Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Plaisir, tabou, vertu
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : contemporain - absurde - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 14/02/2020
  • Les héros en uniforme
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance
    Délai de soumission : 06/06/2020
  • Romance de Noël
    Evidence Editions
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 18/03/2020
  • Chats et espoir
    Editions de la Caravelle
    Nb de signes : 15 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Passion
    Revue neuf trois
    Nb de signes : < 18 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/02/2020
  • La violence faite aux femmes
    Les éditions du Pangolin
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Collection Prodigo
    Sipayat
    Nb de signes : 50 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 24/12/2020
  • Musique
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : lgbt
    Délai de soumission : 14/06/2020
  • Après la guerre
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • Manifeste(s) !
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 24/01/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 421 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Commentaires pour Un nouveau défi
Auteur elane

 1  2  3  4 
Auteur Courriel Chapitre Date
Sachiko-chan
           Signaler
6 / Six 03-11-2016

Coucou ! 

Me revoilà ! 

Alors... Maintenant, c'est officiel, Louise a vu tout le monde en tête à tête dans l'équipe, donc je suppose que ça va marquer un tournant dans l'entraînement. Comme toujours, je trouve que tous les élèments que tu décides de faire travailler aux personnages sont bien trouvés. Digne du canon, en tout cas. J'ai bien aimé sa méthode pour motiver Murasakibara, ah ah ! En même temps, quoi d'autres que des gâteaux pourrait faire l'affaire le concernant, hein ? En fait, j'aurais presque voulu qu'Ana, son ancienne pivot, le batte lors de leur duel pour la voir faire de lui son "dessert", mouhahahaha ! Je suis certaine que ce serait amusant, uh uh ! 

Concernant Aomine, forcément, c'est son jeu en équipe qu'il doit travailler et il sait, à présent, que leur coach, loin de se servir de lui comme l'ont fait ceux de ses précédentes équipes, n'hésitera pas à le garder sur le banc s'il continue à jouer aussi perso x) C'est un gros défi pour lui mais s'il y arrive, il va permettre à son équipe d'atteindre un niveau supérieur. J"ai hâte de voir leur match contre les anciens équipiers de Louise =) 

Pauvre Kagami xD En gros, tu es en train de dire qu'il est un énorme imbécile, là ! xD Mais bon, c'est ce qui fait son charme. Et en effet, s'il peut apprendre d'Aomine, Aomine peut apprendre de lui. Et puis, Aomine est quand même le type qui a appris à Kuroko à marquer ses paniers, donc il ne doit pas être si mauvais professeur que ça. 

Revoir Akiko après tant de temps m'a fait bizarre, ah ah ! J'ai encore un peu de mal à réaliser que c'est la suite de "Kise" et donc que c'est normal ! Même les petites allusions aux problèmes de Kise ne suffisent pas à me remettre dans le bain, ah ah. Je suis aussi lente que Kagami, parfois xD Mais bref ! Tu vas réussir à converrtir tous les personnages au go ! Avoue que c'est ton but, en fait ! Bientôt, cette fiction va s'intituler "Kuroko no Go" xD (Je plaisante, pas taper !). 

Bref, j'ai encore bien aimé ces deux petits chapitres et tu me reverras sur la suite =) 

Bisous !

Sachiko

elane
           Signaler
--- 03-11-2016

Salut,

J'aime bien les petits entretiens individuels de Louise qui font ressortir les plus de chaque persos -)

Même Murasakibara est motivé.. Oui, il ne pouvait pas résister! Quant à Aomine, c'est un gros morceau. Et crois-moi, le match qui s'annonce va être un vrai test pour lui.

Kagami, un idiot :-) Il est surtout franc et libéré de beaucoup des contraintes typiques de la société japonaise. Il dit ce qu'il pense, point. Et c'est un perso très rafraichissant dans l'histoire.

Et oui, c'est la fin de Kise. Mais comme elle est beaucoup plus lumineuse que Kise, on a tendence à l'oublier. Les deux prochains chapitres, à savoir leur pause dans l'entraînement va te replonger un peu dans l'ambiance de "Kise". Et oui, y aura du go :-) Tu as trouvé un de mes buts cachés,ça et faire aimer le basket (le vrai...).

On verra si ça marche :-)

Merci et à très bientôt alors

elane

Répondre
Sachiko-chan
           Signaler
4 / Quatre 31-10-2016

Coucou ! 

Comme tu vois, je me suis lancée dans ta dernière fiction en cours et je compte bien laisser un commentaire de temps en temps au cours de ma lecture. Et je commence maintenant, éh éh !

Tu m'avais dit lors d'une de tes réponses à l'un de mes commentaires que les réactions à tes premiers chapitres avaient été assez mitigés parce qu'ils se déroulent sous le point de vue de Louise. Mais pour ma part, je n'ai pas trouvé ça gênant. Peut-être parce que j'aime bien Louise, ah ah. (Et oui, j'aime bien un OC, sortez le champagne !) En fait, je ne trouve pas ça désagréable de lire le portrait que tu traces de chacun des personnages du point de vue extérieur de Louise, parce que ça apporte un petit quelque chose de plus, un recul par rapport aux uns et aux autres que les personnages ne peuvent pas avoir. Donc j'apprécie. D'autant que c'est super bien mené. Très franchement, si l'auteur dessinait une suite, Louise ne ferait pas tâche parmi ses personnages et ses analyses des forces et des faiblesses de chaque jouer, les nouvelles équipes que tu as constitué pour chaque pays et les petites scènes d'entraînement, je les verrais très bien aussi apparaître dans me manga ! J'admire ! Donc pour moi, y a pas de souci ! J'ai adopté Louise.

Maintenant, il y a beaucoup de personnages, pas juste ceux de la GM ou l'équipe de Seirin, donc c'est difficile de commenter un part un, ah ah ! Donc je ne vais parler que de ceux qui m'ont marqué comme... Kise xD Naaaaoooon ? Vraiment ? Parce que j'en aurais presque oublié qu'il s'agit de la suite de "Kise" et que le pauvre à retrouvé sa famille de merde (alors que je m'étais habitué à la famille asorable qu'il avait dans "Pénombres" >.<). Du coup, j'étais presque suprise quand il se lève la nuit, croisant Aomine, parce qu'il a fait des cauchemars. Presque autant que j'étais surprise par ce qu'à pu lui dire Aomine, ah ah ! C'est vrai qu'Aomine est quelqu'un de compréhensif, après tout, c'est lui qui a permi à Kuroko d'entrer dans l'équipe A de Teiko, mais on l'oublierai presque à cause de sa façon très personnelle de jouer sur le terrain. Mais bref ! Moi je veux bien qu'il rejoigne Kuroko la nuit, uh uh uh ! Et j'espère qu'il arrivera à rencontrer les attentes de Louises et que le match contre l'Espagne se passera bien !

Akashi, maintenant ! Je suis tellement contente de le revoir =D Et je suis contente que ce soit lui qui ait pris le rôle de capitaine. Je pense qu'il est le meilleur pour le rôle, même si Hyûga est pas mal non plus (d'ailleurs, j'ai aimé qu'il lui laisse la place, sans chercher à rivaliser ou à espérer qu'Akashi se perde, histoire de prendre sa place. C'est digne de Hyûga U.U) car Akashi à une meilleure analyse de ses joueurs, de ses adversaires et des tactiques de jeu qu'il faut adopter lors des matchs. Je pense qu'il va nous mener une équipe redoutable et qu'avec lui au commande, il n'y a rien à craindre. Et avec Kuroko comme garde fou, pas de souci, uh uh ! 

Kuroko... on le voit presque plus, du coup ! Mais je ne peux pas m'empêcher de sourire à chaque fois que Louise fait référence à la pièce maîtresse qu'il est pour leur équipe. C'est tellement vrai. Et j'espère vraiment que son entraînement quant à sa vitesse va donner ses fruits et qu'en prime, on aura droit à quelques nouvelles techniques. Et je ne sais pas pourquoi, mais je suis certaine qu'il finira par jouer contre l'Argentine, mouhahahah ! 

Sinon, je crois que c'est tout ! Il y a plein de bons petits moment qui m'ont fait sourire, comme le fait que Izuki ait enfin trouvé un complice qui comprend ses blagues xD Je suis tellement heureuse pour lui ! Où encore la jalousie de Riko qui voit Louise lui piquer son rôle de Coach et s'en tirer avec les honneurs x) 

En bref, tu m'as conquise =) Je reviendrai donc lire la suite avec plaisir =D

Bises !

Sachiko

elane
           Signaler
--- 31-10-2016

Salut,

je suis ravie que tu aimes déjà l'histoire. Car elle met un peu de temps à démarrer.

Alors oui, c'est la suite de Kise et le dénouement d'une partie de l'histoire de Kise aura lieue au milieu de l'histoire. Mais elle ne prend pas le pas sur l'histoire, la coupe du monde et les matchs.

Mais tout d'abord, c'est l'entraînement et ce sera intense:-) Petit entretien individuel et une surprise, tu verras.

Oh que oui, il y en a des persos ! Mais j'arrive à gérer. J'ai eu de l'entraînement avec les lettres d'Itachi. Du coup, on voit moins Kuroko ou Kise (qui a toujours des pb à gérer). J'aime bien l'évolution d'Aomine et sa façon un peu brute de poser les choses.

Tu apprécies déjà Louise... Bon alors tu vas bcp plus vite rentrer dans l'histoire:-) C'est un gros plus. J'ai bien aimé écrire les petits entretiens individuels qu'elle passe avec tous les joueurs.

Cette histoire va faire évoluer chaque perso, l'équipe et tu verras qu'Akashi sera un de ceux qui évolue le plus. J'aime bien l'entretien avec Hyuga qui est persuadé que grâce à Kuroko, tout ira bien pour Akashi.

C'est un grand, Hyuga:-)

Le petit entretien avec Kuroko montre aussi bine l'admiration de Louise pour Kuroko à qui elle s'identifie. Tu comprendras bientôt jusqu'à quel point.

J'imagine aussi assez facilement qu'Izuki et Takao puissent devenir amis. Je vois bien Takao rire aux blagues d'Izuki :-)

Le match contre l'Espagne sera compliqué, tu t'en doutes. Mais Louise va les préparer avec beaucoup d'application.

J'ai hâte que tu progresses dans l'histoire car elle gagne en intensité avec les chapitres,

à très bientôt,

elane

Répondre
YODA LA HIHOUU
           Signaler
  47 / Quarante-sept 29-10-2016
Bonjour, bonjour !~
Lectrice totalement anonyme que je suis, je m'suis dit que se serait quand même bien de laissé un commentaire. Bon je fais ça après 47 chapitres, mea culpa. Pour ma défense je peux dire que c'est parce que j'ai découvert cette fic récemment ?

Brrref, trêve de mondanité entrons dans le vif du sujet : cette fic justement. Alors déjà il faut dire que ça faisait trèèèès longtemps que je cherchais une fic où il y aurait tout les ptits gars réunis pour un mondial. Malheureusement je n'en trouvais pas. Donc quand je suis tombé sur le résumé de ton histoire (je peux dire ton ou votre c'est mieux ? ^^) j'étais absolument ravie. Mais quand j'ai commencé à lire c'était encore mieux parce qu'il faut dire que je m'attendais pas une histoire aussi bien écrite dans le sens où c'est assez réaliste.
Je m'explique : déjà la coach ce n'est ni Riko ou Momoi et ça c'est bien bien (OK elles sont cool mais coach de niveau mondial elles le sont pas vraiment faut pas abuser), j'étais un peu sceptique avec Louise au début (bien que ça m'est fait très plaisir qu'elle soit française xD) parce qu'elle est jeune m'est finalement je ne devrais pas juger un personnage par rapport à son âge la preuve elle remplie très bien son rôle. Je pense que c'est parce que tu (je vais garder le tutoiement c'est mieux nan ?) lui a inventer un bon passé, quelque chose de vraiment solide qui justifie ses compétences et puis grâce à Louise on a pu connaître cette génialissime ex-équipe de France que j'a-do-re. Ensuite le niveau des gars est réaliste dans le sens où Ok c'est la génération miracle et tout donc ils sont forts mais pas tant que ça face aux autres. J'aurais été déçu si les matchs ça avait été un truc du genre "haha c'est l'équipe japonaise on va les battre ! Ah merde ils sont vraiment forts pourquoi on en a jamais entendu parler ?" Bon je caricature mais tu comprends ? Là, t'as pas oublier que malheureusement pour eux le Japon n'est pas le pays phare du Basket mais que quand même nos ptits gars sont assez doués pour ce faire remarquer (je sais même pas si je suis clair dans ce que j'écris xD). Puis se faire remarquer ça ils savent s'y prendre ! LeBron James et Steph' Curry ! Sans oublier tout les coachs des équipes de NBA ! Mais d'ailleurs est-ce que LeBron et Steph' s'apprécient dans la vraie vie ? En tout cas le moment des tweets m'as bien fais rire et j'avais tellement hâte du moment où ils allaient l'apprendre. Enfin dernier petit truc sur la réalité du récit, les adversaires. C'est vraiment bien que pour chaque équipe tu sois à ce point précise (c'est bien précisE si je me trompe pas ?) sur leurs spécificités au basket et sur leurs caractères. Du coup, niveau basket les matchs ne sont pas "plats" il y a vraiment une stratégie pour y remédier, merci Louise et niveau personnages ça nous permet de nous attaché à des membres des équipes adverses (enfin je trouve, en tout cas moi j'aime bien l'équipe argentine et leur coach et même l'équipe espagnole qu'on a put observer à la toute fin du match). Ah et l'équipe américaine !

Parlons-en de cette équipe et parlons de ces derniers chapitres. Déjà, les jumeaux je les adooore. Et puis le duo Davis et Lasalle aussi. En plus ils sont de la Nouvelle Orléans et j'aime bien la Nouvelle Orléans. Puis la grand-mère de Marcus est géniale ! J'ai une petite idée pour leurs futurs coéquipier. Mais si je te le dis est que c'est vrai est-ce que tu me le dira ? Pas sur, ça enlèverait du suspens. Entre ça et les VIPs, on a eu le droit à un super avant-match. J'aime d'ailleurs beaucoup beaucoup la mère de Kuroko et le père de Kagami. Contente aussi que LeBron est parlé à la mère de Aomine. Dommage qu'on ait pas eu le droit à un petit coup d'oeil du côté des parents des Américains, histoire de voir l'état d'esprit qu'ils ont par rapport à ce match (et aussi j'avoue, je voulais voir les parents des deux frères par ce qu'il y a matière à rigoler je pense). C'est plutôt cool aussi que les japonais aient put joué avec les deux stars et les français.

BON. Le dernier match. Il commence très fort et j'en suis heureuse. Je l'attendais et même temps le redoute. Bah oui parce qu'après ça, c'est fini ? J'en sais rien mais en attendant ce que je sais c'est que le face à face entre les jumeaux et Aomine et Kise est vraiment géniale. Surtout que j'imagine que l'atout dans la manche de Kise c'est pas ça ? Et puis voir les nombreux one-on-one de Kise face à Aomine enfin récompensé, ça fait plaisir. Les japonais mène mais je suppose que ça va pas duré. Hâte de voir ce que Kuroko tout comme les deux équipes nous réservent pour cette finale. D'ailleurs, j'ai vraiment aimé le moment où ils ont été présentés, j'était genre fébrile (comme si j'y étais xD). Le moment entre Louise et le coach avec Marcus est inoubliable aussi. Mais j'avoue préféré le moment où les frangins Wright on échangé leurs maillots et quand ils arrivent à être présentés ensemble (j'avais dis que je les adorais :D). Ah oui et je tenais aussi à dire que niveau réalisme (je recommence avec ça) j'aime beaucoup la compo' du banc de touche, elle est logique et justifiée (et en plus ils sont doués et je les aimes bien ces gars ^^)

Euh du coup je me rend compte que j'ai un peu trop écrit là ^^ sorry. Mais il y a pourtant tellement de chose que j'ai surement oublié de dire ! Sorry également pour les fautes si il y en a et si je ne suis pas toujours claire dans ce que j'écrit. Sorry aussi pour le nom, je sais pas ce qui m'a pris xD.
Je vais finir en disant que non seulement je suis devenue accro à cette fic (du genre quand je vois un nouveau chapitre j'en cris de joie, pas trop fort quand même hein) mais que j'apprécie également les notes que tu laisses, comme par exemple ce que tu a tiré en vraie du basket (bon a part LeBron et Steph' hein parce que ça même moi je savais qu'ils existaient) et autres, par exemple avec ton expérience du parkour a Paris (j'aimerais bien essayé un jour mais quand je monte quel que part j'ai peur de la descente donc bon xD). Et le go. J'ai appris plein de truc là-dessus, sur ce jeu, ses champions, l'intelligence artificielle de Google face à un humain. Donc pour tout ça merci. J'ai une super fic à lire et je dors moins bête par rapport au go.
elane
           Signaler
--- 29-10-2016

Salut,

 alors tout d'abord un grand merci.

Tout auteur qui publie une grande histoire, longue et creusée, a deux (au moins deux) secrets espoirs. Le premier avoir des lecteurs fidèles qui suivent de chapitres en chapitres, se passionnent pour l'histoire et les persos. Et le deuxième, d'avoir de temps en temps des retours enthousiastes de lecteurs qui ont découvert son univers. Et si en plus, ils soulignent toutes les petites chose auxquelles on tient et qui sont rarement notées …

Ben là, c'est juste du pur bonheur.

Je crois que tu imagines sans peine l'immense sourire que j'ai eu en lisant ton comm'.

Alors moi aussi, je cherchais une histoire dans ce genre. J'en ai trouvé une en anglais pas trop mal « The Miracle Reincarnated » que tu trouveras sur AO3 mais qui n'est pas vraiment au niveau de ce qu'on pouvait en faire. Par contre, elle est finie et ça c'est un gros plus.

J'avais déjà une ébauche de plan en tête quand j'ai commencé à lire sur ce fandom mais je ne savais pas si j'y arriverais. C'est pour ça que j'ai commencé progressivement avec « Kise » et surtout avec le premier vrai match que j'ai écrit dans « Pénombres » (un Kaijo/Seirin).

Et quand j'ai réussi à donner du rythme à un match, j'ai décidé de me lancer.

Une histoire qui prolonge le manga demande d'introduire énormément de persos mais mon expérience sur Naruto (Les lettres d'Itachi, mon autre pavé!) m'a permis de savoir que je savais faire.

Et je l'avoue, imaginer des persos qui peuvent faire évoluer l'intrigue, j'adore. Ils ont tous une vie propre dans ma tête … La Grand-mère de Marcus devait avoir une petite scène avec les deux stars américaines (complètement impressionnés … ). Mais le rythme de la scène ne le permettait pas. Dommage... Je coupe beaucoup de scènes pour la fluidité du récit malheureusement.

Les français, ils sont grandement inspirés de la « génération Parker » où la plupart d'entre eux étaient amis d'enfance, dans le même lycée. Et ils ont finis dans les meilleures équipes de NBA, avec des titres et tout et tout … Je les adore !

Oh, au fait, je suis bien une fille (c'est ma photo sur mon profil, devant un jeu de go). Et je suis prof et persuadée qu'on peut apprendre en s'amusant … Alors si je t'ai appris deux trois choses, sur le go ou le basket, j'en suis vraiment ravie.

Je suis ravie de voir que tu aimes déjà les américains:-) Davis (le capitaine des Pelicans s'appelle Davis) et Lasalle, les jumeaux.

Moi aussi j'adore la scène où ils échangent leu maillot et encore plus le regard consterné de Miller qui se dit que c'est plus une équipe mais un cirque dont il s'occupe !

LeBron James et Stephen Curry … Alors je pense qu'il règne une rivalité assez saine entre eux (ce qui n'empêche pas quelques piques). Et comme je le disais à Amazonlily, ils ont pas mal d'autodérision, entre la pub de Curry (regarde ma réponse à Amazonlily, je donne le lien) et le fait que LeBron ait engueulé ses partenaires qui ont fait un bordel monstre dans les vestiaires, qu'il a lui-même rangé avec un de ses équipiers, par respect pour le personnel d'entretien...

En tout cas, ce côté réaliste est une chose que je recherche en tant que lecteur et que j'essaye de mettre au maximum dans mes histoires.

Que ce soit avec le go ou le basket, ce sont des milieux que j'aime et que je connais assez bien, du coup c'est assez facile pour moi. Oui, ils sont forts la GM, mais les autres aussi. Et ça et le fait que je travaille les adversaires permet de faire de vrais matchs. Je dirais pas que c'est forcement mon meilleur point mais tout s'alimente plutôt bien dans l'histoire.

Alors pour finir, un grand merci:-)

Et à mercredi prochain,

elane

 

 

Répondre
Amazonlily
           Signaler
47 / Quarante-sept 27-10-2016

Coucou elane !
Il est 15h40 quand je commence à rédiger ce commentaire. Je suis à peine montée dans le train et me revoilà pour commenter la suite.

Chapitre 42 :

La motivation de Gabriel transparaît bien, on sent qu’il attendait de trouver quelqu’un à sa hauteur depuis un bon moment, et de ce point de vue là, il me rappelle un peu Aomine.
J’aime cette référence de Miller qui identifie Japon/Argentine à « un très bon match de NBA », il y a un sacré niveau en effet.
Héhé, le caractère de la petite sœur de Johnson, j’aime bien la place que tu accordes aux femmes dans ton histoire, les petites anecdotes que tu fais au fil de ton récit, parce que clairement, la plupart du temps, dans des mangas de ce genre elles sont juste des faire-valoir des héros/personnages principaux. Mais avec toi on est loin de tout ça, y’a qu’à voir Akiko et Louise !
Kise amer et énervé, c’est assez rare mais compréhensible. D’ailleurs ça tombe sous le sens que s’il arrive à copier parfaitement Kagami et Aomine, il puisse lui aussi réceptionner les passes de Kuroko.
C’est bizarre de voir nos japonais à court d’options et Louise autant dans l’indécision. On a pas l’habitude ! Et ça fait même douter Stéphane !
Ah oui, l’endurance, avec un match aussi intense et l’enchaînement des techniques pas étonnant que Gabriel fatigue.
J’aime bien ce temps mort où Ginobili annonce la marche à suivre et où Louise de son côté devine parfaitement la stratégie qu’il veut mettre en place.
OH MON DIEU. J’ai compris ! Je t’adore elane si tu savais ! Kuroko est là, à essayer de rentrer dans la tête de Vitoria, il comprend mais n’a pas les capacités physiques pour réagir et Akashi lui dit qu’il sait comment faire pour combler cette lacune. La Zone. Kuroko dans la Zone. Mon dieu, j’ai tellement hâte de lire la suite. (Et la dame en face de moi me regarde un peu bizarrement moi et mon grand sourire idiot !)
Ginobili qui est tellement surpris qu’il en fait une technique. C’est pas cool ça quand même. Mais c’est compréhensible. Kuroko dans la Zone quoi ! Le truc qu’on pensait ne jamais voir un jour.
Et Gabriel qui sait déjà quoi faire, c’est frustrant ! Et c’est là que je me dis que ce match pourrait bien avoir des prolongations.
Ah ben non ! XD Finalement c’est le fameux tir normal qui rate une fois sur deux de Kuroko qui décide du sort de nos petits japonais (dans le genre méga angoissant ahah).
100-101, ils l’ont fait !

 Chapitre 43 :

 « Le temps redevient douloureusement tangible », j’aime bien cette phrase.
Ouais, c’est ça, Tetsu a joué le match à pile ou face. L’angoisse…
Le pari entre Lucas et LeBron James, c’est vrai ! Oh mon dieu, j’en connais qui vont être contents !
Joël, sans grande surprise, n’a lui jamais douté de la réussite des japonais et mon sourire s’élargit quand je le vois dire qu’il a un avion à prendre. Et Stephen Curry qui demande s’il reste de la place dans l’avion, tu nous gâtes elane, tu nous gâtes !
Ahah, Becky Hammon qui passe par Stéphane et Louise pour sermonner Ginobili c’est un vrai festival ma parole !
L’échange entre Louise et les joueurs argentins puis avec Ginobili est très chouette. On ne perdra pas face aux USA, y’a pas moyen !
J’ai tellement hâte de revoir Lucas (un selfie avec LeBron, mon dieu !).

[Mon train arrive, je reprendrais une fois arrivée à la maison !
16h50, de retour après une petit pause goûter (on a dans le coin un pâtissier dont la spécialité est la tarte au citron meringuée et c’est littéralement une tuerie !)]

Kise jaloux de Vitoria, c’était prévisible. Mais le speech de Kuroko derrière est super bien, j’ai beaucoup aimé le parallèle avec la musique.
Louise qui remet gentiment Akashi à sa place à propos des journalistes, c’était inattendu mais encore une fois bienvenue pour lui redonner le sens des réalités et des priorités.
Un bon debrief, clair, net et précis et la promesse d’un entrainement dont ils se souviendront toute leur vie… Ahahah, si ils savaient !
L’extra scene est drôle à jouer sur le fait qu’ils ne savent pas ce qui les attend ça rend super bien.

 Chapitre 44 :

Louise et sa tasse de café, ça aussi ça m’avait manqué ! :)
Et Ginobili qui fait son apparition avec une vidéo d’un match des USA, pour qu’on en sache plus sur les américains. Et le moins qu’on puisse c’est qu’il y a encore un sacré niveau, un cran au-dessus mais pas insurmontable pour nos chers japonais.
Pas de grosse surprise sur le match USA/Serbie mais ça montre aussi que Miller est un très bon coach, c’est pas gagné d’avance, loin de là (je m’imagine déjà un buzzer beater de foufou voire des prolongations ahah !)
Les « Oh mon Dieu! » de Midorima sont juste magiques ! XD
« Mais tous les amis de Jo’, m’appellent Steph’. » Ahah, on va le perdre notre Midorima là !

Oui, c’est le retour de tous nos petits français ! Ah c’que ça fait plaisir !
Ahlala, oui elane tu avais raison, ce chapitre est littéralement un pur bonheur, ça sert à rien que je te liste tous les passages que j’aime, parce que tu vas te retrouver à relire la quasi-totalité de ton chapitre ! Mais en tout cas je m’éclate. Et j’adore cette ambiance, comme tu dis  de passionnés, ils aiment tous les baskets et c’est tout, y’a pas  de différence, ils se mettent tous au même niveau. Et c’est beau ! De même que les piques entre nos chers pros sur leurs matchs et leurs rivalités respectives. Et les parents qui assistent aux matchs d’entraînement de leurs enfants avec LeBron et Curry, ça aussi c’est chouette.
Lucas, incorrigible… !

Chapitre 45 :

Aomine et Kagami heureux et tout sourire ça fait plaisir à voir !
« Steph’, le reprend Curry, Mr Curry, c’est mon père. » Pauvre Shin !
Aomine qui demande des cours d’anglais à Kagami. C’est cool cette amitié qui se renforce au fur et à mesure mais qui pour autant ne se départit pas des blagues et des piques quasi-constantes.
Stephen Curry et LeBron James qui respectent le seuil de silence imposé tacitement par Louise avant son café du matin,  excellent !
N’empêche que cette « soudaine » rivalité entre LeBron en Jonas m’a bien surprise ! Mais leur discussion post un contre un est super chouette et drôle.
Ouais, les américains font un peu peur quand même, surtout Davis !
« Je ne joue pas pour perdre » Trop classe, Louise !
Ah le fameux concours de trois points. Ouf, Curry gagne, j’avais un petit doute quand même, mais la dernière scène montre bien la soif de jeu et de progrès de tout le monde.

Chapitre 46 :

Oh c’est trop mignon. Stéphane qui accompagne Louise pour son jogging rituel. C’est vrai que ça faisait quand même longtemps qu’on n’était pas passé de son côté à elle.
J’aime bien cette description réaliste de la victoire et de la défaite.
Et puis ce passage chez la fleuriste. Tant pour Shin que pour elle, une bonne dose d’espoir.
La grand-mère de Marcus est un sacré personnage ! L’histoire des Hornets devenu Pélicans est excellente et celle du grigri m’intrigue. Qui c’est ce futur joueur ? La logique de la présence du grigri me fait penser à Midorima, mais, non, je ne sais pas vraiment pas. Ah ! C’est frustrant. x)
Le discours enflammé de la journaliste est super. Ultra motivant même.
Le repas organisé par la FIBA permet aux familles de rencontrer LeBron et Steph et une bonne ambiance se met vite en place. C’est chouette de les voir et surtout de les entendre un peu parler d’avenir. Parce que la plupart de nos petits japonais ont largement leurs chances.
Je suis bien contente d’avoir revu Maman Kuroko ! :)
Les frères jumeaux avaient échangé leurs maillots. xD
Et le fameux moment où Marcus donne son grigri à Louise, que de mystère. (Mais ça va être qui ce fameux joueur ?! J’veux savoir !)
Eh oui, tout le Japon est avec eux. C’est beau !

Chapitre 47 :

Eh bien, tu as instauré une sacrée ambiance avec l’histoire de Nate et Marcus !
De même que la scène avec Lucas. Ça nous rappelle qu’il y a quand même un certain enjeu derrière et puis j’adore ta façon de décrire Cleveland et la routine de Lucas là-bas. Sérieusement, en quoi même pas 300 mots tu plantes un décor, une personnalité, une vie et voilà, j’aime encore plus Lucas qu’avant. Bien joué elane. :)
Ah, Kise a donc un atout dans la manche de l’équipe. Qu’est-ce que ça peut bien être ?
Les présentations d’équipe, comme ça, ça m’a toujours donné des frissons, et dans tous les sports, enfin, nan, sauf au foot, mais c’est une autre histoire. x)
Et c’est drôle aussi de voir que c’est seulement à ce moment-là que tous les parents de nos joueurs réalisent ce que leurs enfants sont sur le point de faire.
Cette première action, avec l’entre-deux, Kise et le trois points de Midorima est magnifique.
Oh mon dieu, Kise et Aomine dans la Zone et qui jouent synchronisés ! Mais c’est Aomine qui est synchronisé sur Kise et pas l’inverse. C’est bien trouvé  et leur connivence est belle à voir.
« Défense ! Défense ! DEFENSE !!! » Ah, ce qu’on peut le crier ce simple mot. C’est cool, ça donne encore une meilleure idée de l’ambiance.
Aïe 18-25, c’est tendu quand même.

