Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Caprices de la femme en rouge
    Revue Les Caprices de la femme en rouge
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : poésie - réaliste - imaginaire
    Délai de soumission : Ouvert jusqu'à nouvel ordre
  • Musiques de parfums
    Le Cherche-Midi
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2018
  • Démons Japonais
    Éditions Luciférines
    Nb de signes : < 35 000 sec
    Genre : fantastique - horreur
    Délai de soumission : 30/01/2019
  • En situation de handicap... dans le futur
    Arkuiris
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 03/03/2019
  • L’école du futur
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire - fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 07/01/2019
  • La vérité
    Revue Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2019
  • Temps(-)Mort
    L’Alchimiste éditions
    Nb de signes : 10 000 - 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 30/01/2019
  • Sweek Stars 2018
    Sweek
    Nb de signes : < 100 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 21/01/2019
  • Romance
    Editions du Saule
    Nb de signes : > 150 000 sec
    Genre : romance - érotique
    Délai de soumission : Ouvert jusqu'à nouvel ordre
  • Tous métamorphosé.es
    Les Nouveaux Corps Éditions
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : fantastique - libre - imaginaire - art visuel - atypique - fiction - contemporain
    Délai de soumission : 23/11/2018

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Interview de Dorian Lake
 par   - 27 lectures  - Aucun commentaire

Dorian Lake, un ancien rôliste, auteur, et éditeur chez Noir d'Absinthe, sera interviewé en direct sur la chaîne youtube de studio-Infinite.
Ils vont parler de son expérience, de littératures de l'imaginaire, et de la rencontre organisée avec lui lundi 3 décembre à l'ExtraLife Café sur le thème Conflit & enjeux : écrire une bonne intrigue.

 

Writecontrol, le couteau suisse pour écrire vos histoires
 par   - 449 lectures  - Aucun commentaire

Writecontrol est un outil d'écriture en ligne, sécurisé, accessible et personnalisable.
Ce que vous écrivez est sauvegardé automatiquement.

Éditeur de texte avec compteur de mots
gestion de chapitres
gestion des personnages
dictionnaire de synonymes
divers thèmes
des éléments modulables
recherche wikipédia
gestion de favoris
export du livre
couverture personnalisable
etc.
En bref, tout ce qu'il faut pour écrire un livre. Et encore, plein d'autres fonctions sont prévues (*) !

Et vous savez quoi ? C'est gratuit !

(*) Il y a un sondage sur le site pour savoir quelles nouvelles fonctions seraient le plus utiles.

La page facebook : https://www.facebook.com/writecontrol/

 

Les Editions du Flamant Noir cherche de nouveaux Talents
 par   - 3275 lectures  - Aucun commentaire

Plumavitae s'associe avec Flamant Noir Editions

Plumavitae.co, vous vous souvenez ? Si non, rendez-vous sur plumavitae.co !
Mais ce n'est pas le sujet ! Nous avons le plaisir de vous annoncer notre partenariat avec Flamant Noir Editions, une maison d'édition exigeante consacrée au polar, le thriller ou encore le roman noir.

A partir du 2 mai 2018, grâce à Plumavitae, Flamant Noir Editions rouvre la réception des manuscrits par internet ! Auteur(e) de Thriller, de Polar ou de Roman Noir ? Envoyez-nous votre manuscrit !

Conditions d’envoi :

- Envoyez votre projet à cette adresse : manuscrits.flamantnoir.ed@gmail.com
- Votre manuscrit doit être cohérent avec la ligne éditoriale des Éditions Flamant Noir (plus d'infos sur http://editions-flamant-noir.com/)
- Adressez-nous au maximum les 50 premières pages de ton écrit (soit 37000 mots), accompagnées d’une présentation générale de vous et de votre projet

Alors, à vos claviers et que la Plume du Flamant Noir soit avec vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Super junior

Une fille chez les SuJu Auteur: Mimi-chan Vue: 59769
[Publiée le: 2010-08-28]    [Mise à Jour: 2013-03-15]
G  Signaler Romance/Humour/Amitié Commentaires : 272
Description:
Les absences à répétitions de Kibum, prit par son métier d'acteur en parallèle aux activités du groupe, commencent à chauffer les fans. Que faire dans une telle situation ? Le manager des Super Junior à finit par trouver une issus : Intégrer un nouveau membre au groupe ! Cependant, comment vont réagir les fans et les membres lorsque la seule personne possible et capable d'y entrer est une fille ?!
Crédits:
Les Super Junior ne m'appartiennent pas (eh non, malheureusement ils sont à des kilomètres de la France et ignore totalement ma banal petite existence...). En revanche, Adèle est créée de toute pièce, ainsi que Kim le manager, la mère d'Adèle et d'autre personnages qui apparaitrons peut-être par la suite...
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 24

[8566 mots]
Publié le: 2011-07-28Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voilà enfin la suite ! Je m'excuse pour le retard ! Mais bon j'en suis enfin venu à bout ^^' Bon allez, je ne dirais rien de plus, si ce n'est, bonne lecture !

Un coup frappé à la porte me tira du sommeil. Non, plus précisément, un millions de coups frappés à la porte me tirèrent du sommeil.

_Kyuhyun ! Adèle ! Debout il est déjà six heure dix ! Nous cria la voix de Leeteuk.

_Mais pourquoi tu rentres pas ? Entendis-je la voix d'Hangeng dire.

_Parce que c'est fermé à clé, répondit le leader.

_Hein ?! Pourquoi ce serait fermé à clé ?!

Difficilement, j'ouvris d'abord un œil. Puis deux. Il faisait noir dans la chambre, mais la lumière du couloir qui passait sous la porte apportait un tout petit peu d'éclairage. Je décidais d'ignorer les voix des garçons juste devant notre chambre et me redressa sur mes coudes. Les yeux encore tout endormis, je fixais un instant le visage de Kyuhyun à côté de moi. Je lâchais un soupir et lui colla ma main en plein milieux de la tête.

_Debout gros feignant, marmonnais-je en appuyant ma main.

Je l'entendis gémir et il gesticula jusqu'à ce que je le libère. Je me mis alors sur le côté, toujours sur un coude et passa un bras en travers de lui pour allumer le réveil.

_Ah, il est six heure douze Kyu, réveille toi...

Il ne répondit pas. Je penchais alors ma tête vers la sienne, prête à parler à nouveau, lorsqu'une de ses mains se leva pour s'abattre derrière mon crâne. D'une pression, il me fit brusquement baisser le visage vers le sien et nos lèvres se rencontrèrent. Je restais totalement figée, les yeux grand ouverts, tandis que Kyuhyun s'embarquait dans un baiser passionné. Ce n'est que de longues secondes plus tard à avoir reprit mes esprits que je me reculais précipitamment, mettant fin au baiser de plus en plus fougueux.

_Non mais ça va pas !! hurlais-je légèrement essoufflée à l'intention de mon voisin de chambre.

J'entendis des exclamations étonnés de l'autre côté de la porte, mais je n'y fis pas attention. Et c'est alors que je foudroyais Kyuhyun du regard que je me rendis compte qu'il s'était déjà rendormit.


Nous voilà de retour dans les si grands locaux de la SM Entertainment. Hier, dimanche donc, moi et le reste des Super Junior avions passés la journée à flâner. Kibum était resté avec nous une bonne partie de l'après-midi avant de finalement nous dire au revoir. Le tournage de son drama reprenait aujourd'hui, comme nous et nos activités du groupe. La journée d'hier s'était plutôt bien passée. J'avais au début eu un peu de mal à faire face à Donghae sans être gênée et vouloir m'enfuir au loin, mais au final, on a reprit une attitude à peu prêt normal. En revanche, Sungmin me collait encore plus qu'à l'accoutumé. Et il sourit tout le temps. Quand à Kyuhyun... je n'ai pas très bien comprit ce qu'il s'est passé ce matin. Hier soir, j'ai encore une fois dormis avec lui. Et j'avais remarqué qu'il était toujours aussi... possessif ? Il me prend dans ses bras avec plus d'assurance et ne me lâche pas d'un pouce. Mais encore ça, j'aime bien et ça ne me dérange pas vraiment. Mais je n'aurais jamais cru qu'il irait jusqu'à m'embrasser ?! Et puis si subitement en plus ! Je n'ai vraiment pas vu la chose venir. Mais ce qui m'étonne encore plus, c'est qu'après, une fois qu'on était bien réveillé, il a agit comme si de rien n'était. Peut-être n'a-t-il pas eu conscience de m'embrasser ? Comme il dormait comme une masse juste après, peut-être l'a-t-il fait dans son sommeil ? Parfois, lorsqu'on rêve, nos geste se répercute dans la réalité. Rêvait-il qu'il embrassait quelqu'un ? Mais tout de même, ça reste gênant pour moi. Enfin bon... comme il ne se souvient apparemment de rien (je ne lui en ai pas reparlé non plus...), j'ai essayée d'oublier.

Et donc, comme je le disais, nous voici de retour dans les si grands locaux de la SM Entertainment ! En salle d'enregistrement dès sept heure et demis du matin, beaucoup ont... la tête dans le pâté, comme dirait Shindong.

_Allez allez ! On se réveille là un peu ! Nous répéta Kim pour au moins la sixième fois depuis qu'on était entrés dans la pièce.

Pour nous treize, c'est à chaque fois la plus grande salle d'enregistrement du bâtiment qu'il nous faut. Normal, on ne rentre pas dans les autres...

_Mais Kim... tu parles trop fort bon sang, se plaignit Donghae en plongeant son visage entre ses bras posés sur la table.

Il s'était avachit sur une des chaises et Sungmin avait aussitôt prit celle d'à côté.

_J'veux pas le savoir ! Au boulot ! Vous avez une musique à enregistrer ce matin. Et je rappelle qu'elle doit être bouclée avant midi montre en main ! Plus le temps de jouer là, le timing est serré. Si vous voulez être au point pour la sortit de l'album, va falloir gazer !

_Mghn... m'en fous... mgh... veux dormir...

Kim se posta derrière Donghae et tira d'un coup sec sur sa chaise. Avant qu'il n'ai eu le temps de dire ''bonne nuit'', il se retrouva par terre, les quatre fers en l'air. Alors que Sungmin pouffait de le voir dans une telle position, Kim lui fit subir le même supplice. Il se retrouva à son tour les fesses par terre. Le reste des garçons présents dans la salle rigolèrent. Mais alors que les deux feignants se relevaient en grognant, se massant leur dos douloureux, l'un deux s'exclama d'une voix outré :

_Mais c'est pas juste ! Fit remarquer Donghae à notre manager. Adèle elle dort aussi et toi tu lui dis rien !

Ah oui, j'avais oubliée de préciser que moi aussi, je m'étais avachi sur une des chaises. Le visage calé entre mes bras, je retombais paisiblement dans mon sommeil, bercée par les voix et rires des douze autres Super Junior. Mais je me réveillais en sursaut en sentant ma chaise se dérober sous moi. Kim m'avait réservé le même sort qu'aux deux autres. Et c'est leurs visages satisfait qui m'apparut alors que j'ouvrais un œil en râlant. Il va falloir se mettre au boulot maintenant je crois...

Cette fois on était tous entrés dans cette pièce derrière la grande vitre qui nous sépare du bureau d'enregistrement. Quand je disais qu'il nous fallait la plus grande salle ! Treize micros avaient été installés en cercle dans ce vaste endroit. Des millions de fils parcouraient le sol et même parfois les murs. Être tous à la fois pour enregistrer la musique est plus pratique que d'y entrer par groupe et de faire des coupures après chaque couplets. Comme cela, on peut chanter le refrain et tout de suite enchainer avec la suite. Et puis comme dans cette musique que nous venons tout juste d'apprendre, il y a beaucoup de voix arrières ( principalement Yesung, Kyuhyun et Ryeowook ), rester tous ici pour tout chanter d'un coup permet à ces trois là de chanter en même temps que nous, par dessus notre voix. Bon, en bref, pas de coupure, pas de bidouillage, et c'est plus facile pour les techniciens de simplement rajouter quelques effets à certains passages. Voilà tout.

