Un dimanche ensemble : la guerre continu

par naruXsaku200

Chapitre 11 : Un dimanche ensemble : la guerre continue.

Cela fait maintenant deux heures que Conan est dans sa chambre, aucun des enfants, d’haibara ou encore du professeur ne l’avait vu sortir. Ai et Ayumi semble inquiète tandis que Mitsuhiko et Genta essaie un nouveau jeu du professeur et celui-ci est dans son laboratoire pour faire de nouvelles expériences. Le jeune garçon était rentré à 18h, il est maintenant 20h le repas est près et Ai se dirige vers la chambre de Conan, elle tape et demande :

- Conan-Kun, le repas est prêt, on t’attends pour manger, aller, sors.

- Je n’ai pas faim Ai, merci quand même.

- Conan-Kun, tu dois manger mais j’aimerais savoir qu’est qui ne va pas en ce moment ?

- Rien Ai, rien du tout, c’est bon j’arrive, les autres sont encore là ?

- Malheureusement oui, le professeur les a invités à dormir ici en pensant que ça va résoudre le conflit entre Ayumi et moi.

- Ah d’accord bon j’arrive tout de suite.

Il se leva et s’habilla en faisant attention de cacher la moindre blessure puis il sortit de la chambre en pensant :

- « Ai a raison mon comportement est trop suspect, il faut que j’évite qu’elle ne soupçonne quoi que ce soit ».

Il entre ensuite dans la cuisine et s’assoit à côté d’Ai qui est elle-même en face d’Ayumi. Le professeur sert Conan et se met à parler :

- Très bien, dîtes-moi que voulez-vous faire demain les enfants ?

- Et si on allait à la piscine, proposa Ayumi, un mauvais sourire aux lèvres que seul remarqua Ai.

- Ouais, firent Mitsuhiko et Genta.

- Et toi Ai tu viens.

- Bien sûr, répondit celle-ci avec un sourire sadique.

- Et toi Conan-Kun ?

- Ayumi je t’ai dit d’arrêter de l’appeler comme ça, vociféra Ai.

- Oh pardon, fit innocemment celle-ci.

- Non, je pense que je vais rester ici avec le prof, ah et il faut que j’aille voir le prof de foot chez lui, il m’a demandé.

- Conan-Kun, fit Ai, viens avec moi demain s’il te plait, on ira voir le professeur au retour.

- Bon d’accord, fit-il, je vais venir.

- Merci, fit-elle en lui faisant une bise sur la joue et en regardant Ayumi d’un air victorieux.

- C’est génial on va pouvoir y aller tous ensemble, fit Genta insouciant et inconscient des raisons qui poussent Ayumi à demander à Ai et Conan de venir.

- Oui, fit Conan très peu mais alors très peu enthousiaste.

Après cette discussion, le repas se termine rapidement et tous partent se coucher pour être en forme le lendemain matin.

A huit heures tapantes pendant que tout le monde dort ou presque, une ombre passe dans le couloir de la maison du professeur Agasa, l’ombre se dirige lentement vers la chambre où dort le jeune détective, l’ombre ouvre la porte et pénètre à l’intérieur puis avance vers le lit discrètement et une fois à bonne distance, les fines mains de l’ombre approche doucement des épaules du garçon et le secoue légèrement puis approche sa tête à côté de l’oreille du jeune homme.

- Bonjour Kudo, bien dormi ?

- Ahh, fit celui-ci en se réveillant brusquement, Haibara c’est toi ?

- Ben oui, bon je suis venue te réveiller pour te parler de la journée d’aujourd’hui.

- Ah, oui et je suppose que si Ayumi a proposé la piscine ce n’est pas pour rien.

- Non, en effet, je pense qu’elle prépare un mauvais coup alors ça pourrait être me couler à l’aide de Genta ou encore piquer mes affaires mais je ne pense pas qu’elle fasse deux fois le même coup.

- Te faire couler ce serait un peu fort quand même.

- Je ne sais pas jusqu’où elle est prêt à aller pour toi.

- Tu sais si ça t’énerve de devoir faire semblant d’être ma petite amie je peux trouver une autre solution.

- Non, c’est bon, ne t’inquiètes pas, « disons plutôt que ça m’arrange, d’ailleurs je devrais remercier Ayumi pour m’avoir aider à connaître mes sentiments et à l’avouer à Kudo ».

- T’es sûr sinon je trouve autre chose.

- Conan-Kun, je t’ai dis que c’est bon alors arrête, fit-elle et elle lui chuchote, ils viennent d’arriver derrière la porte.

- Bon très bien, au fait tu veux vraiment y aller à la sortie du professeur le week-end prochain, moi je pense que je n’irai pas.

- Pourquoi ça ?

- Euh, c’est-à-dire que je n’ai pas envie de me coltiner Ayumi pendant un Week-end entier.

- Ecoutes, il faut que tu viennes parce que si on n’y vas pas le professeur ne m’achètera pas ce qu’il me faut pour tu sais quoi.

- Alors, tu as trouvé quelque chose qui puisse nous aider.

- Peut-être mais il faut que j’essaie, le professeur veut à tout prix que je me réconcilie avec Ayumi seulement ça sera faisable que quand elle te lâchera et pour ça il va falloir agir.

- Très bien Ai-Chan que dirais-tu de déjeuner maintenant.

- Oui volontiers, en plus les autres ne doivent pas être levés on va être tranquille.

Puis Conan se lève du lit où il était allongé et se dirige en compagnie d’Ai vers la porte, ils entendent déjà quelques pas s’en aller de derrière et Ai ouvre la porte puis ils se dirigent vers la cuisine.

Quand ils arrivent dans celle-ci, ils commencent par préparer le petit déjeuner et à plusieurs reprises Ayumi cachée voit Ai lancé des regards à Conan.

- « quel pimbêche, elle doit savoir que je l’observe ».

Après avoir préparer la table et la nourriture les deux s’assoient et commence à parler de tout et de rien quand Ayumi fait irruption dans la pièce suivie de Genta et Mitsuhiko.

- Bonjour, fit le groupe.

- Salut, fit Ai sans intonation.

- …

- Bonjour Co..

- Tu ne vois pas qu’il n’a pas envie de te parler non ? Demanda Haibara d’un ton presque colérique.

- Mais c’est pas à toi que je parle Ai.

- Peut-être mais je suis bien placé pour savoir qu’il ne veut pas te parler.

- C’est ça, marmonna Ayumi énervé.

Puis le groupe s’installe et prend son petit déjeuner en silence pendant que Conan et Ai continuent leur précédente conversation.

Quinze minutes plus tard, tous ont terminé et se préparent pour partir à la piscine.

- Allez les enfants on y va, cria le prof à l’entrée de la maison alors que le groupe d’Ayumi descend les escaliers et que Ai les suit peu après.

Quant à lui, Conan est dans sa chambre et se demande quel escuse il va pouvoir sortir pour ne pas se mettre en maillot. Il descend à son tour et monte dans la voiture devant avec le professeur.

Après une vingtaine de minute où la voiture roula, la piscine est en vue et le prof ne tarde pas à se garer sur le parking pour les faire descendre puis il repartit en leur disant de l’appeler dès qu’ils veulent partir.

Le groupe se dirige vers le comptoir et Ai demande :

- Cinq places enfants s’il vous plait madame.

- Oh, bien sur les enfants tenez vos places cela vous fera 50 yens.

- Merci madame, répondit Ai en tendant les places aux autres.

- Je vous en prie les enfants.

Puis le groupe partit et les filles quittèrent les garçons pour aller dans le vestiaire des filles.

Du côté des garçons :

- Dis Conan pourquoi Ai et Ayumi se font cette guerre exactement, demanda Mitsuhiko.

- Comme on te l’a dit au restaurant Mitsuhiko c’est parce qu’Ayumi n’accepte pas le fait que je sois avec Ai-Chan, du coup elle essaie par tout les moyens de dégouter Ai pour qu’elle me quitte à cause d’Ayumi et celle-ci compte me récupérer par la suite et elle n’hésite pas à vous embarquer là-dedans en plus.

- Ah et Ai et toi c’est pour de vrai, demanda-t-il soucieusement.

- Non mais tu crois quoi, s’énerva Conan, qu’elle me défends Ayumi pourquoi, tu crois que je ferais tout ça avec elle si je ne l’aime pas.

- Non c’est juste que…

- Ecoutes Mitsuhiko, Ai-Chan m’a dit ce que tu ressens pour elle et je suis navré pour toi mais j’aime Ai-Chan.

-Je comprends, répondit le jeune homme tristement.

- Mais dis-moi Mitsuhiko il me semble que tu aimes Ayumi aussi non ?

- Oui c’est vrai tu as raison je peux au moins avoir Ayumi.

- Eh ça non Ayumi est pour moi Mitsuhiko, cria Genta.

- Quoi ? Toi aussi tu aimes Ayumi Genta ?

- Oui, je pensais qu’avec cette guerre je pourrais avoir ma chance avec Ayumi mais elle ne veut pas lâcher Conan alors que je fais tout pour lui faire oublier.

- Je vois, fit Mitsuhiko.

- Eh, les gars ne vous faites pas la guerre comme Ai-Chan et Ayumi ça n’en vaut vraiment pas la peine si vous voulez vraiment vous départager vous devriez laisser choisir Ayumi dès que nous l’aurons assez dégouté pour qu’elle me lâche.

- Tu as raison, mais pourquoi Ai riposte alors ?

- Ai-Chan n’a pas le choix car Ayumi ne veut pas se résoudre à accepter mon choix.

- D’accord, firent les deux compères, et puis c’est pas une fille qui va briser notre amitié.

- Je m’en doutais, fit Conan, bon puisque vous êtes prêt allez-y je vous rejoins.

Du côté des filles :

- Alors Ai maintenant on peut discuter entre filles sans personnes pour nous géner.

- Ma chère Ayumi, je me demandes ce que tu m’as préparé pour aujourd’hui.

- Ca tu le sauras bien assez tôt ne t’en fais pas mais j’ai une question à te poser.

- Je t’écoutes, répondit calmement Ai.

- Aimes-tu réellement Conan-Kun ou fais-tu semblant pour que je le lâche.

- Tu t’attends à quel réponse, rétorque Ai.

- A la deuxième solution et j’espère autant pour toi que pour moi que c’est la bonne.

- Eh bien malheureusement et je le dis pour toi c’est l’inverse, j’aime réellement Conan-Kun et ça rien ne pourra m’en empêcher même pas toi.

- Dommage, si ça aurait été l’autre je t’aurais dit d’abandonner car j’avais percé votre plan à jour et que ça ne servirait plus à rien que tu fasses semblant.

- Tu te trompes car même si ça aurait été le cas Conan-Kun aurait trouvé un autre moyen pour se débarrassé de toi d’ailleurs j’en connais un mais il est en dernier recours.

- Et c’est quoi.

- Que l’on parte autre part en Amérique par exemple, ses parents vivent là-bas, nous n’aurons aucun mal à y aller et en plus je les connais déjà alors aucun soucis, je suis vraiment navrée que ton obscession pour Conan-Kun ait brisé notre amitié mais crois-moi je n’arrêterai pas de l’aimer pour te faire plaisir.

- Dans ce cas laisse-moi te dire que tu vas le regretter amèrement.

- Essaies pour voir et souviens-toi bien des paroles de Conan-Kun, tu fais encore quelque chose contre moi et c’est lui qui s’en mêle alors fais attention.

- Ne t’en fais pas, il ne fera rien pour te défendre cette fois.

- C’Est-ce que nous allons voir.

Puis elles sortirent du vestiaire et se dirigèrent vers Genta et Mitsuhiko qui attendent sur le bord du bassin et Ai demande :

- Conan-Kun n’est pas encore sorti.

- Non, je ne sais pas ce qu’il fait tu veux que j’aille voir.

- Non c’est bon il nous rejoindra, fit Ai bon moi je vais poser ma serviette.

- Tous à l’eau, cria Genta avant de faire la bombe pour atterrir dans l’eau et éclabousser ses deux amis restés sur le bord.

Ce fut au tour de Mitsuhiko de faire un plongeon réglementaire et pour finir Ayumi qui plonge à son tour. Le petit groupe joue dans l’eau à s’éclabousser tout en criant pendant qu’Ai essaie de bronzer au soleil (c’est une piscine extérieure pour ceux qui n’aurait pas saisi, je rigole), elle fut rejoint par Conan encore habillé, elle demande :

- Que fais-tu encore habillé Kudo, demanda-t-elle intriguée.

- J’ai dit que je venais à la piscine mais j’ai jamais dit que je me mettrais en maillot, si tu m’avais laisser finir, je te l’aurais dit hier.

- Mais, même si tu ne te baignes pas-tu aurais pu mettre mon maillot.

- Oui, j’aurais pu mais je ne l’ai pas fait, bon comment ça se passe avec Ayumi pour l’instant.

- Pour le moment elle joue avec Genta et Mitsuhiko dans l’eau et pour les affaires, c’est dans un casier fermé dont la clé est sur moi, dit-elle en la montrant.

- Très bien alors.

- Dis-moi puisque tu ne fais rien Kudo, tu pourrais peut-être en profiter pour me passe de la crème solaire dans le dos.

- Euh, c’est-à-dire que c’est ennoblissant.

- Allez, s’il te plait et puis n’oublies pas notre deal.

- Oui, mais c’est juste que c’est embarrassant, c’est tout.

Il prit la crème et en mit un peu sur ses doigts et la passa délicatement sur le dos d’Ai en passant des épaules jusqu’au bas du bassin. Il étala bien la crème et une fois qu’il eut fini, ils entendirent des voix les interpeller.

- Conan, Ai que faites-vous venez.

- Désolé Mitsuhiko mais on ira après, conclut Ai pour ne pas dire qu’ils n’iront pas probablement pas dans l’eau.

-Tu devrais y aller Haibara, fit Conan, De toute façon ils ne pourront rien te faire dans l’eau tu nages beaucoup plus vite qu’eux.

- Oui c’est sûr mais j’ai pas envie de rester à côté d’Ayumi.

- Ne t’inquiètes pas, elle ne fera rien, je surveille les serviettes.

- Bon d’accord, fit-elle convaincue en se levant.

Elle rejoignit Mitsuhiko et Genta qui l’attendent et ils demandent :

- Conan n’est pas avec toi ?

- Non, il n’a pas envie de se baigner, il n’a même pas mis son maillot et en plus il préfère surveiller les serviettes avec Ayumi on n’est pas trop prudent, d’ailleurs où est-elle encore passée.

- Ben, disons que elle va vers les serviettes.

- Ah, elle a prévu quelque chose, c’est dommage parce que Conan-Kun l’empêc d’agir.

- Je te jure Ai qu’on a essayé de lui faire changer d’avis mais elle nous a forcé la main.

- Ce n’est pas grave, les garçons on va bien rigoler maintenant mais quand je pense qu’elle se sert de ses propres amis pour atteindre son but ça me fait vraiment de la peine.

- C’est vrai qu’elle nous utilise mais on arrive jamais à lui refuser et puis à chaque fois on se laisse avoir, se lamente Mitsuhiko.

- C’est bon Mitsuhiko je te croies, répondit Ai, tiens elle revient et à l’air sacrément dépitée.

Ayumi plonge dans l’eau et rejoint le petit groupe.

- Je ne pensais pas que tu te servirais de Conan-Kun pour garder ta serviette.

- tu es mal informée Ayumi, Conan-Kun ne veut pas se baigner c’est pourquoi il m’a proposé de garder les serviettes car il se méfie aussi de toi et d’ailleurs si il voulait juste garder les serviettes et se baigner après il aurait mis son maillot.

- tu peux croire ce que tu veux, j’en ai rien à battre Ayumi et si tu continues à m’insupporter je vais retourner aux serviettes et te laisser avec tes deux princes charmants

- fais donc, je n’ai pas besoin de te voir encore plus.

- Très bien.

Elle retourna vers les serviettes et remercia Conan de son aide puis ils parlèrent pendant deux heures des infos dans le monde et d’autres actualités. Cela dure deux heures avant que tous sortent de l’eau et ne décident d’appeler le professeur pour qu’il vienne les chercher. Le professeur arriva vingt minutes plus tard et emmena les enfants chez eux chacun leur tour avant de déposer Conan chez Kogoro et de rentrer avec Haibara, la fin de ce dimanche après-midi Conan la passa à faire des recherches sur cette nouvelles organisation.