Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Commentaires pour Cicatrice
Auteur missfontaine

Auteur Courriel Chapitre Date
Arakiell
           Signaler
1 / Cicatrice 05-07-2020

 

Bon dimanche Missfontaine,

 

 

Un titre à la couleur adéquate. C’est très bien pensé et ce petit détail fait preuve d’un souci du détail de ta part.

« Aïcha supprima un soupir »…qu’as-tu voulu dire par là ? Il doit y avoir une petite confusion.

 

« Avec les gestes précis qu'apporte l'habitude », c’est une très jolie formule, flirtant avec la poésie.

« son plan favori », ne serait-ce pas plutôt son plat favori ? Encore que…un plan favori devrait dissimuler une belle surprise, et nous n’en dirons pas plus ^^ !

 

J’ai lu d’un trait cette nouvelle…le suspens était à son comble à la toute fin du texte…est-ce le portrait d’Aïcha qui figure sur la tablette ? Ai-je bien compris ?

Des tas d’interrogations tourmentent mon esprit. Ce trait était-il un avertissement ? Une prémonition ? Aïcha a-t-elle eue à en souffrir ? Sa disparition a-t-elle une relation de cause à effet avec ce dessin ?

 

Pour le coup, je ne sais quelle fin offrir à cette histoire…

Il me semble que la jeune femme n’ait eue à souffrir d’un phénomène paranormal ou toute autre supercherie machiavélique, de quoi d’autre pourrait-il s’agir ?

Pour le coup, je me serai bien triturée l’esprit ^^ ! Cela prouve combien la manœuvre ne fut pas choisie au hasard.

 

En ce qui concerne la rédaction de cette nouvelle, je me dois de te féliciter tant elle est d’une réelle fluidité.

L’on devine à travers les lignes combien le sujet t’as inspiré.

Serait-ce indiscret de savoir si ton texte s’est classé en bonne position ?

 

L’on serait en droit de penser que ce texte se termine d’une bien étrange façon, mais je suis partisane des fins d’histoires s’ouvrant sur certains horizons. Il est bon de laisser notre imaginaire vagabonder et extrapoler. Des fins attendues peuvent se montrer étonnantes, intéressantes, voire surprenantes, mais celles qui n’en sont pas réellement, celles qui seraient susceptibles de marquer le début d’une autre histoire, celles qui seraient un pont vers l’inconnu s’offrent une sortie royale.

Bien entendu, cela pourrait en laisser certains sur leurs faims, mais ensuite, c’est à chacun à écrire une suite…pourquoi pas.

 

Un très bel exercice en tous cas, et traité avec beaucoup de sensibilité.

Je devine un intéressement certain à ce que je nomme : «  les intrigues et le symbolisme d’une dimension parallèle ». Un nom pompeux pour tout ce qui concerne l’inexplicable. C’est une source d’inspiration sans fin, selon moi.

Ton texte se dirige, silencieusement, mais tout à fait posément vers ces domaines qu’il est bon d’imaginer à son rythme car le temps n’a pas lieu d’être en ces lieux.

 

Du côté technique de ton écriture, je n’ai rien à redire tant ma lecture s’est montré fluide. Tu n’omets aucun détails ce qui apporte une touche de perfectionnisme bienvenue.

Je ne peux que t’encourager de poursuivre dans cette voie. Ce genre d’écriture te réussie bien, tout comme l’écriture théâtrale au demeurant.

 

Allez, le voici le joli sou d’or pour ton labeur, et un sou est un sou  ce qui inclue de le garder au plus près de soi bien que cet exercice se montre très compliqué pour nous les femmes ^^ !

Je te souhaite une très belle fin de dimanche.

 

Arakïell

 

missfontaine
           Signaler
--- 07-07-2020

Salut Arakiell,

* n'a plus pensé à la couleur du titre depuis l'écriture en vue du concours* Ahem oui, hein, bonne idée n'est-ce pas ? {#[ :krougit: ] Rougit}

C'est sans doute parce qu'Aïcha a l'habitude... Ou peut-être que c'est une expression qui revient si souvent chez moi que je n'y pense même plus. 

Ah oui effectivement, le "plan" n'a rien à faire là ^^ ! 

Tant mieux si le suspens est au rendez-vous. Après tout, c'est un peu le principe d'une nouvelle de fantastique. Et oui c'est bien le portrait d'Aïcha. Je devrais peut-être ajouter 2-3 précisions. 

Une cicatrice rouge surgie de nulle part, qui s'installe sans demander où elle veut et réapparait même quand on l'efface ? Mystère mystère... 

Je n'ai aucune idée du classement du texte, en tous les cas il n'était pas dans la liste des nominés. Dommage, mais l'inverse aurait été surprenant pour un premier essai. 

En effet, j'aime bien le concept, et je trouve qu'écrire du fantastique n'est pas si compliqué : quelques personnages, un environnement réaliste qui n'a pas besoin de description, un chose inconnue qui débarque et refuse de partir, des rêves qui deviennent troubles ou inquiétants, comme un avertissement qu'on ne comprend pas, et roulez jeunesse. Tellement différent du polar sur lequel je m'esquinte en ce moment. 

"Les intrigues et le symbolisme d'une dimension parallèle"... Ca me fait penser au surréalisme. Paradoxalement (ou pas) c'est assez simple d'écrire une bonne histoire sur du fantastique / surréalisme / tout-ce-qui-concerne-les-rêves-et-l'inconnu.

Je pensais la fin de la nouvelle comme un couperet qui tombe, du genre : ce n'est pas le héros qui est victime au final mais sa copine. 

C'est curieux, à l'origine je travaille beaucoup sur le background des persos et des lieux, mais ça se traduit par des paragraphes entiers de descriptions et à postiori c'est vrai que ça doit rebuter. Peut-être devrais-je glisser juste quelques détails du background, comme des touches de couleurs qui n'ont pas besoin d'autre chose pour dessiner une scène. 

Ouiii mon premier sousou, il est à môa ^^ ! Je vais le garder dans une boîte de rêves pour qu'il ne subisse en rien les dommages du temps.

Alala, j'ai plus appris sur l'écriture avec toi que pendant mes années d'études. C'est l'école de la vie ma bonne dame. 

J'y pense, j'ai chez moi ce que j'appelle mon "mur de la gloire", où je note les petites victoires du qotidien. Je ne peux que te conseiller d'en faire autant, c'est super pour les coups de mou !

 

Merci Arakiell, et à bientôt

M.

Arakiell
           Signaler
--- 18-07-2020

 

Garde bien ton petit sou, MissFontaine, car il te rappellera toute les fois où tu douteras de toi, combien il n’en est rien et que ta plume est l’égale de bien d’autres sinon plus…

L’école de la vie a ceci de formidable que l’on n’ y exige aucun diplôme, et l’enseignement dispensé vaut bien celui empesé et pompeux,  des grandes écoles, mais il se trouvera toujours quelqu’un pour contrarier ces paroles alors qu’apprendre se fait tout au long de son existence et pas seulement sur les bancs des établissements de prestige ou pas.

Tiens…je me demande si Chaperon Rose n’y traine pas un peu sur ces bancs…à force d’user ses fonds de culottes, elle doit en savoir des choses sur tout et rien et surtout sur rien ce qui exige pas mal d’assiduité dans son apprentissage. Remarque, ses professeurs y veillent ! ^^

 

Très belle continuation à toi !

Répondre


© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales