Chapitre 7

par chibi-tenshi

Au bout d'un moment, les deux mages brisèrent leur étreinte et se dégagèrent, écarlates.


- On ferait mieux d'aller se coucher... Finit par déclarer Grey, rompant le silence.

- Oui, tu as raison. Bonne nuit, Grey. Dit la blonde en se mettant au lit.

- Bonne nuit, Luce. Souffla le brun qui avait fait de même.


Au cours de la nuit, la jeune femme se fit attirer par deux bras musclés et froid et atterrit contre une musculature fraîche également. Elle s'en rendit à peine compte et replongea dans les bras de Morphée ou plutôt dans ce cas là de Grey.
La nuit fit place au jour et le soleil était déjà à mi-chemin du zénith lorsqu'ils émergèrent tous. Le rose ne fit étonnement aucune remarque à la vue de la posture de ses camarades, qui se séparèrent en vitesse, rouges. Ils plièrent leurs bagages, payèrent l'aubergiste qui leur souhaita bonne route et partirent en direction de la gare pour prendre le train du retour. Évidemment, ce ne fut pas une mince affaire de faire monter Natsu dans le moyen de transport, il se fit finalement assommer par son rival. Ils le traînèrent jusqu'à une banquette libre et le hissèrent sans ménagement dessus.

Le Dragon Slayeur fut tout à coup prit d'un violent haut-le-corps et se plia en deux, Lucy dû précipitamment ouvrir la fenêtre pour qu'il ne vomisse pas à l'intérieur du compartiment, elle l'aida à se relever et pour qu'il puisse atteindre le rebord et régurgiter son copieux petit-déjeuné dehors. Elle essuya délicatement son visage couvert de sueur et l'embrassa sur la joue avec un petit sourire encourageant, le regard doux. Il lui rendit faiblement, attendrit de sa gentillesse avant d'avoir un hoquet gémissant et de s'écrouler de tout son long sur les sièges.
Lucy n'eut donc pas d'autre choix que de s'asseoir à côté du mage de glace qui sentit son cœur bondir de joie dans sa poitrine. Ils conversèrent gaiement de tout et de rien, puis la demoiselle s'endormit, sa tête alla non contre la fenêtre mais sur l'épaule de son nakama, il devint pire qu'une pivoine et sentit cette fois son cœur marteler et sa respiration s’accélérer imperceptiblement. Le jeune homme la regarda du coin de l’œil et tomba sur ses jolies lèvres pulpeuses, légèrement entrouvertes. Aussitôt, il ressentit le désir puissant de l'embrasser et dû se faire violence pour ne pas céder à sa pulsion. Au lieu de quoi, il lui caressa tendrement ses cheveux ors et mit sa tête dessus, sa main glissa inconsciemment et se retrouva sur le haut de sa cuisse droite. Il finit par s'endormir à son tour et rêva d'elle et lui...

La secousse de l'engin s'arrêtant les tira tous trois du sommeil, ils s'étirèrent en bayant, Natsu bondit hors du train, de nouveau en forme les attendant un peu plus loin, laissant les deux autres qui étaient encore une fois empourprées, il sortirent et prirent le chemin en direction de Fairy Tail sans vraiment d'entrain à cause du poids de cette funeste quête.
Ils arrivèrent en pleine bagarre générale, visiblement déclenchée par Wakaba et Macao qui avaient renversé sans faire exprès le tonneau que buvait goulûment Canna qui s'était donc automatiquement énervée et mise à taper les coupables et tout ce qui bougeait, s'en était suivit ce résultat prévisible, la guilde en effervescence et personne ne semblait les arrêter. Normal puisqu'Erza était tranquillement en train de déguster son fraisier avec sérénité.

Les nouveaux arrivants avancèrent à peine, quand soudain, surgit une certaine mage d'eau qui se précipita vers le disciple d'Oul pour lui sauter dessus avec un grand cri qui ressemblait à un "Greeeey-Saaaamaaa !" des cœurs à la place des yeux. Il l'esquiva lestement, presque blasé. Puis, d'un bref accord tacite avec le mage feu il se jetèrent hâtivement comme des sauvages dans la bataille. La mage aux clés évita avec aisance et expérience les projectiles volants non identifiés et les personnes qui fonçaient parfois vers elle. Elle accéda sans trop de mal jusqu'à la table où mangeait la rousse, la salua aimablement et engagea la conversation.


- Alors cette mission, c'était comment ?

- Facile, il fallait se faire passé pour des nones et démaquer le traître qui pillait l'église de Magnolia, on a dû dormir au couvent. Et toi ? Mirajane m'a signalé que vous étiez partis tous les trois à Hargeon pour une mission aussi, ça s'est bien passé ? Questionna la mage en armure qui finissait la fraise.

- Justement à propos de cela, il faut qu'on aille parler au maître... Tu sais où il se trouve ? Répondit-elle mal-à-l'aise.

- Dans son bureau. Il a dit d'importantes choses à régler. C'est urgent ?

- Très... Dit la mage sombrement.

-D'accord, je viendrais avec vous. Mais où sont les deux autres ? S'étonna la rouquine.

- A ton avis... Répliqua l'autre d'un air désabusé.

- Je vois, de toute façon ce capharnaüm a assez duré. Annonça la chevalière en se levant, imitée par son amie qui se boucha instinctivement les oreilles.


Elle eut bien fait car Titania s'époumona pour qu'ils se calment, ce qui bien sûr marcha et dans la panique de l'empressement à ranger la salle les deux jeunes femmes saisirent leurs coéquipiers qui étaient bras-dessous bras-dessus, la bouche en croix, le poing en l'air. Happy, intrigué les rejoignit et la team au complet, toqua au bureau du maître qui lança "entrez" à travers la porte fermée. Ils entrèrent, Erza prit les devants et déclara sur un ton solennel que Lucy, Natsu et Grey avaient quelque chose d'important à dire. Il écouta sans broncher le récit de la blondinette qui lui raconta toute l'affaire. Arrivée à l'évocation des Svartalfàrs les yeux du vieil homme écarquillèrent légèrement et se firent ombrageux. Le brun prit alors le relais et conta leur rencontre avec la créature, lui décrivant même son évanouissement et ce qu'il avait ressenti et l'aide précieuse de l'esprit stellaire de Lucy. La reine des fées et le maître restèrent impassibles quelques instants avant de questionner constellationniste.


- Comment ce fait-il que Loki connaisse ces terribles créatures ?

- Je ne sais pas, maître, il ne nous l'a pas dis et honnêtement on était trop sonné pour lui poser la question.


Loki apparut alors, sous la forme de Léo le Lion. Il présenta ses respects au vieil homme et à Erza avant de répondre à l'interrogation à son sujet d'une voix préoccupée.


- C'est plus exactement le Roi des Esprits qui connaît ces horribles choses, il m'en a brièvement fait part et enseigner vite fait comment les repousser, il savait que vous étiez en danger.

- Tu le remerciera grandement de notre part à tous, on lui doit beaucoup. Lui dit Lucy avec chaleur.

- Ne t'inquiète pas pour ça, ma princesse ! Lança l'esprit avec un clin d’œil charmeur.

- Casses-toi ! S'écrièrent Natsu et Grey en même temps.


La mage rousse et son amie les frappèrent du poing en les traitant de crétin sans cervelle, les morigénant sur leur manque de manière.


- Oy, le vieux ! T'la connais toi ? Demanda le mage de feu en se tenant le crâne fumant où une belle bosse commençait à apparaître.

- Oui, ils sont cités dans nos plus vieilles archives.

- Vous en avez déjà combattu, maître ? Intervint Erza avec le regard sérieux.

- Une seule fois, il y a très longtemps et il était plutôt mal en point.

- Pourquoi y a en a t-il aujourd'hui ? Interloqua Lucy, perplexe.

- Je ne sais pas, mais cela veut dire que ça devient dangereux... Dit-il gravement.



Les trois mages et le chat -qui n'avait piper mot depuis le début- ne dirent rien, le regard concentré. Ils prirent congé et retournèrent dans la salle commune, toujours aussi bondée et animée. La blonde alla s'asseoir à la table de sa meilleure amie, Levy, et débutèrent une conversation littéraire. La chevalière s'était mise à côté d'elles et commença à savourer un autre fraisier avec calme et application.

Le rose partit à la table où se trouvaient les exceeds et les autres Dragon Slayeur avec son petit compagnon bleu qui entama un poisson, Gadjeel mâchait bruyamment du métal. Ils se toisèrent méchamment mais ne se battirent pas.

Quant au brun, il se dirigea vers le bar où il s'installa avec un air songeur. Ce que la barmaid ne manqua pas de noter, et s’enquit de son état.


- Si, ça va, je suis juste un peu fatigué...

- Sûr que c'est pas autre chose ? Insista t-elle, voulant creuser.

- Ouais.

- Menteur. Chantonna t-elle tranquillement avec un léger sourire.

- Possible...

- Aller, raconte-moi tout. Lui dit gentiment la blanche.

- Tss, bon OK, c'est à propos d'une fille... Avoua t-il, rougissant.

- Je le savait ! S'exclama son interlocutrice avec des étoiles dans les yeux.

- Chut, pas si fort, Mira ! S'affola le mage en regardant autour de lui pour s'assurer que personne n'avait entendu.

- Désolée, alors, alors, alors, qui est l'heureuse élue ? Demanda t-elle, bien que se doutant de la réponse.

- Lucy... Lâcha t-il du bout des lèvres, embarrassé au possible.


La jeune femme accentua son sourire entendu ...