colocation difficile

par keiko.42

 

POV Natsu :

 

 

Je suis toujours là, derrière la porte de l’infirmerie, à écouter leur conversation.

Je sais, la curiosité est un vilain défaut…Mais, il fallait vraiment que j’en sache plus…Je les entends s’approcher de la porte.

Je cours sans bruits à travers les couloirs, je descends les escaliers, traverse la cour, entre dans le dortoir et ne m’arrête qu’une fois la porte de la chambre fermée derrière moi.

Plus de doute maintenant, c’était bien la fille du train…Elle a dû se couper les cheveux et les teindre j’imagine…Dans mon souvenir ils étaient mi longs et plus clairs, dorés…

Lucy…

Non, Luca ! Si je fais la gaffe de l’appeler par son vrai prénom ce sera foutu ! Personne ne doit être au courant !

Alors comme ça son père veut la forcer à se marier, hein ?! Je la protégerais, je vais…

Oups !

Je me calme en me rendant compte que dans mes rêves de chevalerie à la con je me suis un peu trop emporté et les flammes sont sorties de mon corps…J’ai encore cramé un bout de mur…

Je soupire et regarde mes mains…

Une question reste en suspens : Mais putain comment elle a fait pour faire rentrer ses seins dans un truc pareil ????!!!!

C’est peut être lié à sa magie…Mais oui ! Elle peut se transformer à volonté en homme ou redevenir femme mais si elle le montre, tout le monde risque de découvrir son secret !!!

Je tourne en rond dans la chambre en essayant de me remémorer la taille exacte qu’ils avaient, ses seins. Je prends les coussins et les maintiens devant mon torse pour jauger à vue de nez…

-Comme ça…Non un peu plus gros…Et je suis sûr que ça doit être encore plus moelleux !dis-je en enfonçant ma tête entre les deux oreillers.

Elle entre à ce moment et me regarde suspicieuse :

-On peut savoir ce que tu fais ?

-Euh….Je…compare le moelleux des  coussins ?!

-Et c’est ça qui te fait rougir et baver en même temps ? Et ben, il te faut pas grand-chose…dit-elle en se massant la tête.

…Vaut mieux changer de conversation…

-ça va toi ? Tu t’es remis ?

-Oui, oui. Je vais prendre une douche et me coucher, je suis mort.

-…

Et sur ces mots elle…IL s’enferme dans la salle de bain…Elle…Non, merde ! IL va être à poil…Sous la douche…

Je sais pas combien de temps je mets à sortir de ma transe, mais c’est Grey qui m’en sort en entrant en trombe :

-Il est rentré ?...Natsu pourquoi tu fixes la salle de bain comme ça ?...Et tu saigne du nez aussi…

-Euh…

Je passe ma manche sous mon nez : c’est qu’il a raison en plus cet enfoiré !!!

J’vais jamais survivre avec une fille dans la même chambre que moi, surtout elle !

Tiens quand on parle de la louve on en voit…

Pas grand-chose en fait…Trop déçu…

Ce serait sympa si la prochaine fois elle sortait en sous-vêtements ou…

Oups, c’est pas bon ça !

J’ai vraiment besoin d’une douche froide, je salue vaguement mes deux « potes » et me rue dans la salle de bain.

Je respire à fond, enlève mes vêtements et  me mets sous le jet d’eau froide en fermant les yeux…

Ça va vraiment pas être simple…

Un peu de concentration et je suis sûr que je vais finir par oublier l’image qui m’est apparue…

Pense plutôt à ce qu’elle a traversé pour se retrouver ici ! Ouais, pauvre petite, toute seule et avec un père qui la déteste…

C’est pour ça qu’elle avait l’air triste tout à l’heure…Et aussi qu’elle a réagi comme ça quand elle a appris que l’école des filles avait été détruite…

Je finis de me laver en vitesse et…

-Bien sûr, j’ai rien emmené à me mettre sur le cul…C’est vrai que d’habitude j’ai pas à penser à ce genre de détails…

Bon tant pis. J’enroule une serviette autour de ma taille et entre dans la chambre pour m’arrêter aussitôt :

Grey enlace Lucy !

Là, je vois rouge :

-GRRRRREY ! On peut savoir ce que tu fou encore dans ma chambre à cette heure ?!

-Oh, j’avais oublié que la tête à flamme n’aime pas trop qu’on squatte sa chambre…C’est un possessif, tu vas voir. Dit-il à Lucy en lui tapotant la tête de façon amicale.

Bon, fausse alerte, calme toi mon vieux ou tu vas encore tout flamber !

Le glaçon part et Luca me regarde de haut en bas en rougissant de plus en plus.

Je réalise que je suis toujours à moitié à poil, mais j’arrive pas à bouger. Enfin, elle doit se rendre compte du malaise par ce qu’elle monte dans son lit en murmurant un vague bonne nuit.

Je me change et me cale sous mes draps où Happy m’attends déjà en ronronnant.

Je ferme les yeux et j’ai une tonne d’image de Luca dans toutes sortes de tenues plus ou moins « habillées » qui me viennent à l’esprit…Et dans des positions pas toujours très catholiques…

Je rouvre les yeux et me tape le crâne avec mon poing serré pour essayer de me remettre les idées en place.

 

 

POV Lucy

 

 

Je m’étire et regarde en souriant par la fenêtre le soleil qui perce à travers les rideaux : une nouvelle journée radieuse commence !

Je me lève et cours vers la salle de bain avec mes affaires, et hop, sous la douche !

Mes pensées sont toujours rivées sur Natsu depuis hier…

En fait peut être depuis le début mais, là le coup de la serviette de bain sur les hanches, c’était vraiment trop, j’ai cru que j’allais m’évanouir !!!

J’ai déjà vu des types bien faits, mais là…

Il est trop…Canon !

C’est pas possible un corps pareil…tout musclé…

Et comment ça se fait, d’abord, avec toutes les saloperies qu’il bouffe ???!!

Que le monde est injuste !

Je soupire et continue de me laver en fredonnant.

 

 

POV Natsu

 

 

J’entends Luca, descendre de son lit.

Je me renfonce la tête sous mon oreiller pour lui faire croire que je dors…
En fait… J’ai pas fermé l’œil de toute la nuit !!!!!

Et c’est entièrement de sa faute à se trimballer à moitié à poil !!!...Enfin dans mon esprit, mais c’est pareil !!!!

Je vais jamais survivre à ça !!!

Bon ça sert à rien de ruminer.

Je respire un grand coup, et me lève.

J’entre dans la salle de bain et me dirige vers le lavabo ou je me balance un grand jet d’eau dans la figure, histoire de me réveiller.

Bon voyons un peu la tête de déterré que j’ai ce matin.

J’essuie la buée sur le miroir et regarde les marques noires qui cernent mes paupières.

Et là, je la vois dans le reflet, son ombre projeté sur le rideau de douche…

Ce qui est censée la cacher, sauf qu’avec l’éclairage, ben j’en ramasse plein les mirettes !

Je suis scotché à cette image. Sa silhouette se dessine parfaitement et autant dire que je me suis planté dès le début : à choisir entre ses seins ou ses fesses, je crois que le mieux…c’est les deux !!!

Mais à quoi je pense, moi ?!!!

C’est pas bien, c’est ma coloc’, c’est un pote !

C’est sûr que ce serait mieux de sortir de là, mais je sais plus comment on marche…

 

-Natsu, y’a ton chat zarbi qui a faim !!! Crit une voix dans la chambre

Je sors en trombe et claque la porte derrière moi.

Grey me regarde d’un air bizarre :

-Quoi ?!

-Euh…Tu saignes du nez, flammèche.me dit –il en me tendant un paquet de mouchoirs.

J’essuie le tout rapidement…Putain, tout ça c’est sa faute, merde !!!!

-Je me suis cogné en me levant et j’ suis passé à la salle de bain pour me laver mais c’était occupé, c’est tout !

Je crois que j’ai dit ça un peu sèchement, mais là j’suis pas d’humeur !

-J’ai rien dit moi…Dis donc, je pensais pas que c’était vrai cette histoire de chat bleu, comment il s’appelle ?

-T’as qu’à lui demander, il parle.

Et sur ces mots je prépare mes affaires de cours, pendant que l’iceberg prends Happy dans ses mains et discute avec lui.

-…Tu peux me dire pourquoi monsieur est aussi grincheux ce matin, Happy ?

-Je suis sûr qu’il a pensé encore toute la nuit à la fille du train.

Je rougis et me retourne sur eux, prêts à beugler, mais Luca entre à ce moment dans la pièce et nos regards se croisent.

Elle rougit aussi, elle a dû comprendre que j’étais dans la salle de bain tout à l’heure.

Je prends mes affaires et gueule en la bousculant un peu :

- Me suis cogné en m’ levant, suis passé à la salle de bain pour m’ laver mais c’était occupé, c’est tout ! J’suis pas un pervers et J’suis pas gay !

Et je claque la porte.

M’énerve, c’est sa faute aussi ! Dès que je la voie maintenant j’ai l’impression de la voir à poil !!!

 

 

POV Lucy

 

 

-Je commence à en avoir ras le bol !!!

-Calme toi, petit, ça va lui passer, il est de mauvais poil, c’est tout…me dis Gajil en s’asseyant à ma gauche.

On est à la cantine, tous ensemble, sauf l’autre débile de tête à flamme qui m’a évité toute la journée en grognant !

Il y a une grande table et cinq plus petites pour les solitaires, et apparemment ce n’est pas dans les habitudes de Natsu de ne  pas manger avec les autres...

Grey, en face de moi, me dis une fois de plus que la meilleure façon de s’y prendre c’est de le tabasser et là, il me dira ce qu’il se passe.

-C’est une solution de bourrin, ça !

-Ouaip ! T’es un homme, un vrai, va le voir, fous lui ton poing dans  la tronche et le problème est réglé !

Je soupire :

-Très bien !

 Je me lève et me dirige vers la table du fond, où Natsu enveloppe du poison qu’il enfourne dans son sac.

Nos regards ont à peine le temps de se croiser qu’il détourne le sien et part à toute vitesse vers le dortoir.

Je le suis, mais c’est qu’il court vite ce crétin !!

Il se dirige vers la porte du dortoir, mais au moment où il va l’ouvrir, Jett en sors et le bouscule en courant aussi vitre que l’éclair vers la cantine.

Je réussi à attraper mon fugitif  par la manche :

-Je peux savoir  c’ qu’i t’arrive, crétin ?! Pourquoi tu m’évite depuis ce matin ?!Je demande essoufflée.

Et là…Il baisse la tête et plonge ses yeux devenus presque noirs vers moi.

Il a l’air en colère…Je lâche sa manche et recule un peu.

Il s’avance aussi lentement de moi que je veux m’en éloigner. Mon dos rencontre le mur du dortoir et je déglutis quand il se colle contre moi et encadre ma tête de ses mains en ne me lâchant pas du regard :

-A ton avis ?!

Sa voix est rauque et basse.

-…

-A ton avis, pourquoi je t’évite, hein ?! Tu devrais même pas être ici !

 

POV  Grey

 

 

J’ai finalement décidé de suivre Luca, on sait jamais si il se fait rétamer par l’autre idiot surtout que quand il est de mauvais poil, faut pas trop le gratter, non plus…

Ah, les voilà.

Je m’arrête quand je me rends compte de la scène : Natsu est penché sur Luca et se met à lui crier dessus :

-… Tu devrais même pas être ici !

Il cogne le mur, juste à côté de sa tête part et claque la porte du dortoir derrière lui.

Je soupire et m’approche de Luca qui reste pétrifié, à moitié tremblotant contre le mur :

-Je suis sûr qu’il en pensait pas un mot, viens, on va finir de manger.

Il relève ses yeux vers moi et je les vois qui se remplissent de larmes.

C’est bizarre, quand je le vois comme ça, on dirait un peu…une demoiselle en détresse, ce genre de conneries…

Je sais pas pourquoi je vais passer si on me voit, mais tant pis, je peux pas le laisser comme ça.
Je le sers dans mes bras et le berce, le temps qu’il se calme :

-Tu sais, Natsu, il est du genre toujours heureux et tout, mais quand tu le connais, y’a aussi cette part sombre en lui et c’est rare qu’il la montre, mais quand ça arrive, c’est qu’il a une raison. Même une raison à la con, mais une raison quand même … Je suis sûr qu’il ne pensais vraiment pas ce qu’il t’as dit.

Il a l’air de s’être calmé. Il se recule et essuie ses larmes.

Il relève la tête et me regarde. Il a un visage vachement féminin…

Ça donne envie de…

A quoi je pense moi ????On se reprend :

-retourne manger, je te rejoins.

Il s’exécute en souriant.

Mon cœur bat plus rapidement.

Je le regarde s’éloigner.

Bon on va s’occuper de l’autre abruti de service maintenant : j’entre sans frapper dans sa chambre et je le vois, assis sur son lit, la tête dans les mains, son chat qui lui tapote le dos :

-T’es venu m’engueuler, glaçon?...dit-il sans même relever la tête.

-Bien sûr, les dragons et leur odorat… Je suppose que t’as aussi senti qu’il pleurait ?...

Il fait oui de la tête sans broncher

-Crétin !

-Je sais…

-Happy, tu veux pas sortir cinq minutes ? Va voir Luca.

Le petit chat me regarde et acquiesce. Il s’envole par la fenêtre.

-Tu peux me dire ce qu’…

-Ben, justement, non.

-Quoi, non ?!

Alors là j’suis paumé. Je m’assois à ses côtés et contemple le mur puisqu’il semble décidé à rester dans sa position :

-Non, je peux pas t’expliquer.

-Essai quand même.

 

 

POV Natsu

 

« Essai quand même », il en a de bonnes ! Je peux pas lui balancer : mon coloc est en fait la fille la plus canon du monde et la plus géniale que je connaisse, et je me suis levé de mauvais poil parce que je n’ai pas dormi de la nuit tellement je pensais à elle et je l’ai évité par ce que je pensais encore à elle, et là toi et tous les mecs vous êtes approchés d’elle et ça m’a énervé de la voir battre des cils pour une bande de crétins ???!!!!!!

D’un autre côté je me suis peut être énervé pour rien…Logiquement à part Midnight, qui est aussi attiré par les filles que Macaroff est attiré par les garçons, et moi, personne n’est au courant, alors, aucun mec ne peut sortir avec elle maintenant…

A moins que le gars en question soit gay !

…Oui mais, Lucy, elle, n’est pas gay, et elle doit savoir que si un mec veut sortir avec elle, c’est qu’il est gay et donc elle ne voudra pas sortir avec…

Sauf si elle est bi et que l’autre l’est aussi !!!

-C’est carrément la cata !!!!

-Tu viens de me percer les tympans, là !

Je me rends compte que je me suis levé et que je commence juste à m’enflammer.

Faut que j’arrête les délires, et l’autre attend toujours mon explication…

Bon un petit mensonge de temps en temps ça peut pas faire de mal, non ?...

-En fait… J’ai fait un rêve bizarre, c’est tout…

Il me regarde, désespéré, mais il a l’air de me croire ! Génial !

…Attends, ça veut dire qu’il croit que je suis vraiment aussi crétin que ça?!

-Crétin ! Et c’était quoi ton rêve pour que tu lui dise carrément de dégager ?!

-C’est pas ce que…

-C’était pas tes mots exacts, mais c’est bien ce que ça voulait dire ! Alors, crétin ?

-Arrête de m’appeler comme ça !

-Tu l’as bien mérité, crétin !

Là il a pas tort. Quand je repense à ses larmes…Je ne l’ai pas vu mais j’ai senti, j’ai ressenti son chagrin…

Je me rassois en soupirant :

-Ben dans mon rêve, euh, j’ai vu la fille du train, et euh…Luca il me l’a piqué !

Grey explose de rire :

-T’es vraiment crétin !

J’ai pas trouvé mieux…

-Luca est retourné à la cantine, va lui expliquer.

Il me tape l’épaule et part. J’entends ses pas s’éloigner vers sa chambre.

Il a raison. C’est une histoire à la con, mais au moins j’ai une explication qui parait plausible et des excuses à faire à Luca…

Happy rentre par la fenêtre :

-Natsu !! Luca est parti avec un grand blond vers le dortoir des Bue Pegasus.

Mon cœur rate un battement et je vois rouge :

-Un grand blond, du genre qui se la pète et qui fait des sourires Colgate ?

-Euh oui…Natsu, ça fume…

 

 

POV Lucy

 

C’est la première fois que je me trouve dans le dortoir des Bue Pegasus : c’est le même que le nôtre, mais il parait moins …bordélique…

Le responsable de leur dortoir qui m’a amené ici, Hibiki, semble charmant, ça change des brutes de Fairy Tail…

Il me fait entrer dans sa chambre et me fait assoir à son bureau où il me sert un thé :

-Alors, Natsu t’en fais voir de toutes les couleurs, hein ?...

Il a un sourire agréable. Il est plutôt beau gosse, mais un peu trop m’as-tu vu à mon gout…

-C’est rien…

-Tu sembles trop délicat pour cette bande de brutes, tu devrais envisager de passer chez nous, tu sais ?

-Euh…

Je me sens pas très à l’aise, pourquoi il se rapproche de moi en souriant ?!

-Tu serais magnifique en fille…

Il me regarde de haut en bas avec ce sourire, il commence à m’énerver…

-Ah, je crois qu’il arrive. Dit-il en se rapprochant encore.

Je ne sais pas de qui il parle mais effectivement, il arrive en faisant presque trembler les murs, on dirait un troupeau ! C’est qui le bourrin qui court comme ça dans les couloirs ?!

La porte qui s’ouvre à la volée me donne vite la réponse :

-HIBIKIIIIIIIIIIIIIII ! Ote tes sales pattes de mon coloc’ !!!!

Il s’approche de nous, complètement enflammé !

-Bonjour, Natsu. Répond l’autre comme s’il s’agissait d’une conversation entre gentlemen.

-On peut savoir ce que tu fous ? Tu t’en prends aux mecs maintenant ?!

-Non. Je tentais de lui remonter le moral par ce qu’un crétin l’a fait pleurer !

Je baisse la tête en me souvenant des mots que Natsu m’a dits plus tôt.

-Je suis désolé. Dit-il d’une petite voix.

Je le regarde, il a l’air d’un môme qui a fait une bêtise. Il a vraiment l’air sincère :

-J’avais fait un rêve bizarre avec toi dedans, et y’a des trucs qui m’ont pas plu et  j’étais de mauvaise humeur, et je veux pas que tu partes…Désolé.

Il a grommelé tout ça assez rapidement, mais j’ai bien compris.

Je me lève et fais un signe de la main à Hibiki :

-Merci pour le thé, à plus ! Tu viens, crétin ?...

-Hey !