Chapitre 6 : Expériences, magie artificielle

par Tatsushi-chan

 

Natsu resta effaré devant les horreurs qui s’affichaient sous ses yeux. Des étagères étaient couvertes de bocaux où flottaient dans une eau étrangement rouge divers organes certainement. Au milieu de la salle, il y avait plusieurs sièges, semblables à ceux que l’on trouve chez le dentiste, qui étaient couverts de sang. Il y avait des chariots en fers sur roues à côté, avec dessus des objets pour les opérations comme des scalpels, des ciseaux, etc… qui semblaient avoir servi récemment. Sur le sol, des traces de sang menaient à une porte dans le fond, en fer, et qui était couverte de sang quasiment en intégralité. La porte était ouverte, et un homme se tenait sur le seuil. Il la referma et actionna quelques boutons sur le côté. Aussitôt, un faible cri se fit entendre derrière la porte, et Natsu put apercevoir des flammes par l’ouverture en verre de la porte, comme une sorte de fenêtre. Lorsque l’homme se retourna, Natsu reconnut tout de suite Midnight, des Oracion Seis. Il s’avança vers l’autre qui restait silencieux et l’attrapa vers le col.

 - Qu’est-ce que vous faites ici ? Ce n’est pas censé être une prison ?

Midnight se dégagea grâce à sa magie sans trop de difficultés et dit :

 - Ça, c’est que le conseil veut vous faire croire ! En vérité, la prison de Zetsubō est un centre de recherche sur la magie. Même les Chevaliers Runiques qui protègent cet endroit ne sont pas au courant de ce qui se passe ici.

Angel jaillit soudainement de l’ombre et se planta devant le Dragon de Feu, un sourire diabolique aux lèvres.

 - Dans cet endroit, nous réalisons pour le conseil des recherches qui visent à créer la Magie Artificielle, qui permettra au conseil de bénéficier d’une armée de mages et de prendre le contrôle des pays voisins ! Mais pour ça, il faut que nous fassions des opérations et des études sur les organes.

 - C’est immonde ! rugit le mage, révulsé.

 - Et toi ? Voudrais-tu être un de nos cobayes ? rajouta Angel avec un rire malsain.

 

OoOoOoO

Les mages de Fairy Tail avaient tous réussi à se retrouver, ainsi que les Exceeds, sans trop de difficultés. Mais Natsu manquait encore à l’appel. Lucy, inquiète, se tourna vers les 5 autres Dragons Slayers et leur demanda :

 - Vous pourriez utiliser votre odorat pour détecter Natsu ?

 - Ça risque d’être plutôt compliqué, tout ce que j’arrive à sentir c’est l’odeur du sang, pas vous ? fit Sting.

 - Si, et c’est plutôt étrange d’en sentir autant dans une prison, ajouta Rogue.

 - On ferait mieux d’aller voir, alors, ordonna Titania.

Ils se mirent à courir dans la direction qu’indiquaient les Dragons, traversant de longs couloirs sombres, vite illuminés par la magie du Dragon de Lumière. Une porte au bout d’un de ces longs couloirs attira l’attention des mages car des rugissements s’en échappaient, et une lueur rouge passait sous la porte.

 - C’est Natsu ! s’exclama la constellationniste, alarmée. Il a un problème !

Ils déboulèrent dans la pièce alors que Grey ouvrait la porte à la volée. Ils restèrent sans voix devant le spectacle qui s’affichait sous leurs yeux. Jubia rattrapa de justesse Wendy qui s’était évanouie à la vue d’autant de sang. Lucy, elle, s’était détournée du carnage, la main sur la bouche et respirant par le nez. Erza tenta de rester stoïque à la vue de ce rouge étalé partout, au sol, au mur et même au plafond, comme des éclaboussures. Les mages masculins restèrent de marbre, mais ils n’en menaient pas large non plus. Quant à Frosch, Jenna et Carla, elles s’évanouirent dans les pattes des quatre autres Exceeds qui se retenaient de vomir. Natsu avait été attaché à l’un des sièges par des sangles, et balançait des flammes à tout va pour faire reculer les mages près de lui. Car il n’y avait pas que Midnight et Angel, d’autres Oracion Seis c’étaient joints à eux, ainsi que les Grimoire Heart qui avaient été emprisonnés. Natsu se calma un instant et demanda :

 - Je comprends bien pourquoi le conseil veut faire ces expériences, mais ça vous apporte quoi à vous ?

 - Eh bien, nous serons libérés plus vite si nous collaborons ! expliqua Rustyrose, un sourire un peu tordu collé aux lèvres.

 - C’est le conseil qui a organisé ces…expériences ? demanda la rousse, dégoutée.

 - Eh oui ! Et maintenant que vous avez vu ça, vous comprendrez que nous ne pouvons pas vous laisser partir…fit Midnight.

Sting s’avança, activant sa magie par la même occasion. Il montra les crocs et dit :

 - Moi, j’en ai absolument rien à foutre de ce que vous faites où ce que le conseil manigance, mais ce que je sais, c’est que vous faites tous parti de l’alliance Baram, et que vous savez donc où se trouve le QG de Tartaros. Vous avez intérêt à nous dire où il se trouve si vous voulez pas que je vous pète la gueule.

Hiryuu s’avança à son tour, l’air menaçant.

 - T’y crois pas trop le blanc, c’est à moi de sauver Alizée. Je vais me faire un plaisir de leur faire cracher le morceau.

Rogue s’avança lui aussi et dit, d’un ton plutôt calme malgré ce qui s’étalait sous leurs yeux :

 - Vous avez mieux à faire que de vous battre maintenant. On va s’occuper d’eux, reculez, ajouta-t-il en direction des autres mages.

Erza, Grey et Gajil voulurent intervenir mais un regard menaçant des trois Dragons Slayers les dissuada complètement. Les dragons d’ombre, de lumière et celui qui cachait encore sa nature de Dragon aux autres, inspirèrent à fond, et balancèrent trois hurlements simultanés, qui fit voltiger les mages noirs.

 - C’est quoi exactement, la magie d’Hiryuu ? demanda Lucy, surprise devant la couleur dorée du rayon du mage.

 - C’est un Dragon Slayer du Soleil ! expliqua Zeke en levant les poings vers le ciel en signe de victoire des trois Dragons.

 - La Lune…et le Soleil…fit remarquer Jubia doucement.

 - A première vue, elle fait penser à celle de Sting et Rogue, dit Lecter. Lumière/Soleil et Ombre/Lune.

 - Mais pourtant elles sont différentes, dit Zeke, content d’en savoir plus que les autres.

Le triple hurlement avait tout balayé, et Natsu s’était retrouvé détaché par la même occasion. Alors que Lucy accourait vers lui pour voir s’il n’avait rien, Sting attrapa Midnight et le souleva de terre. Hiryuu et Rogue, trop occupés à en finir avec les autres, ne le remarquèrent pas. Le dragon blanc assena un terrible coup de poing dans les côtes de l’autre, qui laissa échapper un râle de douleur.

 - Où est le QG des Tartaros ?

 - Vous savez…où se trouve le mont Hakobe…

 - Ouais, et alors ?

 - Dans la montagne, il y a un passage souterrain pour se rendre à leur QG.

 - Ils sont sous terre ? questionna Sting, surpris.

 - Ce n’est pas étonnant, dit Erza en s’approchant à son tour. Oracion Seis était sur terre, Grimoire Heart dans les airs, et donc par élimination Tartaros se trouve sous terre, ou dans la mer, ce qui était moins probable.

Sting lâcha Midnight, qui s’affala au sol. Le dragon blanc se tourna vers les autres fées et dit :

 - En route pour le mont Hakobe.

 

OoOoOoO

 

 - Damos, occupe-toi de la faire soigner et de l’installer ailleurs que dans la prison. L’ouverture de la porte est prévue pour dans trois jours, ce serait dommage qu’elle ne soit pas en état pour l’ouvrir.

Damos s’inclina devant Zeleph et attrapa le bras d’Alizée. Il la traina hors de la salle où elle fut réceptionnée par un médecin. Celui-ci la fit installer dans une chambre et soigna les blessures de son dos et replaça son nez brisé grâce à la magie. Elle fut ensuite enfermée dans la chambre, seule, et remarqua de suite que des enchantements avaient été placés pour l’empêcher d’utiliser sa magie de Dragonne Slayer. La mage aux cheveux roses s’approcha de la fenêtre, et remarqua avec surprise qu’elle ne voyait que des maisons et des routes taillées dans la terre et la roche, et que le ciel était lui-même d’un marron terreux. Étaient-ils sous terre ? Elle retourna près du lit et s’allongea en soupirant. Tout ce qu’elle espérait maintenant, c’est que les mages de Fairy Tail viennent la sauver. Mais comment pouvaient-ils savoir où elle se trouvait ?

________________________

Elle resta ainsi à penser aux mages et aussi aux Exceeds toute la journée quand elle entendit le verrou de sa porte tourner. Elle fit mine de ne pas l’avoir entendu jusqu’à ce que ledit Damos apparaisse de nouveau dans l’embrasure. La rose se leva en soupirant et regarda l’autre qui s’avançait ver elle pour lui attraper fermement le bras et la traîner hors de la chambre qu’on lui avait attribuée. On la ramena de nouveau devant la pièce où s’était trouvé Zeleph le matin même. Elle grogna à son geôlier :

 - C’est pas que je voudrais me plaindre, mais j’aurais le droit de manger à un moment ou je vais devoir crever de faim ?

L’homme ne répondit pas et fit ouvrir les portes. Alizée remarqua de suite le banquet qui était gigantesque et prenait une grande partie de la longueur de la salle. La nourriture posée dessus fit saliver la mage qui n’avait rien dans le ventre depuis…eh bien, hier matin en fait. A cette pensée, les grognements de son estomac redoublèrent d’intensité. Elle couva le buffet des yeux, et fut en particulier attirée par un gigantesque poulet qui devait bien faire la taille d’un chien et marinait dans son jus. Un gémissement lui échappa, et un rire se fit entendre en réponse. Elle tourna la tête et aperçut au bout de la table Zeleph qui tenait encore un verre, de sang vu l’odeur, à la main.

 - Je t’en prie, installe-toi. J’ai cru comprendre que tu n’avais pas mangé depuis un moment, n’est-ce pas ?

Prudente, la mage s’approcha et s’assit à l’autre chaise de libre. Elle attrapa une cuisse de je-ne-sais-quoi qui était devant elle et renifla pour savoir s’il n’y avait pas de poison ou autre chose, avant de mordre dedans à pleines dents.

 - Je ne vois pas trop pourquoi tu l’as reniflée, je ne vais pas te tuer puisque j’ai besoin de toi.

Faisant attention à la moindre de ses paroles, Alizée dit :

 - On ne sait jamais, je pensais plus à un somnifère ou quelque chose du genre.

Ils continuèrent à manger quand le silence qui s’était installé fut brisé par des alarmes retentissant avec force. Damos, qui s’était retiré pour les laisser seuls, revint dans la salle au pas de course et dit :

 - Seigneur, des mages de Fairy Tail se sont introduits dans le bâtiment.

Alors que Zeleph n’eut aucune réaction et se leva sans précipitations, Alizée explosa de rire et dit :

 - Vous êtes foutus ! Je sais pas comment ils ont su que j’étais là, mais à mon avis ils vont vous faire passer un sale quart d’heure ! J’imagine même pas la tête d’Hiryuu, je veux pas faire de cauchemars.

Zeleph ne répliqua pas et dit à Damos :

 - Prépare les Anneaux de l’Espace-Temps. Et dit aux autres mages de retarder les fées le plus vite possible.

Alizée regardait le mage, surprise. Pourquoi restait-il aussi calme alors que des mages venaient de s’introduire dans sa base ? Cela faisait plus de 7 ans que le conseil était à sa recherche et maintenant qu’il était découvert aussi facilement, il n’avait aucune réaction ? Damos parla dans un téléphone portable en expliquant que tous devaient retarder les intrus. Il se plaça ensuite au centre de la salle, non loin de la table, et joignit les mains avant de commencer à marmonner. Une lueur bleue/rose illumina la pièce, quand tout le bâtiment trembla, avant de se retrouver plongé dans la pénombre. La mage eut un sourire confiant et dit :

 - Ça, c’est Rogue.

Puis la noirceur de la pièce laissa à une lumière blanche aveuglante, suivie d’une autre lueur, dorée celle-ci. La mage rigola franchement cette fois. Elle n’avait plus peur, ses amis venaient la sauver.

 - Sting et Hiryuu…comme d’habitude, ils en font trop.

Zeleph n’esquissait pas le moindre mouvement. Au centre de la salle, la lueur créée par Damos s’intensifia et un trou se creusa soudain dans le vide. Avec stupeur, Alizée regarda au travers et vit une salle, toute en pierre. Le mage noir attrapa la mage lunaire pour la traîner à l’intérieur, et celle-ci comprit enfin que ce qu’elle avait devant elle était un portail de téléportation. Elle essaya de s’échapper de la poigne du mage, mais celui-ci la tenait fermement et l’entrainait petit à petit vers cet autre lieu inconnu. Si elle traversait, les fées ne la retrouveraient sans doute pas. Elle poussa un rugissement draconien pour attirer les autres dans sa direction. Le bâtiment entier se mit à trembler sous la force du cri. Elle entendit faiblement la voix de Natsu qui disait :

 - C’était Alizée, il faut monter !

Alors que Zeleph la poussait dans le sort de téléportation, la dernière chose qu’elle vit fut les mages qui déboulaient dans la salle du trône, et Sting, Rogue et Hiryuu qui criaient simultanément :

 - ALIZÉÉÉÉÉÉÉÉÉE !!!!!!!!!

Puis les ténèbres se refermèrent sur elle, Zeleph, et Damos qui les avaient suivis dans le sort. La voix de Zeleph retentit dans le vide, avec une pointe d’arrogance et de mépris dans la voix :

 - Heureusement que ce n’était pas notre vrai quartier général.

 

OoOoOoO

 

Les mages restèrent anéantis devant le vide qui s’offrait à eux, condamnant ainsi leurs retrouvailles avec Alizée. Zeke se mit carrément à sangloter dans le silence qui s’était installé. Jenna s’approcha et lui tapota le dos avec compassion. Les 11 mages ne parvenaient pas à y croire. Wendy se mit à pleurer à son tour, et Lucy la rejoignit bientôt. Sting avança de quelques pas vers le lieu où s’était tenue la mage quelques instants plus tôt, et tourna la tête vers le trône. Un simple hurlement du Dragon le réduisit en cendres, tandis qu’Hiryuu s’était attaqué au buffet et l’avait détruit d’un rayon de soleil pur, qui brûla tout sur son passage.

 - ET MERDE ! rugit le blanc, perdant complètement son sang-froid.

Natsu contenait tant bien que mal ses flammes, et les autres, Jubia, Erza, Grey, Gajil, Levy et Rogue ne dirent rien.

 - C’était qui, ce type ? gronda Sting, furieux.

 - C’est vrai que tu ne l’avais jamais vu. C’était Zeleph, expliqua brièvement Natsu.

 - Zeleph…la prochaine fois que je tombe sur toi, je te tue, rajouta Sting, une lueur meurtrière dans le regard.

Grâce à Alizée, il avait intégré Fairy Tail, et s’était à son tour d’aider la mage. Alors il avait bien l’intention de la sauver, quoi qu’il lui en coûte. Erza s’approcha doucement du dragon, et posa une main sur son épaule.

 - Rentrons à la guilde, dit-elle.

 

OoOoOoO

 

Zeleph les conduisait dans le dédale de couloirs, tandis que Damos surveillait Alizée, coincée entre les deux, pour qu’elle ne tente pas de s’enfuir. La mage comprenait mieux à présent le calme olympien du mage noir. Un hurlement de rage lui échappa, laissant sortir au passage un hurlement du dragon qui détruisit un pan de mur. Alors que Zeleph avançait comme si de rien n’était, Damos frappa la mage avec un poignard, laissant ainsi son bras répandre une trainée de sang pendant qu’elle souffrait.

 - Finalement, on ne va pas attendre trois jours pour ouvrir la Porte des Âmes. Bien que je ne pense pas que les fées puissent nous trouver cette fois, mieux vaut être prudent et agir au plus vite. Je pense que ce sont les mages d’Oracion Seis ou Grimoire Heart qui leur ont indiqué où se trouvait le QG de Tartaros. Je savais que j’aurais dû me débarrasser d’eux.

 - Comment ça, Tartaros ? demanda Alizée.

 - Pour réaliser mon rêve et contrôler tous les Dragons, il était nécessaire que je m’allie à la plus puissante des guildes noires. Je suis devenu leur maître mais finalement, aucun des 3 mages les plus puissants qui constituaient Tartaros n’était présent, et les fées n’ont eu aucun mal à se frayer un passage. Nous étions dans le QG de Tartaros, mais nous nous sommes téléportés dans mon propre quartier général, où se trouve le mécanisme permettant d’ouvrir la Porte. Nous aurions fini par venir ici dans les jours qui auraient suivi, ce n’était qu’une question de temps. Finalement, leur intervention n’a servi strictement à rien.

Zeleph les amena jusqu’à un escalier qui descendait dans les profondeurs de la terre, et où des mages portant l’emblème de Tartaros montaient la garde. Ayant reconnu qui se présentait à eux, ils s’inclinèrent et libérèrent le passage. Ils descendirent l’escalier, qui allait vraiment loin.

 - Où sommes-nous, exactement ?

 - Dans les montagnes du Sud-Ouest. Enfin, sous les montagnes du Sud-Ouest, pour être plus précis.

Ils continuèrent à descendre, et arrivèrent dans une immense salle souterraine. Le sol était dallé de grosses pierres lisses, et les murs comme le plafond étaient couverts d’inscriptions dans une langue étrange, semblable aux lettres de l’alphabet LOG. Deux braseros étaient disposés à la descente de l’escalier. Alizée se figea devant la grandeur de la porte qui se trouvait devant elle. Elle avait été taillée dans une pierre étrange, blanche sur le côté gauche et noire sur le côté droit. Enfin, c’était plutôt une espèce d’arche plutôt qu’une porte. Au centre avait été posée une lacrima transparente sur un socle. Zeleph la poussa vers la lacrima, mais elle se retourna et dit :

 - Je n’ouvrirais pas cette porte.

Zeleph eut un sourire carnassier. Il claqua des doigts et une image holographique apparut sur un des murs. On voyait le bâtiment de la guilde, qui avait été rénové, en gros plan.

 - J’ai fait disposer des bombes autour et dans le bâtiment. Si tu n’ouvres pas cette porte maintenant, je fais tout sauter, et après je fais tuer tes amis qui étaient venus te chercher.

Alizée inspira à fond et regarda l’écran, puis la Porte. Elle n’avait pas le choix. Soit elle obéissait et il n’arrivait rien aux fées, soit elle refusait et ils mourraient tous. Elle s’approcha un peu de l’arche bicolore en disant :

 - Ces méthodes sont vraiment lâches.

 - Peut-être, mais c’est comme ça que marche le monde, ma chère, répliqua Zeleph en ricanant.

 

OoOoOoO

 

Sting, Rogue, Gajil, Wendy, Natsu, Lucy, Grey, Jubia, Levy et Erza ainsi que les Exceeds Zeke, Jenna, Carla, Lily, Frosch, Lecter et Happy rentraient à la guilde. La seule chose qu’ils pouvaient faire, s’était expliquer au maître ce qui était arrivé, et espérer qu’il aurait une solution. De plus, il fallait aussi s’occuper des expériences que les mages noirs faisaient sur des cobayes apparemment vivants sur demande du conseil. Erza avait encore du mal à croire que cette congrégation de mages puissants et vénérables ose faire des recherches aussi horribles dans l’ombre. Les seuls qui étaient restés étrangement silencieux depuis qu’Alizée avait disparu sous leurs yeux, s’était Sting, Rogue et Hiryuu. Zeke aussi ne parlait plus beaucoup. Depuis qu’ils étaient sur le chemin du retour, ces quatre-là n’avaient pas encore souri une seule fois. Ils n’étaient plus très loin de Magnolia, quand Rogue dit, brisant le silence :

 - Vous ne sentez pas ? Cette odeur de changement…