Eh bien, quel spectacle tu nous offre ma chère elane. J’ai passé une très bonne après-midi à rattraper mon retard et résultat j’ai bien mal aux joues d’avoir autant souri mais ça en vaut largement la peine.

Merci de continuer à partager cette chouette histoire avec nous.
A bientôt,
Amazonlily

elane
           Signaler
--- 28-10-2016

Salut,

ravie de voir que tu lis toujours cette loooongue histoire avec autant d'enthousiasme:-) J'adore me replonger dans l'histoire et les matchs en lisant tes comms', un vrai plaisir.

Alors une réponse un peu ordonnée (on y croit!).

Chap 42

J'avoue que je n'y avais pas pensé, la comparaison Vitoria/ Aomine mais tu as raison. D'un certain côté, ils se ressemblent.

Oui, le match a un sacré niveau:-)

J'adore rajouter ce genre de petits détails comme la petite réplique sur la petite sœur de Johnson:-) Parce que pour moi, tous les persos ont une vie propre et ce genre de petites remarques ouvrent sur un tout autre monde qu'on ne fait qu'effleurer mais qui donne de la substance au propos, au perso, à l'intrigue.

Un grand merci à toi de les remarquer:-)

Quant aux femmes, je citerai G.R.R. Matin qui réponds, quand on lui demande comment il fait pour avoir de persos de femmes fortes (j'ai pas les mots exacts) Les femmes sont de Hommes comme les autres ».

Et j'ai horreurs des potiches faire-valoir !

Mais un grand merci pour le compliment:-)

Alors, tu l'as compris plus tard, le fait que Kise s'énerve aura des conséquences. Parce que non, il ne joue pas exactement comme ceux qu'ils copient. Et là, je me rends compte que j'utilise souvent des métaphores sur la musique car j'adore la musique:-)

Quant à la suite …

Kuroko dans la zone !

J'aurai tellement voulu le voir dans l'original.

Et c'est Akashi qui lui montre la voie (Louise l'observe et doute un peu parce que non, c'est pas possible un truc pareil !). Et Ginobili qui se prend une faute technique … La plus belle preuve de reconnaissance pour Kuroko qui adore ce joueur !

Alors non pas de prolongations mais les dernières secondes de match les plus stressantes que j'ai jamais écrites:-)

Kuroko joue le match à pile ou face !

Et gagne:-)

Chp 43

Oui Joël n'avait pas douté. Et il embarque Curry avec lui:-)

Le petit coup de fil de Becky Hammon me permet aussi de faire interagitr Louise avec les Argentins. J'aime bien l'idée qu'elle parle à chacun d'eux.

Maintenant, tu comprends l'étendue de la petite scène avec Kise sur le parquet (qui se prolonge jusqu'au premier quart temps de la finale). J'adore cette scène entre Kuroko et Kise qui avoue q'uil est jaloux. Et Kuroko qui ne se moque pas et le réconforte avec des mots sincères.

Akashi et les journalistes ! Mais bien sûr que ce n'est pas sa place … Il devient encore un peu plus un joueur de l'équipe et se rend compte de ce qu'il aurait perdu s'il avait passé du temps avec eux.

L'extra scene avec Lucas qui dort dans une position impossible ! Avec LeBon James … Une scène pleine de promesses -)

Chp 44

Un chapitre un peu cadeau pour nos petits persos:-)

Ginobili d'abord qui veut vraiment qu'ils gagnent et leur montre le scrimmage. Et les deux stars qui viennent pour eux et qui sont plus qu'accessibles.

Je les imagine vraiment comme ça:-)

Il y a peu LeBron James (avec un de ses équipiers) a engueulé (y a pas d'autres mots) ses équipiers qui avaient un bordel pas possible dans les vestiaires et il a rangé par respect pour les femmes de ménage...

La pub de Stephen Curry où il se moque de lui-même dans une cantine où on sert du « Chicken Curry » après un très bon match des Warriors. Il remercie chaleureusement le personnel en disant « Merci les mecs, ça veut dire beaucoup , votre soutien ...» sous l’œil très embarrassé de ses équipiers qui savent que ça n'a rien avoir avec lui …

Et à la fin, les deux cantiniers se regardent sans comprendre :

  • tu sais qui c'est toi ?

  • Non, mais il a l'air d'aimer beaucoup le curry...

A voir !

Tape « la-derniere-pub-sportscenter-avec-stephen-curry-chicken-curry », tu trouveras !

yo

utube.co

m/watc

h?v=3JRMidIEfmg

 

J'adore avoir imaginé un petit mot de LeBron James pour chacun:-) Surtout Aomine et Kagami.

Le concours de trois points, les petits matchs où les deux pros ne veulent pas perdre, la petite conccurence entre Curry et LeBron James.

Que du bonheur à écrire ce chapitre !

Chp 45

L'amitié entre Kagami et Aomine, je la trouve si naturelle. Ils sont faits pour être amis parce qu'ils sont à la fois très proches et très complémentaires.

Et les dialogues entre eux, c'est presque trop facile de rendre le petit côté piquant d'Aomine et le fait que Kagami n'est en rien dupe des efforts d'Aomine pour changer.

La passe qu'Aomine fait et le petit dialogue entre eux juste après en est le parfait exemple:-)

J'adore l'autorité naturelle de Louise le matin, avant sa tasse de café.

Le fait que même LeBron James s'y plie n'est en rien anodin puisque la raison pour laquelle l'ancien coach des Cavs a été viré, c'était parce qu'il ne s'était pas fait respecter des joueurs et surtout de LeBron James... Cette micro scène aura son importance plus tard !

La rivalité entre Jonas et LeBron …c'est presque une crise de jalousie envers Lucas:-) Genre, c'est moi Le meilleur équipier de Lucas ! Na ! Et une crise d'ego qui m'amuse aussi ! Ca m'amuse beaucoup !

Chp 46

Le passage « superstition » du match et des deux côtés !

J'ai adoré les écrire ces deux scènes :-) Et j'ai toujours été fascinée par le Nouvelle Orléans. J'aime le jazz et l'ambiance.

La journaliste est un peu censée symboliser la voix du lecteur:-) Ravie que ça t'ait plu !

Le petit repas est une façon de rappeler que ce match, n'est qu'un match. Que tout ne fait que commencer pour les persos et que leur avenir s'annonce brillant quel que soit le résultat du match.

Oh, j'adore aussi maman Kuroko:-) Rien ne l'impressionne.

La micro présentation des américains avec les jumeaux et Lasalle et son grigri... Oh, je vois trop Miller marmonner, c'est plus une équipe, c'est un cirque dont je m'occupe !

Le futur Pélican … tu verras:-) Mais je prends les paris si tu veux !

Chp 47

Nate/ Marcus …

Oui, il faut un peu donner de la substance à ces adversaires... Encore la musique tient. Oui, j'adore la musique et encore plus le piano. Mais alors vraiment beaucoup.

Je suis complètement partiale dès qu'il y a du piano ; Si une chanson est nulle mais qu'il y a trois notes de piano qui se tiennent dedans, ben moi, je la trouve pas si mal que ça:-)

L'atout de Kise, tu le verras très bientôt... Il a encore un truc dans sa manche !

Lucas, je l'aime ce perso ! Sa vie à Cleveland, je la vois tellement bien:-) Dans les derniers chapitres, il aura le droit à un gros passage, peut-être même un chapitre sur lui mais aussi tous les français. Une façon de revenir un peu sur le passé, le présent et l'avenir à tous.

J'adore résoudre tout ce que j'amorce dans de très longues fins, tu verras.

Et Lucas, je l'adore alors il aura une place de choix.

Oui, les parents des joueurs ne se rendaient pas vraiment compte de l'importance du moment. Et ils se fondent bien vite dans l'ambiance.

Le début du match commence très fort !

Midorima et son trois point de l'espace:-) Et Kise et Aomine dans la zone synchronisés … sur Kise (d'où l'importance des chapitres d'avant).

Et crois-moi, des surprises, il y en aura d'autres, le match ne fait que commencer ! Ca va être tendu jusqu'à la fin:-)

Un grand merci pour ton retour qui m'a permis de me replonger dans tous ses petits moments que j'adore:-)

La fin de cette histoire se rapproche à grand pas et je l'avoue, ça me fait un petit pincement au cœur de voir les derniers chapitres se profiler.

Mais rassure toi, j'adore écrire les fins et dénouer tout ce que j'ai amorcé. J'accorde toujours un grand soin à mes fins surtout quand ce sont des histoires aussi longues !

Merci encore,

 

elane

Répondre
Neko Tenshi
           Signaler
47 / Quarante-sept 26-10-2016

C'est ... wow. Dès le début ça commence fort et c'est partit pour aller crescendo en plus. Le match promet d'être tout aussi épique que face à l'Argentine, voir plus. Et la combinaison de Kise et Aomine dans la zone, c'est magnifique, surtout avec Kise qui dirige son ami à la perfection.

J'ai bien envie de voir ce que ça va donner quand tous les américains vont être à fond, et se retrouver face à Kuroko et ses lumières. Wait and see, mais j'ai hâte.  Le match est passionnant dès le début.

(Et aussi, je me demande quand va-t-on découvrir l'identité du futur coéquipier des américains ?)

elane
           Signaler
--- 26-10-2016

Salut,

oui, ça commence fort et cela va continuer!

Kise et Aomine dans la zone et coordonnés, j'adore :-) Tout en utilisant l'expérience de Kise ... et tu n'as pas tout vu!

Pour l'identité du futur co-équipier des américains, je prends les paris :-p

A la semaine prochaine :-)

 

 

Répondre
Neko Tenshi
           Signaler
46 / Quarante-six 20-10-2016

Ouch, j'viens de me rendre compte que j'ai pas commenté les derniers chapitres :o

 

Bon alors, j'adore l'entraînement avec les amis de Louise et leurs coéquipiers, pas étonnant qu'ils soient tous plus que motivés ! (En même temps, jouer avec les stars qu'ils admirent le plus xD) Et une fois de plus Akashi avait raison même s'il a gardé le secret.

Et les américains, le coup de la grand-mère créole et quand même pas mal ! Bon j'avoue, ça m'a bien amusé. Surtout avec ses grigri qu'elle a donné au coach et ses prédictions (étonnant qu'elle ne se trompe jamais, elle est voyante ou ça se passe comment ?).

Vivement la suite, j'ai hâte de savoir comment va se passer le match entre l'équipe américaine et nos petits japonais, ça promet d'être épique. Et j'attends de savoir aussi qui est le futur coéquipier des américains (même si j'ai une petite idée).

elane
           Signaler
--- 20-10-2016

Salut,

pas de pb, tu commentes, c'est déjà bcp!

L'entraînement, c'est presque un rêve pour eux! Jouer avec de tels as, c'est magique. Et ils sont très sincères et francs dans leurs commentaires. 

Akashi avait raison... bien sûr qu'il avait raison!

La grand-mère créole et son grigri :-) Elle fait de la magie noire, alors j'imagine que les prédictions, ça fait partie de ce qu'elle sait faire :-)

Après le reste, je laisse à l'imagination du lecteur!

Le match commence très bientôt alors à la semaine prochaine. Et si tu as une idée sur le futur équipier des américains, je prends les paris! Hésite pas à m'en faire part :-)

Répondre
Amazonlily
           Signaler
39 / Trente-neuf 20-10-2016

Salut elane !
Je viens de voir une nouvelle notification de nouveau chapitre en ligne et je me suis dit que j'avais encore un peu de temps avant d'aller me coucher et que ça faisait (vraiment trop) longtemps que je n'étais pas passée dans le coin. Alors me voilà pour la lecture de quelques chapitres, et je rattraperais mon retard jeudi et vendredi de la semaine prochaine, car je serais enfin en vacances (j'ai tellement tellement hâte).

C'est parti !

Chapitre 39 :
Murasakibara qui a envie de jouer, ça promet quelques moments épiques dans le match à mon avis.
Himuro nerveux c'était prévisible, mais il va se reprendre, j'en suis sûre !
Je ne connaissais pas le terme "scoop shot". Cela me rappelle que ça fait longtemps que je n'ai pas vu un match de basket "en vrai", ça commence à me manquer (de crier dans les gradins). :)
Tiens, qu'est-ce que je disais ! Heureusement que Kagami et Murasakibara sont là pour Himuro même si ce n'est pas non plus ce à quoi je m'attendais !
Becky Hammon et sa fixette sur Kagami. Et puis Stéphane qui "se demande si ce rictus effrayant est une caractéristique des coachs ou juste une particularité féminine" avant de conclure "qu’il ferait mieux de ne pas creuser la question s’il tient à survivre à ses prochains entraînements". C'est drôle !
En effet, avec ces passes compliquées, ils souffrent nos petits japonais. Mais on termine le premier quart temps sur une égalité, donc tout va bien !

Chapitre 40 :

Louise est toujours aussi efficace et concentrée dans ses commentaires.
J'aime beaucoup le "on vient de se prendre 30 points" et le "mais on en a marqué 30" de Ginobili et ses joueurs.
Aomine et Kise impatients, Himuro ultra content d'être marqué par deux joueurs. Pas de doute même seulement à ce moment là c'est vraiment un beau match, on sent qu'ils s'amusent, qu'ils prennent du plaisir, qu'ils aiment le basket.
Gabriel et Manu commencent à comprendre l'ampleur du travail de Takao (et Izuki) sur les joueurs argentins.
La scène avec Aomine (le chouchou de LeBron haha) et sa passe à Kagami sont excellentes !
Ah, ils sont trop forts nos japonais. Petit sentiment de fierté avec cet effet de surprise et cette interception de passe. Qui affole les argentins et conduit à un temps mort (plutôt casser le jeu que de laisser les adversaires marquer, hein).
Kuroko et Gabriel entrent tous les deux sur le terrain, j'ai hâte de voir cet affrontement moi aussi. Et mon dieu, quel affrontement. Tu viens de nous faire une de ces minutes de jeu ma chère elane ! Que de pression, que d'actions. C'était très clair, très compréhensible, mais alors, il s'en passe des choses en si peu de temps !

Chapitre 41 :

"Mon petit Taïga", en effet, c'est assez drôle ! Et le "problème Vitoria" ça semble tout à fait approprié !
"- La première chose que nous devons faire, c’est leur couper la tête..." au sens figuré, j'espère ! Sacré Gabriel, en effet, il va être un problème, mais c'était prévu.
Eh oui, ils ont tous envie de jouer, au point d'aller jusqu'à mentir sur leur condition physique. Heureusement que Louise et les coéquipiers de Midorima ne sont pas dupes de son piètre mensonge.
Akashi ne parle pas espagnol ? Quelle déception en effet ! Le pauvre... (Et quel sujet à plaisanterie !)
Et Kagami qui en fin de compte surestime un tantinet ses compétences en espagnol. Idiot, c'est le bon mot ! x)
"Tetsu", ça aussi ça m'avait manqué. :)
Marquage individuel. J'ai toujours détesté ça.
Une faute offensive sur Kuroko, en effet, c'est plutôt inattendu !
Les argentins et Gabriel surtout son tellement calmes et réfléchis que c'en est presque frustrant.
Kuroko et la passe de Stéphane, qui surprend même Ginobili, c'est beau.
C'est assez bizarre, j'ai du mal à réaliser que le troisième quart temps est déjà bien entamé je trouve que cela passe à la fois vite et lentement. C'est perturbant !
Akashi essoufflé, ça nous rappelle que le match n'est pas un parcours de santé, loin de là.
J'aime bien Miller et surtout sa réflexion "Ginobili devait encore accuser le choc en voyant sa passe reproduite par un lycéen. Et pas n’importe quel lycéen, un gamin qui ressemble plus à une crevette d’un mètre douze et trente kilos tout mouillé qu’à un lycéen. Même Vitoria est plus impressionnant physiquement. Et ça, c’est pas peu dire."
Fin du quart temps et c'est encore très serré mais bien loin d'être fini. La suite promet d'être intense.

Je m'arrête là pour ce soir, mais je reviendrais me mettre à jour la semaine prochaine, promis. (De toute façon, y'a pas moyen que je passe plus d'une semaine sans savoir ce qu'il va se passer !)
Comme toujours, j'adore, je lis et commente avec un grand sourire et je suis happée, immergée dans l'action.

A très bientôt.
Amazonlily.

elane
           Signaler
--- 20-10-2016

Salut Amazonlily,

C’est toujours un plaisir de lire un de tes comms et de me replonger dans mon histoire.

Alors c’est parti :

Chp 39 :

Himuro se reprend vite grâce à ses équipiers et j’aimais bien l’idée qu’avec Kagami, il montre le basket qu’il a appris aux States. Et bien sûr Murasakibara s’intègre parfaitement au duo.

Le scoop shot, c’était LA technique de Kareem Abdul Jabbar, absolument incontrable !

Je suis allée voir un match il y a peu, CSP/ Paris à Paris… Et franchement, l’ambiance à Paris n’a rien à voir avec celle de Limoges. C’était bon enfant alors qu’à Limoges, c’est toute la ville qui vibre au moindre panier !

J’avoue que j’ai cette tendance à avoir facilement des chouchous quand je regarde un match et j’aime bien imaginer la coach des Spurs faire de même !

Quant aux tendances un peu sadiques des coachs, je m’inspire énormément des attitudes assez incroyables du coach de Limoges, un coach extrêmement dur et pourtant très apprécié des joueurs. Mais parfois, il se permet des choses incroyables quand ses joueurs le découvrent sur le parquet. C’est un coach très dur. Je l’imagine assez facilement très intransigeant pendant les entraînements !

Chp 40 :

Les temps morts sont très courts, les coachs doivent être concis….

Oui, trente points… Si tu connais le basket, tu sais que c’est assez improbable de prendre (et donc de mettre) trente points en si peu de temps ! Ca montre le niveau du jeu.

C’est enfin un bon match, après l’horreur des matchs contre l’Espagne et la France.

Le travail d’Izuki et Takao devait servir …et ma petite scène au début du tirage au sort (oui, tout était prévu !).

Aomine est le chouchou de LeBron, t’as pas idée à quel point J Et il veut tellement gagner qu’il est même prêt à faire des passes. J’adore la petite discussion entre eux juste après !

Kuroko/ Gabriel … le duel commence un tout petit peu plus tôt que prévu grâce au plan d’Izuki et Takao et ils ont hâte de s’affronter !

Chap 41

Le père de Kagami, je l’adore !

Les américains, je commence à les présenter avec ce match. Et oui, ils veulent voir comment ils vont gérer le sixième joueur argentin qui leur a couté la victoire en qualif.

Le petit mensonge de Midorima… Oui même lui se laisse gagner par l’enthousiasme du match !

Comme tu l’as déjà remarqué, j’adore jouer avec les langues et là, avec l’espagnol (pas l’argentin comme le dit Aomine !), j’en ai rajouté une petite couche !

Oui Akashi n’est pas parfait ou presque !

Et non Kagami ne parle pas parfaitement l’espagnol …

Kuroko utilise ce qu’il a appris pendant le match d’entraînement contre les français. Et Ginobili et Miller n’en reviennent pas que cette passe soit reproduite par un petit lycéen.

Je ne peux que te dire que la fin du match recèle encore qq surprises et du suspense jusqu’à la dernière seconde. Et que l’après match devrait te faire sourire plus d’une fois !

Encore un grand merci pour ce long comm’, c’est toujours un grand plaisir d’y répondre.

elane

Répondre
Neko Tenshi
           Signaler
43 / Quarante-trois 28-09-2016

Encore un excellent chapitre, les japonais ont bien mérités leur place en final. Et j'adore la réaction de certains amis de Louise et leur coach/équipiers :)

Hâte de lire la suite, l'entraînement spécial de Louise et l'arrivée des français {#[ :kapplause: ] Applaudir}

elane
           Signaler
--- 28-09-2016

Un grand merci.

J'adore écrire ces petits moments calmes entre les matchs.

L'entraînement spécial mercredi prochain :-)

Répondre
Neko Tenshi
           Signaler
42 / Quarante-deux 21-09-2016

Oh mon dieu !! Ce duel des joueurs fantômes était juste magnifique, un combat incroyable ! Et en plus ils sont entrés dans la zone, c'est juste sublime #admiration absolue

Et ce buzzer beater à la fin, un énorme coup de chance de Kuroko, que Vitoria n'a pas pus contrer parce qu'il ne l'a pas anticipé ... vraiment un match magique

Et j'ai hâte de voir ce que tu nous réserves pour lademi-finale :)

elane
           Signaler
--- 21-09-2016

Un grand merci :-)

Le buzzer beater, c'était un vrai coup de poker de la part de Kuroko. Mais il est très fort dans le money time Kuroko. 

Je t'avoue que je suis contente d'avoir fini de l'écrire ce match! Les prochains seront plus calmes avant la finale (c'était la demi-finale contre l'Argentine).

 

Mais j'ai déjà commencé à présenter l'équipe des USA...

Merci encore et à la semaine prochaine.

Répondre
UmiSakka
           Signaler
40 / Quarante 14-09-2016

Salut :D

Je viens de m'apercevoir que je n'avais pas commenté tes deux derniers chapitres, et ce sera chose faite dans quelques instants.

Comme je m'y attendais, le match entre la Kiseki no Sedai et les Argentins est vraiment exceptionnel. Comme toujours, tu décris exceptionnellement bien les acttions, et je ressens bien la tension et le plaisir qui se dégagent de l'affrontement entre les joueurs.

Et le prochain chapitre, j'ai hâte, VRAIMENT hâte. Tu nous teases l'affrontement ombre/ombre entre Gabriel et Kuroko depuis un moment, et il va vraiment avoir lieu. Et ça, c'est vraiment cool.

Bref, si tu publies un chapitre tout à l'heure, je te dis à ce soir xD

elane
           Signaler
--- 14-09-2016

Salut,

un grand merci parce que je l'avoue, écrire ses chapitres est un vrai casse tête pour garder les choses sous pression.

Le duel des deux ombres sera plus explosif pour les initiés que pour le public. Mais il va en surprendre plus d'un.

Alors oui, la suite est publiée :-) J'espère qu'elle te plaira tout autant.

Bonne lecture

 

Répondre
Neko Tenshi
           Signaler
39 / Trente-neuf 31-08-2016

Comme toujours, un excellent chapitre, c'est juste un pur délice à lire :)

J'ai bien envie de voir tout de même le duel Kuroko/Gabriel, qui promet d'être très intéressant puisqu'ils sont tous les deux des "joueurs fantômes" sur le terrain

 

En tout cas, j'ai hâte de lire la suite

elane
           Signaler
--- 31-08-2016

Un grand merci :-)

Je me permets de te redire que j'organise un petit concours de popularité, ton top 5 de tes persos préférés avec un ex aequo possible. Et que celui qui aura son top cinq le plus proche du top cinq final aura droit à une extra scene sur son perso (ou ses persos) favori (s)

A mercredi prochain... Les choses vont se corser sur le terrain :-)

Répondre
UmiSakka
           Signaler
38 / Trente-huit 24-08-2016

Salut elane ^^

Tout d'abord, j'imagine que tu l'as vu, mais on a perdu contre l'Espagne. Quand j'ai vu le score final (parce que je n'ai pas pu voir le match), j'ai directement pensé à toi...

Enfin, bref, je suis venu pour commenter ce chapitre, que je n'avais pas lu la semaine dernière x)

C'est, encore une fois, un très bon chapitre. J'ai beaucoup ri à certains passages, et d'autres avaient un ton plus solennel. J'ai particulièrement aimé la scène entre Louise et Lucas (comme à chaque passage où Lucas est là, ah ah), qui m'a fait rire et qui pourtant était remplie de tensions en sous-entendus.

La fin de ton chapitre, comme tous les autres, est toujours un délice. J'ai hâte de voir l'affrontement entre nos deux passeurs :p

A bientôt ^^

elane
           Signaler
--- 28-08-2016

Salut,

le match contre l'Espagne... oublions ça!

J'adore le mélange des genres, alterner le rire et les passages plus sérieux. Et Lucas... J'aurais presque envie que le Japon perde pour le voir en tenue de Moondog :-)

Le premier quart temps mercredi prochain :-)

Les deux passeurs vont devoir attendre un peu avant de s'affronter sur le terrain... Mais ça viendra!

Merci pour le comm'

Répondre
Amazonlily
           Signaler
Histoire 17-08-2016

Salut elane !

Alors, avant toute chose, je réfléchissais je ne sais plus quand à ton histoire et je me suis demandée, à être ainsi repérés comment nos japonais (Aomine, Kagami, Midorima, Akashi et Kise en particulier) vont-ils pouvoir retrouver une vie normale de lycéens ?

Chapitre 37 :

"Sinon, je milite pour que Phelps apparaissent à lui tout seul dans le tableau des médailles, comme une nation :-) Il serait dans le top 10 et devant la France!" Je suis tout à fait d'accord, même si bon, être devant la France en ce moment, c'est pas bien difficile !

Héhé, Lucas qui devra s'assagir si Louise rejoint son équipe.

L'instant traduction version Kagami est franchement drôle !

Un petit aperçu d'un Baptiste satisfait par l'audace de son amie et je me retrouve à rire de la comparaison de Kagami. Louise la crevette, pas sûre qu'elle apprécie ! xD

Papa Akashi et son fils qui ont une conversation normale, c'est un beau moment.

Eh bien, ils souffrent nos joueurs. Et en même temps je les comprend. Ça a été un match plus qu'intense. C'est marrant de voir Kagami et Aomine discuter. Et encore plus drôle de constater que si Daiki veut rejoindre les Cavalier, ce n'est pas pour LeBron James mais pour Lucas !

"- Je crois que si on mettait Lucas et Akiko contre nous deux, on se ferait étaler de la même manière.
Kagami rigole devant la situation qui nait dans son esprit.
- Et tu sais quoi, ce sera beaucoup plus dur de convaincre Akiko de tenter l’expérience que Lucas !"

*une petite lumière s'allume dans mes yeux* Ce serait troooop coooool que ça se produise ! xD

Ah ah on passe aux choses sérieuses et on part voir à quoi ressemble cette équipe d'Argentine. Honnêtement je sens que ça va être tendu et qu'il y aura une certaine pression mais je pense que ce sera très différent des matchs précédents dans le sens où l'Argentine n'est pas une équipe aussi détestable que l'Espagne ou la France. Il y a un respect mutuel donc même si c'est un affrontement, ça ne pourra pas être pire que contre leurs adversaires précédents.

Murasakibara qui a repris Izuki sur son épaule XD

Eh bien, vu comment Louise nous les présente, ils font quand même un peu peur ses argentins !
Et c'est là qu'on réalise que Kuroko risque d'être un peu dans la mouise. Gabriel n'a quasiment rien dévoilé de son jeu et la seule chose qu'il a montré c'est qu'il peut rendre ses passes impossibles à voler.

La fin du chapitre est un peu abrupte mais ça promet !

Chapitre 38 :

Le parkour a bien porté ses fruits finalement et soulève de nombreuses interrogations chez les argentins. S'ils savaient !

Tiens, c'est drôle ça ! Même Ginobili n'est pas au courant de toutes les technique de Gabriel !

Izuki et Takao dans leur bulle à la recherche d'une réponse à la passe de Gabriel, c'est très réaliste. Je les imagine bien, tous les deux, totalement inconscients des gens autour !

Ah sacré Lucas ! Faire un pari avec LeBron James et son coach. En tout cas nos japonais vont avoir une belle surprise !

J'aime bien le petit rituel de Louise, je visualise bien la scène et puis ça nous permet de réaliser qu'elle est loin d'être sereine.

Ahahah excellent ! Je viens d'aller chercher sur Internet pour voir à quoi ressemblait ce fameux Moondog et imaginer Lucas en train de le porter c'est juste merveilleux ! xD

Le capitaine et Gabriel qui viennent saluer Akashi et Kuroko. Ça fait encore monter la pression d'un cran !

Et on voit les familles de nos joueurs. Ça faisait longtemps ! C'est cool ! D'autant que Papa Akashi est dans les tribunes. Et j'adore ce que tu as fait de Papa Kagami. Le coup de la clochette pour Kuroko c'est énorme !

Ginobili avait vu juste concernant le cinq de départ de Louise.

Et oui, ça ne va pas être simple, mais j'ai hâte de voir comment ils vont tous s'en sortir !

Encore un bon moment passé. Je te souhaite une bonne semaine de vacances/repos, profites-en bien !
A bientôt !
Amazonlily.

elane
           Signaler
--- 19-08-2016

Salut Amazonlily,

Je pars demain alors je profite du fait que j’ai encore le net pour te répondre.

C’est marrant mais ta première question, une lectrice me l’a déjà posée. Je ne sais pas si tu as lu d’autres de mes histoires longues et terminées mais il y a une chose que j’adoooore écrire et que je ne bâcle jamais, c’est la fin d’une histoire.

Cette coupe aura des conséquences incroyables sur leurs vies et crois-moi, tu en connaîtras tous les détails dans les derniers chapitres. Parce que j’aime énormément conclure les histoires. Les matchs sont un peu frustrants à écrire parce que ça me demande de la rigueur, des coupes et de bonnes prises de tête.

Et au milieu de cet imbroglio, je tiens parce que j’adore écrire les fins, relier tous les petits indices dont je jalonne le récit dans les derniers chapitres…

Bon revenons à la réponse.

Chp 37

Phelps est un extraterrestre ! Alors non, il ne passera pas devant la France quand même. Mais il serait dans le top 20 ! Et la France s’est bien rattrapée (si on excepte la douloureuse défaite en basket contre l’Espagne, j’ai encore mal !).

La boxe, le Judo, la voile, j’ai été mono de voile, je suis toujours le 470, le laser et la planche. Et j’ai été plus que gâtée ! J’ai adoré la dernière manœuvre et la prise de risque de l’équipage français en 470 dans la course à la médaille, et la fille en planche, magique. Le hand (les filles ont failli me tuer contre l’Espagne et rebelote contre les pays bas), le petit jeune en décathlon en état de grâce (bel exemple de la zone pour lui !). Et les filles en basket on fait un grand match face aux US.

Y a des déceptions. Comme toujours.

Et des moments magnifiques.

La France n’a pas à rougir, on a encore des grands.

Oui Lucas va devoir se calmer si Louise arrive ! Mais il écouterait pas plus les debriefs J

La petite trad de Kagami me fait rire toute seule. Surtout la remarque de Kuroko « On a tous vu Karate Kid » dont le ton sarcastique lui échappe totalement.

Louise la crevette… Non, ça lui plairait pas !

La conversation entre Akashi et son père où Akashi oublie la tension permanente qui régit tous leurs échanges me tenait à cœur. Work in progress, j’ai envie de dire J

La discussion entre Aomine et Kagami…  L’amitié entre eux, basée sur un respect mutuel que Kagami admet mais pas Aomine me fascine. Et j’aime l’idée qu’Aomine se projette en tant qu’équipier et plus en adversaires de joueurs d’exception. Il recherche toujours le challenge mais l’idée de jouer avec des équipiers ne lui paraît plus étrange.

L’Argentine est un gros morceau mais le match sera fairplay.

Et le Japon part mal puisqu’il a déjà dû se battre à fond pendant ces autres matchs.

Fin abrupte ? J’aime bien ce genre de fin, j’espère que l’écriture n’a pas trop trahi l’idée que j’avais en tête.

Chp 38

C’est la première fois que je fais une telle plongée dans l’équipe adverse et ça m’amuse de voir les argentins se poser des questions dont le lecteur a les réponses J

Et ça rend les argentins plus présents.

Gabriel est vraiment comme Kuroko, il ne sort ses techniques que sur le terrain. Et quand elles sont nécessaires.

Izuki/Takao… ils regardent les matchs de l’Argentine en boucle en rigolant comme des idiots depuis le début de l’entraînement. Bien sûr qu’ils oublient les autres (dans la première version, Takao prend la télécommande des mains de Louise qui le regarde faire abasourdie, bouche bée mais je me suis dit que c’était un peu trop !).

Izuki, même sur le banc, va bcp aider l’équipe.

Le petit rituel de Louise me plait assez. Et la petite conversation avec Lucas et son pari aussi. Je cherchais une idée de pari ridicule quand j’ai vu une vidéo de Moondog qui marque un panier du milieu du terrain alors qu’il est dos au panier. Et je me suis dit, c’est forcément un joueur sous le costume !

Et je spoile un peu mais LeBron James fera bien qq paniers avec les « petits japonais » et il ne sera pas le seul J

La scène dans les vestiaires m’a sauvé le début du match. Parce que je ne pouvais pas faire décemment faire commencer les deux joueurs de l’ombre dans le cinq de départ. Ca n’aurait pas été cohérent avec le match. Mais je ne pouvais pas imaginer un petit qq chose entre eux puisque ce match est un peu annoncé comme un duel entre Kuroko et Gabriel.

Cette confrontation avant le match permet de maintenir la cohérence de ce que j’ai annoncé sans perdre la logique du match.

Les familles des joueurs… Je ne pouvais pas imaginer le père de Kagami autrement qu’enthousiaste et souriant. Et au courant de tout sur les amis de son fils. Parce que dans l’esprit de Kagami, tous les joueurs sont ses amis, même Aomine J

Merci encore pour ce comm incroyable !

 Je vais bien profiter de ma semaine et je reviens un peu plus tard que d’habitude avec un chapitre de fou J Argentine/ Japon, ça va déménager :-)

 

elane

Répondre
Amazonlily
           Signaler
36 / Trente-six 06-08-2016

Hello elane !
C’est avec une oreille tournée vers le début du match France Australie que je reviens reprendre ma lecture. En parlant JO, tu as vu ? Céline Dumerc est forfait. Ça m’a fait un choc…

Pour te répondre, non je ne me suis pas lassée de ton histoire, j’ai toujours gardé à l’esprit, dans un petit recoin de ma tête, que ta fic avançait et que je n’étais pas à jour. En revenant par ici, j’ai même eu peur qu’elle soit déjà finie et que je n’ai pas réussi à suivre et commenter comme je l’aurais voulu.
Mais non, j’ai triomphé de tous les obstacles chronophages qui m’ont privé de lecture et d’écriture ces derniers mois et j’ai pu reprendre mes petites habitudes !

Et mon dieu, merci, tu me rassures pour Baptiste et le coup du « Je ne crois pas », l’espace d’un instant j’ai vraiment imaginé le pire. Et toute cette histoire avec Cleveland m’était sortie de l’esprit !

Donc, on est partis pour le début du match du Japon contre l’Espagne.

Chapitre 27 : Tout le monde s’échauffe et la pression monte, surtout par Akashi qui va jouer face à un joueur qui lui ressemble.
On retrouve les coéquipiers de nos jeunes joueurs, c’est chouette !
Bon, ben ça y est Sanchez m’énerve, bien joué elane ahah ! Quel culot quand même de venir parler à Louise comme ça. Mais heureusement, elle a du répondant.

Tout le monde bouleverse ses petites habitudes pour suivre le match, Joël la dernière fois et maintenant Papa Akashi ! C’est trop mignon d’ailleurs sa réaction face au comportement de Sanchez.
Et Lucas qui continue de surprendre LeBron James et le reste de ses coéquipiers.

Et sur le terrain nos compères aussi sont énervés. J’ai souri au « Rien à foutre du plan. » de Murasakibara et franchement apprécié le dunk d’Aomine. C’était la seule bonne réponse face à ce qui s’était produit.
Du coup, en peu de mots on réalise la profondeur de la cohésion du groupe, un super un pour tout et tous pour un, qui dépasse les frontières je dirais, surtout quand on voit la réaction des français.

Les équipiers de Midorima brieffé par ce dernier et qui ne sont pas contents de voir Akashi dominé par Sanchez, c’est beau à voir.
Eh oui, c’est vrai qu’on s’inquiète pour eux mais eux sont plutôt détendus. C’est grâce à la fantastique Louise et son plan ça !
« Lucas sourit en voyant tous ses équipiers acquiescer le panier d’Aomine comme ils l’auraient fait d’une belle action pendant un match officiel. » Et moi j’en connais un qui serait trop contente de savoir ça ! x)

Allez, je veux voir le second quart temps !

Chapitre 28 : Berk, vilain Sanchez. Bouh ! Vivement que tu perdes !

Akashi content d’être soutenu par le public, c’est chouette. :)
Tiens, la technique d’Hanamiya refait surface. Il ne m’avait pas manqué lui.

Honnêtement je suis fière d’eux, ça doit être super dur d’être là, à attendre, en faisant semblant de moins bien jouer, juste pour voir quelle sera la tactique de l’adversaire. Ils doivent tous ronger leurs freins…

LeBron James vexé qu’on réutilise une technique d’attaque de son équipe. Trop drôle. x)

Ça y est, Aomine et Kise vont pouvoir jouer plus librement, j’imagine tout à fait le beau spectacle qu’ils donnent à voir. Et le compliment de LeBron, une petite cerise sur le gâteau.

Stephen Curry : « Cette partie devient enfin civilisée » Excellent. xD
Franchement, avec la présence des équipes et des français en commentateurs, tu me régales elane. ^^

Le mauvais pressentiment de Ferry. Tremble mon grand, on va vous faire mordre la poussière !
Et Manu qui taquine Gabriel en faisant traîner l’annonce du score, c’est drôle.

Allez, hop hop hop la suite !

Chapitre 29 : Merveilleuse elane, qu’est-ce que je disais plus haut ? Que tu me régales ? C’est un euphémisme après cet échange de tweets entre nos deux vedettes. Trop forte. Ça me donne un grand sourire tellement je suis contente pour Shin et Aomine en les imaginant découvrir ça !

Et j’adore la scène entre Hyuga et Akashi. Sa nervosité qui disparaît suite aux mots rassurants de son capitaine (ça fait bizarre d’écrire ça, parce que jusqu’à maintenant, Hyuga était un capitaine et distribuait donc les paroles rassurantes !). Et la description de la passe d’Akashi c’est aussi très pertinent, très détaillé, très appréciable.

« Akashi sait que ce panier serait le dernier avant que tout ne bascule. Il n’a qu’à voir le petit sourire détestable de l’espagnol pour savoir que lui et son équipe sont maintenant parfaitement synchronisés. Et qu’il est persuadé d’avoir la main sur l’attaque et la défense. Est-ce qu’il avait eu la même arrogance face à tous ses adversaires ? Face à Seirin ? Non, il avait été encore pire. »
C’est quand même assez effroyable de se dire qu’en plein match il est capable de repenser à ce qu’il a fait subir aux autres par le passé. A mes yeux c’est vraiment là qu’on se rend compte que c’est quelque chose qui le poursuivre toute sa vie, ou du moins, avec lequel il devra avancer.

Réflexions personnelles qui me mènent à la découverte du pot-aux-roses par Kuroko et Takao. J’aime beaucoup ces moments aussi. Où tout le monde réalise l’ampleur des dégâts et se dit qu’il faut pas que ça dure. Mais, comme le dit Louise pour l’instant c’est compromis.
Et Lucas qui s’énerve face au jeu de Sanchez en expliquant ce qui se passe à LeBron (et à nous par la même occasion ;)).

J’aime bien la réflexion de Kagami sur le fait que s’il avait été à la place d’Akashi, il aurait déjà pété un câble.

Fin du quart temps, petit écart mais ça va pas tarder à bouger ! Go go go chapitre suivant !

Chapitre 30 : « LeBron James tend presque distraitement une canette à Lucas qu’il prend dans la main sans même détourner la tête de l’écran. Et curieusement, il en ressent un petit pincement au cœur parce que depuis le premier jour où le français avait rejoint l’équipe, il n’avait jamais caché son admiration pour son jeu et à peu près tout ce qu’il pouvait faire. Même lui tendre une boisson. Il a presque l’impression de se faire voler la vedette par le match à l’écran. » Merci ! Ce passage est juste excellent ! xD

L’intervention de Jonas à propos de Kuroko et son contre est chouette aussi, de même que le regard glacé qu’il jette à Sanchez. Allez Tetsu, mettez-lui une raclée !

Egalité ! Pas trop tôt. Kuroko joue et ça fait du bien, avec sa vision du jeu si particulière ça permet à tout le monde de respirer.

« La caméra se tourne vers le banc de l’Espagne et tous les joueurs du Barça, même Jonas, rentrent instinctivement les épaules et détournent la tête. Le coach est en colère. Leur coach est en colère. Et la seule réaction à avoir quand le coach est en colère, c’est baisser les yeux et dire « Oui coach ». Ils mettent une longue seconde à relever la tête pour regarder la scène. » J’imagine trop bien la scène !
Mais ce n’est évidemment pas le genre de Sanchez.

« La seule raison pour laquelle on n’a pas quinze points de retard, c’est parce que le gosse qu’ils ont mis sur le parquet depuis le début du quart temps a l’endurance d’un collégien asthmatique ! » J’adore Fernandez ! xD

Buzzer beater de Midorima encore ! Et victoire pour nos japonais ! C’est trop bon !
Tout comme la phrase de Stephen Curry sur qui a gagné le match !

Et l’extra scene. C’est vrai qu’on a jamais vu Lucas dans a zone parce que ça lui arrive que lorsqu’il est en colère. Du coup c’était tout à fait légitime que LeBron et ses équipiers veulent voir ça, et nous aussi par la même occasion !
Héhéhé, vive Lucas !

Allez, maintenant, la vilaine équipe de France n’a qu’à bien se tenir !

Chapitre 31 : Des félicitations de rigueur et des joueurs concentrés et sereins. Ils sont beaux nos petits japonais ! Et Kise et Kuroko qui parlent à Akashi. Mais celui-ci a besoin de temps et c’est loin d’être étonnant.

Et Louise qui se prête à l’exercice de l’interview. Une belle détermination qu’elle nous montre. Le Japon va démolir la France, qu’emporte ce que Ferry et ses joueurs peuvent croire !

La scène à Cleveland est magique : « D’ordinaire, presque personne ne lit mes tweets mais là la première personne qui me répond c’est Steph’. Après ça c’est un peu emballé. » xD

Tiens, tu viens d’introduire un nouveau personnage et je l’aime beaucoup : le Papa de Lucas.

Et on retrouve Jonas, qui reparle de leur ancienne défaite face aux Etats-Unis. Tu réussis vraiment à créer quelque chose de fort. On ressent la force des sentiments de chacun des personnages et aussi de celle qui les unit les uns aux autres. Et là je prends exemple sur Louise et son cinq. On voit très bien qu’ils ont vécu des trucs très forts ensemble, des bons comme des mauvais moments. Et même s’il y a des non-dits, de la culpabilité dissimulée, ils restent unis. On ressent cette amitié et cette cohésion à toute épreuve et c’est vraiment chouette.

Ahah, je savais bien qu’Aomine et Midorima allaient voir les tweets de leurs idoles. C’est cool pour eux ! ^^

Et pour les bugs de mise en page, ils ne m’ont pas spécialement sauté aux yeux.

Chapitre 32 : Akashi qui n’arrive pas dormir et qui se balade et tombe sur Kagami et Aomine en cuisine, que parle de leur match et d’Akashi. Je vois que tu n’as pas résisté à a tentation du moment de calme avant la tempête. Et c’est tant mieux !
Encore un bon moment qu’ils passent tous les quatre, et ça continue d’évoluer lentement autour d’Akashi.

Je me suis délectée de l’échange entre Ferry et Louise et de la scène qui en a découlé !
« Il y a longtemps, une poignée de main était une façon de s’assurer que la personne qui vous faisait face n’allait pas vous planter un couteau dans le dos, dit Louise sans avoir bouger d’un pouce. Je porte déjà les traces de vos bassesses, je suppose que je ne risque rien de plus de votre part. » Magique. Elle a un sens de la répartie que je lui envie.

«Louise fixe le banc adverse avec un petit sourire narquois et dit suffisamment fort pour que les français surpris par son rire l’entendent : Tu as de la chance que je doive te ménager pour les prochains matchs parce que ça se serait payé en tours de terrain… » Ça aussi c’est magnifique !

Le « traduis » de LeBron est merveilleux ! xD

Alors tu vois, Murasakibara qui s’effondre, ça me rappelle douloureusement le chapitre d’Extra Game contre Jaberwock où il se brise le poignet en se réceptionnant. J’ai eu peur l’espace d’un instant. x’)

Fiou. C’est tendu. Et ultra moche. Comme tu le dis si bien le jeu des français est vraiment détestable. Ça énerve même LeBron, c’est dire ! xD

Allez, je veux connaître la suite !

