Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021
  • Choc
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • La première fois que Mathilde vit Alexandre (...)
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 1 000 - 2 800 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 18/09/2020
  • C'était un dimanche de décembre (...)
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Solde
    LE SOC
    Nb de signes :
    Genre : atypique - art visuel - absurde - poésie - avant-garde
    Délai de soumission : 25/10/2020
  • Sexe et sexualité dans le futur et ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 06/12/2020
  • Métamorphoses
    Éditions GandahaR
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • En attendant septembre
    nsanzimana édition
    Nb de signes : > 169 sec
    Genre : poésie
    Délai de soumission : 29/08/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1574 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Tokio Hotel


Défi : Tokio Hotel ... Connais pas !!!
Nous des démons?………... Non ce n’est pas possible !!!!
[Histoire En hiatus]
Auteur: TWICK Vue: 1754
[Publiée le: 2007-05-19]    [Mise à Jour: 2007-08-23]
13+  Signaler Romance/Humour Commentaires : 26
Description:
Demons children, un groupe de rock de cinq filles dont des jumelles qui vont faire tourner en bourrique les membres du groupe Tokio Hotel qu‘elles ne connaissent pas. Fou rire, bêtises et problèmes à la pelle durant un petit voyage direction l’Allemagne.

Petit truc pour le debut(2 premiers chapitres):
En gras, c’est de l’allemand.
En italique c’est de l’anglais.
En normal: c’est du français.
a partir du chapitres 3 on inverse:
en gras: c'est du français.
en normal: c'est de l'allemand.
Crédits:
Tokio Hotel,…………… qui ? Connais pas!!! À euh………… non ce n’est pas à moi, heureusement pour eux. Par contre, les membres de Demons Children sont à moi à leur grand désespoir.

les chansons qui seront peut etre mises sont à moi rien qu'a moi alors pas touche!!!!!!
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 7 : prise de bec.

[2502 mots]
Publié le: 2007-08-23Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 7 : prise de bec.



Ce matin, le groupe Demons Childreen est dans une salle de l’hôtel pour une réunion importante.
Au fil des heures, la température monte de plus en plus, une des jumelles se met à gueuler sur Eric quand eu même moment, David et les garçons passent.
?: et pourquoi je n’ai pas le droit ? Donnes moi une bonne raison.
Eric : c’est trop dangereux pour toi.
?: ce n’est pas une raison, je veux chanter cette chanson, un point c’est tout.

Les garçons se sont arrêtés devant la porte pour écouter.
Bill : je ne sais pas ce qu’ils peuvent se dire, mais ça chauffe.
Tom : on dirait marina qui gueule ?
Gustav : comme tu peux le savoir ?
Bill : quand il est question de fille, Tom sait tout.

La porte s’ouvre manquant de cogner un des garçons, pour dévoiler une Marina totalement furieuse.
Marina : qu’est ce que vous foutez là ? on ne vous a jamais appris qu’il ne fallait pas écouter aux portes.
Georg : si on nous là appris, mais pour ton information, on ne parle pas français, donc on a rien compris.
Tom : j’ avais raison, elle était à toi cette grande gueule, je suis…………..
Il n’a pas le temps de finir car Marina vient de lui balancer une gifle magistrale dans la figure.
Marina : tu veux savoir ce qu’elle pense la grande gueule ?
Bill : je crois qu’il a très bien compris.