Nous sommes donc entrés tout les treize dans la salle. Kim a refermé la porte pour l'isolation phonique alors que chacun d'entre nous prenait place derrière un micro. Comme on devait s'y attendre, Yesung s'est prit les pieds dans les fils. Il a manqué de s'écraser la tête la première par terre. Heureusement pour lui, Hangeng était devant, et c'est donc notre petit Chinois qui s'est retrouvé au sol. Tout en rigolant, j'ai guidée Yesung en le prenant par le coude jusqu'au micro le plus proche, histoire qu'il ne provoque plus de dégringolades avant la sortit. Et je me suis mise à côté de lui. J'ai vu Kyuhyun en face de moi, à l'opposé du cercle, me jeter un drôle de regard. C'est comme s'il se méfiait vraiment de Yesung depuis qu'il m'a embrassé alors qu'il avait trop bu. Pour rassurer notre magnae, je lui ai fait un clin d'œil avec un petit geste de la main qui signifiait un peu « tout va bien ». Il a sourit et a détourné le regard. Ensuite, j'ai vu Sungmin s'avancer tout sourire vers moi. Le micro à ma droite était libre, il venait donc s'y mettre. Mais c'était sans compter Heechul qui, sortit de nul part, y prit place juste avant.

_Eh ! Râla Sungmin. C'est ma place !

_Oh je t'en pris on n'est plus à la maternelle, rétorqua Heechul dans un soupir. Je dois parler à Adèle, va trouver une place ailleurs.

Sungmin se mit à bouder et s'en alla prendre une place à côté de Siwon qui bavardait avec Leeteuk et Kangin. Et moi, je commençais à légèrement paniquer. Heechul devait me parler ? Mais de quoi ? Et pourquoi ?! Je n'eus pas le temps de pousser mes réflexions plus loin, car il alla droit au but :

_T'aimes Donghae ?

_QUOI ?!

Oups ! J'avais dû crier un peu trop fort parce que tout le monde se tut et tourna son regard vers moi, très étonnés. Lorsque je croisais par hasard le visage de Donghae qui me regardait tout aussi surprit que ses congénères, je ne pus empêcher une rougeur de venir prendre place sur mes joues. Heechul le remarqua et écarquilla aussitôt les yeux :

_Alors c'est vrai ?! J'ai raison !! Tu l'ai-

_Mais non abruti !! criais-je pour couvrir le son de sa voix.

Là, tout le monde était plus qu'interloqués.

_Quelque chose ne va pas ? Demanda Yesung dans mon dos.

Si bien que j'en sursautais. Bon sang, ce Heechul a le don de me mettre à cran, c'est pas possible.

_Non non, tout va bien, m'empressais-je de répondre, la voix plus dur que je ne l'aurais souhaitée.

_Heechul, qu'est-ce que tu lui a raconté encore comme bêtises, s'indigna Hangeng en s'approchant de lui.

_Désolé mon petit Hangeng, mais c'est top secret, répondit Heechul en lui jetant un rapide regard avant de reporter son attention sur moi pour me passer au rayon X.

Hangeng haussa un sourcil et ce ne fus pas le seul. Tout le monde suivit le mouvement.

_Qu'est-ce que vous mijotez tout les deux ? Demanda Eunhyuk en levant un doigt dans notre direction.

Je me mordis la lèvre inférieur, plus stressée que je ne l'aurais voulu. Heechul se mit à me sourire et Eunhyuk reposa sa question d'un air à moitié accusateur. M'enfin bon, avec lui, on sait à quoi s'en tenir. C'est Eunhyuk quoi, il raconte plus souvent n'importe quoi qu'autre chose.

_La curiosité est un vilain défaut petit singe, se contenta de répondre Heechul en se tournant à demis vers lui.

_Et puis il ne se passe rien, objectais-je en haussant les épaules. Heechul se fait des films, voilà tout.

_Et quels genre de films ? Demanda Kangin d'un air sournois.

_Du genre où tu n'as pas à t'inquiéter parce que ça concerne mon envie de venir te balancer un seau d'eau la nuit quand tu dormiras.

Ryeowook juste à côté de lui pouffa de rire et il se prit un coup de Kangin qui voulut ensuite riposter, mais Kim nous rappela à l'ordre de l'autre côté de la vitre.

_Vos histoires de cœur vous les réglerez plus tard, pour l'instant on enregistre une musique, tenez-vous prêt !

_Quelles histoires de cœur ?! râlais-je en me mettant malgré tout bien droite en face de mon micro, enfonçant le casque sur mes oreilles.

Du coin de l'œil, je vis Heechul me lancer un regard plus qu'entendu ainsi qu'un joli sourire. Je lui tirais la langue alors qu'il me chuchotais tout proche :

_On reprendra cette conversation plus tard.

Je soupirais. Puis certains garçons terminèrent de régler leur micro et de mettre leur casque avant qu'on soit enfin prêt et qu'on puisse donner le signal de départ.

La musique emplit tout mon cerveau. Je fermais les yeux quelques instant, savourant le son si délicat de l'intro de cette ballade. Chacun se concentrait. L'amusement et les gamineries d'il y a quelques minutes avaient laissés place à un professionnalisme hors du commun. Chacun respirait posément, tentant de caler à l'avance sa propre voix sur l'air de la chanson. Tout était dans nos esprits, en nous. Nous avions tous, ici, en nous, une part de talent lié à la musique. Et c'est ce talent qui ressurgit à travers leur comportement parfois immature que j'aime. Savoir qu'ils ont en eux, tous, quelque chose de magnifique. Si ce n'est pas la voix, c'est la danse. Ils sont splendide, c'est vraiment comme ça que je les vois.

Et c'est alors que je rouvrais mes yeux en souriant, que Ryeowook commença à chanter les premières notes du premier couplet. Sa voix si fine et tellement originale apporte toujours un peu de douceur aigu aux musiques. Puis il arrêta de chanter pour laisser faire Kyuhyun. Lui, c'est tout un flot de douceur grave qui embellit les sons. Un peu comme un filet de miel qui glisse sur les notes et parfois en fait vibrer certaines. Après Kyuhyun, vient Donghae, pour les dernières paroles de ce couplet. Avec Donghae c'est encore autre chose. C'est une douceur tendre et délicate qui prend place. Légère et calme. Parfois dur pour les moments plus forts. Il fait alors jouer ses cordes vocales pour faire à son tour vibrer les dernières notes. Ainsi s'achève dans un accord parfait avec un accent grave de la voix de Yesung au second plan, les dernières notes de ce premier couplet. Et dans un ensemble des plus harmonieux, nos treize voix s'élèvent à l'unisson pour entamer le refrain. Je vois autour de moi ces garçons qui chantent ensemble, le regard sérieux, doux, calme et posé. Et moi je chante avec eux. Je suis là avec eux, quel bonheur. Parfois, certains se jettent quelques regards et se sourient. C'est en montant d'un cran dans les aigus pour la deuxième partie du refrain que je lève les yeux et croise le regard de Leeteuk. On se sourit puis on se concentre à nouveau sur notre voix. Le regard fixe et droit, je respire profondément. Mon tour vient. À nous treize, on termine le refrain dans une voix basse. C'est à moi de jouer. Et pour une fois, dans une musique, je dois chanter aigu. Le deuxième couplet commence par une note fraiche et haute. Il faut que je sois à la hauteur. Je respire alors et m'élance. Ma voix s'élève et se répercute dans mes oreilles. Je me concentre sur mes cordes vocales pour en faire sortir mes plus beaux aigus. Puis je redescend et enfin, je me tais. Yesung chante à ma suite. Et tout le reste s'enchaine. Chacun a une petite partie à chanter, puis on entonne le refrain ensemble. Vers la fin de la musique, les tons changent, s'accélèrent, s'embellissent. Une note, puis le silence. Et enfin, ma voix qui s'élève encore plus haut que précédemment. Ma voix féminine est parfaite pour cet instant. Et alors que je chante encore, Kyuhyun cale sa voix grave en arrière de la mienne. Les aigus de Ryeowook viennent s'y accorder. Et enfin Yesung termine dans un flot de vibrations intenses. Et nous reprenons tous ensemble d'une voix plus puissante que jamais. Les KRY chantent en arrière, jettent des petits sons par-ci par-là et embellissent l'ensemble. Une harmonie de notes et de sons s'élèvent toujours plus haut dans la pièce pour finalement retomber lentement, tout lentement... c'est Kyuhyun qui chuchote les derniers mots.

Je restais un instant silencieuse, écoutant patiemment le vide après la musique. Ce vide, ce silence qui en fait partit. « Le silence après une chanson EST la chanson » m'avait un jour expliquée ma mère alors que j'étais encore enfant. En y repensant, je me mis à sourire. Puis on put enfin souffler lorsque Kim lança :

_Ok !

Dans un souffle commun, on laissa retomber nos épaules et plusieurs enlevèrent le casque de leurs oreilles en souriant de contentement.

_Vous avez été parfaits ! Vraiment parfait ! Nous félicita Kim à travers la vitre, la bouche collé à un micro pour qu'on puisse l'entendre. Il n'y a rien à redire ! Moi qui pensait qu'il allait falloir la recommencer au moins deux fois, je suis heureux de voir que non. Bon ben... vous allez pouvoir entamer la chorégraphie dès maintenant, c'est cool ça !

On se mit à râler. Kim rigola puis nous dit finalement :

_Bon allez je rigole. Reposez-vous un peu. Vous entamerez la chorégraphie dans trois heures, ça vous va ?

_Mouais... bouda à moitié Kangin.

_Eh, profitez-en donc ! Plus tôt vous commencerez, plus tôt vous aurez fini !

Il n'avait pas tord. C'est donc en acceptant qu'on termina d'enlever nos casques et de les reposer sur les micros avant de sortir de la salle. Tout en marchant, j'ai vu Siwon venir me rejoindre. Il m'a alors annoncé qu'il avait été stupéfié par ma voix.

_Ah bon ? M'étonnais-je tout en observant Yesung du coin de l'œil, de peur qu'il ne retombe.

_Oui, m'avoua Siwon dans un grand sourire. On ne t'avais jamais entendu pousser ta voix comme tu l'as fait ici. Bravo, c'était vraiment réussi !

_Oh merci ! M'exclamais-je joyeusement, très flattée par ses propos.

On continua de bavarder un peu jusqu'à ce qu'on ai rejoins la salle adjacente. Dans celle-ci, certains garçons s'étaient déjà assit autour de la grande table. Et puis chacun y prenait place à son tour. Nous n'avions que trois heures de libre avant d'entamer la choré. Rentrer à la maison maintenant n'aurait servit à rien. Et donc on décida de rester ici à parler tous ensemble. Moi j'allais naturellement m'installer à côté de Siwon pour poursuivre notre conversation, mais je me sentis brutalement tirée en arrière par une main qui m'avait attrapée le poignet. Surprise, je me laissais faire jusqu'à ce que mes fesses rencontrent une chaise.

_Heechul !

Comme je m'y attendais, c'était lui qui m'avait amené là. Il m'avait forcé à m'asseoir sur la dernière chaise de la table, tout au bout de la rangé. Et il s'assit sur celle en face de moi. Grognant, je voulus me relever, mais il se pencha en travers de la table pour m'attraper les bras et me faire retomber brusquement. Je le foudroyais du regard avant de tourner les yeux vers Siwon qui nous regardait d'un drôle d'air. Je baissais les sourcils et prononçais un « désolé » muet dans sa direction avant d'enfin confronter Heechul.

_Bon quoi ? Demandais-je en soupirant. Qu'est-ce qu'il y a ? Qu'est-ce que tu me veux ?

_On va profiter de ces trois heures de libre pour parler un peu toi et moi, m'annonça-t-il simplement.

Je soupirais de plus bel. Mais au même moment, Shindong dit quelque chose qui retint notre attention.

_Au fait Eunhyuk, comment c'est passé ton rendez-vous chez le médecin hier ?

_Oh oui c'est vrai ! S'exclama Sungmin. Il devait te dire si tu pouvais enlever ton plâtre plus tôt, c'est ça ?

_Ah oui, on ne vous en a pas reparlé, sourit Leeteuk. Eh bien... vas-y Eunhyuk, dis-leur.

Notre danseur se redressa fièrement et un grand sourire aux lèvres nous annonça :

_Je vais pouvoir l'enlever au milieux de la semaine prochaine !

_Nan !! Vraiment ??

Les exclamations de joies ne tardèrent pas. Nous étions tous très heureux d'entendre la bonne nouvelle. Et Eunhyuk avait une mine radieuse. Ça fait vraiment plaisir de le voir comme ça.

_Après des examens, et compte tenue de mon statut de danseur et chanteur, le médecin nous a informé qu'on pouvait enlever mon plâtre dès la semaine prochaine. À condition bien sûr que je ne force pas trop sûr mon bras non plus, nous expliqua Eunhyuk.

On applaudis bien fort en criant. Dès qu'il enlèvera enfin son plâtre, va falloir ouvrir le champagne ! Eunhyuk pourra enfin réintégrer toutes nos activités, ça c'est une très très bonne nouvelle !

Mais la mauvaise était que... À peine les Super Junior étaient partit dans une grande conversation sur tout ce qu'Eunhyuk allait pouvoir refaire, Heechul a claqué des doigts devant mon visage pour retenir mon attention. Je ne vais pas pouvoir y échapper, je le crains fort.

_Bon alors Adèle, me dit-il en se penchant en avant pour ne pas avoir à parler trop fort. Tu l'aimes Donghae oui ou non.

Mon cœur rata un battement et je m'empressais de me pencher à mon tour pour pouvoir ainsi chuchoter encore plus bas.

_Mais non je ne l'aime pas ! Enfin si, je l'aime bien évidemment... Mais je ne suis pas amoureuse de lui !

_Tu es sûre ?

_Puisque je te le dis ! Je ne vois même pas où tu es allé chercher tout ça... franchement...

_Ben excuse-moi mais ton comportement de vendredi soir était plus qu'étrange, objecta Heechul en se penchant encore un peu. Donghae... tu l'évitais, j'en suis certain.

Je fronçais les sourcils puis me baissais encore. Nous rasions presque la table, nos deux visages à quelques centimètres l'un de l'autre.

_Je ne suis pas amoureuse de lui !

_Bon OK. Pour l'instant on va dire ça... accepta Heechul.

Je soupirais mais lui n'en resta pas là. Il se rapprocha encore, le regard très sérieux.

_Il s'est passé quelque chose alors.

_Quoi ?

_Entre toi et Donghae, précisa-t-il en soupirant devant mon air incompris. Il s'est passé quelque chose.

_Mais... mais non enfin... pou-pourquoi tu dis ça ?!

_Oh allez Adèle, ça se voit comme le nez au milieux de la figure. Il s'est passé un truc entre vous deux c'est obligé !

La scène de mon baiser avec Donghae se rejoua dans ma tête. Mais j'interdis aussitôt à mes joues de devenir rouge et me pencha au maximum pour être le plus proche possible d'Heechul. Nos nez se frôlaient.

_Heechul, dis-je dans un murmure. Il ne s'est rien passé. Oubli tout ça et laisse-moi tranquille.

Je supportais son regard de longues seconde. Nos yeux rivés à ceux de l'autre, aucun d'entre nous ne voulait lâcher le morceau. Puis une lueur de ruse et de malice prit place au fond des prunelles sombres d'Heechul et un léger sourire apparut sur ses lèvres. Ça ne présageait rien de bon et une sueur froide passa dans mon dos.

_Bon très bien, finit-il par murmurer. Si tu ne veux pas me dire ce qu'il y a eu entre toi et Donghae, alors j'irais le voir lui pour lui demander.

J'écarquillais les yeux en fixant ceux d'Heechul, tentant d'y déceler le mensonge qui s'y cachait, persuadée qu'il blaguait. Mais il n'en fit rien.

_Donghae sera sûrement plus à même de me dire ce qu'il y a eu entre toi et lui.

_Non, Heechul ne fait p-

Je me tus soudainement, clignant des yeux plusieurs fois. Heechul fronça les sourcils. Il avait dû remarquer lui aussi ce... silence...? On se regarda encore comme cela cinq bonnes seconde avant de tourner dans un même mouvement notre visage vers le reste de la table. La totalité des garçons nous observait dans un silence... monacale.

_Ooh... god... murmurais-je en baissant les sourcils.

_Eh eh... shit... me répondit Heechul.

Je rétorquais en grognant mais aussitôt, Leeteuk prit la parole.

_Mais qu'est-ce que vous faites ?

Je pris une grande respiration et me reculais d'Heechul le plus doucement possible, comme si le moindre geste brusque allait tout révéler. Heechul en fit de même et on s'installa le dos bien collé à notre chaise sans rien répondre.

_Vous êtes bizarre tout les deux ce matin, remarqua Shindong. Qu'est-ce qu'il y a ? Il s'est passé quelque chose ?

_P't'être bien... fit Heechul en me jetant un regard en biais.

Je plissais les paupières et le regardais de manière qui signifiait clairement « Toi... fais gaffe à ce que tu dis ou sinon... ». Il rigola intérieurement, ce geste faisant simplement soulever ses épaules dans un air des plus détaché. Agacé, je cessais de le regarder.

_Heu... comment ça ''p't'être bien'' ? Voulut savoir Sungmin. Adèle, il y a quelque chose qui s'est passé ?

_Oui, avouais-je en croisant les bras.

Je pouvais facilement deviner l'air surprit mais amusé d'Heechul.

_Il fait pipi au lit, déclarais-je en le désignant du pouce sans le regarder.

_Eh ! S'exclama-t-il en se redressant.

_Non... c'est vrai ? Demanda Kyuhyun d'un air choqué, avec tout de même dans la voix des accents de rire.

_Mais non c'est pas vrai ! Elle raconte n'importe quoi !

