Kyūkōsen-hen 17, Chapitre 81 : « The Cocoon of Caprice 2 » : If You Will Shine, Hikari no Senritsu… Mes débuts en tant que Mahesvara.

par Tenny-kun

Kyūkōsen-hen 17, Chapitre 81 : « The Cocoon of Caprice 2 » : If You Will Shine, Hikari no Senritsu… Mes débuts en tant que Mahesvara.

Une vie qui aurait pu être autrement si certains choix avaient été fait correctement, pourtant peu de gens connaissent cette histoire ? D’Avalon à Amidala d’Arendellia, l’évolution de cette famille n’est que le résultat de la Destinée prévu par Aura. Le chrono décide de révéler ce qui a au fond de la tristesse de cet homme destinée à un grand destin !

La Roue du Temps décide de faire de montrer le passé de son héros le plus promettant, le Mahesvara, de son amour pour sa mère jusqu’à celui d’Irisdina et pour finir à celui d’Elsa et Erza

En ce moment, il s’agit d’un temps révolu ou même l’amour familial n’existe plus bien avant le Caprice du Cocon.

 

En route vers le passé…

 

THE SUSTENANCE OF LIFE IS ON THE BATTLEFIELD

L'essence de la vie est sur le champ de bataille

 

« La voix du ciel résonne surpassant la tristesse. Tout ce qui se reflète dans tes yeux est le monde réel.

Même les larmes ne peuvent t'arrêter ici. Dans la lumière infinie, sonne le lendemain. »

- Hikari no Senritsu Kalafina, Sora no Woto, Opening

 

Le groupe regardait le jeune fils de Sola, il fallait sans dire qu’il n’avait pas l’habitude de l’entendre raconter son passé, ou plutôt faisait tout pour être bref dessus ce qui touchait son passé. Même sa sœur n’avait jamais entendu ce qu’avait vécu son frère. Seul, Irisdina qui, elle n’était plus de ce monde, Elsa, Tohka et Tenma connaissaient le passé du jeune fils de Sola… Ou la légende qu’allait forger le jeune Cameron en tant que Mahesvara.

 

« - Je ne peux pas croire que Kaliska et toi soyez vraiment frère et sœur. » Clama une Jenny assez choqué d’entendre la vérité, une vérité qui en avait choqué plus d’un.

 

« - Le hasard a voulu que mes sœurs soient près de moi sans que je le vois. Et puis, il n’y a qu’à la regarder. Elle me ressemble ou plutôt, elle a des allures de Fée. Tout comme moi, donc. Bref, ce n’est pas le sujet. » Rigola le fils de Sola qui avait regardé le ciel avec air assez épuisé.

 

« - Ce fut à ce moment ou tu m’as rencontré avec Irisdina-san, ou chronologiquement. » Se re-concentra la Phénix de la Foudre sur l’histoire qu’avait déclaré son ami Cameron.

 

« - Oui, ce fût à ce moment ou je t’ai rencontré Tohka, mais aussi celle ou j’ai rencontré pour la première fois la seule femme que j’ai vraiment… Elle se nommait Bernhard Irisdina ou je la surnommais « Iri » ou encore « Boke Iri ». Elle était simplement, la Reine de Glace on la surnommait comme ça à cause de ce qui s’était passé dans sa famille avant que Juliette-sama ne la recueille pourtant c’était son charisme qui me plaisait chez elle. » Remarqua le fils de Sola qui avait un sourire assez nostalgique en pensant à la seule femme qui l’avait fait vibré et surtout

 

Personne n’avait entendu ou plutôt personne ne connaissait cette Irisdina, pourtant le regard de Luke s’était assombrit d’une telle façon qu’il en était méconnaissable, le visage de Tohka était simplement rempli d’une triste alors que le regard de Tenma était celui d’un homme en peine. Si on lui avait dit ce qu’il allait se dérouler entre le groupe des Werewolf et les Schwarzesmarken, il n’aurait jamais participé à cette boucherie mais surtout à ce qu’il allait appeler entre eux : La Rébellion des Nobles. Mais la pire des têtes provenait de Wendy qui ne savait pas quoi dire mais surtout, elle avait mal, très mal ! Elle n’avait pas été présente lors de ce moment très important de la vie de Cameron, quel genre d’amie faisait-elle.

 

« - Onii-Sama… Il ne. » Arqua Reï qui connaissait ce passage très triste de sa vie et qui en avait été le centre

 

« - A cette époque, je ne savais pas que ma légende en tant que Mahesvara allait véritablement commencer, ou plutôt je n’avais pas conscience que les roues de ce destin allait se positionner d’elle-même. Mais aussi toute mes tragédies. » Répliqua le jeune homme en soupirant mais surtout en regardant ces amis qui semblait être suspendu à ces lèvres

 

***

 

La pendule tourne dans un autre sens à présent et à nouveau,  le cours de l’histoire va s’arrêter ici un instant afin de nous laisser explorer le passé. Bien qu’il ne s’agit que d’instant fugaces, mais leurs lourdes conséquence perdurent encore et encore. Nous devons connaître le passé, mais en tirer des leçons nous est interdit. La vérité derrière le masque, voilà ce qu’on y trouvera

 

Turn back pendulum, Amidala d’Arendellia Cameron 

-          The Cocoon of Caprice II – Remplacer Julia, prendre une décision pour l’avenir.

 

Si Cameron n’aimait pas une seule chose dans son nouveau chez lui, il aurait simplement dit… D’être de nouveau être seul. Il avait tellement aimé le fait que ces amis Wendy et Tenma furent présents mais Julia pour une raison qu’il ne connaissait pas. Pourtant, il se souvenait de tout : Un souvenir, un rêve et pourtant, il avait réussi à sombrer dans la dépravation la plus totale. Mais, il n’arrivait pas à se défaire de ce souvenir qui avait pourtant une présence symbolique. Il se souvenait de tout, l’odeur, l’ambiance et autre.

 

« - Tu sais, il n’est plus un gosse hein ! Il n’est plus une personne innocente et surtout puceau ! » Arqua la petite Julia qui elle finissait sa canette d’alcool.

 

Il fallait savoir que le jeune homme se trouvait dans une forêt lointaine, il y’avait trois personnes qui se regardait ou plutôt il y’avait deux femmes et un jeune homme qui semblait tenir dans sa main une sorte d’arme qui allait devenir son arme, le petit Cameron s’entraînait alors que les deux femmes.

 

« - Quoi !!!!! Qu’est-ce que ça veut dire, JULIA. » Se scandalisa Asako. « - N’oublie pas que tu éduques quand même le fils de la légendaire Sola ! »

 

« - Bien sûr c’était avec moi. » Jasa sérieusement la petite Asakasa avant de reprendre. « - En plus, c’est au supérieur d’apprendre aux bleus à s’occuper d’une femme, non ? »

 

« - On ne m’a jamais dit que cela soit Rani ou Debbie avaient initié leur recrues ! » Continua Asako sous le même ton

 

« - Ne t’en fais pas, je l’éduque comme il faut ! » Rigola la bleutée. « - C’est parce que tu dis ça que tu es toujours vierge, ne me fais pas la moral, il savait ce qu’il attendait ici ! »

 

« - Mais ça n’a rien à voir ! »

 

« - Je suis une femme, et c’est un adolescent où voir un homme. Après tout, après deux ans passés sous le même toit, ce genre de chose arrive ! » Fit-t-elle en se souvenant qu’il avait passé un bain ensemble et parler de son cadeau d’anniversaire. « - Après ça, j’ai été sa première. Désolé, Asako. »

 

« - C’est tout ? » Demanda la blonde avant de redemander. « - Une fois, c’est tout ?! »

 

« - Bien sûr que non. Un adolescent et encore plus un noble de ce calibre ne se satisfait pas d’une fois » Murmura la petite Asakasa avant qu’elle ne compte dans ces doigts. « - Voyons voir, par semaine… 4, 5, 6… »

 

« - Combien de fois !!! » Remarqua la blonde assez énervée avant de dire. « - N’oublie pas qu’il s’agit d’Amidala de Themyscira Cameron, le Prince de la Maison des Amidala de Themyscira alors élève le avec soin, Julia ! »

 

« - Arrête de m’appeler par mon nom de famille complet !!! » Cria le jeune homme qui lui avait réussi à viser sa cible qui était à deux cent mètres.

 

Bien qu’Asako fût complètement sidéré par ce qu’elle avait entendu, l’avait-elle fait avec ce gamin de douze ans qui ne faisait que s’entraîner. Non, il fallait une véritable raison, la raison pourquoi Cameron avait décidé de fuir avec Julia pourtant, bien que Julia semblait répété à Asako d’être sérieuse et de prendre aux sérieux ce qu’elle faisait tout cela n’avait pas gêné Cameron au contraire. Bien que Julia jouait à une blague assez salace avec Asako, celle-ci ne la prenait pas du bon pied. Toutefois, il s’agissait de l’heure de son entrainement ou plutôt l’heure de l’entrainement de Cameron qui semblait malgré la cadence très épuisé.

 

« - Qu’elle est ce spectacle dégoûtant que tu viens de m’offrir, tu connais les bases du combat en style des Amidala par cœur, mais ne te repose pas dessus à chaque fois que tu es dans une mauvaise passe. » S’énerva Julia qui voyait que son élève ne faisait pas forcément l’effort nécessaire pour se battre.

 

« - T’es bien drôle Julia, on dirait c’est archi simple de s’habituer à plus de trois styles différent sachant que ces trois styles sont complètement différent ! » Se lamenta le fils de Sola qui lui ne voyait pas en quoi cela allait lui servir étant donné qu’il ne voulait pas être un mage à la solde de l’armée

 

« - Arrête de te plaindre, tu es capable de le faire, je sais que tu peux le faire Cameron ! Mais ce n’est pas possible d’être une chochotte pareille ! » S’exclama Julia qui elle en avait marre de voir son élève ne rien foutre et surtout battre aux corneilles à chaque fois qu’il en avait l’occasion.  « - Tu es né pour être le plus grand mage que ce monde est portée. Ta mère a décidé de te confier l’avenir et tu te défiles encore une fois ! »

 

Sujet sensible, le jeune homme n’avait pas supporté d’entendre la mort de sa mère et surtout par la bouche de sa tante qui elle l’avait limite balancé comme s’il s’agissait de la mort la plus banale au monde, mais le pire dans tout ça était le fait que cela soit des Fiorois qui aient osé orchestrer tout cette machination de la mort de sa mère, il s’en était tellement voulu qu’il avait décidé de prendre la fuite en laissant sa sœur Reï au main de sa tante alors que lui vivait tranquillement dans une belle clairière.

 

« - Je ne me défile pas, Julia-Onee-san, je ne m’enfuis pas, je ne suis pas assez fort. Je ne sais pas ce que vous croyez ! Je ne suis rien. Donc, je préfère écouter le bruit des oiseaux et du vent bien portant. » Murmura le frère de Kaliska avec un air absent à la limite du rêve et surtout très pensif.

 

« - Cameron, je suis heureuse que tu es maîtrisé à la perfection l’Amidala Shinmeiryuu, mais concernant l’Hikari Ryūsōken tu le maîtrises aussi, mais que fais-tu tu Flying Circus qui peut t’aider ou même le Kurochō no Prisma, aurais-tu décidé de perdre espoir en toi-même ? » Demanda son maître qui elle voyait bien que son élève avait perdu l’envie de faire une chose malgré le fait qu’il était bien considéré et surtout qu’il avait ce potentiel.

 

Aucune réponse de sa part, c’est alors qu’elle le frappa encore une fois à la tête de sorte à lui faire comprendre clairement qu’il n’était pas inutile dans ce monde. Bien qu’il voyait que celle qui l’entraînait perdait assez rapidement ces forces, celui-ci pour lui faire plaisir avait décidé de faire une chose assez simple qui était de s’entrainer correctement. Bien qu’elle lui demandait toujours plus haut sachant qu’il pouvait faire mieux

 

« - Tu n’y es pas, Cameron soit plus rapide ! Qu’est-ce que c’est que ça, tu régresses ! Si tu continues ainsi, tu te feras tuer. » Gronda la femme sous le regard d’Asako qui elle voyait que Julia s’énervait bien trop vite.

 

« - Ce n’est pas facile d’user de l’Art du Flying Circus et du Kurochō no Prisma en même temps, tu me demandes de répartir mon mana de manière trop précises. Je ne pourrais pas le faire, c’est super compliqué Julia ! » Souffla le fils de Sola complètement épuisé par ces efforts qui le rendait très épuisé mais surtout il avait du mal à reprendre son souffle.

 

« - Tu recommences ! Crétin, combien de fois t’ai-je dit de respecter les mouvements que je t’ai enseignés ! » S’énerva la femme qui avait frappé son élève via un bâton en bois bien qu’épuisé et surtout en ayant un niveau de magie faible, celui-ci prit le coup de bâton et une gifle ! « - Tu t’es encore laissés portés par tes émotions ! »

 

« - Ca suffit Julia, il est épuisé ! Tu veux qu’il meure ! » S’exclama Asako qui elle voyait bien que Cameron n’était pas bien mais le pire était qu’il saignait de l’arcade supérieur.

 

« - Je fais tout ça pour te rendre heureuse, mais toi, tu ne fais que me battre ! J’en ai marre ! » S’exprima le fils de Sola qui en avait marre avant de partir dans la maison afin de rester en paix.

 

Bien que Julia s’était fait réprimé par Asako en lui demandant d’être moins dur avec Cameron, celle-ci n’avait pas conscience que sa vie était limité ou plutôt, elle était très restreinte. Bien qu’elle toussait très souvent du sang, elle se demandait à chaque fois qu’allait faire Cameron lors de sa mort. Il ne pouvait pas se débrouiller, elle devait faire de lui le meilleur mage que la planète n’avait jamais vu donc, il fallait qu’il s’en sorte à avec tout ce qu’elle lui enseignait.

 

« - Tu es allé vraiment trop loin cette fois ci Julia !! » Clama Asako qui défendait le jeune homme qui était parti en larme mais aussi avec du sang sur la tête. « - Tu l’as frappé jusqu’à qu’il saigne de la tête, c’est inqualifiable ! Et tu prétends être sa gardienne ! Il fait tout pour te rendre heureuse »

 

« - Je sais tout ça ! Je n’ai pas pu trouver le moyen de sauver Sola-sama de la mort, je n’ai pas le moyen d’esquiver ma propre mort ! » Avait dit la Julia avant qu’elle ne tombe alors que bien que debout, celle-ci avait perdu son équilibre.

 

« - Julia ! »

 

« - Je sais bien, mais… Le temps m’est compté ! » Pleura Julia qui regardait son ami alors que pour la première fois Asako voyait ces cheveux qui s’était décoloré. « - Si je disparais Maya-sama pourra mettre la main sur lui, si je ne suis pas là qu’adviendra-t-il de Cay-chan, pourra-t-il vivre seul ? Pourra-t-il vivre en devenant un mage ayant de très ou voir des excellentes bases ! Tout ce que je peux faire pour lui actuellement, c’est lui apprendre à être fidèle aux mouvements qu’il fait s’adapter à n’importe quel situation. S’il acquiert une bonne technique, il pourra peut-être vivre convenablement et être dans une très bonne guilde ! »

 

Suit à cette discussion, la femme avait certes dépassé les plombs, mais le jeune homme semblait être retissant à faire une chose pour la jeune femme mais il le faisait car il l’aimait, elle était celle qui l’avait sauvé. Il lui avait pardonné pourtant, c’était à ce moment ou la santé de Julia se dégradait de jour en jour. Bien qu’elle buvait et cela malgré l’avertissement du jeune fils de Sola, celui-ci à chaque fois qu’i l demandait si celle-ci allait bien, elle répondait d’une manière assez différente ou elle prouvait le contraire de la, elle prenait de plus en plus de congé pour des raisons de santé. Puis un jour… Le téléphone vibra.

 

« - Julia, Julia ! Ton Lacrima-Phone professionnelle sonne. »

 

« - Eteins moi ça. »

 

« - La dernière fois Asa’ t’a grondée pour ça ? »

 

« - Alors dis leur « Aujourd’hui, je ne peux pas, je ne viens pas » d’accord. »

 

« - D’accord… »

 

En le prenant, Cameron avait mit en marche son destin. Bien qu’on l’avait nommé via le numéro de Julia soit le « 9029 ». Celui-ci avait entendu qu’il s’agissait d’une mission extrêmement urgente qui avait besoin d’être réalisé. Bien qu’il avait dit comme lui avait ordonné Julia, le jeune homme entendit que l’ordre exceptionnelle venait du Major Kazuma et qu’il correspondait à l’article n°9

 

« Tu es obligé de venir, aucun droit de refus. Si tu n’obéis pas, tu seras jugée sommairement pour haute trahison. » S’exclama la voix masculine

 

« - En bref ça veut dire ? » Demanda le fils de Sola qui était curieux et qui voyait peut être un moyen de sortir.

 

« Je n’ai pas à répondre à cette question. C’est oui ou non ? » Insista l’homme au bout du fil.

 

Il regarda Julia avant qu’il ne fasse un soupir, il répondit favorablement à la quête qu’on lui avait ordonné avant qu’il ne s’en aille en direction de la ville de Floressia qui, elle se trouvait à plus de six kilomètres de chez lui. Pourtant, le jeune homme avait usé du cylindré de son maître de sorte à y aller… Mais ce n’était le début de ces ennuis. Pour cause, bien que Cameron avait réalisé la mission, Asako qui était venu avait vu que Julia était de plus en plus malade mais, celle-ci disait le contraire grâce aux fait qu’elle avait arrêté de fumée et de boire.

 

« - L’arrestation des clandestins, il y’a quatre jours ! Je t’ai remercié pour ton boulot mais tu m’as raccroché au nez ! Si quelque chose ne te plaît pas, dis-le clairement ! C’est énervant. » S’énerva une nouvelle fois la femme blonde qui n’avait pas conscience de ce qu’elle faisait.

 

« - Non, tu vois… En fait, ce n’était pas moi. »

 

« - Quoi, c’était bien Otohime 9029 ! »

 

« - Je veux dire que celui qui y était… »

 

Bien que Cameron avait décidé de son côté de faire du café, en revenant dans la pièce du living room, celui-ci entendit Julia une nouvelle fois s’énervé sur Asako. En rétorquant clairement, que ce n’était pas là ou se trouvait le problème. Bien évidemment Julia regarda son pseudo-fils avant qu’elle ne sourit et ne dis qu’elle avait tout avoué. De la, il fallait sans dire que Cameron avait été fier d’avoir remplacé Julia mais Asako ne comprenait pas et ne voulait plus l’impliqué dans la guerre mais cela était fait… Asako avait convoqué Cameron dehors avant de lui dire de revenir sur son choix, mais celui-ci était déjà fait…

 

« - Je vais suivre le même chemin que Julia, mais à ma façon. »

 

« - Face aux mêmes intempéries, tu sais que ta vie va être compliqué, tu sais ? »

 

« - Il le faut bien, sinon ce n’est pas drôle… »

 

A ce moment là, Cameron avait mit un pas dans l’armée et surtout dans la légende qui allait faire de lui le Mahesvara de Fiore. De la, Julia lui affirma qu’il allait aller dans une école militaire ou plutôt un collège dans lequel, il allait dorénavant être seul mais surtout, exposé. Pourtant, cela ne l’avait pas forcément dérangé. Il en était fier, il voulait rendre sa tutrice fière de lui, de sorte à ce qu’il puisse enfin prendre un envol correct.

 

***

 

« - Attends, tu es celui qui a arrêté les clandestins et les a repoussé. J’avais toujours crû que Julia-san avait fait cette mission. » S’étonna Juliette qui écoutait l’histoire du fils de l’une de ces meilleures amis mais aussi de son filleule.

 

« - Oui, Julia a l’époque était très, très malade… Je n’avais pas conscience que sa maladie était si grave à un point que je ne pouvais pas imaginé. Malgré ça... » Arqua Cameron qui regarda le ciel qui était devenu noir et étoilée, il se retourna et fit un sourire de joie. « - Ce fut la première fois que je sortais de ma clairière. »

 

« - Attends, tu as bien dit maîtriser, l’Amidala Shinmeiryuu, le Flying Circus, l’Hikari Ryūsōken, et le Kurochō no Prisma. » S’étonna Thomas et surtout ceux qui usait d’un style d’art martiaux très rare.

 

Bien que Thomas et d’autres s’étonnait de ce qu’il se passait, il n’était pas prêt d’avoir entendu une telle chose. Il fallait savoir que rien que le Flying Circus était un art très ancien mais très peu rependu mais le pire était l’Art du Kurochō no Prisma qui était un art tellement rare que seuls dans le monde une seule et unique personne maîtrisait cet art mais elle était morte, donc Cameron serait le dernier à la maîtriser, tout cela était valable pour le Flying Circus.

 

« - Julia t’a complètement transmis son savoir… » Rétorqua Tenma qui était un peu jaloux de savoir que son meilleur ami était resté avec Julia jusqu’à ces derniers moments.

 

« - Dans un sens oui, mais… J’étais heureux d’être à ces côtés, mais j’avais besoin à l’époque d’être près d’elle, montré que je pouvais suivre sa voie. » Déclara le fils de Sola mais, celui eut un sourire plus que nostalgique avant qu’il ne regarde une nouvelle fois ces amis.  « - Et ce fût aussi le moment, comme tu le disais auparavant Tohka, que je l’ai rencontré… Ma Irisdina. »

 

Peu de personne la connaissait, pour Elsa qui était présente, il s’agissait de la seule femme qu’elle n’aurait pas pu battre au vu de comment Cameron en parlais. Elle avait eu beau se creuser la tête, elle n’avait jamais pu ou même réussi à lui faire oublier cette femme. En même temps qui le lui aurait en voulu, personne pas même elle qui semblait avoir un semblant de famille ou plutôt… Elle avait l’amour d’un homme qui semblait l’aimer.

 

« - Elsa… » Pensa immédiatement Reï qui avait de la compassion pour son maître de guilde mais surtout pour sa belle-sœur qui savait que l’amour que vouai son frère à Irisdina était fort et puissant tout comme l’amour qu’elle lui portait.

 

« - C’était un beau jour d’été… Il s’agissait du jour ou je rentrais au Collège ou plutôt à l’école militaire. » Recommença à raconter le fils de Sola qui lui se projeta dans ces souvenir encore une fois. « - Ce fût au même moment qu’il eut se fameux accident qui allait me donner ce surnom. »

 

***

 

La pendule tourne dans un autre sens à présent et à nouveau,  le cours de l’histoire va s’arrêter ici un instant afin de nous laisser explorer le passé. Bien qu’il ne s’agit que d’instant fugaces, mais leurs lourdes conséquence perdurent encore et encore. Nous devons connaître le passé, mais en tirer des leçons nous est interdit. La vérité derrière le masque, voilà ce qu’on y trouvera

 

Turn back pendulum, Amidala d’Arendellia Cameron 

-          The Cocoon of Caprice II –L’éclat du Matérial Burst, Bernhard im Schatten.

 

Le ciel était d’un bleu assez éclatant, bien que le fils de Sola venait de revenir à Fiore, il s’agissait de sa première, il semblait être perdu. Bien qu’il était un noble ou plutôt, bien qu’il se considérait comme une personne du peuple. Le jeune homme marchait en direction de son école qui allait lui apprendre les arts de la Guerre. Bien qu’il n’en ait eu un peu l’expérience grâce à Julia, celui-ci partait le cœur léger… Pourtant, les premiers jours avaient été les pires entre les insultes racistes du types : « Regarde-le, une Fée », « Regarde ces oreilles » ou encore « Le Prince des Amidala ». Bien qu’il semblait les ignorer et faisait sa vie, il n’avait jamais eu une seule note qui était en dessous de dix neuf.

 

« - Eh, Amidala… Dégage d’ici !! » Clama un jeune homme qui lui ne semblait pas énormément rire avec le fils de Sola qui semblait lui l’ignorer.

 

« - Bande d’idiot, ne vous concentrer pas sur moi. Je ne suis pas vôtre cible. » Réclama-t-il avant qu’il ne fasse use d’une technique que Julia lui avait apprit alors qu’il semblait les ignorer alors qu’il tenait le bras de son adversaire.

 

A un tel point que cela lui avait valu beaucoup de point auprès de ces professeurs qui l’avait traité de génie voir de génie parmi les génies. Mais aussi beaucoup d’ennemi qui tentait de le pourrir mais cela était souvent le contraire. Bien que plus qu’heureux d’avoir eu Tenma à ces côtés, il était très souvent avec lui devant le toboggan ou il lisait des livres portant sur la magie et le tatouage qu’il avait sur la main gauche.

 

« - I-9029 – Amidala de Themyscira Cameron, X-9105 Vermillion de Rosenfield Tenma ? Attendez, ces enfants ne peuvent pas être l’un des enfants portant le système Alaya-Vijnana ! Je pensais qu’il avait été interdit de le pratiquer sur des enfants et même en générale et leur numéro… » Déclara un des lieutenants qui faisait probablement la tête de voir de jeune enfants faire la guerre ou plutôt se lancer dans l’armée.

 

« - Regarde leur numéro, ils sont ici par recommandation, n’oublie pas ça, le numéro 9029 et 9105 sont les numéros des Généralissimes Corazon et Diamente. Donc, ils ne sont pas là pour rien ! »

 

Et oui, il n’était pas là pour rien, pourtant rien n’avait été clair ou blanc ou noir pour ces deux là et le fait qu’ils rentraient à l’armée. Bien qu’il avait fait le tour du propriétaire, il n’avait pas tellement de matière pour combattre pour cause, il voulait que leur mages-soldats deviennent reste tout de même instruit et non pas rustre… Bien que les deux semblaient lire dans le coin, une jeune fille voir une seconde qui avait elle son livre à la main en uniforme et qui semblait assez énervé.

