Chapitre 29 : Le coup des trois dragons

par Tatsushi-chan

Un peu plus tôt…

Acnologia courait dans le gigantesque château que Zeleph c’était approprié, à la recherche de ce dernier. Il allait enfin pouvoir tenir sa vengeance, faire payer au mage noir ce qu’il lui avait fait il y a si longtemps, le transformer en dragon contre son gré, un dragon ayant perdu tout sens commun et toute humanité : si tant est que l’on puisse parler d’humanité pour un dragon.

Le bâtiment trembla encore : c’était sûrement Natsu qui livrait encore bataille contre Zeleph. L’ancien dragon se demanda depuis combien de temps le mage de feu luttait contre leur ennemi commun. Tout ce qui comptait pour l’instant, c’est qu’il avait réussi à tenir les autres à l’écart, en particulier Ruby. S’il ne voulait pas que ceux-ci reviennent une fois Lucy et Alizée libérées, il allait devoir agir au plus vite pour vaincre le mage noir.

Acnologia arriva enfin dans la salle où se trouvaient les deux mages : il repéra immédiatement Natsu, prostré à même le sol de marbre, dans un état plus que misérable, avec en face de lui le mage noir, qui à part quelques égratignures, semblait péter la forme. Le mage de feu allait se relever mais l’ancien dragon l’interrompit dans son geste en l’appelant :

 - Natsu !

Le Dragon Slayer tourna la tête, regardant avec stupeur le nouvel arrivant :

 - Acnologia ?! Qu’est-ce que tu fais là ? Et où sont les autres ?

 - Je suis venu t’aider à le vaincre bien sûr, répondit le mage du néant. Pour les autres, ne t’inquiète pas, ils vont bien, ils sont partis chercher Lucy et Alizée. Tu te bats depuis longtemps ?

 - Une bonne journée, répondit le mage de feu qui semblait sur le point de s’écrouler en disant ces mots.

Le mage noir, qui avait écouté leur début de conversation, poussa un soupir, avant de dire :

 - Si tu es là, je suppose que Sting a échoué ou bien a refusé de te tuer… et je suppose que vous avez dû venir avec le poignard… peu importe après tout, je vais m’occuper de toi moi-même.

Acnologia le toisa du regard et répondit d’une voix sèche :

 - Ah oui ? Tu avais pourtant peur de moi une fois m’avoir transformé…je me demande si c’est toujours le cas aujourd’hui, même après que j’ai repris mon corps d’avant.

Zeleph hésita à répondre sur le moment, laissant juste une légère grimace déformer ses traits. Le mage du néant avait raison, il était toujours méfiant à son égard, après tout il n’avait sûrement rien perdu de sa puissance de dragon, et il devait être en mesure de le battre s’il y allait à fond. Et le mage noir ne pouvait se permettre l’échec…Finalement, il décida de camoufler ce qu’il pensait—un peu tardivement, soit—et le lança au défi de réussir à le tuer.

 - De toute façon, tant que les autres ne reviendront pas avec le poignard, je ne pourrais pas te tuer…je dois juste te mettre hors de combat avant qu’ils n’arrivent…fit Acnologia.

Ce dernier se tourna vers Natsu qui se trouvait toujours au sol et ajouta :

 - Et puis, nous serons deux contre un alors, on va forcément gagner !

 - Je m’enflamme ! s’exclama Natsu, de nouveau prêt à se relancer dans la bataille.

 - Tu es toujours aussi confiant qu’à l’époque…fit remarquer le mage noir à l’intention de l’ancien dragon. Trop confiant. La dernière fois que tu t’es jeté aveuglément dans notre combat comme le fait Natsu, tu as perdu si ma mémoire est bonne…

Acnologia lui jeta un regard noir. C’était la vérité, malgré tout l’eau avait coulé sous les ponts depuis, près de 400 ans c’étaient écoulés, il n’était plus du tout le même. Il faut dire qu’avoir été un dragon fou pendant toutes ces années avait un peu refroidis ses ardeurs de combattant « à la Natsu soit on fonce dans le tas », comme auraient dit ceux de Fairy Tail. Il décida de ne pas répondre à la provocation et se lança finalement dans la bataille :

 - Poing du Dragon du néant !

La lumière mauve tirant sur le noir de sa magie fut projetée vers le mage noir qui n’esquiva que de peu, faisant un bond en arrière.

 - Tu aurais pu prévenir avant de commencer le combat, se plaignit Zeleph.

 - Depuis quand je dois la jouer fair-play avec toi ?! grogna Acnologia en guise de réponse avant de lancer un hurlement, que le mage noir commença à dissiper.

 Le mage du néant profita du fait que Zeleph faisait disparaître son sort pour se cacher dans les volutes de sa magie et réussit à lui attraper un bras. Son ennemi poussa une exclamation de surprise et l’ancien dragon eut un sourire moqueur, avant de le jeter de toutes ses forces vers la salamandre en criant son nom pour le prévenir. Ce dernier se dressa sur ses jambes, se concentra sur ses forces déjà très diminuées, plaça les paumes de ses mains devant lui :

 - Art secret…

Un torrent de flammes se rassembla devant lui, parcourut d’éclairs jaunes qui crépitaient. Le mage de feu se prépara alors à lancer son attaque vers le mage noir qu’Acnologia venait de lui envoyer :

 - Déferlante du Dragon de feu foudroyant !

Le rayon de magie partit comme un coup de canon droit sur son ennemi qui, en pleine chute, ne put esquiver. Zeleph fut engloutit par le flot de magie brûlante, renforcée par le pouvoir de la foudre qui faisait tellement de bruit qu’on aurait pu croire qu’un orage avait éclaté dans la pièce. Le mage noir s’écroula au sol et Natsu se permit un sourire fier, même s’il n’avait pas entendu un seul cri de la part de leur ennemi, ce qu’Acnologia considérait comme mauvais signe. Il avait raison car quelques secondes plus tard où le mage de feu se permit de reprendre son souffle, celui qui se trouvait maintenant au sol se redressa avec une étonnante facilité, sous les regards atterrés des deux Dragons Slayers.

 - Eh bien, vous avez décidé d’y aller fort dès le début, à ce que je vois, commenta-t-il.

 - Evidemment, fit Natsu, énervé que son attaque n’est fait qu’une blessure mineure à leur adversaire, soit une large coupure sur la joue par laquelle une goutte de sang tombait.

Loin de se démonter pour si peu, le dragon de feu se jeta sur Zeleph et commença à l’attaquer dans un enchaînement violent de coups de poings et de pieds, si vite que le mage noir avait tout juste le temps d’esquiver, sans se rendre compte que le but de la salamandre était de le pousser vers l’ancien dragon qui l’attendait de pied ferme et se jeta sur lui par derrière, prêt à le frapper d’un violent coup dans le dos. Malheureusement leur ennemi ne l’entendait pas de cette oreille et, ayant compris la manœuvre, fit apparaître une vague de magie autour de lui qui repoussa les deux dragons au loin, les envoyant rouler au sol.

Zeleph se décida à attaquer à son tour et projeta des liens noirs vers les deux mages pour les attacher et les empêcher de bouger. Ces derniers ne réussirent pas à esquiver à temps et furent enserrés dans les larges bandes de magie noire. Leur ennemi allait leur lancer une autre attaque maintenant qu’ils étaient dans l’incapacité d’esquiver, mais c’était sans compter sur Natsu qui réussit à brûler la magie sombre, avant de s’occuper de ceux d’Acnologia qui le remercia, avant de se mettre en garde. Le mage noir avait déjà décidé de contre-attaquer en récitant des paroles dans une langue qu’ils ne connaissaient pas, mais qui leur était malgré tout familière. Devant l’air interrogateur de la salamandre, l’ancien dragon lui expliqua :

 - Je reconnais ces mots, la plupart me rappellent certains que j’ai lus dans le livre de Zeleph. En tout cas, quoi qu’il soit en train d’utiliser comme sort, on est mal.

Quand leur adversaire eut fini de réciter, une fumée noire aussi épaisse que du brouillard s’éleva de partout dans la pièce, commençant à les envahir. Une grimace apparut sur les visages des deux Dragons Slayers, qui se demandèrent à quoi ils allaient avoir droit. Natsu priait intérieurement pour que ce ne soit pas encore une vision de cauchemar comme tout à l’heure, même s’il espérait ne pas se faire avoir deux fois par le même stratagème.

La fumée s’épaissit davantage et se rassembla en tas à divers endroits de la pièce, prenant petit à petit une forme humanoïde. Des sifflements aigus retentirent, et des yeux tantôt rouges, tantôt jaunes, aux pupilles fendues, se mirent à fixer les deux mages qui déglutirent avec difficulté. Leurs nouveaux ennemis invoqués par le mage noir finir d’apparaître devant eux.

Il s’agissait de démons sortis tout droit du livre de Zeleph, que ce dernier avait invoqué à partir d’un sort qu’il avait noté dans le lourd volume. Les monstres étaient difformes, avec des excroissances osseuses, des plis de peau dégoûtants, un visage à l’air humain de prime abord, mais avec de grosses similitudes faisant penser à des serpents ou des dragons : ils avaient une longue langue fourchue, et de larges crochets empoisonnés dépassaient de leur mâchoire, répandant en même temps un ignoble mélange de salive et de poison sur le sol, juste devant eux. Acnologia fit une grimace dégoûtée et dit à son coéquipier :

 - Il ne faut surtout pas les laisser nous mordre ! Sans Wendy à proximité pour soigner le poison, on sera fichus !

Natsu acquiesça, l’air sérieux. Pour une fois, se jeter tête baissée dans la bataille contre ces démons n’était pas une très bonne idée comme il le pensait en temps normal…

 - Comment on va faire ? demanda-t-il à l’ancien dragon, qui réfléchissait intensément à un moyen de les éliminer.

Ce dernier s’approcha finalement de la salamandre et lui expliqua à voix basse sa stratégie pour que Zeleph ne les entende pas. Celui-ci venait de s’éloigner vers le fond de la pièce, laissant le soin à ses démons d’en finir avec eux, ou tout du moins suffisamment les amocher. Natsu ouvrit grand la bouche et projeta un torrent de flammes vers les démons, pour voir comment il allait réagir en premier lieu :

 - Hurlement du Dragon de feu !

Les êtres à tête de serpents sifflèrent de mécontentement en voyant la lueur rougeoyante du feu foncer vers eux et s’écartèrent rapidement. L’un d’entre eux—ils étaient au nombre d’une bonne vingtaine—ne fut pas assez rapide et fut atteint par l’attaque de la salamandre. Le monstre poussa un sifflement aigu et sembla se ratatiner sous la chaleur et la douleur. Il lâcha enfin un cri étouffé et s’effondra au sol, pris de convulsions, avant de retourner à son état d’origine, cette étrange fumée épaisse et sombre qui s’évapora comme s’il ne s’était seulement jamais rien passé.

 - Ils n’aiment pas le feu, apparemment…commenta Acnologia avec un sourire carnassier.

Il porta son attention sur le mage noir qui se trouvait derrière les démons et ajouta, moqueur :

 - Tu n’aurais pas pu invoquer des créatures capables de résister à notre magie ? Tu es sûr d’avoir réfléchi, sur ce coup-là ?

Il se mit à rire, sous le regard noir de Zeleph qui ordonna à ses créatures de se jeter sur les deux Dragons Slayers. Il savait bien qu’elles étaient sensibles au feu, mais elles possédaient un poison terrible, ce qui était un bon compromis, si seulement elles arrivaient à mordre les mages.

Acnologia fanfaronnait, malgré tout il n’était pas en mesure de créer du feu, et allait devoir se reposer sur le mage de feu pour vaincre ces monstres. Alors que Natsu leur lançait de larges boules de feu pour les toucher sans trop s’approcher et éviter d’être mordu, lui se sentait inutile. Il réfléchit à une façon de tous les brûler en même temps, vu qu’ils étaient assez agiles pour esquiver les flammes du dragon de feu, et s’approchaient assez dangereusement d’eux par moment, comme pour les intimider, les prévenir qu’ils allaient servir de casse-croûte.

Le mage du néant eut enfin une idée, il s’approcha de Natsu, qui venait de réussir à carboniser son quatrième démon avec difficulté en esquivant de très peu un coup de crocs de la bête en question, et lui dit :

 - Je pense savoir comment faire pour nous débarrasser d’eux !

Il expliqua son idée au mage de feu qui bougea affirmativement la tête pour signifier son accord et se préparer tandis que l’ancien dragon commençait. D’un mouvement rapide, il dessina un large cercle dans le vide à l’aide de sa main, autour des bêtes éparpillées, et un trou en cercle sur la dimension du vide s’ouvrit alors, repoussant les démons effrayés vers le milieu de la salle, à grand renfort de sifflement. L’anneau de vide se resserra encore et Natsu profita pour l’embraser, piégeant les faces de serpent à l’intérieur, les brûlant.

 - Couronne de flammes impériales ! s’écrièrent-ils en même temps.

Les démons réagirent de la même façon que ceux qui avaient été touchés par les précédentes flammes de la salamandre et se ratatinèrent avant de s’évaporer vers haut de la salle. Les deux Dragons Slayers ne se reposèrent pas sur leurs lauriers et Acnologia s’écria envers son coéquipier, levant une main vers le mage noir :

 - On recommence tout de suite !

 - Certainement pas ! gueula le mage noir en projetant une vague de magie sombre vers eux pour les maintenir à distance tandis qu’il préparait un puissant sort pour en finir d’un seul coup…

 

OoOoOoO

Un peu plus tôt…

Alizée venait de reposer doucement Zeke sur le lit, qui pleurait encore un peu. Erza les rejoignit à ce moment-là, accompagnée de Lucy qu’elle avait libérée de la chambre voisine.

 - J’ai appelé les autres, ils vont nous rejoindre ici avant de retrouver Natsu et Zeleph, il vaut mieux arriver le plus nombreux possible au lieu d’être dispatchés n’importe comment dans le château.

Les autres acquiescèrent et attendirent donc que le reste des mages n’arrive, ce qui ne tarda pas. Le groupe de Gajeel, Lily et Happy fut le premier arrivé. Le dragon d’acier était surexcité à l’idée d’en finir avec cette histoire, après tout il avait toujours ce mauvais pressentiment à propos de Levy qui ne le quittait pas, et il voulait donc rentrer à Earthland le plus tôt possible.

Ruby, Rogue et Frosch arrivèrent peu de temps après. La chevalière runique semblait presser d’aller rejoindre les deux Dragons Slayers pour leur prêter main forte, en particulier Acnologia, mais elle se calma quelques instants pour saluer Alizée, ravie de la voir devant elle en bonne santé et surtout, vivante. Elles évitèrent de se lancer dans une grande discussion même si ce n’était pas l’envie qui leur en manquait, car c’était tout sauf le moment, et tournèrent la tête en même temps que le dernier groupe, celui de Mirajane, Wendy et Carla, passa la porte de la chambre attribue à la mage lunaire. Tout le monde se mit à enlacer la mage aux cheveux roses en lui souhaitant un bon retour, dire qu’ils étaient contents de la revoir, etc… Et Sting en profita pour se faufiler hors de la pièce discrètement. Il n’allait pas les laisser risquer leurs vies contre Zeleph, en particulier Alizée. Il allait aller aider les deux autres Dragons Slayers et battrait le mage noir avant que le reste d’entre eux ne débarque.

Il ferma la porte à clé pour les ralentir un peu plus, et se mit à courir en direction de la salle d’où provenait les tremblements, faisant quelques détours en sachant que Rogue, Gajeel et Wendy essaieraient de s’y rendre en suivant son odeur.

Pendant ce temps, Rogue n’osait pas trop s’approcher de la mage lunaire. Il avait beau avoir tourné la page et fait sa vie avec Yukino qu’il aimait plus que tout, c’était difficile de voir celle qu’il avait aimé auparavant en face de lui comme s’il ne s’était jamais rien passé. Elle ouvrit d’ailleurs la bouche pour lui dire quelque chose mais il coupa court en disant :

 - Vous avez entendu ?

Les autres le regardèrent et il expliqua avoir entendu un bruit de serrure. C’est là que Lecter s’exclama :

 - Où est Sting-kun ?!

Les mages comprirent immédiatement ce que cet imbécile avait fait et Erza se précipita sur la porte effectivement verrouillée. Enervée, elle l’enfonça purement et simplement, l’envoyant se cogner dans un celle d’en face dans un grand bruit, et demanda à Gajeel de les guider vers la salle pour aller plus vite en repérant l’odeur du mage de lumière.

 

OoOoOoO

Sting venait tout juste d’arriver devant la salle. Il se faufila entre les deux battants de la porte qui était entrouverte et se figea sur le seuil.

 - Mais il s’est passé quoi, ici ?!

En effet, Acnologia se trouvait au sol, tout comme Natsu, aux pieds du mage noir qui affichait un air satisfait. Toute la salle, en partant du sol jusqu’au plafond en passant par les murs, était d’un noir d’encre, même s’il parvenait malgré tout à voir comme en plein jour grâce à la lumière qui passait par les fenêtres qui avaient été épargnées. Les deux Dragons Slayers semblaient dans un état bien lamentable, le mage noir avait dû les toucher d’un sort qui était en train de consumer leur vie et leur magie lentement, leur peau prenant la même couleur que le noir de la salle.

 - Sting…fit l’ancien dragon. Dépêches-toi de t’enfuir, emmène les autres…

 - Quoi ?! fit le blond, ne comprenant pas pourquoi il lui disait une chose pareille.

 - On a pas réussi à l’arrêter, il est trop fort…sa magie noire…on peut pas la repousser… !

Sting ne l’entendait pas de cette oreille, après tout il était venu ici pour les aider à se débarrasser définitivement de leur ennemi et puis, ne maîtrisait-il pas la lumière, l’exact opposé de la magie sombre de Zeleph ? Il était sûr de pouvoir renverser la situation !

Il s’illumina de sa magie, éblouissant les trois mages qui se trouvaient au centre de la salle. Il s’approcha d’eux, remarquant avec satisfaction que les tâches noires sur les corps des deux Dragons Slayers prostrés reculaient face à cette source éclatante. Il les aida à se relever, et fixa le mage noir qui avait reculé de plusieurs, pas, grimaçant. Il aurait dû se débarrasser de ce mage de lumière dès qu’il en avait eu l’occasion, sa magie était décisive dans ce combat, il pouvait être vaincu à cause d’elle !

 - Faisons un Unison Raid, demanda le blond, sûr de lui.

 - A trois ? fit Acnologia, peu convaincu.

 - Ça va marcher, répondit le dragon blanc. Je ne veux pas que les autre arrivent et soient blessés, on va en finir tous seuls.

Le mage du néant acquiesça et traça un carré autour de Zeleph, un peu comme le cercle qu’il avait fait autour des démons tout à l’heure. Le vide s’ouvrit instantanément sous les pieds du mage noir, qui ne tomba pas dedans pour autant. Natsu lança alors une déferlante de flammes liées à la foudre et Sting illumina le carré de vide d’une lumière si forte que même le soleil en aurait pâli de jalousie.

 - Flammes du Néant lumineux !!!

L’effet combiné des trois éléments se transforma en une boule de lumière embrasée qui fit disparaître la magie sombre entièrement du corps de leur ennemi, qui s’écroula au sol, sous les regards des trois Dragons Slayers qui ne croyaient pas en leur réussite, qui remarquèrent alors que leur sort avait éliminé toute noirceur. La salle avait maintenant des murs, un sol et un plafond d’un blanc éclatant, et le mage noir ne l’était plus tant que ça, avec ses vêtements devenus tout aussi blancs, comme ses cheveux.

C’est à ce moment-là que les autres mages décidèrent de débarquer, armés jusqu’aux dents, Erza la première en brandissant le poignard de Pyrxsis.

 - C’est déjà fini ?! s’étonna-t-elle, légèrement déçue.