La matinée d'une démone

par Tatsushi-chan

Comme chaque jour, Mirajane Strauss une belle jeune femme aux longs cheveux blancs, vêtue d'une longue robe rose se rendant à la guilde de Fairy Tail, portant un sac de provision pour les réserves, suivit d'un homme assit dans une charrette transportant une vingtaine de barils de vin et bière, car Cana venait de liquider les réserves en à peine deux semaines et le maître Makarof suivait le rythme de la mage aux cartes. Mirajane est inscrite dans la guilde depuis son plus jeune âge, et y est entrée avec son petit frère Elfman et sa petite sœur Lisanna. Elle fait partie des mages les plus puissants de Fairy Tail dont sa magie est celle de la transformation en Satan, mais elle a aussi la capacité de prendre les apparences d'autres personnes et aussi les endormir, comme lorsqu'elle l'a fait pour sauver Lucy de Gajeel quand il était au temps de Phantom Lord. Mirajane avait longtemps posé pour le Weekly Sorcerer Magazine et les photos se vendaient très bien, surtout auprès de la gente masculine, mais certaines filles voulaient lui ressembler.

La mage Take Over arriva devant un grand bâtiment avec le symbole d'une fée sur le devant des murs et écrit sur un panneau « Fairy Tail. » Elle s'avança vers une porte à double battant, fouilla dans la poche de sa robe et trouva l'objet qu'elle convoitait, une petite clé en argent, dont avec l'aide de cette dernière, elle ouvrit la porte d'entrée de la guilde. Mirajane entra et le calme y régnait pour le moment, ce qui n'allait pas durer, car dans environ deux heures, une bataille éclaterait sûrement entre deux mages dont un de glace et l'autre de feu qui se battaient constamment, elle découvrit encore des chaises et tables brisées suite à celle qu'il y avait eu la veille.

 - Il va falloir en recommander, sourit la mage. Les finances par plus dans les fraisiers d'Erza, les boissons de Cana et les tables et chaises.

La blanche se dirigea vers le bar qui se tenait à droite de l'entrée et pénétra dans une autre pièce qui se tenait derrière le comptoir. Un escalier en colimaçon menait au sous-sol et les réserves de la guilde, l'homme qui suivait la blanche descendit tous les barils de vins et fut payé avant de pouvoir repartir à sa tâche de livreur. Mirajane rangea les livraisons avant de remettre un peu d'ordre à la bataille qu'il y avait eu la veille. La démone mis une trentaine de minutes pour tout nettoyer et remplacer ce qu'il y avait de cassé. Elle donna également un coup de balai sur la scène remplie de cotillons.
Mirajane regarda vers la sortie de la guilde et ressassa ces moments où elle posait en tant que mannequin et les défilés où elle avait participé, lorsqu'une voix la tira de sa rêverie.

 - Yo Mira !

La blanche regarda vers la porte d'entrée et vit un jeune homme blond, avec une cicatrice en forme d'éclair à son œil droit. Sur ses oreilles, des écouteurs y étaient déposés. Il avait un pull noir, un pantalon rouge et un long manteau noir à bordure de fourrure grise.

 - Bonjour Luxus, salua la barmaid. Tu es en avance.

Le blond entra dans la guilde, s'installa au bar en reculant le tabouret sans prendre la peine de le soulever, faisant ainsi racler les pieds au sol.

 - Ouais je sais, mais ça fait du bien d'avoir du calme avant la tempête.

Mirajane fit un petit sourire enfantin en approuvant ses dires et en s'installant à côté de lui.

 - C'est pourtant la cinquième fois que tu viens tôt le matin alors qu'avant tu ne le faisait pas… ? lui fit remarquer la blanche. 

Ce dernier rougit légèrement en pensant que c'était parce qu'il venait seulement pour être avec elle. La jeune femme remarqua ce silence et le rompit en demandant :

 - Tu as des vues sur une fille et tu veux me demander conseil ?

Le mage de foudre s'étrangla avec sa salive et fusilla la démone.

 - Ça ne va pas la tête ! Moi avoir des vues sur une fille ?! Il pleuvra le jour où ça arrivera.


 - Pourquoi es-tu sur la défensive alors ?

Luxus voulut répliquer, mais se trouva très con en ouvrant grand bouche à s'en décrocher la mâchoire tellement la jeune femme avait raison sur ce qu'elle venait de dire, sous les moqueries de cette dernière.

 - Alors ? insista la démone.

Luxus passa une main dans ses cheveux ne sachant comment lui dire, que son coeur commençait à battre rapidement.

 - Bah ouais y en a bien une, mais je sais pas comment lui dire.


 - Est-ce que je la connais ?


 « - Oui c'est toi ! » pensa le blond.

Il fit mine de réfléchir en posant une main sur son front en fronçant des sourcils, ce qui fit rire à nouveau la mage de rang S.

 - Qu'est-ce qu'il y a de drôle Mira ?


 - C'est drôle de te voir réfléchir Luxus, tu as limite de la fumée qui sort de tes oreilles.

 - Ha ha ha, ironisa le blond. Que c'est drôle. Et pour te répondre oui tu la connais.
 

 - C'est qui ?

Il lui donna quelque détails sur la jeune femme sans trop dire que c'était elle. Elle avait de longs cheveux, c'était une mannequin posant pour le weekly sorcerer. Mirajane écouta ce qu'il disait et pensait savoir de qui il s'agissait.

 - Oh mais ne serait-ce pas Jenny de Blue Pegasus ?

Le mage de foudre ricana et lui dit que non ce n'était pas elle. Pendant que la blanche réfléchissait, Luxus se leva et s'approcha d'elle, il posa une main devant elle, et cette dernière leva la tête vers lui. Il posa ses mains sur ses épaules et pris son courage à deux mains, mais par pur réflexe, il regarda autour de lui, ne voulant pas être vu au cas où quelqu'un arriverait.

 - Qu'est-ce qu'il y a Luxus ? demanda la blanche.

Ce dernier tenait fermement ses épaules et avala sa salive, tellement il avait du mal à le dire, la seule chose qu'il put faire, fut de l'attirer vers lui et de l'embrasser. Mirajane fit des yeux ronds de sentir les lèvres du jeune homme sur les siennes. Cette dernière ne s'y attendait pas du tout, avant qu'elle ne réponde au baiser qu'il venait de faire. Elle glissa ses bras autour de son cou, retirant ses lèvres des siennes avant de lui dire.

 - Moi aussi Luxus.

Le mage de foudre voulu l'embrasser de nouveau, mais des bruit de pas retentit et la porte s'ouvrit à la volée.

 - Salut Mira ! Salut Luxus ! gueulèrent les membres.

Les deux mages de rang S s'écartèrent de suite ne voulant montrer leur étreinte et de se faire charriés par les fées.

 - Je t'attends ce soir chez moi Mira, murmura le blond qui fit rougir la démone qui se dirigeait derrière le bar.

 - D'accord, bonne journée Luxus, souhaita la blanche, avant de mentir : Bonne mission de rang S.

Et ce dernier sortit en faisant un mouvement de la main attendant patiemment que le soir n'arrive.