Premier pas dans la Soul Society

par tenjouneko

La porte venait de se refermer sur Ururu, Yuzu, Ichigo et Isshin qui se trouvaient maintenant seuls dans cette pièce, l’atmosphère était pesante et un silence s’installa n’arrangeant rien.
Yuzu était au bord des larmes, elle venait de retrouver Karin. Elle qui avait eu si peur, elle l’avait enfin retrouvée…Pourtant elle avait eu l’impression, en retrouvant sa sœur, que quelque chose avait changé en elle… Elle l’avait bien vu cette nouvelle lueur dans son regard, elle sentait bien que l’atmosphère qui l’entourait avait quelque chose de sacrée.

-Où est-ce qu’ils l’emmènent papa?~~ Demanda la jeune fille, en plantant ses yeux marrons dans ceux de son père
-Yuzu…~~ Fit son père en lui posant une main sur la tête
-Dis le moi papa!~~ Insista-t-elle alors que les larmes lui venaient
-…~~ Cela faisait mal à Isshin de devoir mentir à sa fille, mais il n’avait pas le choix, c’était la seule de la famille à pouvoir vivre un peu normalement, il ne voulait pas l’impliquer dans cette histoire
-Yuzu…tout ce que tu dois savoir…C’est que l’on va protéger Karin~~ Assura Ichigo, en posant une main sur l’épaule de sa sœur.
-La protéger de quoi? Quelqu’un lui veut-il de mal? Pourquoi doit-elle partir?~~ Continua-t-elle, elle avait tant de questions que cela débordait, quelques larmes perlaient aux coins de ses yeux
-N’ai pas peur, Karin reviendra saine et sauve, on te le jure, ma chérie…~~ Assura tendrement Isshin en étreignant doucement le corps frêle de sa fille.

Cette fois, les larmes inondaient les joues de Yuzu, elle le savait qu’on ne lui dirait rien de plus, qu’elle devait faire confiance à son frère et à son père, mais elle ne pouvait pas s’empêcher d’avoir peur pour sa sœur…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

-Mais vous allez m’expliquer ce qui se passe!

Karin se tenait dans la pièce où on l’avait amené, elle regardait l’homme au chapeau qui ne disait toujours rien, son regard se posa sur Jinta, Matsumoto, qui venait de rejoindre notre groupe d’amis, et Toshiro.

-Expliquez moi!~~ Demanda-t-elle, la colère était perceptible dans sa voix
-Ce n’est pas à nous qui faut le dire…~~ Soupira le capitaine en fixant la jeune fille
-Qu’est-ce que tu veux dire?~~ Demanda Karin, ébranlée par le regard de Toshiro
-…« Je ne peux rien te dire » …~~ Une voix résonna dans la tête de Karin, elle attrapa sa tête sous l’effet de la douleur, elle commençait à haleter et ne put réprimer un gémissement de douleur~~ « Pas encore » …
-Karin!~~ Appela Matsumoto, surprise par la réaction de la jeune fille
-…Arrête…~~ Implora Karin maintenant à genoux, la douleur devenait insupportable, elle avait la tête baissée et avait un mal fou à retenir ses larmes
-Karin…~~ Appela doucement Toshiro en s’agenouillant près d’elle
- Arrête...Arrête ça!~~ S’emportait à présent la jeune fille
-Karin, Calme toi!~~ Fit Jinta en s’approchant de la jeune fille mais Toshiro le stoppa d’un geste.
-…~~ Urahara observait la scène, un sourire intéressé se dessinant sur son visage caché par l’éventail.
-« Tu ne dois pas chercher à connaître! Tu ne dois pas savoir! Pas encore! »~~ Cria Himeko dans la tête de la jeune fille
-Karin…~~ Toshiro releva la tête de la jeune fille~~ Concentre-toi sur moi!~~ Ordonna-t-il, doucement

Karin retenait ses larmes, elle sentait une boule se former dans sa gorge, la douleur de celle-ci la détourna un moment de la torture que sa tête lui faisait subir.
Elle regarda les yeux de glace qui semblaient vouloir la rassurer. « Voilà, calme toi… » La voix de Toshiro résonna doucement, semblant dissiper peu à peu la douleur. Elle voulait se fondre dans ses yeux, elle ne pouvait détourner le regard… « Concentre-toi seulement sur moi.. » Enfin, la douleur n’était qu’un vieux souvenir, elle n’entendait plus que la sonorité de la voix du capitaine…
« Merci… » Murmura-t-elle avant de sombrer dans l’inconscience, dans les bras de Toshiro…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Tully pénétra dans la grande pièce qui se trouvait au centre du bâtiment, il poussa deux portes immenses en chênes qui grincèrent.
Il fit quelques pas, ceux-ci résonnèrent dans l’immense salle, les esclaves s’étaient stoppés, certains regardant l’individu rougeâtre, d’autres regardant avec appréhension, l’homme installé sur le trône…
L’immense fauteuil était sobre, il était taillé dans la pierre, en haut on distinguait deux corbeaux taillés dans le jade, il semblaient veiller sur l’homme assis.
Tully s’inclina devant celui-ci, il attendait ainsi, jusqu’à ce que l’homme qui le dominait prenne la parole.

-Je suis fière de toi…Mon petit monstre…~~ Fit-il affectueusement, alors qu’il jouait avec un ressort
-Je vous remercie, Livol-sama~~ Cela semblait invraisemblable que Tully puisse s’adresser à quelqu’un d’une manière aussi respectueuse mais lui-même savait de quoi était capable son seigneur
-Donc…Donc ma petite Himeko se serait réveillée?~~ Susurra Livol, d’un air ravi
-J’ai moi-même était témoin de cette incroyable puissance…~~ Avoua-t-il en revivant la scène, il revit le visage de Karin et il se tut.
-Oh la la la!~~ Livol se leva et alla prendre le visage de Tully entre ses mains~~ Es-tu attiré par elle? Voudrais-tu me trahir?~~ Il renforça sa prise~~ N’y pense pas… Tu veux revivre ça, c’est ça?
-…Je n’ai jamais rien dit de tel…~~ Assura Tully en soutenant le regard froid et menaçant qu’il avait en face de lui
-…~~ Il sourit et se recula~~ Tant mieux! Tant mieux! ~~ Se mit-il à chantonner en faisant signe à Tully qu’il pouvait partir

Livol alla se rassoir sur son trône, tout en se mettant à chantonner…
« La nuit t’accueille, tu en mourras… La lune te guète, l’astre t’observe, moi je suis là, tapis dans l’ombre… »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Karin était dans ce qu’elle devina être un salon, mais celui-ci semblait sortit d’un ancien temps. Elle regarda autour d’elle, surprise. Un canapé persan régnait au milieu des meubles anciens, un piano trônait dans un coin à côté d’une bibliothèque où régnait une collection incroyable d’ouvrages. Elle s’approcha et caressa lentement les différentes couvertures, certaines étaient lisses, sur d’autres, elle pouvait sentir le relief des lettres d’or gravées. Elle sursauta quand le coucou, qui se trouvait à l’autre bout de la pièce, sonna la nouvelle heure.
Elle n’avait jamais vu d’horloge comme ça, elle contemplait la pendule qui se balançait au rythme des « Tic tac tic tac… » qui résonnaient dans cette pièce.

-Il va falloir que tu apprennes à m’écouter!~~ Dit, un peu exaspérée, Himeko qui se trouvait couchée sur le canapé. Son kimono laissa entrevoir des jambes fines alors que les ornements, qu’elle portait dans les cheveux ,sonnaient à chacun de ses mouvements.
- C’était pas toi qui étais censée m’obéir?~~ Demanda Karin, elle n’était pas surprise de se trouver avec la jeune fille, elle en était même contente. Elle allait pouvoir régler ses comptes.
-Si j’ai dit que je t’obéirais, c’était juste pour que tu m’acceptes…~~ Elle soupira alors qu’un nouveau tintement se fit entendre~~ Je te prête déjà mes pouvoirs ça devrait être largement suffisant…
-Et selon toi, ça justifie de me torturer comme ça!~~ Elle repensa à toutes les douleurs inexpliquées qu’elle avait ressenti jusqu’à aujourd’hui.
-Parce que tu crois que c’est moi?~~ Fit la jeune fille en kimono en prenant un air faussement choqué~~ Fais moi confiance, il y a quelqu’un qui ne veux pas que tu saches…
-Qui ça?~~ Demanda Karin, sur ses gardes
-…~~ Himeko la regarda longuement, la scrutant sous ses longs cils, le tic-tac de l’horloge semblait ralentir le temps~~ Un vieil ami à moi…~~ Karin avait crus déceler de la peine dans la voix de la jeune fille
-Pourquoi moi? Pourquoi m’habites-tu? ~~ Fit Karin, elle avait tant de questions; Depuis quelques mois, la vie tranquille qu’elle avait connu avait lentement disparus, pour ne plus qu’être de simples images usées
-Ca ne me fait pas plaisir, non plus…~~ Assura la souveraine en se relevant, la mélancolie qui se lisait sur le visage de la jeune fille fit rougir Karin, certes, Himeko lui avait semblé particulièrement belle mais là, elle hypnotisait littéralement quiconque la regardait. La reine se posta devant celle qu’elle occupait~~ J’ai besoin de ton aide!
-Pour faire quoi?~~ Demanda l’intéressée, elle ne se laisserait plus avoir par la jeune fille qui ressemblait à un poupon
-Aide moi à rassembler mes maîtres…~~ Susurra-t-elle d’une voix ferme mais douce
-Maître?~~ Un éclair d’effroi passa dans les yeux de Karin quand elle repensa à Tully
-…~~ Himeko sourit doucement quand elle comprit la réaction de la jeune fille, elle détourna lentement les yeux~~ il n’était pas comme ça, avant…~~ Himeko semblait plongée dans ses souvenirs, comme si elle revivait les moments heureux passés aux côtés du jeune homme. Elle fixa de nouveau la jeune fille et dit pleine d’assurance~~ Il faut que tu retrouve ceux qui me sont restés fidèles…
-Fidèles?~~ Répéta Karin, perdue

La pièce se mit à devenir floue, elle disparut progressivement…

-Attends! Où dois-je les trouver?!~~ Demanda Karin en criant car elle ne percevait plus la jeune fille devant elle

« Suis le… » La voix semblait provenir de si loin, elle essaya d’attraper un pan du kimono mais ses mains dissipèrent l’image qu’elle voyait encore parfaitement il y a quelques minutes, « Qui ça? » Pensa-t-elle automatiquement alors qu’elle se trouvait dans le noir complet « Tu le sais très bien… »

Elle se réveilla en sursaut dans la même pièce qu’auparavant. Elle examina celle-ci, c’était bien la même que celle dans laquelle elle s’était réveillée, ce qui voulait dire qu’elle était encore dans ce magasin bizarre… Elle haletait, elle posa une main sur son visage alors que l’autre serrait le drap. Elle avait du mal à reprendre le cours de la réalité. Elle regarda autour d’elle, oui c’était bien la même pièce. D’un coup, elle envoya sa main sous l’oreiller, elle tata à l’aveugle, avant de soulever l’objet. Impossible, c’est la qu’elle avait laissé l’arme que lui avait donné Himeko, elle en était sure pourtant elle…

-C’est ça que tu cherches?~~ Fit une voix inconnu derrière elle
-…~~ Elle se retourna pour trouver le capitaine Hitsugaya qui tenait dans ses mains l’objet de sa recherche~~ Rend la moi, Toshiro!~~ Elle se releva mais vacilla, elle allait tomber quand elle sentit un bras la soutenir.
-Calme toi…~~ Ordonna-t-il, alors qu’il l’obligeait à se rassoir dans son futon~~ Je vais te la donner… ~~ Il lui tendit l’arme qu’elle prit doucement, comme si il lui passait un vase en porcelaine très précieux. Elle savait pourtant qu’il en faudrait plus pour casser une arme pareille, mais elle ne pouvait s’empêcher d’y penser comme à un objet précieux~~ Tu devrais la cacher autre part…~~ Lâcha-t-il en s’asseyant à ses côtés
-…~~ Elle savait que le jeune homme n’en demanderait pas plus, qu’il n’allait pas s’interroger sur l’origine de cette arme.~~ Dis moi Toshiro, comment est ton monde?
-…~~ Il fut surpris par cette question, il s’attendait à tout sauf à ça, il regarda la jeune fille puis dit en soupirant~~ Je vis dans la Soul Society, c’est là que vont les âmes des défunts si elles ne sont pas transformées en Hollow ou si elles ne vont pas en Enfer.
- La Soul Society?~~ Répéta-t-elle, elle se sentait vaguement attirée par ce monde que lui décrivait le jeune homme
-Il ressemble au Japon féodal, il y a le Seireitei et le Rukongai. Le Rukongai est divisé en vingt- quatre sections, selon les quatre points cardinaux, même si la vie peut-être tranquille dans certaines sections, dans d’autres, la violence et la pauvreté sont rois…~~ Continua-t-il
-Et le Seirei-machin?~~ Demanda la jeune fille de plus en plus intriguée par ce nouveau monde.
-C’est Le Seireitei!~~ Corrigea-t-il avec un soupçon d’irritation dans la voix~~ C’est là que vivent les shinigamis et la noblesse de la Soul Society, ainsi que les treize divisions.
-Ouah!~~ Fit-elle vraiment impressionnée~~ C‘est quoi les treize divisions? Un espèce de camp d‘espions ou de chevalier?~~ Demanda-t-elle alors qu’elle s’imaginait milles-et-une choses
-Les treize divisions désignent chacune une section de shinigamis ayant un rôle particulier dans la protection de la Soul Society…~~ Fit-il en croisant les bras
-Et tu fais partis de laquelle? La première?~~ S’enquit-elle, décidément ce monde avait l’air fabuleux
-Je suis le capitaine de la dixième division~~ Affirma-t-il, alors qu’il sentait un regard sur lui
-N’empêche j’en reviens pas qu’un nabot comme toi, sois le capitaine d’une division~~ Assura-t-elle d’un ton moqueur
-Qui c’est que tu traites de nabot!~~ S’emporta-t-il
-Doucement…Doucement…~~ Fit-elle en lui tapotant la tête
-Non mais pour qui tu me prends!~~ S’énerva Toshiro en dégageant la main de Karin~~ Et pourquoi veux-tu savoir toutes ces choses?~~ Demanda le capitaine en repassant une main dans ses fins cheveux blancs
-Je voulais savoir dans quel monde tu allais m’emmener…~~ Soupira la jeune fille dans un sourire triste alors que Hitsugaya la regardait
-On est prêt!!~~ Crièrent victorieusement Jinta et Matsumoto en pénétrant dans la pièce d’un seul coup
-Prêt pour quoi?~~ Demanda Karin, surprise par l’arrivée des deux jeunes gens
-Pour ton immersion dans la Soul Society!~~Ajouta Jinta d’un regard remplis d’assurance…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Urahara lui avait tout expliqué à une vitesse ahurissante, quoi qu’elle n’avait pas besoin de savoir grand-chose, étant accompagnée d’un capitaine et d’un vice-capitaine, le passage s’en trouvait facilité apparemment. On lui avait permis de se changer, elle arborait maintenant, un bas de cycliste ainsi qu’un grand tee-shirt dont elle avait retroussé les manches, elle était beaucoup plus à l’aise dans cette tenue; Elle regarda le miroir dans lequel elle pouvait voir une jeune fille qui avait attaché ses cheveux en queue de cheval avec deux mèches rebelles lui barrant le visage: Elle voyait dans son expression toute la tristesse qu’elle avait de quitter sa famille et toute l’excitation qu’elle avait d’entreprendre ce voyage.
Elle rejoignit la bande qui l’attendait dans cette immense salle d’entrainement, elle n’avait pas crus au début que cela pouvait exister. Il y a quelques secondes, elle se trouvait dans la boutique en bois et voila qu’elle se retrouvait au milieu de ce grand désert. Elle se dirigea vers le groupe, elle regarda le jeune homme aux cheveux rouges. Pour une raison inconnue Urahara avait absolument voulu que Jinta les accompagne.

-Ahhhhhhh!!~~ Cria soudainement Matsumoto en voyant Karin arriver
-Quoi?~~ Demanda la jeune fille surprise de ce cri
-Comment oses-tu mettre de tels vêtements?!~~ Pleurnicha la jeune femme~~ Alors que je t’avais acheté de si belles choses, comme le petit short à dentelles roses ou alors le haut à froufrous trop mignon~~ Affirma la femme voluptueuse, puis elle attrapa par le bras et essaya de l‘entrainer vers l‘extérieur de la salle~~ Nous allons y remédier tout de suite !!
-Mais lâche moi, espèce de folle!~~ S’énerva Karin en se débâtant
-Matsumoto…~~ Gronda Toshiro avec un rictus de colère, elles étaient vraiment bruyantes
-Capitaine, je ne peux laisser passer ça quand même!~~ Assura la vice-capitaine en ne lâchant pas prise
-Je veux pas mettre tes habits ridicules, lâche-moi!~~ Ajouta la jeune fille alors que la vice-capitaine lâchait en prise.

« Ridicule… » « Ridicule… » Ce mot résonna dans la tête de Matsumoto plusieurs fois, alors qu’elle semblait figée. Elle se précipita vers son capitaine et, profitant qu’il soit assis, le comprima avec sa généreuse poitrine.

-Capitaine!!!!~~ Pleurnicha-t-elle en secouant le capitaine dans tout les sens
-.. GU BEBOUVVE~~ Essaya de crier Toshiro tant bien que mal
-Je ne savais pas que le manque de saké pouvait être aussi violent!~~ Assura Jinta visiblement très amusé par la situation
-Il va bientôt étouffer, non?~~ Fit remarquer Karin, complètement désemparés par la réaction de la jeune femme
-Ma petite Karin, regarde et apprend~~ Assura Urahara d’un air malicieux~~ Je vais t’apprendre à calmer une femme…Jinta!~~ Le jeune homme sortit une petite bouteille de sa poche qu’il envoya à son patron. Il l’ouvrit, il l’agita et appela~~ Matsumoto!
-Hum?~~ Fit-elle en se retournant alors qu’elle fixait déjà la petite bouteille dans les mains de l’homme, elle lâcha Toshiro à une vitesse impressionnante et s’empara de celle-ci.
Elle avala quelques gorgées du précieux liquides, un sourire béat sur les lèvres.
-Mission accomplie!~~ Cria victorieusement Urahara, alors qu’il tapait dans la main de Jinta.
- « Mais où je suis tombée, moi ? »~~ Se demanda la jeune fille, blasée

Une cloison s’ouvrit devant eux , faisant cesser toute l’activité qui régnait dans la pièce. La lumière aveugla temporairement nos amis, alors qu’une jeune femme attendait:

-Qui d’autre que la capitaine des forces secrètes pour une mission comme celle-ci!~~ Ironisa Urahara en découvrant Soi Fong
-…~~ La capitaine lui envoya un regard meurtrier, avant de se concentrer à nouveau sur sa mission. Elle ne devait pas se laisser distraire par cet énergumène.
-Kurosaki Karin, sœur du shinigami remplaçant Ichigo Kurosaki. Le commandant en chef, Yamamoto Genryuusai, dirigeant les treize armées de la cour, vous prie de venir immédiatement dans la Soul Society. J‘ai pour mission de vous conduire jusqu‘à lui…~~ Expliqua-t-elle sommairement, en désignant la jeune fille
-…~~ Karin envoya un regard à Toshiro, qui regardait Soi Fong, elle secoua la tête et avança, ce n’était plus le moment d’hésiter.

Elle posa un pied devant l’autre, alors que son cœur battait la chamade. Elle allait aller dans un autre monde, elle continua à marcher.

-Tu comptes y passer la journée?~~ Ironisa Jinta en passant devant elle, puis il ajouta dans un sourire~~ Allez, on y va!!
-…~~Karin ne put s’empêcher de sourire, l’assurance du jeune homme était contagieuse.~~ C’est plutôt à toi de te dépêcher!~~ Assura-t-elle en le dépassant.

La lumière blanche engloutis notre groupe d’amis alors qu’Urahara conservait son sourire énigmatique.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

-Ouah!! C’est quoi ce truc!?~~ Demanda Jinta en découvrant le Senkaimon
- C’est le Senkaimon…~~ Informa la capitaine de la deuxième division
-C’est visqueux, on dirait ?~~ Fit remarquer Karin alors qu’elle allait toucher la paroi avant qu’une main l’arrête, elle regarda Toshiro, interdite
-Je ne te conseille pas…~~ Assura le capitaine de ses yeux de glaces
-Le Senkaimon est un tunnel reliant le monde réel et la Soul Society…~~ Affirma Soi Fon, de marbre
-C’est trop cool!!!~~ Fit Jinta en commençant à sauter dans tous les sens, alors que la terre commençait à trembler
-Dépêchons nous!~~ Ordonna Toshiro en commençant à courir
-Qu’est-ce qu’il se passe?~~ Demanda Karin, en suivant le groupe qui se dirigeait vers la lumière qu’elle voyait au loin
-Le Senkaimon n’est pas un endroit où il est bon de prendre son temps, si vous touchez les parois vous risquez de rester bloqué dans ce tunnel…~~ Informa Matsumoto
-Je suppose qu’on doit aller vers la lumière!!~~ Fit Jinta qui accélérait afin de prendre la tête du groupe
-T’as deviné ça tout seul!~~ Ironisa Karin qui le rattrapait, une course s’entama entre les deux jeunes gens qui se défiaient du regard
-Contentez-vous de courir…~~ Soupira Toshiro qui utilisa son shunpo pour les dépasser, ne pouvant s’empêcher d’esquiver un sourire amusé
-Tu vas voir!!~~ Crièrent ensemble Jinta et Karin, en essayant d’accélérer mais il ne pouvait rivaliser avec la vitesse du capitaine

Avant de s’en rendre compte, ils avaient déjà atteints la lumière et retrouvaient propulsés dans la Soul Society.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Karin ouvrit les yeux de surprise, elle venait d‘atterrir dans une salle. Elle regarda autour d‘elle à la recherche de bizarrerie digne d‘un autre monde mais, elle ne vit qu’une table basse , un vase trônait au milieu de celle-ci, protégeant de son enveloppe de céramique, quelques jonquilles, une bibliothèque, peu fournis gisait de l’autre côté de la salle et quelques tatamis d‘ici et là. Elle soupira elle fut bien obligée de l’avouer, rien de bizarre à l‘horizon. Elle fut un peu déçu, elle s’attendait à autre chose.

-Je me doutais bien que la deuxième division avait des entrées secrètes dans la Soul Society~~ Affirma Toshiro
- Et vous l’oublierez, Capitaine Hitsugaya, Vice-capitaine Matsumoto~~ Fit la capitaine, peu heureuse de dévoiler les secrets de sa division. Elle avança et désigna une porte~~ Suivez-moi, je vais vous guider jusqu’au Capitaine Yamamoto.~~ Assura la jeune femme, d’une voix sans émotion

Karin suivit Soi Fong, sans dire un mot. Elle n’avait pas le temps de s’émerveiller sur la beauté des lieux; Quelque chose dans la requête d’Himeko l’avait inquiété, elle avait l’impression qu’il ne lui restait plus beaucoup de temps pour réunir les fameux maîtres.
Le petit groupe marchait dans un couloir, un long couloir. Il y avait du parquet au sol et les murs étaient d’une simplicité déconcertante, néanmoins, Toshiro et Matsumoto semblaient mieux se fondre dans ce décor.

-Il se termine jamais ce couloir ou quoi?~~ Grommela Jinta

Comme pour répondre à sa question, une porte se distingua au loin. Soi Fong stoppa le groupe devant celle-ci, elle frappa trois coups et se présenta, la porte s’ouvrit d’elle-même.
Karin fut transportée, elle pouvait voir un bureau présidait au milieu de la pièce vide, le vieil homme assit derrière celui-ci n’esquissa pas un mouvement devant leur arrivé. La pièce était vide d’autre meuble comme pour souligner l’importance de cet homme; Des gardes étaient postés d’ici et la, protégeant leur seigneur, elle tourna la tête; Et c’est la, qu’elle la vit, la Soul Society, elle pouvait voir toute la ville , elle devina le Rukongai perdu dans les dernières lueurs du jours, plusieurs tours se dressaient fièrement et les montagnes, à l’horizon, se laissaient caresser par les derniers rayons du soleil.
Elle eut du mal à détacher ses yeux de se spectacle, mais ils arrivaient bientôt devant l’homme qui semblait les attendre.
Tout le petit groupe s’agenouilla, comme pour présenter ses salutations à l’homme.

-…~~ Karin s’exécuta et attendit, elle se mordit la lèvre. Elle ne pouvait se permettre de perdre du temps ainsi. Himeko lui avait bien fait comprendre l’urgence de cette mission, elle se releva et interpela l’homme~~Eh! Le vieux!~~ Les autres se figèrent~~ C’est vous qui avez voulu que je vienne?
-Karin!~~ Gronda Matsumoto en restant cependant agenouillée
-Ah! Elle a osé!~~ S’amusa Jinta en se relevant à son tour.
- « Je le savais… »~~ Pensa Toshiro, en affichant un rictus de colère
- Je voue prie de…~~ Commença Soi Fong, cela la mettait hors d’elle que Karin parle ainsi devant un supérieur.
-…~~ Yamamoto leva sa main, comme pour signifier a la jeune femme que cela ne faisait rien~~ Je n’en attendais pas moins de la sœur d’Ichigo Kurosaki…~~ Lâcha-t-il finalement, en fixant la jeune fille
- Vous pouvez m’expliquer pourquoi vous m’avez fais venir ici?~~ Demanda-t-elle, encore inconsciente que personne de toute la Soul Society n’aurait jamais osé une telle chose
- Je sais que vous êtes pressé de vous mettre en quête des différents maîtres~~ Annonça le vieil homme alors que Karin ne pouvait cacher sa surprise~~ Mais je ne peux vous laisser partir à l’aventure sans tous, vous informer de certaines choses.
-…~~ Les shinigamis s’étaient relevés et écoutaient attentivement les paroles du commandant en chef
-Ici, il est vrai que vous êtes protégée de quelconque attaque venant de la part des maître, mais sachez qu‘ici, votre frère a accumuler des ennemis…~~ Il regarda intensivement la jeune fille comme pour bien lui faire comprendre que la situation était délicate~~ Votre venue dans le Seireitei doit absolument rester secrète. Le pouvoir qui vous habite est très convoité, car très puissant. A pleine puissance, même une organisation comme la notre serait détruit par celui-ci.~~ Il fit une pause comme si il hésitait à dévoiler le restes de ses secrets car il le savait, les murs avaient des oreilles, il se ravisa, il ne pouvait rien dire de plus.~~Nous réveillerons vos pouvoirs entièrement afin de localiser plus rapidement les autres maîtres car le temps presse…~~ Le vieil homme avait pris un ton plus appuyé, pour se montrer plus convaincant
-Comment réveiller les pouvoirs d’Himeko?~~ Demanda Toshiro, prenant aussi pour la première fois la parole
-…~~ Karin envoya un regard à Toshiro, Comment savait-il pour la reine Himeko? Qui lui en avait parlé? Tout le monde était déjà au courant ou quoi? Mais avant qu’elle n’est put formuler ses questions, le commandant Yamamoto enchaina.
-Nous organiserons une cérémonie dans les prochains jours~~ Informa-t-il Yamamoto
-Ca serait bien qu’on me demande mon avis, non?~~ Fit Karin, elle en avait marre que tout le monde parle comme si elle n’était pas dans la pièce
-Eh bien! Je savais pas que t’étais si importante!~~ Assura Jinta en lui passant un bras autour du cou
-Lâche-moi, imbécile!~~ Grogna-t-elle en se dégageant
-Qu’est-ce que t’as dit !?~~ S’emporta à son tour Jinta
-…~~ Matsumoto leur envoya un regard amusé, sans pour autant prendre la parole. En présence du commandant en chef, elle n’oserait jamais.
-Si sa présence doit rester secrète, je comprends pourquoi vous avez mis au courant la capitaine de la deuxième division…~~ Conclut Toshiro, en ignorant ostensiblement les deux individus
-…~~ Yamamoto envoya un coup d’œil à Soi Fong qui comprit immédiatement~~ J’emmène Karin Kurosaki dans les quartiers de la deuxième division, où elle restera jusqu’à nouvel ordre.~~ Elle se tourna vers Karin~~ Veuillez me suivre, Karin Kurosaki!~~ Ordonna-t-elle en tournant déjà les talons

Karin jeta un œil aux groupes qui l’avait accompagné. Elle lâcha Jinta, Matsumoto la regardait, interdite, alors que Toshiro ne lui accordait pas un regard, il fixait toujours son supérieur. Elle détourna les yeux et sortit de la pièce en compagnie de Soi Fong…
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

-Pourquoi ne pas nous avoir révéler la vérité sur cette mission, Capitaine en chef Yamamoto?~~ Demanda Hitsugaya dès que la porte se fut refermée
-A l’origine, vous ne deviez être au courant de rien…L’ennemi a commencé à bouger plus tôt que je ne l’aurais pensé~~ Avoua Yamamoto
- Nous savons que l’objectif de l’ennemi est la capture de Karin Kurosaki, mais dans quel but?~~ Fit le capitaine, en réfléchissant, pour quelle raison avait-il besoin des pouvoirs de Karin?
- Nous en savons trop peu sur ce sujet…~~ Affirma le commandant ~~ Néanmoins sachez que vous aurez, un rôle à jouer~~ Il fit signe à quelqu’un qui entra dans la pièce avec un rouleau~~ Seriez-vous prêt, Capitaine Hitsugaya, à remplir la mission du gardien céleste?
-Le gardien céleste?~~ Répétèrent Jinta et Matsumoto, étonnés de cette appellation
-…~~ Toshiro cacha très bien la surprise que cette proposition lui avait fait, certes il avait déjà lut quelque chose sur le « gardien céleste » ~~ Le gardien céleste est comme l’indique son nom, un protecteur lié par un pacte avec le ciel, tant qu’il est fidèle à ce pacte, le ciel lui accorde ses grâces, mais si je peux me permettre, pourquoi me proposer un tel rôle, Commandant en chef?~~ Il s’interrompit quand Yamamoto déplia le rouleau
- La reine Himeko avait bien dix vaillants compagnons mais elle avait aussi, un serviteur…Celui-ci, veillait sur elle depuis son plus jeune âge, on dit même qu’il serait devenue son ombre. A la mort de la reine, il laissa derrière lui un document avant de se donner la mort.~~ Il regarda le document et se mit à le lire.

~~ Moi, le gardien céleste, protégeait vaillamment ma maîtresse Himeko à l’aide de Hyorinmaru. qu’importe le danger, qu’importe ce qui se mettait au travers de ma route, je restais fidèle à la reine des sentiments.
Moi, qui n’est pu la protéger, je la suivrai dans la mort. Je réapparaitrais à chacune de ses réincarnations, je ne faillerais plus et vivrai à ses côtés éternellement.

-Hyorinmaru?~~ Toshiro répéta le nom de son zanpakuto ne pouvant plus cacher sa surprise
-Pourquoi c’est lui qui a le beau rôle?!~~ Grommela Jinta qui s’assit à terre en boudant
-Vous ne croyez tous de même pas que le plus puissant sabre de glace était venu à vous par hasard?~~ Demanda sérieusement le Commandant en chef
-…Non…~~ Il serra les poings, on lui avait toujours dit qu’il avait eu ce sabre grâce à ses fabuleuses capacités
-Votre force est réelle, vous êtes né pour protéger la reine des sentiments~~ Le capitaine en chef scruta le capitaine~~ Acceptez-vous de remplir ce rôle ou dois-je l’assigner à quelqu’un d’autre ?