Bataille sentimentale

par tenjouneko

Histsugaya essayait d’arriver le plus vite possible à la montagne ou Aiko avait donné rendez-vous à notre groupe d’amis. Matsumoto lui collait toujours au train et sans que son capitaine en ait conscience, elle commençait à culpabiliser d’avoir aidé nos deux amis à se jeter dans la gueule du loup.
Le capitaine était tellement concentré, essayant de ressentir une quelconque présence des trois jeunes gens, mais il ne ressentait rien, il ne pouvait détecter personne. Il savait que cela ne signifiait rien, depuis la cérémonie, il ne ressentait plus rien ni à propos de Jinta ou Suki et encore moins vis-à-vis de Karin. Mais cela l’énervait profondément de ne pas avoir le contrôle sur la situation. Il tourna à un croisement arrivant enfin à la dite montagne et il percuta une petite fille ce qui le fit tomber:

-Hitsugaya!!!!!!~~ Une petite fille pleurait les mains attachées
-Su…Suki!~~ Appela la vice-capitaine qui s’était agenouillée à côté des deux jeunes gens, elle était si heureuse de voir que la fillette allait bien malgré les larmes qui lui coulaient sur les joues
-Que fais-tu ici? ~~ Demanda le capitaine en lui enlevant ses menottes.
-Hitsugaya! Matsumoto!~~ Des qu’elle fut libérée elle s’agrippa à l’uniforme de la vice-capitaine~~ Karin, elle est…Et puis Jinta, il a aussi…Mais Karin, elle va…~~ Les larmes lui saccadait la voix elle avait tellement de chose à dire, il fallait aller aider Karin le plus vite possible mais la boule qui s’était formée dans sa gorge la muselait.

Mais Toshiro n’avait pas besoin d’en savoir plus, il avait compris il se releva à une vitesse ahurissante et partit en direction du champ de bataille. Matsumoto prit Suki dans ses bras, la petite toujours secouée par de violent spasme de larmes, elle s’agrippait désespérément à l’uniforme de celle-ci alors que Matsumoto lui soufflait tendrement à l’oreille pour la rassurer…

-Ne t’inquiète pas, le capitaine est allé les sauver… Tout ira très bien…

Hitsugaya arriva sur la plaine, il vit au loin Karin couchée au sol et Aiko au dessus d’elle, il comprit qu’il n’arriverait jamais à temps pour sauver la fille qui était si chère à son cœur alors il hurla:

-Arrête!!!!!Non, ne fais pas ça!!!!!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Karin voyait la boule rose grossir au bout du doigt de son assaillante et avec le sourire sadique qui était imprimé sur les lèvres, elle savait que la jeune fille au cheveux roses n’avait pas l’intention de faire machine arrière…Que pouvait-elle faire, pauvre fille immobilisée par ses blessures, elle voulut sourire mais ses muscles ne lui obéirent pas…C’était peut-être mieux ainsi ,elle mourrait seule…Soudain elle entendit une voix au loin, elle la reconnut aussitôt et presque instantanément la flammes de vie se réveilla en elle, elle ne voulait pas mourir, elle ne lui avait pas encore dit ses sentiments pour lui, elle avait tant de chose à vivre pour lui et avec lui, Non! Elle voulait vivre!

Le rayon partit et à cette distance, Aiko ne pouvait rater son coup, Hitsugaya tomba à genoux alors qu’un voile de poussière se souleva à l’endroit ou Karin se tenait il y a encore quelque instant, il ne pouvait pas détourner les yeux, alors qu’il sentait une boule se former dans sa gorge, non…non pas elle…
Aiko ouvrit les yeux de surprise et son visage se déforma de rage quand une silhouette se distingua dans la fumée:

-Tu croyais que j’allais te laisser faire, hein? ~~ Jinta avait paré le coup avec sa batte, il se releva et jeta un coup d’œil à Karin qui était enveloppée dans la même lumière~~ Tu croyais que j’allais te laisser mourir comme ça? ~~ Il sourit et regarda le visage déformé de rage qui le fusillait~~ Bon maintenant, je pense que je vais te démolir!~~ Dit-il avant de fondre que Aiko.

