Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire le côté obscur au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 01/12/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 1er décembre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Tokio Hotel

Schicksal
[Histoire Terminée]
Auteur: Katsu Vue: 2530
[Publiée le: 2007-02-23]    [Mise à Jour: 2007-09-01]
13+  Signaler Humour/School-Fic Commentaires : 25
Description:
Journée fatidique qui allait annoncer le début de l’année scolaire… même pour les jumeaux Kaulitz qui auraient certainement préféré largement continuer à faire de la musique toute l’année et ne faire que cela à la place de retourner en cours et devoir endurer le blabla incessant de leurs nouveaux professeurs.
Crédits:
Personnages tirés du groupe de musique allemand, Tokio Hotel :
- Bill Kaulitz, 17 ans, jumeau de Tom, chanteur;
- Tom Kaulitz, 17 ans, jumeau de Bill, guitariste;
- Gustav Klaus Wolfgang Schäfer, 18 ans, batteur;
- Georg Moritz Hagen Linsting, 19 ans, bassiste.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Wettrennen

[1814 mots]
Publié le: 2007-02-25
Mis à Jour: 2007-02-25
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Les deux jumeaux Kaulitz ayant finit de se préparer pour aller à cette fameuse école qui se promettait d’être un véritable enfer sur Terre dans lequel ils devraient mettre un peu d’action en jouant les deux petite diables, ils sortaient maintenant de la chambre de Bill étant donné que c’était lui qui avait prit le plus de temps à se préparer et que le guitariste s’était tout simplement permit d’aller « superviser » les opérations pour s’assurer que son frère ne traînait pas de la patte comme il le lui reprochait. Tom semblait encore un tout petit peu endormis étant donné qu’il venait tout juste de se réveiller après le petit somme qu’il avait piquer sur le lit de son frère, ce qui fit sourire le chanteur qui se dit qu’il avait beau ne pas être trop matinal bien qu’il se réveillait à des heures pas possible afin de se préparer correctement, son frère ne l’était pas énormément plus. L’aîné se mit alors bailler tout en s’étirant, manquant de peu d’assommer son frère de peu vu que ce dernier l’avait rejoint et était maintenant juste à côté de lui.

 

« Hey, fait attention un peu. » avertit Bill bien qu’il s’amusait de voir son frère si fatigué.

 

« Ah? Schuldi(1). » s’excusa le jeune homme en se faisant craquer le cou, ce qui arracha une petite grimace de la part des deux jumeaux.

 

« Pas grave, mais faudrait te réveiller sinon ça va être pas beau à l’école. »

 

« Mmm… » approuva Tom.

 

Bill lui souria gentiment en se disant que si ça continuais comme ça, qu’il allait finir par tomber littéralement de fatigue. Au moins, ce serait certainement une bonne raison pour lui de ne pas aller à l’école et de rester à se reposer à la maison à rien faire de la journée comme une vraie marmotte. Pourtant, cela ne prit finalement pas trop de temps avant qu’il finisse par se réveiller complètement, car il s’enfargea dans ses pieds à cause de son manque d’attention, mais Bill le rattrapa par le bras juste avant qu’il ne fasse une très belle rencontre avec le plancher qui aurait pourtant été relativement assez douloureuse et pas des plus agréables.

 

« Danke(2), Bill. »

 

« Bitte(3). »

 

C’est sur ce que Tom fût complètement réveillé et maintenant prêt à affronter tout ce qui pouvait se dresser devant sa route… sauf peut-être l’école qui l’endormirait encore plus qu’il ne pouvait l’être présentement. Marchant dans le corridor, ils finirent par arriver tout proche de l’escalier. À cette vue, une idée passa par la tête du jeune blond qui eut un petit sourire malicieux et satisfait. Il se retourna alors brusquement vers son frère en lui barrant la route, l’empêchant de continuer son chemin, mais surtout en le faisant sursauter légèrement par le fait même. Bill le regarda alors d’un air quelque peu confus.

 

« Was(4)? » demanda Bill en lui jetant un regard interrogateur.

 

« T’avais dit qu’on était en retard, non? »

 

« Hum…, ja(5). » dit Bill qui ne savait pas très bien où voulait en venir son frère. « Warum(6)? »

 

« Ça te dit une petite course jusqu’à la porte? »

 

« Et quand je vais t’avoir battu, je vais gagner quoi? » nargua Bill qui apparemment acceptait la proposition de son frère.

 

« Bah je sais pas moi. Du maquillage? » proposa-t-il un peu hésitant.

 

« Je suis partant! »

 

« Par contre, ça c’est si tu gagne, ce qui ne risque pas d’arriver »

 

Sans attendre plus longtemps et sans laisser le temps à son frère de réagir, Tom se précipita dans l’escalier en le dévalant sans se soucier du fait qu’il pouvait trébucher si il manquait la moindre marche ou si il se prenait les pieds ensembles. Bill qui était resté un peu patois en voyant la réaction rapide de son frère dû prendre quelques petites secondes avant de se rendre compte que son frère venait tout juste de partir en le plantant là. Il ne prit donc pas beaucoup de temps avant de se précipiter derrière son frère en le rattrapant presque à mi-chemin dans les escaliers

 

« Hey! Tu triches! »

 

Tom eut un petit sourire en entendant la voix de son frère se plaindre du fait qu’il ne l’avait pas attendus pour commencer la course et qu’il avait prit un peu d’avance même si Bill n’avait pas prit tellement de temps avant de le rattraper vu que chacun avait un handicap : Tom avait de larges vêtements ce qui ne lui facilitait pas nécessairement pour faire des mouvements rapides, mais en contre parti, Bill avait des vêtements qui lui collaient au corps, donc ce n’était pas vraiment très agréable de courir avec ça sur le dos. Le blond aux dreads tourna un petit regard moqueur vers son frère avant de reprendre la parole sur un ton qui l’était tout autant :

 

« Tout les coups sont permis. T’as jamais dit que c’était interdit. »

 

« Betrüger(7)» lui lança Bill.

 

« Et fier de l’être » le nargua le jeune guitariste qui lui souria d’une façon insolente tout en continuant de courir avec son frère pour arriver le premier en bas.

 

Après avoir finit leur petite conversation, ils redoublèrent tout deux d’effort et de détermination. Chacun voulait gagner en partie seulement pour s’amuser à voir la tête déconfite de l’autre quand il serait le grand vainqueur et en autre partie pour avoir le prix qui se tenait tout au bout de ce défi. Ils ne s’étaient peut-être pas encore entendus pour la récompense de Tom, mais Bill était bien décidé à ne pas revenir là-dessus. On allait maintenant voir quel allait être le plus fort au niveau de la course ou si tout les deux allaient arriver en même temps devant la porte de la maison et surtout qui allait être le plus essoufflé après cette course qui commençait déjà à les épuiser.

 

Pendant toute leur petite course dans les marches de l’escalier qui ne semblait plus en finir, ils n’arrêtaient pas de se jeter des petits regards de défi, chacun prenant de l’avance sur l’autre, mais la perdant quelques secondes plus tard à peine. Ce genre de petits défis les amusaient beaucoup et ils avaient tout les deux la volonté de battre l’autre à plates coutures pour avoir le mérite de dire à l’autre qu’il était le meilleur d’eux deux. Pourtant, ils franchir la dernière marche en même temps. Mais ce n’était pas finit. Pas encore. Il restait encore à atteindre cette fameuse porte qui se trouvait à quelques mètres à peine d’eux et qu’ils désiraient tant pour le moment

 

Plus que quelques mètres encore. Ils y étaient presque. Ils étaient si proches du but, car il ne leur restait maintenant plus qu’un seul petit mètres à franchir avant d’atteindre finalement la porte. Pourtant, il ne devait y avoir qu’un seul vainqueur et chacun le savait. Tout se passa en quelques secondes à peine : à la dernière minute seulement, Tom tenta de piquer un sprint, mais Bill, toujours aussi vigilant, remarqua la manœuvre de son jumeau et tira alors brusquement sur le bord de son chandail trop large. Se chandail, le traître, Tom n’a pas été capable de se retenir à quoi que ce soit même en tendant la main en direction de son frère qui venait de reprendre de la course de plus belle. Quelques secondes plus tard, Bill tourna brusquement la poignée et sort par la porte qu’il vient à peine d’ouvrir en catastrophe pour ne pas se la manger en pleine face.

 

« Hey, c’est pas juste, t’as triché! »

 

« Tout les coups sont permis. T’as jamais dit que c’était interdit. » annonça-t-il d’une petite voix triomphante sans vraiment se rendre compte qu’il avait reprit exactement les mêmes paroles que son frère quelques minutes plus tôt.

 

C’est sur ce qu’il entama une petite danse de la victoire dans le cadre de la porte alors que le blond se relevait tant bien que mal en lui jetant un regard noir qui se transforme bien vite en regard amusé en le voyant se dandiner de cette manière comme si il avait gagné aux jeux olympiques ou dans quoi que ce soit d’autre qui aurait put lui valoir tant de prestige. Sournoisement, il s’approcha de son frère qui ne s’occupait déjà plus de lui et qui n’arrêtait pas de crier à tue-tête « Pour moi le maquillage! » et le tout en boucle sans s’arrêter pour regarder son frère qui se trouvait déjà juste à côté de lui. Sans prévenir, le guitariste bondit sur sa proie et lui attrapa la tête pour la frotter frénétiquement en faisant gémir le jeune aux cheveux de jais qui était agacé des traitements de son frère.

 

Après un moment, il finit par se débarrasser de son frère qui le martyrisait et qui était d’ailleurs en train de le décoiffer totalement. Il lui adressa un regard qui lui disait que si il approchait encore une fois qu’il n’allait pas hésiter à attaquer à son tour. Pour sa part, le blond était mort de rire en le voyant avec les cheveux qui allaient dans tout les sens… à vrai dire, cela ne faisait pas trop grande différence à certaines autres fois où il avait les cheveux coiffés dans les airs, un peu dans tout les sens. Après avoir quitté son frère du regard, Tom baissa les yeux vers la montre qu’il avait au poignet et eut un petit sourire moqueur avant de relever la tête vers son frère qui le regardait avec un peu d’interrogation dans les yeux, voulant apparemment savoir quelle heure il était même si il ne lui suffisait de pencher les yeux vers son propre poigner pour avoir la réponse à sa question muette qui resta un moment sans réponse étant donné que le jeune homme semblait décidé à le faire poiroter un petit moment.

 

« Bon, je crois qu’on devrais y aller si on ne veut pas se retrouver trop juste. »

 

Bill fronça alors un peu les sourcils en entendant ce que lui disant son jumeau. Il porta finalement lui aussi son regard vers sa montre et ses yeux s’agrandir brusquement en voyant que cela devait bien faire cinq minutes qu’ils devaient être partis et qu’ils allaient certainement manquer l’autobus si ils ne se dépêchaient pas. Il attrapa le poignet de son frère et le tira à l’extérieur avant de fermer et verrouiller la porte de leur maison. Puis, il reprit le bras du jeune blond. Il commença à courir tout en traînant son frère derrière lui qui semblait prendre un malin plaisir à les ralentir.

 

¤*¤*¤

 

(1) Pardon

(2) Merci

(3) De rien

(4) Quoi

(5) Oui

(6) Pourquoi

(7) Menteur

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales