Chapitre 9

par Hel

-            Hors de question que je perde mon précieux temps à des idioties pareilles.

 

Bulma leva les yeux au ciel :

 

-            Comme tu veux Végéta. Dans ce cas on se retrouvera pour le dîner.

 

Le prince s’éloigna sans daigner répondre. C18 annonça :

 

-            Je reste ici avec ma fille, cela ne m’intéresse pas non plus, il n’y a rien à gagner, à votre spectacle.

 

Krilin soupira et échangea un sourire de connivence avec Bulma. Celle-ci se tourna vers Chichi qui ne cessait de se lever, s’asseoir, et qui demanda pour la énième fois :

 

-            Bon, on y va ??

-            Chichi, il reste une heure avant le début de la représentation, et on est juste à côté du lycée. On a tout notre temps !

-            Mais je veux avoir les meilleures places moi !!! C’est mon fils aîné !! Quel dommage que son père n’arrive que demain, il aurait pu voir son Gohan briller sur les planches et ridiculiser cette fille !

-            Pardon ? Quelle fille ? demanda Bulma.

 

Chichi serra les poings, les sourcils froncés :

 

-            La fille de Satan figure toi ! Ils lui ont donné le rôle de Juliette ! Mais mon Gohan va l’écraser devant cet usurpateur, par sa prestance et son jeu !

 

Bulma ouvrit de grands yeux, repensant à la réflexion de Végéta : et si….

Une voix confirma ses doutes :

 

-            Moi j’aime bien Videl, elle est gentille !

 

Tous se tournèrent lentement vers Goten… qui les regarda en clignant des yeux :

 

-            Ben quoi ?

-            Et comment la connais-tu ?? s’écria Chichi.

 

L’enfant comprit qu’il venait de faire une gaffe, et rougit violemment :

 

-            Mais euh… Je l’ai vue.. quand elle s’est entraînée avec Gohan

-            QUOI ??????? rugit sa mère.

 

Goten se précipita derrière Trunk, terrifié. Sa mère hurla de plus belle :

 

-            Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ! J’avais INTERDIT à Gohan de voir cette fille !

-            Mais s’ils avaient besoin de réviser… rétorqua Krilin avant de s’arrêter sous le regard noir de la femme de son meilleur ami.

-            Je ne veux pas le savoir ! Je refuse qu’elle tourne autour de mon fils !!!!

-            De toutes façons, tu refuses que n’importe quelle fille tourne autour de ton fils, dit Bulma en haussant les épaules.

 

Chichi la foudroya du regard. Tortue Géniale en profita pour intervenir et se pencha vers Goten :

 

-            Et dis nous, elle est jolie ??

-            Ben, Gohan dit que oui.

 

Yamsha soutint de justesse Chichi qui manqua de tomber à la renverse. Bulma murmura pour elle-même :

 

-            Aïe, Végéta avait raison…

 

La femme de Son Goku semblait au comble de la fureur. Krilin essaya d’arranger les choses :

 

-            Ecoute Chichi, c’est juste une pièce de théâtre, ce ne sont que des gamins encore, il n’y a pas de quoi s’inquiéter, et puis ce serait injuste de condamner cette fille à cause de son père, et…

-            C’est ça ! On en reparle quand ta fille sortira avec… avec…. avec Trunk tiens !!

-            Eh oh ! s’écria Bulma, outrée, je ne vois pas en quoi sortir avec mon adorable Trunk serait déshonorant pour Maron !

 

Goten et Trunk s’entre regardèrent. Le fils de Son Goku demanda à son meilleur ami :

 

-            Tu vas sortir avec Maron ?

-            Ben non ! C’est un bébé ! Et puis en plus c’est une fille, c’est nul ! répondit le jeune garçon.

 

Les deux amis haussèrent les épaules et reportèrent leur attention sur leurs mères, entre lesquelles Krilin venait de s’interposer pour éviter qu’elles s’étripent séance tenante :

 

-            Mesdames voyons ! On se calme ! On n’a aucune preuve de quoi que ce soit, et puis Gohan est assez grand pour…

-            Nooooooooon ! rugit Chichi.

-            D’accord !! acquiesça Krilin en se reculant. En attendant, là c’est juste une pièce de fin d’année, demain Son Goku arrive et le championnat commence, à mon avis une fille, quelle qu’elle soit, c’est le cadet de ses soucis là !

 

Chichi jeta un coup d’œil au petit homme qui lui sourit maladroitement. Elle sembla se calmer un peu, et grommela :

 

-            Moui, mettons… Et puis je suis sûre qu’il ne peut pas s’intéresser à CETTE fille !

-            Ben voyons… murmura Bulma.

 

Yamsha intervint à son tour pour éviter que le débat reparte de plus belle :

 

-            Bon, et si on y allait tout de suite, finalement ??

 

Toute la petite troupe, de plus ou moins bonne humeur, se mit en route pour le lycée.