Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Commentaires pour Mon monde, mes mots
Auteur letterheart

Auteur Courriel Chapitre Date
Kurai-Shiiro
           Signaler
5 / 5 / A la Vie et à la Mort 10-11-2014

Eh bien ! Que d'honneurs que d'être mentionné dans ton commentaire de début ! Je suis heureux de t'avoir redonné le goût de l'écriture, car c'était l'effet voulu ;) je ne peux décemment pas m'arrêter maintenant, alors voici mon commentaire pour ce nouveau poème !

Tout d'abord, je pense tout comme toi que c'est le meilleur que tu aies publié, à défaut du meilleur que tu aies jamais écrit... évidemment je ne peux me baser sur ce que tu publies, alors... par contre je ne trouve pas qu'il soit si ambigü que ça. Le sens en est plutôt clair, il s'agit d'un hymne à l'amitié, à la sincérité, et au soutien mutuel. Car l'amitié, étant bien plus durable que l'amour, est une valeur qu'il faut d'autant plus chérir. Bon, j'espère vraiment ne pas avoir compris de travers, sinon je dois passer pour un parfait imbécile en ce moment ! x)

Je te félicite également pour la forme que tu as adoptée, notamment le passage du vers 9 jusqu'au vers 27 (si j'ai bien compté). Le fait de commencer par la déclaration d'un état avant de le reprendre en chaque début de phrase insiste vraiment sur cet état, en l'occurence la douleur, la peur, la froideur et la solitude. J'ai remarqué également que les phrases qui les suivent sont à chaque fois de plus en plus longues, ce qui accentue le sentiment de gravité et d'oppression. Je ne sais pas si tu as volontairement voulu faire passer cette émotion, mais en tout cas je l'ai ressentie. Et le talent n'est pas toujours conscient. Au cas où on ne te l'ait pas dit, je t'affirme donc que pour ce passage, tu as fait preuve d'un véritable talent :)

La suite, même si elle ne comporte pas de formulations pareilles, reste vivifiante. La répétition de "je te sourirai" fait passer un message de beauté et d'espoir, et on a l'impression que ces mots sont ceux qui poussent finalement le second protagoniste à prendre la parole et à ouvrir le dialogue. Et le dialogue en lui-même est très joli. Un peu simplet peut-être, mais les serments les plus naïfs sont souvent les plus sincères. Par contre, pourquoi avoir utilisé ce sigle ¤ pour changer d'interlocuteur ? Y a plus beau comme sigle, comme * pour faire dans le déjà-vu ! >.<

Mon opinion générale est donc une appréhension univoque. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est parfait bien évidemment, mais ça a au moins le mérite de transmettre des valeurs honnêtes et insouciantes. Et 600 mots, dieu merci enfin quelqu'un qui écrit des poèmes un peu plus longs que la moyenne ! Oui parce que j'aime avoir des lignes à me mettre sous la dent xD

Répondre
Kurai-Shiiro
           Signaler
4 / 4 / Ce que signifie "Vivre" 05-11-2014

Tu as besoin de commentaires pour te redonner courage ? Ok ton appel a été entendu, je vais maintenant me lancer dans un looooong commentaire qui, j'espère, te satisfera ^^

Ce qui est plaisant dans tes textes, c'est qu'ils optent à chaque fois pour un point de vue particulier. Plutôt que de se targuer de tenir un discours général qui s'applique à tout, ils débutent tous d'une situation précise pour la développer. En conséquence, ils sont tous différents et cette différence est quelque chose que j'apprécie beaucoup parce que rien n'est plus ennuyeux que d'avoir l'impression de lire les mêmes textes encore et encore et encore !

Des quatre que tu as publiés pour le moment, mon préféré est le dernier pour deux raisons : tout d'abord je trouve que c'est celui qui est le mieux écrit (car oui j'ai relevé quelques maladresses par-ci par-là, mais j'en parlerai après) et ensuite j'aime vraiment le message qu'il transmet. Non seulement il encourage à devenir acteur de sa propre vie au lieu de simplement l'endurer, mais il prend également à contre-pied l'un des symboles poétiques les plus répandus. Je parle de la fleur, qui est habituellement représentée comme l'apothéose de la beauté de la vie, car elle grandit, s'ouvre au monde, etc. Mais toi tu l'assimiles presque à la mort, du fait qu'elle ne bouge jamais et qu'elle n'a pas la possibilité de prendre en mains son existence. Et ce n'est pas idiot, car après tout cette fleur n'a pas de mains ! xD (fais pas attention à ça, c'est mon humour absurde qui ressort...) C'est donc un point de vue original, et comme je suis un détracteur absolu du déjà-vu, ça ne peut que me plaire ! :D

Dans cette lancée d'originalité, ton premier poème va aussi plus ou moins à l'encontre de l'avis général, qui a souvent tendance à voir toujours les choses toutes blanches, ou toutes noires. Alors que comme tu le dis, la lumière et les ténèbres sont complémentaires et cohabitent donc très bien ensemble. Pour utiliser une petite métaphore, je dirais qu'elles sont comme les deux faces d'une pièce de monnaie : opposées et pourtant indivisibles ! C'est donc plutôt original, même si tu n'as pas trouvé ça toute seule et que le Yin et le Yang dont tu t'avoues t'être inspirée t'a pas mal soufflé cette idée... espèce de plagieuse ! :P haha je plaisante !

