Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 2266 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Super junior

Treasure Auteur: JEWELFISH Vue: 688
[Publiée le: 2016-04-11]    [Mise à Jour: 2016-07-04]
13+  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/Amitié Commentaires : 10
Description:
Lorsque l'on décide d'avoir un enfant, on considère que la situation est stable et que l'avenir est quelque chose de certain. Rien ne prévoit que le couple va se réduire en miette et que l'un des deux les quittera. Seulement, il est possible de décider de revenir et de faire face à ses erreurs. En particulier lorsque c'est pour retrouver son enfant.

[HaeHyuk]
Crédits:
Il n'y a que l'histoire qui m'appartient. Malheureusement.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 3

[2658 mots]
Publié le: 2016-06-09
Mis à Jour: 2016-06-13
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur En fait, je mets vachement de temps à écrire de nouveaux chapitres parce que je ne veux pas juste écrire pour écrire. J'ai besoin d'être en condition et cette fanfiction n'est pas des plus joyeuses pour l'instant (je ne tombe pas en dépression quand j'écris mais c'est tout comme xD) donc je n'écris pas tant que je n'ai pas l'idée qui me convient. J'ai supprimé trois fois mon fichier word "Chapitre 3" parce que j'avais l'impression d'écrire un chapitre de transition donc ça ne me plaisait pas du tout >.< au final, je poste ça... Donc, n'hésitez pas à me donner votre avis ^^

                Depuis son retour dans son bureau à Séoul, le travail ne s’était pas arrêté une minute. Il avait dû modifier à peu près tout son emploi du temps avec les clients qu’il devait voir à Tokyo pour au final une conversation par vidéo conférence afin de finaliser les ventes dont il était en charge dans son entreprise mais, il avait été ravi de retrouver d’anciens collègues. Ils l’avaient tous salué chaleureusement en le félicitant pour son retour mais aussi pour la promotion qu’il avait obtenue. Il avait besoin d’un temps d’adaptation mais, son travail lui permettait maintenant de finir plus tôt, de ne rentrer sans aucun dossier à finir à la maison et de pouvoir passer du temps avec sa fille. Le temps que la garde partagée soit établie pouvait prendre un moment mais, il organisait son emploi du temps en prévention. Il avait fait imprimer une photo de Haru pour la mettre sur son bureau, plus récente cette fois comparée à celle qu’il avait à Tokyo où sa fille n’avait que quelques mois.

                Ses collègues et amis étaient au courant de sa situation avec Donghae mais par politesse et pudeur ils n’osèrent pas remuer le couteau dans la plaie alors ils ne posèrent aucune question. Les confrères qui étaient devenus pères à leur tour se contentèrent de s’extasier sur la beauté de Haru ce qui rendit Hyukjae fier et le poussa à sortir davantage de photos à mettre sous le nez des jeunes parents. Il n’avait pas de photo de sa fille et lui dans un parc ou simplement à la maison mais, Heechul lui avait fait parvenir un maximum de souvenirs marquants pour la fillette. Hyukjae l’avait vu grandir à travers son aîné mais, c’était aussi ce qu’il l’avait poussé à rentrer en Corée.

                Hyukjae rigola en voyant une photo du fils de son collègue qui venait de fêter ses 1 ans et qui avait refait la décoration des murs du salon avec des feutres. Il tapa amicalement sur l’épaule du jeune homme et regagna son bureau en se laissant tomber sur le grand fauteuil derrière l’ordinateur. Il fit le tour de la pièce du regard et se posa un instant sur la photo de sa fille. Il l’avait prise le dimanche de son anniversaire lorsque Donghae l’aidait à ouvrir le premier cadeau. Le sourire lumineux de sa fille sur l’image le fit sourire à son tour mais malgré la joie qui ressortait de ce moment, c’était complètement différent de l’ancienne qu’il avait à Tokyo. Sungmin avait photographié l’instant précis où Hyukjae portait Haru dans ses bras et que Donghae était venu derrière lui pour l’enlacer et déposer sa tête sur l’épaule de son amant pour jeter un œil à sa fille endormie. Alors que maintenant, il allait falloir choisir quel père serait sur la photo vu que les deux ensembles n’étaient plus possible.

                Ses pensées furent interrompues par le vibreur de son téléphone qui lui annonçait un nouveau message d’Heechul.

