la double surprise

par ariabillie13

La double surprise


C’était une nuit de pleine lune, le vent soufflé légèrement sur la demeure des Kuchiki. Tout semblait calme et pourtant Rukia avait une drôle de sensation, en effet son bébé était particulièrement agité.

Réveillée par de violentes douleurs et le souffle coupé, Rukia pousse des cris douloureux réveillant ainsi son compagnon.

Celui-ci ne comprend pas ce qui arrive à sa bien-aimée et ordonne à une servante d’aller cherché de l’aide.

Car effectivement c’est par cette nuit de pleine lune avec un léger vent que Rukia Kuchiki deviendra maman.


Rukia (regardant Ichigo) : c’est trop tôt … Disait-elle, prise entre les contractions.


Ichigo : calme-toi Rukia.


Le compagnon faisait tout pour calmer Rukia, mais celle-ci était tellement paniquée face à cette situation si soudaine, qu’elle s’agrippa à la main d’Ichigo et la serra de toutes ses forces. Et le regarda avec ses yeux océans parsemée de larmes.


Rukia : j’ai … peur … Ichigo.


Ichigo (d’une voix calme) : tout va bien, ça va aller.


À ce moment Byakuya et Hisana entrèrent dans la chambre en compagnie de Unohana et de quelques shinigami de sa division.


Unohana : Kuchiki-san, respirez calmement, détendez-vous. (à ces soldats) préparer les serviettes et de l’eau. (à Hisana) Hisana je vais avoir besoin de vous. (en direction de Byakuya) Capitaine, prenez ichigo avec vous et sortez de la chambre s’il vous plaît.


Byakuya : Entendu. Prenez soin d’elle.


Ichigo : Quoi ? non attendez, je veux rester auprès de Rukia.


Byakuya traîna Ichigo de force vers l’extérieur de la chambre. À peine eut-il mit le pied dehors qu’il vit Renji, Orihime, Ishida, Shad et les autres. Visiblement ils avaient été avertis et été venu apporter du soutien au futur papa. Dans la chambre, tout était préparé pour la venue du bébé.


Unohana : c’est beaucoup trop tôt, si la naissance s’était faite au milieu du huitième mois, je ne me serais pas inquiétée, en revanche là tu n’en aies qu’au début.


Hisana (tenant la main de sa sœur) : il y a un risque ?


Rukia (en sueur) : quel risque ?


Unohana : non il n’y a pas de risque pour toi, ce qui m’inquiète c’est que ton bébé est déclenché l’accouchement, à ce stade, il n’a pas fini sa croissance, ça peut être dangereux pour sa santé.


Rukia : mon … bébé est en danger ???


Unohana : je ne saurais te dire. Maintenant écoute moi, quand je te dirais de pousser, pousse de toutes tes forces.


Rukia hocha de la tête. Dans les bras de sa sœur, la petite shinigami ressentait de la peur. La peur que quelque chose arrive à son bébé.

Plusieurs minutes s’étaient écoulés depuis les premières contractions, à l’extérieur de la chambre Ichigo faisait les cent pas.


… : Ichigo peut-tu arrêter d’être aussi nerveux. Tu vas me rendre malade.


Ichigo : Papa ??


Isshin : alors fiston, ça baigne ?


Ichigo : comment veut-tu que j’aille bien. Rukia est à l’intérieure seule, face à cette épreuve.


Byakuya : elle n’est pas seule, Hisana est avec elle.


Orihime : oui … et en plus il y a la capitaine de la quatrième division.


Rangiku : elle est entre de bonne alors détend toi.


Ichigo (regard triste) : mais je voulais être à ses côtés. On a toujours combattu ensemble. Et là elle doit se battre seule.


Ishida : ce n’est pas un combat mais un accouchement Kuroski.


Renji : si tu avais pu rester auprès d’elle t’aurais fait quoi ?? tu aurais fait les cent pas comme maintenant ou mieux … tu te serais évanoui. (Sourire moqueur)


Ichigo : La ferme Renji.


Renji (énervé) : tu as un problème tête d’orange.


Byakuya : si l’un d’entre vous, sort son zangpakto, je me verrais dans l’obligation d’utiliser mon sebon sakura pour dérangement dans la maison Kuchiki.


Les deux concernés déglutirent et se turent chacun de son côté.

Pendant ce temps du côté de Rukia.


Unohana : C’est bien Rukia. Détend-toi au maximum.


Hisana (caressant sa sœur) : courage Rukia.


Une heure, c’était déjà écoulé. À l’extérieur de la porte, la porte, la pression devenait insupportable.


Ichigo (en total stress) : pourvu que rien de grave n’arrive.


Enfin après quelques minutes écoulées, la porte s’ouvrit laissant apparaître Unohana.


Unohana (sourire aux lèvres) : c’est terminer, mes félicitations à vous Kurosaki.


Ichigo : comment va Rukia ?


Unohana : elle est épuisée, mais elle va bien.


Ichigo poussa un soupir de soulagement.


Ichigo : et le bébé ?


Unohana (très grand sourire aux lèvres) : ah le bébé … eh bien on peut dire que nous avons eu une surprise de taille.


Ichigo (paniqué) : quoi ? pourquoi il y a un problème.


Shad : du calme Ichigo.


Byakuya : peut-tu nous en dire plus s’il te plaît.


Unohana : oui. Nous avons eu la surprise de voir qu’il n’y avait pas qu’un bébé mais deux.


Tous : Hein ???????????


Ichigo : de… deux…. Bé…bé. Tu veux dire des jumeaux ??????


Orihime : Wouaaaahhhh. Rukia attendait des jumeaux.


Urahara : eh ben… T’as pas chômé Kurosaki.


Ichigo (rouge) : la ferme. (vers Unohana) et ils vont bien ?


Unohana : oui.


Isshin (en pleure) : je suis deux fois grand-père. C’est merveiiiiiilllllleeuuuxxxxxx.


Rangiku : filles ou garçons ?


Unohana : un garçon et une fille.


Kenpachi (hyper grand sourire) : C’est le plus beau jour de ma vie.


Renji : ce ne sont que des bébés Capitaine.


Ichigo ignora les remarques autour de lui et s’adressa à Unohana.


Ichigo : puis-je voir Rukia ?


Unohana : oui mais seulement vous kurosaki. Elle a besoin de beaucoup de repos.


Renji : dit-lui qu’on la félicite.


Au moment où Ichigo entra les shinigami de la quatrième division quittèrent la chambre en le félicitant. Derrière eux Hisana embrassait sa sœur avant de partir à son tour. Ichigo s’avança vers sa shinigami. Celle-ci lui afficha un sourire comblé et reporta son regard fatigué sur un berceau qui abritait les nouveaux-nés. Ichigo s’assit auprès de Rukia, l’a prit doucement et tendrement pour la coller contre lui.


Ichigo : comment te sens-tu ? (il lui posa un baiser sur le front.)


Rukia : je vais bien. Je suis juste fatiguée.


Ichigo : tu as de quoi être fatiguée, tu viens de mettre deux bébés au monde.


Rukia sourit. Ichigo et elle regardèrent ensemble les fruits de leur amour. Un petit garçon aux cheveux roux avec des yeux océans et une petite fille aux cheveux noirs avec des yeux couleurs ambre.

Ichigo et Rukia décidèrent de les appeler Sora et Sakura.

Rukia s’endormit dans les bras de son amant le sourire aux lèvres. Ichigo, les yeux pleins d’amour veilla sur les trésors que la vie lui avait donnés. Il était heureux.