Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Elements
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Début(s)
    Débuts - la revue
    Nb de signes : < 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Isthme
    Poétisthme
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - libre - poésie
    Délai de soumission : 20/12/2020
  • Folies
    Editions Hurle-Vent
    Nb de signes : < 31 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Artistes (re)confinés
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - fiction - récit de vie - réaliste
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Revue Encre[s] N°7
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : poésie - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 30/11/2020
  • Enfance
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 500 - 40 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Eclats d'Etoiles
    Eclats de Lune Editions
    Nb de signes :
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 02/11/2020
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 374 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 422 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1914 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Commentaires pour Cobaye
Auteur tii

 1  2  3  4  5  6  7 
Auteur Courriel Chapitre Date
En visite
           Signaler
  1 / 1/ C’est complètement fou ce que je suis en train de vivre. 09-08-2015
Bonjour, bonjour,

Avant toute chose : ton trailer est juste splendide ! Très honnêtement, après avoir lu ton résumé, je n'étais pas très enthousiaste à l'idée de lire ta fiction : il est truffé de fautes d'orthographes.. Mais, parce que j'adore les trailers (ils rendent parfois mieux que les films aux-mêmes ㅋ.ㅋ), j'ai tout de même été voir le tient. Et, finalement, me voici !

Je me suis permise de corriger ton prologue pour la simple et bonne raison qu'il doit repousser plus d'un lecteur. On à beau dire, les fautes sont un vrai fléau ~ Alors, voici :
" Jimin se réveille dans une salle inconnue, il est attaché sur un lit. Comment est-il arrivé ici alors qu'il était quelques instants plus tôt au lycée ? A partir de ce jour là, sa vie entière bascule.
Mais qu'est-ce qu'il lui arrive ? Pourquoi lui ?

Il fera la rencontre d'autres garçons qui l’aideront à traverser cette épreuve. Mais plus rien ne sera comme avant..."
Je me suis permise de légèrement modifier la syntaxe ainsi que le temps de la dernière phrase mais, mis à part ça, tout est conforme à l'original.

En ce qui concerne l'histoire : quelle idée ! C'est original, j'aime beaucoup ! J'apprécie le fait que tu prennes le parti de nous plonger directement dans le vif du sujet. Tout est concis : que ça fait du bien de ne pas se perdre dans une foule de détails et de sentiments ! On s'imagine assez clairement les lieux, les personnages et on en vient à ressentir un certain malaise. Pour autant, l'ambiance n'est pas glauque ; on est aussi perdus que Jimin e tu nous amènes à nous poser autant de question que ce pauvre Jimin.

Malgré ça, je vais être rabat-joie mais, là encore, il y a trop de fautes d'orthographes. Bien entendu, en faire quelques unes est humain ! Cependant, ici, il y a plus que quelques unes et certaines sont flagrantes... Je trouve ça tellement dommage ! J'aime l'univers dans lequel tu nous amène, les personnage que tu nous dépeins mais je bute sur les fautes. C'est dérangeant >.<
Tu as également une syntaxe parfois maladroite. Certaines tournures de phrases paraissent étranges. Encore une fois, j'adore ton idée, et je trouve que c'est regrettable que le récit que tu nous présente ne se lise pas d'une traite, sans tilter toutes les deux lignes sur ces maladresses.

Là encore, je me suis permise de corriger les plus flagrantes erreurs. Sur World, j'avais surligné toutes les modifications apportées mais, ici, je ne sais pas comment les mettre en évidence...Lorsque je me suis permise de modifier la structure des phrases, j'ai mis entre crochets ce que toi tu avais écrit au préalable ; pour comprendre, tu ne dois donc pas lire ceci.
Alors voici :

"J’ouvre les yeux, je tente de m’étirer, mais mes poignets sont retenus sur le lit. Je suis attaché ? Pourquoi ? A ce moment, je détaille l’endroit où je suis, ce n’est pas l’infirmerie… pourtant je me rappelle m’être endormis là-bas quand les anti-douleurs ont fait effet.
Cette pièce est sombre, seule une faible lumière rentre par la petite fenêtre ; mis à part [il n’y a que] le lit où je suis, une table de nuit et un tabouret, [sinon] tout est vide. Mon cœur s’affole, pourquoi je suis là ? C’est un rêve non ?
Une femme rentre, vêtue d’une blouse bleue. Ses cheveux bruns sont attachés en queue de cheval. Elle s’approche de moi.
• Où suis-je ?
Elle ne me répond pas et se contente d’inscrire quelque chose sur le dossier qu’elle a emmené avec elle.
• Pourquoi je suis ici ?
Elle ne me répond toujours pas, elle pose son dossier sur ma table de nuit avant de sortir [Puis sort] quelque chose de sa poche et de le [y] poser sur mon front. Un couinement de surprise franchit mes lèvres alors qu’elle [Puis elle] écrit ma température sur le dossier. Comme une infirmière [,]… S’en est une ? Je suis à l’hôpital ? Non, à l’hôpital ils ne feraient pas ça…
Elle sort une petite lampe et la met dans mes yeux, m’éblouissant au passage ; je cligne plusieurs fois des yeux avant de retrouver une vue normale. Elle note à nouveau quelque chose sur le dossier. Puis une aiguille se plante dans mon bras, me prélevant un peu de sang. Elle finit par reprendre toute ses affaires et disparaît de la pièce me laissant seul avec cette angoisse et toutes ses questions sans réponse.
J’étais au[x] lycée[s], et je suis allé à l’infirmerie parce que j’avais une grosse douleur en dessous de ma clavicule gauche, après ça j’ai pris un doliprane et je me suis endormi[s]… Rien d’étrange alors comment se fait-il que je me suis retrouvé dans un tel endroit ?
J’entends à nouveau quelqu’un entrer, je relève la tête [,] : c’est un homme de la quarantaine, il a une blouse blanche [,] ; un autre homme, plus jeune et plus grand, l’accompagne [celui-ci est plus jeune il doit être dans la vingtaine il a les cheveux décoloré il est vraiment grand]. Le plus âgée s’assois sur un tabouret à mon chevet tandis que l’autre reste debout derrière.
• Alors Park Jimin, bien dormi[s] ? J’imagine que vous avez plein de questions à me poser.
Le sourire de ce mec n’est pas du tout rassurant.
• Où suis-je ?
• Dans une salle de traitement ?
• De traitement de ?

_Petite aparté : ce dialogue n'est pas clair : Jimin demande où il est et on lui répond par une question ? Je n'ai pas compris ce que tu as voulu dire_

Un sourire en coin se forme sur son visage, deux de ses doigts se positionnent en dessous de ma clavicule gauche puis il appui fort.
• Aaahh !
J’hurle de douleur, serrant mes poings. Le garçon derrière [lui] intervient, le forçant à enlever [lui enlevant] sa main.
• Je ne pense pas que ce soit bien de lui appuyer dessus, ceci pourrait modifier le développement.
• C’est vrai[s], répond le plus vieux.
Mais c’est un malade ce mec.
• Pourquoi suis-je attaché ? Et qui êtes-vous ?
• Que tu le saches ne t’apportera rien. [Juste] Tiens-toi juste tranquille et fait ce qu’on te dit : [puis] tout se passera bien.
Mes mains sont de plus en plus moite, j’ai tellement peur. Je suis aussi tellement perdu ! Qu’est ce qu’ils me veulent ? Pourquoi moi ?
Les deux hommes se dirigent vers la sortie.
• A-attendez ! Pourquoi j’ai mal en dessous de cette clavicule ?
Il se retourne me souriant diaboliquement,
• Tu verras par toi-même.
La pièce devient de plus en plus sombre me montrant que la journée touche à sa fin. La femme de tout à l’heure m’apporte un plateau repas. Elle s’assoit a côté de moi.
• Vous êtes infirmière ?
Elle ne me répond pas ; elle se contente de redresser [redresse] mon lit à l’aide d’une télécommande comme dans les hôpitaux avant d’apporter [et apporte] de la nourriture à [vers] ma bouche. Je détourne la tête.
• Je n’ai pas faim.
Je suis trop angoissé pour avaler quoi que ce soit.
• S’il vous plait monsieur Park, il faut que vous mangiez…
• Oh ! vous savez parler ! J’ai cru que vous étiez muette, tentais-je de rigoler pour détendre l’atmosphère.
• Je vais me faire engueuler si vous ne mangez pas…
• Alors mangez le vous-même.
Elle soupire, reprend le plateau et sort de la chambre. Au bout d’un moment, le garçon avec les cheveux décolorés rentre à nouveau. Il referme bien la porte derrière lui et se précipite vers mon lit
• Jimin, je vais t’aider à sortir d’ici, la plupart des employés sont partis manger et d’autres sont rentrés chez eux, on n’a pas une minute à perdre !
• Hein ?
• Je n’ai pas le temps pour les questions, tu me les poseras après !
Sur [A] ces mots il défait mes poignets. Je les masse doucement, content de pouvoir à nouveau bouger.
• Comment je peux vous faire confiance ?
Il travaille pour eux après tout, alors pourquoi d’un seul coup il décide de m’aider ?
• Je m’appelle Namjoon, j’ai 20 ans, je me suis fait passer pour un stagiaire pour te sauver, ça te va ? Bon, maintenant on va faire croire aux gardes que tu voulais aller aux toilettes, ok ?
Je décide de lui faire confiance, de toute façon je n’ai rien à perdre.
• Je vais donc te bander les yeux et t’attacher les bras et on va sortir doucement ensemble.
J’acquiesce d’un mouvement de tête et le laisse faire. Une fois fait, il me prend par le bras et me guide vers la sortie ; ça fait tellement du bien de marcher.
• Vous l’amenez où ? questionne quelqu’un juste après qu’on soit sortis de la chambre.
• Aux toilettes, répond Namjoon.
Puis on avance à nouveau, on glisse à droite et à gauche, on descend quelques marches. On croise quelques personnes dans les couloirs mais tout va bien. Je suis tellement stressé que j’ai l’impression que mon cœur va sortir de ma cage thoracique. D’un seul coup, des voix résonnent au loin et s’approchent de nous. Parmi elles, j’en reconnais une : celle de l’autre homme de tout à l’heure.
• Et merde, chuchote Namjoon.
D’un seul coup, il me tire à droite et nous enferme dans un espace [quelque chose] [d’] étroit puisqu’on se retrouve [est] collés presque l’un contre l’autre. On entend les voix s’éloigner et j’entends Namjoon soupirer de soulagement. Ses mains détachent les miennes [mes mains] et retirent le bandeau devant mes yeux. Je ne vois rien: il fait complètement sombre là dedans.
• Ça va ? chuchote-t-il
• Oui…
Son téléphone vibre, il le sort de sa poche, éclairant un peu son visage.
• C’est bon, Jin est là. Il est venu avec un van noir. Nous sommes prêts de la sortie, il va falloir courir, tu te sens ?
• Oui…
• Lorsqu’on sort de la pièce tu tournes directement à droite il y aura 5 marches d’escalier et après c’est la sortie. De toute façon, tu me suis.
Il entrebâille la porte, regardant si la voie est libre. C’est complètement fou ce que je suis en train de vivre.
• 1…
Mon cœur s’emballe.
• 2…
Ma gorge est sèche.
• 3 !
Je ne pense plus à rien et cours derrière lui, je suis pieds nus mais je m’en fou. Je saute les 5 marches. Merde il y a des gardes à l’entrée… je continue de courir. Ils ont un temps de réaction avant de comprendre que je m’enfui, j’arrive donc a passer. Je monte à bord du van avec Namjoon. Le véhicule démarre directement, ne laissant pas le temps de nous faire attraper.
Mon souffle est court, ma gorge est sèche, mais je me sens comme libéré de prison.
• Bien joué Namjoon, dit le conducteur.
C’est à ce moment que je prends conscience qu’on n’est pas seul dans le van, il y a le conducteur mais aussi quelqu’un d’autre à l’avant.
Je questionne Namjoon du regard. Celui-ci me tend une bouteille d’eau et me souris.
• Maintenant nous avons tout notre temps pour parler.
Je saisis timidement la bouteille et la porte à mes lèvres pour boire un peu de son contenu avant de commencer.
• Qui êtes-vous ?
Jin me sourit dans le rétroviseur tandis que celui à côté de lui se retourne. Il me parait bien plus jeune que les autres avec ses cheveux châtains et son sourire innocent.
• Le conducteur c’est Jin, mon meilleur ami et, à côté, c’est Jungkook, mon petit frère. D’ailleurs Kook ! Tu as acheté ce que je t’ai demandé ?
• Oui, hyung.
Il lui donne un sac plastique, Namjoon le saisit puis me le donne. Je regarde le contenu : [il y a] un débardeur blanc, un sweat gris et blanc, un jean un peu déchiré noir avec des baskets blanches. Tout est parfaitement à ma taille.
• Merci, fallait pas… Mais comment vous avez su ma taille ?
• Sur ton profil, au labo, il y avait toutes les informations !
• Labo ?
Namjoon acquiesce tristement. Je vais poser une question quand la douleur en dessous de ma clavicule revient. J’ai l’impression que c’est encore plus douloureux. Je sers la mâchoire et ferme les yeux essayant de maintenir mes gémissements de douleur.
• Putain pas maintenant, dit Namjoon.
Je me repli sur moi-même, pourquoi j’ai si mal… ? Namjoon cherche quelque chose dans son sac. Il en sort une seringue. Il tente de prendre mon bras mais je ne le laisse pas faire, non je n’ai pas confiance, il travaille avec eux !
• Jimin c’est contre la douleur, tente-t-il de me rassurer.
Comment puis-je croire un inconnu ? Surtout une seringue quoi ! Je demande juste un doliprane ! Puis, qui sait, peut-être qu’ils sont en train de m’emmener dans un endroit qui est bien pire que celui d’où je viens de m’enfuir.
• On va où ? dis-je entre mes dents.
• Calme-toi Jimin.
J’inspire et expire fortement [et expire], essayant de rendre [que] la douleur [soit] un peu plus supportable.
• Vous me ramenez chez moi ? articulais-je difficilement.
• Non, répond Namjoon.
Cette fois, plus aucun doute… Je ne sais pas ce qu’ils me veulent mais c’est louche, et je tiens à ma vie, je veux rentrer chez moi. D’un mouvement rapide, j’enlève la ceinture de sécurité et je me lève, prêt à sauter du véhicule ; ma main maintient la poignée de porte tandis que l’autre est sur ce point douloureux.
• Jimin, non !
Le véhicule freine, une violente douleur se fait ressentir dans mon crâne
• Jimin !"

Il ne fait aucun doute que j'ai dû oublié des fautes -et en faire en rédigeant ce commentaire- mais une partie à été décimée ^.^ V
Si je te paraît froide, trop exigeante ou quelque chose qui s'en rapproche, je m'en excuse : mon intention n'est absolument pas de dénigrer ton travail. Au contraire ! J'apprécie énormément ce que tu nous propose : ça sort tellement de l'ordinaire !

Sur ce, il ne me reste plus qu'à te souhaiter une bonne continuation et beaucoup d'inspiration ~ Fighting !

Mo

PS _ Je passerai probablement commenter le deuxième chapitre prochainement !
tii
           Signaler
--- 09-08-2015

hello ! petite lectrice anonyme !

tout d'abord merci d'avoir lu ce chapitre et d'avoir pris le temps de visionner le trailer (j'ai passé 6h a le faire alors ça me touche de voir qu'il plait)

j'ai conscience que mon résumé est bof, de plus j'avais vu quelque fautes que j'avais déjà corrigé, mais merci d'avoir pris le temps de le corriger !

j'ai aussi lu toute ta correction du chapitre, je ne vais pas te cacher que ça me blesse un peu même si je comprend ta bonne intention.

c'est juste que je suis dislexique, et que j'adore écrire ! et me mettre au fanfic m'a permis de progresser et de repérer les fautes par moi même, même si j'en rate encore beaucoup... pareil pour la tournure des phrase je sais que c'est maladroit... c'est pour ça que j'apréhande beaucoup l'avis des gens. je relis une 10eme de fois, je m'applique vraiment. je ne sais pas quoi faire de plus...  j'ai déjà des personnes qui m'ont proposé de me corrigé et je refuse parce que je trouve ça rabaissant et parce que je veut progresser moi même ! :)

Je suis contente que malgrés les fautes qui perturbe ta lecture ma façon de m'exprimé tu apprécie le font de l'histoire. c'est pour moi aussi aussi nouveau d'essayer la science fiction. d'habitude j'essaye d'être réaliste, mais j'avais envie de changer, de toucher un peu a tout. Je pense que c'est aussi parce que je n'ai pas l'habitude de cet univers que je suis aussi maladroite dans les phrase, peut être que je vais prendre un peu plus d'assurance.

quand j'ai lu ta correction ma première réaction c'est " ça se voit que c'est pas moi, c'est trop parfait" et je t'envie vraiment.

Tu n'ai pas froide tkt pas, je comprend que tes intention sont bonne et que tu as passé beaucoup de temps a faire ça pour moi ! et franchement merci même si je me sent un peu comme une sous merde ^^

je te demande juste d'être un peu indulgente, je vais essayé de faire mieux !

en tout cas merci d'avoir pris le temps de commenté et de faire tout ça pour moi ! :D

ps : je me doute que dans ce commentaire il y a beaucoup de fautes... désolé....

 

Répondre
BTS attitude
           Signaler
1 / 1/ C’est complètement fou ce que je suis en train de vivre. 08-08-2015

salut :)

 

quand j'ai vu ton teaser my god, j'ai hurler et je me suis mise de suite a lire ta fic ! et j'accroche trop franchement j'adore *o* j'ai hate la suite !!!!

fighting pour la suite !!!!!

 

kiss~~

tii
           Signaler
--- 08-08-2015

ha merci ! j'ai passé tellement de temps sur le teaser que ça me fait trop plaisir, j'espère que les chapitres seront a la hauteur !

 

a bientot j'espère

chu~~

Répondre
CrazyMinnie
           Signaler
1 / 1/ C’est complètement fou ce que je suis en train de vivre. 08-08-2015

Coucou ! :)

 

Bon alors, j'ai commencé par ton résumé et je l'ai trouvé interressant, puis~ le teaser ! J'ai trouvé que la fin pétait et ça m'a vraiment donné envie de lire ! Du coup, me voilà ! *^*/

Alors, au départ, j'avais la sensation que ça allait un peu vite et que par moment, ça manquait de description ^^ Mais finalement, ça passe tranquillement ^^ Quelques fautes, donc fait attention, relis-toi si tu ne le fais pas :3
Après, comme ce chapitre pose simplement l'histoire, je ne peux pas te faire de commentaire bien construit dessus ^^ C'est juste... intriguant ! Qu'est-ce qu'ils lui ont fait à ce pauv' ChimChim ? :O Et puis, NamJoon, Kookie et Jin, j'ai pour le moment pas trop confiance :/ Ils en savent beaucoup, peut-être même trop j'ai l'impression ! Je me méfis pour l'instant, on vera par la suite~

 

En tout cas, à bientôt la suite j'espère et fighting à toi petit Kohai ! :D

tii
           Signaler
--- 08-08-2015

hello ! tout d'abord merci d'avoir regarder le trailer (ça fait plaisir d'autant plus que j'ai passé énormément de temps dessus.)

Pour les fautes je suis vraiment désolé et oui je relis 3 fois minimum mais quand on a le nez dessus c'est dur d'en voir certaine U_U donc sorry

Le premier chapitre on ne comprend rien mais après on va mieux comprendre tout ça ! j'espère que tu reviendra me dire ton avis plus tard !
merci d'avoir pris le temps de commenté et d'avoir lu !!!!

chu 

 

ps : c'est quoi Kohai ?

Répondre
 1  2  3  4  5  6  7 


© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales