

Natsu le fusilla du regard mais passa tout de même une main sur ses joues sans répondre pour enlever les petits bouts de pain. Loin d’être efficace, une partie tomba par terre et le reste resta sur son visage. Sting, une idée en tête, vérifia qu’il n’y avait vraiment personne dans ce couloir avec eux s’approcha lentement de la fée en soupirant, mi-amusé, mi-blasé :

 - Je te jure, il faut toujours tout faire soit même.

Le Dragon de feu, perdu, resta sous le choc quand celui de lumière le plaqua contre le mur alors qu’il ne s’y attendait pas. Natsu voulut immédiatement se dégager mais l’ex Sabertooth ne semblait pas de cet avis, le tenant fermement. Ce dernier glissa ses mains sous l’écharpe du jeune homme et la lui retira lentement, avant de faire redescendre ses mains jusqu’aux poignets de Natsu qu’il immobilisa. Ce dernier ouvrit la bouche pour protester, mais Sting le fit taire en faisant glisser sa langue le long de son cou, le faisant frissonner malgré lui et surtout prendre une impressionnante teinte rouge au niveau du visage.

 - Qu—qu’est-ce que tu… ? bégaya le mage de feu, gêné.

Loin de s’arrêter là, Sting remonta jusqu’aux joues de son camarade, qu’il nettoya de ses miettes à l’aide de sa langue. Depuis le temps qu’il rêvait de goûter la peau du mage de feu, l’occasion avait été trop belle. Il sentait la gêne de ce dernier et ses joues écarlates, et il entendait également son cœur battre bien trop vite pour que ce soit normal. Un léger sourire passa sur ses lèvres et il chuchota à l’oreille de Natsu d’une voix sensuelle :

 - Je la garde pour l’instant.

Il lâcha ensuite le pauvre Dragon Slayer sous le choc et encore sous l’emprise de ses émotions, sentant chaque endroit où était passée la langue de Sting le brûler. Ce dernier quitta alors le couloir sans lui jeter un autre regard.

Natsu se permit enfin de reprendre son souffle. Observant d’un regard vide l’endroit par où venait de s’éclipser le mage de lumière, il se demanda ce qui lui avait pris, ne comprenant pas pourquoi lui-même c’était laissé faire au lieu de le repousser et de le frapper d’un bon coup de poing. Et surtout, que signifiait la dernière phrase prononcée par le tigre ? Que gardait-il ?

Un éclair de génie le traversa. Son écharpe ! Sting avait gardé son écharpe ! Il lâcha un juron et se mit à courir dans la direction où était parti le mage pour espérer le rattraper.

 

~Sting~

J’avais enfin pris mon courage à deux mains pour faire avancer les choses, même si ce n’était pas énorme. Malgré cela, je me sentais tellement bien ! J’avais encore le goût de sa peau sur ma langue, je sentais encore son odeur si particulière comme lorsque je m’étais collé à lui, je voyais encore ses réactions, plus qu’encourageantes pour moi car il semblait que je ne le laissais pas indifférent.

Pour ce qui est de son écharpe si précieuse à ses yeux, j’avais longuement inspiré l’odeur qui s’en dégageait, la sienne, avant de la ranger dans mon sac puis mon casier (ayant au préalable changé le code du cadenas après ce qui s’était passé avec Lucy) pour qu’il ne puisse me la reprendre. Je m’étais ensuite rendu en cours de Pratique Magique—le plus important cours, que nous avions un nombre assez conséquent de fois dans l’emploi du temps—où j’avais été rejoint par mes autres camarades.

Le cours était passé sans encombre, je m’étais entraîné pendant deux heures contre Rogue pour améliorer mes capacités. Quand les deux heures furent passées, nous sommes tous retournés dans les vestiaires avec l’intention de prendre une bonne douche.

Une fois déshabillé, j’ai rejoint les autres, mon regard se posant immédiatement sur le mage de feu. Il était en pleine baston contre Grey. Les insultes fusaient et s’était à qui crierait plus fort que l’autre. J’en profitais pour déguster du regard le corps parfaitement sculpté du dragon de feu, sur lequel les gouttes du jet d’eau au-dessus de sa tête ruisselaient et épousaient avec sensualité ses muscles. Et dire que je n’avais plus mon carnet de croquis ! Je ne pouvais pas me permettre d’attendre que Lucy me le rende pour représenter une fois seul chez moi ce que j’avais sous les yeux, j’allais devoir dessiner sur une feuille à part.

Finalement, je me suis forcé à détourner les yeux et me suis occupé de ce que Rogue était en train de me dire et que je n’écoutais que d’une oreille jusqu’à maintenant.

 

~Natsu~

En retournant auprès de mes amis avant d’aller en cours de Pratique Magique, Erza et Lucy avaient été les premières à remarquer l’absence de mon bien le plus précieux autour du cou et m’avaient demandé où avais-je mis mon écharpe. Inventant une excuse rapide, je leur avais avoué :

 - Je l’ai prêtée à quelqu’un qui en avait besoin.

Après tout c’était bien Sting qui l’avait, je ne faisais que mentir sur le fait que je l’avais prêtée et qu’il en avait besoin. A l’entente de ces mots, ils avaient tous été choqués, et je ne les comprenais que trop bien, vu qu’en temps normal jamais je ne l’aurais ne serait-ce que prêtée à qui que ce soit.

Pendant tout le cours, mes pensées avaient été dirigées vers Sting alors que je m’entrainais contre Gajil. Je ne comprenais pas ce qu’il lui avait pris, mais pire que tout, je n’arrivais pas à comprendre pourquoi j’aurais voulu que cet instant ne s’arrête surtout pas. Bref, j’avais l’esprit complètement retourné et voir un peu plus loin le mage de lumière en train de se battre contre le dragon de l’ombre, bougeant de façon si habile lorsqu’il attaquait ou esquivait, ne m’aidait absolument pas.

Un peu plus tard une fois parti à la douche avec les autres mecs de la classe, j’avais bien senti son regard plus qu’insistant sur moi alors que ce glaçon sur pattes de Grey me balançait des piques depuis qu’il m’avait vu. Ça me mettait plutôt mal à l’aise aussi n’étais-je pas resté très longtemps sous l’eau.

 

~~~~~

Une fois sorti des vestiaires, les mages de la classe de terminale A s’attendaient tous pour se rendre ensembles au prochain cours lorsqu’un cri retentit. Ils virent tous arriver vers eux Levy, qui était tremblante de peur. Lucy lui demanda de se calmer et de lui expliquer ce qu’il lui arrivait.

 - De—dehors, du côté du terrain d’entraînement…c’est…

Elle semblait avoir si peur qu’elle n’arrivait pas à prononcer un mot de plus. Tous coururent en direction du fameux terrain qui se trouvait derrière le gymnase et restèrent bouche bée devant ce qu’ils voyaient.

Le terrain, bordé d’épais arbres qui formaient la limite du terrain du lycée, était envahi d’une brume de couleur rouge sombre et noire, flottant au sol mais également dans l’air.

 - Ne vous approchez pas, c’est du poison ! prévint Levy qui avait réussi à se calmer.

Natsu semblait furieux. Les poings serrés, il souffla d’une voix grave dans le silence surpris qui s’était installé :

 - Cobra…il est revenu…