Fugue

par mugiwara-no-tail

Bien que Lucy Heartfilia descende d'une famille riche, elle avait toujours préférée l'aventure et la liberté au luxe de l'immense propriété que possédait son père, c'est ainsi qu'un jour où l'orange grondait, elle rassembla ses clés et partit, enfin prête à chercher sa place dans ce monde. et ça, ça n'allait pas être une mince affaire.

La nuit d'automne venait de tomber, il faisait froid, la blonde était fatiguée, ses jambes flageolaient, et elle était au milieu de la forêt. Mais quelle idiote! Pourquoi avait-elle empruntée ce raccourci? Elle se maudissait mentalement. Elle n'allait tout de même pas devoir dormir au fin fond de cet endroit lugubre?!
Comme dans les comptes de fées, ce fut à ce moment là qu'elle aperçut une grande demeure, immense, belle, envoûtante, elle semblait mystérieuse, irréelle. Fascinée, elle s'avança vers la grille, l'ouvrit, et tomba nez à nez avec une porte imposante, bien qu'elle ne soit pas rassurée, elle toqua.
La porte s'ouvrit d'elle-même.
A cet instant, l'instinct de la jeune femme lui cria de s'enfuir, de ne pas rester là, que c'était dangereux, et pourtant, elle s'enfonça à l'intérieur. S'avançant, l'ambiance lugubre lui fit penser que c'était un manoir abandonné, pourtant, elle sentit un souffle glacé sur sa nuque, ainsi que des paroles sensuelles:
-Bienvenue chez moi.
Un tremblement remonta le long de la colonne vertébrale de Lucy qui étouffa un hurlement de surprise avant de se retourner violemment, croisant les yeux océans de cet homme, cet homme à l'allure de gentleman, la peau blanche et le souffle glacé à quelques centimètres de son visage, son cœur fit un bond dans sa poitrine, cet homme était tout bonnement envoûtant.
-M-merci... Répondit-elle timidement.
Le jeune homme sourit tristement.
-Je suis Grey Fullbuster, quel est le nom d'une aussi charmante fleur? Demanda t-il, faisant rougir la jeune femme.
-Lucy, Lucy Heartfilia.

-Ravi de te rencontrer, Lucy Heartfilia. Annonça le jeune homme d'une voix mielleuse tout en se courbant.

Lucy se sentit une nouvelle fois rougir devant tant de galanterie.

-En quoi ais-je l'honneur de votre présence ? Continua le brun.

-Je...je me suis enfuie de chez moi et... je me demandais si vous ne pourriez pas m'accueillir pour la nuit. Avoua la blonde, incapable de mentir à cet homme aux pupilles océan qui la toisant avec un fin sourire.

-Mais bien évidemment, je serais ravi d’héberger une aussi charmante jeune fille, je serais d'ailleurs un monstre si je vous laissais vous aventurer dehors par ce froid, n'est-ce pas ?

La dite jeune fille sourit timidement, ne sachant quoi répondre d'autre.

-Puis-je vous débarrasser ? Demanda poliment l'homme.

Lucy lui tendit sa veste rose, ne pouvant s'empêcher de plonger ses yeux noisettes dans ceux océans de son hôte.

Quand la peau glacée du jeune homme frôla la sienne, elle ne put s'empêcher de frémir de surprise.

Comment se faisait-il qu'un homme aussi chaleureux soit aussi froid?

Elle décida de laisser sa question en suspend.

-Happy !

Un chat ailé apparut devant les yeux ébahis de la jeune femme qui en resta bouche bée.

-Happy est mon serviteur, à partir de maintenant, il vous suffira de l'appeler pour qu'il réalise ce que vous souhaiter. Il va vous conduire à votre chambre, vous y trouverez une armoire avec une penderie, choisissez la robe que vous souhaiter et rejoignez-moi pour le dîner.

-Aye sîr ! S'exclama le dit Happy qui en plus d'être un chat parlant ailé était également de couleur bleue.

-M-merci beaucoup. Parvint difficilement à articuler la blonde.

-Mais tout le plaisir est pour moi. Chantonna le jeune homme en se courbant une nouvelle fois, une lueur blafarde passant dans ces yeux.

Lucy fut menée à sa chambre, à partir de là, elle commença à sentir une ambiance inquiétante dans ce mystérieux manoir...


***


La jeune femme à la chevelure blonde contemplait son reflet dans le grand miroir fissuré qui était posé dans sa chambre. Elle portait une majestueuse robe à corset faite à l'ancienne au décolleté plongeant, elle s'était attaqué les cheveux en chignon, laissant deux uniques mèches retomber sur les côtés, elle était assez satisfaite de son apparence.

-Aye ! Prête pour le grand soir ? Demanda le félin bleu avec un air taquin sur le visage, un peu plus et elle lui aurait tiré les moustaches. Finalement, elle se contenta de hocher la tête.

Elle traversa un long couloir avant d'entrer dans une grande salle seulement meublée par une table tout en longueur, il n'y avait seulement que deux couverts tous deux à ses extrémités.

L'intimident Grey était justement assis à l'une d'elle, les pieds sur la table, il était seulement en caleçon, ce que la jeune femme fit mine de ne pas remarquer malgré les rougeurs qui colorèrent ses joues ; il fallait dire que ce n'était pas tous les jours qu'elle pouvait admirer un tel spectacle. Sans compter que le Grey torse nu semblait bien plus décontracté que celui qu'elle avait eu l'honneur de rencontrer tout à l'heure, un vrai régal pour les yeux.

Le brun se servit un verre de vin, invitant la jeune femme à s'asseoir, ce qu'elle fit timidement, sentant son regard profond la dévorant.

Un immense buffet était étalé sur la grande table, lui priant de se servir, la blonde qui était affamée pour ne pas avoir mangé de repas convenable depuis plusieurs jours ne se fit pas prier.

Si elle mangea énormément, elle resta néanmoins propre et silencieuse, d'un silence qui se fit pesant.

Le maître des lieux était resté également silencieux, se tenant la tête, il regardait l’héritière des Heartfilia manger d'un air distrait.

-Tu ne manges pas ? Questionna-t-elle soudain, sortant le brun de ses pensées.

-Je préfères la nourriture plus fraîche. Répondit-il tout en se léchant les babines, une nouvelle lueur passant dans ses pupilles ; la même qu'auparavant, mais en bien plus inquiétante.

L'instinct naturel de Lucy lui cria de ne pas rester là ; pour une fois, elle lui obéit.

Se levant, elle courut le plus vite possible, dévalant les escaliers à grande vitesse, elle attrapa sa veste laissée sur le porte-manteau du grand hall d'entrée quand elle sentit une présence derrière elle, présence qui ne mit pas longtemps à se métamorphoser devant elle, lui bloquant le passage.

-Tu croyais aller où comme ça ? Désolé mais je ne peux pas rater une si bonne occasion. Fit le jeune homme en sortant des crocs acérés, ce qui affola bien évidemment la jeune femme; écarquillant les yeux, elle se tourna en direction de la porte, prenant ses jambes à son coup. Trop tard, déjà, l'être diabolique s'était posté entre elle et la sortie, l'empêchant de sortir, la toisant de son regard océan, il vit une pointe de tristesse passer dans les yeux de biche de sa proie. De la tristesse à son égard.
-Ne fais pas ça, tu vaux mieux que ça.
Un changement se produisit dans le corps glacé de Grey, son cœur, son cœur qui n'avait pas battu depuis si longtemps fonctionnait, et tout ça grâce à la jeune blonde.
Mais il était hélas trop tard, il avait soif, bien trop soif, sans parler de l'odeur délectable de sa proie.
Grey était triste, triste pour cette jeune Lucy, elle était le seul humain pour qui il avait eu de l'attachement, mais il allait devoir le faire, il la voyait, l'adrénaline coulant dans ses veines, son sang l'attirait bien plus que celui des autres humaines, elle était différente, il ne fallait pas qu'il la tue complètement, vivre auprès d'elle lui semblait indispensable. Lucy eut juste le temps de sentir deux choses pointues entrer dans son coup et d'entendre un:
-Tu me rejoindras bientôt... mon amour...