Choisir le présent , enfin

par tatiko

La jeune fille entra timidement dans la pièce ; Il n'y avait personne ; Elle serra un peu plus le message destiné au 6ème capitaine contre sa poitrine . Pourquoi avait elle demandé à apporter ce message elle même ? Sûrement la curiosité de voir où vivait le capitaine . Elle avait vue une opportunité merveilleuse de voir son intimité , comme si elle allait poser son regard sur quelque chose d'interdit , d'inconnu . Lorsqu'elle avait vu le messager avec ce papier dans les main ce sentiment est monté en elle en une seconde et sans réfléchir elle l'avait saisie et est partie en courant . elle fit quelques pas dans cette pièce désespérément vide , sans meuble , sans rien . il y avait juste une sorte de meuble dans le fond . Elle se mordilla la lèvre , regarda à droite , à gauche , puis marcha à pas de loup vers ce meuble . Une des portes étaient ouvertes . elle regarda par l'entre bâillement et vit le portrait d'une femme au sourire doux mais au regard assez vide . On aurait dit un endroit de recueillement , un endroit pour honorer les défunts ...

 

"C'était ma femme ."

 

la voix du capitaine brisa le silence et fit sursauter la jeune princesse . Comme prise sur le fait elle s'éloigna du meuble . Il était à la porte de la pièce et l'observait ; il marcha vers elle puis ouvrit les portes .

 

"Hisana ... Elle est morte il y a maintenant 40 ans ..."

 

"ah ... euh ...dé...désolée ! (elle s'inclina) Ex...excusez moi ! je... je ne voulez pas "

 

"Ce n'est rien hime-sama (elle se releva ,il lui sourit doucement , un de ces sourires doux et calme qu'il lui réservait) ne vous excusez pas , vous n'avez rien fait de grave ..."

 

elle regarda un instant le meuble , le portrait , l'encens ...

 

"Quelque chose ne va pas , hime-sama ?"

 

"Ah! euh , non ,rien , rien , ne vous inquiétez pas !"

 

"Qu'y a t il ?" (il approcha son visage du sien et la regarda droit dans les yeux ; elle se sentit rougir alors elle s'écarta un peu et baissa la tête )

 

"rien , je vous assure ... c'est juste que je ne suis pas habituée à tous ces rites funéraires . De là où je viens on n'honore pas ainsi les morts et personnellement je trouve que ...que cela entrave plus les vivants qu'autre chose ..."

 

Il l'a regarda , surpris

 

"Entraver ?"

 

"Ou...oui . Je crois que lorsque quelqu'un qui nous est cher meurt il ne souhaite pas nous voir toute notre vie nous terrer dans la tristesse . Les défunts appréciaient nos joies , ils aimaient à nous voir heureux , alors ils ne doivent pas souhaiter nous voir nous priver de bonheur pour les 'honorer' ! quand ... quand quelqu'un de cher meurt , il faut lui dire adieu , le remercier pour tous les bons moments passés , lui souhaiter de trouver la paix , et lui demander de nous protéger et de nous permettre d'avancer ... du moins c'est ainsi que je vois les choses ..."

 

Elle releva la tête et croisa le regard du capitaine , à la fois troublé , surpris , et quelque chose d'autre , impossible à décrire .

 

"Euh , excusez moi , je m'égare , et au fond je suis mal placée pour parler de ça ! je ... je n'est pas à ...ah !"

 

il l'avais prise dans ces bras . Sans crier gare . Il la tenais dans ses bras , serrée contre lui , sans dire un mot . Elle sentait sans coeur à elle s'emballer , battre de plus en plus vite . Elle sentait son coeur à lui battre contre sa poitrine . mais surtout elle sentait son parfum , une odeur très douce , très délicate , qui semblait l'envelopper . elle aurait aimer rester ainsi une éternité , même si elle était gênée , son aura la protégeait ... Doucement il se redressa . Il la regarda dans les yeux , d'un regard d'une tendresse extrême , elle se perdait dans son regard . Il pris doucement son visage entre ses main , si douces , et posa un long baisé sur sa joue . Elle fermis les yeux . Elle devait rêver ... Puis il approcha ses lèvres de son oreille et lui chuchota dans un souffle un merci délicieux , chaud , poignant . Il se releva , et la regarda . Il lui sourit . elle n'avait donc pas rêver ! Devant cette réalité , le regard profond et appuyer du capitaine fit s'emballer son coeur et s'embraser ses joues . Elle évita son regard ;

 

"euh ... excusez moi pour le dérangement , mais ... il faut que j'y aille ..."

 

Elle fit demi tour , et commença à se diriger vers la porte quand il l'attrapa par derrière et la colla contre lui . Son coeur s'emballa encore un peu plus . elle sentait le souffle du capitaine dans son cou , ses lèvres  qui frôlaient son oreille ...

 

"Tu... N'aviez vous rien pour moi , Hime-sama ? "

 

Elle mit quelques secondes à se rappeler du message qu'elle tenait toujours contre sa poitrine .

 

"Ou.. oui ..."

 

Elle fit volte face , se dégageant de son étreinte , et lui tendit le message .

 

"Et ... encore désolée pour le dérangement . "

 

il le saisit . Elle sentait son regard sur elle . Elle le salua , et quitta la pièce , toujours en évitant son regard . Elle sortit de la bâtisse et s'appuya contre un mur . Sa respiration était courte , son coeur battait la charade , sa tête tournait un peu . Elle regarda le ciel , essayant de se calmer . Puis elle fermis les yeux , et toutes les images re défilèrent devant ses yeux , les sensations , mais surtout son odeur ... Elle se mordit la lèvre inférieur .Elle faisait toujours ça pour se calmer . Soudain elle sentit une présence . Elle rouvrit les yeux et regarda autour d'elle . Accoudé contre le mur , le capitaine la regarder . Le peu de calme qu'elle avait réussit à retrouver disparu aussitôt . Il fermis les yeux , lui fit un sourire amusé et un coucou de la main .

 

"Désolée !"

 

Sans réfléchir elle tourna les talons , et s'enfuit en courant . il l'a regarde s'éloigner ,et eut un soupir amusé .décidemment chacun de ses faits et gestes ne faisaient qu'attiser encore un peu plus sa passion , son envie d'elle . C'était la première fois qu'il avait agis sans vraiment réfléchir , sans penser au reste . Mais il en était toujours ainsi quand il était avec elle . Il n'y pouvait rien . Depuis qu'il l'avait vu pour la première fois , depuis ce jour là , il avait senti son coeur battre comme pour la première fois ; Il n'aurais jamais imaginé que l'on puisse éprouver de tels sentiments . mais il n'aurait jamais imaginer rencontrer quelqu'un comme elle non plus ... Ses gestes , ses attitudes , sa façon de tout mélanger , d'être adorable quoiqu'elle fasse , sa voix , son sourire si tendre et si vrai, ses yeux si purs et si expressifs , sa peau si douce  , son corps si attirant et si frêle , sa lucidité incroyable , son manque de confiance en elle , sa façon de rougir ... tout son être donnait envie de la garder rien que pour soit , de le serrer dans ses bras , de l'embrasser , de la posséder ...Il rentra . au fond elle avait sans doute raison ... Tout cela avait assez durer ...

 

"Tu es d'accord avec elle , n'est ce pas , Hisana ? il est temps que je te dise adieu et que je recommence à vivre ..."