Chapitre 16 partie 1

par Rainbow-Rakuen


Chapitre 16 partie 1 :


Résumé des chapitres précédents : Après avoir passé leur premier Noël ensemble, les deux adolescents reprirent les cours. Le printemps est arrivé, et le lycée organise comme chaque année un festival culturel, chaque classe se doit de préparer quelque chose et c'est aussi ce même Samedi que la finale inter-Lycée se déroulera. Alors que Natsu et Lucy discutaient dans les les couloirs du lycée, ils croisèrent Sting Eucliffe capitaine de la football team de Saberthoot, future équipe que les Fairys devront affronter en finale et veille connaissances du délinquant ainsi que de la blonde..



Lycée Saberthoot


Dans une salle où chaque élève avait la frayeur d'être un jour confronté, le capitaine des Sabers, Sting Eucliffe, déglutit difficilement. Sa grande fierté l'avait abandonnée quelque minute n'osant elle non plus s'aventurer dans le bureau du proviseur ou plus familièrement appelé par les étudiants ''La cage aux fauves'', personne n'en revenait complètement sain.


Les rideaux étaient tirés, laissant un unique rayon de soleil traversait la pièce et finir son chemin sur le tapis de velours près des chaussures du blond.


Ses poings venaient de s'écraser sur le bureau créant autour de lui un terrible bruit assourdissant qui fit reculer Sting d'un pas.



C'était plus une affirmation qu'une question.

Sting n'osa parler, son silence ne fit que confirmer les dires du chef, et pour conclure il ajouta de sa voix froide et sans émotion,



L'instant où il referma la porte derrière lui fut le seul moment où il put véritablement respirer.

Passant une main dans sa chevelure cendrée, les doutes l'envahirent. Que devait-il faire à présent, il venait d'accepter un ''accord'' assez forcé mais c'était trop tard, il n'avait plus le choix, sa haine et son désir de vengeance envers lui était beaucoup trop fort pour pouvoir renoncer maintenant...


OoOoOoOoO


Fairy High, Mercredi,

P.D.V Lucy :


Nous n'étions qu'à quelques jours de la finale, trois jours précisément. Master a spécialement banalisé la semaine afin que chaque classe puisse participer au ''Fairy Festival Culturel'' qui aura lieu ce samedi aussi avant que le match ne commence. D'après lui ce serait une bonne façon d'attirer de nouveaux élèves l'an prochain, ou, même s'il ne voulait pas l'avouer, une manière subtile de récolter des fonds facilement...



En ce moment, Levy-chan et moi déplaçons les tables pour créer une atmosphère de Coffee Shop, tel est le thème voté, ou plutôt imposé par Erza...


Flash Back :



Face au manque de réactivité ses mains vinrent rapidement trouver ses tempes et les masser ardemment.



Soudain la porte coulissa violemment pour révéler une ombre imposante et familière, ses longs cheveux roux, ses lunettes qui lui donnait un côté encore plus menaçant et sans oublier cette veste bordeaux qui portait l'insigne du campus, aucun doute, c'était bien elle, la présidente du conseil des élèves.



Fin Flash Back :



Sa meilleure amie soupira et vint se poster au même endroit qu'elle. Cette fenêtre donnait directement sur le terrain de foot où l'on pouvait voir l'équipe s'entraîner et Levy remarqua le voile mélancolique qui couvrait ses prunelles marrons. Récemment Natsu était distant avec Lucy et cette distance affectait beaucoup la jeune fille.

Pas très sûre du choix des mots qu'elle devait employer, Levy tenta une légère approche.



Levy vit son amie baisser la tête assez rapidement. Comprenant que la discussion devenait sensible, elle s'arrêta.

Oui le rat de bibliothèque était au courant de l'évolution progressive de la relation entre ces deux là et était plutôt enjouée pour son amie blonde. Et même si au départ Lévy était un peu sceptique, à présent elle la supportait et ne pouvait donc pas laisser son amie dans cet état.


La recherche d'idée pour lui remonter le moral fût assez courte. Elle partit précipitamment prendre quelque chose dans les réserves du futur Coffee Shop et revint vers la blonde en l'agrippant par le bras pour sortir de la salle.



OoOoOoOoO


Stade de Fairy High, 13h42 :


Sur le terrain, l'équipe de Laxus s'entraînait en s'affrontant les uns contre les autres. Exceptionnellement, c'était les seuls élèves à être dispensés de toutes activités pour le festival afin que ce samedi ils puissent donner la meilleure performance qui soit.


Les deux mordues de livre arrivèrent sur le lieu où se déroulerait la finale. Lucy fronça les sourcils, elle remarqua avec un certain agacement que beaucoup de filles, particulièrement des premières années, étaient présentes et les cris d'encouragements ainsi que les rougissements de certaines quand elles voyaient Natsu ne lui plaisait vraiment pas. Devenait-elle jalouse et possessive ? Elle ne savait pas trop et ne voulait pas trop s'en préoccuper pour le moment.

Elles s’arrêtèrent devant les petites barrières blanches qui entouraient l'ensemble du terrain délimitant ainsi la zone à respecter pour les spectateurs. Posant une main sur l'une d'entre elles, de façon inconsciente ses yeux bruns ne lâchaient pas le joueur aux cheveux roses.




Au même moment de l'autre côté du terrain, Natsu n'avait cessé de lui jeter des regards depuis qu'elle était arrivée, la surveillant quelque peu. Cependant une même question revenait sans cesse : Qu'est-ce que ce traître faisait ici ? Et pourquoi le laissait-elle l'approcher si facilement ? Sa concentration sur le ballon diminua peu à peu ce qui n'échappa pas au capitaine qui attendait la passe. Il s'arrêta soudainement dans sa course et posa son pied droit sur le ballon, ses yeux ne lâchaient pas son rival.



N'écoutant pas les remarques de ses coéquipiers autour de lui, il réajusta son pied et tira dans le ballon qui traversa trop rapidement la largeur du terrain.




La concernée eu à peine le temps de se retourner qu'elle se fit agripper le poignet et tirer vers le bas par Sting afin d'éviter le ballon qui fonçait sur eux.

Une fois la menace écartée, la jeune fille tourna la tête et vit la balle rebondir et rouler un peu plus loin. Ce ballon avait été tiré avec trop de précision pour que ça soit un accident, même s'ils ne se seraient pas baissés il serait passé au dessus d'eux sans problème, rien avoir avec une maladresse, elle en était persuadée.


Elle passa en-dessous des barrières et emboîta le pas vers le milieu du terrain suivie de Sting qui trouvait que son plan se mettait en place plutôt facilement. Furieuse, Lucy s'approcha du rassemblement, les sourcils froncés.


Malgré le regard assassin de la jeune fille, aucun des garçons ne se dénonça ou avoua lequel d'entre eux était le coupable. Ils avaient appris à être une équipe très soudée même s'ils n'avaient pas compris l'agissement de leur camarade.



Très rapidement, toute l'attention se porta sur le capitaine des Saber qui arriva à côté de Lucy. Son regard bleu azur se posa directement sur Natsu qui n'avait pas montré la moindre expression depuis le début. Les mains dans les poches, fusionné par un sourire arrogant mais confiant, il lui dit :



Il s'était avancé face à eux se démarquant ainsi de la ligne que les joueurs avaient crée. Natsu entendit la voix de Lucy murmurait son prénom mais ses yeux ne lâchaient pas celui qu'il considérait comme son ennemi.



Toutes les personnes autour d'eux, pouvaient ressentir l'atmosphère inquiétante qui s'était installée après que cette phrase aie été prononcée. Sting portait toujours ce sourire arrogant et fixait Natsu de manière amusé alors qu'a l'opposé, celui-ci restait neutre. Eucliffe décida que c'était le bon moment de mettre son plan en marche et la première étape consistait à provoquer suffisamment Natsu de manière à ce qu'il vienne le frapper. Les combats entre les équipes avant un match pouvait coûter très chère, jusqu'à aller à l'exclusion du joueur fautif pour le prochain match. Connaissant l'impulsivité innée de Natsu, arriver à ce stade là ne devrait pas poser beaucoup de difficulté.

Natsu se statufia, ses yeux s'agrandirent d'angoisse lorsqu'il entendit plusieurs chuchotements s'élevaient autour de lui " Nii-san?" , "Pourquoi est-ce qu'il l'appelle grand frère?". S'il ne réagissait pas rapidement, la situation risquerait de prendre un tournant dont il ne voulait absolument pas faire face.



Lucy serra les dents et les poings aussi fort qu'elle le pouvait. Sa frustration avait atteint son niveau maximum. La jeune fille se sentait tellement inutile en ce moment, si seulement elle connaissait le noyau de leur conflit, elle aurait pu peut être faire quelque chose pour intervenir, mais rien.

Pathétique, c'est ce qui la qualifiait de mieux d'après elle. Comment pouvait elle prétendre l'aider, le soutenir, être son pilier, s'il avait encore des parts d'ombres qu'il cachait ! Bien sûr, Lucy savait que Natsu n'était pas garçon qui se dévoilerait facilement et qu'apprendre à connaître la véritable personne qu'il était réellement prendrait du temps, mais en ce moment, le temps lui manquait et la situation devenait dangereuse.


A la fin de cette phrase, Lucy partit rejoindre sa meilleure amie qui l'attendait toujours derrières les barrières blanches, quant au blond de Saberthoot, il se mit à rire d'un rire machiavélique, sans le savoir, elle était la clée de sa vengeance.

OoOoOoOoO


Samedi, 16h30, Lycée Fairy High.


Lucy avait fini son service depuis près d'une dizaines de minutes mais le « Fairy Cofee Shop » rencontrait plus de succès que prévu. Les élèves de Fairy High et de Saberthoot, qui avaient fait le déplacement spécialement pour le match, avaient largement été plus nombreux que les filles n'avaient imaginé.

Elles s'étaient vêtis pour l'occasion d'une chemise noire et d'un tablier blanc où l'insigne du lycée était brodé, même les garçons qui participaient s'étaient prêtés au jeu en portant à l'inverse, une chemise blanche, un gilet noir, le tablier accroché à la taille et le célèbre nœud papillon typique des serveurs de terrasse.


Malgré l'accumulation de clients dans la classe, Lucy, Erza et toute l'équipe, arrivaient enfin à voir le bout du tunnel. Le match allait commencer dans environ une demi-heure poussant ainsi les derniers étudiants à finir leurs boissons ou gâteaux rapidement afin d'obtenir les meilleures places dans les gradins. La blonde débarrassait de la vaisselle sale sur la table, lorsqu’elle se fit interpeller par Erza :



Termina la blonde en adressant un rapide au revoir aux personnes restantes.



OoOoOoOoOo



La jeune fille soupira, elle lui dit un rapide ''à toute '' avant de partir en direction du match pendant que Lucy se chargea d'enfiler sa veste en jean et retira les cheveux qui s'étaient coincés. Elle rangea les affaires restantes dans son sac, lorsqu’elle entendit des pas faire son chemin vers elle.



Toujours rien. Agacée, elle fronça les sourcils et se retourna. Ses yeux s'agrandir de choc, ce n'était pas Levy..


OoOoOoOoOo


Vestiaire des garçons, 16h45 


Un silence étrange régnait dans les vestiaires des Fairy. Ils avaient tous enfilé leur maillot bleu marine aux écritures bordeaux, fier de représenter leur lycée en portant son insigne sur le côté gauche au niveau du cœur. Certains finissaient d'ajuster leurs lacets ou de remonter leurs chaussettes, cependant l'ambiance n'était pas à son habitude


Loki et Elfman se séparèrent rapidement tandis que tous les joueurs se levèrent brutalement pour accueillir respectueusement les nouveaux arrivés. Le grand homme roux s'avança au milieu de la pièce et toisa ses joueurs, visiblement mécontent de leur comportement.


Le vieux Makarov ne disait rien, il se contenta de laisser l'autorité à celui qu'il avait désigné comme entraîneur il y a déjà quelques années de ça mais c'est en voyant le visage honteux de ceux qu'il considérait comme ses enfants qu'il soupira et décida d'intervenir à son tour. Le vieil homme rattrapa la distance qui le séparait du reste.



Les garçons se séparèrent pour s'adonner à quelques étirements finaux ou finir de ranger les anciens vêtements dans leurs casiers respectifs. La pale ambiance qui régnait auparavant avait laissé place à une équipe sûre d'elle, prête à se défoncer sur le terrain. Ils étaient complètement requinqués.


Il se dirigea vers son téléphone qui vibrait sur l'étagère après avoir répondu un joli ''La ferme Ice Princess'' qui venait du fond du cœur, et attrapa ce dernier.

Il fronça les sourcils, surprit de voir un numéro qu'il ne connaissait pas essayer de l'appeler plus de trois fois déjà. Ne s'en préoccupant plus il allait éteindre son téléphone lorsque soudainement un message s'afficha.

Ses yeux verts foncés s'écarquillèrent lorsqu'il lu le texte '' Tu ne veux pas me répondre Natsu-san ?'' Il ne connaissait qu'une personne qui l'appelait comme ça mais comment ? Comment avait-il eu son numéro ? Pourquoi maintenant ? Qu'avait-t-il de si important à lui dire pour insister autant? Son cerveau réfléchissait trop rapidement en peu de temps et presque inconsciemment il avait rappelé bizarrement il savait qu'il n'allait pas aimer la suite.



Plus de tonalité, il avait raccroché. Natsu serra les dents et sans hésiter une seconde il partit des vestiaires, en direction des bâtiments du lycée sous le regard questionneur de ses coéquipiers.

Il passa avec difficulté l'océan de gens qui se dirigeait vers les tribunes pour finalement atteindre les portes de son lycée. Le délinquant s'empressa de monter les marches deux à deux pour atteindre le troisième étage. Il savait parfaitement dans quelle salle ils étaient, Sting l'avait mit sur la voie avec sa dernière phrase. Heureusement pour lui le couloir était entièrement vide puisque le dernier étage n'avait tenu aucune festivité. Se rapprochant de plus en plus de son but, il s’arrêta net devant cette porte qu'il ouvrit d'une force à en faire trembler les murs. Devant lui se tenait Sting au milieu de la pièce qui l'attendait, lui aussi portait déjà son maillot noir aux écritures couleurs or, et puis en arrière plan dans un coin de la salle se tenait Lucy entourée d'Orga et de Rufus, eux aussi en tenue, sûrement des compagnons du blond devina Natsu. Ils la maintenaient fermement d'après lui tandis qu'à côté, Rogue, le brun au visage pale se contenta de croiser les bras sur sa poitrine. Reportant son attention sur Lucy, ils échangèrent un bref regard et comprit son message silencieux, elle allait bien.




OoOoOoOoOo



De l'autre côté du lycée, dans les vestiaires, les Fairys étaient encore abasourdis du soudain départ de leur meilleur attaquant.



''Partit'' lui soufflèrent quelques joueurs plus courageux. A ce moment là, il crut qu'il allait s'arracher les cheveux.


OoOoOoOoO



Sa phrase fut interrompue par un coup de genoux droit dans son abdomen sa respiration fut même coupé pendant quelques secondes à cause de la violence du coup. Complètement pris de court par cet assaut, il tomba à genoux en face de Sting qui portait un regard supérieur sur son corps, putain il avait de meilleurs reflex d'habitude. Natsu reprit difficilement sa respiration et vit le blond s'accroupir en face de lui, un masque impassible trônait sur son visage, il lui murmura un ''sale enfoiré'' pour l'avoir pris par surprise mais cela ne semblait pas atteindre le blond.


Les yeux de Lucy s'écarquillèrent de compréhension, ça y est, les pièces du puzzle s'emboîtaient pour former le tout. Si elle ne se trompait pas, la famille d’accueil de Natsu était celle de Sting qui le croyait responsable de la mort de ses parents. Cela expliquerait alors pourquoi il vivait chez son cousin Rogue, il ne lui avait jamais dit la véritable raison dans le temps où elle était à Saberthoot, mais aujourd'hui elle comprenait.

Il lui reprochait d'être en vie à la place de ses parents ? Certes elle comprenait ce n'est jamais facile de perdre ses géniteurs, mais Natsu n'y est pour rien dans tout ça, il était au mauvais endroit au mauvais moment, comment peut-il lui blâmer cela alors que lui n'a jamais connu ses propres parents, qu'il ait vécu avec des gens qui le détestait sans hésiter à lui rappeler tous les jours d'ailleurs et qu'il ait réussi à survivre dans les rues froides et hostiles pendant qu'il était gamin. Aucun enfant ne mérite ça. Les larmes commencèrent à lui monter aux yeux quand elle vit le corps de Natsu roulait vers la fenêtre. Vu le coup de pied du capitaine des Saber dans le flanc droit du délinquant et de son gémissement de douleur, il avait sûrement réussi à lui casser une côte.



Étrangement la blonde remarqua que Natsu ne faisait rien pour se défendre, il ne chercha même pas à se relever ou à éviter les coups, pourquoi ? Mais pourquoi ne faisait-il rien? Ce n'est pas à son habitude, c'est comme s'il avait abandonné l'idée de lutter. Il subissait. Mais pourquoi, se répéta encore une fois la jeune fille. Était-ce encore la faute à la culpabilité qu'il ressentait malgré le fait qu'elle lui ait dit qu'il était innocent ? Les mots de Sting étaient bien plus forts que les siens, avait-t-elle finalement perdu son engagement ? Elle se sentait pathétique, inutile, une incapable,

elle voulait tellement être auprès de lui mais ces brutes ne comptaient pas la laisser filer, tout ce qu'elle pouvait faire c'était de le regarder se faire brutaliser. Les larmes roulaient lentement sur sa peau lisse en voyant les coups s'enchaîner.


Sting avait la respiration lourde, sa poitrine montait et redescendait, il prenait de longues bouffées d'air comme après un grand effort physique. Il regarda son adversaire sur lequel il venait de se défouler, celui-ci était assis contre le mur, les dents serrées, un filet de sang coulait au niveau de sa tempe et du coin de sa bouche. Sa frange d'habitude dressée en hauteur, retombait sur son front et sa main droite se situait sur son flanc du même côté, au niveau des côtes tandis que l'autre était lourdement posée sur le sol. Il était vraiment mal en point constata l'héritière, ce qui lui arracha un sanglot de plus.



Il fit signe à ses compagnons de la relâcher et de le suivre, il était temps pour eux de partir.

Au moment où elle sentit ses poignets enfin libres, elle se précipita vers Natsu et s'accroupit à ses côtés, sa main se posa délicatement sur joue droite et l'autre sur son front pour décaler sa frange afin de mieux voir l'expression de son visage.


Un hoquet de surprise s'échappa de sa bouche. Il souffrait tellement, ses lèvres étaient plissées formant une ligne droite et ses yeux étaient fermés essayant au maximum d’atténuer la douleur mentalement.



La jeune fille ne se fit pas prier elle fouilla dans les poches du short de Natsu et trouva son portable. Heureusement pour eux, qu'il l'avait apporté avec lui. Rapidement elle le déverrouilla et composa le numéro de sa meilleure amie, qui d'autre pouvait-elle bien appeler à un moment pareil ?

Elle entendit la sonnerie mais tomba finalement sur la messagerie. Elle retenta la manœuvre en regardant le visage de Natsu qui luttait pour ne pas flancher.



OoOoOoOoO


Dehors, la patience était à son comble et le vacarme des supporters était aussi digne que celui d'une coupe du monde. Dans quelques secondes, les joueurs allaient faire leur entrée sur le terrain. D'ailleurs ceux-ci avaient quitté les vestiaires et étaient regroupés en file indienne encore inaperçus par les spectateurs.

Laxus qui se situait en début de file, comme le voulait la tradition pour les capitaines, réajusta son brassard blanc avec le symbole de Fairy Tail en noir dessus, montrant de quelle équipe il était le chef. Il jeta un rapide coup d’œil à sa gauche pour voir le capitaine des Saber trop confiant à son goût, d'ailleurs il n’était pas le seul, toute son équipe adoptait cette même attitude. Le petit fils du directeur lâcha un ''tch'' d'exaspération et s'avança suivit de son équipe, vers le stade. C'était le moment de faire leur entrée.


Les jeunes pouvaient entendre le lourd bourdonnement du public à la seconde où ils posèrent le pied sur le terrain. Évidement Loki ne se priva pas d'envoyer quelques baisers et clins d’œils dans les tribunes ce qui fit évanouir certaines tandis que d'autres joueurs se contentèrent juste de saluer leurs familles et amis.

Après avoir serré la main à chaque membre de l'équipe adverse, chacun se déplaça vers sa position respective pendant que les capitaines se familiarisèrent avec les arbitres venus d'un autre lycée afin d'éviter le favoritisme



Des chuchotements dans les tribunes parvenaient aux oreilles de Levy qui regardait son petit-ami scratcher les gants de goal qu'il portait mais celui-ci ne la remarqua pas volontairement d'après elle. Tout cela commençait à être étrange, elle regarda la place vide à sa gauche, là où elle avait laissé poser ses affaires pour garder la place à sa meilleure amie mais Lucy était en retard pourtant la bleue avait essayé de l'appeler mais elle tombait constamment sur sa messagerie et voilà que maintenant Natsu n'était ni sur le terrain, ni sur le banc de touche. Vraiment étrange.


Tellement absorbé par ses doutes, le rat de bibliothèque ne remarqua même pas que le match venait de commencer, ce fut grâce aux cris d'encouragements de Jubia, située à sa droite, et ceux des supporters, qu'elle sortit finalement de ses pensées se concentrant elle aussi sur le match.

Malheureusement pour elle, l'énorme brouhaha l'empêchait de remarquer le vibreur de son téléphone posé là où devait s'asseoir Lucy, un numéro inconnu de son répertoire s'affichait...

OoOoOoOoO


Dans une salle du troisième étage, deux jeunes gens se retrouvaient coincés dans les locaux déserts du lycée, la jeune fille essuya de sa main libre les perles salées qui tombaient de ses prunelles marrons alors que l'autre tremblait, tenant du mieux qu'elle pouvait le téléphone collé à son oreille. Elle regarda l'expression de douleur du garçon assis nonchalamment à côté d'elle et son cœur rata un battement, elle commençait à désespérer.