_Ah oui ? Alors c'était quoi la grosse flaque jaune sur ton drap la dernière fois ? Tu sais, lorsque je faisais la lessive, dis-je en le lorgnant d'un œil malicieux.

Heechul fronça les sourcils et se redressa, les deux mains sur la table.

_N'importe quoi ! Tu racontes n'importe quoi !

_Bien sûr que non ! C'est pour ça que tu tiens tant à me parler, tu ne voulais pas que je déballe tout aux garçons !

_C'est pas vrai ! Cria-t-il pour se défendre. J'ai jamais fais ça !

Il se tourna vers les garçons dans l'espoir de remarquer qu'ils étaient tous d'accord avec lui. Mais au contraire, ils luttaient tous contre le fou rire. En voyant cela, Heechul me foudroya du regard. Moi je rigolais bien. Et na !

_Allons Heechul, il n'y a rien de mal à ça tu sais, ça peut arriver à tout le monde, fit Kangin pour le charrier.

_Mais je ne fais pas pipi au lit !! s'exclama-t-il, en colère.

_Ohla ! Garde ton sang froid un peu, lui dis-je tout sourire.

Il me foudroya du regard puis, sans même que je n'ai le temps d'ajouter quelque chose, il pointa son doigt sur le sol, à mes pieds.

_Ya une araignée là, lança-t-il très calmement.

Il ne m'en fallut pas plus pour hurler. Dans un sursaut de terreur, je grimpais sur la table et tout en criant, la parcourut à quatre patte pour me poster à l'opposer et serrer très fort dans mes bras la première chose qui me vint à porté. Je voyais Heechul mort de rire. Il se tenait le ventre tellement il riait. Et moi je continuais de trembler comme une folle serrant de plus en plus la chose que je tenais contre ma poitrine, comme un enfant ferait avec son doudou lorsqu'il est terrifié.

_Oh mon dieu Adèle, souffla Heechul entre deux hoquets de rire. T'aurais dû voir ta tête...

Il s'essuyait des larmes de rire. Autour de moi, le reste des garçons rigolait également, amusé par ma réaction. Mais moi je n'étais pas amusé du tout.

_C'était pas drôle, boudais-je en serrant encore plus fort.

_A-dèle ! Tu... m'étouffes !! me parvint une voix.

Je pris enfin conscience que la chose que j'avais attrapé n'était autre que la tête d'Eunhyuk. Il se débattait comme il pouvait, le visage enfoui sous mes bras collé contre ma poitrine. Je desserrais ma prise et il se projeta immédiatement en arrière, avalant le plus d'air possible. Il manqua de tomber de sa chaise mais se redressa à tant et put enfin reprendre une respiration normal. Autour de nous, tout le monde explosa de rire. Celui si particulier de Leeteuk accompagna celui d'Heechul qui résonnait plus fort que tout les autres.

_Je suis désolée Eunhyuk ! M'excusais-je aussitôt, gênée de m'être autant emportée pour une simple araignée (qui n'existait même pas...).

_C'est rien... murmura-t-il dans un souffle. C'est rien... Mais pourquoi faut-il toujours que ce soit sûr moi que ça tombe !!

Bien que désolée, je ne pus empêcher un petit sourire de venir naitre sur mes lèvres. C'est vrai qu'Eunhyuk n'a souvent pas de bol...

_Bon, tu devrais peut-être descendre de la table maintenant, me fit remarquer Donghae assit sur la rangée d'en face, un petit sourire ornant son visage amusé.

_Ah oui parce qu'elle est plutôt fragile tu sais... ajouta Hangeng la mine inquiète.

_Eh... pardon ? Dis-je à l'adresse du Chinois. Qu'est-ce que tu insinues là ?

_Heu... mais rien !

Je m'approchais de lui pour le regarder droit dans les yeux.

_Ose dire que je suis trop lourde pour la table tient !

_Mais j'ai jamais dit ça ! S'exclama-t-il tout paniqué.

Il y eut une nouvelle slave de rire mais la voix de Yesung dans mon dos m'interpella.

_Hum... Adèle ? C'est pas que je n'aime pas tes fesses, mais les avoir juste devant les yeux c'est pas très...

Je me retournais pour remarquer qu'effectivement ma position n'était pas très élégante. Gênée et agacée des rires qui n'arrêtais je m'empressais de poser à nouveau les pieds sur le sol.

_Bon vous avez pas bientôt finit de vous moquer là, dis-je d'un ton un peu blessé.

_Oh mais on rigole, fit Kyuhyun pour me rassurer.

Je fis la moue tandis qu'Heechul reprenait la parole.

_Le pire c'est que tu venais juste de me dire à moi de garder mon sang froid !

Et il rigola de plus bel. Leeteuk s'effondra de rire sur la table. Ryeowook était dans la même position.

_Oui bon ça va ! J'ai compris ! Râlais-je.


Le reste de la matinée passa bien vite. Si vite, que je ne vis même pas midi arriver et que déjà nous étions de retour sur la piste pour poursuivre l'entrainement. Depuis notre petite altercation, Heechul et moi ne nous sommes pas vraiment reparlés. Mais dès que nos regards se croisaient, il manquait à chaque fois d'exploser de rire. Au début ce comportement m'énervait, mais vers le milieux de l'après-midi, j'ai laissée coulé et ai même finit par rire avec lui. Et puis de toute façon on était tous beaucoup trop débordés pour ne serait-ce que penser à une dispute.

Il fallait qu'avant la fin de la journée, cette chorégraphie soit terminée. C'était celle en rapport avec la musique de ce matin et du clip qu'on allait filmer ce week-end. Et c'est également celle ou on danse en duo dans le clip. Après avoir donc révisés un peu les pas du refrain pour s'assurer qu'on les connaissaient par cœur, on a chacun dû danser notre duo pour le mettre définitivement au point. Chacun notre tour, nous sommes passés devant le chorégraphe pour lui montrer ce que nous avions préparés. Bien évidemment, comme il fallait s'y attendre, dès qu'un duo passait, le reste des garçons en profitait pour commenter sur tout ce qu'il y avait à dire. Lorsque vint le tour de Kangin et Leeteuk, celui-ci se rata majestueusement et fit tomber Kangin au sol. Dois-je préciser qu'on a tous été atteint d'un fou rire incurable ?