Elle commence à s’éloigner, mais Eric apparaît dans le couloir.
Eric : revient ici immédiatement !!
Marina lui tire la langue et se remet en route vers la sortie.
Eric : si tu ne reviens pas tout de suite, ne reviens plus jamais.
Elle s’arrête et commence un demi-tour.
Eric : c’est bien obéit, j’en ai quand même marre de vos sauts d’humeur.
Marina lui fait un doigt avant de se barrer en courant. Eric rentre dans le bureau sans fermer la porte.
Eric : Maria, ta sœur est virée du groupe!!
Maria : mais bien sur et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu. D’un coté tu n’as cas pas la chercher. Laisses la chanter cette chanson, ce n’est pas la mort !!
Eric : non, c’est hors de question, elle ne chantera plus rien.
Maria : tu fais chier, va te faire foutre !!!
Eric : surveille ton langage.
Alida : tu ne peux pas la virer ?
Eric : si je le peux !!
Kallista : alors il n’y a plus de groupe, faut te trouver un autre boulot.
Les filles quittent à leur tour la salle pour aller dans leur chambre.
David se tourne vers las garçons.
David : je dois parler avec Eric, vous avez quartier libre.
A peine ces mots sont-ils prononcés que les garçons partent retrouver les filles dans leurs chambres.

Bill : ça va les filles ?
Gustav : Marina n’est plus là ?
Maria : non ça ne va pas, et oui elle est parti.
Kallista sort du balcon, portable à la main.
Kallista : on n’arrive pas à la joindre.
Katia : faut essayer encore.
Kallista recommence le numéro et une sonnerie retentie faiblement dans la salle de bain.
Tom ouvre la porte, mais il n’y a pas de marina, juste un portable à coté du lavabo.
Tom : c’est ça son portable ? ce n’est pas très bon ça?
Maria : tu as deviné ça tout seul ? C’est bien !!!
Alida : Calme-toi, ce n’est pas en te mettant dans de tel état qu’elle va revenir plus vite.
Katia : arrêtes de faire les cents pas, tu va faire un trou dans le
plancher.
Maria s’arrête en plein tournant.
Katia : je n’y crois pas elle obéit !
Kallista : ne rêves pas trop !
Maria se précipite vers la table de nuit qui sépare leurs deux lits.
Maria : putain de merde, fait chier, elle n’a pas son médicament sur elle !
Filles : merde.
Alida : la tu peux paniquer si tu veux.
Bill : c’est si grave que ça ?
Kallista : ça dépend de Marina, si elle fait une crise ou non.
Gustav : tu n’as pas une idée où l’on pourrait la trouver, c’est ta
jumelle, tu dois bien la connaître ?
Maria : y a plusieurs endroits possibles : un toit, un cimetière, un parc, de l’eau, ou un centre ville.
Katia : on serait chez nous, on irait droit au cimetière, mais là ça fait un peu loin sauf si elle a décidé de rentrer.
Georg : il reste plus que le toit, le parc, l’eau et le centre ville.
Alida : Séparons-nous en plusieurs groupe, Tom avec Maria direction le parc, Georg avec Kallista, aller voir ou il y a de l’eau.
Katia : je prends Gustav, on va au centre ville.
Bill : je vais sur le toit de l’hôtel.
Alida : je reste ici au cas où qu’elle revienne.
Maria : on se contacte par l’intermédiaire des portables. Bonne chance.

Les différents groupes partent dans leur direction. Bill monte sur le toit, peine arrivée, il remarque une silhouette penchée sur la rambarde.
Bill : Marina !!
La silhouette se tourne, montrant son visage humide.
Bill : on te cherche partout.
Marina : je sais, je les ai vu tous sortir.
Bill : je peux venir à coté de toi ?
Marina : si tu veux, je ne vais pas te mordre !!
Bill : Laisse-moi en douter.
Un léger sourire se forme sur son visage toujours humide.

Pendant un moment, il regarde le paysage qui s’offre à eux, le silence fait rage.
Bill : c’est magnifique, je comprends pourquoi tu es montée ici? Faudrait peut être que je prévienne les autres pour qu’ils arrêtent de tourner en rond.
Marina pose sa main sur le bras de bill, pour qu’il ne prenne pas son portable.
Marina : pas encore, je voudrais rester encore un peu seul !
Bill : tu veux que je te laisse ?
Marina : non, toi tu peux rester.

