La demande

par rosealpine

La nuit tomba si vite sur le domaine, que Lionel se demanda si les dieux n’étaient pas avec lui pour sa demande.
Il rejoignit Sakura dans sa chambre. Celle-ci dormait toujours.
Il entreprit de la réveiller.
Il lui caressa le bras, se qui réveilla la belle en douceur.
LIONEL : Bonjour mon amour, ou plutôt bonsoir.
SAKURA : J’ai dormit tant que ça ?
LIONEL : Tout l’après-midi ! Tu étais tellement fatigué.
Il avait préparé du thé, alors il lui posa le plateau sur les genoux.
SAKURA : Merci mon amour
Lionel pris sa respiration.
LIONEL : Est-ce que ca te dirai qu’on fasse une petite balade au clair de lune âpres que tu es bu ton thé ?
SAKURA : C’est une très bonne idée, je crois que ça me fera du bien.
Elle finissa son thé. Lionel prie un châle qu’il posa sur les épaules de sa bien aimé, et ils partirent tous les deux en direction du jardin.
Ils marchaient, en silence, main dans la main. Il faisait un temps clair dehors, on pouvait voir les étoiles.
Sakura eu un frisson de fatigue. Lionel le remarqua et la fit s’assoir sur un banc, se trouvant a leur coté. Il s’assit près d’elle. Elle se lova dans ses bras.
SAKURA : Que c’est beau.
LIONEL : Oui, tu as raison, c’est magnifique.
Il la regarda, et vit qu’elle avait fermé les yeux.
LIONEL : Est-ce que ça va ? Tu as tellement l’air fatiguée.
SAKURA : Oui, je crois que je ne suis pas tout à fait remise de ma blessure.
LIONEL : Veut tu qu’on rentre ?
SAKURA : Non, je suis bien ici, auprès de toi.
Il avait la main dans sa poche, tenant délicatement le petit écrin.
Il devait lui demander, tant qu’il avait le courage.
SAKURA : Qu’est ce qu’il y a Lionel, tu as l’air pensif.
LIONEL : ne t’en fait pas, tous va bien !
Il se leva doucement. Sakura le regarda étonné.
Il se retourna vers elle, la regarda droit dans les yeux, espérant trouver la force de faire ce qu’il voulait.
Il s’agenouilla devant elle
LIONEL : Sakura ! Tu sais que je t’aime plus que tout au monde. Je ne veux plus jamais être séparé de toi.
Elle le regarda, de plus en plus étonné.
Il mit sa main dans sa poche et en sorti l’écrin. Il la regarda droit dans les yeux.
LIONEL : Sakura KINOMOTO, acceptes-tu de devenir ma femme ?
SAKURA : Je…..Je…..
Elle était sans voie.
Lionel se leva.
LIONEL : Je comprends, tu n’es pas encore prête. Ne t’en fais pas, je ne te le demanderai plus.
Sakura se mis à pleurer. Il se jeta sur elle, et la pris dans ses bras.
LIONEL : Ne t’en fait pas j’attendrai le temps qu’il faudra.
SAKURA : Non, ce n’est pas ca !
Elle le regarda de nouveau. Un sourire illuminait son visage, pourtant toujours mouillé de larmes.
SAKURA : Je croyais que tu ne me le demanderai jamais.
Se fut au tour de Lionel d’être étonné.
SAKURA : Bien sur que je veux devenir ta femme. Ca fait 5 ans que j’en rêve.
Lionel prit sa main et lui passa la bague à son annulaire.
LIONEL : Je t’aime
SAKURA : Je t’aime moi aussi, et bien plus que tu ne l’imagine.
Elle se jeta dans ses bras.
Ils retournèrent dans la chambre de Lionel et s’endormir de nouveau dans les bras l’un de l’autre.