1. Toujours ici sans toi

par Black Demons

C'est désormais sûr. Je suis morte en tentant d'empêcher une guerre planifiée entre les Shinigamis et les Crossbreed, programmée par un Arrancar répondant au nom de Raytoku Fauru von Eschenbrenner. J'ai été embrochée par son zanpakuto. Mais au moins, la guerre s'est terminée. Et j'ai pu révéler mes sentiments à Toshiro. Seulement maintenant, je suis morte encore une fois. Me voici de nouveau compagne de la Mort, moi, Karin Kurosaki Evans, terrienne de mon vivant et Crossbreed par une suite d'événements.


Un



Voilà combien de temps que Karin est morte ? Et bien, cela fait maintenant près de six mois que la jeune fille est décédée sous le coup de l'Arrancar Raytoku Fauru von Eschenbrenner. Celui-ci a rejoint les Enfers désormais. Mais comment vivent les personnes qui aimaient Karin ? Mal.


Le peuple Crossbreed et les Shinigamis ont établis une trêve de paix entre eux, commanditée par les Sept Conseils et Yamamoto, le Capitaine de la Division 1. Depuis, les Sang-Mêlés et les Dieux de la Mort vivent en communauté, et certains se sont même rapprochés en tant qu'amis ou amants. Bien que parfois, une certaine tension d'antan se placent entre les deux clans,qui ne peuvent se résoudre à oublier le passé …


Ichigo et Ookami, la grande sœur adoptive de Karin et amante de Ichigo, étaient effondrés durant près de deux mois. Puis ils se sont obligés à faire le deuil, et le rouquin a dû, avec beaucoup de difficulté, annoncer la mort de Karin : Yuzu avait été mise au courant de l'existence des shinigamis et des Hollows, peu après la mort de sa sœur jumelle. Ookami et Ichigo auraient pu avoir un bébé, mais le cœur n'y était pas, et il mettait cet ambitieux projet pour plus tard, quand leurs cœurs seront un peu plus soignés.


Ai et Byakuya vivent leur vie d'auparavant la guerre, ayant fait leur deuil, s'occupant de leur fille adoptive, Hitomi, mais de nombreuses fois, ils repensaient à leur amie et confidente, et pour eux aussi, il y avait ce projet d'enfant remis à plus tard. Quelques fois, dans la nuit, le Capitaine de la Division 6 entendait son amante pleurer, et il la consolait, lui murmurant des mots doux au creux de son oreille. Mais cette mort lui pesait à lui aussi, sans qu'il ne le révèle.


Dosan, Saya et DJ, alias Diana, le vécurent eux aussi mal. Mais ils ont fait le deuil à leur tour, bien que face à la tombe de leur amie, ils sentaient toujours une houle profonde, basse et triste parcourir leurs cœurs meurtris.


Les protecteurs de Karin – Natsu, Fuyu, Aki et Haru – avaient été renvoyés de leurs postes au sein de cette mystérieuse organisation dont ils font partis, et ont établis logement au Seireitei. Mais un sentiment d'amertume et de responsabilité pesait sur leurs esprits torturés.


Et enfin, Toshiro … Celui-ci, après avoir lâché la femme de sa vie, n'avait plus été le même. Il était devenu une coquille vide, son regard constamment perdu dans le vide, fixant un point invisible pour le monde. Il ne faisait plus rien, se laissait aller. Allongé sur le canapé de son bureau, ou bien sur son lit, il se laissait se morfondre, parfois pleurant, parfois criant. Ou bien, il gelait tout. Il ne mangeait plus, ne buvait plus, ne se lavait plus. Bien que malgré tout, sa subordonnée, Matsumoto, lui nettoyait au moins les bras, le visage, le cou et les cheveux, comme si cet homme aux cheveux de neige était un paraplégique. Il ne parlait plus, ses seules pensées étaient tournées nostalgiquement vers Karin. Il s'en voulait, de tout. Alors que pourtant, il ne le devait pas. Mais il s'en voulait quand même. On disait qu'il se laissait mourir, c'était vrai. Il le confirmait. Après tout, comment peut-on vivre si la flamme de sa vie s'était éteinte à jamais, si l'univers dans lequel il vivait avait basculé, puis s'était effondré, ne lui laissant aucune chance de le réparer. Plusieurs fois, on avait tenté de le ranimer, mais rien n'y fit. Il avait même dû obliger Ichigo à confirmer en hurlant la mort de sa petite sœur qu'il chérissait tant. Mais Toshiro ne voulait pas qu'on fasse tant pour lui. Le Capitaine souhaitait juste qu'on le laisse en paix, qu'on ne s'occupe plus de lui. Il souhaitait mourir, et rejoindre son amour, sa meilleure amie dans un autre-monde que la Soul Society. Mais personne ne comprenait … Pourquoi ? Était-ce si compliqué ? Et dire qu'elle l'aimait aussi … Combien de larmes lui avait-il fait couler ? Pourquoi ne lui avait-il pas répété autant de fois jusqu'à devenir ridicule qu'il l'aimait. Peut-être auraient-ils vécu de merveilleux souvenirs. Peut-être ne serait-elle jamais morte, dans ses bras, après un dernier baiser …