Chapitre 9

par lauverie

La salle d’entrainement d’Urahara n’avait pas changé depuis sa création. Karin et Yuzu qui y entraient pour la première fois surent impressionnées par la taille de la pièce.

- Bon ma chère Karin nous allons commencer.

- Oui, mais attendez. Toshiro ?

- Oui ?

- pour le mach, on fait quoi ?

- J’y vais.

Puis il repartit sans demander son reste, seul restait Yuzu et les deux enfants du magasin.

- Bon, allez c’est partit.  Lança Urahara tout en frappant dans ses mains.

Il la fit sortir de son corps pendant qu’Ururu apportais le matériel. Yuzu, elle restait regarder un moment sa sœur échapper aux attaques incessantes d’Ururu. Quand elle s’aperçut qu’elle était en retard et qu’elle devait renter.

- Ho !! Mais c’est horrible !! Je suis en retard pour préparer la diner !! s’écria-t-elle

- Bah, vas-y rentre. Lui fit Jinta assis à côté d’elle sur le même rocher.

- Ce ne serait pas raisonnable de rentrer seule Yuzu. Fis remarquer Tassai qui venais d’apparaitre devant eux.

- je sais mais il faut vraiment que j’y aille, je sois faire à manger.

Jinta se leva d’un saut, il avait bien compris le sous-entendu de Tessai, pour une fois il allait le montrer.

- Bon, je vais te raccompagner.

Yuzu rougit fortement et ne pus sortir aucun son de sa bouche. Elle n’avait pas à l’aise avec les garçons, c’était sa sœur qui l’étais, pas elle. Mais elle accepta, il ne fallait pas qu’elle fasse de mauvaise rencontre encore plus en ce moment.

- O…oui m…merci fit-elle.

- Hey, je n’entends pas !! Tu ne te souviens pas de ce que je t’ai dit plus tôt ?

- si !! Merci !! S’exclama Yuzu en reprenant sa pose étrange.

 Puis ils partirent, durant la moitié du trajet personne ne parlais sauf pour parler de la direction à prendre.

Pendant ce temps Karin complètement essoufflée, commentait a peiner a éviter la attaques d’Ururu qui elle ne ressentait aucune fatigue. Un moment d’inattention de la part de La jeune Kurosaki et elle se ressue un violent coup de poing dans le ventre qui la fit voler loin et s’écrasa sur un rocher voisin.

- HA !! Merde !! cria Karin surprise.

- Mais voyons ma  chère Kurosaki, un moment d’inattention et c’est terminé. Fis Urahara derrière son éventail.

- Je sais, pas la peine de me faire un sermon.

- je ne vous sermonne point, je constate. Fis Urahara des plus joueurs.

Karin des plus irrité tenta de se lever avant de se rendre compte que le coup qu’elle avait reçu de la part d’Ururu était des plus puissants. Elle perdit connaissance à la suite de sa tentative de retour en combat.

Karin se réveilla en sentant une douce fraicheur autour de sa main. Qui se révélait être la main de Toshiro qui tenais la sienne tandis qu’une jeune femme a la chevelure de feu était en train de la soigner.

- Inoue, merci. Fis Karin en voyant la jeune femme la soigner.

- mais non, ne t’en fais pas. Fis Inoue avec un sourire innocent. Je suis rodée avec les blessures de ton frère.

Inoue repartit dans une de ses multiples divagations au sujet du frère de Karin tout en riant de façon candide. Karin se retourna pour faire face à Toshiro.

- je suis rentré pour venir te chercher après le mach avec tes amis, et quand je suis arrivé tu venais de t’écrouler.

- ha, bah faut dire que c’est que le début ! Je vais m’en prendre d’autre. Fis Karin.

- ouais mais fais attention, si Inoue n’étais pas intervenue je n’aurais pas donné cher de ta peau tu sais.

Karin ne répondit pas, préférant reposer son regard sur la jeune femme qui la soignait. Elle était en pyjamas sous son long imper ce sui montrait qu’elle avait été dépêchée alors qu’elle allait dormir. Karin poussa un long soupir, elle détestait être un boulet à ce point, cette pensée l’horripilais au plus haut point.

Peu après qu’Inoue  soit partie, Karin et Toshiro partirent en direction de la maison de celle-ci durant le trajet les deux était très silencieux si bien qu’ils ne virent pas qu’il était arrivé trop préoccupés par leurs pensées.

A l’intérieur, attendais toutes la famille Kurosaki ainsi que les deux femmes shinigami postées sur terre.  Tout le monde heureux de les voir enfin rentrer, se postèrent a table pour entamer le repas de la table. Le repas fut comme d’habitude bruyant et mouvementé.

Le lendemain, au moment de partir pour le cours, Karin et Yuzu attendais Toshiro qui était en train de mettre son uniforme.

- Le voir dans notre classe vas être drôle tu ne trouves pas ? Fis Karin à sa sœur.

- Pour quoi ?

- Bah, tout simplement parce que tout le monde sais au lycée qu’il est mon petit ami.

- ah oui, j’imagine à peine la réaction de Midori et Tsubaki. Fis Yuzu en souriant  a cette pensée.

Peu après Toshiro sortit de la salle de bain en uniforme, uniforme qui lui allait plutôt bien. Karin ne pus réprimer un sourire de satisfaction, elle le trouvait beau dans cette tenue. Le trajet pour le lycée était des plus joyeux, Karin et Toshiro se chamaillais gentiment quand elle lui avait fait remarquer qu’il faisait enfin grand. Yuzu les regardais tout en riant avec eux.

Une fois arrivé au lycée, bien en avance, pour une fois les deux jeunes filles allèrent en salle de cours tandis que Toshiro se présentais au bureau de la secrétaire. Dans la salle Midori était déjà la et souriais de toutes ses dents et elle sauta au coup des sœurs Kurosaki dès qu’elle les vis.

- On a encore un nouvel arrivant aujourd’hui aussi dans notre classe. S’écria-t-elle, J’espère qu’il est mignon.

- Ho bah, tu verras bien. Je croyais que tu étais sur rida ? Lui fis remarquer Karin.

- Non, il est trop étrange, il beau être très amical je le trouve flippant.

- pff, tu changes trop vite d’avis, lui fis remarquer Tsubaki qui venait d’entrer dans la salle. Tu ne sais pas il est peut-être très sympas.

- mouais bof moi je dis.

Le reste des élèves ne tarda pas arriver, tout comme la sonnerie annonçant le début des cours et le prof qui allais avec.  Tous les élèves se mirent à leurs places pendant que le prof faisait l’appel.

- Bon,  commença le prof, je sais que c’est la période mais on a un nouvel élève dans la classe aujourd’hui encore.

L’annonce de cette nouvelle mis toutes les personnes en pleine discussion sur le nouvel élève.

- Bon, je t’en prie entre. Fis le prof à la porte qui s’entrouvrit peu après.

Quand Toshiro eut mis le premier pied dans la salle de classe tous les bavardages cessèrent  instantanément.  Le pro intima Toshiro à se placer devant toute la classe pour se présenter. Après avoir écrit son prénom sur le tableau, Toshiro se présenta d’une manière simple et stricte pour enfin être placé par le prof à côté d’une fille qui tomba directement sous son charme. Ce qui piqua la jalousie de Karin au vif. Tsubaki et Midori avais bien évidement reconnu Toshiro comme le petit copain de Karin et l’avaient tout de suite regardé avec des yeux des plus surpris quand elles l’avais vu rentrer.

La matinée avais été des plus calme. Ryohei avais collé Toshiro tout le temps des cours de théorie car ils étaient très proche. La voisine de Toshiro visiblement éprise pour celui-ci semblais visiblement ignorer que celui-ci était déjà en couple et toutes les filles à côté de Karin ne la lâchais plus d’une semelle et la questionnais sa cesse a sujet de Toshiro. Quand a rida, celui-ci se faisait de plus distant vis-à-vis du shinigami ayant bien sur perçus sa pression spirituelle différente de celle d’un humain normal.

Karin ne put parler a Toshiro qu’à la pause midi durant laquelle ils mangèrent ensemble en compagnie de presque toute la classe qui voulais voir le couple le plus qu’improbable que formais la jeune fille et le shinigami.

L’après-midi était consacré au sport ce jour-ci matière de prédilection de Toshiro et Karin qui était dans la catégorie des mecs quand il s’agissait de faire des équipe. Le sport d’aujourd’hui était  le kendo en compagnie du capitaine et de l’entraineur de cette discipline pour mieux faire connaitre leur sport et faire de nouvelles recrues. Toshiro cru jubiler il allait pouvoir manier un sabre en bois et cet entrainement sera parfait pour le maniement de Karin et une bonne base pour son entrainement.

- Bon nous allons faire des groupes. Kurosaki tu vas avec les gerçons comme d’habitude. Fis le prof à Karin

- non, il faudrait mieux la laisser chez les filles si c’est une question de parité je peux combler le vide. Fis le capitaine  de kendo.

- je ne fais pas ça pour une question de parité mais une question de sécurité. La petite Kurosaki a beau avoir un air d’ange elle est très forte et une fois elle a blessé une de ses camarades. Involontaire ment certes mais tout de même.

Le capitaine ne répondit pas mais le fait de faire passer Karin chez le groupe masculin, cela entrainerais un manque d’une personne pour la formation des groupes de quatre.

- vous pouvez tout de même vous placer dans le groupe  qui aura un effectif déficient. Fis remarquer le prof au capitaine. Bon on va faire les équipes. Vu qu’il y a deux nouveaux je vais tirer au sort sur ma liste c’est plus juste.

Le prof sortit ainsi un crayon et y inscrit les noms des groupes qu’il constitua au hasard.  En fin de compte, Yuzu se retrouva avec Midori et deux autres filles, chose de très confortable pour elle. Sauf que du côté de Karin tout semblais être plus compliqué, elle avait été placé dans le même groupe que Rida Toshiro et la capitaine de kendo. Le moins qu’on puisse dire c’est que ce cour de kendo allais être très long pour Karin, très long.