Nouvelles décisions

par chibi_chan

Hé hé ! Me revoilà encore une fois avec un nouveau chapitre !

Je prends mon temps, je ne me presserais pas pour écrire cette histoire (ni les autre d’ailleurs^^) !

 

 

 

Chapitre 5 : Nouvelles décisions.

 

 

 

 

 

Shazoa et Yumi avait fini par semer les exorcistes et en moins de trois jours ils avaient laissé l’Allemagne derrière eux et ils partaient maintenant pour la Norvège ses glaciers où Yumi avait senti une nouvelle Innocence. Depuis leur précédente rencontre avec les exorcistes ils étaient beaucoup plus prudent et ne se montraient plus que rarement dans les villages et uniquement si cela s’avérer nécessaire. Même dans ces cas, pendant que Shazoa rentrait dans le village, Yumi montait la garde autour, décrivant de rapides rondes sans se faire voir.

Ce jour là après un passage éclair pour trouver de la nourriture dans une petite ville Polonaise, Shazoa revient à l’endroit où elle et Yumi avait décidé de passer la nuit, les villages étant inenvisageable avec un loup comme compagnon de voyage. Ils avaient choisi un espace boisé prés d’un grand rocher pour les abriter du vent glacial qui commençait à souffler en ce triste et pluvieux moi de Novembre.

Shazoa vient s’asseoir contre le flanc de Yumi, adossée contre la pierre irrégulière. Yumi leva son museau et posa sa tête sur le ventre de son amie en fermant doucement ses beaux yeux d’or.

Shazoa sourit et attrapa son sac de voyage d’une main, l’autre était trop occupée à parcourir la douce et chaude fourrure du grand loup. Elle en sortit deux morceaux de viande séchées et en donna un à Yumi qui le refusa :

« Je peux chasser pour me nourrir. Dit-il en repoussant la viande du bout du museau.

-         Je ne pourrais pas nous en fournir tout les jours alors prend-le. Répliqua Shazoa.

-         J’en aurais moins besoin que toi dans ce cas...

-         Je vois... Tant pis pour toi ! conclu-t-elle en levant les yeux au ciel d’un air désespéré. »

Yumi lui adressa un sourire de loup et se leva.

« Je vais faire un tour, tâches de ne pas t’attirer d’ennuie avec une branche d’arbre en attendant ! »

Shazoa sourit, en effet elle avait la désagréable habitude de s’attirer toutes sortes d’ennuis. Sa dernière mésaventure avec les exorcistes et les Akuma faisait un excellent exemple. Alors pourquoi une branche ne l’attaquerait-elle pas maintenant ?

Elle rabattit sa capuche et fit glisser son écharpe sur le bas de son visage pour garder sa chaleur corporelle. Le froid ne lui laisserais pas de cadeaux à ceux qui le défient et autant ce mettre tout de suite en condition pour affronter l’hiver aux températures négatives des pays du Nord de l’Europe au cours des prochains mois.

 

 

Un jeune garçon aux cheveux blancs marchait tranquillement dans un immense hall de pierre aussi silencieux qu’une crypte, les seuls bruits qui troublaient ce silence presque religieux étaient sa propre respiration et le bruit de ses pas sur le dallage de pierre. Il avançait ainsi aux côté de ses deux camarades, tous avaient une croix de rosaire d’argent épinglée à l’emplacement du cœur.

Les exorcistes avaient rejoins leur Quartier Général après ordre du Maréchal Tiedoll qui avait jugé bon que la Congrégation soit avertie pour la « survie » de la petite fille qu’ils croyaient morte. Le maréchal, lui, n’était pas revenu avec eux prétextant qu’il devait trouver de nouveaux exorcistes et il avait bien précisé qu’il ne voulait pas que l’un d’eux l’accompagne. Avait-il une autre idée en tête ? Probablement...

Les trois exorcistes étaient maintenant appelés dans le bureau de leur Surintendant. Ce fut le samurai aux cheveux bleu, Kanda, qui ouvrit la porte du bureau, le visage toujours aussi impassible même s’il savait déjà ce qu’il allait trouver dans la pièce.

Le bureau était assez spacieux mais ne ressemblait vraiment pas à l’idée que l’on peut se faire d’un bureau et contrairement à l’image que donnait le reste de la Congrégation, il était perdu dans un bazar de feuilles entassées en piles qui menaçaient de s’effondrer au moindre souffle. Seul un petit chemin, où on voyait encore un peu le sol, permettait de s’avancer dans la pièce jusqu’au bureau en bois verni. Celui-ci aussi était surchargé de notes mais il tenait encore vaillamment debout malgré le poids qui pesait sur lui.

A côté, effondré sur une pile de feuille, un homme. Grand et mince, ses cheveux violets et lisses lui tombaient devant les yeux, ses lunettes étaient de travers et il semblait dormir profondément. Il tenait encore une tasse de café dans une main et un stylo dans l’autre.

Kanda entendit les deux autres pousser des soupirs exaspérés derrière lui. Il allait falloir le réveiller maintenant. Voyant que le rouquin et moyashi se tenaient en retrait par apport à lui, il dégaina son sabre et s’approcha du grand Intendant. D’un geste rapide et clair, il trancha la pile de feuille (et le bureau) sur lequel le Surintendant dormait en deux à moins de un centimètre de son visage.

Ne tenant plus le bureau s’effondra, ensevelissant avec lui le dormeur, dans un grand fracas.

Lavi se surprit à penser que jamais, au grand jamais, il ne voudrait être réveillé par Kanda.

L’ancien dormeur poussa un gémissement sous la pile de feuilles qui l’écrasait.

« C’est bon Kanda... Je suis réveillé, je ne me rendormirais plus ! dit-il, promesse lancée dans le vent qui ne se réalisera probablement jamais. Je vais devoir changer de bureau maintenant !

-         Nous avons à vous parler Komui. de la part du Maréchal Tiedoll. Expliqua Lavi en contournant le tas de feuilles pour aider le Surintendant à se relever.

-         D’accord... Vous avez des nouvelles de ma petite Lenalee ? Vous l’avez vu ? Elle va bien ? demanda immédiatement Komui avec un air presque suppliant. 

« Il n’a rien écouté de ce que je lui ai dit... » Pensa Lavi. Non désolé, nous ne l’avons pas croisée...

-         Nous ne sommes pas la pour ça ! Gronda Kanda, lassé par ces idioties à n’en plus finir.

-         Le Maréchal nous à chargé de vous transmettre ses dernières actions et découvertes. Poursuivit Allen sans prêter attention à l’épéiste.

-         Très bien allez-y... répondit Le Surintendant en retrouvant son sérieux.

-         Donc voilà... le Maréchal Tiedoll nous a demandé de ramener les deux Innocences qu’il a trouvées et de vous renseigner sur la réapparition d’une jeune fille que la Congrégation a longuement cherché il y a quelques années déjà... elle est accompagnée d’une Innocence. déclara l’exorciste aux cheveux blanc. »

L’homme aux cheveux violet lui fit signe de poursuivre en fronçant légèrement les sourcils cette histoire lui rappelait quelque chose...

« Qu’es-ce que le Maréchal vous a dit la concernant ?

-         Rien seulement que la Congrégation la cherchait ainsi que le Comte. Répondit Lavi adossé contre une bibliothèque à droite du bureau.

-         Vous avez vu son visage ? Ce sera surement utile pour la retrouver. Continua Komui.

-         Oui, je pourrais vous décrire son apparence en détails. Ajouta le rouquin avec un sourire.

-         La mémoire des Bookmen est vraiment impressionnante ! mais c’est surtout très utile pour ce genre de situation. Termina Komui. Pourras-tu te rendre à la section investigation pour leur fournir la description de notre inconnue ?

-         Oui, oui ! Lança Lavi en agitant la main.

-         Dit leur aussi de m’envoyer le dossier concernant les recherches précédentes sur la jeune fille et les nouveaux éléments. »

Le rouquin sortit du bureau les mains derrière la tête, une fois seul dans le couloir, il s’arrêta et s’appuya sur le mur. Il réfléchissait, que voulait vraiment la Congrégation en mettant la main sur cette fille ?

Son regard ne lui avait pas échappé, ce regard inquiet et traqué. Depuis combien de temps courait-elle, hors de portée des Akuma ?

« Une nouvelle exorciste ? murmura le borgne. Qu’es-ce que tu en penses papy ?

-         J’en pense que la Congrégation ne doit pas la chercher pour rien, Peut-être a-t-elle un rapport avec le Cœur de l’Innocence ? Ou peut-être pas... Ce qui m’inquiète davantage, c’est l’intérêt que semble lui porter le Comte. Il la cherche aussi... Pour les même raisons que la Congrégation ? Je ne sais pas pour le moment... dit une voix à côté du rouquin. »

Un petit vieux s’était approché du jeune exorciste. Il avait une unique mèche de cheveux dressée sur le crane et les yeux cerclaient de noir comme un panda. D’un âge avancé il s’était néanmoins approché de Lavi rapidement et sans bruit.

« Les Bookmen existe pour observer et enregistrer l’Histoire de l’humanité secrète ou non. Récita Lavi avec un nouveau sourire. Peut-être nous approchons-nous du début de la fin du combat entre le Comte Millénaire et les exorcistes ? 

- Peut-être... répondit le vieux panda en fermant les yeux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Avis aux amateurs de Noah (moi aussi je suis fan ! xD) : ils feront bientôt leur entrée en scène^^ ! Dans combien de temps ? 1 ? 2 ? 3 ? 4 chapitres ? Je ne sais pas encore^^ =P...

Et un grand merci à ce tous ceux qui lisent cette fiction entre autre Sakurayuna230 pour ses commentaires, je prends beaucoup de plaisir à écrire l’histoire de Shazoa^^ !