Chapitre 33 : Ce coup-ci, c’est Louise qui flanche. On comprend tout à fait sa déstabilisation et sa honte mais aussi sa panique. Et, hm, comment dire ? Le coup du « Repredns-toi, Louise ! » qui vient de Stéphane et parvient jusqu’à Louise, c’est juste vraiment trop mignon.

« On n'y comprend rien, ça ressemble à rien et dans deux secondes tout paraîtra limpide. C'est du Louise tout craché ! » J’aime cette définition xD

Ils ont développé une sacrée technique nos compères !
Izuki et Aomine qui entrechoquent leurs poings, c’est un poil surréaliste en effet ! x)

Ahah, Aomine qui se laisse déborder par son duel. C’est tellement son style !

Et après la connexion avec Stéphane, c’est au tour de Louise et Jonas d’acquiescer ensemble ! Une amitié, une cohésion et un lien qui dépassent les frontières je disais, hein ? ;)

Oh mon dieu. Izuki. J’espère que c’est pas trop sérieux ! Les français sont affreux !

Vite, la suite pour que je sache comment il va !

Chapitre 34 : Aïe, vrai coup dur pour Izuki, et en plus il fait bonne figure pour ses coéquipiers. Mais beau moment de camaraderie entre Takao et Akashi. Ça fait chaud au cœur !

Bon, alors j’ai tellement été happée par le match que j’ai oublié de commenter en parallèle.
En tout cas, c’est compliqué et intense. Mais ils ont réussi à faire douter Ferry, ne serait-ce qu’un peu, et ça, c’est très positif pour le dernier quart temps.

Et Kagami dans la zone qui intéresse Becky Hammon, moi je dis, ça promet !

Chapitre 35 : Ferry qui reconnaît son erreur et qui prend peur (ou presque, en tout cas son « si on ne joue pas à fond il n’y aura pas dematch contre l’Argentine » me semble quand même bien flippé !).

Midorima et Kise dans la zone et synchronisés. C’est beau à voir. Ils en bavent, mais ça vaut le coup.

Traduire le mot bisounours, je crois que tu lui auras vraiment tout fait à ce pauvre Akashi. Enfin, non pas tout. Et encore heureux ! (Pas de blessure, pas de blessure, pas de blessure)

Imaginer un Stéphane qui passe par toutes les couleurs et qui angoisse, c’est assez drôle.

Les français perdent et se remettent à jouer sournoisement. Nos joueurs tiennent bons mais je n’aime pas ça !

« Stéphane sourit en repensant aux entraînements de parkour que Louise leur avait fait subir.
- Si je te le disais, coach, ça te donnerait beaucoup trop d’idées…
Et toute l’équipe me haïrait ! » Tu m’étonnes ! xD

Victoire ! Ah, que ça fait du bien ! On respire librement de nouveau.

Chapitre 36 : Oh mon dieu, mais ça y est ! Je vais être à jour ! Ça sera beaucoup trop vite. x’)
Et c’est un chapitre d’après-match en plus !

Murasakibara qui prend Izuki sur ses épaules, c’est mignon ! xD

J’ai adoré les sms de nos petits français, chacun leur ressemble, c’est chouette.

Mais là, j’ai quand même un petit doute sur ce qui attend Louise dans l’émission de NBA TV… Je sais pas. Je sens que quelque chose va se passer.

Héhéhé, oui, ils ont bien morflé nos petits joueurs.

« Il a à peine terminé sa phrase qu’il dort à poings fermés, le sourire aux lèvres, rêvant de cet endroit magique où des dizaines de joueurs sont bien meilleurs que lui… » C’est typiquement le genre de rêves qui ne m’étonne pas concernant Aomine ! xD

« - J’espère que je ne fais pas une erreur en acceptant cette interview, dit-elle presque pour elle-même.
- Je sais que tout va bien se passer, dit Akashi.
A cet instant, Louise a une petite idée de l’effet que son capitaine a sur ces joueurs sur le terrain. Ce calme et cette sensation presque euphorisante que son simple regard dispense sans compter la rend de nouveau confiante. » Ahahah excellent ! Une situation un peu inattendue mais carrément drôle !

Que Lucas soit le seul des français à regarder l’émission aurait été vraiment surprenant. Que dis-je surprenant, anormal !

Bon, et bien mes craintes étaient infondées ça a été une chouette émission, et je l’aime bien ce Miller. Lui et Louise se parlent d’égal à égal et a fait du bien (autant à Louise qu’à moi je crois xD).
Et puis la petite conclusion de Louise, un brin crâneuse est assez drôle.

Et l’extra scene ! Michael Jordan qui perd son pari et réalise le message de répondeur de Miller. C’est presque aussi excellent que les tweets de LeBron et Stephen Curry !

 

Eh bien en tout cas, je suis bien contente de ma lecture ! (Ceci est un euphémisme)
Tu dis que mes commentaires te font plaisir, mais toi, c’est ton histoire que me donne le sourire, alors ce n’est qu’un juste retour des choses ! ;)

Je ne me suis pas ennuyée, j’ai même bien été happée par les deux premiers matchs et je pense que contre l’Argentine, puis les Etats-Unis (oui, oui, oui) tu nous réserves encore de bons et beaux moments.

Pour les soucis de mise en page, rien ne m’a vraiment sauté aux yeux ou dérangé, hormis les chiffres bizarres qui semblaient renvoyer à une image dans je ne sais déjà plus quel chapitre.
Et pour ce qui est de la fluidité de l’écriture, pas de problème non plus à signaler. Ta (tes) galère(s) lors de l’écriture passe(nt) inaperçue(s) à la lecture ! Et c’est toujours autant un plaisir de te lire !

Voilà, maintenant, je vais gentiment attendre la suite !
Je te souhaite donc bon courage et te dis à bientôt !

Amazonlily.

elane
           Signaler
--- 10-08-2016

Salut Amazonlily,

Oui moi aussi j’ai vu les matchs contre l’Australie. Les garçons comme les filles ont mangé du lion… et les français. La Serbie aussi d’ailleurs.

Et le forfait de Dumerc est un gros coup dur pour les filles, j’avais mal pour elle.

Moi aussi, j’ai encore moins de temps pendant les vacances que pendant l’année J

Alors j’attendais d’avoir fini mon chapitre de demain pour te répondre.

C’est parti.

Chp 27

Sanchez et l’Espagne.

Un sacré match et un joueur détestable. J’ai mis dans ce match une bonne partie de la frustration que j’ai ressenti en regardant la finale de l’euro France/Espagne J

Oui Sanchez est détestable. Et égocentrique.

Et oui, il est le reflet de ce qu’avait été Akashi. De l’Autre.

 Alors comme tu l’as constaté, j’utilise les petits français et leurs illustres équipiers pour expliquer les phases de jeu. Et aussi parce ça fait plaisir de les retrouver avec leurs équipiers. Et je l’avoue bien volontiers, mon petit chouchou, c’est Lucas J

Sanchez qui snobe Akashi et la réaction de son père... Il l’aurait bouffé son père le petit espagnol J

La réaction de Murasakibara m’a fait aussi bien plaisir avec son départ en trombe qui brise la stratégie de Louise…. Pendant sept secondes.

Et cela permet de voir que non seulement Akashi sait se contenir mais contient aussi ses joueurs.

Mais je pense que tu l’as compris, ce match est une façon de faire évoluer Akashi et dans la ligne directe avec toute l’histoire en Corée.

Du coup, même le point de vue des équipiers de Midorima va dans ce sens.

Le petit panier d’Aomine applaudit par les Cavs’ J

Chp 28/29

J’aime bcp tes comms parce que mes écrits sont plein de micro scènes que j’aime bcp et qui passent souvent inaperçues dans l’action.  Et toi, tu n’en loupes pas bcp de ces petits moments que j’adore comme Akashi qui savoure le soutien du public. Ou la description de la passe d’Akashi par Hyuga  qui se sent nerveux et qu’Akashi rassure.

Le moment où Kuroko s’énerve parce qu’il comprend la tactique de la coach. Et surtout que cette idée vient d’Akashi.

LeBron James qui se vexe parce que les espagnols utilisent la technique phare des Cavs (dont bcp se moquent parce qu’elle est un brin égocentrique !).

Des micro moments dont j’adore parsemer mes écrits J

Comme le dit Miller dans l’interview du dernier chapitre, on ne gagne pas contre l’Espagne uniquement avec la supériorité physique… ce que de toute façon les japonais n’ont pas. Il faut ruser, avoir deux coups d’avance. Voilà ce qui faisait peur à l’Argentine.

Et le chemin de croix d’Akashi, il se l’impose un comme la première étape de sa rédemption. Il a plus que l’impression de le mériter. Et je pense que c’est compréhensible.

J’adore imaginer le moment de liberté d’Aomine et Kise qui s’en donnent à cœur joie. Tout en respectant le plan. Pour une fois qu’Aomine peut se lâcher avec la bénédiction du coach !

Le petit intermède avec les autres équipes me permet de les introduire en douceur.

Et je l’avoue… Les argentins me sont plus sympathiques que les français !

Les deux tweets… Du coup, j’ai dépoussiéré mon compte twitter et je me suis moi-même abonnée aux comptes des deux joueurs. Et je peux t’assurer que je n’exagère pas quand je dis que peu de gens lisent les tweets de LeBron James J

 

Chp 30

 

Quand je parlais des micro moments que j’adore… La petite scène où LeBron James tend une canette à Lucas avec cette petite pointe de jalousie, je l’adore J

Et Kuroko qui remonte l’équipe J Il joue peu mais c’est suffisant.

Quant à l’explosion du coach espagnol, je la préparai depuis longtemps. Depuis le moment où Jonas amène Akashi, Aomine et Kagami voir l’équipe d’Espagne. On sent déjà que le coach de Jonas est quelqu’un de bien puisqu’il a le respect de Jonas.

D’ailleurs Jonas se trompe en pensant qu’on a imposé à son coach de venir. Il se l’est imposé tout seul pour les autres joueurs.

La petite tirade sur Kuroko me fait rire aussi…

Et une victoire qui leur a coûté mais qui les impose comme une équipe qui compte car l’Espagne était un des grands favoris.

L’extra scene…  Il fait trembler ses équipiers le petit Lucas. Ca aura son importance plus tard, tu verras. Pour une autre petite scène J

 

Chp 31

 

La petite scène avec Kise, je pense que c’est vraiment important pour l’évolution d’Akashi. Parce que Kise a raison, la défaite de Sanchez n’a fait que révéler ce qu’il est vraiment alors qu’Akshi est devenu ainsi en réponse à une situation impossible.

Je ne peux que te conseiller deux histoires que j’ai lu en anglais sur l’évolution d’Akashi (en anglais) qui sont de véritables merveilles) : recompense par madridristagoblue et the bridge between us de courntingstars. Bien écrit, documenté, totalement intégré au canon. Et juste magique.

Le style est incroyable et sert parfaitement l’histoire.

Facilement deux crans au dessus de ce que je peux écrire.

Ce que j’ai lu de meilleur dans le fandom.

Ca me donne presque envie d’en faire une trad…. Si j’avais le temps J

Alors le papa de Lucas…comment dire. C’est presque autobiographique puisque c’est tiré du souvenir des parties de basket qu’on faisait sur le terrain au bout de ma rue avec mes voisins. Et mon père, pendant l’été venait jouer avec nous, nous donnant plein de conseils… mais il ne nous laissait jamais gagner et il faisait deux têtes de plus que nous J

Pour les tweets, celui qui me fait le plus rire, c’est clairement Midorima !

Chp 32

La petite scène avec Akashi qui écoute Kagami et Aomine… J’aime bien exploiter Kagami pour énoncer des évidences que les membres de la GM ont perdu de vue. Il apporte une fraicheur qui fait du bien.

Aomine se surprend lui-même à réagir face aux paroles de Kagami comme il l’aurait fait face à l’Autre.

Alors après les Espagnols, les Français… et ils sont pires !

J’avais un peu peur que la petite confrontation Ferry/ Louise soit un peu ampoulée. Du coup, je suis ravie qu’elle te plaise.

Maintenant, on comprend mieux pourquoi Baptiste dit, en regardant l’entraînement de parkour que c’est une bonne idée. Il connait l’équipe de France et a compris ce que cherchait à faire Louise avec ce genre d’entraînement.

Mais oui, c’est pas du beau basket.

Chp 33

Louise flanche… Et sa conscience prend la voix de Stéphane J

Izuki et Takao utilisent une de leur technique pour l’Argentine et ça permet au japonais de s’y remettre sans utiliser Akashi tout de suite. Parce qu’ils enchaînent les matchs de fous alors que les autres ont des matchs simples.

Aomine qui s’emporte… Of course. Mais Aomine qui se reprend et s’excuse… Izuki en a décroché sa mâchoire ! Et ça calme la coach J

Izuki… oui, j’ai vraiment essayé de surprendre le lecteur. Comme Izuki et ses équipiers ont été surpris.

Chp 34/35

La petite scène avec Izuki, Takao, Kagami et Akashi me tenait à cœur.

Izuki qui fait tout pour ne pas craquer devant ses amis, qui fait tout pour déculpabiliser Kagami et la petite mise au point d’Akashi…

Oui, le match est compliqué.

Et Kagami brille enfin ! A tel point qu’il se fait repérer par Becky Hammon J

Ferry commence à comprendre que ça ne sent pas bon !

Et oui, ça fait plaisir J

J’ai adoré imaginé Kise et Midorima synchronisé et Midorima prenant les passes d’Akashi et Kise celles de Kuroko.

Le mot bisounours… Figure toi que j’ai vérifié avant, c’est un dessin animé américain et non japonais. Du coup, je me suis dit que c’était pas aberrent d’imaginer qu’Akashi ne le connaisse pas.

Chp 36

Mon Dieu, tu as tout lu et tu vas devoir de nouveau attendre les suites :-)

Alors attention Murasakibara prend Izuki sur une seule épaule.

Me demande pas pourquoi, mais je vois trop la scène du petit Izuki sur l’épaule de l’immense Murasakibara.

Les petits messages des français… Oui, ça fait plaisir.

Je crois que le meilleur est celui de Stéphane qui prend sa coach en douce !

L’interview, c’est ma façon de remettre dans la compétition, présenter les US sans que ce soit trop téléphoné. Et aussi bien les Argentins que les US seront des équipes très fair play.

Enfin !

Mais ils seront meilleurs que les autres !

Oh que oui, la petite réplique de Louise est un brin arrogante.

Et elle aura de nombreuses répercussions, tu verras.

L’extra scene me fait rire toute seule.

 

En tout cas, sache que tes comms me permettent de me replonger dans toute cette histoire. Et que c’est vraiment très agréable. Parce que je n’écris que ce qui me plait, déjà, et que toutes mes petites scènes que j’adore écrire et qui se fondent souvent dans l’action, tu les repères.

Et ce sont toutes ces petites scènes qui donnent, je le pense, du relief à cette histoire.