Enfin bref... Moi je suis passée avec Donghae. Au final, on avait enfin réussi à le terminer ce duo. Et je n'en était pas peu fière. On avait déchiré ! Même si... être aussi proche de Donghae durant ces quelques secondes de danse m'avait un peu perturbé. Je repense plus que je ne le souhaiterais à notre baiser. Oui je sais c'est moi qui l'ai embrassé et sur le coup je ne savais même pas ce que je faisais ! Mais quand même... ça reste perturbant...

Enfin bon, voilà que se termine enfin notre éprouvante journée. Et ce n'est que le début de la semaine... Bon, je ne vais pas me plaindre, j'aime ça.

_Allez, tous à la douche ! S'exclama Kangin en étirant tout ses muscles. Vous puez la transpi les mecs !

_Parle pour toi, t'as pas vue les taches sous tes aisselles ? Rétorqua Kyuhyun qui passait par là.

S'en suivit une course poursuite dans les couloirs de la SM jusqu'aux douches. Tous le reste du groupe suivit joyeusement en marchant. Au dehors, la nuit était tombée. Je voyais à travers les fenêtres toutes les petites lumières qui illumines Séoul la nuit. De là, nous avons une vue magnifique.

Une fois arrivé dans l'espace réservé aux douches, je remarquais que Kangin avait réussi à rattraper Kyuhyun et il le faisait souffrir en frottant durement dans ses cheveux, sur le haut du crâne.

_Au secours !! Nous interpella Kyuhyun en levant une main désespérée dans notre direction.

Personne n'y fit attention et les garçons entrèrent dans les vestiaires sans lui accorder un regard.

_Bande de monstre !! cria notre petit magnae.

Moi, amusée, je décidais de le laisser aux griffes de Kangin qui le trainait ensuite dans les vestiaires pour rejoindre les autres. Je me demande quelle torture il va subir, mais je ne serais certainement pas là pour voir.

_Tonton Kim ! Appelais-je alors qu'il faisait demis-tour pour nous laisser là.

Tout les garçons étaient partit se doucher, mais moi j'avais besoin de quelqu'un pour surveiller ma porte.

_Tonton, tu ne restes pas ? Comment je fais pour me laver moi ?

_Oh Adèle ! Désolé mais j'ai une importante réunion qui m'attend. Il est déjà très tard, et si je ne me dépêche pas, ils ne m'attendront pas plus pour commencer.

_Ben oui mais... Et je fais comment moi ?

_T'inquiète pas j'ai prévenu Sungmin.

_Sungmin ?

_Oui, je lui ai demandé s'il pouvait surveiller devant ta porte dès qu'il aura finit de se doucher. Il t'attendra ne t'en fais pas. Sungmin est digne de confiance.

_Oui je sais mais... Bon d'accord. File vite à ta réunion !

_Merci ma puce, fit-il avant de s'avancer vers moi pour me donner un petit bisous sur le front.

Je lui souris et il partit en trottinant rapidement. Bon allez, à la douche moi. Tout ce que j'espère, c'est que personne ne rentrera avant que Sungmin ne soit là. Et j'espère qu'il n'a pas oublié non plus. ...Hum non, c'est Sungmin, ça m'étonnerais beaucoup qu'il oubli qu'il doive surveiller la porte de mes vestiaires pendant que je me douche. Vous voyez pourquoi n'est-ce pas ?

Tout en me déshabillant, je repensais à cela. Au fait que Sungmin m'aime. Il avait eu bien du courage pour me l'avouer. Mais j'avoue que même si au début ça m'a gênée, maintenant..., étrangement ça me rend heureuse. Parce que, quand on y pense bien, Sungmin est amoureux de moi ! C'est quelque chose quand même ! Et puis il est si gentil avec moi. Tellement mignon. Il est vraiment adorable comme garçon. Oui, ça me rend vraiment heureuse qu'il m'aime. Mais... je ne sais pas si notre relation pourra rester telle qu'elle est maintenant indéfiniment...?

Sitôt que je me mis sous la douche et que le jet d'eau m'aspergea le visage, toutes mes pensées se dissipèrent. Je soupirais d'aise en augmentant un peu la chaleur de l'eau et resta là dessous un bon moment, me prélassant juste, profitant de ce moment de paix et de relaxation. J'eus l'impression que tout mes muscles se détendaient et cela me fit le plus grand bien. Ce n'est qu'au bout de bien cinq minutes que je me décidais enfin à me laver. Observant mon gel douche à la noix de coco quasi vide, je me mis à sourire. Il faudra que je pense à en acheter un autre. Cette fois je le cacherais sous l'évier, niark !

Puis j'entrepris de me faire un bon shampoing. Là encore, je restais le plus longtemps possible sous l'eau. En me rinçant tout le corps et les cheveux, je fis exprès de repasser au moins trois fois à chaque endroit, comme si je souhaitais que ce moment au chaud dure éternellement.

_Adèle ?

La voix soudaine me fit sursauter. J'ouvris mes yeux et me tourna brusquement en direction des vestiaires. Bien évidemment, la porte de ma cabine de douche était fermée, mais la voix m'avait parut si proche. Avais-je rêvée ?

_Adèle, tu es là ? Tout va bien ?

Non je n'avais pas rêvée. Et c'était bel et bien la voix de Sungmin. Il n'est quand même pas rentré ?

_Sung-Sungmin ? Qu'est-ce que tu fais là ? M'écriais-je tout en coupant l'eau pour mieux entendre.

_Ah ! Ben je garde ta porte comme me l'a demandé Kim. Mais ça fait longtemps que tu es sous la douche alors je m'inquiétais un peu.

_Oh... non tout va bien, je profitais juste un peu de l'eau chaude.

_Ah d'accord ! Hum... ne t'en fais pas je ne suis pas rentré ! J'ai juste ouvert un peu la porte.

Ah... ouf ! Sungmin est toujours à l'extérieur donc. Pendant un instant j'ai vraiment cru qu'il était juste à côté.

_Dis Adèle ?

_Oui... Quoi ?

_Hum... il fait tout noir ici. Les garçons sont déjà partit, ils étaient crevés. Je leur ai dit que je t'attendrais et Siwon nous a laissé sa voiture pour qu'on rentre mais... les lumières se sont éteintes il y a quelques minutes et... j'ai un peu peur.

Oh, il est tout seul ! Ils auraient dû m'appeler, je me serais dépêchée. Bon tant pis...

_Attend un peu Summin, je termine de me rincer rapidement et je t'appelle dès que tu peux rentrer OK ?

_D'accord.

J'entendis la porte se refermer et aussitôt je rallumais l'eau pour me finir de me rincer. Je ne pris que quelques secondes puis je sortis dans le froid du vestiaire. J'attrapais une serviette que j'avais accrochée non loin et me l'enroulais autour du corps. Et puis comme je pouvais comprendre que Sungmin ait un peu peur, je décidais de l'appeler maintenant.

_C'est bon viens !

Je vis doucement la porte s'ouvrir et une tête blonde dépassa de l'entrebâillement.

_Tu es sûr ? Demanda-t-il doucement. Je peux entrer ?

_Mais oui viens, ne reste pas tout seul là.

Il entra donc et referma derrière lui. Un peu gêné (bon OK, sans doute très gêné) de me voir dans cette tenue, il s'approcha timidement jusqu'à moi. Je lui souris puis prit quelques uns de mes habits que j'avais posé sur le banc qui longeait tout un mur.

_Je me sèche, je m'habille et je suis prête, expliquais-je.

Il sourit puis hocha la tête avant de s'asseoir sur le banc à côté de mes affaires. Moi je contournais les premières cabines pour aller m'installer derrière, entre elles et une autre rangée. Puis j'entrepris de me sécher. J'enroulais une serviette autour de mes cheveux et passa ensuite à mes vêtements.

_Hum, Adèle ? Fit la voix de Sungmin tandis que j'agrafais mon soutient-gorge.

_Quoi ?

_Qu'est-ce que... qu'est-ce qu'il s'est passé avec toi et Heechul ?

Je m'arrêtais deux secondes de bouger avant de soupirer discrètement et de reprendre mes actions.

_Rien, il se fait des films c'est tout.

_Mais sûr quoi ?

Je ne voulais surtout pas que la vérité se sache, encore moins que Sungmin le sache, ça lui ferait trop de mal. Alors je décidais de cacher un peu la vérité.

_Il... il est persuadé qu'il se passe quelque chose entre moi et un membre du groupe.

_Co-comment ça qu'il se passe quelque chose ? S'étonna-t-il, les accents de la voix un peu aigus.

_Ben... une histoire quoi, bredouillais-je en enfilant mon jean. Entre moi et un membre de groupe.

Il y eut un petit silence, puis la voix de Sungmin retentit discrètement.

_Il n'a pas tout à fait tord...

Je restais figé un instant. À quoi faisait-il allusion ? J'ouvris la bouche pour parler, mais aucun son n'en sortit.

_Et... ajouta Sungmin un peu plus tard. Il pense que c'est avec qui qu'il se passe quelque chose ?

Je tentais de reprendre mes esprits en secouant ma tête.

_Hum... il ne sait pas. Il fait des suppositions, c'est tout. C'est pour ça qu'il tient tout le temps à me parler.

_Mais... pourquoi est-ce qu'il croit tout ça ? Il s'est passé quelque chose ?

Petit silence puis sa voix reprit de nouveau, plus bas que précédemment :

_Autre qu'avec moi...?

Mon cœur rata un battement. Un soir, Sungmin m'avoue qu'il m'aime. Mais alors qu'il pense que le seul hic c'est que je ne suis pas amoureuse de lui, il y a en parallèle plusieurs choses. Des choses qu'il ignore. Juste avant son aveu, j'avais embrassé Donghae. Puis plus tard, ce matin, Kyuhyun m'embrasse. Bon OK il dormait, mais ça me reste quand même à l'esprit. Et tout cela, Sungmin n'en sait rien. Et je ne tient pas à ce qu'il le sache. Terminant donc de m'habiller rapidement, puis enlevant la serviette de mes cheveux, je retournais voir Sungmin.

_Il ne s'est rien passé, c'est bien pour ça que je dis qu'il se fait des films, tentais-je de le convaincre en marchant jusqu'à lui.

Il ne me quitta pas des yeux et je sentais toujours son regard sur moi alors que je rangeais toutes mes affaires dans mon sac.

_Donc... poursuivit Sungmin prudemment. La seule chose qu'il a pu se passer c'est que je t'ai dis je t'aime.

Mon cœur rata un battement. Puis il se mit à tambouriner bizarrement. J'osais un regard dans sa direction. Comme je l'avais deviné, il ne me quittait toujours pas des yeux. J'ouvris la bouche pour parler, mais un drôle de bruit retint notre attention. On se regarda quelques secondes. Et il nous fallut quelques autres secondes pour tourner la tête en direction de la porte. Et encore quelques secondes de plus pour comprendre. Comprendre... qu'on venait d'être enfermés. J'eus un petit rire, avant de murmurer :

_C'est une blague n'est-ce pas ?

Lentement, on se regarda à nouveau. Nos yeux s'écarquillèrent en même temps puis on s'élança jusqu'à la porte. Sungmin y fut avant moi et tenta immédiatement d'enclencher la poignée. À forcer dessus comme un malade sans pour autant qu'elle ne s'ouvre, on dû bien se rendre à l'évidence.

_On est enfermés !!








Commentaire de l'auteur Voilà voilà ! Eh bien, qu'en pensez-vous de celui-ci ? Bon, pour éviter de trop vous faire attendre pour la suite, je vais essayer de l'écrire rapidement ^^ Vite fait bien fait, évidemment ! Il faut toujours prôner la qualité =) Allez, sur-ce, bonnes vacances à tous et à bientôt ;)
Bisous chers lecteurs !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2018 / Mentions légales