Ils se mettent sur le sol, Marina est à la tête poser sur le ventre de Bill.
Bill : pourquoi tu es partie comme ça ?
Marina : c’est de la faute d’Eric, il ne veut pas que je chante une
chanson. Il m’a pris la tête.
Bill : c’est quoi comme chanson ?
Marina : je t’en pose des questions moi ?
Bill : désolé, c’est ……… que……..euh, désolé !!
Marina lève la tête pour regarder Bill qui est devenu tout rouge à cause de son gêne. Elle lui pose une main sur une des siennes. Ils se regardent droit dans les yeux, Marina devient aussi rouge que lui.
Marina : avec Maria on a lancé un concourt, des enfants doivent choisir leur chanson de dessins animés préférés. Avec l’accord de différents chanteurs, on va faire un album avec les chansons qui ont gagné le concourt. Sauf que la chanson que l’on doit chanter en duo avec maria demande beaucoup de souffle pour certain passage, hors actuellement, je n’en ai pas beaucoup.
Bill : Eric veut juste que tu ne te fasses pas de mal.
Marina : je sais, mais il me prend le chou.

Le silence se reforme jusqu’au moment ou Bill se rappelle qu’il a oublié une chose.
Bill : pourquoi maria était en panique quand elle a vu que tu n’avais pas un certain médicament sur toi ?
Marina se met à chercher dans ces poches.
Marina : je n’ai pas mon portable non plus. Elle va me tuer quand je vais renter.
Bill : je ne sais pas elle sera peu être contente de te voir.
Marina : pour répondre à ta question, je suis asthmatique. Ce médicament m’aide en cas de crise à me calmer.
Bill : je comprends mieux, c’est pour ça que tu étais toute essoufflé la dernière fois que l’on a couru dans la rue.
Marina : tu as tout compris.

Bill : faudrait peut être prévenir les autres, ils doivent s’inquiéter?
Marina : tu as raison, et en plus je dois parler à Eric.
Ils se lèvent tranquillement. Avant de descendre, bill la prend dans ces bras et lui dépose un baiser sur le front. Ceci a le don de la faire rougir, au point d’essayer de battre les tomates.

Ils décident enfin à descendre, ils vont directement dans la chambre où il y a le plus de bruit, c’est à dire la chambre des jumelles.
A peine est-elle rentrer, qu’une masse se jette sur elle.
Marina : Lâches moi Maria, t’es lourde.
Maria : j’étais inquiète pour toi petite sœur, que ton portable soit dans la salle bain, sa pouvait passer, mais que tu n’as pas ton médicament sur toi, c’était trop pour moi.
Marina : je vais bien, je suis rentré et je n’ai pas fait de crise.
Alida : tu étais encore percher sur le toit pour regarder les nuages.
Maria s’approche très menaçante de Bill.
Maria : j’espère que tu n’as rien fiat à ma sœur ? Si tu lui as fait la moindre chose tu es devenu un homme mort.
Bill : je ne m’appelle pas Tom.
Tom : ça veut dire quoi ça ?
Maria : tout mon pervers !!
Marina se tourne vers deux personnes qui sont très occuper l’un par l’autre sur son lit.
Marina : je ne suis pas très sur qu’ils m’ont cherché ses deux la. Je crois plutôt qu’ils se sont trouvés..
Kallista : ça fait un moment déjà qu’il essaye de battre le record d’apnée.
Marina : à la fin, ce n’est pas moi qui va avoir besoin du médicament.

Bill s’éloigne pour parler à son frère qui boude dans son coin.
Bill : tu boudes à cause de ma réponse tout à l’heure, ou à cause de ses deux là ?
Tom : j’en ai marre, j’adore cette fille, je l’ai dans la peau, mais
j’arrive à rien
Bill : un Tom amoureux et un Tom qui foire.
Tom : tu n’es vraiment pas drôle. Toi par contre, tu as réussit ?
Bill : que veux-tu dire ?
Tom : elle n’arrête pas de te regarder, voir même de te dévorer des yeux. Tu as fait quoi avec elle ?
Bill : juste parler !!

Marina se racle la gorge pour avoir l’attention de tout le monde.
Marina : merci de m’avoir chercher !!
Georg : c’était ça ou ta sœur nous tuer tous sur place.
Marina : je sais, mais dit toi que je peux être pire qu’elle la dessus. Quelqu’un sait ou est Eric ?
Tom : il est toujours dans le bureau avec David.
Maria : il a dit tout à l’heure qu’il te virait. Sauf que si tu pars le
groupe meurt.
Marina : je ne vous pas pourquoi, tu oublis qu’à l’origine on était que quatre.
Bill : comment ça se fait ?
Kallista : Alida est arrivée au bout d’un an.

Maria: avant j’étais à la gratte, Marina chantait en solo, mais j’ai fini par la rejoindre et j’ai laissé ma place à Alida.
Alida : tout ça pour faire un peu plus les folles et à éviter à Marina d’abuser de sa jolie voix.
Marina : j’ai un peu expliqué à Bill, vous pouvez le faire aux autres. Moi je vais voir Eric.
Katia : soit sage !!
Maria : on peut te retourner la phrase.
Elle quitte la chambre, laissant les filles se débrouiller avec les questions des garçons.

Arrivée devant la salle, elle prend une grande respiration et rentre.
Eric : Marina tu vas bien, Alida m’a prévenu ?
Marina : oui tout va bien, c’est Bill qui m’a trouvé sur le toit.
David : je vais vous laisser parler seul, je vais profiter pour aller voir mon groupe de monstres.
Marina : ils sont dans notre chambre.
A peine sortie leur brûlante discussion reprend.
Eric : même si tu m’as foutu la trouille en te sauvant, je ne veux pas changer d’avis.
Marina : si on a lancé ce concourt c’est pour rendre hommage à maman, tu sais pourtant que cette chanson c’est la dernière qu’elle a chanté. Je veux la chanter, mais on va faire autrement.
Eric : tu proposes quoi ?
Marina : Maria chante la partie que je devais chanter et je prend la sienne.
Eric : je veux bien, mais maria ne monte pas aussi haut que toi.
Marina : je sais, mais on va faire avec, par contre, je garde « partir là bas ».
Eric : elle est pire, elle monte encore plus haut.
Marina : peut être mais on fait un album pas des concerts. Je peux bien la chanter rien qu’une seule fois.
Eric : d’accord j’accepte mais avant t’iras voir le médecin pour qu’il te donne le feu vert.
Marina : marcher conclu.

Elle sort de la salle pour remonter dans sa chambre.
Alida : alors il a dit quoi ?
Marina : je chante les chansons mais pour la dernière de maman, on inverse nos rôles, Maria.
Maria saute au coup de tom qui se trouvait à coté d’elle et l’embrasse.
Tom ne se fait pas prier, il l’enlace et lui rend son baiser.
Marina : tu lâches ma sœur tout de suite !!
Tom se décale un peu d’elle sans la lâcher.
Tom : ce n’est pas moi qui ai commencé, tu vois ça avec elle.
Le groupe rigole de bon cœur avant de se réinstaller sur le sol.
Gustav : les filles nous ont tout expliqué. Comment tu fais pour chanter aussi bien avec un tell handicap.
Marina : J’aime ce que je fais, alors ça m’aide beaucoup.
Alida : ils nous ont aussi demandé pour l’histoire du cimetière, mais Maria a voulu t’attendre pour savoir si tu voulais en parler!
Maria : petite sœur ?
Marina : ce n’est pas compliquer, notre mère est décédé il y a 10 ans bientôt. Quand je ne vais pas bien, je vais lui parler sur sa tombe.
Maria : je fais pareille parfois.
Le silence fait rage. Mais Maria y remédie.
Maria : qui veut faire un jeu ?
Le groupe commence à jouer n’importe comment, mais au moins, il s’amuse.
Chacun retourne dans sa chambre que tard dans la soirée.

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales