Chapitre 8

par chibi-tenshi

Toujours à la guilde de Fairy Tail, Grey se faisait cuisiner par Mirajane, elle le bombardait littéralement de questions. Lui, était plutôt embarrassé et commençait à en avoir marre, il allait l'interrompre, quand soudain, il se rendit compte que la barmaid s'était mise à trembler et avait pâli. Il lui demanda ce qu'elle avait, inquiet pour elle.


- J'ai f-froid.


Effectivement, le mage de glace s’aperçut que la température avait considérablement chuté. Il avait déjà vécu ce phénomène il n'y avait pas si longtemps... Il se sentit plus faible et savait qu'il en était de même pour tout le monde. Il chercha rapidement Lucy du regard et la vit en compagnie de Levy, il se précipita vers la blonde, manquant de trébucher. Il devenait de plus en plus faible, cela voulait donc dire que les sombres créatures se rapprochaient. Ses yeux suffirent à lui faire vite comprendre et elle s'affola légèrement. Grey posa une main sur son épaule pour la rassurer en esquissant un mince sourire. Elle convoqua aussitôt l'esprit du Lion, qui pour une fois resta très sérieux et ne tenta pas de la draguer.


- Qu'est-ce qu'on va faire ? Lui demanda le brun en ce concentrant pour ne pas se laisser envahir par les effets extrêmement négatif que ces choses avaient en particulier sur lui.

- Je vais m'en occuper, restez ici.

- Tu veux que l'on prévienne le maître ? Dit la constellationniste, d'une voix effrayée.

- En dernier recours seulement. J'y vais. Déclara l'esprit en sortant.

- Sois prudent.

- Comme toujours, princesse.


Le disciple d'Oul ne releva pas la manière dont le roux venait d'appeler la blondinette et s'appuya sur la table, faiblissant.


- Lu-chan, qu'est-ce qui se passe ? S’inquiéta Levy.

- Pendant notre mission... Commença t-elle.


Elle lui raconta alors ce qui s'était passé ainsi que ce que leur avait dit Makarof, étonnement, la mage aux mots connaissait les Svaltàfars de par ses nombreuses lectures, mais elle pensait qu'ils avaient disparu depuis longtemps. Dommage que cela ne fut pas le cas...
Dehors, Léo le Lion combattait vaillamment ces terribles créatures mais voyait bien qu'elles étaient beaucoup trop nombreuses pour toutes les battre. Il contacta donc sa maîtresse par télépathie pour qu'elle prévienne Makarof. Elle courut sans tarder le faire, perdant l'équilibre à maintes reprises. Le vieil homme réagit très vite et se précipita pour prêter main-forte à Loki, qui, se sentait légèrement faiblir. Le maître cria à tout le monde de rester à l'intérieur du bâtiment, sauf ceux qui maîtrisaient des pouvoirs de lumière pour l'aider. Les mages de Fairy Tail étaient inquiets et la team Natsu dut raconter une nouvelle fois l'histoire, ce qui, inévitablement, rendirent encore plus anxieux les autres.

Du côté des combattants, la tâche était rude, les ennemis en surnombre et dangereux. Cela dura des heures. Les autres avaient beaucoup de mal à ne pas aller aider à leurs camarades.
Lucy se tordait les mains et se mordait les lèvres, elle se sentait affreusement coupable, si seulement ils n'avaient pas fait cette fichue mission... Des larmes perlèrent aux coins de ses yeux. Son meilleur ami qui l'observait du côté de l'œil les vit et s'approcha d'elle. La blonde tressaillit, et lorsqu'il l'attira contre son corps chaud, dans une étreinte de réconfort, elle éclata en sanglots et enfouit sa tête contre épaule, la chaleur qu'émettait le rose la rassurait. Ses grandes mains frottaient de hauts en bas et inversement son dos, amicalement. Une de ses paumes se cala sur ses cheveux et les caressa doucement. Le parfum de la demoiselle lui arrivait par vague, il aimait son odeur.

Il lui murmura des paroles destinées à la calmer. Elle fut surprise, il n'était pas dans la nature du Dragon Slayeur de feu d'être ainsi, prévenant et doux. Mais en cet instant cela lui allait parfaitement car elle en avait bien besoin. Mais étrangement, elle aurait aimé que ce soit d'autres bras qui l'entourent, l'enlacent tendrement. Au bout de quelques minutes, les larmes se tarirent et la mage stellaire se dégagea doucement. Son ami lui offrit son plus grand sourire, le sien fut plus maigre, le garçon fronça les sourcils. Lucy l'interrogea du regard, il secoua la tête et s'éloigna, sans explication. Grey assit plus loin à une table, avait les yeux fermés et se concentrait encore, il ne se sentait pas bien du tout. Il savait pourquoi, il savait qu'il n'y pouvait rien et que ce n'était pas sa faute. Mais, rien à faire, ça l'énervait.


- Grey ?


Il sursauta à l'entente de cette voix qu'il chérissait plus que tout.


- Est-ce que je peux rester près de toi ? Dit timidement la constellationniste.


Il se contenta d'hocher la tête, incapable de parler. Il remarquer néanmoins ses traces de pleurs et posa ses doigts sur la joue de la jeune femme qui rougit instantanément. Elle s'apprêtait à s'asseoir sur une chaise mais brusquement, se fit attirer sur les genoux du brun qui entoura aussitôt ses bras autour de sa taille. Spontanément, elle positionna ses mains sur ses avants-bras et s'y accrocha. Tous les deux se sentaient mieux et complets, lui savait pourquoi, elle non, enfin pas vraiment. Il déposa son visage au coin de sa nuque, presque au creux de sa gorge où il sentait sa palpitation cardiaque s’accélérer ce qui le fit légèrement sourire. Quant à la mage aux clés, elle avait très envie de se retourner pour qu'ils s'étreignent. Elle avait la gorge sèche et avait l'impression qu'une boule de chaleur s'était formée et grandissait en elle. Le mage de glace s'empêcha de justesse de l'embrasser dans le cou. Ce n'était ni l'endroit, ni le moment.
"Plus tard." Se promit-il en réprimant ses désirs grandissants.

Elle ne se rendit compte de rien, accaparée par son trouble. Un tremblement ébranla soudain le bâtiment tout en entier, les mages faillirent céder à la panique. Mais que se passait-il ? Était une question qu'ils posaient tous. Les grandes portes s'ouvrirent brutalement, laissant voir le maître et les autres, plutôt bien amochés et essoufflés. Wendy ainsi que Mirajane s'élancèrent à vive allure vers eux pour les épauler et soigner. On les transporta à l'infirmerie. Ils avaient gagné. Grey ne ressentait plus leur présence maléfique et s'en réjouissait. Lucy, elle, en plus de se sentir coupable avait une lourde culpabilité qui s'ajoutait et lui serrait désagréablement la gorge. Et malgré le fait que son coéquipier lui serrait la main tendrement, elle ne se détendait pas.

Il la força à le regarder dans les yeux, les siens menaçaient de pleurer de nouveau. Elle s'excusa et essayer de se dégager, elle ne voulait pas craquer devant lui. Mais celui-ci, la retint fermement et la tira vers lui. De telle sorte que leurs visages se retrouvèrent à grande proximité, ils rougirent mais ne se reculèrent pas. En fait, ils se rapprochaient imperceptiblement, presque inconsciemment. Alors que leurs lèvres étaient sur le point de se rencontrer, un certain mage enflammé fonça sur eux. La réaction de son rival fut immédiate.


- Bordel, qu'est-ce que tu veux, l'feu follet ? Grogna t-il en se mettant devant Lucy.

- T'vois, pour une fois je vais même pas prendre le temps de répondre à ta provocation débile. Vous auriez pas vu Erza ? Dit l'autre assez calmement, néanmoins le regardant hostilement.

- Pourquoi la cherche-tu ? Demanda la blonde en se plaçant entre eux pour éviter qu'ils ne se battent.

- Bah, y a pas que moi qui la cherche, Mira et le vieux voulaient lui parler mais ils le trouvent pas.

- Elle est peut-être simplement rentrée à Fairy Hills. Suggéra la mage en haussant les épaules.

- Mais le vieux va bien ? L'interrogea Grey en fronçant les sourcils.

- Ouais, faut juste qu'il se repose et les autres aussi.


Tandis qu'ils discutaient, la barmaid de Fairy Tail se dirigea justement en direction du groupe, semblait être légèrement inquiète.


- Elle n'est pas à Fairy Hills, je suis allée vérifier...

- Elle ne t'as rien dit avant ?

- Maintenant que tu le dis... Il me semble qu'elle m'avait demandé des informations sur la quête que vous avez fait tous les trois.

- Hein ? Mais pourquoi faire ? S'étonnèrent les deux garçons en ayant les yeux ronds.

- Oh, non ! S'exclama la constellationniste qui avait compris.

- Quoi ?

- Je sais pourquoi elle a fait ça... Il faut y retourner, il n'y a pas une seconde à perdre !

- Mais pourquoi ? Lui demanda le brun en posa une main sur son épaule, qu'il sentit trembler légèrement, montrant son affolement qui montait d'un cran.

- Je vous expliquerais en route, aller on y va !

- Hors de question que je retourne dans ce foutu train de malheur ! Se rebiffa Natsu en prenant de drôles de couleurs.


Le regard flamboyant et déterminé qu'elle lui lança l’arrêtèrent net et il trouva plus sage de suivre ses camarades qui courraient à la gare à toute vitesse et sautèrent de justesse dans le moyen de transport qui démarrait. Lucy l'installa d'office sur ses cuisses pour lui atténuer ses nausées et donc qu'il soit en état d'écouter. Le mage de glace, même s'il savait que c'était nécessaire, ne put s'empêcher d'être jaloux, c'était plus fort que lui. Une fois que le cœur de la jeune eut retrouvé un rythme normal à cause de leur course effrénée, prit une grande inspiration pour recouvrer son calme, leur expliqua ce qu'elle avait déduit à ses coéquipiers qui écarquillaient les yeux au fur et à mesure.


- Donc, tu veux dire qu'Erza est partie se jeter dans la gueule du loup ?

- Dans la gueule du loup je ne sais pas, mais je pense qu'elle a voulu voir là où tout a commencé.

- Pourquoi ?

- Réfléchis deux minutes, crétin ! A ton avis, que va t-elle faire ?

- Euh... Entrer dans la maison ?

- Tu vois, quand tu veux, tu peux être intelligent. Intervint le disciple d'Oul, narquois.

- La ferme ! Répliqua son rival.


La blonde leva les yeux au ciel et les frappa tous deux sur le crâne.


- Bande d'idiots, c'est pas le moment.

- C'est lui qui a commencé ! S'exclamèrent t-ils en même temps, se pointant l'un l'autre du doigt.

- Je ne veux pas le savoir ! Rugit-elle, à bout.

- Bon, c'est quoi le plan ? Demanda le mage à l'élément de glace en foudroyant au passage du regard celui de feu qui lui rendait bien.

- On fonce dans le tas !

- Non ! Ripostèrent Grey et Lucy d'une même voix.

- Pfft... Alors on fait quoi ? Bouda le rose.

- On verra lorsque nous serons su place, il faudra être un minimum discret.

- Pas de problème.

- Avec toi c'est toujours un problème... Déplora la constellationniste.



Le mage de feu ne répondit pas, une secousse plus forte que les autres l'avait fait pâlir et il dut inspirer plus fortement l'odeur de sa nakama pour alléger son mal. Ce qu'elle perçut et compléta par une caresse dans sa chevelure rebelle, faisant encore plus jalouser le brun qui aurait tout donné pour être à la place de son rival qui le regarda d'ailleurs d'un œil railleur rageur avant de fermer les yeux. La mage stellaire considéra son ami en face de ses grands yeux bruns, interrogateurs. Il détourna la tête, vaguement rouge. Ce qu'elle remarquait et voyait bien que quelque chose avait l'air de le tarauder.


- Quelque chose te tracasse, Grey ? Lui demanda t-elle doucement.

- Comment ? Ah, non non, tout va bien.
"A part le fait que j'ai comme qui dirait la furieuse envie de défoncer la gueule de ce cet abruti arrogant... Galère, pourquoi c'est pas moi qui suis confortablement calé contre Luce ? Rumina t-il en son for intérieur.

- Ça n'a pourtant pas l'air. Releva la blonde.

- Mais si, je t'assure, faut pas s'inquiéter.
"Merde, ne pas oublier qu'elle est beaucoup plus perspicace qu'elle n'en a l'air." Pleura intérieurement le garçon en tâchant de rester impassible.

- Ne me dis pas que... Tu es jaloux de Natsu ?

- P-pas du t-tout ! Tenta t-il de riposter en prenant des couleurs supplémentaires.

- Mais oui, bien sûr, je te crois... Ironisa t-elle avec un petit sourire, savant qu'elle avait vu juste.

- Et pourquoi je serais jaloux d'un con comme lui ?

- Peut-être parce-que lui est sur mes genoux et pas toi. Insinua la mage aux clés en agrandissant son sourire moqueur.


Il se savait piégé, cette fille était vraiment diabolique quand elle voulait. Il allait répliquer, mais, le train s'immobilisa, ils étaient arrivés, fini de rire...

Ils descendirent donc, Lucy portant à moité Natsu et Grey retenant sa colère, les mains dans les poches. Le trio se dirigea d'un pas rapide vers la masure, bien qu'elle soit plutôt loin. Pas un mot ne fut échangé, ils étaient tous tendus. Chacun dans ses propres pensées. La vieille maison apparut au détour d'un tournant, la porte était grande ouverte. Les mage se concertèrent du regard et se mirent instinctivement d'accord, foncer mais rester prudent. Arrivés au seuil, le mage de feu fronça le nez, en plus de l'horrible odeur de la dernière fois flottait également le parfum d'Erza. Cependant, elle ne semblait plus être dans la pièce, il l'illumina grâce à ses flammes et ils reculèrent tous. Des cadavres mutilés jonchaient le sol, mais ce n'était pas le pire, non, le pire c'était que les hommes qui erraient, les yeux dans le vague... Mais pas d'Erza en vue. La constellationniste invoqua Léo pour des explications, lui qui en savait plus sur les Svaltàfars.


- Ceux que vous voyez là, dit-il en désignant les personnes qui bougeaient, ce sont des gens qui ont reçu le baiser du Svaltàfar, il ce sont fait aspirer leur âme, c'est encore pire qu'être mort...


La jeune femme réprima un hoquet de terreur et les garçons à côté d'elle déglutirent, pas à l'aise du tout.


- Vous cherchez Erza, c'est ça ? Interrogea le roux en comprenant parfaitement leur réaction.

- Oui, je pensais qu'elle serait ici.

- Elle y était. Certifia le rose.

- Merde, mais elle est passé où maintenant... S'inquiéta le brun en se rapprochant légèrement de son amie pour la serrer légèrement dans ses bras.

- Comment savoir... Soupira l'esprit d'une voix lugubre.

- Oh ! J'ai peut-être une idée. S'exclama Lucy.

- C'est quoi ? Demandèrent-ils en chœur.

- Canna !

- Canna ? Répétèrent-ils, ne comprenant toujours pas.

- Oui, elle peut nous aider avec ses cartes.

- Luce, t'es tout simplement géniale ! Déclara son meilleur ami en lui souriant de toutes ses canines.

- Ouais, t'es vraiment la meilleure ! Renchérit le disciple d'Oul en posant une main tendre sur elle.


Elle rougit légèrement face à leurs compliments mais reprit rapidement son sérieux, l'heure tournait.


- Eh, mais... Ça veut dire que... Il faut reprendre le train... Gémit le Dragon Slayeur, se sentant déjà de nouveau mal.

- Désolée, mais nous n'avons pas le choix.

- Burp...

- Petite nature. Ricana son rival, moqueur.

- Ça suffit, pas de temps à perdre ! On y va. Gronda la mage aux esprits en se mettant en route. Ils lui emboîtèrent docilement le pas, non sans se foudroyer mutuellement du regard, la faisant soupirer. Le trajet à pieds se passa sans anicroche entre les deux rivaux qui ne tenaient pas particulièrement à s'attirer les foudres de leur amie qui pouvait se monter aussi redoutable que la chevalière. Le voyage en train se passa lui aussi dans le calme. Le groupe fonça ensuite à Fairy Tail, et pour une fois la manie qu'avait le mage de feu de défoncer l'entrée principale, et ses puissantes cordes vocales furent assez utiles. La plus grande buveuse de la guilde, bien que surprise, alla aussitôt à leur rencontre et écouta attentivement, une chope à la main.


- C'est bien pensé, Lucy, mais y a juste un léger problème.

- Lequel ? S'inquiéta la concernée en voyant son plan s'effilocher.

- Pour ce que tu viens de proposer, il aurait fallu qu'elle ait une de mes cartes de localisation sur elle.

- Merde... Se synchronisèrent la team en se décomposant.

- Mais tu peux toujours demander à Warren de la contacter par télépathie. Proposa la brune, compatissante.

- Pas bête, j'aurais dû y penser... Il est où ?

- Avec Elfman, là-bas. Désigna t-elle.



Ils allèrent donc le voir, lui exposant la situation. Le mage ferma les yeux et ce concentra pendant quelques secondes. Étrangement, il ne captait son signal que faiblement, il essaya de lui parler, lui demandant sa position, sa réponse fut légèrement brouillée mais il réussit tout de même à comprendre l'essentiel.


- Alors ?

- Elle a dit qu'elle est à Hôsenka. Les informa t-il.

- Qu'est-ce qu'elle est allée foutre là-bas ?

- Aucune idée. Mais à mon avis, plutôt que de vous y précipiter et risquer de la louper vous devriez attendre qu'elle revienne, cela épargnera au moins ce pauvre Natsu. Suggéra Warren en les regardant tour à tour.

- Merci vieux. Dit le Dragon Slayeur en se remettant de ses pensées maladives.

- Chiffe molle. Glissa narquoisement son rival.

- Qu'est-ce que t'as dit ? Répète pour voir ! S'énerva l'autre en levant le poing.

- Et en plus t'es sourd ? Ben dis donc, c'est de mieux en mieux. Railla le brun en se préparant à se battre.

- Toi...

- si vous n'arrêtez pas tout de suite de vous conduire comme des imbéciles congénitaux, je vous jure que vous allez souffrir... Menaça la mage serei, une veine de saturation bien visible apparaissant sur son front et son regard se faisant particulièrement redoutable.

- On est amis !

- Aye !


Scandèrent les deux jeunes hommes en se tenant bras dessus, bras dessous.


- Je ne rêve pas, Lucy vient bien de leur faire le même effet qu'aurait pu produire notre reine des fées ?

- Rêve collectif.


La fameuse goutte derrière le crâne avait fait son apparition chez les membres de Fairy Tail. Les deux concernés avaient des sueurs froides, elle faisait vraiment peur quand même...
Lucy se dirigea vers le bar, légèrement énervée, ayant soif. le rose et le brun allèrent la rejoindre, sages, ne voulant plus attiser sa colère terrible. Après avoir étancher sa soif, elle soupira lourdement, elle était fatiguée. Le trio prenait leur mal en patience. Il fallait attendre qu'Erza revienne. Ce fut long, ça leur parut interminable, et lorsqu'ils virent enfin apparaître une tête rousse, la guilde était pratiquement vide, il était tard. Elle paraissait passablement exténuée et qu'elle ne fut sa surprise de voir ses coéquipiers qui se jetèrent limite sur elle. Mais son regard les stoppa en plein élan, elle n'avait pas du tout l'air d'humeur. Il se retinrent de l'ensevelir de questions. La chevalière commanda un fraisier et se posa sur une chaise, entama sa dégustation.
Lucy, Natsu et Grey se retenaient de ne pas la presser, ce furent des minutes difficiles pour eux et quand elle eut enfin fini, la blonde se permit une question.


- Qu'est-ce que tu faisais à Hôsenka ?

- C'est une longue histoire... Je suppose que c'est vous qui avaient demandé à Warren de me joindre ?


Ils hochèrent affirmativement la tête, attendant la suite.


- Pour faire court, le maître m'avait mis sur la piste des Svaltàfars et donc d'aller voir du côté d'Hôsenka. J'y suis allée après être passé au lieu de votre quête, peu avant qu'ils n'attaquent ici et j'ai découvert quelque chose d'intéressant. Zelef qui s'était établi quelques temps dans cette ville se serait livré à des expériences de haute magie noire, expériences qui ont donné naissance à ça : Les Svaltàfars créature qui...

- On est au courant pour les effets qu'elles ont. L’interrompit la constellationniste en frissonnant.

- Hum... Fit-elle, songeuse.

- Mais pourquoi a-t-il fait ça ? Dit Grey.

- T'occupes pas des détails, c'est Zelef après tout. Répliqua la mage en armure, sombre.

- Qu'est-ce qu'on va faire ? Demanda la blonde d'une petite voix.

- Les détruire. Annonça t-elle avec le plus grand des sérieux.

- Comment ? Souffla le Dragon Slayeur d'un ton grave.


Elle ne répondit pas, elle semblait réfléchir. Au moment où elle s'apprêtait à dire quelque chose, un immense courant d'air glacé les envahit. Ils étaient de retour...