 

« - EH !!! Les nouveaux, il est interdit d’être ici ! C’est moi qui possède ce toboggan ! » S’énerva la jeune fille brune qui elle était énervé de voir les deux garçons lire et surtout l’ignorer royalement.

 

« - Tohka-chan, tu ne devrais pas d’accord et puis… On peut toujours s’asseoir ailleurs. Et puis par Aura, tu devrais rester un peu tranquille au lieu de t’attirer des problèmes. » Clama l’autre fille qui elle ne voulait pas trop de problème avec les deux nouveaux qui eux avaient limite foutu les chocottes ou s’étaient battu avec toutes les « pseudos » teignes de l’établissement en remportant leur combat ?

 

Elle ne chercha pas longtemps avant qu’elle ne devienne toute rouge de colère et ne shoote sur le livre que tenait le jeune Tenma bien que celui-ci ne s’énerva pas non, le mot était bien trop faible, il explosa de colère mais le regard de Cameron les empêcha de faire tout geste brusque qui pouvait le déconcentrer en même temps, il n’avait plus « ces » sentiments, il était devenu une machine, mais cela l’avait belle et bien déconcentrer.

 

« - Tu dois être Levenherz de Riessfeld Tohka vu la couleur de tes cheveux et de tes yeux. Tu m’as l’air bien prétentieux. Cela ne t’appartient pas et puis je pense que tu n’as pas ton ordre à donner, tu n’es pas mon supérieur et ni celui de Tenma. » Termina par dire le jeune Amidala qui lui était un peu en colère mais celui-ci leva la tête avant de faire face à blonde.

 

« - Pour toi, je n’ai pas besoin de deviner, aussi bien habillé, cet air de monsieur je sais tout ! Des oreilles pointues, des yeux aussi bleus qu’un lagon, une peau assez halé lui donnant un teint assez bronzé mais pas énormément. Tu es Amidala de Themyscira Cameron. » Clama Tohka qui avait fait exprès de dire son nom complet alors qu’il s’en foutait de sa tête et semblait regarder son ami.

 

Le fils de Sola avait levé les yeux sur la nouvelle arrivée, celle-ci portait une très belle chemise blanche portant aussi un nœud papillon rouge qui était coupé dès le début du torse via une jupe longue qui descendait jusqu’à ces genou laissant ces bas de jambes complètement nue. Bien qu’elle avait des souliers marron. Concernant sa coupe, la jeune adolescente avait les cheveux d’un blond vénitien, il fallait savoir que l’ami de Tohka avait deux grosses tresses qui tombait jusqu’à ces hanches et il était devant. On remarquait que malgré le fait qu’elle avait que douze ans, son corps montrait ces signes de féminité.

 

« - Cameron ? » Demanda Tenma qui voyait qu’il regardait la jeune adolescente d’un air absent limite assez heureux de la voir ici.

 

« - Désolé si je t’ai blessé ? Quel est ton nom ? » Demanda le fils Cameron qui ne voulait pas être impoli avec la blonde qui elle voyait un peu mal être ami avec lui mais il semblait différent de ce qu’on avait dit de lui.

 

« - Bernhard de Fallyna Irisdina, enchanté… Cameron. » Fit elle en le souriant et lui serrant la main.

 

A partir de ce moment là, la jeune Tohka qui avait mal prit ces paroles décida de s’entraîner avec l’Amidala et le Vermillion qui la battait toujours bien qu’elle disait être l’élève de l’un des mages les plus puissant de sa génération, celle-ci avait annoncé qu’elle avait été entraîné d’abord par un Hypérion qui lui avait décidé de donner son élève à Vers Allusia Torajirou qui lui avait été un contemporain de Makarov, il était tellement fort qu’il avait apprit à Tohka tout ce qu’il savait. Bien que celle-ci avait un parent Phénix qui lui avait donné ces pouvoirs de Foudre et cela avant qu’elle n’atteigne l’âge de huit ans.

 

« - Ne crois pas m’avoir Amidala de Themyscira Cameron !!! » Clama la jeune fille qui n’aimait pas perdre contre le cyborg comme elle aimait l’appeler en même temps cela se voyait dans son regard qu’il était ainsi.

 

« - Calme-toi, Tohka-chan… Il est gentil, en plus il a bien voulu partager l’endroit de sorte à ce que je puisse lire moi aussi alors reste tranquille, ne va pas te provoquer des duels bêtes contre lui. » Commença gentiment la Bernhard qui elle tentait de calmer le jeu entre les deux.

 

« - Pas envie, je ne serais jamais ami avec le Cyborg !! » S’exclama Tohka assez énervé de s’être fait recalé par son adversaire et ennemi Cameron.

 

Suite à ça durant trois à cinq mois, la vie de Cameron avait été un peu plus calme, bien que Tenma semblait être plus enclin de rester avec Mahiru qui elle avait eu besoin d’espace ou plutôt parce qu’il était ensemble. Cameron passait le clair de son temps à la bibliothèque ou encore il l’était avec Irisdina de sorte à réviser leur test ou il s’amusait à se battre mais les deux semblaient s’entendre à merveille. Il fallait savoir que parfois, ces deux là ne pouvaient s’entendre comme il pouvait s’entendre surtout quand il parlait de l’avenir ou encore de score au tir au pistolet.

 

« - Je n’ai pas de rêve et puis ça me servirait à quoi, j’aspire à la paix et à l’amour. Je préfère vivre dans ma clairière avec mon chien profiter de l’air et ne rien penser. Profiter de ce monde, voir ce qu’il a à m’offrir. » Annonça tranquillement le jeune homme qui regardait le soleil descendre alors qu’il était avec Irisdina qui elle n’avait jamais entendu ce rêve.

 

« - Je désire pour ma part reformater Fiore, il s’agit d’un pays corrompu. Je veux qu’il soit un pays de la liberté, vivre de la joie et la bonne humeur. » Réclama la fille qui avait prit les mains de son ami et la regardait avec un air heureux.

 

En la regardant Cameron n’avait pas en vie de détacher son regard, son sourire, sa joie de vivre, son parfum, elle était simplement idéaliste. Bien que Julia lui avait parlé des sentiments que pouvoir avoir une personne, parmi cela, il y’avait l’amour. Il voulait la protéger de ce monde. Il le connaissait, il avait vu sa mère mourir à cause de la Guerre, il avait été séparé de Reï sa petite sœur à cause de ça, Julia en était devenu malade à cause de ça…

 

« - Je vais la protéger, s’il faut que je devienne l’arme absolue… Autant que je la devienne, mais je ne laisserais personne lui enlever ce sourire de joie. » Pensa-t-il alors qu’il avait prit dans ces bras Irisdina qui bégayait de gêne, elle ne savait pas quoi faire ou dire.

 

Bien que le destin s’était mis en place, les deux adolescents se regardaient… Pour la première fois, Cameron avait une seule et unique envie c’était de fuir très loin du regard d’Irisdina. Certes, il avait entendu que Tenma sortait avec Mahiru et que celle-ci profitait ou plutôt ne pouvait pas faire tout ce qu’elle voulait car l’institutrice Annie semblait les surveillés mais étant donné que cela arrivait souvent, elle les laissait simplement au stade de se tenir la main, bien qu’ils s’étaient déjà embrassés. Pourtant, que cela soit Cameron ou Irisdina se rapprochaient avant que Tohka accompagné de Mahiru, de Tenma et d’une brune arrivèrent en trombe.

 

« - On dérange ? » Fit Tenma avec un long sourire et surtout en prenant son ami par le col alors qu’il avait lâché Irisdina d’une manière assez brusque et assez drôle.

 

« - Non, tu ne déranges pas Ten-chan, j’allais partir de toute façon… » Débuta le fils de Sola avant qu’il ne se fasse tirer via sa cousine Erylis.

 

« - Donc tu dragues, Irisdina-san, tu ne l’as mérites pas espèce de cyborg sans âme ! » Clama Tohka qui s’était mise entre Cameron et Irisdina qui eux souriait avant qu’il ne se regarde avec un air très amoureux et il fallait être le dernier des abrutis pour voir que ces deux là ne s’aimait pas.

 

Pourtant suite à ça, les deux adolescents s’étaient tellement rapprochés qu’un jour, ce n’était pas Cameron qui avait fait le premier pas mais plutôt Irisdina qui l’embrassa et cela devant une Tohka qui elle l’avait tellement mal prit qu’elle s’était enfuit en colère ou plutôt heureuse que ces deux amis s’étaient enfin mit en couple pourtant leur joie furent de courte durée. De la beaucoup de chose avait changé, il s’entraînait pour devenir des mages-soldats les plus puissants. Il fallait sans dire que Cameron avait encore changé et était devenue de plus en plus froid et qu’il redevenait normal au contact d’Irisdina. Il fallait sans dire que l’entraînement s’était révélé de plus en plus difficile. Bien que Cameron et Tenma brillait par leur résultat en tant que tireur d’élite et surtout en ayant un score de quinze tir juste et cela sans bavure relevé de l’exploit, cela avait choqué l’instructeur qui les formait à cet art là.

 

« - I-9029 – Amidala de Themyscira Cameron, X-9105 Vermillion de Rosenfield Tenma ? Attendez, ces enfants ne peuvent pas être l’un des enfants portant le système Alaya-Vijnana ou encore des Seraph of The End ! Je pensais qu’il avait été interdit de le pratiquer sur des enfants et même en générale et leur numéro… » Déclara un des lieutenants qui faisait probablement la tête de voir de jeune enfants faire la guerre ou plutôt se lancer dans l’armée.

 

« - Ils ont été entraîné par Asakasa Julia et Heartfilia de Fallyna Juliette donc ne vous en étonnez pas de leur puissance. » Clama Annie qui souriait.

 

Pourtant, Cameron qui avait ce jour décidé de faire une séance de plus à s’entraîner de sorte à ce que ces attaques physiques soit de plus en plus puissantes. Il fallait sans dire que peu de personne combattait avec lui ou encore Irisdina était souvent là pour apprendre ce qu’il avait apprit, bien qu’elle se débrouillait largement mieux avec le Flying Circus. Celui-ci lui avait tout appris ou appris ce qu’il savait et cela les avaient tellement rapprochés que le jeune homme s’imposait des limites, bien que ce jour là, Cameron s’était entrainé avec Irisdina sur comment user de l’art du Kurochō no Prisma, il passait devant la salle d’Annie bien qu’épuisé.

 

« - Il faut tout faire pour filtrer l’information. Si Amidala de Themyscira Cameron apprend que sa sœur Reïna a été enlevé… » Commença Annie qui elle ne savait pas qu’à cette instant que Cameron était présent et en compagnie d’Irisdina

 

« - Que tout les nouvelles, les portes soient bloqués ! Il faut empêcher Cameron de partir, il s’agit de l’ordre du Généralissime Corazon Asakasa Julia -Sama! »

 

Le jeune Cameron regardait ce qu’il se passait avec un regard en colère, pour la première Irisdina le voyait en colère et ce n’était pas une simple colère pour cause, il avait entendu que sa sœur avait enlevé par un groupe de terroriste provenant d’un Royaume de Parse qui tentait de les envahir. Il était hors de question qu’il touche à un cheveu de sa sœur. Il avait couru en salle de d’armement avant de prendre un fusil et semblable à son Third Eye. Il se nettoya, s’arma avant qu’il ne fuit discrètement en direction de l’endroit où il retenait Reï en otage.

 

« - Tu n’étais pas obligé de me suivre Irisdina… Rentre, je ne veux pas que tu subisses un truc bizarre d’accord. Je tiens à toi. » Racla l’aîné de Sola qui lui semblait se cacher avant qu’il ne marche doucement.

 

« - Je ne vais pas te laisser tout seul faire ce combat… Et puis, j’ai bien le droit de t’aider non ? Et puis, contrairement à toi, j’ai mon katana Benhihime en main donc je peux t’aider et puis je pourrais voir ta sœur non ? » Réclama la femme qui pinça la joue de Cameron avec un sourire alors que le jeune homme la tira vers lui en lui bâillonnant la bouche.

 

« - Nous sommes plus à Fiore ou plutôt nous sommes entre la frontière de Parse et celle de Fiore, encore une chance qu’il s’installe ici et que cela soit à plus de dix kilomètres de nôtre base. Au moindre faux pas, on se fera tuer. Je vais ouvrir la voie, n’oublie pas le signe… » Débuta le jeune homme qui lui avait lâché son emprise sur la femme et qu’ils foncent vers l’entrée.

 

Bien qu’il avait usé d’une simple impulsion via ces jambes, il frappa durement sur le coup à certains garde ou encore il visait la tête via un pistolet qu’il avait trouvé par terre. Mais il usait très peu de ces arts martiaux au final, ce qui arriva puisqu’il usait facilement de l’Art du Kurochō no Prisma, ce qui faisait qu’il obstruait les réseaux de mana avant de les frappé et tout cela dans un silence avant qu’il ne fasse le signe et ne rentre dans la base.

 

« - Cay-chan, je ne sens pas cette base voir complètement pas… C’est bien trop… » Débuta Irisdina qui elle venait d’éviter une flèche qui s’encastra sur le mur.

 

« - On est repéré… Iris, on ne doit pas nous reconnaître voilà pourquoi j’ai insisté pour qu’on porte les tenues de l’armée et leurs masques. Il est temps que je récupère ma petite sœur. » Termina d’une voix très froide Cameron avant de mettre son masque de crâne ressemblant à celui de Hiyori alors qu’Irisdina elle portait un masque d’un crâne qui ressemblait plus à celui d’Ichigo.

 

C’est alors que les deux apprentis mages-soldats se mirent à faire une seule et unique chose : Survivre. Ils se battaient encore et encore, bien qu’ils perdaient de la cadence. Ils avançaient assez rapidement dans une sorte de base secrète qui n’était pas défendu par des soldats mais plutôt par des personnes qui ne semblait être que des simples mages mais il avait enlevé une noble et pas n’importe laquelle… Celle de la Famille Princière de Fiore, celle des Amidala !

 

« - Fuyez ! »

 

« - Retraite !!! »

 

« - Partez !!! On dirait des Shinigami ! »

 

Ils avaient l’air de Shinigami, plus il se battait, plus leur âme en tant qu’enfant partait. Il était certes des enfants de 13 ans, mais leur âme et leur bataille en valait le double. Il tuait encore et encore de sang froid. Quand ils arrivèrent près de la salle ou était normalement retenu la petite Reï. D’après ce que lui avait dit la personne qu’ils avaient limite torturé, elle se trouvait au dernier étage, une fois dedans…

 

« - Enfoiré… Qui t’as ordonné de l’enlevé ! » S’exclama le jeune Cameron qui avait grâce à un sort d’Irisdina sa voix de modifier

 

« - Comment as-tu pu arriver ici, batar… » Débuta l’homme qui avait foncé sur un Cameron qui malgré son masque avait prit le katana d’Irisdina avant de coupé le bras droit avec une rare puissance

 

« - Je répète ma question qui t’as ordonné d’enlever ma petite sœur ! » S’exclama Cameron qui lui avait retiré son masque de Dieu de la Mort mais, le jeune homme tira via le pistolet qu’il avait trouvé en bas sur la main gauche de sorte à ce qu’il ne puisse pas utiliser

 

Mais le jeune homme avait ordonné à sa coéquipière de regarder si Reï n’avait pas été drogué ou non. Mais celle-ci confirma quel ne l’était pas avant qu’elle ne lui dise qu’elle était simplement évanouie et qu’elle était inconsciente. Bien que cela avait encore plus énervé le jeune homme qui lui décida de planter le katana dans la jambe droite de sorte à ce qu’il puisse plus se relever. Il fit un signe de sortie à Irisdina qui portait Reï et ils s’en allèrent pourtant… Ils n’en avaient pas fini avec les Parses.

 

« - Iri… On va l’utiliser, prépare-toi. » Déclara le jeune Amidala qui avait son tatouage rouge qui brillait de mille feux alors que celui d’Irisdina aussi brillait.

 

Bien que Cameron semblait être en train de pointer son fusil en direction de l’endroit ou s’était fait enlever Reï, la jeune Irisdina, elle avait levé son épée en l’air. Sa colère n’était pas au maximum, mais elle était tout de même assez passive voir à la rigueur absente pourtant son mana se concentrait dans son épée ceux qui dégageait une telle force d’énergie que cela avait réveillé la jeune enfant qui elle n’y croyait pas… Elle avait son frère devant elle.

 

« Ô toi qui m’a été confié il y’a des années par des Royaumes et des Rois oubliés, je te demande encore une fois, frappe la terre de ta lumière salvatrice et que le JUGEMENT SOIT RENDU ! »

 

« - Kyoukudai Mahou – Ira ~ Sort Suprême – Colère. » Dévoila Irisdina qui avait balançait le mana de son épée qui lui avait rasé une bonne partie de la plaque ou avait été enlevé la jeune fille. « - Shakuran Senki : Hazan Jūdan ~ Bright Burning Annihilating Demon : La Décapitation Jugement Explosif. »

 

« - Ô symbole de la Destruction, au signe du désespoir… Montre ta terreur absolue, il est temps pour toi de punir ces infâmes hommes de leurs cupidités et leurs avidités. Montre que tu es l'Orgueil. C'est pour cela eue je t'invoque, toi le Material Burst ! »

 

« - Kyoukudai Mahou – Superbia ~ Sort Suprême – Orgueil. » Dévoila le Mahesvara sans peur et surtout avec un timbre de voix assez froid et dénué de sentiments. « - Daisan ni Gyokuza: Zairyō Rensha ~ The Thrid Thornes : Material Burst.. »

 

L’effet avait été immédiat ! Il avait tiré, mais celle-ci n'avait pas fait comme un pistolet en ayant un tir habituel, il s'agissait d'une magie porteuse, celle-ci avait fait comme l'Aetherion mais comparé à celle-ci sa puissance était très largement diminuée. L'autre cercle magique fit son apparition en plein milieu de la base des Parses et c'est alors qu'une boule noire se mit à grossir et à luire d’une lumière blanche et salvatrice avant qu'elle n'explose. La puissance était-elle qu'elle créa un énorme cratère, et elle fit disparaître ce qui avait dans les alentours de cinq cents mètres.

 

« - Amidala de Themyscira Cameron et Bernhard de Fallyna Irisdina !! » Clama l’institutrice qui était derrière et qui avait vu ce qu’ils avaient fait pour la première fois, une puissance supérieur à ce qu’elle avait été déployé et le pire était que Reï s’était jeté dans les bras de son frère qui lui semblait l’ignorer avant de faire un signe de garde à vous devant son institutrice.

 

« - I-9029 Soldat, Amidala de Themyscira Cameron au rapport. Base ennemi rasé, la personne est sauvé. Et la frontière qui avait entre les Parses et nous les Fiorois a été détruite laissant place à un énorme ravin. » Termina le jeune homme qui lui avait prit une gifle alors que son instituteur demanda à ce qu’on remballe tout.

 

« - S-2198 Soldat, Bernhard Irisdina au rapport. Mission secrète réussi ! Les Parses ennemis ne respectant pas le traité sont mort au combat. » Termina la fille qui avait prit la même correction que son petit ami.

 

Bien que celui-ci ait profité de l’occasion pour parler un peu avec sa petite sœur en lui présentant Irisdina, le jeune homme avait été contraint d’appeler sa tante, la méchante Tante. Bien qu’il voyait sa tante comme étant Maléfique provenant du conte de Fées de la Belle au Bois Dormant. Mais il ne s’inquiétait pas pour ça, il s’inquiétait pour autre chose, pour cause cette accident d’enlèvement avait eu pour nom : La Chasse de l’Héritière Perdu. Mais, cette bataille avait mit sur le podium deux jeunes de treize ans qui eurent pour surnom :

 

-          Mahesvara et Zwielischtdorn : Les Dieux de la Destruction

 

Du côté de Maya, celle-ci avait été très choqué de savoir que son neveu avait rejoint l’armée sous recommandation de Julia. Pourtant, elle avait un sourire, pas n’importe quel sourire. Enfin, il allait pouvoir être un bon pion, non, il était plus qu’un pion… Il était la Reine de son Jeu, la Carte maîtresse de sa machination. Enfin, le fils de sa sœur aînée jumelle réalisait le premier pas de sa déshumanisation, à la fin elle qui pensait que le Projet Arcadia n’avait pas réussi… Au contraire, il était un succès.

 

« - Tu as beau rire, aimer, même désirer la paix… Toutefois seul ceux qui ont une âme peuvent prétendre être un mage. » Trancha froidement la tante de Reï, Kaliska et Cameron avec un sourire démoniaque et surtout très calculateur.

 

A suivre…

 

C'était toi, oui c'était bien toi qui me l'avais appris !

Si nous pouvons la faire briller, même l'obscurité deviendra un ciel étoilé.

Arrête de cacher ta tristesse derrière un sourire,

Car chacune de ces étoiles scintillantes t'éclairera.

 

Fairypédia : Fiche personnage

 

Guilde : Mermaid Heel

Bernhard de Fallyna « Iris » Irisdina

Maison d’Origine :

Maison d’Adoption :

Bernhard (Noble de Fiore – Famille des Bernhard)

Heartfilia de Fallyna (Haut Noble de Fiore – Conseil des Dix Maîtres Clan)

Rang :

Race :

Matricule à l’armée :

Né le :

Surnommé :

Magie :

Arme et objet :

Âge :

Chef de l’Escadron Schwarzesmarken – Capitaine de l’Armée de Fiore

Humaine

S-2198

08/09/X770

Zwielischtdorn ou Hoshimiya

Hikari no Metsurei Mahō + Legendary Japan Myth – Miko Amaterasu

Silver Gospel (Pistolet), Benihime (Katana – Talisman)

14 ans

Aime :

Cameron, l’Espoir, les choses douces, les Fraises et les Choses mignonnes

Déteste :

Ceux qui sont contre la Paix.

 

Guilde : Fairy Tail

Vermillion de Rosenfield Tenma

Maison d’Origine :

Vermillion (Haut Noble de Lymphéa – Famille Impériale de Lymphéa)

Rang :

Race :

Matricule à l’armée :

Né le :

Surnommé :

Magie :

Arme et objet :

Âge :

Prince – Major de l’Armée de Lymphéa.

Demi-Fée

X-9105

28/05/X772

Zwielischtdorn ou Hoshimiya

Hikari no Metsuaku Mahō + Nana no Kyoukudai Mahou : Invidia

-

12 ans

Aime :

Curry, le Jazz, la tranquillité, se battre, Mahiru

Déteste :

Les choses énervantes, la discrimination

 

Fairypédia : Fiche explicative – Les Arts Martiaux :

 

Dans ma fiction, il y’en a certains qui use de la magie, mais pas que, ils peuvent user des arts martiaux tout en combinant leur magie. Mais certains arts se font rares. Bien que le judo, le Karaté, la Boxe Anglaise ou Thai, l’Aikido et bien d’autre sport de combat permettent à certain combattant de se battre. On remarque qu’il existe toute fois des cas ou le style de combat peut être rare ou même de pouvoir faire des choses censées être incroyable et qui l’est au final.

 

Amidala Shinmeiryuu : Celui-ci est bien connu pour ses techniques d'épée, est un art complet qui intègre un large éventail d'armes dans ses cours, parmi eux étant des lances, des épées doubles courtes, ainsi que main à la main techniques. Conçu pour lutter contre de nombreux adversaires au lieu d'un à un duel, bon nombre de ses techniques incorporent plus lents arcs, encore larges de balayage. Pour utiliser les techniques de niveau profond, il faut élargir leur perception à la limite.

Selon Amidala de Themyscira Haruka, ceci est connu comme Shiki qui leur permet de développer leur sens et les rendant plus sensible à la nature. Cameron ne peut pas avoir accès à ça au vu de ces capacités.

 

Flying Circus : Le Flying Circus serait un art assez compliqué à expliqué pour cause, celle-ci se repose énormément sur le fait de pouvoir user son mana afin de pouvoir user d’une magie volatile mais surtout en se déplaçant à une vitesse qui dépend du type de vitesse user : Skywalker ou Dogfighters. On constate qu’il se repose énormément sur la fluidité des mouvements préfèrent des mouvements rapide mais surtout très fluide.

 

Hikari Ryūsōken : Il s’agit d’un style de combat qui permet à l'utilisateur de former ses doigts comme s’il agissait de griffes d'un dragon; cela lui permet d'écraser ses adversaires grâce à une forte poigne. L'utilisateur, en l'occurrence Cameron, Tenma et Wendy sont capable d'imprégner ses "griffes" avec du mana en augmentant ainsi la puissance destructrice de ses attaques.

 

 Kurochō no Prisma : Il s’agit d’un art martial unique. Il s'agit de frapper son adversaire pour perturber son mana à l'aide de son propre mana. Le mana injecté fait alors le tour du système circulatoire de mana de la victime, blessant au passage les circuits magiques vitaux. Comme on ne peut renforcer la défense de ses organes vitaux, les dommages provoqués seront élevés. Pour user de cet art, il faut avoir une connaissance parfaite en anatomie et surtout savoir maîtriser son mana à la perfection.

 

Prochain chapitre : The Cocoon of Caprice 3, The Legend of Soldier Dream. Ring your Bell. « Un nouveau foyer ».

 

Lumière Sacrée de la Protection... Illumine-toi, à présent, et deviens la vie éternelle!

 

Et toi ? As-tu déjà ressenti une âme héroïque au fond de toi ? ~