Le soulagement d’Hitsugaya était immense, ses forces lui étaient revenus, il eut un sourire et s’élança dans la bataille à la rescousse du sauveur. Matsumoto arriva à ce moment la, Suki dans ses bras. Elle alla vers Karin et s’agenouilla auprès d’elle, elle déposa Suki qui pleurait à nouveau devant les blessures de la jeune fille, son visage était tuméfiée, la tache de sang qui envahissait ses vêtements n’envisageait rien de bon:

-Karin!~~ Suki lui prit la main, elle souriait malgré ses larmes~~ T’as vu je suis revenus très vite, hein? Tout ira bien maintenant n’est-ce pas? ~~ Elle regarda Matsumoto afin d’avoir son approbation.
-Oui, bien sur…~~ Fit Matsumoto sans grande conviction, mais elle ne pouvait montrer sa crainte devant la fillette. Elle se permit de soulever le tee-shirt de Karin afin de voir l’étendue des dégâts, elle du réprimer un cri. L’os d’une de ses côtes ressortait et la plaie était béante, elle s’étonnait que la jeune fille ne soit pas encore tombée dans les pommes. ~~ Karin il faut te faire soigner…et vite…
-Je…Je vais bien…~~ Assura Karin d’une pâleur fantomatique elle ne voulait pas inquiéter la fillette.
-Oui! Hitsugaya et Jinta vont lui donner une bonne leçon!~~ Fit la fillette en tapant dans ses mains alors qu’elle lançait un regard à la vice-capitaine, Matsumoto avait fait apparaitre un papillon noir…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Hitsugaya asséna un coup de sabre à Aiko qui l’esquiva aisément puis Jinta voulu lui mettre un coup de batte en espérant la surprendre mais elle s’échappa en un salto arrière, elle atterrit sur ses jambes un peu plus loin, elle regardait les jeunes gens avec un regard amusé. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas combattu ainsi et puis devant deux assaillants de cette beauté, elle ne pouvait qu’être ravie. Elle brandit les deux paumes de ses mains en l’air et plusieurs rayons roses vint s’abattre à l’emplacement des deux jeunes gens, ils se retrouvèrent dos à dos.

-Bon, je ne sais pas pour toi mais j’ai bien envie de lui clouer le bec, à cette fille!~~ Assure Jinta avec un sourire crispé.
-Pour une fois je suis d’accord…~~ Répondit le capitaine, il lança un coup d’œil à Karin et vit que Matsumoto s’occuper d’elle, puis il se retourna, ferma les yeux.

Il brandit son épée le pointant sur Aiko puis cria « Soten ni saze ! » , un immense dragon de glace partit du bout de l’arme pour se jeter sur la jeune fille, surprise elle l’esquiva alors qu’un autre se jetait déjà sur elle, elle ne put l’éviter complètement et son bras fut heurté par la bouche de l’animal alors que Jinta lui donnait un coup dans le ventre la projetant contre la paroi, elle eut un hoquet de douleur et du sang s’échappa de sa bouche, le jeune homme aux cheveux rouges revint tout de suite à sa place aux cotés du capitaine.
Aiko recula sous l’effet de la douleur, elle riait alors qu’elle essuyait sa bouche ensanglantée du revers de la manche de son bras encore valide.

-Alors on ne joue plus?!~~ Elle se releva…~~ Très bien, très bien…

Elle recouvrit son œil gauche de sa main, une lumière rose se forma autour d’elle et quand elle la retira, son œil était envahi d’un signe représentant la jalousie et il était rose en son centre.

-Vous allez le regretter!~~ Dit-elle en envoyant un regard aux deux jeune gens.

Puis, sans que ni Toshiro ni Jinta ne puisse comprendre, leurs deux corps bougèrent sans leurs consentements. Ils se retrouvèrent face à face puis le poing de Jinta s’abattit sur le visage du capitaine qui ne bougea pas, seul son visage montrait son anticipation. Lorsque la fureur des poings du jeune homme se calma, le capitaine se releva. Il ne comprenait pas ce qui venait de se passer? Jinta n’avait jamais voulu attaquer son ami? Il le regarda se relever tandis que le capitaine essuyait un filet de sang qui s’écoulait de ses lèvres.
Puis Hitsugaya attrapa son épée et se jeta sur Jinta qui la para de sa batte. Ils se regardèrent, ils avaient compris ce qui se passait, ils n’étaient que marionnette dans les mains d’Aiko.

-Alors, Je sais ce que vous vous dites~~ Assura-t-elle d’une voix enjouée~~ « Mais comment fait-elle? »~~ Elle fit une voix très grave avec une mimique ridicule ~~ C’est simple même trop simple…~~ Elle se rapprocha du combat alors que les deux jeunes gens n’avaient toujours pas bougés~~ Tu vois Jinta…~~ Il mit le doigt sur son bras, elle suivit la trace du symbole de son appartenance aux maîtres~~ Quand tu jalouse quelqu‘un, tu crée un lien particulier avec lui et…~~ Elle croisa le regard d‘Hitsugaya qui devinait la fin de se phrase~~ Pin Pon! Il est jaloux de toi!
-Ce…Ce n’est pas vrai~~ Fit Jinta, il continuait à contrer le coup de Toshiro mais sa force déclinait dangereusement
-Au que si, n’essaye pas de mentir, je te rappelle quand même que je suis la maîtresse de la jalousie alors tu me la feras pas à moi…~~ Elle était appuyé sur son bras puis se remit droite. Jinta sentit alors son arme se renforcer sur celle du capitaine et il était maintenant en position de force.
-Non! Tu mens!~~ Jinta ne voulait pas l’admettre, ce terrible sentiment qui le secouait depuis quelques jours.
-Jinta ne te laisse pas avoir! Reste concentré!~~ Toshiro essayait de raisonner le jeune homme mais il savait que ce serait inutile.
-Mais oui, il te la prend… alors que tu connais Karin beaucoup mieux que lui et puis elle t’attire depuis si longtemps…alors il est normal qu’elle te revienne, n’est-ce pas?~~ Aiko savait qu’elle touchait un point sensible, elle s’amusait terriblement alors qu’elle faisait en sorte que l’arme de Jinta devienne plus puissante.
-Ne l’écoute pas!~~ Hitsugaya se sentait faiblir, il n’arrivait pas à faire appelle à son shikai mais que se passait-il? Qu’elle est-ce pouvoir terrifiant?
- Tais-toi! Tais toi!~~ Jinta n’en pouvait plus
-Vas-y tue le et elle sera à toi!~~Promit Aiko elle sentait qu’elle touchait au but
-Tais toi!~~ Le symbole de Jinta se mit à flamboyer alors qu’une lumière rougeoyante l’entourait.

Il se mit à crier symbole qu’il puisait en lui toute la force dont il avait besoin, un nuage de poussière se souleva. Hitsugaya recula grâce au shunpo, c’est la qu’il remarqua qu’il avait retrouvé le contrôle de son corps décidément ces maîtres, qu’elle pouvoir terrifiant pouvait-ils avoir…
Aiko avait retrouvé sa haine, elle n’y croyait pas, ce n’était pas possible elle avait touché au but, d’un coup, un disque rouge se dirigea vers elle à une vitesse tel qu’elle ne pus l’esquiver et le pris dans la poitrine.
Le nuage s’était dissipé, révélant un Jinta plus confiant que jamais. Il fit tourner ses bras comme pour s’échauffer avec son éternel sourire. Puis il jeta un coup d’œil au capitaine qui le regardait d’un regard interdit.
Ils se comprenaient s’en dire un mot, Jinta s’élança vers la jeune fille aux cheveux roses et Toshiro se précipita vers Karin. Le capitaine comprenait que ce combat était celui de Jinta et il savait se retirer. Il arriva aux cotés de la jeune fille, elle était tombé dans les pommes. Il croisa le regard de Suki, elle essayait de garder le sourire, le symbole sur son front était illuminé montrant qu’elle essayait d’envoyer des ondes de bonheur à l’inconsciente.

-J’ai appelé la quatrième division, ils ne devraient plus tarder…~~ Rangiku envoya un sourire à Suki en lui posant une main sur la tête.

Toshiro ne répondit pas, il fixait le visage de Karin. Elle semblait si paisible, il espérait que les pouvoirs de Suki apaisaient un peu les douleurs de la jeune fille. Il lui caressait doucement le visage, il espérait que Jinta en finisse vite.

-Tu semble beaucoup moins confiante, d’un coup? ~~ Jinta était appuyé d’un bras sur sa batte, jubilant avec ses nouveaux pouvoirs.
-Tu crois que tu me fais peur?!~~ Elle le regardait avec des yeux de fous~~ Je vais te tuer! Je vais tous vous tuer! Même Karin! Vous serez tous éliminés par ma puissance!~~ Elle se mit à rire puis d’un coup elle se stoppa et s’évanoui dévoilant derrière elle un jeune homme au corps complètement rouge et une chevelure corbeaux touchant le sol.
-Eh ben Aiko, il semble que t’es complètement foirer sur ce coup la…~~ Il saisit la jeune fille et la jeta sur son épaule.
-Qui t’es toi? ~~ Demanda Jinta de nouveaux sur la défensive.
-T’a qu’à demander à tes copains…~~ Il le regarda de ses noirs puis disparu
-Non, attend!

Mais il était trop tard, les deux ennemis avaient déjà disparus. Il serra des poings puis la lumière qui l’entourait disparu doucement. Jinta se retourna et alla rejoindre ses compagnons alors que deux shinigamis arrivaient en même temps.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

-Eh ben, elle y est pas allé de main morte mais bon, elle à toujours été comme ça!~~ Fit Himeko dans un rire.
-Moi, je ne trouve pas ça drôle et puis je te signale que c’est toi qui été visé!~~ Rectifia Karin, elle était dans un parc d’attractions, Himeko et elle venaient de monter dans le manège des tasses tournantes. La reine tournait déjà le volant à une vitesse folle, un sourire enfantin sur son visage.

-Et puis pourquoi elle te déteste ainsi? Tu ne m’as pas dit que tu avais transféré tes pouvoirs à de fidèles amis? ~~ S’interrogea Karin, elle s’était appuyé contre la paroi de la tasse tandis que ses cheveux suivaient le rythmes des tours de celle-ci.
-C’est compliqué…~~ La reine avait arrêté son jeu et elle avait rejeté sa tête en arrière. ~~ Aiko, anciennement Masako à toujours eu un caractère très fort, elle n’a pas eu une enfance facile. Sa mère était une servant au château et je connais Masa…enfin Aiko depuis sa plus tendre enfance…

~~ Masako à toujours été sublime et ça depuis l’enfance, tout le monde était subjugué par cette beauté presque insolente qui envoutait littéralement. Je passais mon temps avec elle, elle avait un très fort caractère et elle aimait commander, c’est pour cela que très peu de personne l’appréciait pourtant moi, j’ai toujours admiré cette force qui émanait d’elle…
~~ A l’adolescence, la mère de Masako mourut. Mais la jeune fille se refusa à reprendre son rôle de servante, elle qui avait côtoyée les hautes sphères de la société voulait y appartenir. Elle était très frivoles passant de garçons en garçons; Elle venait souvent le soir me raconter ses folles journées, elle vivait toujours des expériences incroyables et ses émotions étaient si puissantes qu’en les ressentant j’avais l’impression que c’était mes aventures mais je n’avais jamais remarqué l’intérêt qu’elle portait à Tamahome, je n’ai pas vu sa tristesse quand il est parti au combat….

-J’ai été si aveugle, je me dis que j’aurais pu éviter tout ça…~~La reine prit sa tête entre ses mains.
-Elle était amoureuse de Tamahome…~~ Devina Karin en regardant la reine.
-Oui…~~ Elle releva la tête en soupirant~~ Et une fois que je lui suis transmis mes pouvoirs, elle…~~ La reine ferma les yeux comme si elle revoyait la scène…
~~~~~~~~~~~~~~~~~~
-Tu m’as toujours regardé de haut! Te croyant supérieur juste parce que tu es bien né!~~ Masako déversait sa haine sur la reine, elle débordait d’une jalousie dévorant tout sur son passage.
-Masa…
-Mais tu étais tellement jalouse de ma beauté que tu m’as pris Tamahome, n’est-ce pas? Ne le nie pas~~ Elle avait pris son visage en coupe~~ Tu ne m’auras plus… Ne plus jamais ! Je le sais maintenant que je suis bien plus forte et plus belle que toi! Je vaux beaucoup mieux que toi! Je ne suis plus la petite pauvresse que tu prenais en pitié! J’ai du pouvoir, tant de pouvoir!
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
-Je n’ai pas besoin de te raconter la suite…~~Himeko fixait le volant alors que le manège s’immobilisait doucement.
-Elle s’est laissée submergée par ce pouvoir…~~ Karin devinait à qu’elle point cela avait pu être dur non seulement pour la reine mais aussi pour les maîtres.
-Enfin bon, c’est pour cela que je ne peux pas lui en vouloir c’est ma plus vieille amie…. ~~ Himeko s’était levé et dirigé vers un autre manège suivit de Karin~~ Et c’est de même pour tous, j’ai vécu tant de bon moments avec eux tous que… que je ne peux me résoudre à les détester…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

-Aucune intrusion n’a été détectée? Mais c’est impossible!~~ Fit Matsumoto, elle venait de sortir du bureau du commandant en chef avec le capitaine, ils avaient fait leur rapport.
-Je sais que ça semble surréaliste mais les maîtres ont un pouvoir particulier, on en sait si peu sur eux que plus rien ne m’étonne…~~ Assura le capitaine alors qu’il pressait le pas, il voulait absolument être aux côtés de Karin à son réveil.

La quatrième division avait pris en charge Karin et cela faisait vingt-quatre heures qu’elle était en soin intensifs. Suki et Jinta n’avaient pas quittés son chevet attendant impatiemment son réveil, Unohana avait confié aux jeunes groupes que les ondes de Suki avait permit à Karin de rester en vie.
Toshiro et Matsumoto arrivèrent dans la chambre de la jeune fille, Suki était assise sur une chaise à côté du lit de Karin, elle lui tenait la main. Dés qu’elle aperçut les deux jeunes gens, la fillette mit son doigt devant la bouche indiquant qu’il fallait faire le moins de bruit possible puis elle indiqua Jinta qui était affalé sur le lit se situant à côté de celui de Karin. Ils prirent place aux côtés de la fillette mais à peine furent-ils installé qu’on frappa à la porte.
Unohana entra dans la pièce puis dis:

-Désolé de vous dérangé mais quelqu’un est venu vous voir…
-Euh…Bonjour…~~ Une jeune fille rentra dans la chambre
-Orihime!!~~ Matsumoto se leva et alla la prendre dans ses bras, cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas vus~~ Comme tu as changé!
-Euh…Non pas vraiment…~~ Fit-elle gêné, Inoue avait coupé ses cheveux elle avait maintenant une frange et les cheveux lui arrivant aux épaules.
-Et ils ont encore grossis!!~~ Assura Matsumoto en lui attrapant la poitrine
-Arrête!~~Essayait de protester Inoue
-Euh… On vous gêne pas trop…~~ Demanda Jinta qui s’était redressé, il rougissait et profitait visiblement du spectacle.
-T’était pas censé dormir toi?!~~ Remarqua le capitaine d’un ton lasse puis il ajouta~~ Et quand tu auras fini de tripoter Orihime on pourra lui demander pourquoi elle est ici~~ Fit-il en s’adressant à Rangiku
-A la la, ne les écoute pas Inoue~~ Matsumoto arrêta et vint se placer aux côtés du capitaine en lui adressant un clin d’œil~~ A ces âges la, c’est normal que ça les chatouilles de ce côtés.
-Je ne vois pas du tout ce que tu veux dire?!~~ S’emporta le capitaine en rougissant
-Capitaine Hitsugaya, j’ai d’autre chose à faire alors je vais vous laisser…~~ Unohana avait parlé d’une voix douce mais ferme qui avait stoppé l’agitation dans la pièce.
- Pourquoi es-tu l’Orihime? ~~ Demanda le capitaine alors que l’autre capitaine venait de sortir de la pièce.
-C’est un sujet que j’aimerais aborder uniquement avec Karin, si ça ne vous gêne pas…Oh Bonjour~~ Fit la jeune fille à l’attention de la fillette qui se cachait derrière Rangiku mais dés qu’Orihime lui tandis la main elle la saisit.

Elles se regardèrent puis Suki lui chuchota quelque chose à l’oreille, Inoue répondit par l’affirmative puis elle rirent à l‘unisson.