Chapitre 9 : Les enfers

par Fairy Law

Chapitre 9 : Les enfers

 

Tout le monde réfléchissait à un moyen pour se rendre dans le lieu de prédilection du dieu Hadès. Rien que le nom faisait froid dans le dos. Ils n'étaient pas très ravis d'y aller, car c'était une zone pleine de morts et dans les entrailles de la Terre. Mais fallait bien se bouger si ces derniers voulaient récupérer leurs pouvoirs pour ainsi faire face aux titans. Et pour s'y rendre, sous la terre, il fallait creuser. Creuser ? Lucy eut une idée soudaine et se tourna vers Gajeel, qui était bien calme depuis leur arrivée chez les Blue Pegasus. Ce dernier bougonnait dans son coin et commençait à en avoir marre de cette histoire.

 

 - Eh Gajeel ! appela la constellationniste.

 

Le Dragon Slayer d'acier se retourna à son appel et lui demanda :

 

 - Qu'est-ce qu'il y a Bunny girl ?

 

 - Je m'appelle Lucy ! s'énerva la blonde. Dis-moi, comme tu es Héphaïstos, le dieu de la forge tu ne pourrais pas nous fabriquer du matériel pour creuser ?

 

Gajeel ricana et lui annonça :

 

 - Tu as oublié que nos pouvoirs sont scellés ?

 

 - Non du tout, mais faudrait te trouver une forge et en fabriquer non ?

 

 - Bonne idée ! s'exclama Erza. Cherchons en une !

 

 - Je vais voir si je trouve d'autres indices, Men ! dit Ichiya en brillant. Vous trouverez un forgeron au centre ville.

 

Les mages le remercièrent et se rendirent donc au centre ville. La forge se trouvait dans l'angle d'une rue non loin d'une superette. Elle n'était pas très grande vue de l'extérieur, mais en y entrant, il y avait tout un attirail d'armes suspendues visibles derrière des vitrines ou soit allongées dans des tiroirs. A l'arrière de la boutique, il y avait une grande baie vitrée montrant la forge. Gajeel afficha un grand sourire et sentit son envie d'y aller et de se mettre à l'oeuvre. L'âme d'Héphaïstos s'impatientait, tandis que le fils de Métallicana s’en frottait les mains. Erza regardait les épées et scrutait discrètement Rogue qui tenait aussi une épée. Le tigre noir sentit le regard de la rousse et se retourna à son tour. Tous deux se fixèrent du regard et leur aura de dieux combattants se fit ressentir.

 

 - Je vais te battre tacticienne, marmonna Rogue que seule Erza entendit.

 

 - Je serai toi guerrier de pacotille, je saurais que je n'en sortirai pas vainqueur, répondit-elle d'une voix froide en levant son épée devant le jeune homme.

 

Et avant qu'ils n’aient le temps de se jeter l'un sur l'autre, un homme d'une quarantaine d'années arriva dans la boutique. Il portait un tablier en cuir marron ce dernier et demanda s’il pouvait leur être utile.

 

 - Bonjour monsieur, salua Lisanna alors que les autres essayaient de retenir Rogue et Erza qui venaient, tout compte fait, de se jeter l'un sur l'autre. Serait-il possible de nous servir de votre forge ? Nous souhaiterions fabriquer du matériel pour creuser.

 

 - Oh mais bien sûr, sourit l'homme. Si je peux aider Fairy Tail et Sabertooth cela me ferait grand plaisir. Il doit me rester de vieux métaux dont je ne me sers plus.

 

Lisanna afficha un grand sourire alors que Mirajane sortait de quoi payer ce qu'ils utiliseraient. Le forgeron leur dit que cela n'était pas nécessaire mais il eut à peine le temps de protester que Mirajane posait une petit bourse contenant quelques joyaux. Ce dernier les remercia de leur générosité.

 

 - Montrez moi tout ceci, demanda avidement Gajeel.

 

 - Si vous voulez bien me suivre.

 

Le marchand sortit dans la cour arrière et montra donc la fameuse forge. Il y faisait une chaleur épouvantable. Le vendeur tendit un tablier au mage d'acier qui l'enfila de suite. Ensuite le forgeron alla chercher les vieux métaux à fondre, les moules à pelles et pioches. Il leur passa également les manches en bois d'où ils raccorderaient la partie acier.

 

 - Gajeel on compte sur toi, dit Luxus.

 

 - Geehee, ricana le chanteur.

 

Gajeel se tenait devant le four en frottant ses mains. L'âme du dieu en lui bourdonnait de voir une forge rien que pour lui. Les autres regardaient le magasin du forgeron pendant que le mage d'acier s'activait à sa tâche. Ils pensèrent qu'il y en aurait pour longtemps, mais au bout d'une heure...

 

 - Fini ! s'exclama Gajeel.

 

Les mages le rejoignirent de suite et virent tout le matériel de prêt, allongé sur une table. Les fées et les tigres hallucinèrent sur sa rapidité de fabrication. Les mages les prirent en mains et furent surpris de la solidité.

 

 - Il faut croire qu'Héphaïstos n'attendait que ça, expliqua le mage d'acier.

 

 - Parfait, sourit Luxus. Maintenant trouvons une zone où l'on peut creuser.

 

Les mages approuvèrent d'un mouvement de tête en sortant et remerciant à nouveau le forgeron. Le groupe décida de sortir afin de respecter les terrains présents en ville. Ils trouvèrent une prairie à quelque centaines de mètres de celle-ci.

 

 - Bien commençons, ordonna Luxus en plantant sa pelle.

 

Même les Exceeds en avaient eut une à leur taille et se mirent à creuser. Mirajane ne faisait que de petit tas, car elle ne voulait abîmer la belle image qu'était la déesse de la beauté et de l'amour, Aphrodite. Sting qui pourtant était le dieu du soleil travaillait comme un acharné. Les filles et les autres garçons en faisaient de même, alors que les attributs des dieux les regardaient. Le satyre de Cana aidait aussi et Talos plantait son épée de bronze. Soudain, alors que dans un coin, Rogue tenait fermement sa pelle, il se mit à pointer Erza du doigt :

 

 -Eh la tacticienne ! appela ce dernier.

 

La rousse se redressa et vit l'aura combative du dieu de la guerre. Il tenait fermement sa pelle entre les mains. Cette dernière comprit de suite ce qu'il avait l'intention de faire.

 

 - Ça peut servir d'armes !! dirent-ils en même temps avant de se jeter l'un sur l'autre.

 

 Les autres mages ne s'en préoccupèrent pas. Ils avaient autre chose à faire que de jouer au gendarme. Avec un peu de chance, l'un des deux allaient enfin finir par abandonner. Donc c'est avec un bruit de combat de pelles que les mages continuèrent de creuser, sans entendre les injures provocantes des deux mages :

 

 - Guerrier insignifiant ! hurla Erza en tapant avec le manche dans le ventre de Rogue.

 

 - Fausse tacticienne ! répliqua le tigre noir en tapant avec la partie métal dans le visage de la reine des fées.

 

 - J'ai l'impression de voir Grey et Natsu se battre, se blasa Lucy sous les affirmations des autres.

 

Le petit Cerbère creusait aussi, il envoyait de la terre partout autour de lui en aboyant joyeusement. Même Natsu qui, pour une fois, faisait quelque chose puisqu'il pouvait détruire sans avoir de réprimande des autres. C'est là qu'il eut une idée. Il s'adressa à son chien des enfers, qui avait déjà fait un trou assez profond et lui dit :

 

 - Cerbère devient plus gros et continue de creuser.

 

Le petit chien de la taille d'un Exceed, aboya en signe de confirmation. Une aura rouge et noire l'entoura et ce dernier se mit à grossir rapidement.

 

 - Ouah ! fit Happy en voyant l'énorme chien noir à trois têtes.

 

Et là Natsu sentit le dieu Hadès en lui. Quelque chose de sombre et noir l'envahit d'un seul coup. Le dieu des enfers avait entendu ce que les autres dieux voulaient et dit d'une voix grave et glauque, qui fit froid dans le dos à ses amis :

 

 - Cerbère mon fidèle compagnon, toi qui es le gardien du passage des enfers, créez-nous ce passage de suite.

 

Le chien dressa les oreilles en entendant les ordres du dieu. L'animal se plaça au dessus du trou qu'il avait fait et se mit à aboyer plusieurs fois. Les autres mages bouchèrent leurs oreilles sous l'aboiement assourdissant du chien. Le trou qu'il avait formé se mit à grossir à vu d'oeil et s'enfonça encore plus dans le sol, le faisant trembler. Même Erza et Rogue c'étaient arrêtés de se battre. Natsu se tenait fièrement sur le dos du chien, les mains sur les hanches avec son grand sourire de trois kilomètres de long, fier de lui et de Cerbère.

 

Au bout de quelques minutes qui parurent interminables, le sol s'arrêta de trembler. Les mages qui avaient perdu l'équilibre se levèrent et s'approchèrent du trou. Une fumée d'un noir d'encre s'en échappa ainsi que l'odeur de souffre et de mort. Des cris agonisants s'en élevaient également. Des marches se formèrent dans la terre invitant nos mages à y descendre.

 

 - Allons-y ! invita la salamandre en sautant du dos du chien et s'enfonçant rapidement dans le trou énorme.

 

Les mages jetèrent leurs pelles au sol et suivirent le mage de feu. Les filles étaient relativement réticentes à y aller, mais il fallait faire vite. C'est avec une mine de dégoût qu'elles entrèrent dans le trou. Sting sautillait comme un bienheureux devant l'idée du fils d'Igneel. Il ne put s'empêcher de lancer :

 

 - Tu es le meilleur Natsu-san !

 

Plus les mages descendaient, plus la chaleur se faisait ressentir. Il ne falalit pas croire que sous terre, il ferait frais. Eh bien non, plus on descendait au centre de la terre, plus il faisait chaud. Derrière eux, les attributs des dieux couraient ou volaient. Il n'y avait que Jubia qui tenait toujours son petit aquarium. Cerbère lui était resté en haut car, il avait ouvert le passage et devait le protéger.

 

Le groupe descendit pendant un long moment avant que ces derniers n'arrivent devant une rivière à la couleur sombre. Un peu plus loin, il y avait un ponton avec une barque et une personne se tenant à l'intérieur. Les mages s'y rendirent en marchant pour ainsi reprendre leur souffle. L'odeur y était moins nauséabonde qu'au début.

 

 - C'est quoi cette rivière ? demanda Panther Lily en regardant l'eau noireâtre.

 

 - C'est le Styx, répondit Lucy. C'est ici que les âmes des morts s'écoulent avant de rejoindre le fin fond des enfers. Enfin une partie des morts.

 

La mage des cartes se pencha pour voir un peu mieux et eut une frayeur en voyant un visage blanc avec quelques cheveux et la bouche grande ouverte. Il n'y avait plus d'yeux si bien que même une anguille marron aux reflets verts passa au travers des globes oculaires et en ressortit par la bouche.

 

 - C'est répugnant, se plaignit Cana.

 

 - Ce sont les enfers, ricana Natsu de sa voix glauque.

 

Ils arrivèrent enfin au ponton où attendait une personne encapuchonnée dans une barque. A l'avant il y avait une lanterne d'accrochée procurant un peu de lumière.

 

 - Bonjour visiteurs, fit une voix froide sous la capuche. Où désirez-vous aller ?

 

 - Bonjour passeur, nous souhaiterions trouver une fleur de sang se trouvant dans mon royaume, répondit Natsu.

 

 - Ça fait bizarre de voir Natsu quand il est sérieux, avoua Luxus devant les affirmations des autres.

 

 En entendant Natsu, le passeur tourna la tête vers ce dernier. La capuche cachait ses yeux, mais on put voir une peau grisâtre et des dents pourries quand il dit :

 

 - Pour passer, vous savez qu'il y a un prix à payer, Monsieur Hadès.

 

 - On paye comment ? demanda Jubia.

 

 - Avec une âme, un corps ou de l'argent.

 

 - On a de l'argent ! Dit précipitamment Mirajane.

 

Elle ouvrit une petite bourse et déversa quelques joyaux dans sa main. Elle les montra au passeur et ce dernier les refusa.

 

 - Non c'est de l'argent grec qu'il faut pour passer, expliqua le passeur.

 

 - Mais on n'en a pas de ça, ajouta Sting.

 

 - Nous sommes les dieux de L'Olympe vous pouvez nous laisser monter tout de même, grogna Luxus.

 

 - Je le sais, dit simplement le passeur. C'est pour les chats qui vous accompagnent qu'il faut payer.

 

Il pointa un doigt squelettique en direction des quatre chats, dont trois d'entre eux tremblaient comme des feuilles. Panther Lily prit la parole :

 

 - Allez-y sans nous les amis. Je veillerais sur Happy, Frosch et Lector.

 

 - Très bien, approuva Luxus.

 

 - Rogue, fais attention à toi, dit le chat vert en allant dans les bras de son Dragon Slayer, ronronnant en sentant les caresses derrière ses oreilles.

 

 - Sting-kun je sais que tu trouveras cette fleur avant les autres, vanta Lector.

 

 - Ouais, je suis le meilleur de toute façon, confirma ce dernier en passant une main dans ses cheveux blond cendré.

 

 - Natsu rapporte moi du poisson si tu en trouves, demanda Happy.

 

 - Du poisson grillé à l'odeur de soufre alors, rigola Lucy.

 

 - Lucy t'es méchante.

 

 - Jubia vous laisse son hippocampe.

 

L'exceed de Natsu bava en voyant le petit animal dans son aquarium.

 

 - Et Happy tu ne le manges pas ! paniqua la mage de l'eau.

 

 - Aye ! dit-il en salivant encore plus.

 

 - Fro va le garder, dit le chat vert en prenant l'aquarium.

 

Avant de monter dans la barque, le groupe fit leurs adieux aux Exceeds. Les attributs des dieux étaient eux aussi restés avec les chats. Il n'y avait que les volatiles qui étaient présents. Tous se tenaient sur l'épaule de leur dieu respectif. Le passeur poussa sur son grand bâton en bois annonçant le départ. La barque eut à peine glissé que trois des Dragons Slayers se mit à virer au vert, sauf Luxus qui essayait de garder la tête haute.

 

 - Je ne me sens pas bien, gémit Rogue.

 

 - Pourquoi même en étant des dieux on a toujours notre mal des transports, se plaignit Sting.

 

Gajeel avait la tête entre les mains et marmonnait des mots incompréhensibles pour essayer de penser à autre chose. Quant à Natsu, il souriait de toutes ses dents. Cela n'avait pas d'impact comme il se trouvait dans les enfers.

 

 - Au moins il y en a un d'heureux, hoqueta Cana en buvant à son tonneau.

 

La barque avançait tranquillement quand une double porte en bois s'ouvrit devant eux. L'eau s'écoulait toujours, mais disparut en cascade. Pensant que la barque allait suivre le cours d'eau, les mages paniquèrent pensant qu'ils allaient tomber. Mais non. La barque s'avança dans le vide et dans leur destination : les enfers.

 

Les enfers étaient vraiment immenses et lugubres. De longues stalactites noires et recouverts de cendres étaient suspendues au-dessus d'eux. Au milieu, il y avait un énorme trou sombre où des corps tombaient dans le vide en poussant des cris d'agonie suivis par de la roche également sombre. Juste en-dessous d'eux, il y avait de la lave en fusion qui formait de grosses bulles qui explosaient en remontant à la surface. Les corps tombaient dedans et finissaient carbonisés, suivit d'une odeur de soufre et de brûlé.

 

La lave s'écoulait depuis un grand volcan qui se trouvait sur la gauche. La montagne grondait et crachait des flammes avec ce qui ressemblait de la roche.

 

Pendant que la barque avançait, Lisanna tremblait devant ce spectacle qu'elle n'appréciait guère. Se tenant à côté du mage de feu, Natsu sentit les tremblements venant de son amie d'enfance. Celui-ci passa un bras autour de ses épaules et la rassura :

 

 - Ne t’inquiète pas Lisanna. On ne craint rien tant que je suis là.

 

La mage Take Over leva son visage et sourit timidement à son ami qui en fit de même. Voyant cette très jolie scène, Lucy ne peut retenir une phrase qui surprit tout le monde ainsi qu'elle :

 

 - Vous voulez vous marier ?

 

Les joues de Natsu et Lisanna s'empourprèrent se rappelant tous les deux ce qu'ils s'étaient dit étant petits. Les yeux pleins de coeur, Mirajane gueula faisant sursauter tout le monde :

 

 - Mais c'est une bonne idée Lucy !

 

 - Non, vous n'êtes pas bien toutes les deux de penser mariage, ronchonna Gajeel.

 

 - Ce n'est pas de ma faute si j'ai hérité de la déesse Héra, se défendit la blonde.

 

 - Ça suffit vous tous ! ordonna Erza.

 

Le silence se fit et le trajet poursuivit son cours. Cependant, Natsu n'avait pas retiré son bras des épaules de la blanche. Mirajne et Lucy se parlaient discrètement imaginant tous les plans qu'elles pourraient créer. Tandis que Sting et Rogue priaient pour qu'ils arrivent vite à leur destination. Car le mage de l'ombre mourait d'envie de dire quelque chose à la mage chevalière depuis qu'ils étaient tous montés dans la barque. Quand enfin cette dernière arriva devant un immense champ de fleurs multicolores.

 

 « - Bizarre comme lieu dans les enfers », pensèrent les fées et les tigres.

 

Une fois tous descendus, Rogue ne manqua pas une occasion de provoquer la rousse.

 

 - Eh Erza, si je te tue, tu ne seras plus très loin de ta destination.

 

La mage chevalière se retourna et lança un regarda glacial en répliquant :

 

 - Je demanderai à Hadès que tu m'y accompagnes.

 

 - Je dois tuer quelqu'un ? s'incrusta Natsu en ayant entendu leur conversation.

 

 - LUI ! ELLE ! gueulèrent de concert les deux mages se pointant du doigt.

 

Le Dragon Slayer du feu se lança sur eux pour les frapper, mais Luxus de sa puissante voix de dieu, gueula :

 

 - Ça suffit tout ce bordel ! On a une fleur à trouver et elle ne viendra pas toute seule dans nos mains !

 

Le mage de foudre montra le champ de fleurs derrière lui. Le champ s'étendait à perte de vue.

 

 - Autant chercher une aiguille dans une botte de foin, se blasa Lucy.

 

 - Je serais celui qui trouvera la fleur avant vous ! se vanta Sting en fonçant dans le champ à la recherche de la fleur blanche et rouge qu'il avait vue en photo.

 

Les autres suivirent le pas et se mirent en quête de la fameuse fleur. Natsu qui était dans son domaine, savait où était la fleur. Elle avait une odeur bien particulière par rapport aux autres. Le nez levé, il renifla au dessus des autres fleurs et s'avança vers la droite. Les autres cherchaient dans leurs environs et ne trouvaient rien. Il y avait bien d'autres fleurs ayant les mêmes couleurs, mais elles ne ressemblaient à aucune de celle de la photo. Lorsque Natsu gueula :

 

 - J'ai trouvé la fleur !

 

Tout le monde se tourna vers lui et virent qu'il tenait la fameuse orchidée entre ses doigts.

 

 - Bravo Natsu ! félicita Mirajanne. Maintenant on a plus qu'à remonter.

 

 - Aye !

 

 - Fallait s'en douter, remarqua Luxus. On est dans les enfers donc Natsu aurait été le seul à la trouver.

 

 - C'est vrai, approuva Jubia.

 

 - Natsu-san tu es le meilleur !

 

Le mage de feu fit son sourire de trois kilomètres en les rejoignant. Tous remontèrent donc dans la barque et rebroussèrent le chemin. Tout le monde regardait attentivement la fleur d'un oeil attentif. C'est ça qui allait les aider à retrouver leur magie.

 

De retour, les mages prirent les Exceeds sous les bras tout en leur expliquant leur trouvaille alors que Jubia prenait son aquarium. Les attributs les suivirent alors qu'ils remontaient à la surface. Cerbère aboya joyeusement en voyant Natsu réapparaître. Le chien referma l'entrée sous l'ordre de son maître et reprit sa taille semblable à celle d'Happy. C'est là qu'il remarquèrent qu'Ichiya se tenait devant eux en scintillant :

 

 - Je viens de faire une nouvelle découverte. Men !

 

 - Laquelle ? demanda Erza.

 

 - Apparemment il vous faut deux autres objets en plus de celui-ci, dit-il en tournant autour d'Erza qui venait de se crisper.

 

 - Sais-tu où ? questionna Mirajane.

 

 - Je ne sais pas. Men !

 

 - Ce n'est pas grave Ichiya, tu nous as déjà bien aidés, remercia Luxus.

 

 - Ce fut en excellent parfum de vous aider, scintilla le mage de Bleu Pegasus en prenant la pose.

 

Les fées et les tigres firent leurs adieux en reprenant la route de la gare.

 

 - Donc il faut trouver deux autres objets, pensa Lisanna à voix haute.

 

 - Oui, mais à qui allons nous demander ? dit Gajeel.

 

 - Allons voir à Rufus et Yukino, proposa Sting.

 

 - Mais oui, se rappela Lucy. Tu nous avez parlé de Rufus et moi de Yukino.

 

 - Sting-kun c'est le meilleur !

 

 - Fro pense la même chose.

 

 - Yosh destination Sabertooth ! lança Natsu.

 

Le groupe reprit le train et allèrent donc à la guilde des tigres, espérant que les deux mages trouveraient eux aussi une solution et rapidement comme l'avait fait Ichiya.