« On prend un café cet après-midi ? Ta chère et tendre sera là ! »

Hyukjae sourit et répondit positivement à son aîné. Il leva les yeux vers la photo posée sur son bureau et se dit que c’était une question bête qu’Heechul posait. Si sa fille était là, évidemment qu’il viendrait.

En se tournant vers l’écran de son ordinateur, il vit le nombre impressionnant d’emails qu’il avait en attente et décida de se remettre au travail jusqu’à sa pause déjeuner. Le métier de commercial restait quelque chose qu’il aimait faire malgré ce que cela avait pu causer dans le passé. Il adorait passer du temps avec ses clients pour leur proposer exactement ce qu’ils cherchaient et satisfaire des personnes différentes à chaque contrat. Il rencontrait souvent des personnes avec qui il gardait contact au fil du temps et tissait de réelles relations avec certains.

Ce fut l’un de ses collègues qui entra brièvement dans son bureau pour l’avertir de l’heure du déjeuner. Hyukjae le remercia, enfila sa veste et partit rejoindre son rendez-vous au restaurant à quelques rues de là. Il informa la jeune fille à l’entrée qu’il avait rendez-vous avec quelqu’un et elle l’amena à la table où son avocat l’attendait. Hyukjae lui serra la main tout en le saluant et s’assit face à lui.

-          Avez-vous apporté les pièces que je vous ai demandées ?

-          Oui, bien sûr Monsieur.

Hyukjae saisit sa sacoche et sortit toutes les pièces justificatives de sa paternité concernant l’adoption de Haru. Il laissa un instant son avocat jeter un coup d’œil aux documents et commanda une salade sans intérêt au serveur qui prenait note avant de repartir en cuisine. En voyant que le jeune homme face à lui ne prononçait pas un mot, il se mit à s’inquiéter de son sort. Il but une gorgée d’eau froide pour tenter de se calmer mais, l’avocat referma son dossier et regarda Hyukjae.

-          Vous savez Monsieur Lee, je vois un nombre important de couples qui se disputent la garde des enfants. Des couples hétéros pour la plupart je ne vous le cache pas. Ils sont prêts à aller jusqu’au procès, jusqu’à demander à leur enfant de choisir un camp. Les deux partis se déchirent Monsieur Lee. Est-ce que vous êtes prêt à quelque chose comme cela ?

-          Ça n’ira pas aussi loin. Je connais mon ex-compagnon, il n’est pas insensé et on ne se détruira pas mutuellement pour notre fille. Nous l’avons eu ensemble, il est normal que nous en ayons la garde partagée.

L’avocat écouta Hyukjae et acquiesça mais tint à répéter une nouvelle fois la mise en garde qu’il faisait à chaque parent qui l’employait. Hyukjae ne doutait de rien et souhaitait simplement passer autant de temps avec Haru que Donghae ce qui semblait logique à ses yeux.

Leurs plats furent apportés sur la table ainsi qu’une bouteille de vin et l’avocat se contenta de poser des questions sur la situation actuelle de Hyukjae. Il lui demanda des choses personnelles sur ses relations amoureuses mais aussi sur son travail, son salaire annuel. Hyukjae demandait la garde d’une personne et une stabilité et un confort de vie étaient attendus de la part de quelqu’un qui souhaitait s’engager et donc le jeune père ne refusait aucune question. Il n’était pas dupe et savait que son avocat ne cherchait pas simplement à assouvir une curiosité mais plutôt à construire un bon dossier.

Hyukjae regagna son bureau pour continuer le travail qu’il avait commencé ce matin mais il avait juste hâte que son avocat le rappelle pour lui dire que la garde partagée lui avait été accordée et qu’il pouvait partir dans les magasins pour meubler et décorer la chambre de sa fille. Il eut un moment d’arrêt en se demandant s’il devait tomber dans les stéréotypes et peindre la pièce d’un rose bonbon ou plus aller dans la modernité et faire un simple beige sur les murs et mettre de la couleur grâce à une décoration avec les jouets de sa fille. S’il demandait l’avis d’Heechul et de Sungmin, ils le pousseraient certainement à peindre en rose mais simplement parce que l’un était androgyne et l’autre amoureux de cette couleur. Il ne put s’empêcher de s’égarer sur des sites de mobilier en regardant le rayon enfant et en notant beaucoup de références pour voir en magasin.

La chambre destinée à Haru était grande avec une baie vitrée qui donnait sur le jardin et offrait une luminosité incroyable dans la pièce. Hyukjae placerait un lit légèrement surélevé devant lequel un grand tapis se trouverait pour apporter le côté chaleureux de la pièce et pour que sa fille puisse jouer par terre. Il monterait un dressing sur le mur face au lit et le remplirait de vêtements au fur et à mesure que Haru grandirait et un coin pour jouer avec un fauteuil qui serait évidemment trop grand pour sa fille à trois ans mais elle aurait aussi une table à sa taille pour dessiner si elle en a envie.

Tous ces projets le poussa à quitter son travail le plus rapidement possible et il se surprit à quasiment courir pour retrouver Heechul au café. Evidemment, il avait hâte de voir son ami, de prendre une boisson chaude et de discuter avec lui mais, il voulait surtout s’assoir et prendre sa fille dans ses bras.

Il poussa les portes du café mais la déception se lut à des kilomètres sur son visage. Heechul était bel et bien assis dans un coin paisible du café mais aucune fillette n’était là. Il s’approcha alors lentement et s’assit aux côtés de son aîné.

-          T’inquiète, Donghae arrive avec la p’tite ! Rassura Heechul

Les deux hommes patientèrent alors un instant et malgré la conversation qu’Heechul tentait de faire, à chaque fois que la porte du café s’ouvrait, Hyukjae ne pouvait s’empêcher de jeter un coup d’œil. L’aîné continua de discuter dans le vide mais, il aperçut Donghae à travers la vitre devant laquelle il se trouvait et se tut alors un instant. Donghae entra dans le café avec sa fille qu’il tenait par la main et chercha du regard les personnes qu’il devait retrouver mais Haru fut plus rapide et se mit à courir pour monter le plus rapidement possible sur les genoux de Hyukjae qui l’aida à monter.

Donghae fit la queue dans la file d’attente pour passer une commande de boissons et apporta le plateau rempli à la table. Il donna un mocha à Heechul et déposa un milkshake à la fraise devant Hyukjae et un autre devant sa fille, gardant le café pour lui. Hyukjae sourit en voyant que sa fille aussi aimait ce fruit rouge et ne s’attarda même pas sur le fait que Donghae n’avait pas eu besoin de leur demander ce qu’ils voulaient boire. Heechul tentait de faire des signes à Donghae pour lancer une conversation mais celui-ci ne le regardait pas. Il avait les yeux rivés sur sa fille qui dégustait le muffin que Hyukjae avait décidé de partager avec elle. Heechul voulut alors le réveiller en lui donnant un léger coup de pied mais Hyukjae s’agaça.

-          Il ne risque pas de me parler Chullie. Son avocat a dû lui dire la même chose qu’à moi.

-          C’est-à-dire ? Questionna l’aîné en ayant peur de la réponse

-          On ne doit pas s’adresser la parole. Fit simplement Donghae

-          Et comment vous allez faire pour recoller les morceaux ?

-          Il n’y a rien à recoller. Dit Hyukjae

Heechul exprima alors son désespoir en voyant la relation de ses deux amis mais, les deux pères étaient juste accaparés par leur fille. L’un passait une serviette sur le visage de Haru qui avait du lait autour de la bouche tandis que l’autre essuyait ses mains qui avaient subi des dommages à cause du chocolat présent dans le muffin.

-          Vous m’achevez les gars. Fit Heechul en les voyant unis et pourtant si distants l’un avec l’autre

Hyukjae passa un temps fou avec sa fille et en voyant l’heure tournée, pour éviter de monopoliser leur place dans le café, ils sortirent pour se balader. Haru prit la main de Donghae par habitude mais il vit que son autre main était cette fois-ci dans celle de Hyukjae. Heechul aurait saisi l’occasion pour faire une photo mais, par peur d’avoir seulement un sourire de la part de la fillette il se contint. Ils firent simplement le tour du quartier et Hyukjae comprit que Donghae voulait rentrer chez lui alors il s’accroupit devant sa fille et déposa un baiser sur sa joue en lui demandant d’être sage avec Donghae. Il se releva et malgré le conseil de leur avocat, il salua tout de même Donghae.

-          On se voit en fin de semaine de toute façon !

-          Ah oui ? Demanda Heechul curieux du rendez-vous dont il n’avait pas connaissance

-          Oui, pour discuter avec nos avocats. Fit Donghae avant de partir

La semaine passa rapidement, un peu trop pour les deux jeunes hommes qui appréhendaient autant l’un que l’autre la tournure que pouvait prendre les évènements. Pas habitués à ce genre de choses, ils s’étaient tous les deux habillés de manière sobre comme s’ils allaient à un entretien d’embauche. Donghae patientait dans le couloir avec Haru assise à côté qui lui montrait ce qu’elle venait de faire avec sa maîtresse lorsque Hyukjae arriva, stressé, et s’assit à côté de sa fille qu’il salua en l’embrassant sur le front. Il n’eut pas le temps d’écouter le récit de la journée de Haru que les avocats ouvrirent la porte devant eux et les appelèrent pour entrer. Ils se mirent chacun d’un côté de la table avec leur avocat auprès d’eux tandis que la fillette s’appliquait sur un coloriage à quelques chaises plus loin pour ne pas qu’elle entende ce qu’elle ne devrait pas.

-          Mon client ne demande rien d’aberrant. Il souhaite une garde partagée, une semaine sur deux et est prêt à négocier pour les vacances. Si monsieur Lee Donghae préfère avoir sa fille pour Noël, il l’aura sans problème. Il est prêt à donner une pension alimentaire si besoin est aussi.

-          Sauf que nous ne voulons rien de tout cela. Expliqua l’avocat de Donghae. Mon client a un dossier qui tient comparé au vôtre. Il a été le père de cet enfant jusqu’à aujourd’hui et le restera quotidiennement, pas une semaine sur deux.

-          Est-ce qu’un week-end sur deux serait plus envisageable pour votre client ?

-          Quoi ? Non ! Je ne veux pas juste un week-end sur deux ! Intervint Hyukjae

Donghae restait assis la tête entre ses mains en écoutant les avocats qui ne connaissaient rien de sa vie ou de celle de Hyukjae décidaient de leur sort mais, il voulait juste que cela se termine et revenir à son quotidien tranquille. Seulement, lorsqu’il entendit la requête de son ex-amant, il comprit que ce ne serait pas aussi simple.

-          Mon client a été clair là-dessus et refuse la garde une semaine sur deux. C’est trop de contrainte pour lui et pour sa fille.

-          Pour leur fille. Rectifia l’avocat de Hyukjae. Ce n’est pas une demande insensée qui est faite. Mon client n’habite pas à des kilomètres. Il n’y aura pas de changement d’école ni quoi que ce soit qui pourrait perturber la vie de cet enfant.

-          Alors ne la perturbons pas davantage et allons sur une garde un week-end sur deux.

Hyukjae regardait le débat qui se passait devant lui avec une impuissance telle qu’il se mit à trembler. Il avait l’impression de regarder une scène tragique d’un film hollywoodien durant lequel il ne pouvait rien faire. Il avait donné toutes les cartes à son avocat et ils devaient simplement se mettre d’accord. Si une entente n’était pas trouvée, chacun savait ce qui encourait.

-          Donc vous refusez notre proposition ? Demanda l’avocat de Donghae

-          Oui.

-          Alors nous irons au tribunal.

Les deux jeunes hommes, anciens amants, fermèrent les yeux au même moment comme pour fuir un instant la réalité qui allait avoir lieu. Les avocats se mirent alors à sortir de nombreuses paperasses à signer pour passer l’affaire devant un juge afin qu’une situation stable soit trouvée mais ni Donghae ni Hyukjae ne bougea. Ce ne fut que lorsque Haru descendit de sa chaise pour apporter ses dessins à ses pères que les jeunes parents relevèrent le visage et simulèrent un sourire pour la fillette qui était fier de ce qu’elle avait fait. Hyukjae remercia Haru pour son dessin simplement magnifique à ses yeux mais fut interrompu par son avocat qui se pencha délicatement à son oreille.

-          Vous comprenez que si nous allons au tribunal ce n’est pas simplement une garde alternée qui sera décidée mais la garde complète de votre fille ?

Hyukjae avala difficilement sa salive mais en regardant un instant Donghae qui lui, refusait de le regarder, il comprit qu’il n’avait plus son ancien ami ni amant devant lui mais un simple père qui refusait de quitter sa fille. Hyukjae tourna la tête vers son avocat et lui affirma qu’il comprenait entièrement dans quoi il s’engageait.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales