chapitre 2 : les soupçons d'Ayumi

par naruXsaku200

Chapitre 2 : les soupçons d’Ayumi.

Pendant ce temps dans la demeure Yoshida, la jeune Ayumi réfléchissait à voix haute.

-      Mais que peuvent-ils bien me cacher ces deux là et pourquoi Ai appelle Conan-Kun comme moi et pourquoi veut-elle passer la soirée qu’avec lui demain. Et si ils sortent ensemble, commença la jeune fille, non impossible c’est moi que Conan-Kun aime, douta-t-elle. Et si c’est une blague de Conan-Kun, oui ça doit être ça, bon je verrais bien demain au collège.

Puis après ces quelques minutes de réflexions la demoiselle se coucha dans son lit et lut une dizaine de minutes avant de s’endormir.

 

Le lendemain.

 

D’un coup un réveil sonna, réveillant la petite fille ou plutôt la jeune adolescente à qui il appartient. En effet, Ayumi se réveille et commence par se lever avant de s’habiller de son uniforme de collégienne avant de descendre pour déjeuner. Puis elle se lave les dents, se brosse les cheveux, prend son sac et s’en va pour le collège où elle a hâte de retrouver « son » Conan. Mais soudain la discussion qu’elle avait eu avec lui la veille au téléphone lui revint en tête.

Pendant tout le trajet qui sépare sa maison du collège elle se posa les mêmes questions que la veille. Quand elle arrive dans le collège en passant le portail elle voit des élèves la regarder. Tout de suite elle se demande pourquoi et ne trouvant pas de réponse elle avance quand elle voit ses amis Mitsuiko et Genta, elle s’approche d’eux en leur souhaitant le bonjour. Ils lui répondirent en lui faisant la bise, puis elle demande :

-      Dîtes les garçons vous n’avez pas vu Ai ou Conan.

-      Ah bah si, ils sont partis à l’écart après avoir dit bonjour à tout le monde.

-      A l’écart c’est bizarre, ils vous ont di la raison.

-      Non et pourquoi c’est bizarre, demanda Genta, si ça se trouve ils voulaient parler en secret.

-      Ils sont où ? demanda avec empressement Ayumi qui a de plus en plus de soupçons sur la relation de son amour et de sa meilleure amie.

-      Là-bas, dit Mitsuiko, en pointant l’autre côté de la cours de récréation.

Ayumi s’éloigna des deux garçons pour aller saluer ses deux amis, en s’approchant elle s’aperçut que Ai était en train de rire probablement à une blague de Conan qui lui aussi s’était mis à rire. Quand elle fut proche d’eux, les deux la saluèrent.

-      Salut Ai, dit Ayumi en allant serrer sa meilleure ami, puis elle s’approcha de Conan et lui dit bonjour en lui faisant la bise. Puis elle demanda, pourquoi vous êtes à l’écart tout les deux ?

Conan voulut parler, mais Ai le devança :

-      Ben là-bas, il y a trop de bruits et du coup on est venu ici pour discuter de la soirée qu’on a passé hier pas vrai Conan-Kun, fit-elle en marchant sur son pied sans qu’Ayumi le remarque.

-      Ouais, c’était génial, on s’est bien éclaté.

-      Et vous avez fait quoi hier soir, demanda suspicieusement Ayumi.

-      Ben on a joué au nouveau jeu du professeur Agasa, on a bien rigoler parce que le jeu est tellement dur qu’on faisait que perdre et ensuite on s’est regardé un film avant de dormir, répondit AI.

-      D’accord, au faîte Ai, ça ne te gène pas si je viens ce soir avec vous.

-      Mais non pourquoi ? répondit l’autre de façon innocente comme si il ne s’était rien passer la veille.

-      Non pour savoir c’est tout, dit Ayumi surprise du changement de comportement d’Ayumi.

-      Bon si on allait en cours les filles, ça va sonner, lança Conan en se dirigeant vers la salle de classe.

Les deux jeunes filles laissées en arrière par leur camarade, entamèrent une nouvelle discussion tout en marchant.

-      Dis Ai, dit Ayumi incertaine.

-      Qu’y a-t-il ? répondit Ai sachant très bien de quoi elle allait lui parler.

-      J’ai entendu ta conversation avec Conan-Kun hier soir et je voulais savoir si…, débita-t-elle.

-      Savoir si, répéta toujours aussi innocemment la chimiste.

-      Non laisse tomber.

Cette phrase surpris d’abord Haibara puis la fit sourire, quelque part elle était contente que l’autre ne lui demande pas ça maintenant.

Elles se rendirent donc en classe, puis le cours de maths commença. Après deux heures de cours, la récréation sonna et les élèves sortirent précipitamment et comme convenu la veille Conan et Ai s’éloignent des autres élèves pour aller plus loin sans pour autant être en dehors du champ de vision d’Ayumi qui discute avec ses amies. Cette dernière remarque que les deux sont encore ensemble et à l’écart. Elle se demande bien pourquoi mais n’en fit rien quand elle vit alors Haibara qui rougit là elle était vraiment intriguée car ça ne ressemble pas à sa meilleure amie de rougir comme ça. Elle voulut en parler à ses amies et les questionna :

-      Dîtes les filles, vous savez pourquoi Conan-Kun et Ai sont toujours tout les deux à l’écart depuis Aujourd’hui.

-      Peut-être que Conan-Kun ou Ai aime l’autre et qu’il ou elle essaie de le faire comprendre à l’autre.

-      Non c’est pas possible, c’est moi que Conan-Kun, répondit Ayumi.

-      Bah si ça se trouve il a changé d’avis, c’est vrai quoi Ai elle a tout pour elle, elle est intelligente, belle, calme et cool, expliqua une fille qui s’appelle Tsunami.

-      Quoi ? tu crois vraiment qu’il aurait changé Ayumi par Ai.

-      Bah pourquoi pas ? répondit Tsunami.

A ce moment des larmes commençèrent à rouler sur les joues d’Ayumi. Une de ses amies la prit contre elle et dit :

-      Ne pleures pas Ayumi si ça se trouve Tsunami se trompe et c’est que des suppositions, va voir Conan et explique-toi avec lui et puis voilà.

-      Je le ferais ce soir, d’ailleurs je dois passer la soirée avec eux deux chez Ai.

-      Eh ben voilà ce soir tu n’as qu’à lui expliquer, mais parle à Ai avant, conseilla une autre fille, je pense qu’Ai pourra t’éclairer sur leur relation.

-      Oui t’as raison, se ressaisit Ayumi, et sinon vous vous flashez sur qui ?

A ces mots la moitié de ses amis rougirent et d’autres devinrent plus pâles.

-      Euh comment dire ? firent une demi dizaine de filles rougissantes.

-      De quoi » comment dire », me dîtes pas que vous avez pas un garçon en vue.

-      Bah c’est pas ça mais c’est que…

-      Bon si vous voulez pas le dire tans pis et vous, fit-elle aux filles qui palissaient.

-      Ne t’é..éner..ve..p…as…Ayumi...mais m..oi…c’e..st Conan-Kun, firent trois des filles.

-      Quoi ? cria Ayumi.

-      Calme-toi Ayumi, elles y peuvent rien si Conan-K… leur plait, fit Tsunami en se rattrapant et en ne disant pas le « Kun » qu’Ayumi redoutait.

-      Que je me calme, mais j’ai l’impression que tout le monde veut me voler « Mon » Conan-Kun.

-      Oui bah pour le moment il est pas vraiment à toi, fit une fille qui passait à coté du groupe.

-      Toi, fit Ayumi avec rage, casse-toi Kita.

-      Oh regardez la petite Ayumi en rogne, rigola l’autre.

-      Fais gaffe Kita, fit Ayumi, ou je t’explose.

-      Eh ben quand il s’agit de Conan-Kun, accentua Kita, elle a du répondant.

-      T’es venu pourquoi au faite on t’a rien demander.

-      Non mais je me demandais ce que Conan-Kun faisait avec cette fille et comme c’est toi sa meilleure amie je voulais te poser la question mais je vois que même toi ne connait pas la réponse donc je vais aller lui demander moi-même.

-      Franchement Kita, fit Tsunami, tu ne devrais pas t’approcher de lui tans qu’Ai est à côté de lui parce que si mon hypothèse est juste alors tu risques gros.

-      Et pourquoi ? me dit pas que tu croies que cette fille peut me faire quelque chose.

-      Bah justement si, elle est beaucoup plus populaire que toi et plus sadique aussi.

-      Et toi t’as l’air de bien la connaître, dirent suspicieusement Ayumi et Kita en même temps.

-      Bah je me renseigne et puis je la connait moins qu’Ayumi quand même.

-      Oui sauf que Ai ne me parle pas souvent d’elle.

-      Bon pour en revenir au sujet principal, fit Kita, c’est quoi ton hypothèse Tsunami.

-      Bah qu’ils sortent ensemble ou alors que l’un deux essaies de faire comprendre à l’autre qu’il l’aime, réexpliqua Tsunami.

-      Quoi ? s’écria à son tour Kita, c’est pas possible Conan-Kun est à moi.

-      Pas question il est à moi, répliqua avec force Ayumi.

Elles se lancèrent des éclairs par les yeux avant que Tsunami ne s’exclame :

-      En tout cas pour l’instant ce n’est qu’une supposition, mais c’est sur qu’il est plus proche de Ai que de vous.

-      La ferme Tsunami, ce n’est qu’une question de temps, répondirent les deux autres filles.

-      Bon ben moi je vous laisse méditer et je vais devant la classe ça va sonner.

Les deux filles partirent également en direction de leur classe et virent Conan et Ai venir juste après elles comme si ils le faisaient exprès. Remarquez c’est exactement ce qu’ils font. En effet, pendant la petite altercation entre les filles ils en avaient profité pour se rapprocher afin d’entendre la conversation ce qui avait ennuyé Conan et fait rire moqueusement Ai. Ensuite ils entrent tous en classe à la sonnerie et le cours de japonais commença. Evidemment, Conan et Ai s’ennuyant affreusement, s’envoyèrent des texto pour partager leurs impressions et discuter des choses qu’il devrait faire plus tard :

Co : toujours aussi bonne actrice toi et très discrète en plus.

AI : eh oui Kudo, je suis doué que veux-tu que j’y fasse. Non sinon voilà ce que je pense Ayumi et Kita ont des soupçons, ce qui veut dire deux fois plus de problèmes. Par conséquent si l’une l’apprend et fait de mauvais coups pour nous séparer l’autre s’y mettra. Comme c’est prévu qu’Ayumi le découvre ce soir, dès demain je vais surement avoir des ennuis. Je pourrais pas tout voir venir donc je compte sur toi pour m’aider Conan-Kun, envoya-t-elle à son ami assis à deux places à sa droit

Co : Oui ne t’inquiètes pas, je t’aiderais puisque après tout c’est moi qui t’ai demandé. Je voudrais pas qu’il t’arrive quelque chose Ai-Chan, répondit-il.

Pendant ce temps Ayumi qui était assis à côté d’Ai remarqua qu’elle ne suivait pas et qu’elle envoyait des textos avec son portable. Elle demanda :

-      Ai, commença-t-elle, t’envoies des messages à qui ?

-      Hein, fit Ai, euh personne, personne.

-      Bah pourquoi tu suis pas le cours alors ?

-      Euh c’est ennuyant, j’ai déjà lu toutes les choses qu’on apprend dans un livre de japonais.

-      Ah d’accord, fit Ayumi pas convaincue pour un yen.

La jeune adolescente fit donc tomber « sans le faire exprès » sa trousse et se baissa donc sous la table pour ramasser et elle en profita pour regarder vite fait à qui Ai envoyait des texto, elle lut avec effroi « Conan-Kun ». Heureusement pour Ai, elle avait prévu qu’ayumi fasse ça et en avait profité pour s’enlever de la messagerie et pour n’afficher que le nom du correspondant et pas les messages. Ayumi se releva et regarda alors dans la direction de Conan et vit en effet ce dernier avec son portable sous la table. Puis elle continua à suivre le cours.

Quaand le cours fut finit, tous les élèves se dirigèrent vers le self et Ayumi accompagné de ses amies, de Mitsuiko et de Genta n’échappent pas à la règle. Il entrent donc dans le self prennent leurs plateaux et partent s’asseoir à une table. Ayumi expliqua donc les soupçons qu’elle avait sur Conan et Ai et elle vit que Mitsuiko eut un air triste alors que Genta était tout content. Que se passe-t-il dans la tête de ces deux-là ? se demanda-t-elle.

Mitsuiko pour sa part en entandant le récit d’Ayumi se disait qu’il n’avait probablement plus aucune chance avec Ai ce qui le rendit triste mais il se ressaisit en pendant qu’il était toujours amoureux d’Ayumi également. En effet, ce double amour depuis le primaire n’avait pas disparus et était encré en lui. Finalement il eu un sourire.

Genta pour sa part s’imagina : «  c’est enfin la chance que j’attendais maintenant que Conan est avec Ai, je vais pouvoir me rapprocher d’Ayumi. En plus comme elle va être triste je serais là pour la réconforter et c’est moi qu’elle va aimer après »

Mais comme pour couper court aux pensées de tout le monde Conan et Ai entrèrent à se moment-là en blaguant ensemble. Puis pendant qu’il prennent leurs plateaux, le petit groupe vit Ai taquiner Conan et celui-ci répondre d’un air taquin également. Enfin ils partirent s’assoir à une table plus loin, la table en question était vide.

Après le repas, les cours reprirent et la journée se termina sans incident. La sonnerie libéra donc les élèves des cours qui sortirent à toutes vitesses. Mais deux élèves ne se pressaient pas (vous avez devinez). Oui, Conan et Haibara ne sont pas pressé de rentrer. Cependant une troisième personne leur dit :

-      Allez dépèchez-vous AI, Conan, fit Ayumi, on va faire un match de foot avec la classe.

-      D’accord, fit Ai joyeusement, du moins elle le paraissait.

-      Ouais, fit Conan très mais alors très peu enthousiaste.

-      Allez Conan-Kun.

Puis Ayumi partit les attendre sur le terrain et les deux discutèrent en sortant :

-      Alors, on fait quoi ?

-      A ton avis Conan-Kun, on va jouer avec eux.

-      Quoi t’es sérieuse tu veux jouer avec eux, répondit-il surpris.

-      Moi non je vais rester sur le côté en revanche toi tu vas jouer un petit moment avec eux.

-      Mais j’ai pas envie moi.

-      Râle pas je te rappelles que tu m’as promis de faire tout ce que je voudrais.

-      Et en quoi ça peut t’amuser de me voir jouer avec des gamins.

-      D’un parce que j’adore te voir courir après une balle et de l’autre parce que ça va nous aider.

-      Eh je ne suis pas un chien, et en quoi ça peut nous aider.

-      Ecoutes voilà ce que tu vas faire : tu vas commencer à jouer avec eux, tu t’arranges comme tu veux pour être dans l’&quipe opposé à Ayumi ensuite tu joues un peu et dès que t’aperçois un élève qui va te tacler tu fait style d’éviter mais tu simules tu tombes à terre et donc tu demandes à ton équipe de changer de joueur et par la suite tu viens t’asseoir sur le banc ensuite tu me laisse faire, t’as tout compris.

-      Ouais, bon on y est.