Chapitre 11 (p2) : Attaques foudroyantes! Fullbringers Vs Quincy

par Co.

En tant que Quincy, Candice s'était toujours battue contre des hollows ou des shinigamis, mais elle ne savait presque rien sur l'existence des fullbringers.
Elle avait l’impression que Lil lui avait déjà dit quelque chose à leur sujet.
Mais comme elle avait décrété qu’il ne s’agissait que d’un très petit groupe de personnes, douées certes, mais pas hostiles, elle ne leur avait pas accordé suffisamment d’attention.
Malgré cela, Candice n'en éprouve pas de regret. Parce qu'elle est quelqu’un de très fière.
Elle a dans l’idée que, quel que soit le type d'ennemi qu’elle affronte, ils ne réussiront pas à éviter tous ses éclairs. Ils ne pourront même pas « espérer » pouvoir parer une telle attaque.

Quoi qu’il en soit, cette fierté s’est brisées lors de la guerre contre les shinigamis. À cause d’Ichigo Kurosaki pour commencer.

C’est précisément pour cela que, lorsque sa première flèche a été parée et repoussé par la grosse épée, elle est si facilement sortie de ses gonds. Elle est connue pour être quelqu’un d’irascible avec un seuil de tolérance relativement limité.
Elle s’est ensuite servie d’une technique de transfert caractéristique du «Wandenreich», basée sur les ombres.
Grâce à «l’équipement» que Mayuri lui avait préparé, elle était en mesure de projeter à bout portant de très grands éclairs vers ses cibles.
Bien que sa puissance se soit considérablement affaiblie, depuis qu'elle a perdu le pouvoir de son Vollständig, le coup porté par ses «Electrocutions» dépasse de loin la puissance de tous les éclairs que l’on peut trouver dans le monde terrestre.

----------------------------------------------

Mayuri Kurotsuchi, qui observait la foudre de loin, secoue la tête en plissant les yeux :
- Oh, pour l’amour du ciel, apparemment, le sens des mots « Neutraliser et mettre en sécurité les cibles» n’ont pas été correctement explicité.
La foudre était tombée dans l’intention de réduire complètement ses adversaires en un tas de cendres carbonisées.
Le son du tonnerre, déchirant l'espace lui-même, atteignit après quelques secondes les oreilles de Mayuri.
Il pousse un soupir et prend un air absent :
- Je ne me souviens pas avoir conservé un tissu cérébral aussi désordonné. À ce rythme, il risque de se décomposer.
Dans le dos de Mayuri, la voix rauque d’un homme se fait entendre :
- Je vooous l'avais bien diiit, non? Je vous avais dit que cette garçon-manquée semblait manquer de raffinement. Et qu’elle ne conviendrait donc pas à ce genre d’opération délicaaate…
- Qui vous a autorisé à parler?

Sans se retourner pour regarder derrière lui, Mayuri appuie sur un bouton tenu dans l'une de ses mains.
Après quoi, le bruit d’un choc électrique survient derrière lui, faisant résonner dans les airs des hurlements de quelques hommes et d’une femme.

- Hmph… en présence d'une beauté ultime, cette quantité de foudre fait pratiquement office de projecteur pour moi!
- Argh… arrête de faire plus de bruit! Pourquoi nous devrions être tous impliqués et recevoir un choc électrique ?!
- Peut-être qu’il vaut mieux se demander pourquoi la très importante Charlotte saute avec tant de vigueur et de vitalité!
- Il a augmenté la puissance, juste au moment où je pensais que je m'y été habitué...

Quatre personnes, portant des vêtements blancs et des cicatrices sur le corps.
Chacune d’elle chante ses propres louanges ou laisse échapper des mots plaintifs.

Charlotte Chuhlhourne,
Dordoni Alessandro Del Socaccio,
Cirucci Sanderwicci,
et Luppi Antenor.
Ce sont tous de puissants arrancars qui normalement ne devraient pas se trouver dans la Soul Society.

Ils avaient été traités comme des cadavres et ramenés au Département de recherche et développement bien avant Candice et les autres Quincy.
Ils ont été contraints de faire partie de «l'Unité de zombie de Kurotsuchi», qui les détenait simultanément comme des éléments de test et des chiens de chasse.

En définitive, Charlotte semble apprécier sa situation actuelle, dans une certaine mesure.
Dordoni et Cirucci, bien préparés à accepter des emplois sous forme de contrat, n'ont pas encore perdu l’espoir d’atteindre un jour leurs propres buts.
Quant à Luppi, il a à moitié abandonné tout espoir et a accepté la situation dans laquelle il est.
Chacun avait des objectifs différents.

- Qui plus est, était-il vraiment nécessaire pour nous de participer à ce voyage? demande Dordoni
À cette question, Mayuri répond de manière détachée et sans détourner ses yeux de la foudre :
- Vous serez une sorte de « dispositif d’élimination » en cas de dysfonctionnement de l’échantillon Quincy. Ne vous ai-je pas, en ce moment, exprimé ma bienveillante miséricorde en vous permettant de respirer l’air extérieur?

- Si vous voulez simplement les supprimer, vous pouvez utiliser les décharges électriques et les poisons dont vous êtes si fier, se plaint Cirucci.

- Hé, la réprimande Luppi. Attends, arrête de le provoquer. Qu’est-ce que tu vas faire si on est à nouveau tous impliqués et qu’on reçoit des décharges électriques ?

Pendant ce temps, Charlotte avait pris une pose énigmatique dans un endroit un peu plus éloigné.

- Quoi qu'il en soit, reprit Dordoni, qu'est-il arrivé à la promesse de me laisser rencontrer ce niño* aux cheveux orange?

Mayuri hausse les épaules, d’un air ennuyé :
- Je vais vous apporter la seconde meilleure chose que vous pouvez rencontrer. Car après tout, la cible à capturer cette fois-ci était un shinigami suppléant, comme Ichigo Kurosaki… un homme qui a perdu la vie suite à sa défaite contre Ichigo Kurosaki.

En entendant ces mots, le visage de Dordoni devient plus tendu :
- Woah… en fait, il a tué un autre être humain plutôt qu'un hollow comme nous ? Où est donc passé sa nature innocente? Si c'est vrai, je suppose que je ne peux plus l'appeler « niño ».

- Pour un humain, c’est un spécimen extraordinaire. De plus, il est également l'homme qui a jadis abattu le Quincy Uryū Ishida.

À ce moment, Cirucci, qui semblait jusque-là indifférente à la conversation, élève soudain la voix :

- Hein !? Attendez, arrêtez vos conneries! Vous n’allez pas me dire que ce Quincy irritant à quatre yeux a facilement était assommé par cette personne là-bas!?

- Oh, et si c'est vrai, alors ce fait devrait suffire à vous prouver qu'il n'est pas une simple « personne ». Eh bien, c’est précisément pour cette raison que j’ai ordonné cette fois-ci au cadavre de la Quincy de me le récupérer.

En réponse à Mayuri, qui poursuivait ses observations, Luppi marmonne quelque chose, comme s'il se parlait à lui-même, en regardant en direction des éclairs brillants de lumière.
- Récupérez, dites-vous. À ce rythme-là, il n’y a probablement plus rien d’eux maintenant.

Cependant, il n’y a aucun signe d’anxiété sur le visage de Mayuri.
- …Intéressant.
- Hein? …Qu'est-ce que c'est que ça ?

La lumière persistante, brulant l'arrière de leurs paupières, s’estompe en même temps que la fumée s'élève de la scène.
Chaque membre de l'unité cadavérique, Luppi compris, ouvre les yeux, observant ce qui s’est matérialisé dans leur champ de vision.
Tout en souriant de satisfaction, Mayuri compare le spectacle se déroulant devant ses yeux avec les données transmises par son mécanisme d’observation.
- Si cela fait partie de la puissance de son « Fullbring », alors je suis vraiment intrigué.

--------------------------------------------------------------------------------

Candice était convaincue de sa victoire, mais presque immédiatement, de la sueur froide se met à couler sur son corps.

- Qu'est-ce que c'est?
- Qu'est-ce que je regarde en ce moment?

Même si sa puissance avait décliné, il n’aurait suffi que d’un éclair pour qu’elle puisse incinérer une cible. Que cette cible soit un shinigami qui possédait ou non pas mal de compétences, peu importe.
Cependant, lorsque la foudre qu’elle a elle-même invoquée s’est dissipée, les silhouettes de trois hommes semblant défiés ses éclairs sont apparus.

Cela dit, ce n’est pas cela qui choque Candice.
Non, ce qui l’avait décontenancée était cette apparition inattendue à leur côté.
Un arbre énorme aux racines épaisses et poussant si haut qu’on avait l’impression qu’il pouvait transpercer les cieux.

Candice, qui avait lancé l'attaque surprise, est en mesure de saisir l'état de la situation dans lequel elle se trouve.
Jusque juste avant qu'elle ne lâche une pluie d’éclair, cette chose là-bas n'existait pas.

- Merde! La plupart de mes éclairs ont coulé dans cet arbre?!

L’orage, qui dépassait la puissance naturel des éclairs avait été principalement absorbé par le sol, via ce grand arbre. Et le reste des éclairs avait été repoussé de la même manière que précédemment : avec cette grande épée que possédait l’homme à la veste noire.

Avant que Candice ne puisse même accepter ce fait, la lame se rapproche soudain devant ses yeux.

- … !

Le bord brillant et argenté de la grande épée balaye l’endroit où se trouvait Candice venait juste un peu plus tôt. Elle avait bondi en arrière évitant l’attaque d’un cheveu.

- … ?!

Une onde électrique glaciale parcourt la colonne vertébrale de Candice.
Une vague d’énergie spirituelle meurtrière sort de l’épée. Candice vrille et saute sur le côté, la vague la frôle de justesse.
L’attaque poursuit son chemin et disperse la fumée produite par l’immense arbre brûlé par la foudre.
La vague d’énergie finie par atterrir dans une colline lointaine et explose… éparpillant une partie de la pente en morceaux.

- À l'instant ... c'était l’attaque d’Ichigo Kurosaki...!

- Hein…? Vous l’avez déjà combattu, jeune fille? dit l’homme à l’épée en levant un sourcil.
Il sourit, comme pour la provoquer :
- Alors c'est pour ça que vous avez réussi à esquiver mon attaque? C'était un coup de chance hein. Vous devriez être reconnaissante envers Kurosaki.

- Quuuoi !? Qui devrait être reconnaissant à qui vous dites!?

Même si elle venait à peine de se remettre d’une situation mettant, il y a quelques instants, sa vie en danger, Candice est de nouveau enragée.
Autour de son corps, sa colère déclenche des éclairs.

- Oh mon Dieu, en voilà une demoiselle soupe au lait, soupire-t-il en s’éloignant pour garder ses distances.

D’un coup d’œil, Ginjō aperçoit brièvement l’immense arbre brûlé qui se tient à côté de lui.

- Celui-là, là-bas, il a vraiment une taille exagérée il me semble.

En réponse à cela, Tsukishima hausse légèrement les épaules :

- Ce n'est pas grand-chose. J'ai simplement nourri cet arbre pendant que je lisais mon livre.
J'ai pris toutes les mesures possibles pour le faire, et ce depuis qu’il n’était qu’un semis.

- ... Pendant combien d'années t’es-tu inséré? s’étonne Ginjō d’un air abasourdi

Dès que leur adversaire était apparu, Tsukishima avait transformé son marque-page en katana avec son Fullbring. Il avait ensuite coupé l'arbre contre lequel il s’était appuyé en utilisant la capacité de son «Book of the end». En insérant sa propre présence dans le passé de cet arbre, il avait été en mesure de le nourrir avec de copieuses quantités de nutriments et de le transformer en un arbre gigantesque.
La capacité unique de Tsukishima est une technique déloyale, influençant uniquement sa cible et pouvant modifier son passé.

Cependant, la femme qui s’était précipitée pour les attaquer ne semble pas comprendre ce qui vient de se passer.
Si elle avait mieux écouté la conversation de tout à l'heure, elle aurait peut-être pu deviner ses capacités au moins.

Mais cette femme qui est apparemment une assassin, a semble-t-il le sang qui lui monte à la tête.
Et il est évidant qu’elle n’essayera même pas de lire sur leurs lèvres.

Ginjō fait de nouvelles spéculations sur l'identité de leur adversaire :

- Elle ne ressemble pas à une shinigami. À en juger par l’arc qu'elle utilisait, on pourrait penser qu’elle est une Quincy, mais…. Si nous supposons qu’elle est une survivante du groupe qui faisait la guerre aux shinigamis il n’y a pas si longtemps, alors je ne suis pas sûre de comprendre la raison pour laquelle elle nous attaque. Est-ce que cela à quelque chose à voir avec l’XCUTION du monde des humains?

Au cours des derniers jours, Ginjō et les autres ont interrogé les Japonais qui venaient de mourir et qui se sont retrouvés au Rukongai. Ils ont ainsi rassemblé des informations sur la nouvelle organisation religieuse qui avait fait son apparition dans le monde humain : l’XCUTION.

Suite à cela, Ginjō et les autres ont élaboré un certain nombre de spéculations. Et cette attaque est arrivée au moment où ils se demandaient, justement, s’ils ne pouvaient pas rentrer en contact avec Yukio et Rikuka dans le monde des humains. Et, depuis qu’ils avaient constaté que cette menace ne venait pas des shinigamis, il ne serait pas surprenant qu’elle ait un lien avec l’XCUTION.

Cependant …

- Ça me dépasse complètement tout ceci est absurde ! Il n’y aura plus d’arbres qui vous protégeront cette fois-ci ! Alors, réduisez-vous en cendres comme de bons petits agneaux !

… La Quincy venait de se ressaisir au beau milieu du chaos, en tirant des volées de flèches.
Ce qui ne laisse plus le temps aux fullbringers d’analyser tranquillement la véritable identité de leur adversaire.


________________________________________

Dans un lieu éloigné, à l’opposé du groupe de Ginjō, se cache une personne.
Un individu qui surveille attentivement la bataille entre Candice et les fullbringers.