Les jeux sont faits ...

par tatiko

La jeune fille courait dans l'air frais de l'aube , encore chargée de pluie . Tout était calme , silencieux , endormi . Elle s'était réveillée aux bras du lieutenant , un peu plus tôt . Mais , elle ne savais pas pourquoi , elle n'avait pas pu rester avec lui , à attendre qu'il se réveille . C'était stupide , elle le savais . Mais elle se sentais très mal et pourtant quelque part , elle se sentait bien . Elle se sentait extrêmement coupable d'avoir passé la nuit avec Renji , alors qu'elle avait dit au capitaine qu'elle l'aimait . Cependant elle était heureuse d'avoir reçue les sentiments de Renji . Elle ressentait quelque chose de très fort avec lui , de très doux . En fait plus elle y pensait , plus elle trouvait que Renji avait dans sa façon d'être des reflet de Shiro le dragon blanc , alors que Byakuya ressemblait plus à Kuro le dragon noir . Le lieutenant , même dans ses colères , se laissait guider par ses sentiments . Il était naturel , indomptable , quelque part entre soumission et la révolte . Au près de lui elle se sentait sur d'elle , imbattable , simplement aimée . Le capitaine , lui , faisait preuve d'un calme troublant , d'une assurance et d'une confiance inébranlable dans tout ce qu'il faisait . Face à lui , contrairement au lieutenant elle se sentait totalement désarmée , charmée par sa puissance , que se soit pour son aura ou pour son amour , elle se sentait protéger de tout . Mais ce qui unissait ces deux hommes tellement opposés c'était bien leur amour pour elle , immense et indispensable à ses yeux . C'était stupide , vraiment , mais elle ne pouvais imaginer vivre sans ces deux hommes , sans leur caractère si différents , leur façon de l'aimer si différente . Sans s'en rendre compte elle arriva devant le bâtiment de la sixième division . Décidemment ce lieu commençait à lui être très familier . Il ne devait y avoir personne à cette heure si matinale . L'équipe de garde peut être . Elle fit quelques pas en faisant attention à ne pas se faire remarquer . Soudain elle entendit des éclats de voix . Elle alla se réfugier dans le bureau du capitaine alors vide et ferma la porte avant que quelques personnes ne passent en parlant bruyamment . La fameuse équipe de nuit qui finissait son service sûrement ... La jeune fille soupira alors , soulagée de n'avoir pas été découverte . Elle fit quelques pas dans la pièce vide encore plongée dans l'obscurité . Elle s'assit sur le bureau où , dans quelques heures , serait Byakuya . Comment devait elle réagir devant lui ? Devait elle seulement le lui dire ? il était préférable que non . Mais elle ne pouvait pas passer sa vie à lui mentir . Et Renji ? Que ressentait elle exactement pour lui ? C'était tellement évident qu'elle n'osait même pas ce l'admettre à elle même , car admettre ce sentiment aurait était la preuve que son coeur était pris par deux hommes , ce qui signifiait sûrement que l'un des deux allait souffrir . Et c'était la chose qu'elle voulait éviter à tout prix . Elle savait déjà les blessures invisibles mais profondes que peuvent causer un amour muselé Elle avait déjà goûté à l'amertume d'un amour à sens unique . Elle ne voulait pas blesser les deux personne les plus chères à son coeur ... D'un coup elle sentit que quelqu'un la prenait par la taille , l'extirpant de ses pensées . Elle releva la tête et vit le lieutenant qui lui souriait .

"Mistishi ... tu étais donc là ?"

Il posa quelques baisers sur les lèvres de la jeune fille incapable de se défendre .

"Je ne savais pas où tu étais passé . Mais je savais que tu serais sûrement ici , mon amour ."

Elle le regarda un peu surprise . Il la fit se relever , la serrant doucement contre lui . D'une main il força la jeune fille à le regarder droit dans les yeux , approchant un peu son visage du sien . Mistishi sentait son coeur s'emballer .

"Mon amour ... est ce que tu m'aimes ?"

"Co ... comment ?"

"Je veux te l'entendre dire , et je ne te lâcherais pas avant ..."

"Renji , arrêtes ..."

Il amena encore un peu plus près le visage de la jeune fille du sien , faisant leur regard se plonger l'un dans l'autre . Le coeur de la jeune princesse battait fort , très fort . Quelque chose en elle l'empêchait de se débattre , l'empêcher de repousser le lieutenant . Elle sentait sa main sur sa peau , son regard posé sur elle , son aura qui lui brûlait le corps .

"Dis le , mon amour , sinon je te forcerais ... à l'avouer ..."

Il fermis alors les yeux , approchant encore un peu plus ses lèvres des siennes . Mais alors qu'elle allait le laisser faire , une image du capitaine traversa son esprit . Elle rouvris immédiatement les yeux , repoussant un peu Renji . Il la regarda un peu surpris . Elle se dégagea doucement , évitant le regard de l'homme .

"Renji ... je ... désolée mais je ..."

D'un coup le lieutenant l'attrapa par le bras et la tira vers lui , la collant de nouveau contre lui . Il les fit tourner pour la caller contre le bureau la bloquer totalement . Elle sentait la chaleur de son corps brûlant contre elle , ne sachant plus que faire .

"Ren.. Renji !"

"Non ... je te l'ai dit , je ne te laisserais pas partir ..."

Elle essaya de se débattre , de le repousser mais en même temps elle ne le voulait pas . Il se pencha vers elle , doucement , lui attrapant les poignets pour qu'elle ne puissent plus se défendre .

"Je t'aime ... et je ne veux plus taire ces sentiments ..."

"Ren ... ji ..."

Il l'embrassa alors , tendrement , comme au cours de toutes ces fois où il en avait rêvé . Elle se débattis un peu au départ mais bien vite , comme quelques instants au paravent , comme au cours de la nuit qui avait précédée , quelque chose annihila cette résistance , la laissant sans défense face au lieutenant . Ses baisers étaient doux , presque timides , comme s'il posait ses lèvres sur quelque chose d'extrêmement fragile et délicat , qu'il avait peur de perdre . Il rouvris doucement les yeux , et la regarda en souriant . Elle était troublée , ne sachant plus quoi penser devant son coeur qui battait si fort et sa résistance inexistante face au lieutenant . Elle tourna la tête pour fuir son regard si appuyé et si tendre qui la mettait encore un peu plus mal à l'aise . D'un coup elle aperçut dans l'encadrement de la porte le capitaine qui les regardait , entre le trouble et la surprise . Sans même qu'elle ai eut le temps de dire quoi que se soit il avait tourné les talons et était parti .

"Byakuya ! attend ..."

Renji regardait également l'encadrement maintenant vide . La jeune fille se mordit la lèvre . Même si il avait attendu , que lui aurait elle dit ? Elle fermis les yeux , , se libérant de l'emprise de Renji et cachant son visage dans ses mains .

"Mistishi ... je ..."

"par tous les dieux qu'est ce que j'ai ... fait ..."

"Mistishi ... j'irai lui parler ... tout est de ma faute . Tu ... tu n'as rien à ..."

Elle posa un doigt sur ses lèvres pour l'empêcher de finir sa phrase .

"Arrêtes de dire n'importe quoi ... Tu n'es coupable de rien du tout … c'est moi . Je ... j'ai ... quelle idiote !"

Elle voulu se dégager mais il l'en empêcha , se collant totalement contre elle . Il lui parla au creux de l'oreille .

"Pourquoi ... pourquoi m'as tu laissé faire cette nuit ?"

"Rnji ! Arrêtes ! Il faut que j'aille ..."

"Pourquoi ? S'il te plait , réponds moi ."

"Je ... je ... Renji ... arrêtes !"

Il voulait qu'elle avoue ce que depuis le début elle refusait d'admettre , même à elle même . Surtout à elle même en fait . Elle regarda le lieutenant quelques instants .

"non ... ce n'est pas possible ..."

"Mistishi , réponds moi ..."

"Arrêtes ! S'il te plait ! Ne me force pas ... à l'admettre ..."

"Que ressens tu ... pour moi ?"

Il se redressa un peu la regardant dans les yeux . Elle ne savait plus quoi faire pour s'en sortir . Tout se bousculer en elle . Ses sentiments étaient clairs pourtant , mais d'une clarté qui s'opposait à ce que les autres appelleraient la 'normalité' . Difficile alors pour la jeune princesse de les avouer mais aussi de se les avouer . Mais son coeur lui ne pouvait pas lui mentir . Il battait tellement fort quand elle ...

"Je ... je ... je crois que ... je ... t'aime ..."

Les yeux du jeune homme s'emplirent alors d'une douceur extrême , il sourit tendrement à la jeune fille . Il se pencha de nouveau vers elle .

"Tu ... crois ? "

"Non ... c'est pire ... je t'aime et j'en suis ... sure ..."

Il posa alors quelques baisers sur ses lèvres . Elle le regarda , surprise .

"Si seulement tu savais ... combien j'ai souhaité entendre ce mots de tes lèvres ... "

Il embrassa encore un peu la princesse .

"Arêtes Renji ... Le capitaine ..."

"Si il t'aime , comme je le pense , autant que moi , alors je te jure qu'il ne pourra pas renoncer à toi comme ça ... Il se battra pour toi . Donnes lui ton amour , dis lui ce que tu ressens . Il n'y a que de cette façon que les chose pourront progresser ..."

« Mais … et toi ? «

« Tu m'aimes non ? A partir de ce moment là … je me fous du reste … »