Chapitre 10 : Pour leur échapper

par Tatsushi-chan

Le lendemain matin, Lucy mit un temps infini à se réveiller. Elle sentait le soleil levé depuis quelques temps effleurer son visage avec douceur et surtout elle était bien, là, au chaud contre Sting. Même si cette proximité la gênait un peu, elle était contente d’être là, grâce à ce qu’il lui avait dit hier elle avait pu dormir en paix. Maintenant, il était au courant du vœu qu’elle avait inconsciemment formulé dans son esprit en touchant la statuette. Dans un sens, elle avait bien fait de le lui dire, car il avait réussi à lui redonner espoir alors qu’elle se sentait de plus en plus mal, proche de laisser tomber et de rester une Exceed toute la vie.

Elle sentit le Dragon Slayer remuer, aussi ouvrit-elle les yeux et leva-t-elle la tête pour le regarder se réveiller en baillant et s’étirer comme un gros chat, ce qui la fit rigoler dans ses moustaches. Il posa ensuite les yeux sur elle et glissa une main dans sa fourrure pour la caresser en marmonnant, l’air encore endormi :

 - Bonjour Lucy…

La bonne humeur de l’ex-constellationniste augmenta encore d’un cran. Elle adorait quand il l’appelait par son prénom plutôt que des surnoms idiots comme : « minette ».

 - Bonjour Sting, répondit-elle avec un sourire.

Il détourna le regard, gêné que le simple fait d’entendre une Exceed l’appeler par son prénom le réjouisse autant.

« - Non, pas une Exceed, Lucy, Lucy Heartfilia » se corrigea-t-il intérieurement.

Un peu plus loin, Lector qui était réveillé, rageait d’entendre les deux se dire bonjour ainsi et l’ignorer. Tout était tellement mieux quand la blonde n’était pas là ! Il n’avait qu’une envie, c’est que tout redevienne comme c’était avant, quand il se trouvait seul avec le mage de lumière, à voyager, entre deux missions réalisées avec Rogue et Frosch qu’il adorait. Lucy avait chamboulé le quotidien auquel il tenait tant et ça, il n’était pas près de lui pardonner.

Au même moment, le brun fut attrapé par le col de son veston bleu alors qu’il ne s’y attendait pas. Il commença à protester mais s’arrêta en remarquant qu’il s’agissait de son maître qui lui dit avec un sourire :

 - Tu ne vas quand même pas rester tout seul dans ton coin !

Ils restèrent quelques instants ainsi tous les trois, quand la lacrima du Dragon Slayer sonna dans son sac. Avec un grognement, il se redressa sur un coude avant de farfouiller dans l’une des poches du bagage pour trouver l’appareil. Il décrocha juste avant la dernière sonnerie et posa le cristal sur le sol de la caverne, juste devant lui et les deux chats. Le visage du maître de Fairy Tail s’afficha sur la surface lisse de la lacrima.

 - Maître Makarof ?! s’étonna le mage de Sabertooth qui pensait plus qu’il s’agissait de Rogue. Justement, on voulait vous appeler ce matin.

« - Bonjour Sting, vous allez bien ? »

Lucy se fit intérieurement la remarque que malgré le fait que le dragon blanc soit maître, Makarof ni même un autre ne l’appelait par ce titre, comme s’il ne le possédait pas, elle trouvait ça un peu étrange mais peut-être après tout que Sting ne voulait pas qu’on l’appelle « Maître ».

 - Autant qu’il est possible après avoir été attaqué par l’un des lieutenants de la guilde de Chimera Shadows…

« - Comment, ils ont réussi à vous retrouver ?! »

Le blond cendré fit oui de la tête mais avant de devoir répondre aux questions du grand-père de Luxus, il le coupa :

 - Racontez-nous d’abord ce qu’il s’est passé à Fairy Tail après notre départ !

Makarof acquiesça et entreprit d’expliquer tout ce qui était arrivé. Quand Sting était parti avec Lucy et la statuette, Luke, le God Slayer, avait envoyé des hommes à leur poursuite pendant qu’il continuait d’attaquer la guilde, où plutôt Natsu en particulier, et avait réussi à le capturer, assez rapidement pour se retirer et échapper aux fées avec le reste de ses sbires. Personne ne s’était rendu compte sur le moment de la disparition du mage de feu, et ce n’est que quand Happy l’avait vu qu’il était trop tard et que leurs ennemis étaient déjà loin.

En apprenant que Natsu avait réussi à être capturé, Lucy n’en crut pas ses yeux. Après tout, on parlait tout de même du Dragon Slayer le plus turbulent de toute la guilde et encore, elle pesait ses mots !

 - Comment on va faire pour le retrouver ? s’inquiéta-t-elle. Ils ont dû l’emmener à leur QG, et nous ne savons pas du tout où il se trouve !

 - J’ai toujours cette puce électronique dans le dos, fit remarquer le mage de lumière après un temps de réflexion. Si on reste assez longtemps au même endroit, ils vont sûrement revenir, et on pourra les forcer à nous emmener à leur quartier général à ce moment-là.

 - Réfléchit un peu ! l’apostropha la dorée. Si on attend sans rien faire, ils vont venir encore plus nombreux et avec des mages bien plus forts que Marina ! Déjà qu’elle, s’était limite…

 - Je fais ça pour qu’on retrouve Natsu-san, tu pourrais m’être un peu reconnaissante ! protesta le tigre, légèrement vexé qu’elle ne le croit pas assez fort pour éliminer leurs ennemis, même s’il savait qu’il n’aurait pas l’ombre d’une chance si tous ses ennemis s’avéraient plus fort que la mage de pétrole.

Makarof les regardait distraitement  alors qu’ils s’embrouillaient, réfléchissant à la meilleure façon d’agir pour retrouver le mage de feu de sa guilde.

« - Qui est cette Marina ? » demanda-t-il soudain.

Sting lui expliqua rapidement l’identité de l’une des trois lieutenants de Chimera Shadows et qu’elle les avait attaqués sans crier gare hier en début d’après-midi.

« - Lucy a raison, s’ils reviennent, et ce sera le cas, ils ne viendront pas seulement avec une personne, loin de là. Le mieux, c’est que vous reveniez à Fairy Tail le plus vite possible, fuir au loin n’était apparemment pas la solution. »

Le Dragon Slayer acquiesça.

 - Très bien, on se dépêche de revenir le plus vite qu’on peut, on devrait être là d’ici ce soir.

Sur ces mots, il raccrocha. Il se leva ensuite et commença à ranger ses affaires sous le regard des deux Exceeds, un peu agacés de ne pas servir à grand-chose tous les deux. Lector se décida donc à éteindre le feu et laissa même Lucy l’aider, ce qui surprit grandement cette dernière.

Quand ils furent prêts, le chat brun déploya ses ailes pour s’envoler, et la dorée hésita un instant sur le pas de la grotte. Sting qui se trouvait juste devant elle se retourna et lui demanda pourquoi elle ne sortait pas les siennes.

 - Je ne sais pas vraiment encore bien voler…et puis hier, j’ai réussi à les déployer mais je ne sais pas si j’y arriverais de nouveau.

 - Pourquoi ça ? s’étonna le dragon blanc.

 - Hier, la situation était assez inquiétante pour me stresser et me booster à les utiliser pour la première fois. Mais maintenant, alors qu’aucun danger ne plane sur toi…

Se rendant compte qu’elle avait peut-être l’air un peu trop protectrice envers le mage qui était bien plus fort qu’elle, elle détourna les yeux et ajouta :

 -…ou sur moi.

 - Tu ne peux pas savoir tant que tu n’as pas essayé, répliqua-t-il. Allez, concentre-toi !

La chatte soupira. Il n’avait pas l’intention de la laisser tranquille avec ça. Elle ferma alors les yeux et se mit à rechercher la force qui l’avait poussée à utiliser Aila hier après-midi, en vain. Elle décida alors de procéder autrement et se remémora la peur qui lui avait noué l’estomac en pensant au tigre qui luttait pour elle, et à cause d’elle contre Marina. Un frisson la parcourut en y repensant : c’était un souvenir qu’elle ne préférait pas se rappeler. Malgré tout, cela fonctionna contrairement à sa première idée, sentant ses ailes se déployer dans son dos. Elle rouvrit grand les yeux et remarqua que Sting, qui se tenait toujours au même endroit et l’avait observée se démener pour utiliser sa nouvelle magie qui semblait remplacer celle de constellationniste, lui souriait. Il l’attrapa ensuite et une fois un peu éloignée du coin de forêt où se trouvait la grotte, et où les arbres étaient vraiment très denses, il l’aida à s’envoler correctement en la propulsant dans le ciel bleu.

Après un moment où elle se retrouva pas très droite, elle retrouva les réflexes qu’elle avait eu hier en battant des ailes assez vite pour ne pas retomber, et les orienter de telle façon à ce qu’elle ne tombe pas. Elle éclata de rire, ravie tout en commençant à faire des loopings pendant que Lector attrapait Sting par son gilet pour s’envoler et retourner à la gare du village de Vallon, dans le but de rentrer à Fairy Tail.

Il leur fallut près de trois heures pour retourner au petit village. Le Dragon Slayer quant à lui s’attendait à tomber sur des mages de la guilde noire mais ce ne fut pas le cas, et ils réussirent à prendre le train sans encombre, tandis que lui devenait nauséeux, ce qui inquiéta quand même un peu les deux Exceeds qui se firent intérieurement la remarque que s’ils étaient attaqués, ils seraient sans défense avec le dragon dans cet état.

La dorée regardait le paysage défiler sous ses yeux chocolats devenus bien plus grands encore depuis sa transformation remontant maintenant à plusieurs jours. Elle observa également son reflet dans la vitre et soupira. Quand parviendrait-elle à redevenir celle qu’elle était avant ? Mais elle s’interdisait de baisser les bras après ce qui lui avait dit Sting hier soir, il avait vraiment réussi à la motiver et elle ne le remercierait jamais assez pour ça.

Ils étaient dans le train depuis bientôt deux heures quand Lucy reconnut le paysage d’une ville au loin, et surtout, les drapeaux de sa guilde flottant allègrement dans le vent. Ravie, elle bondit au bas de l’accoudoir sur lequel elle s’était perchée et s’approcha du mage de lumière pour lui secouer énergiquement l’épaule, le faisant gémir car il avait toujours bien mal à l’estomac.

 - Sting, on est bientôt arrivés, c’est la prochaine gare ! lui annonça-t-elle.

A ces mots, il sembla reprendre un peu contenance. Sa nausée était bientôt terminée ! Il se redressa avec difficulté sur sa banquette et jeta un coup d’œil par la fenêtre, reconnaissant immédiatement la guilde des fées qui se dressait au loin, légèrement en hauteur par rapport aux habitations.

Quand le train s’arrêta en gare, les trois descendirent et Lucy demanda :

 - On ne pourrait pas aller manger quelque part avant ? Je meurs de faim.

Elle aurait bien été chez elle pour se restaurer mais malheureusement, toutes ses clés, comme celles des constellations, avaient disparues lors de sa transformation en Exceed. Sting, d’accord avec elle car il n’avait rien dans le ventre depuis hier (et il ne fallait pas oublier qu’il était environ deux heures de l’après midi et de surcroît, c’était un Dragon Slayer, et donc un estomac sur pattes ambulant) acquiesça et ils se dirigèrent en premier lieu vers le centre-ville pour trouver un endroit où manger avant d’aller à la guilde des fées.

Une fois installés à la terrasse d’un petit café qui servait aussi à manger le midi, Lector commença à manger, tout comme Sting qui avait commandé le plus gros menu à la carte. Lucy elle, était assise sur la table à côté du brun, fixant son assiette, dans laquelle se trouvait une salade, ce qu’elle avait commandé. Car oui, même si son corps n’était plus le même, elle faisait toujours attention à ce qu’elle mangeait. Il ne manquerait plus qu’en retrouvant son ancien corps, elle ait pris dix kilos…Là elle pourrait se suicider ! Alors elle regardait les légumes, le nez froncé parce que finalement, elle n’en avait plus tellement envie.

 - Tu ne manges pas ? lui demanda le mage de Sabertooth en relevant la tête de son assiette.

Elle soupira et lui avoua, gênée, que de la salade ben…ça ne lui disait absolument rien et qu’elle avait juste envie d’une bonne grosse glace au chocolat. Elle pensait qu’il allait se fâcher de l’avoir fait commander pour rien mais sa réaction fut tout à faire contradictoire avec ce qu’elle pensait, car il explosa de rire, avant d’appeler un serveur qui les débarrassa de la salade (qui serait tout de même facturée…) avant d’apporter ce que la dorée voulait…une énorme coupe de glace sous ses yeux pétillants. Lector qui était sur son poisson depuis un bon moment, jetait des coups d’œil envieux à Lucy. Celle-ci, le remarquant, se tourna vers lui et demanda dans un sourire :

 - Tu veux partager ?

Le brun hésita. Il lui en voulait de s’être incrusté depuis el début, et ce qui était énervant c’est qu’elle était tout le temps gentille, alors il n’arrivait même pas à détester…Il était peut-être temps d’enterrer la hache de guerre et se soutenir contre les Chimera Shadows…après tout, il n’était pas obligé de devenir super pote avec elle…

Lector fit donc oui de la tête d’un air timide, et s’approcha de la grande coupe avec une cuillère à la main, sous les yeux du dragon blanc qui semblait ravi de voir son Exceed se comporter ainsi.