Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire le côté obscur au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 01/12/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 1er décembre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Tokio Hotel

Schicksal
[Histoire Terminée]
Auteur: Katsu Vue: 2527
[Publiée le: 2007-02-23]    [Mise à Jour: 2007-09-01]
13+  Signaler Humour/School-Fic Commentaires : 25
Description:
Journée fatidique qui allait annoncer le début de l’année scolaire… même pour les jumeaux Kaulitz qui auraient certainement préféré largement continuer à faire de la musique toute l’année et ne faire que cela à la place de retourner en cours et devoir endurer le blabla incessant de leurs nouveaux professeurs.
Crédits:
Personnages tirés du groupe de musique allemand, Tokio Hotel :
- Bill Kaulitz, 17 ans, jumeau de Tom, chanteur;
- Tom Kaulitz, 17 ans, jumeau de Bill, guitariste;
- Gustav Klaus Wolfgang Schäfer, 18 ans, batteur;
- Georg Moritz Hagen Linsting, 19 ans, bassiste.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Erster Kurs

[2543 mots]
Publié le: 2007-02-27
Mis à Jour: 2007-02-28
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Les deux jumeaux étaient finalement repartit pour une nouvelle petite course bien qu’il n’y avait pas vraiment de compétition dans tout ça. Enfin, si, la compétition se déroulait contre le temps qui leur restait étant donné que pour la rentrée ils avaient quelques minutes de jeu à cause du transport qui n’était pas toujours très à l’heure et qui devait être cependant réglé pour les jours suivants. Ils pouvaient toujours donner cette excuse qui était qu’une demi-vérité, mais ils préféraient tout de même ne pas arriver trop en retard sinon elle passerait certainement moins bien et les professeurs auraient des doutes sur leur crédibilité.

 

Quand ils passèrent devant la direction, ils ralentirent alors l’allure en espérant qu’aucun professeur et qu’encore moins le directeur ne les aurait vu courir dans les corridors, sinon bonjour la première colle de l’année pour la première journée. Ce ne serait pas vraiment l’idéal, il fallait le dire surtout que leur mère n’en reviendrait certainement pas si elle l’apprenait, bien que c’était tout à fait leur genre malgré que ce serait certainement plus parce qu’ils auraient fait un mauvais coup pendant un cours à un professeur qu’ils n’aimaient pas trop. Heureusement pour eux, le directeur de l’établissement ne semblait pas vraiment être dans son bureau pour le moment, peut-être était-il en train de faire un discours ennuyant quelconque dans une des classes, et les professeurs devaient tous être à leurs cours où ils se présentaient à tous leurs élèves, tous sauf bien entendu les jumeaux Kaulitz qui étaient en train de courir dans les couloirs pour ne pas manquer trop de leur premier cours.

 

C’est en courant de cette manière que Tom finit par avoir une question relativement pertinente à poser à son frère. Disons que c’était tout de même quelque chose de bien à savoir dans cette situation vu qu’il suivait un peu plus son frère que l’inverse. Il ne s’arrêta pas pour autant, mais tourna tout de même la tête vers son jumeau qui tourna la tête vers lui quand il sentit le regard de Tom sur lui. Bill l’interrogea un petit moment seulement en le regardant. Puis le guitariste finit par lui demander sa question bien que c’était peut-être quelque chose d’un peu bête.

 

« C’est quoi notre premier cours? »

 

« Attend, je regarde. » dit Bill en se mettant à fouiller dans sa poche.

 

Il fouilla un bon moment avant de finalement trouver le papier qu’il convoitait tant. Il réussit à l’extirper de son pantalon et le déplia tant bien que mal vu que c’était pas facile de courir en même temps de faire ça. Quand il l’eut déplié, il plissa un peu les yeux pour voir ce qui était écrit étant donné qu’il semblait qu’on avait prit la peine de tout écrire en pattes de mouche juste pour les narguer un peu encore et pour les faire forcer plus que présentement.

 

« Tu vas pas aimer… » dit le chanteur en poussant un soupir de découragement tout en resserrant le papier dans sa poche.

 

« C’est quoi? » demanda Tom quelque peu intrigué.

 

« Maths… »

 

« T’avais raison, j’aime pas. »

 

« T’es pas le seul. »

 

Tout en parlant, ils continuèrent de courir et finirent par arriver finalement devant la porte de la classe où ils avaient leur premier cours de toute l’année. Ils n’entrèrent cependant pas tout de suite et se mirent aussi de côté de façon à ne pas être vu par les personnes dans la classe. Ils prirent plutôt la peine de reprendre leur souffle pour ne pas que tout cela paraisse un peu trop étrange. Les voir rentrer essoufflés se n’était pas vraiment très crédible et on saurait très facilement qu’ils n’étaient pas venu en marchant tranquillement dans les couloirs sans se presser trop.

 

Quand ils furent finalement correct pour aller en classe sans paraître trop suspect, Bill finit par cogner à la porte pour eux deux étant donné qu’ils ne voulaient pas déranger trop en plein dans des explications ou quelque chose dans le même genre bien qu’ils se doutaient que rare était ceux qui devaient aimer ce genre de trucs ennuyeux à mourir. Ils attendirent ensuite patiemment que le professeur les laisse entrer, ce qui ne tarda pas, car ils virent bientôt le professeur en question arriver devant la porte et l’ouvrir. Leur professeur enseignait les mathématiques, matière que détestaient absolument les jumeaux. Il représentait d’ailleurs très bien le professeur cliché de mathématiques : assez grand et mince comme une échalote avec des lunettes qui lui couvraient pratiquement toute la face, alors qu’il adoptait un air supérieur comme si le fait qu’il maîtrisait une matière importante lui donnait un quelconque prestige et qu’on devait le respecter pour cela. Bref, il avait vraiment l’air d’un looser. Ledit looser les toisa un moment du regard avant de prendre finalement la parole.

 

« Vous êtes en retard, messieurs Kaulitz. »

 

« Ja, schuldi.(1) » dirent en même temps les deux concernés en prenant tout deux un petit air coupable bien que ce n’était pas vraiment le cas.

 

Tom s’était bien retenue de lui lancer un « Comme si on le savais pas. On court comme des cons depuis tantôt, mais on le sais pas qu’on a du retard. », mais Bill qui s’était douté qu’il aurait certainement dit quelque chose dans ce genre-là lui avait donné un subtil coup de coude dans les côtes pour l’empêcher de dire des conneries, ce qui l’avait arrêté net dans son élan bien qu’il gardait un petit sourire mutin. Après ceci, le professeur leur adressa finalement un signe de tête en leur indiquant deux places à côté l’une de l’autre dans le fond de la classe. Ils regardèrent leur place respective et se regardèrent ensuite en échangeant un petit sourire malicieux et complice. C’était la pire des erreurs qu’un professeur pouvait faire : les mettre côte à côte. C’était même encore plus pire vu qu’il les mettait en arrière. C’était évident qu’il ne les connaissait pas bien, car sinon il les aurait mit à chacune des extrémités de la classe.

 

Ils ne perdirent tout de même pas de temps et se rendirent tout de suite à leur place. Pas question de se faire engueuler par un professeur de mathématique à leur tout premier cours. Ils ne remarquèrent pas vraiment qu’avec leur entrée, ils avaient attiré les regards de toute la classe sur eux et que maintenant tout le monde était en train de se passer des commentaires sur eux en chuchotait. La plupart des filles qui les connaissaient se mettaient à glousser bêtement en les regardant et elles n’allaient d’ailleurs pas se gêner pour aller se venter de la présence des deux célébrités dans leur classe, tandis que les garçon les regardaient de façon qui voulait dire qu’ils se demandaient bien ce que les filles pouvaient bien trouver à un garçon que l’on prenait pour une fille et un autre qui semblait constamment se la jouer. Certains, par contre, semblaient soit totalement indifférents à leur présence ou d’autres qui étaient simplement curieux. On aurait dit qu’ils étaient des bêtes de foire, des curiosités. Une chance qu’ils n’avaient pas vraiment remarqué tout ça, car ce n’était pas vraiment quelque chose de très agréable à vivre bien que cela était leur lot quotidien, ce qui n’était certainement pas pour leur bonheur. Ils étaient des célébrités et ils se faisaient d’autant plus remarquer vu leur style totalement différent l’un de l’autre. C’est comme si ils cherchaient vraiment à attirer l’attention des autres, bien que ce ne soit pas totalement le cas. Du moins, ils ne cherchaient pas vraiment à être regardé de cette manière.

 

Quand ils furent arrivé à la hauteur de leur place, ils laissèrent tout deux leur sac tomber au sol juste à côté de leur chaise avant de s’asseoir bien que pour Tom s’était plutôt tout simplement évaché sur sa chaise qui n’était d’ailleurs pas des plus confortable, bien qu’il devait tout de même faire avec vu qu’ils n’avaient pas vraiment le pouvoir de décider sur quoi ils allaient mettre leur derrière à chacun des cours. Après qu’ils se soient installés, le professeur reprit finalement son cours en continuant les présentations : chacun devait dire son nom et prénom, l’endroit où il habitait vu que certains prenaient l’autobus, leurs passions, ce qu’ils aimaient et ce qu’ils n’aimaient pas, ce qu’ils aimeraient faire plus tard et d’autres trucs dans le même genre.

 

« … et plus tard j’aimerais bien devenir designer de mode. » conclu une jeune brune qui se trouvait dans la première rangée en avant.

 

« Kaulitz, Bill. » annonça le professeur.

 

« Ja? » dit l’intéressé en regardant le professeur.

 

« Votre présentation, c’est à vous. »

 

« Ah oui, c’est vrai. Bon, alors je m’appelle Bill Kaulitz, j’habite présentement à Magdebourg, hmmm, ma passion première est tout ce qui se rattache au domaine de la musique. Ce que j’aime c’est la musique, faire la fête et aussi mon jumeau. Ce que j’aime pas…. Bah q’on me dise que j’ai l’air PD à cause de mon apparence, ça m’enchante pas vraiment, mais je m’en fou un peu quand même. Plus tard, je voudrais continuer à faire de la musique. »

 

« À vous Tom.»

 

Tom manqua de faire une petite grimace en entendant le professeur faire tant de familiarité avec lui en l’appelant Tom comme si il le connaissait bien. Déjà qu’il aimait pas la matière, si le professeur était pour, en plus, faire comme si il voulait être son ami et tout, alors ça allait être l’horreur. Rien de pire qu’un professeur qui faisait semblant d’être ami avec ces élèves juste pour paraître plus jeune. Cependant, il se retint encore de justesse en voyant l’air amusé, mais insistant que son frère faisait et poussa un bref soupir inaudible avant de prendre la parole.

 

« Tom Kaulitz, j’habite aussi à Magdebourg. Ma passion est la musique bien évidement. Sinon ce que j’aime c’est faire la fête, faire des graffitis et la musique. J’aime pas qu’on me réveille le matin sans raison, dit le blond en posant sur son frère un regard accusateur, mais en se reprenant bien vite. Je veux faire encore de la musique, plus tard, avec mon frère vu que j’aime ça.»

 

Le professeur les écouta pendant toute leur petite présentation avant de finir avec quelques autres personnes qui n’avaient pas encore passé à cette étape des plus emmerdantes. Puis, il enchaîna par la suite en expliquant en gros le programme de l’année qui s’annonçait être abominable au goût des deux jumeaux qui n’affectionnaient pas particulièrement cette matière pour ne pas dire qu’ils l’avaient en horreur. Toutes les choses qu’il annonçait semblait toujours plus ennuyeuse les unes que les autres, mais il fallait tout de même s’y attendre juste en regardant le professeur qu’ils devraient endurer toute une année. C’est pourquoi ils ne se gênèrent pas vraiment pour se parler discrètement comme si ils étaient n’importe où et qu’ils n’avaient rien que cela à faire.

