Désespoir : la perte des Shinigamis ?

par BL- 25


Chapitre 21 : Désespoir : la perte des Shinigamis ?


Les mains posés sur son sabre, Seyna Kanashii fusa à toute vitesse vers Irénos. Ce dernier esquissa un sourire avant de placer sa lame en opposition. Un crissement aigu traduisit bien le contact entre les deux épées, aussi bonne soit la volonté de Seyna, elle n’arrivait pas à passer outre la défense de son ennemi !

« T’as l’air de mieux taper quand tu ne trembles pas comme une feuille … mais c’est sans plus. »

D’un revers, il expédia au loin la jeune femme, celle-ci fut rattrapée par Rukia Kuchiki.

« D-Désolée … S’excusa la subordonnée en soupirant légèrement.

On dirait que tu t’es calmée maintenant, tant mieux. Allons-y Seyna. »

Hochant la tête, la blonde empoigna solidement son arme. Irénos s’apprêta à lancer son offensive mais en-dessous de ses pieds, le Hihio Zabimaru ouvrit grand la gueule pour happer directement son adversaire. Un vif Sonido lui permit d’y échapper, se posant de dos aux Shinigamis. Seyna et Rukia fusèrent rapidement vers le Shukumei qui afficha une mine relativement sadique au vu de son regard détraqué. Ce fut la jeune femme aux cheveux blonds qui arriva la première, son épée ne rencontra que le sol puisque cet homme avait disparu subitement.

« Saute, Seyna ! Clama Rukia. »

Sans réellement réfléchir, la subordonnée s’exécuta immédiatement. Plantant Sode no Shirayuki à quatre reprises, la jeune femme fut entourée d’une aura blanche glaciale.

« Tsugi no Mai : Hakuren. »

La grande vague de neige déferla rapidement, Irénos concentra son énergie pourpre dans sa lame et il l’abattit directement sur la technique de la noble. Doucement, il commençait à se faire congeler, tiens, il aurait sous-estimé son pouvoir ? Peu importe. Ses yeux s’élargirent en constatant que Seyna Kanashii se trouvait juste en haut et son épée se pointa dans sa direction. Un violent éclair explosa directement sur le Shukumei qui tiqua sur le coup, plus gêné que blessé par l’assaut de la blonde, il se rendit compte d’une nouvelle erreur.

« Tu nous prends de haut ?! Mange-toi ça alors ! »

Abarai Renji !

Ce dernier se situait à sa gauche et concentra son énergie dans la mâchoire de Hihio Zabimaru. Une sphère écarlate apparut progressivement sous les yeux élargis du Shukumei.

« Hikôtsu Taihô ! »

Un rayon d’une taille impressionnante déferla à toute vitesse, provoquant une explosion plus que violente. Les pierres se détachèrent massivement du sol, la fumée se répandit progressivement dans les alentours. Seyna se posa aux côtés de Rukia, anxieuse.

« Vous pensez qu’on …

Je ne pense pas. C’est quand même un Shukumei … Coupa la Lieutenante, les yeux plissés. »

Une puissante onde de choc violette confirma ses propos. Dépoussiérant ses vêtements, Irénos finit par surgir de la fumée, quelques blessures étaient apparues sur son corps. Mais rien de mortel malheureusement. Il se craqua le cou et planta son sabre au sol, ce qui provoqua un léger tremblement.

« Je dois dire que pour des merdes … vous vous débrouillez pas trop mal. »

Renji fronça les sourcils. Il avait déjà connu le pouvoir libéré d’un Shukumei … et il savait donc … qu’il fallait gagner avant l’utilisation de ce « Zetsugeki ». Resserrant sa poigne sur son Bankai, le Lieutenant agit en premier, ce qui fit sourire Irénos. Celui-ci leva sa lame pour parer l’offensive et cet enfoiré tint bon !

« Quoi ? Vous auriez peur ?! »

Seyna apparut vivement sur le côté de l’assaillant pour frapper de son épée. Néanmoins, elle manqua complètement sa cible puisqu’elle avait disparue.

« Je l’ai manqué ?! S’exclama-t-elle, les yeux élargis. »

Elle ressentit un violent coup de pied la projeter au niveau du dos. Rukia tenta de partir à la rescousse de sa subordonnée et pourtant, elle manqua également son assaut. La main gauche d’Irénos avait attrapé son poignet avant.

« Pff, vous êtes ridicules. »

D’un mouvement, il expédia la Kuchiki dans un bâtiment avoisinant. Renji lança de nouveau son Zanpakutô vers le Shukumei, ce dernier pointa son sabre où une concentration énergétique se rassembla de plus en plus. Un violent Cero explosa complètement sur Hihio Zabimaru, séparant les nombreux morceaux de son Bankai, sous les yeux plissés du Vice-Capitaine. Irénos afficha une mine relativement satisfaite.

« Alors … ?! J’ai entendu dire qu’un Bankai brisé ne pouvait pas être réparé ! Et je pense bien que … !

Ouais c’est vrai. Sauf que là, t’es loin d’avoir brisé Zabimaru. »

Son regard s’élargit rapidement. Parce que les morceaux de son Zanpakutô se mirent à scintiller d’une lumière écarlate avant de fuser à toute vitesse. Le Higga Zekô. Irénos tint son épée à deux mains avant de faire exploser son énergie depuis son épée pour ériger une barrière sombre. Elle ne pourra certainement pas tous les stopper mais au moins une bonne partie ! Quelques blessures supplémentaires apparurent mais rien de très grave, un large sourire se dessina sur son visage, comme pour montrer la réussite de son action. Pourtant, en face, Renji esquissa un léger sourire.

« Vas-y … Seyna ! »

La concernée apparut brutalement dans le dos d’Irénos qui fut bien en peine de réagir convenablement. La lame de la blonde s’entoura d’une puissante aura foudroyante, la belle Shinigami abaissa violemment son sabre. Serrant les dents, le Shukumei plaça sa paume gauche en opposition et il parvint à attraper le Zanpakutô de la jeune femme. Celle-ci tenta d’accentuer la pression pour passer cette défense mais rien du tout ! Même si le sang de son ennemi s’écoulait, Seyna n’arrivait pas à découper cette main, quand bien même, les nombreuses étincelles qui touchaient son opposant.

« Bien joué, Seyna ! »

Les deux belligérants furent relativement surpris par la phrase lancée. D’un Shunpô, Rukia Kuchiki était apparue juste dans le dos du Shukumei. Sa lame immaculée se rapprocha dangereusement de son cou.

« DISPARAIS ! »

Seireitei – Autre champ de bataille

Les yeux froncés, Hitsugaya Toshirô observa rapidement la situation, son ennemi, Bukôshi n’esquissait plus le moindre geste, il fallait rester concentré : malgré ses airs d’arriérés, sous-estimait son adversaire était une erreur la plus grave possible. Derrière lui, Matsumoto restait parfaitement concentrée également, tant mieux. Le Shukumei souleva son épée, une étrange lueur s’en dégagea, sous le regard attentif du Capitaine de la Dixième Division. Bukôshi partit soudainement à l’assaut et assena un puissant coup d’épée sur la tête adverse. Parant avec Hyôrinmaru, le jeune homme fut forcé à reculer de plusieurs mètres, venant au secours de son Capitaine, Rangiku Matsumoto effectua un mouvement de sa garde : Haineko fusa sur la nuque adverse, il repoussa Toshirô Hitsugaya plus loin sans qu’il ne perde son équilibre et découpa le nuage de cendres. Dans cette position, la Lieutenante était facilement atteignable, Bukôshi laissa échapper un rayon d’énergie sur la jeune femme qui fronça les sourcils. Disparaissant en Shunpô, Rangiku se mit légèrement à l’abri.

« Trouvée. »

La Vice-Capitaine se retourna immédiatement et se fit projeter violemment sur le sol, le Shukumei avait bien anticipé sur son ennemie. Toshirô relâcha un puissant dragon de glace sur son opposant, ce dernier sauta dans les cieux et esquiva le reptile. Le jeune homme à l’écharpe turquoise s’approcha de sa Lieutenante pour voir les dégâts, heureusement, elle n’avait que des égratignures. Hitsugaya reporta son attention sur le Shukumei qui ferma un instant les yeux. Son énergie tourbillonna autour de lui, il était temps de passer aux choses sérieuses, non ?

« Bien, passons à la vitesse supérieure, vous permettez ? Zetsugeki. »

Une concentration d’énergie puissante explosa rapidement, le vent soufflait de plus en plus, faisant reculer les deux Shinigamis. Une fois la fumée dissipée, l’apparence de Bukôshi avait changé comme n’importe quel Shukumei : une longue cape blanche volait dans son dos, un manteau blanc jusqu’à son ventre, le bas restait dans le blanc également. Hitsugaya plissa son regard, tenant son épée à deux mains, il concentra son Reiatsu de façon brutale.

« Bankai, Daiguren Hyôrinmaru ! »

Une explosion de glace se répandit dans l’air, Toshirô réapparut avec sa forme habituelle. Un vent froid se répandit dans les alentours. Bukôshi ne disait rien à propos du Bankai lancé par Hitsugaya, il ne faisait qu’observer les résultats de ce pouvoir. Le génie tint fermement son épée glaciale, amenez Matsumoto ici le déplaisait fortement. D’après les informations d’Urahara Kisuke, les Shukumeis avaient comme une sorte de « limite de temps » pour en finir avec leurs adversaires.

Le Capitaine de la Dixième Division plissa son regard et déploya ses grandes ailes glaciales vers son ennemi qui plaça son épée en opposition : le choc entre les deux sabres ne tournait pas en faveur de Toshirô qui tiqua discrètement, le pied de Bukôshi se figea sur la côte du jeune homme qui s’envola droit sur le sol. Battant de ses ailes, il regagna une forme de stabilité.

« Hé hé. Ricana lentement le Shukumei. On dirait que j’ai l’avantage, Toshirô. »

Il ne préférait pas répondre aux stupidités émises par son adversaire qui paraissait clairement insupportable aux yeux de beaucoup de monde. Bukôshi infligea un nouveau coup de pied sur le ventre du jeune Capitaine. Ce dernier tiqua largement avant de sentir la main de son opposant lui saisir le visage pour le lancer à toute vitesse sur une maison. Hitsugaya Toshirô parvint à retrouver son équilibre, les dents serrés.

La bataille ne faisait que commencer. Le jeune homme à la chevelure neige ne bougeait pas, se contentant d’observer son adversaire qui tournait plusieurs fois sa tête dans des angles différents, sûrement pour témoigner de son incompréhension. Bukôshi mit sa main en-dessous de son menton et fit mine de réfléchir, avant de brutalement écarquiller les yeux.

« Je sais.

- Qu’est-ce qu’il y a ? Répondit de façon complètement désintéressé le Capitaine de la Dixième Division.

- T’es un admirateur.

- Oublie. »

Hitsugaya ne put réellement pas se concentrer quelques instants avec cet être qui manquait clairement de neurones, un vent violent se souleva et une entaille au niveau de sa côte apparut. Bukôshi se trouvait de dos, une main dans la poche.

« J’suis pas trop badass comme ça ?

- Hyôryusenbi ! »

Une grande ligne de glace vint vers Bukôshi qui bougeait avec « élégance » en sautant vers les cieux. Quelque chose d’imprévu arriva, la glace changea instantanément de direction et se figea sur le Shukumei qui fut emprisonné dans la glace. Les yeux turquoises de Toshirô brillèrent rapidement, de nombreux piliers de glace entourèrent le jeune homme. Il fallait en finir rapidement ! Il voyait déjà son Hyôryusenbi Zekkû disparaître lentement.

« Matsumoto !

- Oui ! Senpûkaijin. »

Une tornade de cendres fit son apparition, elle engloba totalement la glace et de nombreuses lames de cendres fusèrent dans toutes les directions possibles. Cette technique pouvait bien couvrir les autres attaques du plus jeune Capitaine de l’Histoire de la Soul Society et ce dernier pointa son Daiguren Hyôrinmaru en direction de toute cette concentration d’énergie.

« Sennen Hyôrro. »

Proche des Quartiers du Capitaine Soi Fon

La bataille entre les deux opposantes stagnait un petit peu, Kyarena se jouait complètement de la Capitaine de la Deuxième Division, Soi Fon. Celle-ci avait de nombreuses difficultés afin de prendre l’ascendant sur son ennemie qui mit son sabre sur son épaule. Pour bien montrer son détachement à propos de ce combat.

« Je pensais que tu savais te battre. Provoqua Kyarena avec un ton qui concordait avec ses intentions.

- Je ne savais pas que tu l’ouvrais aussi souvent. Répliqua Soi Fon qui rentrait de plus en plus dans le jeu.

- Oh ? Je pense que tu deviens de plus en plus intéressante ! Zetsugeki ! »

Une explosion d’une intensité plutôt importante repoussa loin Omaeda qui s’écrasa dans une maison, Soi Fon plissa son regard : c’était donc ça le Zetsugeki ? Elle se cacha de la lumière intense provoqué par la libération de ce pouvoir, la jeune femme au regard brun découpa la fumée trop encombrante de sa lame : son accoutrement n’avait pas vraiment changé, un masque cachait la moitié du visage de la brune, son épée s’était légèrement agrandie. En apparence, elle n’avait pas tant changé que ça. Kyarena mit son épée sur son épaule nonchalamment. La Capitaine serra discrètement les dents, battre cette adversaire relevait bien de l’utopie, mais abandonner avant même d’avoir engagé le combat ne faisait pas partie de sa philosophie. Activant son Mukyû Shunkô, elle se jeta à vive allure sur la jeune femme à la queue de cheval. Dès lors que son poing heurta son premier obstacle, une forte explosion s’en suivie. Les cheveux bruns de la Shukumei cachait ses yeux, on pouvait clairement voir un petit sourire, sa main gauche avait attrapé son attaque ?!

« Après tous ces beaux discours, tu ne sais faire que ça ? S’enquit doucement Kyarena. Je vais te montrer la différence entre nous. »

Le bras entier de Soi Fon chutait doucement au sol, provoquant un râle de douleur de cette dernière qui reculait instinctivement mais se retrouva nez-à-nez avec son ennemie.

« Quand je fais une menace, je l’applique. Ça m’a pas l’air d’être ton cas. »

Une vague d’énergie percuta rapidement la jeune femme qui se trempait dans son propre sang, Soi Fon s’écrasa complètement sur le sol, vaincue. La Capitaine eut les pires difficultés afin de relever la tête mais la botte ennemie piétina celle-ci, la forçant à baisser le regard face à la Shukumei.

« Reste couchée, telle est ta place. Articula d’un ton méprisant l’envahisseuse. Tu ne mérites pas mieux. »

Une ombre se posa violemment derrière Kyarena qui tourna la tête, un sabre gigantesque frappa de manière horizontale. La jeune femme mit sa main libre afin de freiner cette dangereuse lame, si sa mémoire ne lui jouait pas des tours, ce Reiatsu appartenait à celui d’un autre Capitaine : de la Septième Division ! La fumée se dispersa et laissa apparaître Komamura Sajin qui usa rapidement son Shunpô pour prendre le corps de sa coéquipière. Ce combat ne lui procurait rien de plus qu’un autre bain de sang, il fallait limiter les dégâts.

Une fois le choc terminé, Kyarena s’aperçut que les deux Shinigamis avaient déjà pris la fuite. La Shukumei passa une main dans ses cheveux et annula son Zetsugeki avant de soupirer, et voilà, sa mission ne se soldait pas vraiment par une réussite, c’était le cas de le dire.

« Quelles tapettes ces Shinigamis aussi. Déplora la seule personne sur le champ de bataille. »

Seireitei, proche des Quartiers de la Première Division.

« Tu es vraiment obstiné … »

Sa botte gauche écrasait le ventre de Kurosaki Ichigo. Arina Hisshi lui lançait un regard mauvais. Le rouquin exprimait une grande douleur, de même que son masque de Hollow demeurait brisé en partie, il sentait bien que ses forces le quittaient. Son Shihakushô était délabré, son sang s’écoulait sur plusieurs différentes parties de son corps. Avait-il … déjà perdu … ?

Non ! Pas encore !

Sous les yeux de la Shukumei, Ichigo se décidait enfin de bouger. Une aura rouge et noire apparut autour de lui. Sa main droite resserra sa prise sur son Zanpakutô, le corps encore affaibli, il commença tout de même à bouger.

« Je … n’ai … pas encore terminé ! »

Son énergie explosa rapidement autour de lui, repoussant en arrière la Shukumei. Cette dernière n’affichait pas grand-chose, dans la fumée, elle distingua l’ombre du Shinigami Remplaçant qui se releva difficilement. Le souffle coupé, le rouquin tint maladroitement son Zanpakutô, ce dernier se pointa en direction d’Arina Hisshi.

Peu importe les conséquences sur son corps ou son esprit … ce pouvoir donné par Tensa Zangetsu devait servir. Il devait servir à protéger ses amis ! Alors pourquoi avait-il peur ?!

« Tu t’es assez amusée comme ça … SYMBIOSE ! »

Arina plissa son regard lorsqu’une immense propagation d’énergie rouge et noire se répandit autour de lui, détruisant les pierres autour de lui. Son niveau d’énergie augmenta encore et encore. Le long manteau blanc de la brune fut secouée dans tous les sens, un fin sourire se dessina sur son visage.

Il possédait exactement la même forme que contre Kanrai pendant la bataille de Karakura. Son Reiatsu était vraiment devenu … violent. Arina pointa sa lame en direction du rouquin à la tête baissée. Son corps tremblotait, comme s’il n’arrivait pas à bouger après une telle libération de pouvoir, Ichigo serra les dents avant qu’il ne relève brutalement son regard bicolore.

« Je … VAIS TE TUER ! »

Bondissant presque violemment, le rouquin se retrouva juste devant la belle brune qui élargit vivement son regard. Son épée heurta avec violence celle de son ennemie, lorsque les deux lames se croisèrent, la surprise se lit parfaitement sur le visage de l’assaillante. Elle fut entraînée par le mouvement de violence intense du Shinigami Remplaçant. Il finit par briser la garde ennemie et affligea un puissant coup de pied sur sa côte, Arina Hisshi s’envola tout droit dans une maison avoisinante.

Sautant au-dessus de cette dernière, Ichigo tint son Zanpakutô de ses deux mains pour abattre violemment son épée. Une explosion rouge et noire provoqua une grande déflagration dans le secteur. Arina s’écrasa lourdement au sol, couvertes de sang et d’égratignures. Ses yeux argentés virent Kurosaki Ichigo revenir de plus belle. Un vif Sonido lui permit d’éviter de se faire fracasser comme le sol pouvait en témoigner.

« C’est vraiment un pouvoir impressionnant … »

Le Shinigami Remplaçant abattit brutalement sa lame bicolore sur celle de la Shukumei aux cheveux sombres. Celle-ci s’enfonça avec violence dans le sol, les pierres se désagrégèrent complètement en-dessous de ses bottes blanches.

D’un mouvement éternellement teinté de cette sauvagerie, Ichigo projeta Arina à sa gauche. L’intéressée parvint tout de même à se ressaisir, passer le temps de la surprise, elle allait contre-attaquer.

Sa main libre se posa sur le tranchant de sa lame, celle-ci scintilla d’une lumière écarlate.

« Shinken. »

Le faisceau rougeoyant fusa à toute vitesse vers Ichigo Kurosaki, ce dernier concentra son énergie rouge et noire dans sa lame. Il pulvérisa complètement l’assaut de la Shukumei qui élargit vivement son regard.

« Ça commence à devenir problématique … »

Poussant un hurlement de rage, le Shinigami Remplaçant s’élança à toute vitesse. Son épée tenue dans sa main droite s’abattit directement sur Arina Hisshi. Une esquive, une autre et encore. Elle ne pouvait que reculer sous les différents assauts de son opposant, à chaque mouvement, le sol se faisait dévaster. Lorsque les deux épées se croisèrent, la jeune femme se sentit de nouveau repoussée vers l’arrière mais hors de question de subir tout le combat. Sa main libre se leva, et une vague rougeoyante projeta en arrière le rouquin qui tint malgré tout sur ses deux jambes. Levant son sabre bicolore au-dessus de sa tête, le Kurosaki concentra une énergie colossale à l’intérieur. Les pierres se détachèrent littéralement du sol, le pouvoir de cet enfant était réellement impressionnant. Arina Hisshi fronça les sourcils lorsqu’elle vit l’immense concentration d’énergie.

« Getsuga Tenshô !! »

Une gigantesque effusion d’énergie explosa dans les alentours. La Shukumei plissa son regard et plaça son épée en opposition à cette immense propagation d’énergie sombre. Une effroyable explosion retentit, elle détruit une bonne partie des environs.

Le souffle coupé, Ichigo eut réellement du mal à retrouver un semblant de souffle. Le rouquin planta son sabre au sol, s’appuyant dessus et il ferma son regard.

« Bordel … pas maintenant … »

Son cœur battait vite. Trop vite même. Le Shinigami Remplaçant sentit du sang qui s’écoulait depuis sa bouche. Merde, son pouvoir lui causait trop de dégâts internes. Ses yeux s’élargirent vivement lorsque l’ombre de son ennemie se dessina progressivement dans la fumée. Arina Hisshi s’en sortit relativement bien. Même si les blessures paraissaient plutôt graves, la jeune femme restait surtout debout sans que son regard ne traduise quoi que ce soit.

« Ton pouvoir te ronge de l’intérieur, alors ? Articula lentement la Shukumei en passant une main dans sa longue chevelure ébène.

Ferme-là … ferme-là … !

Humpf, dommage pour toi. Tu aurais pu gagner ce combat … si on avait continué comme ça. »

Subitement, la jeune femme aux yeux argentés se retrouva devant le rouquin qui élargit son regard. La lame de l’assaillante s’ensanglanta rapidement. Quand bien même, Ichigo réussit à reculer au dernier moment, sa côte fut touchée. Kurosaki réagit en relâchant une imposante quantité d’énergie sans toucher son opposante, qui n’avait pas réellement esquissé de mouvement. C’était juste qu’avec la douleur, Ichigo ne voyait pas les choses de manière lucide.

De nouveau, une sensation désagréable voire même horrible l’envahit. Poussant un râle de douleur, le jeune homme déposa un genou au sol, ses iris bicolores changeaient de tant à autres de couleurs.

« Tu ne maîtrises rien de ton pouvoir … c’est ce pouvoir que nous allons utiliser pour les récupérer … Souffla doucement la brune en avançant de quelques pas pour être devant le rouquin. »

Les récupérer … ?!

« Quoi … ? Kigen … ne récupère pas … ses pouvoirs maintenant … ?!

Pas vraiment. Disons qu’il manque encore une chose pour que les Shinigamis ne perde cette Guerre. Et … nous sommes sur le point de les récupérer avec ton pouvoir. »

Elle planta violemment son épée sur l’épaule du Shinigami Remplaçant qui hurla de douleur, le sang se répandit dans les alentours. Arina Hisshi souleva ensuite le corps de sa victime pour le balancer sur le côté, le rouquin s’écrasa dans une maison à proximité. Enfin les ruines laissées par le Getsuga Tenshô. Ayant déjà perdue sa symbiose, Ichigo tenta de se relever du mieux qu’il pouvait mais son adversaire l’écrasa de sa botte droite.

« Qu’est-ce que … Kigen … veut récupérer alors … ?

Pensais-tu que j’allais te répondre ? »

Mais la jeune femme aux cheveux sombres ne fit rien de particulier. Parce qu’elle sentit quelque chose d’étrange. Même si ses subordonnés s’étaient éloignés du champ de bataille, Arina Hisshi devait, en théorie, toujours ressentir leurs Reiatsu. Mais là, rien du tout. Brutalement, une explosion flamboyante se produisit dans son dos, un Reiatsu s’abattit directement sur le secteur, faisant léviter quelques pierres au passage.

« Je vois … vous êtes venus pour faire sortir les Shinigamis du désespoir ?

Ridicule. Tant que je serais là, le désespoir ne foulera pas nos terres. Souffla le dernier venu. Et je suis venu vous expédier droit en Enfer, l’endroit que vous n’auriez jamais dû quitter.

Yamamoto Genryûsai … »


To be continued …