Cependant, comme je disais tout à l'heure, tout n'est pas parfait. Je viens de l'affirmer d'ailleurs, tout n'est jamais tout blanc alors forcément le moment devait bien arriver où j'allais parler des recoins noirs de tes écrits ! Ce qui m'a parfois fait tilter est ta façon de former tes phrases. Même s'il y a des fois où ça passe très bien et où ça donne de jolies formulations, il y en a d'autres qui sont un peu maladroites à mon goût. Je vais prendre un exemple concret : premier poème, strophe 5 "Nous avons observé les races qui existaient évoluer" placer deux verbes à la suite ainsi n'est pas très poétique à mon humble avis, une solution un peu plus viable serait de transformer le premier en adjectif "Nous avons observé les races existantes évoluer" ou encore mieux changer l'ordre des mots pour "Nous avons observé l'évolution des races" et du coup le "qui existaient" n'est même plus nécessaire. Néanmoins je suis conscient qu'il y a sûrement une raison qui t'a poussée à former ta phrase de cette façon, aussi il se peut que la changer fasse disparaître le message que tu voulais y mettre. Dans ce cas-là tu peux la laisser telle quelle, car après tout je pinaille et le problème n'est pas si grand que j'essaie de le faire croire x) en revanche, il y a un autre passage qui m'a semblé un peu mal dit : la dernière phrase de la sixième strophe du troisième poème (c'est bon, tu vois de laquelle je parle ?) ici j'ai carrément deux m'y reprendre à plusieurs fois pour comprendre le sens de la phrase. Je pense que c'est dû à la ponctuation, la première virgule ne devrait pas être là. De plus, il y aussi un problème au niveau des temps. C'est bizarre de dire "il y a des jours où je ne comprenais pas" si tu veux parler au présent ça doit être 'il y a des jours où je ne comprends pas" ou si tu choisis le passé ça donne "il y avait/a eu des jours où je ne comprenais pas" mais tu ne peux pas mélanger les deux. Au passage je suis assez mitigé sur le message que transmets ce troisième poème. Je le trouve un peu trop pessimiste. Encore que, il se termine sur une note plutôt positive... comprends-moi bien, je n'ai rien contre les écrits qui discutent de sujets durs, car le monde n'est pas fait que de bien, mais je préfère dire que la vie nous forge plutôt qu'elle nous "brise" ;)

Bref, je n'ai pas trouvé tellement de points négatifs au final, étant donné que mon impression générale reste positive ! Il me semble aussi avoir dit quelques mots sur chaque poème dans ce grand foutoir qu'est mon commentaire... bien que... non je n'ai pas vraiment parlé du second. Eh bien je vais le faire maintenant, je trouve que l'idée de présenter un groupe d'amis comme tu l'as fait est très bien trouvée, malheureusement j'ai eu le sentiment de ne pas en savoir assez sur eux pour vraiment comprendre ce que tu décris ensuite... Surtout au moment où les couples se forment, l'un va avec l'autre, celui-là avec celui-ci, et j'étais un peu perdu j'avoue x) c'est un petit peu dommage car l'idée aurait pu être mieux exploitée, mais bon on peut pas t'en vouloir, après tout tu n'es encore qu'en quatrième (oui je profite d'être plus vieu... plus âgé) :p si j'osais je sortirais même l'affreuse phrase que l'on sort aux petits enfants quand ils ont fait un dessin : c'est pas mal pour ton âge ! Mouahahaha ce que je suis machiavélique (ou pas) ce délire prouve à lui seul que je ne suis pas si mature que ça au final, et j'en suis fier parce que la maturité tue l'insouciance :D bon ok ce que je dis commence à partir un peu trop loin donc je vais m'arrêter là...

Désolé de t'avoir menti, finalement mon commentaire sera un commentaire court comme tous les autres... je m'en veux pour ça, vraiment... (ouais l'humour absurde est de retour) peut-être qu'on se recroisera un de ces jours, et j'espère t'avoir redonné un peu de courage ;) si tu ne publies pas un autre poème dans les deux jours qui viennent je considérerai que tout cela n'aura servi à rien alors t'as intérêt à te mettre au boulot !

Et tout de suite !

T'as pas entendu ce que j'ai dit, va nous pondre un autre texte !

Je plaisante pas, oh !!

Arrête de lire ce commentaire et va écrire, je te dis !

Bon ça commence à être long là...

Tu comptes jouer à ça encore combien de temps exactement ?

Tu sais que je n'abandonne pas facilement moi !

Si tu crois pouvoir me battre à ce jeu, tu te fourres le doigt dans l'oeil !

Ok je vais être clair, si t'arrêtes pas de lire tout de suite j'éteins mon ordi !

Je suis sérieux je vais vraiment le faire !

Mon doigt est sur le bouton, fais gaffe...

Tu l'auras voulu, j'appuies et... oh non merde j'ai pas encore envoyé le commentaire ! Alors que j'ai passé tellement de temps dessus !! NOOOOOOOOOOOOOON !!!

Répondre
louve
           Signaler
2 / Changement 23-08-2014

Coucou

J'ai trouvé cette fic très belle {#[ :kyeah: ] Yeah!}

Elle me rappelle des gens que je connais, ce qui m'a surement d'autant plus touché et m'a aussi fait réfléchir.

Ton autre texte sur l'ombre et la lumière est aussi très beau ^^

Bonne chance pour tes futurs textes!

louve

 

letterheart
           Signaler
--- 23-08-2014

Merci de ton commentaire, louve !

Je suis contente que mes textes t'aient plu, et que tu t'y identifies est bien le but.

Merci, à bientôt !

Eliona

Répondre


© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales