le calme avant le trouble

par tatiko

L'aube s'était levée , discrète et délicate . Les oiseaux commençaient à chanter . La lumière et leurs chants pénétraient dans la bâtisse . Le capitaine ouvrit les yeux doucement . il sentit alors le souffle chaud de la princesse sur son torse . Elle dormait appuyait sur lui . Elle avait l'air tellement paisible . il passa sa main sur sa joue , sur ses cheveux ... Il n'avait donc pas rêvé . Il la regarda ainsi quelques minutes , un sourire des plus tendres aux lèvres , se remémorant avec délice la nuit qu'ils avaient passés . il avait adoré sentir son corps sous le sien , sa peau sous ses doigts , ses lèvres sur les siennes, entendre ses soupirs , l'entendre le supplier d'arrêter , alors qu'elle n'en pensait pas un mot , l'entendre prononcé son nom dans un souffle , comme si elle ne connaissait plus que son nom , comme si il n'y avait plus que lui qui existait à ses yeux , il avait adorait la sentir serrer ses main un peu plus autour des siennes alors qu'il la possédait , la voir se mordre la lèvres , la voir le regarder avec ses yeux si  passionnés . Il se souvenait de lui avoir dit tout ce qu'il ressentait pour elle , de lui avoir dit combien il l'aimait . Mais il se souvenait surtout de l'avoir entendu lui murmurer à l'oreille qu'elle l'aimait ... Cela faisait si longtemps qu'il ne s'était pas sentit aussi bien ... En fait il ne s'était jamais sentit aussi bien de toute son existence ... Il se rappela alors qu'il devait se lever , il devait retourner là bas . C'était pour ça qu'il s'était réveillé : inconsciemment son corps le savait . Il fermis les yeux et soupira doucement . il maudissait intérieurement toutes ses stupidités qu'il allait faire et qui allaient l'éloigner d'elle alors qu'il avait tant envie de rester là , blottis contre elle , à la regarder dormir et à attendre qu'elle se réveille pour pouvoir voir à nouveau se noyer dans son regard . Mais il fallait qu'il y aille . Il la serra alors un peu plus contre lui et lui posa de doux baisers (assez légers pour ne pas la réveiller) sur son front, sa joue , ses lèvres . Puis il se dégagea doucement de son étreinte , la couvrit , sorti du lit , et se dirigea vers la pièce voisine , sans bruit , après avoir récupéré ses vêtements . Arrivé à la porte , il se retourna vers elle pour la regarder une dernière fois , allongée paisiblement . Au fond , il maudissait Soul Society entière de l'empêcher de rester au près d'elle ... Il sortit de la pièce et fermis la porte pour ne pas la réveiller ...

 

 

Quand elle se réveilla elle garda d'abord les yeux fermés , comme pour ne pas sortir d'un rêve terriblement agréable . Puis , d'un coup , n'étant plus certaine de distinguer le rêve de la réalité , elle ouvrit les yeux en se redressant , appuyée sur ses mains . Elle était bel et bien dans la maison du capitaine , allongée dans un lit , nue . Elle n'avait donc pas rêvé . Cette réalité la fit se replonger sous les draps , de peur que quelqu'un la voit dans sa nudité . de plus le souvenir de cette nuit la faisait rougir . mais où était le capitaine ? Elle se concentra un instant , se focalisant sur son aura si particulière (puissante et calme , mais écrasante quand il le désirait) . Elle la sentit émanant de la pièce voisine . Elle se leva , sans faire de bruit . Elle alla remettre ses sous vêtements , puis remis son kimono sans l'attacher .Elle fit quelques pas en direction de la porte en longeant le mur . Elle se retrouva alors  face au meuble où elle avait vu quelques temps auparavant  le portrait de la défunt femme du capitaine ; après quelques instants d'hésitation elle ouvrit un peu les portes pour se rendre compte que le meuble était vide . Elle sentit une sorte de joie montait en elle  Il s'était finalement libéré de son passé , après plus de 40 ans de deuil ... Elle s'approcha de la pièce voisine , ouvrit sans bruit la porte et regarda à l'intérieur . Le capitaine avait remis le bas de son uniforme , restant torse nu . il était assis et essayait de se coiffer . Sans faire le moindre bruit et en dissimulant au mieux sa présence la jeune fille s'approcha de lui . Elle passa alors ses bras autour de son cou et lui murmura à l'oreille un délicieux bonjour avant de lui mordillait doucement le lobe . Le capitaine tourna les yeux vers la princesse , passant la main dans ses cheveux .

 

"Hummm... re-dis le , je t'en prie ..."

 

sa voix était plus envoûtante que jamais . La jeune fille s'exécuta alors , lui murmurant encore un peu plus bas à l'oreille , un murmure chaud et délicat . Le capitaine , fermis les yeux , savourant chaque seconde qu'il passait avec son ange . D'un coup elle contourna le siège où il était assis , le chevaucha , gardant ses bras autour de son cou ,et commença à l'embrasser tendrement . il passa ses mains sous le tissu du kimono pour la prendre par la taille , l'entraîner un peu plus vers lui . Ils s'arrêtèrent quelques instants , plongeant leurs regard dans celui de l'autre .

 

"c'est moi qui t'ai réveillée ?"                        

 

Elle hocha la tête négativement ;

 

"non non . Par contre ... (elle approcha son visage du sien et lui déposa un long baiser sur les lèvres) ... tu m'as manquée . moi qui espérais pouvoir me blottir contre toi encore un peu ..."

 

"pardonnes moi , mon ange mais il faut que j'y aille , bien que j'avoue que cela m'énerve au plus haut point ."

 

"et...tu ne pourrais pas te faire passer pour malade , juste pour moi ? "

 

elle l'embrassa encore , passant ses mains sur son torse .

 

"C'est tentant ... terriblement tentant ..."

 

Il l'a prise par les jambes , la bloquant contre lui . Puis il se leva , se dirigea dans la pièce d'à coté , s'agenouilla près du lit , et se laissa tomber avec elle dessus . Il nicha alors sa tête au creux de son cou , le couvrant de baisers languissants .

 

"terriblement tentant ..."

 

Il commençait à parcourir son corps de ses mains quand quelqu'un appela un peu plus loin .

 

"Capitaine kuchiki ! Capitaine Kuchiki !"

 

c'était la voix de Renji . Le capitaine soupira alors ; il maudissait son lieutenant encore plus que tout le reste à présent . Puis il redressa la tête , regarda la jeune fille qui lui souriait , amusée .

 

"Je le hais ."

 

"je t'interdit d'être méchant avec lui"

 

"Hum...j'y réfléchirais ..."

 

ils s'embrassèrent encore , avant que le capitaine se décide à se lever pour terminer de se préparer . il enfila rapidement le reste de son uniforme , termina de se coiffer puis s'apprêta à sortir . La princesse s'était relevée elle aussi ; Et , avant qu'il ne quitte la pièce , il lui caressa tendrement la joue et l'embrassa une dernière fois .

Elle se sentait bien , elle était heureuse . Elle aimait le capitaine , c'était sure et certain . mais alors pourquoi son coeur s'était il serré quand elle avait entendu la voix du lieutenant ? Elle l'avait vu alors, lui , son sourire franc , ses cheveux de feux,ses yeux si expressifs . Son coeur se mit à battre plus vite . Comment était ce possible ? Ils étaient tellement différents l'un de l'autre ... et pourtant c'était peut être ça qui expliquait tout ...