Introduction : We’re the Stars, la Génération des Quatre Rois-Suprêmes

par Tenny-kun

Introduction : We’re the Stars, la Génération des Quatre Rois-Suprêmes

MAY THE ODDS BE EVER IN YOUR FAVOUR

Et puisse le sort vous être favorable


« Un jour, même si tu es blessé et t'effondres, viens reposer au creux de mes bras dans tes derniers instants... »

- RAN – ASUKA, Nobunaga the Fool, Ending 2 ~

 

U

ne exclamation semblait retentir dans tout le stade de Football, toutefois un groupe était sur le terrain et jouait contrairement à beaucoup avec un sourire. Il fallait sans dire que le tableau d’affichage marquait très clairement un score qui était totalement sans appel soit : 12 - 0. Il fallait savoir qu’une petite blonde à la chevelure dorée qui elle portait une sorte de tablette semblait être en train de les manager du mieux qu’elle le pouvait.

 

«  Allez Kamakura !!! » S’écriait plusieurs à s’en tuer la voix, alors que d’autre semblait taper dans une sorte de tambour de sorte à les encourager encore plus.

 

Bien que la victoire semblait acquise, il s’agissait toutefois d’un match quelconque et surtout n’ayant pas énormément d’intérêt pour les joueurs qui semblait être ailleurs voir happé par quelque chose d’autre ou plutôt, il avait envie de faire autre chose.

 

« - Attention, ça vient vers vous la défense… » Clama un jeune homme qui semblait lui avoir la peau assez tanné et surtout en regardant d’un air absent la défense.

 

« - Positionne toi correctement s’il te plaît, on marquera en contre. Je vois très mal quelqu’un passer la défense en cadenas mise en place par nôtre défenseur central et puis même si ça passait. N’oublie pas qu’on a le meilleur gardien du circuit alors concentre-toi. » Trancha une voix qui semblait s’être approché de la personne à la peau tanné.

 

Ce jeune homme qui avait lui le numéro « 10 », avait toutefois le brassard du capitaine. Ce maillot avait une chose de particulier, bien que beaucoup le regardait, celui-ci bien qu’il était propre et lavé, il respirait la surpuissance et la l’assurance de toujours avoir gagné un match. Bien que tout le monde sache que ce fût à cette époque que ce fameux club commença sa suprématie dans le domaine du Football Collégien. Ce maillot bien portait le nom de « Vermillion ». Ce maillot avait une couleur blanche et il avait les rayures et les bandes de couleurs bleu clair.

 

« - Le Capitaine n’a pas l’air de très bonne humeur, autant ne pas le contrarier. Dans ces moments, j’aimerais bien savoir ce que fait sa petite sœur ou même elle dans ces situations. En tout cas, on va gagner ce match. » Termina de pensée le jeune homme à la peau tannée qui avait vu la défense cafouillé et surtout voir un personne d’origine asiatique se faire prendre le ballon facilement avant qu’il n’aille le rejoindre « - On le laisse passer ainsi ? »

 

« - Ordre du goal et puis… Tu as un ratio de cinq but, le Capitaine en a cinq aussi et dix passes décisives et j’ai deux buts et deux passes décisives. Autant dire qu’on les a dominés. » S’exclama une personne à l’origine asiatique et qui semblait pratiquer un football assez semblable à ceux d’une technique de football de l’homme ivre.

 

Bien qu’il regarde le match, le goal n’avait pas eu très longtemps à arrêter le but avant qu’il ne fasse un long et petit sourire. Ils avaient déjà plié le match et d’une manière assez humiliante étant donné qu’il faisait tourné la balle sans donné une chance à l’adversaire de marquer. Cela va sans dire que du côté adverse, l’envie de jouer était complètement parti sauf pour un brun qui semblait tenter de se battre jusqu’au moment il fit face au blond de l’équipe adversaire, le duel ne dura : Dix secondes. Le brun tomba au sol et le blond tira et marqua et le match se termina sur cette action.

 

« - Tu es faible, tu n’es qu’un faiblard. Si tu penses faire face à Kamakura Private Junior High School… Tu te trompes lourdement. Dans ce monde, la victoire est tout, les gagnants sont acclamés et les perdants sont rejetés. Jusqu'à maintenant, je n'ai jamais perdu à rien, et je ne perdrai pas dans le futur. Depuis que je ne fais que gagner, je suis toujours absolu. Si vous vous opposez à moi ... Je vous abattrais, peu importe qui vous êtes. » Termina le blond en ne jetant même pas un regard à son adversaire qui lui rageait du fond de son cœur mais n’arrivait pas à bouger alors que son adversaire lui ne souriait même pas de sa victoire.

 

Quand il regarda son équipe qui était une toute nouvelle dans le circuit et celle de son adversaire, il bassa la tête avant de se dire qu’il n’avait eu aucune chance et cela depuis le début de faire face à la meilleure équipe du championnat du Collège de Fiore et encore moins de la Région d’Arcadia. Que pouvait-il faire contre cette génération qui raflait tout les titres que cela soit :

-          Communale, Départementale, Régionale et National.

Il se mettait le doigt dans l’œil, il était simplement tombé contre la Génération des Quatre Rois-Suprêmes et les voir en action était beau, mais humiliant pour l’équipe qui jouait contre eux.

 

« - Gray… Ne t’en fais pas, ce n’est rien et puis la prochaine fois, on gagnera ce n’est rien. » Répondit son ami Léon qui lui aussi pleurait de peine mais surtout de rage contre l’équipe contre qui il avait joué.

 

« - C’était le dernier et premier tournoi auquel je participais et toutefois, j’étais tombé contre la pire équipe en quart de final, leader par le seul Capitaine qui a gagné trois années d’affilé le tournoi du Collège, le Capitaine de cette Génération de cons : Pendragon, le Roi Victorieux. » Pensa-t-il alors qu’il avait des larmes de peine alors que son rêve venait d’être brisé par un simple joueur.

 

A suivre…

 

Un souffle, une respiration… Un stade bondé, un match opposant les meilleurs, il s’agit de mon dernier match en compagnie de vous. Il est temps que forge la légende du « Kaiser ». Toutefois, laissez-moi vous raconter mon histoire et de comment je suis arrivé à dire avec autant d’amusement et de fierté d’être le Kaiser.

Il s’agit de mon histoire, celle du Kaiser de Kamakura Private Junior High School, Vermillion Tenma, le trésor du Football de Fiore !

 

Trois destinées formeront l'histoire.