Quand j’écris, le plan, les rebondissements sont déjà bien pensés et ces petites scènes sont celles que je crée en écrivant et qui ne sont nullement dans mon plan de départ.

Je crois que c’est pour ça que je les aime autant. Elles sont assez spontanées par rapport à toute l’histoire qui est très construite.

Bref, encore un grand merci pour ce comm’ de fou.

C’est le plus beau retour que je pouvais espérer pour mon histoire :-)

elane 

 

Répondre
Akiall
           Signaler
36 / Trente-six 03-08-2016

Rebonjour!! Franchement, il n'y a rien de mieux que de rentrer du sud et de lire les chapitres que j'ai loupés. :)

Comme d'habitude un sans-faute! Je suis tellement heureuse que le Japon ait explosé la France! Dans ta face Ferry!! x) L'interview fut très intéressant, on en apprend pas mal sur l'équipe des États-Unis et leur coach. Quant à Louise, elle assure vraiment!

La note attendrissante avec les joueurs dans les vestiaires, comme Kuroko et Kise. <3 Enfin bref, tout un ensemble d'excellentes choses qui met de bonne humeure! ;)

Hâte de lire la suite!

Akiall

elane
           Signaler
--- 03-08-2016

Salut,

tu me fais super plaisir là :-)

Moi aussi, je suis ravie pour eux. Ferry et ses joueurs ont été horrible... surtout pour Izuki!

L'interview est moins moyen de présenter les US sans qu'ils tombent comme un cheveu sur la soupe dans un avenir pas si lointain.

La petite scène dans les vestiaires... Y en aura d'autres dans ce style dans le prochain chapitre.

Le match contre l'Argentine n'est pas encore pour tout de suite.

Ravie de te donner le sourire :-)

La suite mercredi

elane

P S / Tu as vu la petite vidéo... Alors si tu as le temps, je te conseille de regarder les vidéos de pubs des Spurs pour HEB, y en a qui sont vraiment drôle et surtout on sent que c'est plus qu'une équipe, c'est des potes dans l'équipe. J'adore. Et il y a qq pubs de NBA avec LeBron James et Curry que j'aurai pu écrire un extra scene tellement elles sont drôles!

Répondre
Amazonlily
           Signaler
26 / Vingt-six 01-08-2016

Salut elane !
Ça fait un bail, mais je suis bien contente de revenir dans le coin et de reprendre ma lecture. Maintenant que mes exams, stage, boulot et vacances dans le sud sont finis, j’ai décidé de reprendre le temps de te lire !

Je vais donc reprendre mes vieilles habitudes et commenter au fur et à mesure de ma lecture. Et j’ai de quoi faire !

Chapitre 18 : « Il aurait presque juré que Kuroko était rentré en flottant jusqu’à chez lui ! » J’imagine trop bien la scène.
J’aime bien ces chapitres tranquilles, en plus tu arrives à créer une bonne ambiance. Et Akashi qui dit qu’il veut essayer le jeu vidéo d’Aomine… on sentait la situation comique arriver !
 « - Non mais je rêve ! s’exclame Aomine. Hey Kagami, ça te dérange si je dresse un bûcher sur ton balcon, je vais y cramer ce jeu idiot et une bonne partie de mon amour propre… » J’ai bien ri, j’adore la réplique et toute la scène en fait !
Séance de tourisme bien sympathique avec un détour par le karaoké, tant redouté par Midorima. Et Aomine qui a mémorisé la comparaison Meijin/NBA !
« - Idiot, lui rétorque Joël. C’est une pro comme toi, tu peux pas lui demander une partie comme ça. C’est comme si tu jouais une partie avec tous ceux qui te le demandent…
Lucas lui retourne un grand sourire enthousiaste …
- Mauvais exemple, souffle Joël en levant les yeux au ciel. » Ah ah ah, sacré Lucas, ça m’étonne à peine. x)
Le duo Joël/Lucas et les souvenirs des entraînements de Louise sont chouettes.
« A l’autre bout de la table, Kise regarde avec un petit sourire la vidéo qu’il avait prise et l’envoie directement à Takao en se retenant de rire en imaginant sa réaction. » Hé hé hé. Midorima qui chante et qui chante bien, qui l’eut cru !
Oh, la scène avec le petit garçon est trop mignonne ! Et puis la surenchère de cadeaux c’est tellement parfait ! Et l’extra scene avec Stéphane qui rit. Magique !

Chapitre 19 : Oh ! Bravo pour ton admissibilité ! (Ouais, je suis un peu en retard xD)
Je le redis  mais j’aime la façon dont tu plantes le décor, dont tu crées l’ambiance, on est tout de suite happés et poussés à vouloir savoir la suite, c’est franchement chouette !
Il va donc falloir se méfier de l’équipe de France. Mais bon, restons concentrés sur l’Espagne d’abord. Et puis sur l’entraînement avant tout.
Mais pour l’instant Akiko et son retour sur Lee Sedol opposé à AlphaGo.
« L’existence d’une telle intelligence artificielle capable de gagner contre un des plus grands pros coréens est sûrement un exploit incroyable dans le monde de l’informatique. Mais cela n’avait au final que bien peu d’intérêt dans le monde du go. » J’aime bien cette petite pointe de suffisance.
Le concours de trois points entre Joël et Midorima, enfin ! Défaite prévisible mais riche d’enseignements.
Je ne connaissais pas David Belle ni le parkour, enfin, pas de noms. Mais du coup j’ai regardé des vidéos aussi, et je vois maintenant de quoi tu parles. Je pense qu’ils vont en baver un peu nos petits joueurs. Et Louise qui a créé son propre parkour en y ajoutant un ballon de basket, ça paraît assez dingue. Mais pas plus dingue que Belle qui découvrent les capacités plutôt hors normes de toute la bande et qui compare Kuroko a un ninja. Trop drôle !
Et on a finalement un aperçu de l’équipe de France, qui du coup, ne fait pas vraiment envie. On sent le côté méchant/vicieux. Bref, ça promet !

Chapitre 20 : Aomine sur un petit nuage et qui en redescend à cause des cheveux de Kuroko ! xD
Oulala, Akiko qui va se retrouver avec Takemiya pour commenter une autre partie d’AlphaGo contre Lee Sedol, ça promet.
Louise et Akashi passe un nouvel accord. Ce qu’elle dit est très juste et je pense qu’un jour ou l’autre, on pourrait voir Akashi triompher et s’affranchir de l’Autre.
Le parkour donne déjà quelques résultats lors des matchs d’entraînement et Midorima a raté un trois points. L’équipe évolue et ça s’annonce bien pour le futur premier match officiel.

Chapitre 21 : J’apprécie le fait que tu mentionnes la fatigue de nos jeunes joueurs, ça montre assez bien la différence entre eux et les français et puis ça permet d’être réaliste.
« Drogués du ballon » J’aime bien cette expression et je suis d’accord avec Louise, le parkour avec ballon, pour eux, ce n’est pas une bonne idée ! Et Belle qui se rend compte que certains d’entre eux comprennent le français, encore une situation de langage assez drôle.
Ah, tu mets Murasakibara en avant et c’est assez intéressant de revenir sur sa culpabilité d’avoir été celui qui a transformé Akashi. J’aime bien !
« Le jour du départ des français. » Nooooooooooooooooon, moi aussi j’avais oublié !
Le spectacle que tu nous offre ma chère elane. Jonas et Lucas contre Kagami, Aomine et Kuroko. C’est vraiment chouette. Et j’aime le fait que Stéphane soit lucide par rapport à Louise.
Kuroko rencontre son joueur préféré, et il y a un peu de tension dans l’air.
« Puis il se tourne vers Louise, hésite une petite seconde avant de la prendre dans ses bras.
- Je serai là pour la finale, lui glisse-t-il à l’oreille, t’as intérêt à être sur le terrain et pas dans les tribunes avec tes gosses.
- Comptes-sur nous ! »
Ils sont trop mignons !
« - Méfie-toi de Ferry. Il est prêt à tout.
Et il raffermit son étreinte comme s’il pouvait la protéger elle et son équipe des petites manigances sournoises de l’entraîneur français. » En effet, quelle démonstration d’affection. Tu mets très bien en scène leur amitié à tous, mais du coup, je suis quand même un peu inquiète pour Baptiste et son « Je ne crois pas… », qu’as-tu fait, elane ? :o
Joël qui offre un cadeau porte-bonheur à Midorima, c’est tellement bien trouvé !

Chapitre 22 : J’aime vraiment bien Akane. Et je trouve assez drôle le fait qu’Akiko n’ait pas songé que Papa Akashi devait avoir son propre avion.
Une partie de go fort intéressante qui apporte un parallèle important avec la personnalité et la vie d’Akiko et de Papa Akashi : « - Le problème de ce genre de position, continue-t-elle, c’est que l’on a tendance à oublier la réelle importance, les forces et les faiblesses de chacun des membres qui constituent son groupe …
Alors qu’elle porte le coup de grâce, elle ajoute :
- … surtout les plus proches. »
Akashi qui est conscient de la tension entre lui et Murasakibara et de la culpabilité que ressent celui-ci, c’est bien, dans le sens où, comme les deux cherchent quoi faire et quoi dire, cela va forcément amener à la résolution de la situation, tôt ou tard.
« Lui, Akashi Seijuro, se faire gronder comme un gamin… Son orgueil n’allait pas y survivre ! » Décidément, tu lui en fais voir de toutes les couleurs ! xD
« - Les choses n’auraient jamais pris de telles proportions à Teiko si on avait été grondés comme les sales gosses que nous étions auraient dû l’être, marmonne-t-il. » Oui, c’est on ne peut plus vrai. Et j’avais raison, tension en partie résolue suite à la dispute et au fou rire. Les choses avancent, c’est bien.

Chapitre 23 : J’adore le point du vue de Cho ! Et le fait que Takemiya et Akiko se chamaillent.
« - Elle a pas été tendre la coach. Tu sais quand on s’entraînait avec Kagami contre Jonas, elle est venue plus d’une fois pour engueuler Jonas et nous forcer à prendre des pauses.
- Ouais, rajoute Kagami, on comprend pas le français, mais crois-moi sur ce coup-là, y avait pas besoin de trad !
Les deux ailiers rigolent comme des idiots en se remémorant la façon dont le grand Jonas rentrait les épaules face à la coach qui faisait vingt centimètres de moins que lui. » J’imagine très bien la scène ! Et c’est cool que le retour d’Akashi se passe comme ça. Le fait qu’il se soit fait gronder le remet sur un pied d’égalité avec tous les autres en plus de renforcer la cohésion du groupe. C’est bien pensé.
Et on apprend que la mère d’Akiko et Kise a attenté à sa vie.  Pour être honnête j’ai été surprise de la froideur extrême d’Akiko, et puis je me suis souvenue de ce qu’elle a vécu à cause d’elle et de son père. Ça contrebalance un peu, mais il y a quand même là une rage qu’on ne lui connaissait pas jusqu’à maintenant.

Chapitre 24 : Kise et Midorima qui s’interrogent sur le mensonge d’Akiko. Et les cheveux de Kuroko qui sont de nouveau en désordre !
« - Nous n’avons pas la possibilité d’aller loin, nous pouvons aller jusqu’au bout. » Pour un peu ça me donnerait des frissons !
Et le fait qu’elle réaffirme ensuite à Akashi qu’il est un de ses joueurs et qu’elle va désormais le traiter comme les autres c’est très bien. On retrouve le pied d’égalité que j’évoquais tout à l’heure. Ça ne peut qu’être bénéfique pour tout le monde (enfin, sauf pour l’Autre, ahah).
Akiko ne va pas bien et c’était prévisible, mais les remords de Papa Akashi concernant la situation avec son fils, ça, un peu moins. J’ai hâte de le voir prendre l’appel, allez, hop hop hop, chapitre suivant !

Chapitre 25 : Kise qui part pour Séoul et va voir sa mère avec Akiko et Akashi qui en profite pour parler avec son père, les choses continuent de se faire en douceur. Ça progresse, pas à pas.
Akiko complimentée par Takemiya, c’est chouette ! Tout comme le duel entre Ana et Murasakibara. « - C’est une fête d’anniversaire, dit-il comme si ça expliquait tout…
Kagami écoute sans comprendre…
- Y aura forcément un gâteau, termine Himuro. » Et moi qui me disait qu’Ana lui plaisait. Je suis tombée dans le panneau ! xD

Chapitre 26 : J’ai adoré ce chapitre (oui, j’ai été tellement emportée dans ma lecture que j’ai oublié de noter en parallèle !). Les interviews des joueurs avec chacun leur particularité (le porte-bonheur de Midorima, l’aveu et l’énervement d’Aomine, la gloutonnerie de Murasakibara, l’oubli de Kuroko…) et puis on retrouve nos petits français ! Enfin ! (Bon d’accord, j’exagère, ils n’étaient pas partis depuis si longtemps que ça. Mais quand même !)
Ils sont chacun dans leurs clubs et je trouve ça chouette, parce que même séparés ils sont tous reliés par quelque chose, à savoir les matchs du Japon (oui, je dis déjà les !).
Même Tony Parker n’aime pas cette équipe de France. C’est dire !
Joël qui demande à être dispensé d’entraînement et Lucas qui attend en silence. C’était hilarant.
ET cerise sur le gâteau, l’appel de LeBron James. C’était super cool.

Bon, allez, je m’arrête là pour aujourd’hui. D’autant qu’après on va rentrer dans le vif du sujet avec le début du match, donc je préfère me torturer encore un peu et attendre demain pour lire la suite !

En tout cas j’aime toujours autant et l’histoire et la façon dont tu la racontes. J’ai quasiment tout le temps le sourire lorsque je te lis et ça fait du bien. Comme je l’ai déjà dit plus haut, il y a une ambiance, une atmosphère que tu instaures et qui a un délectable petit goût de reviens-y. :)

A bientôt pour la suite,
Amazonlily.

elane
           Signaler
--- 02-08-2016

Salut,

J’ai vu et lu ton message avec un immense plaisir J Je voulais y répondre tout de suite mais j’avais mon chapitre pour demain à finir (ce qui est fait) et trop peu de temps pour tout faire !

J’avais un peu peur que tu te sois lassée de l’histoire, ce qui peut arriver même avec de très bonnes histoires. Et je l’avoue, je suis rassurée.

Je vais tenter de répondre méthodiquement. Mais je te remercie de pouvoir ainsi me replonger dans cette histoire, c’est très agréable.

Chp 18

Un de mes chapitres préférés. J’adore ces périodes de calme avant la tempête !

La scène avec Akashi qui s’essaye au jeu vidéo. Je t’avoue que la micro scène qui me faite le plus rire c’est quand Akashi se demande le temps d’une toute petite seconde si le bucher est pour lui J

Tout le reste du chapitre joue sur ce que l’on m’a raconté du Japon et de mon expérience avec des bonbons au poisson !

La scène avec le gamin, trop chou J

L’extra scene, je l'imagine aussi très bien!

Chp 19

La pointe de suffisance d’Akiko sur le go, je l’ai entendu prononcée par un des meilleurs joueurs de France. Et d’un côté, je suis d’accord avec lui et de l’autre, je me dis que c’est quand même sacrément gonflé !

Le concours de trois points, j’ai adoré l’écrire. Je me suis basée sur le concours qui opposait Stephen Curry à Klay Thompson. Midorima va encore plus progresser après ce duel et comprendre qu’il doit prendre des risques.

Tu ne connaissais pas le parkour. Je suis allée aux premiers cours ouverts aux femmes mais c’est trop physique pour moi. Et une salle de parkour a été ouverte il y a peu aux Halles à Paris. J’étais à l’ouverture et c’est toujours impressionnant à voir. Moins que les vidéos mais impressionnant quand même.

J’adore la petite analyse de Belle sur les capacités de chacun qui les résument bien. Surtout celle de Kuroko !

L’équipe de France… Alors rassure toi, les deux prochains matchs sont déjà publiés en entier. Tu peux déjà les lire et tu n’auras pas à attendre la fin J Mais, je ne te cache pas que ce sera dur !

Chp 20

Les cheveux de Tetsu, tout un poème le matin.

Akiko va commenter les parties de Lee Sedol. Je l’avoue, j’ai un peu profiter de l’opportunité de ses parties pour en parler. J’aime trop le go J

La conversation entre Louise et Akashi me plait bcp parce qu’elle fait ce que ses anciens coachs auraient dû faire. Ne pas se voiler la face et prendre le problème comme il est.

Oui, l’Autre n’a pas dû apprécier…

Chp 21

Oui, malgré tout, j’essaye d’être la plus réaliste possible. Oui, ils sont fatigués. Oui, il faut faire attention aux blessures, même à l’entraînement.

Mes petites blagues avec la langue, je ne m’en lasse pas -)

Je pense que l’évolution d’Akashi doit passer par celle de Murasakibara. Il se sent coupable et ce n’est qu’en l’exprimant qu’il pourra enfin avancer.

Le départ des français… Alors, ils sont peut-être loin géographiquement mais on les retrouvera souvent, tu verras.

Alors pour la réflexion de Baptiste, cela vient de l’accord passé par Stéphane avec le coach des Cavaliers qui se cherchent un coach assistant. Il lui a fait promettre de prendre à l’essai (donc à Cleveland) Louise si elle fait gagner le Japon. Donc quand elle lui dit qu’ils se retrouveront facilement en France, il lui dit « non, je ne crois pas » parce qu’il pense qu’elle gagnera et acceptera le poste à Cleveland.

Mais Louise n’est pas au courant de la négociation de Stéphane avec le coach des Cavs’.

J’aime bien le petit cadeau de Joël à Midorima.

Chp 22

J’aime toujours quand mes lecteurs aiment mes persos J

Et non Akiko ne pouvait pas imaginer que le père d’Akashi avait son propre avion !

J’ai adoré écrire la partie entre Akiko et le père d’Akashi. Je pense qu’il n’y a pas une seule situation dans la vie que l’on ne peut modéliser par une position d’une partie de go. Comme le dit un proverbe chinois, La vie est une partie de go dont on a inutilement compliqué les règles.

Quant à Akashi qui se fait gronder… Oui je lui en fait voir de toutes les couleurs. Mais la réflexion sur « les sales gosses qu’ils étaient », c’est un peu la mienne. Rappelle toi, je suis prof. Et c’est ce que je pense de l’attitude des profs de la GM.

Le but de toute cette partie est aussi de faire évoluer Akashi…

Chp 23

La partie commentée et le point de vue de Cho, c’est un peu le mien sur le rapport entre le go et le Japon. Tu verrais les plus grands pros du monde qui viennent au stage de go de la ffg. Le premier jour, ils sont en costard cravate et là pour le boulot. Le deuxième, ils sont comme tous les autres en short en train de jouer aux cartes, à la pétanque et de redécouvrir que (et je cite un des pros) « Le go est aussi un jeu »…

Et l’année d’après, ils se battent pour reparticiper (c’et leur fédé qui leur paye le voyage). Et certain viennent en simple participant, juste pour profiter de l’ambiance et ils ont beau être des pros, ils jouent avec tous ceux qui leur demande avec un sourire (alors qu’au Japon, c’est vraiment cher de jouer avec un pro ! c’est leur boulot).

Le retour d’Akashi se passe bien mieux qu’il ne le craignait et tu as raison, il est encore mieux accepté par le groupe. C’est presque un rite d’initiation dont il ignorait l’existence.

Et j’adore imaginer Louise faire trembler ses amis qui font tous au moins une tête de plus qu’elle.

Le passage avec Akiko qui apprend pour sa mère … J’ai oublié la petite note que j’ai mis sur l’autre site… Je rectifierai mais tient, je te la mets, cela te permettra de mieux comprendre sa réaction

"Note de l'auteur : Vous avez vu/lu assez de manga pour savoir que le rapport à la mort est unique au Japon.

« Dans "Ni d'Eve ni d'Adam" d'Amélie Nothomb qui raconte ses souvenirs du Japon quand elle avait une vingtaine d'années, la jeune Amélie demande à son petit ami Japonais son plus grand souhait dans la vie. Il répond "Que ma mort ne dérange personne".

Le suicide n'est pas un tabou dans la société japonaise. C'est même vu comme un acte noble et parfois même une façon de retrouver son honneur.

Quelque part, en tentant de se suicider, Akiko pense que sa mère a pris conscience de ses actes et a tenté pour la première fois de sa vie de se comporter dignement.

Cela explique en partie sa réaction.

Je ne peux que vous conseiller de lire "La joueuse de go" de Shan Sa qui montre d'une façon très subtile ce rapport à la mort et tous les actes incompréhensibles qui en découlent pour tous ceux qui ne le comprennent pas. Elle prend tour à tour le point de vue d'une chinoise dans un village chinois envahit par les japonais et un jeune officier japonais. En adoptant à chaque chapitre un point de vue différent, on finit par comprendre la logique interne et torturée de certains des actes les plus atroces que les japonais ont commis en Chine. »

 

Cela explique en partie sa réaction bien sûr. Mais la mentalité japonaise est quand même bien particulière sur ce sujet.

Chap 25

La fin du chapitre qui clôture un peu « Kise ». Je l’avoue, ce n’est pas la partie la plus réussie mais je voulais que, grâce au parallèle entre les Kise et Akashi, père d’Akashi commence à prendre conscience de son comportement envers son fils.

Le petit bonus… Ravie de t’avoir eu. Mais un petit secret rien que pour toi, Murasakibara n’est pas indifférent aux charmes d'Ana!

Mais la scène me fait bien rire…

Chp 26

Le petit chapitre de transition avant le début de la compétition. J’ai adoré écrire les interviews qui mettent en exergue les petites particularités de chacun. Le sérieux d’Akashi, Aomine qui avoue que oui Kagami est un bon joueur, Kuroko oublié…

Alors comme tu le verras dans la suite, les français seront bien présents dans la suite grâce à leurs commentaires sur les matchs.

Et la scène où Joël demande à son coach s’il peut purement et simplement sécher l’entraînement me fait bcp rire !

Surtout la tête du coach qui répond OK sans y croire…

 

Alors encore un grand merci pour ce comm’ de fou. Je te jure, en tant qu’auteur, recevoir de tels comms, c’est un vrai petit bonheur.

Oh, tu verras qu’il y a qq bugs de mises en page dans les prochains chapitres que je n’ai pas réussi à virer…

Désolée, c’est un vrai mystère.

Mais c’est quand même lisible, heureusement.

J’ai hâte de savoir ce que tu penses des matchs.

elane

Répondre
Yukihira
           Signaler
  Histoire 07-07-2016
Salut alors tout d'abord je trouvais important de préciser que je suis un lecteur discret c'est à dire que j'attends tes chapitres chaque mercredi mais que je ne me manifeste pas dans les commentaires mais aujourd'hui je me sens obligé de te dire que tes chapitres sont superbes et que tu mérites des vacances donc une ou deux semaines sans la suite ce n'est pas bien grave je trouve ton histoire magnifique tout d'abord dans ta description et ta façon de raconter l'histoire et aussi par le fait que dans ton histoire tu y met des éléments réel sur le basket ( je suis un grand fan des warriors et je suis dégoûter qu'ils est perdu mais cette saison ils vont revenir avec la rage + Kévin Durant les playoffs seront pour eux !!!) donc voilà désolé pour ce paragraphe et profite bien des vacances ;)
elane
           Signaler
--- 07-07-2016

Salut,

un grand merci pour cet adorable comm' :-)

Et oui ces vacances, c'est mon petit sevrage annuel, loin de tout ordi, du net et de mes mails. Et les premiers jours, c'est dur!

Fan des Warriors? Tu as vu la petite vidéo sur Stephen Curry et la moitié de l'équipe qui toque à la porte des gamins qui font le summer camp des warriors.

Il faut que tu voies ça!

Quant à Kevin Durant... Je ne résiste pas à te mettre le tweet de G.R.R. Martin genre 20 minutes après l'annonce :

Sorry OKC... Your future is dark and full of terrors.

Et à mon avis y a pas que OKC qui est mal barré... Attention les Cavs'! Tu n'as pas à être désolée pour le comm', bien au contraire, j'aime échanger avec des fans de basket :-)

A très bientôt pour la suite du match,

elane

Répondre
Akiall
           Signaler
Histoire 06-07-2016
Bonjour! Que dire à part que c'est à nouveau un excellent chapitre! :) Mais quelle tension durant tout le match... et notre pauvre Izuki... J'espère qu'il n'est pas trop blessé... Et Midorima qui est parfait comme d'habitude... et je trouve génial la relation qui se développe entre Aomine et Izuki. <3 Bref... hâte d'être la semaine prochaine. Bye!!!! :3
elane
           Signaler
--- 06-07-2016

Salut,

merci :-) 

Oui la petite note était aussi pour toi;

Le petit passage avec Aomine est un de ceux que je préfère. Surtout la réaction de Jonas qui comprend aussitôt qu'Aomine dépasse les limites. Parce qu'on ne reconnait que mieux ses propres défauts chez les autres.

Midorima, c'est un gros atout pour l'équipe. Et Curry le voit bien. 

Alors comme je le disais, la semaine prochaine je devrais avoir un chapitre mais c'est pas encore certain. 

Merci pour ton comm' et ton enthousiasme,

elane

 

Répondre
UmiSakka
           Signaler
33 / Trente-trois 06-07-2016

Salut ^^

Eh bien, j'ai pris énormément de plaisir à lire ce magnifique chapitre. Mais ce pauvre Izuki, quand même... Cette équipe française est vraiment démoniaque, ah ah !

Sinon, Midorima est l'un de mes personnages préférés (derrière Aomine, et même devant Akashi), je suis vraiment content que tu le mettes en avant ! :D

Autrement, j'imagine que c'était un clin d'oeil pour moi à la fin du chapitre, tu sais à quel point j'aime cette fanfic, alors merci de nous avoir prévenu :3

elane
           Signaler
--- 06-07-2016

Salut,

un grand merci. C'est pas du tout évident pour moi d'écrire sur des persos aussi peu atroces.

Midorima... curieusement c'est pas mon perso préféré mais écrire avec lui, c'est presque trop facile. Et j'adore imaginer toute l'équipe des Warriors l'observer avec la plus grande attention.

Si tu suis le compte twitter des Warriors, ils ont posté une vidéo de leur "summer camp", des entraînement de basket pour enfants... Et Stephen Curry et la moitié des titulaires toquent à la porte des gosses.

Les gosses qui ne s'y attendent pas ont des réactions trop adorables. Et y a un qui tombe littéralement à la renverse. C'est plus chou que tout ce que j'aurai pu écrire :-)

Aomine aussi est vraiment intéressant. Même s'il ne joue qu'une partie du quart temps, il brille. 

Oui, je l'ai mis pour toi ma petite note. Pour Akiall, aussi qui suit l'histoire. 

Alors pour être honnête, le chapitre suivant est déjà bien avancé, j'aurais peut-être le temps de le poster avant de partir.

Mais y aura quand même une semaine de pause.

Merci pour ton comm'

elane

Akiall
           Signaler
--- 06-07-2016

Je suis tout à fait d'accord avec UmiSakka. (Je tenais à le préciser)

Merci pour la note à la fin. J'irai voir également les vidéos. ;D

elane
           Signaler
--- 07-07-2016

La fameuse vidéo :

http://time.com/4394033/steph-curry-surprises-warriors-campers/

Répondre
UmiSakka
           Signaler
32 / Trente-deux 29-06-2016

Salut ^^

Bon, bon, bon ! Comment commenter ce chapitre ? (oui, c'est très redondant comme phrase, je sais.)

J'ai été surpris. Ouais, je crois que c'est le mot. J'ai été surpris par ce début de match qui a une intensité tout à fait différente de celle du match précédent. On sent que le ton est plus grave, et ça, c'est cool. En revanche, c'est peut-être moi, mais je trouve le match un peu moins "intense" physiquement parlant. T'as fait aussi deux fautes, ah ah ^^ Kiyoshi prend un i et t'as écrit "traduit" alors que c'est un s.

Sinon, tu nous as prévenus en début de chapitre que l'écrire a été laborieux. Je te rassure : ça ne se ressent presque pas. Peut-être à certains moments, mais vraiment, pas beaucoup.

J'espère que ce match prendra plus de... force "brute", si je puis le dire ainsi. Mais je reste un très très grand fan de ta fiction qui est géniale.

PS : Je suis méchant mais j'espère que Ferry se cassera une patte dans les marches d'un escalier quelconque, parce que parler comme ça à Akashi et Louise, je dis MILLE FOIS NON, nah ! :')

A la semaine prochaine :p

elane
           Signaler
--- 29-06-2016

Salut,

oui  'est exactement ce que je veux rendre. Tous les matchs auront une "couleur" différente, si je puis me permettre. Le premier était dur mais Sanchez respecte les règles.

Celui-ci est plus sombre. Ferry veut surtout ne pas perdre et il est prêt à tout pour ça. Il est plus en tension que physique. Et il est plus retord.

Merci pour les fautes, je vais rectifier ça.

Oups d'avour fait une faute à ma scène la plus drôle (je trouve :-))

Alors qi ce chapitre est laborieux pour moi, c'est parce que ce genre ne m'est pas naturel. Contrement aux scènes toutes mignones qui coulent toutes seules de ma plume :-) Celle-là, je dois les retravailler, penser et repenser chaque mot et mon côté fluide assez naturel en prend toujours un coup.

Bref, si ça ne se ressent pas trop, je suis rassurée.

Plus de force brute... Oh crois-moi, le match n'est pas fini et il y aura deux trois rebondissements qui devraient te plaire.

La petite confrontation entre Ferry et Louise où Akashi intervient.... J'ai dû presque me forcer pour ne pas l'édulcolrer parce que je pense comme toi! On ne parle pas comme ça aux gens, encore moins à Louise et Akashi!

A la semaine prochaine et merci pour ton comm'

elane

Répondre
 1  2  3  4 


© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales