Première Nuit

par chibi_chan

Introduction :

Il y a 7000 ans le Porteur du cristal divin, aussi appelé le Guide, défit le Comte Millénaire. S'en suivit le déluge décrit dans l'Ancien Testament…
Aujourd'hui le Guide est encore là pour raconter.

Enfermé dans son silence, il ne dévoile pourtant rien à personne sur ce qu'il s'est passé…

Pourtant il sait que ce tabou est la clef pour les générations futures…

Première Nuit : L'Ordre Noir.

Voilà donc à quoi ressemblait le Quartier Général des exorcistes, une grande tour noire sinistrement imposante au sommet d'une falaise très escarpée. Autour de la tour des centaines de petits objets noirs voletaient, surveillant de leur œil unique les environs. Sans se dissimuler une jeune fille se hissa sur la plateforme devant la tour. Ses cheveux noirs et mi-longs flottaient librement derrière elle, cependant au milieu de cette tignasse une mèche couleur neige tranchait dans le noir.

Aussitôt les golems la fixèrent. Nullement intimidée par cette surveillance insistante elle se redressa et sortit un autre golem, différent des autres, d'une de ses poches.
Elle soupira. Devenir exorciste… A quoi s'était-elle attendue ? Ce n'était pas si simple qu'elle ne le pensait finalement. Cela faisait des mois qu'elle cherchait leur QG…
Elle sourit, elle ne resterait plus cachée bien longtemps.
Elle savait qu'Ils allaient enrager en l'apprenant et cela l'enchantait à l'avance. Elle les voyait déjà pousser des cris d'indignations.
Non seulement elle allait devenir une exorciste mais en plus elle n'avait pas trouvée le moyen de mourir entre temps contrairement à ce qu'ils pensaient tous…

L'Intendant de la branche Asiatique lui avait dit d'aller au Quartier Général en lui conseillant de montrer son golem en arrivant. Mais après ?

Elle attendit un peu les bras croisés devant la porte. Le petit golem argenté voleta autour d'elle avant de s'installer sur son épaule, contre son cou. Elle tressailli au contact glacé de ses plumes métalliques.

A ce moment là la porte s'ouvrit enfin sur un homme plutôt grand aux cheveux violets et lisses sous un béret incliné sur le côté. De loin elle pouvait distinguer une paire de lunette rectangulaire sur son nez droit et l'insigne traditionnel des exorcistes sur sa poitrine.

Il n'y avait que lui, pas d'exorcistes à sa suite, rien.

Avaient-ils peur qu'elle ne soit un Akuma ?

Elle poussa un profond soupir en levant innocemment les mains :

« Je comprend vos inquiétudes mais je ne suis pas votre ennemie. »

L'homme se figea et parut soudain mal à l'aise. Gardant un air impassible il resta méfiant et fit mine de ne pas avoir entendu.

« Shirska Meian ?demanda-t-il suspicieux.

- La seule à ma connaissance est devant vous… Mais je ne porte plus ce nom… répondit-elle poliment mais un peu ennuyée. »

Pour appuyer ses propos elle fit apparaître son Innocence, sa grande faux en argent ouvragée. Alliée infaillible depuis leur toute première synchronisation. Ça remontait à loin maintenant qu'elle y pensait…

L'homme aux lunettes, qui avait reculé d'un pas à l'apparition soudaine de l'arme mais approuva d'un signe de tête en reconnaissant l'Innocence et lui fit signe de le suivre. Elle fit disparaître sa faux et le suivit dans l'immense bâtisse.

En franchissant la porte elle nota qu'il y avait bien deux exorcistes de chaque côté qui la dévisageait sans gêne. Elle leur retourna un regard perçant et ils baissèrent immédiatement les yeux.

Tiens, tiens…

Shirska réprima un petit sourire moqueur, était-ce une impression ou bien les exorcistes la craignaient-ils ? Surprenant, surtout qu'elle savait que le Guide avait participé à la création de cette organisation…

Tout lui faisant rapidement visiter les lieux son guide se présenta comme étant le Grand Intendant, Komui Lee.

« Et où allons-nous ? demanda Shirska en observant les alentours avec intérêt.

- Faire analyser ton Innocence. Répondit le Surintendant sans se retourner. »

La bâtisse était presque aussi sombre à l'intérieur qu'à l'extérieur, murs de pierre brute, éclairages incertains. Ce n'était pas vraiment l'image resplendissante qu'elle s'était faite du Quartier Général de l'Ordre Noir. Au moins il portait bien son nom...

Komui la mena dans une grande pièce sombre dans laquelle brillait une créature comme éclairée de l'intérieur. Elle avait dû être humaines autrefois songea-t-elle.

« Shirska, je te présente Hebraska la gardienne des Innocence n'ayant pas trouvée leur compatible. C'est elle qui évalue le taux de résonnance entre une Innocence et son compatible. »

Shirska acquiesça d'un signe de tête et s'adressa directement à Hebraska :

« Tu es une compatible du type symbiotique ?

- Oui… c'est Innocence qui me fait vivre… répondit la créature avant de tendre vers la jeune fille des tentacules translucides, lui entourant la taille doucement. »

Mal à l'aise, Shirska se laissa faire sans rien dire mais quelque chose semblait gêner Hebraska.

« Je ne trouve pas ton Innocence…

- Vraiment ?

- Je ne la perçois pas, c'est comme si tu ne l'avais pas sur toi… Je sens que le lien est là mais ne peux pas le voir… dit Hebraska en secouant la tête. Peux-tu l'activer ? »

La faux réapparut dans la main de sa propriétaire. Les tentacules la touchèrent avec précaution.

« Maintenant oui. C'est très étrange… continua la symbiotique. 70… 82… 88… 90… 96% Le taux de résonance est élevé. Tu es proches des transfigurés… Tu te fis beaucoup à ton Innocence… Peut-être trop ? »

Hebraska la reposa mais Komui semblait attendre autre chose.

« N'as-tu pas vu quelque chose sur son futur ? Questionna-t-il sous le regard un peu perdu de la nouvelle exorciste.

- Non, les images sont brouillés, son destin est trop incertain… »

Shirska passa nerveusement la main dans ses cheveux noirs pour y saisir une unique mèche blanche. Elle avait gardait ce mauvais réflexe.

La jeune fille avait bien une idée de pourquoi Hebraska ne voyait rien.

Masshiro le lui aurait surement confirmé… Mais déjà, aurait-il fallu qu'il soit au courant de sa mort factice.

En y repensant elle doutait qu'il lui pardonne un jour entièrement la mise en scène macabre qui avait été établie.

L'Intendant resta silencieux, les sourcils froncés, puis l'emmena dans son bureau en lui faisant signe de s'asseoir au milieu d'un nombre incroyable de paperasse disposée n'importe comment. Shirska songea que jamais elle n'aurait imaginé une pièce aussi mal rangé. Lui-même pris place derrière un bureau en bois à deux doigts de céder sous sa charge.

« Tu as une idée de pourquoi Hebraska n'a rien vue n'est-ce pas ?

- Oui.

- Quelle est-elle ? questionna l'Intendant.

- Je ne peux pas le dire… répondit-elle. »

- Pourquoi donc ?

- Cela m'est interdit…

- La signature du contrat passé entre les deux inverses suivra chaque descendant tout à au long de sa vie terrestre… Cita une voix sèche dans le dos de la jeune femme. Malheureusement nos archives ne savent pas se qu'il en est ensuite… »

Elle se retourna, surprise, vers un vieil homme qui venait de parler. De petite taille et les yeux cerclés de noir, il ressemblait à un vieux panda fatigué par les toutes années qu'il avait vu passer.

« Pardonnez mon impolitesse, je suis Bookman. S'excusa le vieux sans quitter Shirska des yeux. Il est rare de voir une Meian prendre parti dans cette guerre sainte… encore moins de cette manière.

- Je n'en suis plus une à proprement parler, je n'ai consulté personne pour prendre cette décision… répliqua la jeune femme en lui retournant son regard.

- Vous ne risquez pas de sanction ?

- Ils n'ont plus rien à redire de mes choix, je n'existe plus pour eux… Sourit l'exorciste. M. l'Intendant pourriez-vous terminer cet entretient s'il-vous-plait ? La route a été longue aujourd'hui et je suis fatiguée… »

Komui acquiesça et lui fit signe qu'elle pouvait sortir.

« Shirska ? Ta chambre est au numéro…

- Je sais. Dit-elle en levant la main, sans se retourner. Vous ne devriez pas laisser trainer tout ses papiers. »

Elle ferma la porte du bureau derrière elle et monta jusqu'à sa nouvelle chambre. La porte s'ouvrir en grinçant sur un lit avec des barreaux de fer, une chaise qui devait être là depuis longtemps et une armoire en bois. Le tout s'alignait dans un dégradé de gris déprimant.

Fatiguée, elle posa son sac au pied de son lit avant de s'asseoir dessus dans un petit nuage de poussière.

« Charmant. Dit-elle tout haut avant de s'étendre dessus, le ménage allait devoir attendre un peu. »

Elle était exorciste c'était l'essentiel. Une première étape de franchie…

Les premières lueurs du jour entraient à peine dans sa chambre quand Shirska émergea de sous ses couvertures. Elle se leva en baillant, les cheveux en bataille, et constata avec désolation qu'elle avait encore réussie à faire un nœud avec ses draps.

A ce demander ce qu'elle faisait de ses nuits… Rien de suspect bien heureusement, mais ses rêves n'étaient pas souvent calmes et reposants.

Toujours ces cauchemars, elle savait en avoir fait mais au matin elle ne parvenait pas à s'en souvenir.

« J'espère au moins que je ne finirais pas somnambule… murmura-t-elle en s'étirant. »

Elle nota alors du coin de l'œil qu'une plume argenté sortait de sous son cousin.

« Non pas besoin de te cacher toi tu viens avec moi. Dit-elle en tirant son golem de sous l'oreiller. »

Elle enfila machinalement sa robe de chambre et sortit dans les couloirs glaciaux.

Après une semaine passée à vagabonder dans ces murs elle arrivait finalement à se repérer. Au cours de ses repérages elle avait croisé quelques exorcistes venus se reposer dans l'attente de recevoir une nouvelle mission.

Un certain Allen Walker, il était plus jeune qu'elle et avait pourtant des cheveux totalement blancs. Il avait une cicatrice rouge remontant de sa joue gauche vers son front en traversant son œil gauche. A ce qu'il lui avait dit il pouvait voir l'âme des Akuma grâce à cet œil. Shirska apprit plus tard que c'était le résultat d'une malédiction lancé par le père adoptif de l'adolescent après que ce dernier l'ait changé en Akuma. Elle appréciait la compagnie du jeune exorciste et s'amusait de ses manières de gentleman.

Elle avait aussi fait la connaissance de Lavi qu'elle avait brièvement aperçue pendant son entrevue avec le Bookman dans le bureau du Surintendant. L'exorciste roux et borgne c'était présenté comme l'apprenti du Bookman et cherchait sans cesse un prétexte pour l'accompagner et lui poser le plus discrètement possible des questions sur les Meian. Des questions auxquelles Shirska évitait soigneusement de répondre. Ce petit manège était rapidement devenu un petit jeu entre eux mais la jeune exorciste devait avouer que le jeu ce corsait considérablement quand le vieux Bookman s'en mêlait aussi.

Sa première rencontre avec Kanda s'était déroulée en silence. Le kendoka étant tout simplement en pleine méditation au beau milieu de salle d'entrainement, elle en avait fait de même pour ne pas le déranger. Chose qu'il avait du apprécier car il ne bronchait généralement pas en sa présence. Les choses s'étaient un peu gâtées le jour où il lui avait demandé de s'entraîner avec lui. Après trois victoire de Shirska d'affilées il était sortir de la salle furieux et s'était ensuite vengé sur un Allen innocent qui, selon ses propres mots, « faisait trop de bruit en mangeant ». Gênée, elle s'était excusée auprès d'Allen qui lui avait répondu avec un clin d'œil malicieux qu'elle devrait surement le cogner plus fort.

Krory et Miranda elle les avait rencontré au réfectoire grâce à Allen et Lavi qui lui avaient fait signe de venir à leur table. Arystar Krory était le petit fils d'un vieil excentrique qui vivait reclus du monde extérieur dans son château avec une vaste collection d'objets plus étranges les uns que les autres. Ayant tué la femme qu'il aimait parce qu'elle était un Akuma il avait donné un sens à sa vie en s'engageant en tant qu'exorciste.

Miranda Lotto était une jeune allemande d'une maladresse catastrophique, elle passait son temps à s'excuser ayant toujours l'impression d'avoir commit quelque chose de mal. Il avait fallu tout la patience du monde à Shirska pour qu'elle comprenne que, non, elle ne lui avait pas causé le moindre tord en confondant par inadvertance son golem avec la salière.

Elle avait été d'abord surprise de voir que les exorcistes étaient si… originaux, mais elle avait aussi trouvé cela rassurant et particulièrement plaisant : malgré leurs caractères si différents ils arrivaient tous, ou presque si on omet Kanda, à s'entendre.

Shirska se prélassa dans les bains avec un soupir d'aise, on était le 8 octobre, il pleuvait.

Le lendemain fut le jour de sa première mission, la pluie continuait de tomber.

Komui l'informa qu'elle devait partir en Espagne :

« Les traqueurs sont à Barcelone mais l'Innocence potentielle se trouve dans un petit village voisin. D'après les dires des villageois un fantôme hanterait l'église le soir et pousserait des plaintes.

- Les dires des villageois ? Je dois me fier à une rumeur ? l'interrogea Shirska septique.

- Oui, je suis désolé Shirska nous n'avons pas d'autres informations, tous nos traqueurs sont occupé ailleurs et nous n'avons pu envoyer personne vérifier. Répondit Komui.

- Sauf moi…

- Je comprends que ce soit frustrant mais c'est ta première mission ! Nous ne pouvons pas décemment t'envoyer en première ligne ! Nous ne voulons…

- Je sais Surintendant ! dit la jeune exorciste en levant les mains en signe d'apaisement. Vous n'y êtes pour rien ! »

Shirska se rendit donc en Espagne et élucider le mystère de l'église hantée ne lui pris pas une journée. Comme elle l'avait pensait quand Komui lui avait donné l'ordre de missions, il s'agissait une fausse piste. Le « fantôme » de l'église était en réalité un vieux chat pelé qui avait élu domicile dans le clocher. La répercutions des miaulements de l'animal sur les cloches déformait le bruit et le transformait en ce que les habitant avait cru être les plaintes d'une âme en peine.

Au moins avait-elle pu détruire deux Akuma sur le chemin du retour et ne pas rentrer totalement bredouille.

Mais elle s'interrogeait : la Congrégation n'avait pas confiance en elle ? Pour lui avoir confiait une mission pareille elle doutait…

A peine fut-elle rentrée à la Citadelle que Miranda vint timidement la trouver pour lui annoncer que le Surintendant voulait la voir pour une nouvelle mission. Shirska la remercia avec un sourire et descendit vers le bureau. Peut-être qu'elle s'était trompée et qu'ils voulaient juste la tester en fin de compte…

Lorsqu'elle entra à la suite d'Allen et de Lavi dans le bureau du Surintendant, elle constata qu'il n'avait pas fait un seul effort dans le rangement des piles de paperasses qui proliféraient partout, du sol au plafond.

« Vous nous avez demandé Komui ? demanda Allen.

- Oui j'aimerais que vous partiez tout les trois en Belgique pour commencer. Une fois à destination vous vous séparerez. Lavi tu partiras avec une équipe de traqueur, ils pensent avoir localisé une Innocence du côté d'Anvers. Allen tu iras donner ce golem au maréchal Yeegar, le dernier s'est brisé. Quand à toi Shirska c'est ta première mission et il y a visiblement beaucoup d'Akumas qui trainent dans les environs, tu iras faire du nettoyage et tu serviras de soutient en cas de soucis dans un groupe où dans l'autre.

- Très bien… répondit-elle vaguement déçue qu'ils ne lui fassent pas encore confiance.

- Et surtout soyez prudents et revenez entiers !

- Pas de soucis ! Lança Lavi avec un sourire tandis qu'ils sortaient de la pièce. »

Ils quittèrent la Congrégation dans la matinée et prirent le train à destination de la Belgique, le voyage promettait d'être long. Dans le compartiment qui leur avait été réservé Allen jouait machinalement avec un paquet de carte et discutait avec ses deux camarades et le traqueur qui les accompagnait.

« Vous n'avez pas l'impression que Komui était inquiet ? demanda Shirska en regardant le paysage défiler dehors.

- Si, c'est parce que Lenalee est en mission. Il est toujours comme ça quand il n'a pas eu de ses nouvelles depuis un petit moment. Répondit Allen.

- Lenalee ? Qui est-ce ?

- Tu ne l'as pas encore rencontrée, elle est exorciste comme nous et c'est la petite sœur du Surintendant… Il passe son temps à la couver et à la surveiller. Ça agace particulièrement Reever parce que pendant ce temps il ne travaille pas. Expliqua le rouquin avec un sourire. Et toi Shirska as-tu des frères et sœurs ?

- Toujours à essayer de me tirer les vers du nez hein ? Et bien non, je n'ai plus de frère. Soupira-t-elle. Il est mort avec ma mère de la main de mon propre père. »

Lavi se tût, les yeux ronds, il ne pensait pas qu'elle répondrait à sa question ! Encore moins que la réponse serait aussi gênante…

Il sentit le regard noir d'Allen se poser sur lui. A force de fourrer son nez partout Bookman Junior s'était montré rustre envers une demoiselle. Chose qui irritait au plus haut point le jeune maudit.

« Désolé…

- De quoi t'excuses-tu ? Ce n'est pas toi qui les as tués. »

Un silence pesant s'installa dans le compartiment. Allen regardait ses cartes une par une, les rangeant dans l'ordre, et Lavi avait subitement trouvé le paysage extérieur moins monotone. Ce fut finalement Shirska qui le brisa, agacée :

« Pour l'amour du ciel ! Arrêtez de faire ces têtes d'enterrement ! Ce n'était qu'une question ! Lavi ne pouvait pas savoir ! »

Les deux garçons sursautèrent et tournèrent la tête, surpris, vers leur coéquipière. Allen fut le premier à se ressaisir et montra son jeu de carte avec un sourire assuré :

« Une petite partie ? »

***************~**************

« Je n'en reviens pas ! Comment peut-on plumer les gens si facilement ? s'indigna Shirska.

- Allen est imbattable aux cartes… dit Lavi en jetant son paquet au sol. J'abandonne, j'ai perdu. »

Les deux exorcistes venaient d'essuyer une énième défaite implacable face au jeune maudit. Allen lui souriait, rien n'était plus amusant que de voir ses adversaires abandonner la partie.

« Ce n'est pas possible tu triches pour avoir autant de chance ! Râla la jeune femme.

- Oui. Répondit honnêtement Allen.

- Pardon ? Tu oses avouer que tu triches après nous avoir roulés pendant dix-neuf parties ? »

Allen sentit son sourire glisser de ses lèvres en sentant la colère de Shirska monter d'un cran. Derrière elle il pouvait voir Lavi pouffer de rire.

« Je ne te savais pas comme ça Allen… Plumer délibérément une jeune fille ! fit semblant de s'indigner Shirska. Pour te faire pardonner tu devras m'apprendre à triché au retour !

- Heureusement pour toi que ce n'était pas un strip-poker surtout. Commenta Lavi en lui adressant un clin d'œil.

- Lavi ! Cria Allen en lui tapant l'arrière de la tête, rouge de gène. Je ne m'abaisserais jamais à de telles pratiques ! Va énumérer tes fantasmes ailleurs, lapin dégénéré !

- Lapin dégénéré ? répéta Lavi, furieux.

- J'ignorais que l'Ordre recrutait des pervers… remarqua Shirska.

- Et encore tu n'as pas vu mon maître. Soupira Allen.

- Qui est-ce donc ?

- Le Maréchal Cross Marian… répondit-il.

- Cross Marian ?

- Ne me dit pas que tu le connais ! gémit le maudit blême en redoutant une nouvelle montagne de dettes.

- Non, non… mentit-elle devant le regard soudain attentif de Lavi. Il est si terrible que ça ?

- Tu n'imagines même pas. »

Le grincement aigu du train qui freinait en approchant de la gare interrompit soudain leur conversation. Chacun pris ses affaires puis ils sortirent. Sur le quai Lavi s'étira et se tourna vers ses deux compagnons :

« Bien à partir d'ici nous devons nous séparer. Dit-il. Essayez de ne pas vous perdre.

- C'est ça, et toi évite les maisons closes. Répliqua Allen tandis que le borgne rougissait.

- Je te trouve bien arrogant en ce moment… Moyashi. »

Allen ne releva pas et soupira, fatigué par le comportement immature de son coéquipier. A ses côté Shirska avait la tête ailleurs, Cross Marian était donc un exorciste… Encore une chose qu'on avait « oublié » de lui dire.

« Shirska ?

- Hum ? »

Elle revint brusquement sur terre, les deux exorcistes avait visiblement fini de se disputer. Elle leur adressa un sourire d'excuse puis ils se séparèrent.

Une fois qu'ils furent hors de vue elle cacha sa mèche blanche au milieu de sa chevelure de qu'un Akuma ne voit ça… sinon c'est leur Créateur qui risquait d'être surprit…