Cours de musique ou plus si affinités......

par Hina_Wakabayashi

Cours de musique et de nouvelles rencontres ou plus si affinités :

 

9h00min : TUUUUUUUUUUUUT

 

Cet agréable son fut suivi d’un autre autant plus agréable, car quoi de plus beau que d’entendre le cri d’une jeune demoiselle trèèès en retard !

 

-« Nyaaaaaaaaaaaark ! Je suis en retard ! Merd* Shun pourquoi tu ne m’as pas réveillé ? » Cria la jeune fille tout en s’habillant.

-«Tu dormais si bien !! Tel un ange ! Je n’ai pas osé te réveiller. »

-« Ouais, c’est ça, moi je dis que c’est du sadisme ! » rétorqua l’ange devenu démone.

-« En plus pourquoi tu t’inquiètes ? Nous sommes un vendredi matin et tu n’as qu’un cours de musique, nan ? »

-« Ouais, mais c’est le plus important, je dois rencontrer mes nouveaux camarades. »

-« Des filles j’espère ! »

-« Mais bien sur !!! Puisque que c’est un couvent ! »

-« Arrête de faire l’idiote et viens prendre ton déjeuner ! Je te conduirai. »

 

Hina dévala les marches avec la grâce légendaire d’un éléphant, elle faillit tomba a la renverse quand Shun manqua de s’étouffer en regardant la tenue de sa sœur.

 

-« Bordel ! C’est quoi cette tenue ? »

Hina était habillé d’un jean noir coupé en short, elle avait mis pardessus une chemise blanche et une cravate noire à moitié nouée .Ses cheveux blonds était tenus en un chignon d’où s’échappaient quelques mèches bouclés.

-« Ben quoi ? Un short c’est normal ! »

-« Il est trop petit, en plus il est serré ! »

-« Mais c’est bon arrête Shun, t’aurai préféré la soutane ! »

-« Pourquoi pas ? Je trouve que c’est beaucoup mieux. »

 

Sa sœur ne lui répondit pas, elle s’assit à table, soudain elle demanda : 

-« Où est Mika ? »

-« Je l’ai emmené à la maternelle, tu le prendras en sortant. Bon on y va ? »

Ils montèrent tout deux dans la voiture  , quand elle arriva elle embrassa son frère tout en lui souhaitant une bonne journée.

 

« Et c’est partit Hina Harukaze ! Sois zen tout se passera bien. »

 

Quand Hina arriva en classe elle fut accueilli par le professeur de musique qui lui expliqua les règles de la classe :

-« Mlle Harukaze comme vous êtes nouvelle  , je vais vous expliquer , comme vous le savez déjà , notre école encourage les jeunes footballeurs , certains parents se plaignant du trop plein de sport , le conservatoire de Hambourg fut créé , il encourage les jeunes talents en musique et les permet d’accéder à leur passion et de s’ils sont doués de participer à plusieurs concours , c’est pourquoi , nous n’acceptons pas la médiocrité , et chaque élève est noté sur deux notes : La première est individuelle , quant à la seconde c’est votre note en commun , donc comme vous l’avez sûrement compris , nous vous assignerons à un groupe , et puisque vous avez débarqué plus d’un mois après la rentrée scolaire, il ne vous reste pas de choix , il existe un seul groupe qui recherche un chanteur , il s’agit de quatre garçons , qui ma foi ne semble pas très prometteur. Vous conviennent-ils ? »

 

« Quatre garçons ! Aie aie Shun va les disséquer. »

 

-« C’est bon ! Merci beaucoup Professeur, je suis sur qu’on s’entendra et puis vous savez le plus important pour moi c’est de faire de la musique. »

-« Très bien, comme il vous plaira , ils sont en classe dix au bout du couloir à gauche. »

-« Merci , au revoir professeur. »

 

« Si mignonne ! J’espère qu’ils ne la détruiront pas ! »

 

Hina arriva bien vite a l’endroit indiqué , elle soupira puis toqua deux fois, un « Entrez » sec et bref résonna.

 

-« Si t’es venu voir An ou Ruka ils sont pas là ! » s’exclama une voix.

La nippone se contenta de regarder le garçon d’où venait cette voix, il devait avoir son âge , et il était beaucoup trop lugubre d’apparence ! Son teint était trop pâle. Ses cheveux rouges sang étaient ébouriffés, il avait de beaux yeux turquoises mais cernés de noirs* « Ses yeux expriment tellement de souffrance et de ……..mépris ? »

-« C’est bon t’as fini de me regarder ? » questionna-t-il.

-« Euh……salut ! »

-« Les autres ne sont pas là, donc tu peux te casser, y’aura pas d’autographes aujourd’hui ! LU et AUREVOIR groupie ! »

Slash ! Une gifle vola et atterri sur la joue du garçon.

 

-« Nan ! Mais oh ! Pour qui tu te prends ? Pour une rock star ? Désolée mec mais je te connais pas ! Et puis tu te crois qui ? Qui t’as permis de me parler comme ça, tu ne connais pas la politesse. J’ai rencontré des ânes bien plus polis. »

 

Le garçon avait baissé la tête, il posa sa main sur le coude d’Hina, et quand il releva enfin la tête, son regard était empli de haine et de sadisme.

 

« Qui t’a permis de me gifler ! Et encore moins de me parler sur ce ton. »

Un autre garçon arriva à ce moment là, empêchant le rouquin de tuer Hina.

 

-« Ah, je vois Yanis que tu as fais connaissance avec notre nouvelle chanteuse. »

-« Notre nouvelle ……quoi ? Cette ….cette…… »

-« Cette quoi ? Elle attend ton autre joue, au cas où tu serais en manque de gifle. »

-« Cette crétine ! »

-« La crétine, elle t’*emmerde ! »

-« C’est bon arrêtez vous deux. Désolée Mademoiselle, Yanis a bon cœur, c’est juste qu’il préfère rester à l’écart, au faites je suis enchanté, je m’appelle Miguel Rivera, je suis portugais, j’ai 14ans et je suis ravi de faire votre connaissance, je suis le batteur. »

-« Ce n’est pas grave, je suis enchantée de même, je m’appelle Hina Harukaze, j’ai 15ans, et je suis chanteuse/musicienne. »

-« Puisque Monsieur ne veut pas se présenter, je le ferai pour lui, Yanis Wolf, 16ans et c’est notre  pianiste, les autres membres du groupe sont sortis  , ils reviendront dans une heure ou deux , vous pouvez rester si vous voulez , avec nous. »

Hina détailla Miguel , il était plutôt frêle d’apparence, son visage était quelque peu creusé. Il avait des cheveux lisses et quelque peu bouclé  couleur bois , ses yeux étaient de couleur miel .Il était assez maigre, et quand il porta sa main à ses cheveux pour chasser une mèche rebelle  , la blonde put apercevoir une main blafarde et squelettique.

Notre jeune nippone resta avec les deux garçons , ils jouèrent un morceau puis l’heure tournant , elle partit en promettant de revenir l’après-midi.

Hina se rendit au gymnase, elle se changea , puis elle se décida à s’entraîner quelque peu, sa cheville étant guérie , elle put se défouler tranquillement avec le ballon . Puis toujours en jogging , elle sortit, et eut soudain l’envie d’aller se baigner.

 

-« Meeeerde !!!! Y fait chaud ! C’est plus chaud que le Sahara , je vais fondre !!! J’ai trop envie de nager un peu, et puis j’ai de la chance comme j’habite Hambourg nord , je suis à 45min de bus de la mer du nord. Direction n’importe quel source d’eau ! »

 

Hina monta dans le bus qui même par cette chaude journée d’octobre était bondée, elle ne put pas s’asseoir elle ne trouva pas de places.

Soudain , elle sentit une main tirer sa manche. C’était un jeune homme pour toute réponse il lui dit :

-« J’avoue que c’est un plan drague à deux balles, mais prenez ma place ça ne me dérange pas. »

-« Ah , mais non je ne voudrai pas abuser de votre gentillesse. »

-« Vous pouvez toujours abuser d’autre chose. » dit-il d’un sourire qui dévoilait ses intentions.

Hina se tut et s’assit , le jeune homme prit sa place debout.

 

Malheureusement notre blonde nippone avait des défauts et parmi ses défauts celui de mater tout ce qui passe près d’elle. C’est ainsi qu’elle détailla le jeune homme.

