mais la flamme ne s'éteinds pas ...

par tatiko

Un mois avait passé depuis cette nuit là . un mois . Dans l'absolu se n'était rien . mais pour elle se fut un mois terriblement long , zigzagant , perdu entre les deux rives d'un fleuve déchaînés . Depuis cette nuit là elle n'était plus retournée à la sixième division ; Il était facile de comprendre pourquoi ... mais elle évitait aussi presque tous les autres , les capitaines , les lieutenants , les autres ... Elle essayait de croiser le moins de monde possible tant elle se sentais mal , étrangement mal . Un sentiment douloureux et lourd de culpabilité l'avait envahis et l'étouffait petit à petit , un peu plus à chaque jour qui se levait . Elle avait décidé de rompre avec le capitaine . mais au fond sa décision n'avait elle pas était précipité , poussée déjà par un autre sentiment de culpabilité , celui étant de sortir avec deux personnes distinctes ? Elle avait cédait aux pressions extérieures , comme on dit . Mais maintenant , que faire ? Elle ne pouvait plus faire marche arrière . Cela ferai trop souffrir Renji . Elle n'avais pas le droit de lui faire ça . Mais plus le temps passait , plus elle s'apercevait avec horreur que ses sentiments pour Byakuya ne disparaissait pas , au contraire . Ils prenaient de plus en plus d'ampleur , rendant ceux qu'elle éprouvaient pour le lieutenant presque dérisoire à coté . Elle l'aimait , mais de plus en plus comme un ami , un frère conciliant qui lui excusait tout . Il était devenu vraiment proche d'elle . ils passaient énormément de temps ensemble . Elle vivait presque chez lui en fait . C'était comme pour ne pas lui laisser le temps de regarder au capitaine , de ne pas regarder en arrière . Il avait peur qu'elle s'aperçoive de ses sentiments ? où alors  se doutait il de quelque chose ...? Pourtant , face à lui elle faisait tout son possible pour ne rien montrer. Rien de ses larmes , de ses sanglots qui lui échappaient sans même qu'elle s'en aperçoive , ses insomnies ... Justement elle essayait de noyer ses doutes dans l'amour qu'il lui offrait . Mais rien n'y faisait , hélas ... Un mois avait passé et elle n'avait pas revu le capitaine depuis tout ce temps là . Elle n'avait pas eut non plus la moindre nouvelle . renji restait toujours très flou sur ce sujet . De quoi voulait il la protéger , encore ? Y avait il quelque chose sujet à des inquiétudes ? Et son ignorance faisait qu'elle s'inquiétait encore plus ...

la jeune fille soupira , posa doucement le saladier sur le plan de travail . Ca ne lui ressemblait pas de faire la cuisine , comme une parfaite petite femme d'intérieure . Qu'est ce qui lui arrivait ? Il fallait absolument qu'elle s'éloigne de tout ça , sinon elle va devenir folle ... Byakuya ... Allait il seulement bien ? Elle avait envie de le voir ... tellement envie ... mais elle savait que si elle le rencontrait de nouveau ,  elle serait incapable de gérer ses sentiments ... alors il valait mieux l'oublier . sans doute son amour disparaîtrait un jour ou l'autre ... mais jusqu'à ce jour il fallait qu'elle tienne ... qu'elle mente un peu , peu être ...

D'un coup il y eut du bruit dans la pièce principale . Mistishi sursauta , manquant de faire tomber le plat qu'elle tenait dans ses mains . Elle jeta un coup d'oeil vers l'horloge . Renji était en avance . Elle avait eut un bon instinct en préparant tout ça un peu plus . Elle enleva son tablier , le jeta sur le plan de travail et sortis de la cuisine , sur la pointe des pieds . Arrivée à la porte , elle pris une inspiration et ouvrit d'un coup , voulant faire sursauter le lieutenant qui se trouver normalement dans la pièce d'à coté . Mais son corps se figea quand elle vit , en ouvrant la porte coulissante , le capitaine qui se tenait là , la fixant de ses yeux bleus cobalts . Durant quelques instants ils restèrent là , sans bouger , simplement à se regarder sans trop comprendre ce qui se passer ni savoir quoi faire . dieu qu'il avait maigris . Cela ne faisait pourtant qu'un mois qu'ils s'étaient séparés ... D'un coup Byakuya avança vers l'hime , la prenant dans ses bras , la serrant de toutes ses forces contre lui . Il passa sa main dans les cheveux mordorés de la jeune fille , nichant son visage contre le sien . Mistishi restait incapable de bouger . Le flot de sentiments qu'elle essayait de taire depuis un mois ressurgis , plus violent encore que les fois précédentes . Sans qu'elle puisse rien n'y faire , des larmes commencèrent à couler le long de ses joues , glissant sur la peau de l'homme . Toutes les images , les sensations , tous ses sourires qu'il n'adressait qu'à elle ... tous ses souvenirs de leur relation lui revinrent en mémoire , plus puissants que jamais . Elle le sentait , fébrile , impuissant , totalement désemparé et désespéré , la serrant contre lui comme ultime recours qu'il avait trouvé à sa souffrance . Un sanglot échappa à la jeune fille . pourquoi était il venu ? Elle aimait Renji ! Elle avait pourtant décidé de n'aimer que lui , pour se protéger de la glace qui gelait le coeur du capitaine . Alors pourquoi ? Pourquoi l'aimait elle encore si fort ? aussi fort qu'auparavant ? plus fort même ... Un mois pourtant avait passé ... le capitaine se redressa , fixant l'hime de son regard désespéré . Il y avait tellement de souffrance gravée sur son visage ! Tellement de nuits blanches , de pleurs étouffés , de rancoeurs envers lui même ...La jeune fille sentis son coeur faire un bond dans sa poitrine , cognant contre sa cage toraxique avec tant de force qu'elle cru qu'il allait s'arrêter . Hésitante , mais poussée par la même chose qui autre fois l'avais laissée aller dans les bras de Renji , elle frôla doucement , délicatement , du bout des doigts , la joue blanche et creusée de l'homme . immédiatement , la faisant sursauter , il la lui attrapa , sans aucune force , et y nicha son visage . Elle aperçut alors une larme dévaler sa joue . il ... pleurait ? Elle avait mal tellement son coeur hurlait . il souffrait . Il souffrait vraiment . il ne méritais pas ça . il n'avait rien fais pour mériter ça !  Elle pris son visage dans ses mains , collant son front au sien . Pour la première fois elle vit le capitaine , d'habitude si intouchable et si stoïque , comme quelqu'un de normal , sujet aux émotions et aux maux du coeur ... Il rouvris les yeux , n'osant regarder en face Mistishi , honteux de ses larmes .  Elle les lui essuya tendrement , ne sachant que faire pour aller contre cet amour débordant qu'elle éprouvait pour lui  , que faire pour apaiser sa peine . Byakuya , la regarda enfin dans les yeux , la fixant , dévoré par l'amour qu'il éprouvait pour elle . doucement , hésitant , il approcha son visage de celui de la jeune fille qui recula un peu dans un premier mouvement . Elle sentait son souffle chaud et fiévreux d'amour sur ses lèvres , ne sachant plus que faire . Elle ne devait surtout pas l'embrasser ... surtout pas ... sinon elle serais incapable de taire plus longtemps ses sentiments ... Elle le repoussa doucement , souhaitant inconsciemment qu'il lui résiste , qu'il presse ses lèvres contre les siennes , qu'il prouve une nouvelle fois qu'elle l'aimait toujours . Mais à sa grande surprise , il se laissa repousser , docile , résigné . Ca lui porta un nouveau coup . il la regardait , sans plus rien faire , et elle mourait de douleur de le voir ainsi , éteint . Il baissa la tête , regardant le sol ... Prenant son courage à deux mains , elle tenta d'articuler quelques mots . Dans un premier temps sa voix resta terrée au fond de sa gorge , comme terrifiée . Mais après quelques tentatives infructueuses , elle finis enfin par réussir à prononcer quelques mots .

 

"Bya...kuya ..."

 

Elle se tus , ne sachant que dire . De toute façon quel mots pourraient être juste dans une telle situation ? Elle voulait faire quelque chose sans savoir quoi . tout ce qu'elle pouvait faire , c'était murmurer son nom , en espérant qu'il réponde , qu'il comprenne tout ce portait pour elle ce simple mot ...

 

"Byakuya ... byakuya ... s'il te plait ..."

 

Elle se tus une nouvelle fois , mais pour une autre raison . Ces simples mots ... son prénom ... "s'il te plait" ... elle n'arrétait pas de lui répéter ça durant les nuits qu'ils passaient ensemble ... c'était une cruelle boulette ... autant pour l'un que pour l'autre ... elle sentis l'étreinte de l'homme se resserrer ... il redressa la tête , dégageant son visage des cheveux noirs qui le dissimulaient . Il portas de nouveau son regard sur la jeune fille . D'un coup il se colla plus contre elle , la faisant sursauter , lui murmurant à l'oreille d'une voix faible , épuisée ... Elle ne compris d'abbord pas les mots qu'il prononçait , les devinant plus qu'autre chose . mais elle sentis alors des larmes couler les longs de sa joue , SES larmes . la jeune princesse n'en pouvait plus . Sa voix devins peu à peu plus audible , bien qu'extrêmement basse 

 

"Mistishi ... mon ange ... je t'aime ... j'ai ... j'ai besoin de toi ... ne me quitte pas ... je t'en prie ... je t'aime ... je t'aime ... je ne peut pas survivre ... sans toi ... je ferais tout ce que tu voudras ... je t'en prie ... je t'en supplie ... ne me laisse pas seul ... je t'aime trop ... je devins fou sans toi ... tu ... es inscrite dans mon corps ... dans mon âme ... dans mon coeur ... s'il te plais ... je t'en prie ... je t'aime ... tu es mon ange ... le soleil de mes jours ... la lune de mes nuits ... sans toi je suis perdu ... je t'en supplie ... je ferais ... tout ce que tu voudras ... tout ... absolument tout ... mais ne me laisses pas ... je t'aime ... mistishi ..."

 

"Byakuaya ..."

 

"s'il te plait ... je t'appartiens ... je me trompais ... ce n'a jamais étais ... toi ... qui étais à moi ... mais l'inverse ... depuis le début ... j'ai besoin de toi ... tellement besoin ... tu m'es vital ... mon oxygène ... mon énergie ... ma vie ... sans toi  ... je n'ai plus ...aucune raison de continuer ... s'il te plait ... je t'aime ....mon ... mon ange ..."

 

Il la serra encore plus fort contre lui . Elle étouffait . mais pas sous la pression de son étreinte ... Doucement , il glissa sa main , sur la joue de Mistishi , se redressant un peu . Il colla son front contre le sien , le souffle court , la regardant de ses yeux emplis de larmes  . Elle le fixait aussi  , pleurant silencieusement . Il faisait ... tellement chaud ... elle avait l'impression d'être entouré par un incendie . Byakuya se pencha vers , l'observant , guettant le moindre mouvement de recul . même si son étreinte était très forte , il ne la retiendrais pas ... il n'en aurait même pas la force de toute façon . Il approcha encore un peu son visage du sien , arrêtant ses lèvres à quelques centimètres des siennes .

 

"je t'aime ..."

 

puis il déposa un baiser , un seul , juste un contact des lèvres . elle fermis les yeux , sentant l'eau acre de leurs yeux se mêler et couler sur sa peau Combien de temps cela avait il pu durer ? 5 secondes ? 10 ?  20 ? aucun moyens de le savoir ... byakuya se redressa , un faible sourire se dessinant sur ses lèvres pâle .

 

"mon ange ..."

 

Et d'un coup il s'effondra par terre , sans qu'elle n'y compris quelque chose . Elle le regarda quelque instants , incapable de bouger , incapable de se rendre compte de la réalité . Elle repris soudain ses esprits secouant la tête , s'agenouillant , près de capitaine , commençant à sentir la panique l'envahir .

 

"Byakuya ! Byakuya !! byakuya !!!"

 

Devant l'absence totale de réponse de la part du capitaine elle sentis son sang froid s'échapper ; mais il fallait rester calme . d'abord savoir ce qu'il avait ...Elle le retourna , l'allongeant sur le dos .Elle s'aperçus avec soulagement qu'il respirait toujours . mais d'une façon coupée , saccadée . Elle posa sa main sur son front . Il était bouillant ! il avait de la fièvre , et pas des moindre !! C'était donc ça la chaleur qui l'entourait ... L'homme se débattait un peu dans son inconsciente , murmurant de la même voix faible qu'il y avait quelques instants ces mots qu'il lui avait dit . il ne cessé e les répéter  , des larmes s'échappant de ses yeux clos . Mistishi porta sa main à sa bouche , étouffant les sanglots que la secouaient  ... A ce moment là , elle entendis quelqu'un ouvrir le porte . elle vit renji entrer avec un sourire radieux aux lèvres .

 

"Mon amour ! je suis de retour !! Je ..."

 

il fit quelques pas dans la pièce principale , apercevant le capitaine allongé par terre et la princesse qui pleurer à ses cotés ; Elle se tourna vers lui , le regard entre panique et trouble .

 

"Renji ..."

 

Elle se releva , allant se blottir contre le lieutenant , serrant son uniforme sombre dans ses poings tremblants .

 

"Renji ! c'est terrible ! il faut appeler un médecin ! Byakuya ... il ... il ..."

 

"calmes toi ... mi-chan . Expliques moi ce qui s'est passé ..."

 

Il se dégagea doucement de son étreinte , allant près du capitaine toujours inconscient ; il s'accroupis à ses cotés , posa le dos de sa main sur son front .

 

"Il tiens une sacrée fièvre . Mi-chan , expliques moi . Que fait il ici ?"

 

"il ... il est venu et ... il ... il ... souffre tellement . ses yeux ...et il ... sa voix ... il n'a fait que murmurer ... et puis il a ... et il est ..."

 

la voix de la jeune fille était coupé de sanglots et elle tirait une de ses mèches de cheveux  . Tique nerveux . Elle était vraiment troublée ... renji regarda alternativement l'homme allongé et la jeune fille . il ne savait pas exactement ce qui s'était passé mais il pouvait l'imaginer . les murmures prononcés par les capitaines étaient assez éloquent ... Il se releva , retourna au près de mistishi et essuya les larmes qui avaient coulé sur son visage .

 

"écoute , Mi-chan . je vais chercher un médecin , d'accord ? Je reviens le plus vite possible . Toi , calme toi , reprend ton souffle , et occupes toi de lui , okay ?"

 

Elle hocha la tête affirmativement . Il pris la main de la princesse dans la sienne , l'empêchant de se tortiller ses cheveux . Il posa un baiser puis sortis .

 

"je reviens vite , ne t'inquiète pas ."

 

il referma la porte  , laissant mistishi avec le capitaine . Elle le regardait , incapable de bouger d'un pouce . Tout se bousculer en elle ... se bousculer avec beaucoup de violence ... trop de violence ...