Quinze ans plus tard

par Hikarie

Une journée calme se levait sur Karakura en ce jours d'été ou les rayons du soleil brulants collaient contre les vitres de la chambre du deuxième étage de la clinique. Les oiseaux chantaient déjà au creux de leur arbres. Les voitures roulaient faisant crépiter le sol, des gamins couraient déjà sur le trottoir pour ce rendre à l'école.

Une journée totalement ordinaire en faite. Dans cette fameuse chambre du deuxième étage justement, quelqu'un commençait tranquillement à émerger de son sommeille. La chambre de cette personne était des plus banale, un bureau contre le mur, le lit à coté de la fenêtre, une table de nuit et quelques livres par-ci par-là. La couette était défaite, une main pendouillait du lit. Soudainement, le ''tic-tac'' du  réveille rouge se fit entendre. La main se dirigea en tâtonnant vers lui et donna une petite tape dessus, le bruit s'arrêta. On entendis un gémissement, puis une tète rousse se fit voir sortir de la couette. La personne en question resta encore allongés un instant, puis se redressa d'un coup en se frottant les yeux. Ses cheveux d'un roux mandarine étaient en pétard, surement à cause de la nuit. L'inconnu bailla, s'étira, puis descendit de son lit. Il portait un pyjama jaune à pois bleus un peu trop grand pour lui. D'un pas trainant, il se dirigea vers la salle de bain, et passa déjà devant le miroir du couloir.

''Cette'' inconnue, se regarda une fraction de seconde puis soupira. Elle se dirigea ensuite vers la porte de la salle de bain, elle voulut l'ouvrir mais s'était fermé... Elle grogna.

 

-Rraah ! Kaien !! Ouvres moi ! J'ai besoin de la salle de bain !

 

Une petite voix se fit entendre :

 

-Nan. Pas maintenant.

 

Sa grande sœur roula les yeux et s'appuya contre le mur. Elle entendis cracher de l'eau, puis la porte s'ouvrit enfin, une petite silhouette s'en vit sortir :

 

-Ah ! Quand même ! Soupira sa sœur en rentrant à son tour.

 

Le petit lui tira la langue et se dirigea vers la cuisine qui se trouvait en bas pendant que son ainé faisait sa toilette. Elle se barbouilla le visage, coiffa ses cheveux, se mit ses barrettes fétiches en forme de grosse croix noire de chaque cotés de ses cheveux, tenant ainsi ses mèches de devant, puis, elle s'habilla en vitesse. Elle enfila un t-shirt noir avec une jupe rouge et des chaussettes noirs, puis elle se dirigea à son tour dans la cuisine.

Elle était apparemment la dernière arrivé. Il y avait évidemment son petit frère, Kaien, occuper à verser du lait dans ses chocopos, sa petite sœur qui réclamait sa compote à leur mère, et leur père qui grignotait son pain assit à coté de son fils. La rouquine s'assit à coté de sa sœur.

 

-Bonjour. Dit-elle en prenant un bol.

-Ah ! Makura, tu t'es finalement décidé à te lever ! Dit son père.

-...Bonjour quand même ! S'énerva la site Makura.

 

Son père soupira et eu un léger rire. Sa mère elle, lui fit un bisou sur le front pour lui dire bonjour. Makura sourit. Aah..La famille ! Makura ressemblait beaucoup à son père, ils ont la même couleur de cheveux, mais elle portait les yeux de sa mère, elle avait douze ans. Son frère de huit ans avait les yeux bleus ainsi que les cheveux en piques noirs, il tenait se son grand père, Isshin Kurosaki. Quand à la petite Masaki de deux ans, elle avait les yeux de son père, ses cheveux en revanche étaient chatains. Makura commença à manger. Son frère commença joyeusement à l'embêter en la poussant avec son pied.

 

-Hahaha ! Makura ! On joue au holow ?? C'est toi le holow !!

 

Makura grogna:

 

-Tu veux qu'on joue au holow ? D'accore...

 

Elle souleva son frère en lui tenant la cheville, Kaien se retrouvait tète en bas, Makura commença à le chatouiller. Et s'en fut partie du fou rire du garçonnet qui gigotait dans tout les sens. Masaki qui observait la scène, se contenta de gassouiller joyeusement en répétant les prénoms de son frère et de sa sœur. Le père commença à rigoler aussi en voyant la scène, sa femme se retourna vers lui :

 

-Ichigo !! Enfin ! Sa te fait rire ?

-Ah ! Euh...Non, non, non ! Dit-il en arrêtant de rire en prenant un air gêné. Il reprit alors son sérieux et ordonna à ses enfants de se calmer, se qui fut sans succès... Sa femme intervint :

 

-Les enfants ! Sa suffit maintenant ! Gronda-t-elle gentiment. Les gamins arrêtèrent.

-Rukia...Pourquoi nos enfants t'obéissent plus à toi qu'a moi ?

 

Rukia se contenta de lui sourire étouffant un petit rire. Ichigo lui rendit son sourire.

 

-Ah ! Makura, l'école va bientôt commencer ! Reprit subitement la brune.

 

Makura regarda l'heure, 8h30. On était samedis et les plus jeunes comme Kaien n'avaient pas école aujourd'hui.

 

-Mince ! J'y vais ! A tout à l'heure ! Dit-elle joyeusement avant de prendre son sac et de partir pour le collège.

 

Sa famille lui dit au-revoir également, Ichigo avait rapidement ébouriffé la tète de sa fille lorsqu'elle partait.

Makura croisa en chemin ses deux amis, Sora Ishida et Junko Yasutora.

 

-Hey ! Salut ! Lança-t-elle.

 

Sora était le fils d'Uryu Ishida et d'Orihime Ishida, Junko, celui de Sado Yatusora, ils étaient tous amis de leurs parents. Sora portait encore et toujours ses lunettes ''d'intello'', il était parfaitement coiffé comme d'habitude...Il avait des cheveux mi-longs, sans frange et couleur chatains avec des yeux d'un bleu océan. Junko avait les cheveux bruns, la peau légèrement métissée et les yeux noirs, il avait 13 ans et faisait au moin une tète de plus que les deux autres. Sora remonta ses lunettes :

 

-Makura...Tu aurais pu ètre en retard tu sais.

-....Et alors ??? Rraaah !! T'as pas à me donner des leçons j'te signale !! S'indigna-t-elle en fronçant les sourcils.

-...Je sais, c'était seulement pour te prévenir.

-...

-Arrêtez tout les deux. Intervint Junko d'un air blasé, les mains dans les poches.

 

Les deux gamins soupiraient. Les petit groupe continua tranquillement son chemin vers le collège.

 

Un peu plus loin dans un autre monde :

 

Le jeune capitaine Hitsugaya était parfaitement concentré sur sa paperasse, plongeant son pinceau dans l'encre noir, il rédigea calmement son rapport de la dixième division. Soudainement, un blonde à grosse poitrine surgit devant lui et frappa le bureau avec ses mains :

 

-Capitaine !!!

-....Quoi ???

 

Le jeune homme au cheveux de neige n'était pas ravit de voir arriver sa subordonné, mais il fallait s'y attendre, c'était ''trop'' calme...

Il reprit son sérieux :

 

-Que se passe-t-il ?

-Le capitaine qui aurait dut remplacer Kaname Tousen à donné sa démission ! Il a dit qu'il n'acceptait plus ce post pour raison personnelles ! Grogna Rangiku en gonflant les joues.

-Quoi ? ...Rrraah... Cela fait au moins quinze ans qu'ils ont quitté la soul society... Et nous n'avons jamais trouvé personne digne de les remplacer en tant que capitaine !

 

Toshiro posa sa main sur son front en soupirant. Rangiku le regarda un instant, puis elle sortit de sn décoté une bouteille de saké en souriant niaisement :

-Si vous voulez oublier vos soucis, rien de mieux que...

-MATSUMOTOOOO !!!

 

A coté de la petite rivière bordant les jardins de la sixième division, Renji somnolait sous un arbre, pour une fois que son capitaine n'était pas là !

Alors qu'il baillait, il entendit quelqu'un derrière lui, il se retourna aussitôt et fut soulagé de voir son fils, Takeshi, un beau garçon aux cheveux noirs et au yeux et regard de son père.

 

-Ouf...J'ai crus que c'était mon capitaine ! Soupira Renji en faisant signe à son fils de le rejoindre.

 

Takeshi s'accroupi à coté de son père, il ne pouvait pas toujours venir dans le gotei 13, et il adorait pourtant y aller !

 

-Il est ou en faite ? Demanda-t-il alors.

-...Je crois qu'il est avec sa femme et sa fille, tu sais que sa femme est enceinte de leur deuxième enfant, il passe donc plus de temps avec eux maintenant. Répondit-il.

 

-Hmm...Je vois. On n'vois plus beaucoup Katsuki en ce moment ! Remarqua le garçon.

-Oui, elle s'entraine chez elle.

-...Ppfff...Dire que moi je m'entraine dans la foret ! Bouda Takeshi.

-Oh ne te plaint surtout pas ! Moi, quand j'avais ton âge c'était pire !!

-...Désolé...C'était à quelle époque ?

-....Dis tout de suite que je suis vieux mon fils !

 

Takeshi se mit à rire de bon cœur, non, son père n'était pas vieux du tout.

 

Dans le manoir Kuchiki, dans le vaste jardin ou fleurissaient les cerisiers, une jeune fille s'y entrainait, elle devait avoir douze ou treize ans, elle essayait apparemment de maitriser le kido... Ce qui n'était pas facile. Elle avait de longues couettes ornées de barrettes en forme de fleur de cerisiers, ses cheveux soyeux étaient de couleurs bleu profonds, son teint était claire et ses yeux étaient bleu foncés...Comme ceux de son père, le grand Kuchiki. Ses cheveux, elle les tenaient de sa mère, douce et belle.

Katsuki, car c'est ainsi qu'elle se nommait, commençait à former une boule bleu dans le creux de sa main, qui commençait à grandir. Elle commença à affiché un sourire satisfait, mais la sphère disparue aussitôt. La jeune noble fronça les sourcils. Son père arriva à se moment là.

 

-Oh, papa... J'ai encore échoué...

 

Byakuya regarda sa fille puis lui sourit :

 

-J'étais comme ca à ton âge tu sais, je n'y arrivais jamais du premier coup et je voulais toujours aller plus loin... Katsuki, fais une petite pause, tu y arriveras.

-...Tu penses que je serais comme toi plus tard ? Demanda-t-elle.

- Bien sure.

 

Elle sourit, rassuré. Puis elle releva la tète :

 

-Ou est maman ?

-Dans le salon.

-...Je vais la rejoindre !

 

En une fraction de seconde, Katsuki Kuchiki utilisa son shunpo, très développé pour son âge. Byakuya eu un sourire, puis il regarda le cerisier, il ferma les yeux un instant....

 

Dans le monde des humains, Rukia regarda par la fenêtre, et vit tomber une feuille d'un arbre...

 

-Ah...L'automne va arriver...

 

 

OoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOOoOoOOoOoOo

 

Voila ! Une introduction ! J'espère que sa vous donne l'envie de continuer cette histoire !  Des p'tits com's ??