 

Il était de type latino, avec des cheveux noirs mal coiffés, une peau bronzé , ses yeux étaient bleus sombres .Il avait un visage au trait régulier et fin, son nez était un peu aquilin , et il avait toujours une moue ironique à ses lèvres. Il portait un blouson en cuir sombre, et un jean troué.

 

Le genre motard quoi !

-« Dites-moi mademoiselle, comment vous vous appel……. » il ne put terminer sa phrase car le conducteur stoppa au frein sec , Hina ne put s’accrocher et était projeté devant , quand elle sentit un bras l’encercler., c’était LE jeune homme.

 

-« Très cher Monsieur qui venait de me sauver la vie, je vous conseillerai,si bien sur vous tenez à votre bras,de l’enlever immédiatement. »

 

-« Hnn , c’est comme ça qu’on remercie maintenant ? Ha les jeunes !! »

-« Euh je vous ferai remarquer que vous n’êtes pas si vieux que ça. »

-« Et vous , vous êtes jeune !. »

 

Le bus stoppa , et Hina descendit assez en rogne , ce …ce.. Voyou était plus que chiant, arrivé à la plage , elle marcha le long de la côte, puis elle grimpa le long d’une petite falaise.

 

-« Merci Alex ton sadime sert…pour une fois. »

Elle se mit au bout de la falaise toute inconsciente qu’elle était, et agitait comme une petite fille ses pieds ballants mouillés par les vagues qui se percutaient contre la falaise. Elle admirait l’eau , le doux reflet du ciel, et à cet instant elle remarqua la profondeur de l’eau. Elle ne sut jamais pourquoi mais soudain elle se mit à chanter une chanson en…..espagnole, elle ne parlait pas l’espagnole, mais une ancienne amie lui avait appris cette chanson.

 

    

 

 

« perdoname se te pregunto como te encuentras
pero me han comentado que te a visto sola
llorando por las calles se anda sola hay como la loca loca loca
comenta que tu nino te ha dejado que no esite con suelo para tanto llando que solo una amiga que esta a tu lado no llores ma nina nina nina


son de amores
amores que manda
amores queria
amores que lloran
amores que amarla
son de amores
amores que nanas
amores que a jovia
amores que juega
amores que falta
haaaaaaaaaaaaaa....

venga ven llorar
y quien sa un nino nino te dara
toda una fantasia es de mucho mas porque tu esta loca loca loca
venga ven llorar
y quien sabes que es lacrimias de cristal
que el tempo volveras se el tempo se va a rescaldar
todas es fantasia fantasia »

Elle s’arrêta net et quelqu’un continua la chanson.

 

-« comenta que por la note poner la stesa ropa
que te favoresia y ta sierte mona y que las ilusiones tenia senta se le astra con la luna luna luna
tu credes que las ombras de tu propia ombras tu quiere en la lluvia que se esta la llova tu piensa que tu manes masques la tu historia y no te ve sola sola sola...
y en tu corazon no hay calor n'y frio
es como un dolor o un escalo frio esta la tu propia alma que es tu enemigo
eso que vive contigo »

 

C’était une voix grave et qui avait le vrai accent de ce pays, il continua :

 

-« son de amores
amores que manda
amores queria
amores que lloran
amores que amarla
son de amores
amores que nanas
amores que a jovia
amores que juega
amores que falta
haaaaaaaaaaaaaa.... »

 

En oubliant le risque de son mouvement , elle se retourna , mais en se retournant , elle perdit son équilibre , et glissa , elle tomba…..tomba….et tomba encore , elle ne put distinguer qu’une silhouette floue , qui se jetait à son tour.

 

 

Alors j’ai perdu de mon style ? Désolée encore pour le retard, et je me demande où est J-Dream ??? Et Nya Powa je sais pas pourquoi mais tout au long de ce chapitre, c’est de ta fan fiction a laquelle j’ai pensé, je l’aime beaucoup et Neeve est un personnage travaillé.

 

Sinon excusez moi pour mon piètre français , mais chez nous le français est une langue facultative , et il n y a qu’une minorité qui le parle.

 

Sinon j’ai un service à vous demander , est ce que quelqu’un peut me dire l’anniversaire des personnages, merci beaucoup !!!!!

 

Ciao, j’espère que vous aurez aimer la chanson.