 

Au fur et à mesure que les minutes interminables passaient, ils étaient toujours en train de discuter et de rire normalement. Les premières minutes, cela indifféra totalement le professeur qui se disait que si ils avaient des questions par la suite sur ce qu’il était en train de dire, alors qu’il ne leur donnerait aucune réponse, car ils auraient dû écouter quand cela avait été le temps. Pourtant, le professeur de mathématiques finit par s’énerver un peu de voir tant d’indifférence face à la matière qu’il enseignait et qu’il considérait comme étant la chose la plus importante et la plus utile pour tout le monde. C’est pourquoi, il traversa la classe, laissant un silence lourd planer dans la classe, bien que les jumeaux ne le remarquèrent pas le moins du monde. Puis, il arriva finalement au fond de la classe et se posta devant eux, entre leurs deux bureaux. C’est à ce moment qu’ils daignèrent finalement lui accorder un intérêt, aussi petit fût-il.

 

« Ja? » demanda le chanteur qui ne savait pas vraiment ce que leur voulait le professeur.

 

« Vous dérangez mon cours. »

 

« Pour vrai? Schuldi. » s’excusa Tom d’un ton faussement désolé bien qu’il voulait vraiment qu’il ait l’air de se croire coupable.

 

« Vous ne semblez pas être trop désolé, puisque vous prenez la liberté de parler durant mon cours. »

 

« Mais nous le somme, c’est vrai. On ne voulait surtout pas déranger. C’est juste qu’on avait quelque chose d’important à nous dire et qu’on ne pouvait pas attendre la pause. » prétendit alors Bill qui tentait de trouver une excuse bidon à leur conversation pendant le cours.

 

« C’est vrai, c’est pour notre carrière et tout et tout. On pouvait quand même pas ne pas se parler de ça. » enchaîna Tom.

 

« Vous aimez votre carrière, non? Et vous devez certainement en parler souvent vu que c’est important. Alors c’est la même chose pour nous. » reprit son jumeau qui s’était retenu de dire : « pour vous seulement ».

 

Au moment où le professeur allait répliquer, il fût interrompu dans son élan par la cloche qui sonnait déjà la fin du cours et le début de la première pause de la journée. Sans même demander leurs restes, Tom et Bill récupérèrent leur sac avant de se dépêcher à quitter la salle de cours en laissant derrière eux un professeur consterné par leur comportement, mais qui retourna tout de même à ses affaires comme si de rien était. Ils réussirent tout de même à s’en sortir pas trop mal pour leur premier cours de l’année. Mais bon, il faudrait attendre la suite, au prochain cours. Ils ne s’en sortiraient peut-être pas aussi facilement vu que cette fois c’était la cloche qui les avait sauvé d’une retenue potentielle. Ça avait été moins une, mais ils s’en étaient tous de même pas mal bien sortis, il fallait l’avouer. C’est en se moquant de l’allure du professeur de mathématiques qu’ils se dirigèrent finalement vers leur prochain cours.

 

Tout le reste de l’avant-midi se passa de la même manière ou presque. Ils arrivaient toujours en classe quelques secondes à peine avant que la cloche ne sonne et se retrouvaient pratiquement toujours placé côte à côte, pour leur plus grand bonheur et pour le plus grand futur malheur des professeurs. Comme en cours de mathématiques, ils ne se gênèrent pas vraiment pour parler librement. De toute manière, leurs cours n’étaient que de la science physique et de l’allemand et cela se passait toujours de la même manière : le professeur se présentait brièvement et demandait ensuite à chacun des élèves de se présenter tour à tour. Des fois leur modèle de présentation changeait, mais c’était toujours les mêmes trucs qui revenaient à chaque fois. Une chance que leur classe n’était pas toujours composée des mêmes élèves sinon ça ferait longtemps que les jumeaux se seraient endormis à attendre toujours les mêmes trucs se répéter comme si les professeurs voulaient qu’ils les apprennent par coeur. Heureusement pour eux, cela se passa tout de même vite et bientôt la cloche sonna pour l’heure du midi : ils allaient enfin pouvoir manger! En espérant que la nourriture soit au moins potable…

 

¤*¤*¤

 

(1) Oui, désolé.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales