arrivée surprise

par keiko.42

En ce mois de mars, dans le hall de la gare de Magnoria, une petite fille tenait fermement  sa peluche bleue contre son cœur, un petit sac à dos pour tout bagage, en observant d’un regard perdu les environs. Elle réajusta son bonnet sur ses cheveux, épousseta sa petite robe et remis son sac à dos sur ses épaules, quand un homme à la carrure imposante la bouscula légèrement :

-REBY !!Oups, désolé, crevette, j’t’avais pas vu !

La petite fille se mit à renifler, ses grands yeux verts embués, en regardant arriver une femme aux cheveux bleus coupés à la garçonne.

-Gajil ! Regarde ça, à peine rentré, tu terrorise les enfants !

-T’énerves pas !

Il embrassa la femme en l’enlaçant puis s’accroupis doucement vers la fillette :

-Comment tu t’appelles, crevette ?

-Sakura, renifla –t-elle

-Sakura, où sont tes parents ?

-Snifm, OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNNNNNNNN !

-GAJIL !

-Mais j’ai rien fais !

Reby pris la petite  dans ses bras le temps qu’elle se calme :

-Alors, dis-moi tout mon cœur.

-Je dois aller à Fairy tail pour voir mon papa !

-C’est qui ton père ? !

-Gajil, un peu de tact, enfin ! Qui est ton papa, mon trésor ?

-J’vois pas c’ que ça change, marmonna l’homme aux longs cheveux noirs.

L’enfant la détailla des pieds à la tête avant de lancer :

-Tu t’appelles Reby ?...

-Oui, et Gajil et moi on fait partie de Fairy Tail, tu vois, alors peut-être qu’on le connaît ton papa, mais j’avoue que je me demande…

-Tu m’amènes à la guilde ?

-Ouais, viens, crevette, on verra le reste après.

Il prit la petite dans ses bras et la fit assoir sur ses épaules :

-Ouah, je vois tout d’ici ! C’est moi, la plus grande !

Les deux mages rirent et essayèrent de faire parler l’enfant  pour en savoir un peu plus sur ses parents mais elle changeait souvent de sujet, toujours absorbée par la découverte de cette ville.

Des flocons de neige commencèrent  à tomber et elle resserra son emprise sur la peluche qu’elle ne quittait pas.

Quand ils arrivèrent, Gajil déposa la petite à terre et elle resta accrochée au bas de son pantalon.

-N’aie pas peur, crevette, on va pas te manger. Alors, c’est qui ton…

-PAPA !!

 

Un petit garçon aux cheveux et aux yeux  bleus arriva en courant vers Gajil mais s’arrêta net en voyant la fillette  qui s’écarta un peu du couple en repositionnant son bonnet sur ses oreilles :

-Quoi ?! Pourquoi tu me regardes comme ça ?!

-T’es qui toi ?!

-Shaolan, sois poli !

-Pfff

-Elle s’appelle Sakura et elle attend son papa, qui est…

-Mon papa ?... C’est le plus grand mage de Fairy Tail, c’est le plus grand mage de tout le monde même !!

-C’est pas vrai, c’est mon papa, le plus fort ! rétorqua le garçon en s’approchant de Gajil.

-STOP ! Vous allez me foutre la migraine, les crevettes, allez jouer dehors ! Grogna ce dernier.

-Shaolan, tu prends soin d’elle et vous restez juste devant la guilde, qu’on vous voit !

-Oui, maman. Allez, viens.

Le petit garçon la pris par la main en rougissant et l’embarqua dehors pour jouer dans la neige qui commençait à recouvrir la ville.

Une fois les portes fermées, Reby et Gajil se dirigèrent vers le comptoir, l’air soucieux, sous l’insistance de quelques regards  surpris.

-Salut, Mira, marmonna Gajil à la serveuse aux cheveux blancs en posant le sac de la fillette sur une table.

-Alors, c’est qui ?!demanda la serveuse, bien trop curieuse pour se contenir plus longtemps.

A ces mots, les rares membres qui se trouvaient dans la salle s’agglutinèrent d’un coup autour du couple :

-On sait juste qu’elle s’appelle Sakura, qu’elle était dans le train qui vient de Shirotsume et qu’elle n’a pas trop envie de parler de ses parents…

-Je vois pas du tout qui peut être son père !réfléchissait le mage d’acier.

-Les paris sont ouverts, lança Mirajane, moi je penche pour Macao, il a eu pas mal de conquêtes dans le temps !

-Je te suis !

-Gajil !

-Je plaisante chérie !

-je paris plus sur Jett, il était tellement déçu quand il a compris qu’il n’aurait jamais Reby, qu’il a dû se glisser dans le lit d’une...

-Hey, j’te signale que j’suis là !!! Rougit celui-ci, le poing levé.

Toutes les propositions de pères envisageables furent passé en revue, quand Mirajane eue une idée :

-Reby, ramène la petite, j’ai une question à lui poser !

-Ne lui demande pas directement, elle ne répondra pas !

-Je sais…

La mage ramena son fils et sa nouvelle amie et les assis chacun sur un tabouret. Tout le monde était resté là à les observer et attendre le verdict.

-Bonjour, dit timidement la petite fille.

-KAWAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII, lancèrent –ils tous à la cantonade.

-Bonjour, je m’appelle…
-Mirajane et tu es la serveuse de la guilde et aussi tu te transforme en super démone pour botter les fesses des méchants !

-…

-C’est maman qui m’a dit.

-Ah, et euh…Tu as quel âge, Sakura ?

-J’aurais sept ans dans deux mois !

-J’suis plus vieux qu’toi, alors ?! Ça veut dire que c’est moi qui commande! Dit Shaolan, triomphalement.

-Ah, non, alors !

-Et c’est moi le plus fort aussi, regarde !

Il se concentra un instant et sa main se couvrit d’acier.

-ça, c’est mon fils !

-Gajil, ne les encourage pas !

-t’es aussi un chasseur de dragon ? demanda la petite, surprise.

-Ouais comme mon père !

-Moi aussi !

- ???

Personne n’osa bouger, mais Reby réagit soudainement :

-C’est pas vrai…

-Attends, ça veut rien dire, la retint son mari, elle s’est peut-être trompé de guilde ou…

-Maman me parlait tout le temps de Fairy tail et de mon  papa, dit-elle en reniflant, ramenant sa peluche contre sa poitrine et en tirant sur les bords de son bonnet.

-Tu ferais mieux d’enlever ton bonnet, trésor, il est tout mouillé…dit Reby en la serrant dans ses bras.

-NON ! C’est maman qui me la fait.

-Ah…
Shaolan le lui arracha alors d’un coup en riant.

Une longue chevelure rose s’étendait  maintenant sur les épaules de la petite fille et descendait jusque dans son dos.

-rends le moi !!

Et les enfants coururent dans le hall sous les yeux exorbités de tous les membres présents.

-Plus de doutes possibles!

-Comment va-t-il réagir ?!

-Déjà qu’il est pas super jouasse depuis qu’elle est partie…

-Oh, mon dieu, attends une minute ! SAKURA ! SHAOLAN ! Venez ici tout de suite et arrêtez de courir partout !

Ils stoppèrent net et s’approchèrent lentement de Reby qui venait de crier.

-Sakura, on sait que ta maman ne pouvait pas revenir comme ça, mais pourquoi elle t’a envoyé ici toute seule, c’était pas un peu risqué, et si elle t’a envoyé, peut-être qu’elle aurait pu revenir aussi, alors qu’est-ce qu

 Elle arrêta sa phrase quand elle vit les yeux de Sakura verser des larmes :

-Maman  est parti un matin, elle est pas revenue…Et…J’ai attendue, mais…mais …OUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNN !

Tous ressentir une grande douleur. Personne n’avait eu de nouvelle de la jeune femme depuis son départ et là ils apprenaient que la situation avait empirée…

Reby allait prendre la petite dans ses bras, mais son fils la pris de court et posa un  léger baiser sur sa joue. Mirajane  sourit  et ramassa la peluche que la petite  venait de faire tomber : un petit chat bleu avec des ailes blanches dans le dos.

La porte du hall s’ouvrit à ce moment sur un homme aux cheveux roses qui sourit malgré un regard triste à tout le monde en s’approchant du petit groupe formé près du comptoir :

-Qu’est- ce qui se passe ici, c’est quoi ces têtes ?! demanda-t-il, las.

-Heu, Natsucommença Gajil.

La foule s’écarta pour laisser place à la petite fille qui venait de reprendre sa peluche en main. Elle courut alors à sa rencontre en pleurant :

-PAPAAAAAA !

-HEIN ?!

Elle lui sauta au cou et s’évanouit dans ses bras.