Le feu et l'étoile

par keiko.42

A Fairy Tailo, avec l’été, venait souvent les événements les plus inattendus, et cette fois c’était au tour d’une constellationiste d’en faire les frais…

-Raaaah, j’en peux plus !

La jeune femme aux cheveux blonds venait de s’affaler sur le comptoir en soupirant.

-Qu’y a-t-il Lucy? Tu as une mine effroyable ces derniers temps, tu ne dors pas ? T ’as de ces cernes !

Lucy releva la tête en fronçant les sourcils avant de prendre le verre que lui tendait Mirajane.

-C’est quoi ?

-Un petit remontant…Alors, qu’est-ce qui se passe ?

-Je peux pas en parler, c’est trop gênant…finit –elle dans un murmure en rougissant.

-ça peut pas être si terrible que ça… et puis tu as vraiment besoin d’aide ! Enfin, t’as vu ta tête ?!

La magicienne soupira de nouveau et regarda autour d’elle avant de se rapprocher le plus possible de la sorcière et de chuchoter :

-Je fais des rêves bizarres, dit-elle, les joues ne feu.

-Comment ça ?!

-Ben…C’est euh…Natsu…Il me fait…des trucs…

-QUOIIII ?!

Le peu de membres de la guilde qui étaient présents se retournèrent sur elles en entendant le cri de Mirajane.

-Chuuut ! Pitié ! Ne dis rien à personne, j’ai trop honte !!

-D’accord, dit-elle en se retenant de rire autant que possible.

-Mira…Aide moi…

-Je n’ai qu’une solution…

Lucy retenait son souffle en regardant la mage aux cheveux blancs droit dans les yeux.

-…Passe à l’acte !

-HEIN ?!

Les regards se tournèrent de nouveau vers les deux jeunes femmes, l’une s’étouffant, l’autre riant aux éclats devant la réaction si prévisible de son amie.

Reprenant son sérieux la serveuse demanda :

-Je viens d’y penser, mais…Comment se fait –il que Natsu n’ai rien remarqué ? Je sais qu’il est stupide, mais s’il dort chez toi …

-Oh non, il dort chez lui depuis quelques temps….En fait c’est comme ça que ça a commencé, je me suis réveillé un jour dans ses bras et je l’ai viré, j’étais tellement en colère, mais…

-C’est là que tes rêves ont commencés ?...

-Oui. Je …Je crois que…

-Tu l’aimes. Finit Mirajane, un sourire triomphal sur les lèvres.

Lucy baissa la tête.

-Et maintenant je me sens mal à l’aise avec lui…

-Au risque de me répéter : Passe à l’acte !

-NON, MAIS T’ES PAS BIEN ?!!!

Un jeune homme aux cheveux roses s’approchait du comptoir en trainant les pieds d’un air fatigué, les mains dans les poches :

-Cri pas comme ça ! Ce que tu peux être bruyante !!

-Salut, Natsu ! Toi aussi tu dors mal en ce moment ?!lança la serveuse, espiègle, alors que la gardienne des clés, la regardait d’un regard mauvais.

-Mouais…Comment ça « moi aussi » ?

-La pauvre Lucy fait de drôles de rêves en ce moment…

-MIRA !

-Ah, bon ?!

-Pas du tout !! cria Lucy en se levant.

-Tu vas où ?!

-ça ne te regarde pas, Natsu !!

Et elle partit en claquant les portes derrière elle.

 Natsu demanda à Mirajane de lui apporter des boulettes de feu et quand elle revint, elle commença son enquête :

-Tu as l’air tellement fatigué, mon pauvre Natsu

Il releva la tête et rougis un instant. La mage continua :

-…Tu fais de jolis rêves ?...

Il manqua de s’étrangler.

-Je l’savais, haha !

-De quoi ?! Demanda le mage de feu, surpris en se raclant la gorge.

-Racontes moi tout, je te promets de ne rien révéler à personne !

Natsu sembla hésiter un instant mais il avait besoin de conseils…

-Ben…je pense souvent à Lucy…et disons que…c’est pas toujours des pensées super clean.

Sa voix se faisait de plus en plus sourde et il sembla trouver un grand intérêt à regarder ses sandales. Mirajane sourit et posa une main sur son épaule :

-…Passe à l’acte !

-DE QUOI ?! T’es pas malade ?! Je vais quand même pas lui sauter dessus ?!

-Pourquoi pas ?!

-MIRA !!

-D’accord, d’accord. Va la voir et prenez le temps de discuter, si tu préfères…

-…Ouais…Faut mettre les choses au clair, t’as raison.

-Mais ne viens pas chez elle avant dix heures au moins.

-Ah bon, pourquoi ?

-Parce que ! J’ai toujours raison, cherche pas !!

-D’acc’…

Il partit alors sous les encouragements de Mirajane.

 

A la nuit tombée, Natsu s’introduisit chez Lucy par un passage, que tout le monde connaissait sauf elle, et s’approcha doucement de son lit quand il l’entendit murmurer :

-…HUM…Natsu

-C’est pas ma faute ! Se défendit-il en levant les mains au ciel.

Il l’entendit alors bouger sous les couvertures et marmonner quelque chose.

Elle dormait.

 Il ne voulait pas la réveiller tout de suite, ayant peur de sa réaction, et ouvrit les rideaux pour laisser passer les rayons de lune qui se posèrent sur la magicienne. Elle avait tant bougée que les draps étaient tombés, laissant au mage de feu une vision des plus agréables. Elle ne portait en tout et pour tout qu’un petit débardeur et un boxer en dentelle. Elle haletait et poussait de petits soupirs avant de se remettre à murmurer :

-Natsuuuu

Il était subjugué, paralysé. Son souffle se fit plus court et son pantalon devint trop étroit. Il aurait voulu partir à toute vitesse, car il avait bien trop peur que Lucy ne se réveille, mais ses jambes refusaient de lui faire faire demi-tour et finalement, le reste de son corps ne voulait plus partir non plus ; quand la main de la jeune femme caressa sa peau en se dirigeant lentement vers son entrejambe alors que l’autre passait suavement sur sa généreuse poitrine.

-…Natsusoupira-t-elle encore.

Plus de doute possible, elle faisait le même genre de rêve que lui. Il fallait absolument qu’il la réveille. Il s’assit à côté d’elle et bougea lentement ses épaules en empêchant son regard de bifurquer sur ce corps offert.

-Lucy, il faut qu’on p…

Mais il fut coupé quand ses mains le plaquèrent contre elle et qu’elle l’embrassa. Le cerveau du pauvre Natsu avait bien du mal à réfléchir et même si une partie de lui aurait préférer discuter d’abord, le reste de son corps avait décidé d’en profiter un peu…ou beaucoup…

Il s’allongea au-dessus d’elle et s’immisça  entre ses jambes, en approfondissant le baiser.

Les mains de Lucy caressaient son dos puis descendirent pour se poser sur ses fesses alors que les lèvres de Natsu goutaient le cou de la magicienne.

-ummmNatsu…NATSU ?!

Il s’arrêta un instant. « Et merde »

Elle venait de se réveiller et ayant réalisée leur position actuelle, elle l’avait jeté hors du lit en hurlant et en lançant sur le pauvre mage tout ce qui lui passait sous la main.

-Aïeuh, Lucy, arr…Aïe, M’enfin, c’est toi qui a commencé !

Elle stoppa son geste et se leva, l’air furieux se rapprochant de lui :

-QUOI ?

-Ben, euh…je venais juste pour discuter et…tu dormais et t’as commencé à…dit-il en rougissant de plus en plus, laissant le soin à Lucy de finir sa phrase.

-…à rêver.

-Tu rêves de moi, alors ?

-Oui…NON, La fermes !

Il s’approcha d’elle en souriant cette fois.

-Moi aussi je rêve de toi, tous les soirs…

-Idiot, tu…

Il se colla contre elle, plongeant ses yeux dans  les siens, et quand elle ne pus plus reculer, à cause du lit qui  se trouvait derrière elle, il enroula ses bras autour de sa taille :

-Je sais que je suis un vrai gamin qui ne pense qu’à s’amuser et à bastonner, mais…Crois-moi, je ne suis pas idiot.

Il approcha encore son visage, lentement, très lentement, avec un sourire carnassier. Elle ne pouvait plus résister, ou n’en avait pas envie, et finie par franchir le peu de distances qui les séparaient dans un baiser passionné.

Elle passa ses mains derrière son cou puis dans ses cheveux, s’accrochant à lui de toutes ses forces. Il souleva ses jambes et la coucha sur le lit, lui au-dessus, dans leur position initiale.

Ils se regardèrent un instant, les yeux emplis de désir et le mage de feu plongea de nouveau ses lèvres dans le cou de la jeune femme. Ses mains parcouraient ce corps qu’il avait si souvent voulu posséder, caressant sa poitrine, ses hanches, passant lentement sur son ventre, pendant que ses lèvres dévoraient avidement chaque parcelle de peau visible. D’ailleurs il n’y en avait pas encore assez à son gout et il décida d’enlever le débardeur de la magicienne pour embrasser goulument sa généreuse poitrine enfin dévoilée.

Lucy gémissait, frottant son bassin avide contre le corps brulant de son amant, passant ses mains sur le torse de Natsu, lui retirant son gilet, puis descendant le long de son dos pour passer sous le pantalon du mage de feu, agrippant ses fesses par la même occasion.

Ils se retrouvèrent rapidement en sous vêtement, le cœur battant de plus en plus fort, à l’unisson.

 Le jeune homme s’arrêta un moment pour regarder Lucy. Il en formula pas sa phrase, mais quand elle vit cette soudaine inquiétude dans ses yeux, elle prit les devants et passa l’une de ses mains sur sa virilité qui demandait à être libérée.

Ils recommencèrent alors leurs caresses et Natsu enleva précipitamment leurs derniers vêtements avant d’introduire ses doigts dans l’intimité de sa compagne. Ses cris augmentèrent alors en même temps qu’il augmentait le rythme de ses petits va et viens. Il s’arrêta puis la pénétra lentement dans un soupir rauque.

Une douleur fugace s’empara de Lucy mais quand elle fut passée, elle frotta son corps contre celui de Natsu lui faisant comprendre qu’il pouvait continuer. La chaleur qui se dégageait de leurs corps imbriqués avait envahi toute la pièce, augmentant à mesure que leurs mouvements se faisaient plus brutaux et passionnés. Les gémissements devinrent des cris et le mage de feu donna tout dans de derniers puissants coups de reins, arrachant à Lucy un dernier orgasme fulgurant.

Ils s’endormirent dans les bras l’un de l’autre, ayant, pour la première fois depuis longtemps, des rêves calmes et apaisants.